Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«Cette décision ne m’appartient pas, je ne suis donc pas sûr de pouvoir m’engager d’une façon ou d’une autre. Mais c’est le plan actuel.»

Jared Kushner, conseiller et gendre du président, refusant d’exclure la possibilité que l’élection présidentielle du 3 novembre pourrait être reportée à cause de la pandémie de coronavirus après avoir été interrogé sur cette question par un journaliste du magazine Time.

P.S. : Kushner a envoyé cette déclaration à NBC News après la controverse soulevée par l’article de Time : «Je n’ai pas été impliqué ou informé de discussions au sujet d’une tentative de changer la date de l’élection présidentielle.» Cette déclaration, pas plus que la première, ne permet de confirmer que le conseiller est au courant que la date de l’élection présidentielle n’est pas du ressort de la Maison-Blanche, comme je l’ai déjà expliqué dans ce billet.

P.P.S. : Rappel du New York Times dans cet article sur la déclaration de Kushner : Joe Biden a déjà exprimé la crainte que Donald Trump «n’arrive avec une raison quelconque pour laquelle [l’élection] ne peut être tenue».

(Photo Getty Images)

74 réflexions sur “La citation du jour

  1. quinlope dit :

    Pourquoi les journalistes posent une question à une statue de cire?

    1. MarcoUBCQ dit :

      Pour moi la question c’est plutôt: Les journalistes états-uniens sont-ils là pour émoustiller leur public, ce qui vend beauoup de publicité, ou sont-ils là pour informer? Donald est une manne pour les agences de « nouvelles » aux USA.

    2. franlabrecque dit :

      Statue de cire et visage dans la plâtre. Ignorant tout comme l’andouille orange.

  2. Emalion dit :

    Un déclaration faite directement du vide sidéral du cerveau et de la compétence de Jared

  3. jfk999 dit :

    en fait, c’est ça leur gestion de crise. Ils font tout pour que ce soit tellement la catastrophe qu’ils espèrent que les députés et les sénateurs n’aient pas le choix de reculer les élections

    sauf qu’ils sont tellement bons pour foutre le bor… , qu’ils risquent d’atteindre l’immunité grégaire d’ici fin août. et là, il n’y aura plus besoin de reculer les élections

    1. marylap dit :

      Pour changer la date des élections, ça prendrait l’accord des 2/3 des États. C’est dans la Constitution. Il y a eu des élections même en plein milieu des guerres mondiales et de la guerre civile.
      Trump a déjà commencé à attaquer le processus électoral en essayant d’empêcher le vote par la poste. S’il perd (et j’espère que oui), il va tout simplement crier à la fraude et refuser d’accepter les résultats.

      1. treblig dit :

        @marylap

        Pourquoi Trump est-il contre le vote par la poste ?

        Parce que l’ ennemi mortel du parti démocrate est l’abstention. En cas de haute participation, la base électorale plus importante plus importante du parti démocrate lui assure de prendre le pouvoir. Trump travaille à la suppression du vote qui est son alliée dans les élections.

        Alors, un vote par la poste augmente le taux de participation et permet aux minorités ethniques ( mais pas juste elle) de voter sans utiliser la voiture ou les transports en communs. Ou de complications pour voter le jour du vote

      2. jcvirgil dit :

        @treblig 7h52

        Deux choses. Si l’abstention est l’ennemi mortel du parti Démocrate on peut se demander pourquoi ses apparatchiks ont trouvé le moyen de présenter un candidat aussi terne et peu inspirant que Biden .

        Deuxième chose , c’est vrai que le vote par la poste permet de rejoindre plus de monde, cependant il faut être assuré que le décompte des voix se fait de façon correcte. Avec les organisations électorales des États qui sont confiés aux gouverneurs on peut en douter .

      3. papitibi dit :

        @ JCVirgil 8h12
        Si l’abstention est l’ennemi mortel du parti Démocrate on peut se demander pourquoi ses apparatchiks ont trouvé le moyen de présenter un candidat aussi terne et peu inspirant que Biden.

        Ma réponse? Ils ont essayé de trouver LE bouchon qui fitte avec le trou!

        C’était tout simplement impossible d’opposer une femelle à un mysogyne, un feufi à un machiste, un Noir à un raciste, sans que l’adversaire n’exploite lefilon à la manière du bully-entertainer qu’il n’a jamais cessé d’être depuis le tout premier jour de son investiture.

        et en plus, il ment jusqu’à ce que ce soit la Vérité qui devienne suspecte. Les caractéristiques du candidat Répugnant ont sans doute motivé le choix de Biden, un candidat terne, un peu passé date, sur lequel on croyait que l’adversaire n’aurait pas de prise. Erreur…

      4. AB road dit :

        « Deux choses. Si l’abstention est l’ennemi mortel du parti Démocrate on peut se demander pourquoi ses apparatchiks ont trouvé le moyen de présenter un candidat aussi terne et peu inspirant que Biden . »

        Merci papitibi pour la précision.
        Parfois ça prend à jc l’éternel idéaliste rêveur, un dessin pour comprendre…😷

      5. jcvirgil dit :

        @papitibi 9h37

        Le choix d’Obama un illustre inconnu , de race noire en plus pour l’élection de 2008 contredit ce que vous affirmez. C’est vrai qu’on avait affaire à un politicien au charisme exceptionnel mais au départ il y avait beaucoup de gens qui ne croyait pas qu’il pourrait l’emporter. Ils ont eu confiance et ça leur a rapporté.

        Ils ont commis une erreur avec Biden , même s’ils vont s’arranger pour bien l’entourer ,qu’ils pourraient regretter . .

  4. Bidulen dit :

    Ben si les sondages sont mauvais… faut que le petit dictateur… en herbe cherche une raison… Cependant, si les sondages sont bons… Devinez!

  5. Toile dit :

    Un lacquet con qui ignore si un menteur lui dit vrai ou faux ! Ben oui chose, si ton tdc de beau père est pas réélu, les poursuites vont pleuvoir car fini la speudo immunité. Faque bien beau se laver les mains en disant que cette décision ne relève pas de ton ressort, n’empêche que les intérêts pour qu’elle prenne jour petent les yeux.

    Le motif du report: la pandémie ( quoi, ça existe), m’a volé mon temps de présidence. Je suis victime des chinois, de Obama, de Clinton…. On tourne en rond dans l’omnipotence.

    Qu’un report soit envisagé ne me surprend guère. Les chiffres vont vers le bas, intolérance cutanée d,un rejet, pathologie oblige.

    —-
    @M. Hetu : 6h45, heure de diffusion mais certes pas l’heure de rédaction. Vous m’épatez toujours dans votre passion. Merci à vous

  6. Dan Lebrun dit :

    Avec ce qu’il sort de cette bouche, une couche serait plus approprié qu’un masque

    1. AB road dit :

      Exactement.
      Bien dit Dan.

      Quand il fait ses « besoins », ça sort par la bouche.
      Quand il parle, ça sort par le tdc.

      😷

      1. Haïku dit :

        AB road
        LOL ! 🤣👏👏

  7. monteregien dit :

    Ballon d’essai pour voir s’il peut se former un mouvement « populaire » et « spontané » du genre « Libérez les États! ». Si ça ne marche pas, au moins il y aura une excuse pour justifier la défaite.

  8. Duduche dit :

    C’est le genre de propos qui donne une forme de consistance au spectre d’une prise de pouvoir dictatoriale.

    Si les Démocrates ou des Républicains sains d’esprit finissent par reprendre le pouvoir, une des premières choses qu’il devraient faire est voter des lois qui empêcheraient quelqu’un avec une mentalité d’escroc de se présenter pour la présidence. Rendre obligatoire les déclarations de revenus serait sans doute une première étape évidente. Trouver un moyen de redonner son indépendance au Congrès en serait une autre.

    En supposant que l’union survivra à la zizanie entretenue par l’administration trumpistane sur le mode « diviser pour régner ».

    1. MarcoUBCQ dit :

      Empêcher quelqu’un avec une mentalité d’escroc? Mais vous rêvez! Aux États-Unis faire du fric justifie tout: Qui donc pourrait se présenter qui n’a pas cette mentalité?

      1. AB road dit :

        GND ou Manon Massé, s’ils étaient Amaricains…😷

  9. Si l’administration recommande la reprise de l’économie et un retour au travail, donc une reprise de la vie « normale », elle peut difficilement justifier la non-tenue des élections.

    1. Richard Desrochers dit :

      Ça a du sens ce que vous dites. On voit mal Trump dire « Il faut rouvrir le pays, sauf pour l’exercice de la démocratie ».

      Le dire, non, mais le penser, je ne parie pas là-dessus.

  10. Gilbert Duquette dit :

    Un épas entouré d’ignares qui ne savent même pas la constitution interdit au POTUS d’annuler ou reporter les élections.

  11. Donc si je comprends bien on réouvre l’économie mais on annule l’élection – méchant trade-off

  12. ghislain1957 dit :

    Si la pandémie n’est pas assez grave pour empêcher la réouverture des états et de l’économie, elle ne l’est pas assez pour empêcher la tenue des élections. That’s it!

    1. onbo dit :

      C’est probablement l’évidence qui hante Trump. Il donc son émissaire pour entretenir la confusion.

      « Oublie pas ton masque fiston, ça va faire plus contagion. Mes supporteurs vont embarquer comme des pigeons, parole de tonton poltron ».

    2. Achalante dit :

      Ah, mais c’est pour ça qu’il veut réouvrir les états trop tôt! Il veut une seconde vague de pandémie qui durerait jusqu’en novembre!

  13. Gilbert Duquette dit :

    Trump n’a pas le pouvoir d’annuler ou de reporter l’élection de novembre

    Si vous imaginez que Trump aimerait se couronner unilatéralement roi des États-Unis, il n’a pas le pouvoir de reporter une élection. Seul le Congrès peut changer cela. Même si le Congrès reportait l’élection, le mandat de Trump aurait toujours une date d’expiration. Le 20e amendement à la Constitution stipule que si une élection n’a pas lieu, ou si M. Trump refuse de se retirer, sa présidence prendra automatiquement fin le 20 janvier 2021. La présidente de la Chambre, Nancy Pelosi, deviendrait alors présidente par intérim (mais son mandat aurait expiré).

    Trump n’a pas le pouvoir d’annuler l’élection, mais il a le pouvoir de le corrompre. En effet, certains signes montrent déjà que le parti républicain fera tout son possible pour assurer un faible taux de participation en novembre – il est bien établi que moins de personnes votent signifie une plus grande chance de victoire pour ce parti. La plupart des républicains n’aiment pas admettre qu’ils sont avantagés par la répression des électeurs, mais M. Trump, qui a un problème bien documenté pour garder sa bouche fermée, a récemment déclaré la partie silencieuse à haute voix. Le mois dernier, il a participé à l’émission Fox & Friends sur la chaîne Fox News pour parler des tentatives des démocrates de faire adopter des mesures qui faciliteraient le vote pendant la pandémie. « Les choses que les démocrates proposaient étaient folles », s’est exclamé M. Trump. « Ils avaient … des niveaux de vote qui, si vous aviez accepté, vous n’auriez plus jamais fait élire un républicain dans ce pays ».

    Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator (version gratuite)amendement à la Constitution stipule que si une élection n’a pas lieu, ou si M. Trump refuse de se retirer, sa présidence prendra automatiquement fin le 20 janvier 2021. La présidente de la Chambre, Nancy Pelosi, deviendrait alors présidente par intérim (mais son mandat aurait expiré).

    Trump n’a pas le pouvoir d’annuler l’élection, mais il a le pouvoir de la corrompre. En effet, certains signes montrent déjà que le parti républicain fera tout son possible pour assurer un faible taux de participation en novembre – il est bien établi que moins de personnes votent signifie une plus grande chance de victoire pour ce parti. La plupart des républicains n’aiment pas admettre qu’ils sont avantagés par la répression des électeurs, mais M. Trump, qui a un problème bien documenté pour garder sa bouche fermée, a récemment déclaré la partie silencieuse à haute voix. Le mois dernier, il a participé à l’émission Fox & Friends sur la chaîne Fox News pour parler des tentatives des démocrates de faire adopter des mesures qui faciliteraient le vote pendant la pandémie. « Les choses que les démocrates proposaient étaient folles », s’est exclamé M. Trump. « Ils avaient … des niveaux de vote qui, si vous aviez accepté, vous n’auriez plus jamais fait élire un républicain dans ce pays ».

    Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

  14. ProMap dit :

    Si je décode Jared dit Waxman, beau-popa à mandater son fifils-dans-la-loi pour reporter l’élection. Ça va foirer en grand. Peut-être que Waxman assortira ce report d’un plan de paix entre Démocrates et Républicains et d’un déménagement de la Capitale de Washington à Mar-a-Lago. Les plans, c’est sa force!!!!

  15. Mona dit :

    Qu’il demande à son beau-père !

    Entre hilarant et désespérant 😊

    https://twitter.com/GerardAraud/status/1260274612266549251?s=03

    1. Haïku dit :

      Merci @Mona ! 🤣🤣

      Ajout:

      – » Nobody knows better than me, how to be a complete asshole »(Trump). 😨

      1. Mona dit :

        Yes.
        Et une citation pour vous @Haiku, qui nous en posté de très bonnes.
        Une citation d’actualité.

        « Il n’est point de bonheur sans liberté, ni liberté sans courage ».
        Périclès

        Et

         » Ce qui est propre à notre temps c’est l’intrusion massive de la criminalité dans la vie politique. Je veux parler ici de quelque chose qui dépasse de loin ces crimes, que l’on cherche toujours à justifier par la raison d’Etat, en prétextant que ce sont des exceptions à la règle. »
        Hannah Arendt

        Bonne soirée !

  16. Pierre s. dit :

    ————————-

    le masque ne protège pas de la stupidité Jared.

    1. ProMap dit :

      Mais il empêche de contaminer les autres par la stupidité, dans son cas, c’est un plus.

  17. Daniel A. dit :

    …l’élection présidentielle du 3 novembre pourrait être reportée à cause de la pandémie de coronavirus…

    Me semblait que tout allait bien aux États-Unis quant au virus!!!

    1. ProMap dit :

      Les contradictions sont une des spécialités du trumpisme.

  18. Louise dit :

    «Je n’ai pas été impliqué ou informé de discussions au sujet d’une tentative de changer la date de l’élection présidentielle.» Jared.
    C’est drôle, j’ai comme un petit doute qu’il ne dit pas la vérité. Je me demande bien pourquoi.

    Trump voit les sondages qui ne sont pas trop bons pour sa réélection. Il doit déjà être en train de penser à un plan pour s’accrocher au pouvoir et on peut être certains qu’il ne ménagera aucun coup bas et même illégal pour y arriver. Le report des élections est certainement envisagé.
    C’est vrai qu’il n’a pas le droit de le faire mais il nous a prouvé maintes fois qu’il ne se préoccupe pas des lois.
    En ce moment il doit tâter le terrain pour voir quels sont ses appuis qui pourraient l’aider à transgresser les lois. C’est ce qu’il a toujours fait, pourquoi ce serait différent pour la prochaine élection ?

    1. Achalante dit :

      Mais voyez la fin de la nouvelle citation: « Mais c’est le plan. »

      Il admet qu’ils veulent reporter ou annuler l’élection.

  19. POLITICON dit :

    Connaissant l’individu, il n’est pas surprenant que Trump cherche une façon de repousser les élections si la tendance continue. Cette fois-ci, il a toute une économie à rebâtir. Il n’a pas hérité de papa et dire aux gens qu’il est un génie des affaires; il n’a pas hérité de l’économie remise sur pied par Obama afin qu’il crie à la planète qu’il en est l’artisan. Son économie s’enligne vers la dépression et les défis seront très importants.

    Ce n’est pas seulement l’incompétence de Trump qui est en jeu dans l’avenir. C’est sa réelle incapacité à ramasser les dégâts, bricoler un plan de secours logique et efficace, unir des équipes bipartites compétentes, rehausser à nouveau les impôts des riches, décloisonner les barrières tarifaires (protectionnisme), revenir aux principes de l’Obamacare que la pandémie à mis en lumière naturellement.

    En faite, Trump qui a tout détruit pour reconstruire à sa façon, voit son chateau de carte s’effriter devant ses yeux. Pour rebâtir son pays, sa logique est obsolète et inefficace devant l’ampleur de la tâche qui attend son pays. Il n’est pas celui qui peut relever ce défi puisqu’il est actuellement le loser désigné. Eh oui, il cherchera le moyen de repousser ces élections même si tous les spécialistes de la constitution américaine s’entend pour dire qu’il en a pas les moyens, ni le pouvoir. Il faudrait une guerre civile pour repousser les élections de novembre et le voyant évoluer depuis 2015, cet individu exerce une autorité à tout le moins morale envers ses MAGAS. Édentés et décérébrés certes, mais armés et dangereux.

  20. Mariette Beaudoin dit :

    S’il fallait reporter les élections à chaque calamité, personne n’irait jamais aux urnes.

    1. jeanfrancoiscouture dit :

      Dans le cas présent, la «calamité» ça n’est pas le foutu virus. Ce fut plutôt l’élection de Donald Trump en 2016. Voilà la raison essentielle pour ne pas reporter la date des élections de 2010.

  21. Dekessey dit :

    marylap dit :
    13/05/2020 à 07:26
    « Pour changer la date des élections, ça prendrait l’accord des 2/3 des États. C’est dans la Constitution. »

    Merci pour cette info, mais Trump n’en a rien à cirer de la constitution.
    Pourquoi reporter l’élection à cause de la pandémie alors qu’il a clamé que le combat contre le virus est un « success story », mais on n’est pas à une contradiction près avec cet abruti.
    En plus, pas certain que reporter l’élection lui serait nécessairement favorable.

    Non, l’élection aura lieu. Il va trouver autre chose. Pompeo est en train de préparer le terrain:

    https://www.lapresse.ca/international/moyen-orient/202005/13/01-5273346-pompeo-accuse-liran-de-fomenter-la-terreur-malgre-la-pandemie.php

  22. ducalme dit :

    ÉLECTIONS SPÉCIALES À LA CHAMBRE

    CALIFORNIA 25th : https://urlz.fr/cFQQ

    WISCONSIN 7th : https://urlz.fr/cFR2

    1. Samati dit :

      Résultats désastreux pour les démocrates, paticulièrement en Californie. J’ai hâte de voir l’interprétation que l’on donnera à ces résultats.

  23. March dit :

    Le wannabe dictator veut mettre une brique de plus vers son régime long terme

  24. jcvirgil dit :

    Tiens, tiens les, mouettes sont maintenant masquées. Est-ce à dire qu’elles ne pourront plus se bourrer dans le gros plat de patates frites des fonds publics ? 🙂

    1. jeanfrancoiscouture dit :

      Excellente analogie mais un peu injuste à l’endroit des plus sympathiques petites mouettes. Les énormes goélands sont une cible plus pertinente.

      «Si au cours de vos promenades, de vos séances de bronzage à la plage ou durant vos pique-niques, une de ces espèces s’approche, il s’agit certainement de goélands. Ces derniers sont moins timides que les mouettes. Ils raffolent de la nourriture humaine comme les crêpes, frites ou les glaces.» https://lemagdesanimaux.ouest-france.fr/dossier-12-difference-mouette-goeland.html

      1. jcvirgil dit :

        @Jf Couture 10h14

        C’est vrai que ce sont les goélands les adeptes des frites chez McDonald. J’imagine le drame que cela a du être pour l’auteur Richard Bach , quand il a vu les congénères de Jonathan Livingston son fameux goéland que l’amour du vol entraînait dans une quête de l’absolu , se transformer en vulgaires vidangeurs 🙂

      2. jeanfrancoiscouture dit :

        @jcvirgil Beau rappel que ce livre et son goéland tout à fait atypique ce qui rend l’histoire encore plus sympa puisque l’oiseau rompt avec son groupe et part faire sa recherche tout seul.
        L’élégant fou-de-bassan que vous ne verrez jamais dans un parking de McDo ni tourner en groupe autour des bateaux de pêche ou des havres aurait pu être le sujet mais aurait demandé beaucoup plus de travail pour réunir des photos propres à illustrer le propos. Le goéland, un peu comme le pigeon urbain est un sujet bien plus accessible. 🙂

  25. ducalme dit :

    La loi électorale, elle peut se modifier, mais il faut l’accord des deux chambres.

    Mais la constitution, théoriquement modifiable, requiert l’accord des 2/3 des membres dans chaque chambre et la ratification des 3/4 des états.

    Et tout ça en quelques semaines ? ? ?

    Chose sure, si la constitution n’est pas modifiée, le mandat du président et du VP se termine le 20 janvier 2021 à midi.

    La Chambre désignerait alors le président et le sénat, le vice président.

  26. gl000001 dit :

    Ils vont dire que les pères fondateurs n’avaient pas prévu les pandémies.
    On leur répondra qu’ils n’avaient pas prévu des guns qui tirent 100 balles à la minute.
    Si vous changez quelque chose sur la base de « Ils l’avaient pas prévu » on va revoir votre deuxième amendement !!

    1. Madalton dit :

      Et surtout revoir le Collège Électoral.

  27. jcvirgil dit :

    La décision de reporter le vote demanderait l’accord des deux partis , ce qui est évidemment impossible dans la situation politique actuelle aux États-Unis.

    C’est probablement plus une manoeuvre de Trump pour dire aux Américains ,si la pandémie est encore sévère en novembre prochain, *Vous voyez les démocrates mettent votre vie en danger en vous forçant à aller voter , j’étais prêt quand à moi à reporter l’élection. *

    1. Madalton dit :

      Les républicains l’ont fait au Wisconsin le mois dernier pour les primaires et l’élection pour un juge républicain sortant. Le juge démocrate a gagné malgré que les républicains aient contesté le report des élections demandé par les démocrates.

  28. MarcoUBCQ dit :

    Cette blague a assez durée. Donald et ses collabos sont le summum de l’ignorance, et aussi celui de la magouille de pacotille. Le problème avec ce genre de magouilleur, c’est qu’ils dépendent de gens qui eux vivent dans le monde réel et sont donc capables d’y travailler, de faire en sorte que leurs besoins divers soient comblés. En renvoyant à peu près tous les gens compétents de son équipe Donald est maintenant entouré de personnes qui sont icapables d’agir sur le monde réel. La conséquence de cet état de fait c’est que les erreurs et les catastrophes vont se succéder à un rythme toujours plus grand. Le fait que 2000 magistrats aient porté plainte conte Barr devrait suffire à convaincre que cette pseudo-présidence arrive à sa fin. Cette pseudo-présidence a étiré les possibilités de magouilles au maximum, et lorsque l’élastique sera trop tendu, ce qui arrive à grand pas, ce sera la fin. Les enfants ont cassé la barraque, et maintenant les adultes vont la reconstruire et reprendre les choses en main.

    1. lechatderuelle dit :

      MarcoUBCQ donc, si on pousse un peu plus loin, cette administration devrait imploser incessamment….

      car c’est démontré, une fois la limite atteinte en connerie humaine, la structure ne tient pas….

      plus tryump s’entoure de gens lui ressemblant et plus il court à sa perte…. et plus ça ira mal pour lui et plus il s’entourera d’incapables…. c’est donc le karma de la saucisse Hygrade qui le guette…
      Plus il s’entoure de cancres et plus ça va mal, et plus ça va mal et plus il s’entoure de cancres….

      ce qui, en soi, est une très bonne nouvelle….

      1. ProMap dit :

        Vous expliquez très bien ses 6 faillites. Sa 7e est celle des autres et il est bien parti pour la réaliser.

  29. Pierre S. dit :

    ————————–

    Présentement ce qui met le plus la vie des américains en danger c est de garder ce bouffon à la présidence.

  30. lechatderuelle dit :

    question inutile à un membre sans pouvoir de cette administration, qui démontre très bien son ignorance des règles politiques de son pays comme une très grande majorité de citoyens de ce pays…..

    c’est un genre de théorie du complot inversé…. chercher un angle d’attaque sur un sujet qui n’existe pas et faire ud millage médiatique facile….

    les médias américains courent, parfois, à leur perte, avec de tels articles….

    encore une fois, les médias cherchent des sujets inutiles ou bien futiles pour s’éloigner du virus… pour ne pas « tanner » les lecteurs…

    or, cette pandémie n’est pas un jeu et ne doit pas être traitée comme les événements étaient traités « avant » cette nouvelle réalité….

    Cette « peur » du report des élections sert à quoi ?? à qui??

    et si un média voulait faire un article sérieux sur la question, il fallait interviewer un « expert »… des pros de la constitution américaine… il fallait déconstruire toute tentative de théorie…
    or, les médias ont fait exactement le jeu des théoriciens…. ils ont questionné un zouf ignorant et on interprété sa réponse qui ne veut rien dire et qui n’a aucune importance dans la suite des choses…

    Il y a une quantité impressionnante d’érudits, de connaisseurs, d’experts aux USA et les médias les utilisent peu ou mal….

    ce pays se gave de théories du complot et on comprend de plus en plus pourquoi….

    tout le monde nourrit la bête…..

  31. lechatderuelle dit :

    Depuis quand donne-t-on autant de visibilité à un propos non fondé d’une personne qui n’a pas de lien avec le sujet ???

    Kushner n’a pas plus de crédibilité qu’un sous-ministre du transport au Québec qui exprime son opinion sur ce qui « pourrait » se passer au ministère de la santé…..
    Si ce sous-ministre laisse sous-entendre que les Québécois « pourraient » devoir se déplacer seulement avec une autorisation médicale, serait-il crédible?
    pas une seconde…

    et l’idée d’interroger un sous-ministre du transport pour une question de santé en forçant la logique selon qui, se déplacer relève du ministère des transports n’aurait pas de crédibilité et aucun journaliste sérieux n’oserait faire cette pirouette….

    Mais ici, c’est exactement ça… les médias américains manquent sérieusement de crédibilité dans ce sujet qui n’en est pas un….

    mais ça marche car des 2 côtés de la questions, chacun étaye sa théorie…. et toute la journée, les médias feront tourner en boucle les répliques de leurs « experts » qui se pencheront sur une ce sujet en y allant de leurs impressions, qui seront reprises par les médias et qui, au final fera les grands titres en disant exactement le contraire selon les chaines télé,,, engraissant le doute, la confusion et les théories….

    Tout le monde parlera de rien finalement car basé sur une réponse ignorante… ce qui enlèvera les projecteurs du virus, pouvant ainsi faire croire que le virus devient moins majeur pour les gens, moins présent, moins à risque…

    Comment créer un non événement… l’exemple parfait.

    1. MarcoUBCQ dit :

      Aux États-Unis, la nouvelle traitée comme un divertissement est roi. On peut dire que ce pays est obsédé par la célébrité et le fric, et donc que cette vacuité culturelle immense a déjà bien profondément semé la perte de ce pays aujourd’hui caduque. Où iront les personnes talentueuses à l’avenir? La nouvelle cohorte d’adultes semble plus chercher la qualité de vie que le fric, ayant constaté le vide sidéral de la culture de leurs ainés. Je n’ose pas trop prédire l’avenir ici, car le contexte actuel n’a jamais été aussi insondable dans l’histoire de l’humanité. De simples faits comme celui-ci donnent par contre peut-être des pistes: Dans le monde de la pêche la relève a disparu. Pour le moment cette industrie continue, mais pour ceux qui connaissent les conditions de travail à bord des bateaux usines, il est facile de comprendre que les jeunes n’ont aucune intention de faire ça. Les gens connaissent mieux le reste du monde aujourd’hui, et sont donc peut-être mieux équipés pour choisir le travail qui leur convient le mieux. Je ne compte pas le nombre de fois qu’un travailleur de longue date m’a confié que le travail qu’il font depuis longtemps les a déçu, car en le choisissant ils n’ont pas fait un choix éclairé. Il y a de l’espoir, mais pour le trouver il faut sortir des sentiers battus des médias usuels.

  32. Danielle Vallée dit :

    On revient au premier commentaire, celui de quinlope: ‘Pourquoi les journalistes posent une question à une statue de cire?’
    Et pourquoi les journalistes posent des questions à Trump?
    Ou à Pompeo?
    ou à Pence?
    ou à Kayleigh McEnany, qui a toujours menti plus vite que son ombre.
    Un jour les médias devront faire un examen de conscience et admettre qu’ils ont contribué à berner les citoyens pour mousser leurs cotes d’écoute.

    1. MarcoUBCQ dit :

      Les nouvelles partout sur la planète sont une forme de divertissement macabre et obscène. Ce fait est particulièrement évident aux États-Unis, où le citoyen veut se faire raconter un beau conte sur la suprémacie de leur pays. L’empire américain est tombé. Next!

  33. Pierre S. dit :

    ———————

    parce que tout ces individus posent continuellement des gestes questionable … d’où les questions.
    Le problème n’est pas la question mais les réponses débiles de cette administration.

  34. richard311253 dit :

    lechatderuelle : 8h31

    Sur le fond, je ne peux qu’être d’accord avec votre analyse. Comment se fait-il que des médias sérieux couvrent l’agrume en chef et ses copains ?

    Je me demande s’ils ont le choix ! Peut-on laisser AON, Fox et Tweeter être les seules source d’informations au quotidien aux USA ? Poser la question c’est y répondre, ne trouvez-vous pas ?

    Une des caractéristiques du bon Donald est qu’il est comme les bagarres au hockey, tout le monde condamne mais tous regarde.

    Je répète que je suis d’accord avec vous, les médias ne devraient pas lui accorder de l’importance en couvrant ses frasques et le plus ironique dans l’histoire c’est que Donald sans les médias, n’est rien.

    Maintenant, il faut le dire, le bon Donald est un être distrayant. Comprenez ici que j’exècre le personnage et ne lui accorde aucun appui mais que fais je donc devant mon clavier à 9h12, à écrire sur le sombre monsieur ?

    Je ne sais pas si vous aller être d’accord mais cette capacité à galvanisée l’attention est une force et en même temps une faiblesse car pour soutenir l’attention, ne faut-il pas dire des choses ?

    Qu’a t’il à dire me demanderez-vous ?

    Bin à peu près que des choses que tout son entourage aimerait qu’il garde secret. Le bon Donald est un livre ouvert qui ne souffre pas d’être contredit.

    C’est un atout non négligeable pour les observateurs que nous sommes et que dire des opposants qui peuvent faire basculer les choses, comme les Démocrates. D’ailleurs, on peut se demander pourquoi on ne les entends pas, est-ce par stratégie ou il ne savent pas quoi faire face à l’ouragan Donald ?

    Personnellement, le jour ou le bon Donald ne répondra plus aux questions, ne réagira plus sur Tweeter, ne condamnera plus les médias sérieux, je vais m’inquiéter plus que maintenant.

    Mais là, c’est moi !

  35. Layla dit :

    La question à se poser selon moi, c’est est ce que l’on croit que voter à l’automne peut mettre la vie en danger des voleurs et des travailleurs aux bureaux de vote?

    Vu l’état des choses je ne suis pas prophète mais assurément pas optimiste, je dirais que la crise va s’aggraver. Oui la vie des gens sera en danger, toujours selon moi.

    Donc il faut mettre en place immédiatement ce qu’il faut pour les sécuriser, sans les reporter. Mais comme « cette présidence » et « cette administration » donnent continuellement dans la procrastination, j’espère qu’il y en a au Congres qui travaille sur le sujet très sérieusement.

    Pour ce qui est de la sortie de La question à se poser selon moi, c’est est ce que l’on croit que voter à l’automne peut mettre la vie en danger des voleurs et des travailleurs aux bureaux de vote?

    Vu l’état des choses je ne suis pas prophète mais assurément pas optimiste, je dirais que la crise va s’aggraver. Oui la vie des gens sera en danger, toujours selon moi.

    Donc il faut mettre en place immédiatement ce qu’il faut pour les sécuriser, sans les reporter. Mais comme « cette présidence » et « cette administration » donnent continuellement dans la procrastination, j’espère qu’il y en a au Congres qui travaille sur le sujet très sérieusement.

    Pour ce qui est de la sortie de Jared Kushner je mets ça dans la catégorie diversion en ce temps de pandémie, et/ou une forme de sondage.

    1. Layla dit :

      Bon la je crois qu’il y a une possible nouvelle pandémie qui s’annonce je viens de doubler mon texte comme M. @Gilbert Duquette 😉c’est assez frustrant, je le recommence Layla de plus voleur et non voteur franchement!

      La question à se poser selon moi, c’est est ce que l’on croit que voter à l’automne peut mettre la vie en danger des voteurs et des travailleurs aux bureaux de vote?
      Vu l’état des choses je ne suis pas prophète mais assurément pas optimiste, je dirais que la crise va s’aggraver. Oui la vie des gens sera en danger, toujours selon moi.
      Donc il faut mettre en place immédiatement ce qu’il faut pour les sécuriser, sans les reporter. Mais comme « cette présidence » et « cette administration » donnent continuellement dans la procrastination, j’espère qu’il y en a au Congres qui travaille sur le sujet très sérieusement.

      Pour ce qui est de la sortie de Jared Kushner je mets ça dans la catégorie diversion en ce temps de pandémie, et/ou une forme de sondage.

  36. ducalme dit :

    @Madalton

    À 09h16, vous avez écrit `

    Je vous laisse vous amuser avec le site GAMING THE ELECTORAL COLLEGE.

    https://www.270towin.com/alternative-electoral-college-allocation-methods/

    Le risque est que si l’on ouvre cette boîte de Pandore, c’est d’aggraver la situation.

    Regarder les divers scénarios.

    Comment peut-on s’entendre sur un.

    Personnellement, je serais en faveur d’un vote proportionnel dans chaque état, mais le risque est que personne n’ait de majorité au collège électoral et que l’élection soit déférées aux chambres.

  37. Encorutilfaluquejelesus dit :

    Et si on le bâillonnait avant de lui mettre son masque à celui-là? 😉

  38. Pierre S. dit :

    ———————–

    Suggestion

    OK Donald, donne nous accès à tes rapports d’impôt et on recule l’élection … de deux semaines.

  39. Gilles Morissette dit :

    Kusner est un insignifiant. Le fait de porter un masque ne le rendra pas nécessairement moins « insignifiant » qu’il ne l’est dans la réalité.

    Son plan de Paix au Moyen-Orient en est la plus belle preuve.

    Tout ce qui sort de sa bouche, comme celle de son beau-père et de cetre administration de scélérats, n’est que mensonge par dessus mensonge.

    Cependant, si la pandémie s’aggrave, que le pays est frappé par une deuxième vague plus meurtrière que la première, entraînant un reconfinement dans certains États, le report de l’élection de novembre serait une option qui devrait être envisagée.

    Au plan consitutionnel, ça pourrait poser un grave problème car il n’y a aucun précédent dans l’Histoire de ce pays.

    Cependant, on est dans une situation exceptionnelle qui exige des mesures exceptionnelles.

    Malgré tout, les Républicains ont démontré récemment au Wisconsin, qu’ils n’avaient AUCUNE CONSIDÉRATION pour la sécurité des gens en refusant de retarder l’élection primaire comme le demandaient les Démocrates.

    Apparté

    Les Quiébécois semblent de plus en plus favorables au port obligatoire du masque. Les mentalités évoluent.

    « (Montréal) L’imposition du port du masque en public pendant la pandémie de COVID-19 obtient un très fort taux d’appui au Québec » (Sondage SOM-Cogeco, La Presse 13 mai 2020.) »

  40. Stemplar dit :

    On sait tous que Trump n’est pas à une contradiction près, mais pourquoi repousser la date s’il rouvre le pays?

    1. Isadulac dit :

      STemplar! Je me fais la même réflexion.. où est la logique? On remet le peuple au travail et les enfants à l’école mais on empêche les élections ??? Gang de morrons,

    2. Benton Fraser dit :

      Sa logique est dictée par les émotions:
      Le confinement rends les américains émotifs et l’élection rends Trump émotif!

      C’est le propre du populisme…vivre le moment présent, quitte a avoir son fix et demain est un autre jour…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :