Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Malgré le jugement d’un juge, le gouverneur d’Ohio a annoncé lundi soir que la directrice de la santé publique de son État déclarera l’état d’urgence sanitaire pour reporter la primaire qui doit avoir lieu ce mardi dans le Buckeye State pour cause d’épidémie de coronavirus. L’Ohio est l’un des quatre États qui devaient tenir des scrutins dans le cadre de la course à l’investiture démocrate.

Jusqu’à nouvel ordre, les primaires de Floride, de l’Arizona et de l’Illinois auront lieu. Dans les deux premiers États, un fort pourcentage des électeurs ont voté par anticipation.

Ce qui nous amène à aborder la question qui coiffe ce billet. Donald Trump pourrait-il reporter ou annuler l’élection présidentielle du 3 novembre en invoquant, pour des motifs plus ou moins nobles, l’épidémie de coronavirus? BuzzFeedNews a posé la question à des experts de toutes les tendances politiques. La réponse courte : non.

«Le président n’a aucun pouvoir de changer la date d’une élection fédérale», a déclaré le spécialiste des lois électorales du groupe de recherche conservateur Heritage Foundation.

Seul le Congrès peut changer la date d’une élection fédérale. Pour ce qui concerne l’élection présidentielle, elle doit avoir lieu «le mardi suivant le premier lundi de novembre», selon la loi. Pour changer la date de l’élection, le Congrès devrait non seulement changer cette loi mais également celle qui établit la date de la rencontre du Collège électoral qui élit officiellement le président.

Et même si le Congrès changeait ces lois, cela ne suffirait pas. Il devrait également changer la Constitution, qui précise que le président «exerce son mandat pour une durée de quatre ans». Autrement dit, après cette période de quatre ans, l’autorité du président expire.

Or, pour amender la Constitution, il faut une majorité des deux tiers de la Chambre des représentants et du Sénat. On devine que Nancy Pelosi et sa majorité démocrate s’y opposeraient.

Et si Donald Trump invoquait une urgence nationale pour reporter l’élection présidentielle? Réponse : aucune des lois d’urgence ne s’appliquent au changement de la date des élections.

Donald Trump ne pourrait donc pas reporter ou annuler l’élection présidentielle en vertu des lois et de la Constitution américaines? Est-ce à dire qu’il ne tenterait pas de contourner ou d’ignorer ces lois et cette Constitution? C’est une autre histoire.

À noter que le vote par anticipation par la poste pourrait être adopté par tous les États si la crise sanitaire persistait au point de mettre en danger la vie des électeurs qui préfèrent voter en personne.

(Photo AP)

45 réflexions sur “Trump pourrait-il reporter ou annuler l’élection présidentielle?

  1. gamacheg dit :

    C’est drôle, je me posais justement la même question en fin de semaine dernière…

    1. Pierre dit :

      Merci M. Hétu pour votre réponse à ma question sur un billet précédent, mais FDR a réussi ce tour de force durant la grande dépression et lors de la 2 ieme grande guerre…donc tout est possible au pays de l’oncle Sam?

      1. Richard Hétu dit :

        Je ne vous suis pas. Quel tour de force?

      2. Madalton dit :

        La constitution a été changée après la dernière réélection de FDR pour limiter à 2 mandats. Voir le 22e amendement proposé en 1947 et ratifié en 1951. Donc pas de tour de force.

  2. Martin cote dit :

    Une chance que le pouvoir exécutif n’a pas le pouvoir de changer la date de l’élection présidentielle …sinon…..avec tout ce qui se passe….il retarderait sûrement l’election jusqu’à ce que les astres s’aligner pour lui……mais on ne sait jamais..quelle entourloupette il pourrait utiliser s’il s’aperçoit que les résultats lui seront défavorables…..

    1. Pierre dit :

      FDR a été élu 4 fois, mort durant le quatrième mandat, et par la suite comme explique Madalton il y a maintenant le 22 ieme amendement, mais avec Trump, c’est à dire que pour le grand bien du pays qu’il annule ou reporte les élections de façon unilatérale?

      1. simonolivier dit :

        @pierre Difficulté de lecture? Trump ne peut de façon unilatérale reporter les élections. Il n’y a aucune loi qui lui permette de le faire. Même la SCOTUS qu’il a paqueté de cronies ne peut lui permettre de le faire.

      2. Pierre dit :

        @simonolivier
        Si vous suivez véritablement la politique à la sauce Trump, il n’est pas à une enterloupette.
        Question pour vous depuis quand Trump se soucie des lois? On en reparleras peut-être… entre temps bonne lecture 🥴🥴🥴

  3. ghislain1957 dit :

    « BuzzFeedNews a posé la question à des experts de toutes les tendances politiques. La réponse courte : non. »

    On a vu ce que les ripoux-blicains en font des réponses des experts lors de son imitation de procès en destitution. C’est sûr que si quelqu’un entre ça dans la tête du gros clown orange que nous aurons droit à l’excuse que « c’est dans l’intérêt public » d’annuler les élections pour motif de pandémie.

    Le gros clown n’aura alors qu’à se tourner vers sa carpette préférée, Bill Barr et le tour est joué!

    1. Richard Hétu dit :

      Pas vraiment.

      1. spritzer dit :

        C’est comme tous ceux qui pensent que Trump est en train d’instaurer une dictature. On est loin du compte, il y a des gardes-fous dans ce pays c’est le cas de le dire.

      2. ProMap dit :

        spritzer – Je nuancerais votre propos. On l’a vu lors du simili-procès : c’était légal comme manoeuvre, mais certainement pas une manoeuvre de type garde-fou. Et dans ce cas, il aurait dû avoir manoeuvre du Sénat pour se garder du fou, hors de tout doute. On voit ce genre de manoeuvre dans les pays qui marchent sur les rails de la dictature. On commence par protéger le boss. Par contre, changer la Constitution est une autre histoire, c’est vrai. La règle du deux-tiers est très contraignante. Impossible, je n’irais pas jusqu’à miser ma maison sur cette impossibilité. D’autant plus qu’il y a des moyens de contourner le Congrès, même s’ils sont difficilement envisageables présentement. Les dictatures s’installent généralement suite à un chaos provoqué sciemment ou non et lorsqu’elles s’installent, c’est qu’elles ont déjà germées bien avant. trump ne sentirait aucune gêne à créer ce chaos. N’est-ce pas ce qu’il tente consciemment ou non depuis 2016.

        Mais je répète, ce scénario est plus compliqué à mettre en oeuvre que trump pourrait le penser.

  4. MarcoUBCQ dit :

    Je me demandais comment Donald pourrait chuter, comment les habits neufs de l’Empereur disparaîtraient. La réponse est que l’immoralité absolue de ce pseudo-être humain va peut-être finalement rallier le peuple en le mettant en opposition solidaire face à cet élément criminel, qui dans les faits veut détruire le pays. Ici à Québec une certaine radio disait vouloir protéger la liberté d’expression,alors qu’il s’agissait plutôt de protéger des brutes en leur permettant de tenir un discours systématiquement biaisée contre les autochtones, les femmes, les minorités, les pauvres, etc. Mais les gens sont-ils dupes éternellement? Pour l’instant les habits neufs apparaissent encore intact aux fidèles de Donald, mais comme dans l’histoire cette illusion ne tient qu’à un fil. Si le peuple se réveille, quelle sera sa colère?

  5. spritzer dit :

    « À noter que le vote par anticipation par la poste pourrait être adopté par tous les États si la crise sanitaire persistait au point de mettre en danger la vie des électeurs qui préfèrent voter en personne. »

    Dans cette situation Trump aurait peut-être un avantage, la droite étant réputée pour être plus à son affaire quand il s’agit de voter. Mais j’imagine qu’au mois de novembre la crise sera calmée un peu jamais je créerai! Pour éviter l’effondrement de la société il faudra faire comme les Chinois.

    1. jcvirgil dit :

      Surtout pour manipuler le scrutin électronique et les machines à voter .Des milliers de votes qui peuvent disparaître en un clic de souris. Le rêve de toute organisation politique malhonnête . On est loin du temps où il fallait investir les bureaux de vote avec des équipes de malabars qui votaient à la place des citoyens ne s’étant pas encore déplacés aux bureaux de scrutin …

      D’ailleurs c’est comme ça que l’autre génie républicain , W.Bush, a accédé à la présidence en 2000 grâce au vote électronique en Floride où son frère Jeb était à son affaire…

      1. spritzer dit :

        C’était teeellllement évident que le vote électronique allait amener de la fraude. Je ne sais pas où ils en sont aujourd’hui pour surveiller le processus mais il y aura toujours de la suspicion et à bon droit. Pas besoin que ce soit une fraude massive, juste bien ciblée. C’est trop facile, et tentant!

        En Floride c’était pas le vote électronique mais des bulletins trompeurs.

  6. gl000001 dit :

    Soupir de soulagement. Mais je suis sur que ça va pédaler par en-dessous pour essayer de trouver un loophole quand même !!

  7. noirod dit :

    Le Nostradamus en moi l’ avait écrit ici il y a plusieurs semaines. C’ est la prochaine étape. J’ en ai discuté avec des copains qui eux me disaient non, non, non voyons la sacro sainte constitution américaine l’ en empêcherait voyons ! Voulez vous savoir ce qu’ il en a a cirer de la sacro sainte constitution américaine le gros gluant ? I est the chosen one remember ?

    Sans tomber dans le conspirationnisme de bas étage dites moi donc qu’est ce que son parcours depuis son élection démontre qui laisserait supposer le contraire ? Et puis encore une fois dans ce même délire, si on croit a la théorie du sex tape et du marionnettiste Poutin qui tente de faire la même chose en Russie ,me semble que ce serait facile ainsi de resserrer ses tentacules sur la maison brune non? Facile facile..

    Sais pas. De ne pas croire un brin a cette théorie démontre de la naiveté qui fera en sorte que rendus la, il serait trop tard. Mais au fait ,est ce trop tard maintenant ?

    1. Pierre dit :

      @noirod
      Vous,moi Bill Maher et vos amis et mes amis et les amis de Bill… même combat, soyons aux aguets car ce -45 peut tenter un tour de passe passe…

  8. oeufoulepoussin dit :

    Je suis en accord avec ce qui est dit. Cependant, il faudra s’en reparler dans quelques semaines, lorsqu’on dénombrera plus de 1 000 morts par jour. Qui sera le plus habile à manipuler la peur des gens pour ses propres fins ?

  9. jcvirgil dit :

    Un moment donné les Américains se rendront-ils compte qu’au lieu de reporter les élections ,le secret pour vaincre la pandémie serait d’institutionnaliser le président dans un établissement ou il pourrait être traité pour sa démence narcissique ?

    https://lactualite.com/politique/la-bombe-americaine/?utm_campaign=daily&utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_content=article1_button&utm_term=La%2Bbombe%2BamA9ricaine

  10. Bidulen dit :

    Trump rêve à la putinisation de son pays. Il rejette des leaders élus démocratiquement et vante des leaders forts issus de dictature ou des appentis dictateurs. Il a des carpettes au sénat et à la cour suprême. Je suis sûr que le désir est là, mais va-t-il réussir? C’est ce que nous saurons au prochain épisode. Stay tuned folks!

    1. Igreck dit :

      La « putinisation » des Zétats-Dénis… Je la retiens celle-là !

  11. xnicden dit :

    Même si par une manoeuvre quelconque l’élection présidentielle était reportée…Plusieurs soulignent que selon le 20eme amendement, les mandats du président et du vice président se terminent le 20 janvier. Et l’ordre de succession étant ce qu’il est, j’ai l’impression que penser aux mots « présidente madame Pelosi » a de quoi terrifier les républicains.

    Pour ce qui est du vote par anticipation par la poste, s’il est adopté à grande échelle on parle d’un énorme casse-tête logistique et sécuritaire. Pas impossible à surmonter mais il faut s’y mettre immédiatement.

    1. ProMap dit :

      xnicden – « a de quoi terrifier les républicains. « . À ne pas oublier. Bonne remarque. J’imagine que trump préparerait le terrain pour que cette terreur soit extrême.

  12. titejasette dit :

    « …le vote par anticipation par la poste pourrait être adopté par tous les États »

    Question: est-ce le peuple peut compter sur cette façon de voter ? Je veux parler de la fraude, de la manipulation, des erreurs, des …etc ?

    PS: Biden aims to tighten his grip on the Democratic nomination as three states hold primaries in the shadow of coronavirus – Arizona, Florida and Illinois

    Joe Biden has led Bernie Sanders in polls of the three states, and could build a near insurmountable delegate edge over Sanders if he wins all of them.

    1. titejasette dit :

      Qu’est-ce les élus démocrates pensent de cette méthode de voter ? Leur accord est-il nécessaire ?

  13. FlorentNaldeau dit :

    @Pierre, 08h01

    FDR a été élu en 1940 et 1944 selon la procédure et le calendrier habituels des élections présidentielles, y compris les primaires, alors que le pays était en « pré-guerre » et ensuite en plein milieu d’un conflit. Il n’a eu aucun coup de force à accomplir. Il est vrai qu’il s’agissait de ses troisième et quatrième mandats, ce qui ne s’était jamais vu. Par convention, les Présidents se limitaient à 2 mandats, selon l’exemple donné par George Washington. C’est après FDR que la Constitution a été modifiée pour introduire une limite de 2 mandats.

    Il serait possible que le Congrès reporte de peu l’élection, mais il lui faudrait respecter l’échéance de la Constitution: le mandat de DT se termine le 20 mars 2021 et son successeur doit être assermenté à ce moment, ou lui-même s’il est réélu. Ce serait tout un casse-tête logistique car il faut assurer une transition dans les institutions gouvernementales, un processus lourd et complexe, même quand le Président ne change pas car il y a un fort taux de roulement, au Cabinet ou dans les Ministères par exemple. Si on écourte cette période, on rend cette tâche encore plus difficile.

    1. xnicden dit :

      « le mandat de DT se termine le 20 mars 2021 et son successeur doit être assermenté à ce moment, ou lui-même s’il est réélu »

      C’est plutôt le 20 janvier. Quoi qu’il en soit, effectivement écourter la période de transition est loin d’être une bonne idée.

    2. Pierre dit :

      @florent
      Je pense que vos dates ne fonctionnent pas
      FDR PRÉSIDENT de 1933 à sa mort en’45, et le lien suivant peut porter soit à confusion ou faire peur…

      https://www.google.com/amp/s/thehill.com/opinion/campaign/444394-donald-trump-president-for-life-we-need-term-limits-now%3Famp

  14. chrstianb dit :

    Nicolas Bérubé de La Presse pose la question suivante:
    Les États-Unis dans les traces de l’Italie?

    Ma réponse personnelle en considérant l’avis de mes collègues : OUI.

    C’est l’effet de la propagande de Fox News:

    Pendant plusieurs semaines, des médias conservateurs comme Fox News ont donné la parole à des partisans du président Trump qui affirmaient que l’épidémie de COVID-19 était un « canular » propagé par des démocrates pour nuire aux chances de réélection du président.

    Dans les derniers jours, Fox News a commencé à faire une couverture plus complète des enjeux liés à la COVID-19.

    Un sondage réalisé du 11 au 13 mars par NBC News et le Wall Street Journal révèle un fossé entre les croyances des répondants démocrates et celles des républicains. Par exemple, 68 % des démocrates disent avoir des craintes pour des membres de leur famille, contre 40 % chez les républicains. Pour 61 % des démocrates, il est impératif d’éviter les rassemblements, alors que 30 % des républicains pensent la même chose. Trente-six pour cent des démocrates disent vouloir éviter les restaurants, contre seulement 12 % du côté des républicains.

    https://www.lapresse.ca/covid-19/202003/16/01-5264974-les-etats-unis-dans-les-traces-de-litalie.php

  15. titejasette dit :

    HS – Vaccin et traitement

    Regeneron aims to have coronavirus antibody treatment ready for human testing by early summer

    Beaucoup de spécialistes fondent leur espoir sur cette cie.

    https://www.cnbc.com/2020/03/17/regeneron-aims-to-have-coronavirus-drug-ready-for-testing-early-summer.html

  16. Loufaf dit :

    La dernière partie de votre billet M. Hétu dit ceci: » est- ce à dire qu’ il ne tenterait pas de contourner ou d’ ignorer ces lois et cette constitution? ». La réponse est: oui ! Avec la complicité de la MB, du sénat et Moscow Mitch en tête, le ministère de la justice avec la carpette nommée Barr et qu’ en sera-t-il de la cour suprême? Ce qui est certain, c’ est que le despote essaiera par tous les moyens ( même illégaux) de se maintenir au pouvoir.

  17. FlorentNaldeau dit :

    @xnicden, 09h02

    Vous avez tout à fait raison. Merci de me corriger. L’assermentation a lieu en janvier maintenant, mais il fut un temps où elle se déroulait en mars et même en avril, un détail que j’avais pensé ajouter initialement; il faut croire que je l’avais encore en tête. 😉

  18. Apocalypse dit :

    Un commentaire d’un seul mot suivant la lecture de ce billet de M. Hétu:

    Ouf!

  19. jeanfrancoiscouture dit :

    Pas besoin d’un QI de 160 pour juste imaginer que Donald Trump pourrait penser à n’importe quel moyen pour se maintenir en poste. Sa fourberie et son mépris pour le «due process» sont déjà connus. Et pas besoin non plus d’être un génie pour être certain que son chien de poche, l’ineffable Mitch McConnell irait dans le même sens que lui, quel que soit ce «sens». La rumeur à l’effet qu’il s’affairerait à tenter de convaincre certains juges de la C.S. de démissionner pour y «ploguer» de toute urgence des «trumpistes» plus jeunes peut même laisser croire à quelque chose de tordu.

    Heureusement, la Chambre est majoritairement démocrate. On peut donc être certain que la voie législative est bloquée. Pour le reste, comme dirait un autre, «On verra» mais il ne faut rien exclure en matière de Coup de Trafalgar.

  20. el_kabong dit :

    « Est-ce à dire qu’il ne tenterait pas de contourner ou d’ignorer ces lois et cette Constitution? »

    Là est la principale question quand la cs est l’arbitre final de ces loi et cette constitution… Avec une cs corrompue, à la solde du minable orangé (surtout s’il devait arriver malheur à RBG avant l’élection), tout est possible…

  21. FlorentNaldeau dit :

    Selon leurs décisions antérieures je crois que même les juges de droite ont trop de respect pour la Constitution, à commencer par le juge en chef, et ne cautionnerait pas un tel coup de force.

  22. Gilles Morissette dit :

    Comme plusieurs, je me suis posé la même question en fin de semaine.

    M.Hétu a répondu à ma question.

    Merci.

  23. Pierre Lesage dit :

    le spectre de l’horreur. Il y a quelqu’un dans un grand pays euro-asiatique qui a pu reconfigurer la constitution de ce pays, je pense que c’est fait même, pour se représenter comme président dans ce grand pays démocratique. Je pense même qu’ils se connaissent et un conseil d’ami à ami n’est pas interdit.

  24. Pierre S. dit :

    ————————-

    L’andouille est possiblement en train de décompenser au moment ou on se parle.
    Même pas sur qu’il va se rendre en santé au 3 novembre 2020. Cette crise du COVID-19
    il ne peut tout simplement pas la personnaliser ( insultes menaces et grossièreté) il ne peut pas
    non plus la tourner en bourrique ou la retarder avec de l’argent et des avocats véreux.

    C’est vraiment un virus socialiste qui attaque en premier lieux les ultra riche, les systèmes
    économiques et ensuite … la santé des gens. En revenge il épargne les enfants, les gens qui
    ont un rythme de vie modeste, qui ne font pas de voyages et qui s’autosuffisent 🙂

  25. P-o Tremblay dit :

    EN sommes je comprends qu’il faudrait, mais je trouve que le gouvernement a le devoir de rentre ça possible autrement.

  26. FlorentNaldeau dit :

    @Pierre,10:45 « @florent Je pense que vos dates ne fonctionnent pas
    FDR PRÉSIDENT de 1933 à sa mort en’45 »

    Non, elles sont parfaitement exactes. FDR a été réélu en 1940, donc inauguration en janvier 1941, puis réélu (4è mandat) en 1944, donc inauguration en janvier 1945, et décès quelques mois plus tard en avril. Le mandat d’un Président (et du Congrès) commence au début de l’année suivant l’élection.

  27. A.Talon dit :

    «Est-ce à dire qu’il ne tenterait pas de contourner ou d’ignorer ces lois et cette Constitution?»

    Pourquoi pas? La Chose ignore les lois depuis toujours. Et d’ailleurs, depuis quand les dictateurs respectent-ils les lois?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :