Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

J’ai déjà publié jeudi un billet sur une des victime collatérale (et politique) de la colère soulevée par la mort de George Floyd. En raison de son rôle en tant que procureure du comté de Hennepin et son refus d’inculper des dizaines de policiers de Minneapolis et de la région impliqués dans la mort de citoyens, Amy Klobuchar a probablement perdu ses chances d’être choisie comme colisitère de Joe Biden. Paradoxalement, Kamala Harris est peut-être une autre victime collatérale.

Paradoxalement, parce que la colère de Minneapolis, qui est ressentie d’un bout à l’autre des États-Unis par les Afro-Américains, devrait en principe augmenter les chances de Kamala Harris, une femme de couleur, de devenir candidate démocrate à la vice-présidence. Mais la sénatrice de Californie traîne elle aussi un passé de procureure qui a été critiquée par des Afro-Américains et des progressistes (ici et ici, par exemple), et particulièrement par les plus jeunes d’entre eux qui n’ont pas l’affection ou le respect de leurs aînés pour l’ancien vice-président.

La situation de Kamala Harris n’est sans doute pas aussi critique que celle d’Amy Klobuchar. Mais il est intéressant de noter, à ce stade-ci, que les sondages placent Elizabeth Warren en tête auprès des Noirs et des jeunes parmi les candidates potentielles du Parti démocrate à la vice-présidence.

J’aurai évidemment l’occasion de revenir sur ce sujet.

(Photo Getty Images)

78 réflexions sur “Kamala Harris, l’autre victime collatérale de Minneapolis?

  1. januo dit :

    C’est triste qu’elle vienne d’un état où le gouverneur est républicain et la remplacera par un républicain au Sénat

  2. januo dit :

    Evidemment je parlais de Elizabeth Warren

  3. Layla dit :

    Je souhaite de tout mon coeur que la situation devienne moins critique pour Amy Klobuchar et en dernier recours pour Kamala Harris.

    Sondage ou pas pour ma part Elizabeth Warren, c’est non, mille fois non. Si elle est choisie je vais l’accepter, mais comme on dit ce n’est pas mon choix. Lors des débats, c’est devenue très vite une confirmation pour moi, ni comme présidente et pas plus comme vice-présidente.

    J’ai très peu commenté en ce qui l’a concerne et je vais continuer dans ce sens.

    1. Samati dit :

      Je suis d’accord avec vous. Warren n’a pa la stature pour devenir présidente, trop émotive attaquant directement ses adversaires plutôt que leurs idées ou opinions. Ses attaques hystériques lors des débats ont révélé sa vrai personnalité.

      1. Layla dit :

        @Samati
        Merci de traduire si bien ma pensée, je n’aurais pas su mieux dire, vous avez fait le tour du sujet en trois lignes.
        💯excellent💯.Layla.

      2. MarcoUBCQ dit :

        Vous la sortez souvent celle-là: Trop émotive. Hystérique? Oye, je crois rêver. Ça prend quoi pour convaincre le genre humain qu’une personne qui n’a pas d’émotions est une personne dangereuse! Tabar***! Et dire ça d’une femme! Shame on you.

      3. chicpourtout dit :

        @MarcoUBCQ
        Je comprend ce que @Layla tente d’exprimer et je suis une femme. L’émotion à vif qu’expose par instants Mme Warren devrait être davantage pondérée (mais on ne change pas un tempérement, une personnalité).
        Elle me fait cet effet à moi aussi bien que je lui reconnais par ailleurs beaucoup de compétences. Au lieu de rassembler Mme Warren (sans le vouloir probablement…), suscite davantage la division.
        Dans l’exercice du leadership, il y a aussi «un ton», une présence pondérée, rassembleuse qui le légitimise et l’octroi dans le regard de l’autre. L’impact ou l’effet de ce «trop plein» pour Mme Warren est la perte de l’écoute des autres quand elle s’exprime. Bien que je lui reconnait une intelligence vive, une énergie remarquable et un grand désir de contribuer à la vie politique, elle me fait le même effet que Layla. Par moments c’est comme «trop» et je cesse d’écouter son propos. Et loin de moi l’idée d’être sexiste ou de préferer les vitalités refoulées ou l’absence d’émotions… Mais dans le discours public il est bien d’observer une certaine pondération et d’éviter les débordements pour susciter une meilleure adhésion et créer un climat de confiance.

      4. Samati dit :

        @ MarcoUBCQ

        Relisez bien mon message. Je n’ai jamais attaqué Warren sur le fait qu’elle était émotive. Je ne l’ai jamais également traité d’hystérique.

        Par contre, j’ai à plusieurs reprises dénoncé le fait qu’elle attaquait personnellement ceux qu’elle voyait comme adversaires plutôt que leurs idées ou programmes. Cela n’a rien à voir avec l’émotion mais dénote chez elle une tendance à la Trump de dénigrer ceux qui ne sont pas d’accord avec elle.

        On peut tenir des propos hystériques sans nécessairement l’être. Je ne traite jamais personne de stupide, d’hystérique mais je peux souligner les actions que cette personne peut faire qui elles peuvent être stupides ou hystériques ou n’importe quel autre qualificatif.

      5. Robert Giroux dit :

        Une tactique qui a plutôt bien fonctionné pour le Connard-en-chef … non ?

      6. MarcoUBCQ dit :

        Je ne vous suis pas, mais pas du tout. « Ses attaques hystériques… »: Elizabeth est donc hystérique, comme toute femme qui fait preuve de colonne vertébrale? J’aime souvent ce que vous écrivez ici, mais là je ne sais vraiment pas ce que vous avez essayé de dire. J’écris souvent des choses ici comme essais, tentatives, affirmations pour tenter d’aller plus loin. J’ai entière confiance en Elizabeth Warren, une des rares personnes dans ce pays de fous qui a un minimum de gros bon sens.

      7. nemiscau dit :

        @ MarcoUCBQ

        Est-ce qu’on peut critiquer une femme politicienne sans être mysogyne? J’espère bien que oui!

        Est-ce qu’on peut dire que Warren se comportait comme une rude debater? Oui aussi j’espère…

        Qu’elle a utilisé de nombreuses attaques personnelles lors des débats démocrates? Hélas oui et c’est entre autres pour ça que ça n’est pas ma préférée.

      8. Samati dit :

        @ MarcoUBCQ

        J’ai toujours évité de traiter Warren d’hystérique. Elle a eu des comportements discutables lors des débats, par ses attaques personnelles qui ont nui au parti démocrate. Ses attaques gratuites frôlaient l’hystérie (ses attaques, pas elle).

        On peut avoir à l’occasion des comportements stupides sans pour autant l’être. Si vous avez eu des enfants vous savez que l’on ne doit jamais humilier un enfant en le traitant de stupide, d’imbécile, etc., mais par contre on peut souligner que leur gestes étaient stupides, imbéciles, surtout si ces gestes pouvaient résulter en des blessures.

        Donc en disant que Mme Warren a eu des comportements frôlant l’hystérie durant et après les débats, ne signifie aucunement que je crois que cette dernière est hystérique. Par ailleurs au début de la course, c’était l’une de mes préférées, mais j’ai rapidement déchanté devant ses façons de débattre.

  4. Apocalypse dit :

    Twitter – Richard Hétu

    @richardhetu
    «Une des pires semaines de nos vies collectives : 100 000 morts, une économie encore en déroute, racisme, meurtre, promotion de théories du complot, un président plus méprisable de jour en jour.» Avez-vous quelque chose à ajouter aux propos de ce chroniqueur conservateur?

    Dans la série ‘Star Trek – Voyager’, nous avons déjà eu un épisode en deux parties qui s’intitulait ‘Year of Hell’. Nous sommes en train de vivre la version de cet épisode dans notre vie de tous les jours 😢.

    En 2020, on a l’impression que tout ce qui peut aller mal, très mal, est toujours au prochain détour.

    On espère avoir un petit break éventuellement, car je ne sais pas pour vous, mais c’est épuisant!

    1. Pierre Kiroule dit :

      Comme dirait Bébeth II :« Annus horribilis » (en parlant de l’année car, si on parlait du Gros Taré, ça serait « Anus Horribilis »)

    2. gl000001 dit :

      Les vents de merde !!

      1. Haïku dit :

        @gl000001
        Hahaha ! 🤣
        Très pertinent. 👌

  5. Apocalypse dit :

    @Layla – 18:44

    Vous avez bien entendu le choix de vos opinions, mais des procureures comme Amy Klobuchar et Kamala Harris qui ont passé leur tour à répétition pour accuser des policiers ayant fait des bêtises, cela a beaucoup de poids dans mon bouquin.

    J’ai déjà dit qu’on devrait choisir Madame Warren, mais si ce n’est pas elle et qu’on a pas d’autre choix que les quatre mentionnés, alors que M. Biden y aille avec Stacey Abrams.

  6. Il y a des républicains « de naissance » qui ont voté pour trump en 2016 et qui préféreraient voter pour un sandwich au thon plutôt que de voter à nouveau pour 45.

    Alors SVP, démocrates ou progressistes, cessez de vous enfarger dans les fleurs du tapis!

    1. richard311253 dit :

      Marie4poches,

      Excellente observation et vous faites bien de le mentionner. Ici comme aux USA, il y a des libéraux de pères en fils, comme des républicains de pères en fils, qui votent peu importe qui se présente.

      Il faudrait peut être démêler le pur et dur républicain du pro-Trump. On serait surpris, d’un coté comme de l’autre d’ailleurs, car cette statistique du 40% ne dit pas tout.

      Il reste à savoir si le reste des américains, 60% quand même et surtout les démocrates, parce que dégouté de la politique américaine en 2016 ont voté Trump, vont maintenir leur vote républicain ?

  7. Martin cote dit :

    Biden a encore le choix parmi d’excellentes candidates et il ne peut nous réserver une surprise…Harris était mon choix…..Warren commence à prendre de l’âge….mais il y a d’autres bonnes candidates et avec tout ce qui sepasse présentement …..Biden ne doit pas se tromper….

  8. Rick dit :

    HS- « After stoking the fires of white supremacy and racism your entire presidency, you have the nerve to feign moral superiority before threatening violence? When the looting starts the shooting starts’??? »
    C’est le tweet de Taylor Swift commentant le tweet de Trump concernant les émeutes …Elle a recueilli plus d’UN MILLION de LIKE, soit un record absolu!!! Cela doit bien vouloir dire quelque chose, non?

    1. Rick dit :

      Source : CNN

    2. chicpourtout dit :

      J’admire l’audace et disons le, le courage de Taylor Swift (c’est un luxe qu’elle peut d’ailleurs s’offrir 😉).
      Elle a l’intégrité de ses croyances dans les circonstances. Espérons que les jeunes sauront entendre son appel à aller voter.

  9. jcvirgil dit :

    Les principaux défauts qu’on peut trouver à Elizabeth Warren , la couleur de sa peau et son âge…
    Ça frise le racisme et l’agisme !

    Autrement ,elle a l’expérience et le parcours politique pour proposer de vrais changements dans la direction de la ploutocratie américaine actuelle ,qui gouverne depuis des années dans l’intérêt des oligarques et des lobbys qui se paient dans les faits le gouvernement.

    1. MarcoUBCQ dit :

      Les sottises sans nom que je lis ici sur elle me laisse pantois.

      1. Haïku dit :

        Lesquelles ?
        Je suis curieux.
        Je dis ça comme ça. 😉

      2. darrylfzanuck dit :

        je suis avec vous…décourageant de lire autant de critiques inutiles,ici on élirait des gens sans expérience..regardez ce que d’apprendre sur le tas a fait aux USA,Trump a fait un gigantesque tas de merde du pays, on envois pas des gens dirigé un pays sans savoir ce qu’ils sont capables de faire c’est comme Beto qui veut pas etre sénateur au Texas non,il veut la présidence rien de moins..et Abrams est dans le meme Beto, les Dems ont besoin de sénateurs en 2020,les ego-trips pas besoin. Warren est super compétente et pas mal plus vraie et honnete que Harris et Klobuchar.Si Biden décede ou quitte apres un mandat,j’ai confiance en Warren pour diriger et si il abandonne la releve existe avec Joe Kennedy 3 et p-etre Val Demings,et Whitmer.Je sais que les gens de qualités sont rares mais il faut aussi savoir les reconnaitre,Bloomberg va backer Warren et Biden malgré ce que Warren lui a fait-qui était de bonne guerre-,jai été en colere contre Warren car enjanvier -février Biden tirait de la patte et Bloomberg montait et pouvaiu fAIRE LA JOB A tRUMP.

        HORS SUJET dans l’affaire Floyd ce nj,est qu’une question de temps avant que l,extreme droite transforme le flic Chauvin en victimeon l’a vue avec Kavanaugh,Flynn et toutes les theories de Deep State de Trump ,Trump se prend pour un mafioso et souhaite un jour faire assassiner quelqu’un sous son ordre par un de ses zombies,regardez son attitude avec les crétins qui ont été au gouvernement du Michigan..il demandait de négocier car ils étaient en colere et avant hier il déclare que les voleurs pourraient se faire tiré,jouer la victime pour Trump est la maniere de ne pas se regardé en face.

      3. chicpourtout dit :

        Désolé, ce ne sont pas des sottises, ce sont des points de vus, nuancés et différents du vôtre.

    2. Achalante dit :

      Ce n’est pas tant de l’anti-blanc et de l’âgisme que le fait que M. Biden est aussi assez âgé et blanc. Quel message est-ce que ça enverrait si les candidats à la présidence *et* à la vice-présidence étaient tous les deux vieux et blancs? Qu’il faut être vieux et blanc pour avoir du pouvoir?

      Il y a beaucoup d’autres candidates possibles à la vice-présidence; ne nous arrêtons pas à trois femmes qui se sont présentées pour la nomination à la présidence. Elles ont peut-être le plus de visibilité pour l’instant, mais d’autres peuvent être très qualifiés et apporter une plus grande ouverture au Parti Démocrate.

      Et puis, même si l’important c’est de mettre ce type à la porte, il y aura une autre élection en 2024; si la santé de M. Biden décline d’ici-là, la vice-présidente serait alors le choix préféré pour la prochaine nomination présidentielle. Si elle aussi a une santé déclinante dû à l’âge et à l’exigence du poste, les démocrates repartiraient de zéro, contre les Républicains qui auront eu quatre ans pour se ressaisir. Et ça prendra plus de quatre ans pour nettoyer les dégâts de ce type…

  10. Madalton dit :

    C’est ce que j’écrivais hier, qu’elle a sûrement aussi des squelettes dans le placard comme procureure de la Californie.

  11. locduplantis dit :

    Le problème de Biden, c’est qu’il doit fermement condamné la violence meurtrière policière fait envers les Afro-Américains et être en support de la cause des Afro-Américains, sinon les Afro-Américains ne vont pas voter pour lui en aussi grand nombre qu’il le voudrait, Toutefois s’il le fait d’une façon où il semble être du côté des émeutiers à Minneapolis, il va donner la chienne aux banlieusards, un groupe d’électeur qui était crucial pour les démocrates en 2018 qui doit en ce moment capoter en regardant les images de Minneapolis en feu. Donc Biden a très peu de marge d’erreur sur ce sujet.

    À mon avis, autant le passé de Kamala Harris pourrait la nuire, autant cela pourrait l’aider. Car en choisissant une afro-américaine ancienne procureur de la Californie, Biden pourrait combler en partie les exigences des progressistes et des afro-américains tout en rassurant les banlieusards. Selon moi, sil Harris était colistière, son passé forcerait Biden à en offrir plus à la communauté Afro-Américaines, par exemple la promesse de désigner un procureur général Afro-Américain. Évidemment, cette crise forcera Biden à offrir un meilleur plan pour venir en aide à la communauté afro-américaine et à mieux expliquer ce plan à cette communauté.

  12. NStrider dit :

    Mon post d’il ya quatre heures : …Pas tout à fait HS: La candidature de Klobuchar comme VP vient de prendre le bord compte tenu de sa propension à ne pas amener en cour les policiers et je me demande jusqu’à quelle point celle de Harris et de son attitude « Tough on crime » ne vient pas de prendre du plomb dans l’aile.
    Pour une fois que je suis en avance sur monsieur Hétu.

  13. Apocalypse dit :

    @jcvirgil – 19:01

    En ce qui me concerne, l’âge de M. Biden est un problème, car trop souvent il ne semble pas aussi alerte qu’il le devrait pour le poste qu’il convoite, mais Madame Warren, ‘no problemo’, elle est très alerte et son âge n’est donc pas un problème.

    Je ne fais pas partie de ceux et celles qui veulent de la diversité à tout prix, même au prix de choisir des gens moins qualifiés parce qu’ils (ou elles) appartiennent à la bonne catégorie. Bien entendu, si c’est possible de diversifier, ‘go for it’, autrement, on choisi le ou la candidate qui semble la plus qualifiée.

    Madame Warren serait un très bon choix pour M. Biden.

    1. lechatderuelle dit :

      ça veut dire quoi « moins qualifié » ??? Comment on se qualifie pour être politicien???

      j’ai vu des politicens de carrière être nuls tout le long de leur règne….
      j’ai vu des nobody devenir de trè sbons politicens… des jeunes et des plus âgés…..

      mais très souvent, on ramène cette condition « être qualifié »…..

      Bidne est en politique depuis Noé… est-il qualifié?? plus qu’un autre? par rapport à quoi ???
      McConnell est là aussi depuis Noé…. est-il qualifié ?

      c’est une simple question….

      ça veut dire quoi qualifié??? Ça se prouve comment si la personne n’a jamais rempli ce rôle avant…..

      Harris, Warren, Abrams ou les autres… on fait comment pour savoir qui est qualifiée, qui n’est pas encore prête et qui ne l’est pas???

      1. MarcoUBCQ dit :

        Good post, wise Cat!

    2. richard311253 dit :

      Apocalypse,

      Tellement d’accord avec vous.

      Le moment est bien choisi de trouver la pertinence de nommer quelqu’un pour faire plaisir à tel ou tel groupe. Anyway, tu ne peux faire plaisir à tout le monde.

      Ici sur ce blogue comme ailleurs on réclame des changements, m’semble que ça serait une bonne idée de faire différent et de nommer quelqu’un de compétent, ce qui est le cas des femmes en lice, être jeune, vivante, alerte et surtout progressiste.

      Posons-nous la question, dans la peau de Klobuchar, comme procureure de comté dans un état ou le racisme est montée en institution, avait-elle le choix ? Je comprend parfaitement l’épine dans le pied que ces info auront sur le choix de Klobuchar comme vice-présidente.

      Personne et j’inclus les journalistes ne se sont demandés si Klobuchar n’avait fait que cela, pendant ses mandats, de protéger des policiers véreux. Avant de juger et condamner Klobuchar, il serait sage de connaître ce qu’elle a fait de bien aussi. Peut être découvririons-nous que la somme des avantages, d’avoir Klobuchar au poste de procureure, était plus grande que la somme des inconvénients.

      Un travail de fond parfait pour les journalistes.

  14. loup2 dit :

    Hier lorsque j’ai dit que Stacey Abrams était mon choix comme colistière depuis plusieurs semaines, un participant a dit,«Il faut qu’elle fasse ses classes avant.»
    Wtf. 🙁 C’est tellement ridicule comme argument.
    Le gars qui est PRÉSIDENT des USA actuellement il avait fait ses classes en politique lui?
    Ça fait que…

    1. lechatderuelle dit :

      loup2 Bien dit… en politique, on ne fait pas de classes… on est bon ou pas….

      y’a pas de formation au préalable…. c’est plus subtil….

      in bon politicien sait trancher, rassembler, décider…. écouter, motiver, croire….

      il y en a rarement plus de 6 ou 7 par décennie….

      Comptez le nombre de bons politiciens que le Québec a eu depuis 20 ans….. vous avez amplement assez de vos 2 mains….

      fait que politicien, y’a pas de classes à faire….
      y’a qu’une opportunité à avoir….

      1. Igreck dit :

        L’Abo-Minable a remis le compteur à zéro ! Un citoyen simplet peut être élu tout en étant pas‘d’classe !

    2. simonolivier dit :

      @loup2 Le gars qui est PRÉSIDENT des USA actuellement il avait fait ses classes en politique lui?
      Et on voit ce que ca donne comme résultat. Donnez-moi quelqu’un qui a de l’expérience.

    3. Achalante dit :

      Non, ce type n’a pas « fait ses classes », et voyez le bordel. On peut entrer en politique avec des tas de compétences, mais si on est trop rigide par idéalisme, ça ne mène nulle part. Il faut souvent prendre le temps de tomber des nues, comprendre le système pour apprendre à le manipuler; parce que vouloir aller *contre* le système, c’est perdu d’avance. C’est plate à dire, mais c’est la réalité de la politique. Mme Abrams a-t-elle la connaissance du système? Est-elle capable de le manipuler? Peut-être, mais son manque d’expérience me fait craindre que non. J’aimerais beaucoup me tromper; elle me plaît bien.

  15. lechatderuelle dit :

    Le seul espoir que ce meurtre crapuleux puisse apporter est de bousculer la caste politique et sortir les « parasites » qui y sont accrochés depuis des décennies….

    Vivement de nouvelles personnalités avec une autre vision des choses….

    On ne fait pas du neuf avec du vieux….

    Alors faudra modérer les attentes car les 2 partis « recyclent » leur vieux stock encore et encore….

    Bref, Biden et (ajoutez le nom que vous voulez) ne changeront rien ou tellement peu lors des 4 prochaines années….
    Parce que trump a tellement foutu le bordel que ça va prendre 4 ans à juste rétablir ce qui a été coup.é…. de plus la pandémie apportera un lot de défis qu’on ne soupçonne pas… et qu’au final, le racisme institutionnalisé passera loin derrière tout ça….

    Avec beaucoup de volonté, les USA auront besoin de 10-12 ans pour être capable de juste se regarder dans le miroir de leur réalité…… et plus vite ils largueront les « vieilles » têtes d’affiche, plus vite ça ira…..

    Mais la volonté populaire n’est pas là… fit que ne gagez pas votre maison que ça changera d’ici 2050…..

    1. MarcoUBCQ dit :

      10-12 ans? Oye. La guerre du Vietnam s’est terminée en 1975 et le pays ne l’a pas encore intégré. Je crois que ce pays en a au moins jusqu’à la fin du siècle présent pour se remettre de tous les échecs et déboires qui ont été volontairement fait.

  16. monsieur8 dit :

    Warren travaillera fort pour améliorer le filet social des États-uniens. Le timing ne peut pas être meilleurs.

    Hormis pour quelques partisans de Bloomberg encore un peu sonnés (je compatis), elle est la plus rassembleuse chez les dems.

    Trump, Covid, chômage record, crise économique… c’est vers la gauche que le parti démocrate doit se diriger.

  17. Haïku dit :

    RE: « ….Paradoxalement, Kamala Harris est peut-être une autre victime collatérale….. »(billet).

    -« Dans un monde où l’information est une arme et où elle constitue même le code de la vie,
    la rumeur agit comme un virus, le pire de tous, car il détruit les défenses immunitaires de sa victime. »(J. Attali).

    -« La presse a un pouvoir de l’image si puissant qu’elle peut faire passer un criminel pour une victime,
    et montrer la victime comme une criminel. »(Malcolm X).

    1. Igreck dit :

      Citation de Malcolm X… Très juste !

  18. januo dit :

    Mes choix de VO (pas nécessairement dans l’ordre): Susan Rice, Val Demings, Stacey Abrams

  19. Danielle Vallée dit :

    Malheureusement Warren a un problème avec l’autorité, elle passerait son temps à critiquer Biden et à se disputer avec les autres membres de l’administration.

    Qu’elle prenne charge de l’éducation à la place de DeVos, ce serait parfait et en plein dans ses compétences.

    Biden devrait présenter plus qu’un vice-président potentiel.
    Il devrait présenter toute son équipe.
    Ça rassemblerait vraiment la base.
    Mais pas trop de sénateurs….on en a besoin. Les démocrates ont vraiment une chance de prendre la majorité au Sénat. Il faut pas la louper.

    1. MarcoUBCQ dit :

      Trop drôle: Un problème avec l’autorité? Mais quelle autorité légitime existe encore dans ce foutu pays?

    2. arizonarc dit :

      Je partage votre avis. Comme vice-présidente, Warren prendrait vite le contrôle et Biden serait aligné vers un rôle décoratif.

      1. Achalante dit :

        Ce qui, à mon avis, serait une bonne chose! 😉

    3. gl000001 dit :

      « un problème avec l’autorité,  »
      Ca dépend comment Biden va gérer son équipe ! S’il est autoritaire et tout doit passer par lui, il y a aura un problème. Mais si il délègue, ou est le problème ? Donc, encore une fois, est-elle une joueuse d’équipe ?

  20. HS

    Il y a longtemps qu’on n’avait pas eu de nouvelles de Rudy. Tout semble bien aller 🤪. Voici son dernier tweet:

    #

    8:48 PM · 29 mai 2020·Twitter for iPad

  21. MarcoUBCQ dit :

    La pseudo-présidence de Donald prouve, hors de tout doute, que nous les êtres humains sommes un bande de cinglés. La prémisse de base, dans de nombreux conflits ici et dans le reste du monde, c’est qu’une personne en position d’autorité, soit un élu, une personne nommée là ou un journaliste, mettons, devrait tout savoir et prédire. Ouain. Good luck. Ça veut dire qu’en imposant une telle charge impossible à satisfaire aux personnes en position d’autorité, on laisse la porte grande ouverte à des abrutis, des imbéciles, des incompétents, des moins que rien comme Donald, O’Connell, Barrette ou Couillard. Ça va prendre quoi pour qu’on allume au fait que la personne adéquate pour prendre le pouvoir dans chaque situation est celle qui a, justement, le savoir et l’expérience requis à ce problème spécifique?

  22. A.Talon dit :

    Quand va-t-on se décider à envisager sérieusement la candidature de la sénatrice Tammy Duckworth (DEM – IL) à titre de colistière dans un ticket présidentiel avec Joe Biden? Elle est intelligente, triplement diplômée universitaire (Ph.D.), elle provient de l’immigration et fait partie des minorités visibles, elle représente un état du MidWest, elle est de plus une héroïne de guerre lourdement handicapée au combat [Cadet Bone Spurs ne peut en dire autant!]. Que demander de mieux?

    1. loup2 dit :

      A.Talon
      Il y a une affaire avec Madame Duckworth. Elle est Sénatrice démocrate.
      Un siège de moins au sénat avant que son poste soit comblé si elle est choisi par Biden.
      Il faut absolument que les démocrates aient la majorité au sénat.
      C’est ce *détail* qui me fait pencher pour Abrams.

      Remarquez que j,ai aucune espèce d’idée combien il faudrait de temps avant une élection pour prendre son siège au sénat.

    2. Layla dit :

      @A.Talon
      « Tammy Duckworth »

      Pour moi c’est une inconnue, donc dans ce cas-là j’aime bien aller sut a YouTube et visionner des entrevues, des points de presse, je vais continuer à l’étudier merci. Layla

    3. Achalante dit :

      Un choix très intéressant, en effet. Elle a déjà fait les nouvelles et m’a fait très bonne impression. Je devrais vérifier ses positions, mais je crois qu’elle est plutôt progressiste aussi.

  23. lechatderuelle dit :

    rafraichissant de voir autant de manif, un peu partout aux USA…. bon, pas mal de désordre ici et là, mais on voit quelque chose….

    mais encore, le virus est balayé sous le tapis…

    On va prendre le bon côté de la chose, plusieurs gens aux USA semblent écœuré de ce racisme policier….
    maintenant après avoir manifesté que ce passera-t-il???

    ils garderont la pression pour que ça change ou comme la marche contre les changements climatiques, tout le monde retournera à sa routine….

    1. loup2 dit :

      Oui ça et les jeunes en Floride qui ont manifesté après une fusillade dans une école secondaire. Disparu dans leur *bungalow*. -Prononcer à la Boucar
      Ou les cris d’indignation en voyant des enfants en cage près de la frontière avec le Mexique. Silence maintenant.
      Le monde a pas de mémoire.

      1. Haïku dit :

        @loup2
        .RE: « …..Prononcer à la Boucar… »

        Tab**** vous prononcez juste ! 😉👌

    2. richard311253 dit :

      Comptez sur le virus pour ne pas se faire oublier.

      Pour rappel, Ohio de Crosby, Stills, Nash and Young

      1. Gilles Morissette dit :

        @richard311253 (30/052020 à 07:39)

        Merci pour ce beau souvenir. J’ai écouté cette magnifique chanson tellement de fois (sur l’album  » 4 Way Street ») que je connaissais les paroles par coeur.

        Elle nous rappelle une triste époque marqué par la guerre, la violence, le racisme La haine sévissait partout aux USA sous le regard bienveillant d’une administration de crapules et d’un président alcoolique, paranoîaque et complètement cinglé.

  24. Apocalypse dit :

    @MarcoUBCQ – 21:59

    ‘ Ça va prendre quoi pour qu’on allume au fait que la personne adéquate pour prendre le pouvoir dans chaque situation est celle qui a, justement, le savoir et l’expérience requis à ce problème spécifique?’

    Sur le marché du travail, on demande de plus en plus de diplômes, de connaissances, de qualifications et nous sommes prêt à donner le pouvoir à des individus dont la seule qualification est souvent d’être capable de … PARLER.

    Et encore là, Donald Trump n’aurait pas la note de passage pour sa capacité à discourir de manière intelligible.

    C’est malheureux, les gens dont on aurait vraiment besoin aux postes de pouvoir ne veulent rien savoir. On peut les comprendre, aussitôt qu’ils vont essayer de se présenter, ils seront honnêtes avec la population et la première grande gueule qui va les affronter va recevoir le vote de cette population.

    On a bien les politicien(ne)s qu’on mérite 😢😢😢.

    1. Haïku dit :

      @Apocalypse
      Fort bien dit !
      Oups, chut…
      (Le bien parler est un secret. 😉)

  25. Igreck dit :

    C’EST VENDREDI APRÈS TOUT !

    Médecin : « Bonjour Monsieur. Je suis vraiment désolé de vous apprendre que les tests de votre femme ont été mélangés avec une autre patiente. Nous ne sommes donc pas certains si elle est atteinte de la COVID-19 ou de l’Alzheimer. »
    Conjoint : «  Et qu’est ce que je suis censé faire? »
    Médecin : «  Amenez-la prendre une grande marche et abandonnez-la. Si elle est en mesure de revenir à la maison, ne lui ouvrez pas la porte. »

    1. Haïku dit :

      @Igreck
      Excellent et trop triste à la fois !
      😉😨😉😨😉

      1. papitibi dit :

        Je seconde!

        et ça me rappelle la fois où j’avais ‘oublié’ ma femme lors d’une pause-pipi, dans la Réserve la Vérendrye.

        Les tits-gars et les grands gars n’ont pas besoin de s’accroupir et de risquer d’exposer leur popotin à la vue des usagers de la 117. Un arrosage discret vers le fond du fossé., et hop, retour dans la voiture. Pour les madames, la pause-pipi doit être planifiée soigneusement – fallait être au bon moment au relais routier Le Domaine, km 343… Ou profiter d’un entrepôt couvert (et ouvert) du Ministère des Transports.

        C’est drette là qu’on s’arrête. J’avais DEUX passagers et DEUX passagères. La porte s’ouvre etse referme; quelqu’un est donc rentré. Après la quatrième fois, je m’autorise à conclure que les deux fistons, la petite fille et la maman sont de retour. toUT Le MONDE S’ATTACHE, fis-je. L’écho répond OK et je quitte… sans me tordre le cou et regarder derriere, puisque au quatrième claquement de porte, le compte y est…

        On roule sur quelques mètres quand ça se met à frapper furieusement sur l’arrière de la voiture. C’était la maman!

        Deux explications à cette anecdote:
        a) l’un des enfants a ouvert et refermé la porte DEUX fois, donc j’ai conclu: deux pauses-pipi complétées, PLUS UN, PLUS DEUX. Ça fait quatre. Bingo!
        b) le brave conducteur – moi, en l’occurrence. – souffrait d’un torticolis qui lui interdisait de se contorsionner vers l’arrière pour confirmer si le nombre des claquements de porte correspondait au nombre des passagers. Surtout que la maman voyageait en position DODO (dossier rabattu vers l,arrière) en attendant de remplacer le papa au volant. Québec/Rouyn-Noranda, c’était long longtemps!

        J’accepte les quolibets…

      2. Haïku dit :

        @papitibi.
        Aucun besoin de quolibets.
        Votre anecdote est très à propos. 👌

  26. Pierre Kiroule dit :

    Le conspirationnisme étant à la mode, allons-y donc avec une thèse que m’ont inspiré, d’une part, le commentaire d’un participant de ce blogue (dont je ne me souviens malheureusement plus du nom), selon qui les émeutes actuelles pourraient effrayer les électeurs blancs de banlieue qui s’apprêtaient à se détourner du Gros Taré et les inciter, par peur, soit à s’abstenir de voter soit à revenir dans le giron pourri républicain, et , d’autre part, le fait quand même étrange que le salopard de «white chauvinist pig» qui a assassiné Floyd l’ait fait quasiment avec le sourire aux lèvres devant les caméras.

    Thèse :

    1- La force du Gros Taré, c’est l’économie et l’économie s’effondre;
    2- L’incompétence du Gros Taré dans la gestion de la pandémie ne fait plus aucun doute;
    3- Le Gros Taré ne peut plus gagner l’élection avec sa seule base de demeurés, il lui faut récupérer les banlieusards blancs qui s’apprêtent à se détourner de lui;
    4- Sa dernière cartouche : ramener ces voteurs en accentuant leur peur des Noirs;
    5- Quoi de mieux, pour y arriver, que d’organiser, à la caméra, un meurtre tellement révoltant que la population noire se soulèvera ?
    6- Pour faciliter la tâche aux émeutiers (et multiplier les dégâts), retirer toutes les forces de police durant la nuit (comme c’est arrivé hier)
    7- Pour se montrer un digne représentant de la loi et l’ordre, tweeter que là où il y aura du pillage, la police tirera.

    Je ne serais pas surpris que, dans les prochains jours, la cote d’approbation du Gros Taré remonte. Il ne lui restera plus, une fois réélu, qu’à gracier le salopard de Blanc qui a tué Floyd, comme il l’a fait avec un saligaud de la même eau, le shérif Arpaio.

    1. Rick dit :

      Vous divaguez sérieusemrnt, là! Trump n’a aucune capacité pour se concentrer et mettre en place un tel plan! Et en plus, vous pensez que ces policiers criminels auraient risqué la prison à vie en commettant un crime commandé?

      1. Pierre Kiroule dit :

        On verra dans les prochains jours si le taux d’approbation de Trump remonte.

        Pour ce qui est de « vous pensez que ces policiers criminels auraient risqué la prison à vie en commettant un crime commandé », vous n’avez pas lu mon dernier paragraphe. Ils seront graciés.

        Enfin, pour ce qui est de «Trump n’a aucune capacité pour se concentrer et mettre en place un tel plan!», son entourage l’a, lui. Et quand des rats sont coincés, tous les moyens peuvent leur paraître bons.

        En résumé, j’espère beaucoup avoir « divagué sérieusement ». L’avenir le dira.

        Je reste quand même avec cette image du flic pourri qui maintenait son genou sur le cou de Floyd, tout en sachant qu’il était en train de le tuer, et qui regardait fixement la caméra, l’air de dire :« M’en fout ! J’ai des protections ! Je ne ferai pas un jour de prison ! »

  27. Haïku dit :

    HS:
    C’est vendredi?
    RE: La deuxième vague du virus en octobre ?

    « J’ai fait mes emplettes:

    Des canettes de fèves Heinz.
    Des hot dogs.
    Du pain blanc.
    Du Cheeze Whiz.
    Du beurre de pinotte Kraft.
    Des pilules de chloroquine.
    Des bouteilles de Javex.
    Une seringue.
    Un AR-15.
    Des cartouches.
    Et un abonnement au fil Twitter de Trump.
    Je suis très préparé. »

    (😉 Haïku).

  28. Guy Gibo dit :

    Avec les événements actuels je crois que c’est la goutte qui a fait débordé le vase. L’intervention d’hier de Biden fut exemplaire à mes yeux et très présidentielle dans les circonstances. Bravo! Les réactions transversalles que l’on voit dans plusieurs villes du pays ont de quoi me rappeler 1968, une atmosphère de déjà vu malheureusement. Les solutions ne seront pas faciles mais finalement on sent pour la première fois une lueur au bout du tunnel, une volonté de bouger dans le bon sens… On n’est plus devant des assemblées électorales mais devant des manifestants qu’il sera difficile de faire taire comme on a réussi à le faire avec les jeunes suite aux tueries scolaires.

  29. papitibi dit :

    DERNIÈRE HEURE: la Cour Suprême autorise la Californie à limiter l’accès aux lieux de culte pour limiter les risques de contagion à la COVID-19

    La décision est tombée peu avant minuit.
    https://www.usatoday.com/story/news/politics/2020/05/30/church-reopenings-supreme-court-refuses-force-governors-hands/5281999002/

    On se souvient de ce récent discours de Trump en faveur des églises, des synagogues et – avait-il ajouté dans un souffle, des m…o…s…quées.

    A deeply divided Supreme Court refused Friday night to allow churches in California and Illinois to reopen during the coronavirus pandemic with more worshippers than state plans permit.

    […] Le juge en chef (et Conservateur modéré) Roberts écrit:

    « Although California’s guidelines place restrictions on places of worship, those restrictions appear consistent with the Free Exercise Clause of the First Amendment, » Roberts wrote. « Similar or more severe restrictions apply to comparable secular gatherings, including lectures, concerts, movie showings, spectator sports, and theatrical performances, where large groups of people gather in close proximity for extended periods of time. »

    Notre très estimé juge Kavanagh affirme au contraire – au nom de 3 des 4 dissidents – que la limitation du nombre de fidèles constitue une forme de discrimination à l’égard de l’expression de la Foi.

    « The basic constitutional problem is that comparable secular businesses are not subject to a 25% occupancy cap, including factories, offices, supermarkets, restaurants, retail stores, pharmacies, shopping malls, pet grooming shops, bookstores, florists, hair salons, and cannabis dispensaries, » Kavanaugh wrote.

    Le droit du Gouverneur de la Californie de limiter les lieux de culte à 25% de leur capacité – maximum 100 personnes à la fois – est donc confirmé. Vingt des 50 États (et le District de Columbia) imposent encore des restrictions et pourront invoquer cette décision pour faire taire les ti-namis Fondamentalistes de Trump .

  30. Jean-Louis Charette dit :

    M. La Vaughn Robinson

  31. Mona dit :

    Eduardo Castillo
    Devant les événements de Mineapolis:

    « Le sentiment d’injustice est souvent une étincelle qui peut faire de ravages, parfois cela peut conduire à une prise de conscience qui fait avancer dans la douleur les changements qui pourraient rendre l’humanité meilleure, si on est optimiste. »

  32. Gilles Morissette dit :

    Des politiciens qui n’ont pas quelques squelettes dans leur placard? Ça n’existe pas.

    Tous autant que nous sommes, traînons des casserolles dans nos baggages.

    Klobuchar a le mauvais rôle car c’est elle qui, à l’époque où elle était D.A, a refusé d’inculper des policiers. Elle avait peut-être de bonnes raisons de le faire, au plan juridique, mais la perception, en politique, est parfois plus inportante que la réalité des faits.

    Ce qui se passe présentement à Minneapolis rappelle de très mauvais souvenirs aux Afro-Américains, une sorte de « déja vu », de « jour de la marmotte ».

    Klobuchar devra malheureusement en payer le prix politique.

    Harris? Elle a toujours suscité la méfiance des éléments jeunes et progressistes de l’électorat. Son passé a été scruté à la loupe et tous les faits énoncés dans le post de M. Hétu étaient depuis longtemps connu.

    Va-t-elle être ujne victime collatéralle de ce qui s’est passé à Minneapolis? J’espère que non (Elle demeure mon choix) mais en politique, on ne peut jurer de rien.

    J’imagine que JB doit être en train de soupeser tout ça avec ses conseillers.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :