Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

« Écoutez, ce n’est pas un secret. Le Washington Post publie 16 articles par jour sur ce sujet, à savoir qu’il y a un effort massif pour tenter d’arrêter Bernie Sanders. Ce n’est pas un secret pour personne dans cette pièce. L’establishment du monde des affairs se rassemble. L’establishment politique se rassemble. Ils deviennent vraiment nerveux en voyant que les travailleurs se tiennent debout. »

Bernie Sanders, sénateur indépendant du Vermont et candidat à l’investiture démocrate, répondant à un journaliste qui lui disait que Pete Buttigieg s’était retiré de la course pour le stopper.

(Photo Reuters)

85 réflexions sur “La citation du jour

  1. Loïc Duplantis dit :

    Ce n’est pas parce que Joe Biden reçoit plus d’endossement que les démocrates sont obligés de voter pour lui. C’est un processus démocratique, les machines de parti ça n’existe plus, chaque démocrate va voter selon sa conscience et il faut respecter le processus. Sanders est en train de diviser grandement le parti démocrate avec sa réthorique.

    1. Henriette Latour dit :

      Loic Duplantis

      Il fait le même jeu qu’en 2016. Quelqu’un est surpris. Vive trump 1er!

      1. Igreck dit :

        Misère

    2. Pierre dit :

      Tant qu’à moi même si je les trouve tout les 2 trop vieux pour ce job, Sanders est plus constant dans son programme, dans sa tête également, moins girouette que sleepy Joe…

  2. Stemplar dit :

    Tiens, un autre qui parle à la troisième personne #danger

  3. arrowe77 dit :

    Ne me dites pas qu’il parle de lui-même à la 3ème personne…

  4. lechatderuelle dit :

    héhéhéhéh il est drôle de se voir aussi important….

    1. chicpourtout dit :

      @lechatderuelle 17h09
      Vous êtes surpris?
      Il faut avoir un gros Égo pour se présenter. En prime, il est prêt à dépenser une partie de sa fortune personnelle pour ce faire…
      Alors oui, il se croit certainement très important et il se voit aussi…

      1. lechatderuelle dit :

        chicpourtout ils ont tous ce défaut….. faut pas voir pire pour lui…. mais ça en dit long sur leur volonté de se pousser sous les projecteurs…

        Sanders est détestable. mais étrangement il est le seul à imposer un sentiment… les autres endorment le peuple…. tant ils sont sans idées….

        on sait tous que Biden va passer parce que le vide a toujours plus de chance que le changement…. ça rassure….

        et il se fera découper en morceaux par trump et les républicains…..

        à sa défense, peu importe le prétendant. il se ferait découper anyway… mais Biden ce sera plus facil4…. car il rassure…. et ce qui rassure fait moins mal …..
        ça évite de se remettre en question…. le pauvre Biden n’avait aucune chance. donc c’est normal…..

        et ça va continuer…. juste à temps avant la récession….

  5. lechatderuelle dit :

    Marteler son message aurait été plus rentable que de se plaindre….

  6. Loufaf dit :

    Les paroles qui sortent de la bouche de ce faux démocrate, ressemblent étrangement à celles prononcées par le faux prezzidant…

  7. marylap dit :

    Même si je suis d’accord avec beaucoup de ses idées, Sanders ne m’inspire pas confiance. Le culte autour de lui ne me rassure pas du tout.

  8. jcvirgil dit :

    Chut Bernie, faut pas le dire, même si tout l’indique.

    Avec leurs médias de service, ils vont te dépeindre en vieux sénile adepte de théorie du complot.

    Si ça suffit pas ils vont faire marcher la machine à rumeurs de complicite avec la Russie.

    1. Richard Hétu dit :

      Y a-t-il plus pleurnicheur que les partisans de Sanders? Ce type n’a pas reçu le millième des attaques réservées à la grande méchante devant l’éternel, Hillary Clinton.

      1. Henriette Latour dit :

        Richard Hétu

        👏👏👏👏👏 je suis la Voie, la Vérité et la Vie. Hors de ma secte, point de salut.
        BS et dt

      2. InfoPhile dit :

        « Y a-t-il plus pleurnicheur que les partisans de Sanders? »

        Assurément, Trump à lui seul.

        « Ce type n’a pas reçu le millième des attaques réservées à la grande méchante devant l’éternel, Hillary Clinton. »

        Ouais, mais attendez la salve que lui prépare la caste des favorisés. À prévoir une agitation d’épouvantails qui feront bien paraître le coup de la Brinks.

        Bien entendu Wall Street va grimper dans les rideaux. Faudra-t-il céder à la campagne de peur en cours ? Les Américains se laisseront-ils convaincre qu’avec M. Sanders ils devront se procurer le petit livre rouge de Mao tout en brûlant leur bible ?

        Moins que jamais, je dirais.

      3. Richard Hétu dit :

        J’avais pensé à Trump! 🙂

      4. el_kabong dit :

        @infophile

        Comme agitateur d’épouvantails, vous ne donnez pas votre place : les foudres du grand capital vont bientôt s’abattre sur le pôvre messie, ben oui, ben oui…

      5. Frederic Jobin dit :

        🤦‍♂️

      6. xnicden dit :

        Merci M. Hétu.

      7. Frederic Jobin dit :

        S’il n’a pas reçu le millième des attaques de Clinton, c’est qu’il n’y a pas grand angle par lequel l’attaquer, what you see is what you get… Clinton au contraire, avait un baggage qui méritait une partie substantielle (pas l’ensemble) de ces critiques…

        Déçu de voir votre jupon dépasser à ce point…

      8. el_kabong dit :

        @frederic jobin
        « S’il n’a pas reçu le millième des attaques de Clinton, c’est qu’il n’y a pas grand angle par lequel l’attaquer’

        Quand on dit que les bros ont une foi inébranlable en leur messie…

         » Clinton au contraire, avait un baggage qui méritait une partie substantielle (pas l’ensemble) de ces critiques. »

        Vous avez sûrement un tas d’exemple pour démontrer ce « bagage »…

    2. jaylowblow dit :

      Remplacez Bernie par Trump au début de ce commentaire et on jurerait lire un Trumpeux qui parle de son gourou.

      1. jcvirgil dit :

        @jayblowblow

        Mauvaise analyse.Je ne suis pas américain , je n’ai donc ni gourou ni droit de vote pour cette élection, même si je préfère les prises de position de pépère Sanders.

        C’est cependant facile de constater tous les efforts mis en place pour lui barrer le chemin.

        Même mémé Pelosi s’est mise de la partie la semaine dernière.

      2. el_kabong dit :

        @jcvirgil
        « C’est cependant facile de constater tous les efforts mis en place pour lui barrer le chemin. »

        Il semble que vous ayez manqué la réponse de notre hôte plus haut… sans compter que les attaques les plus mesquines entre les candidats sont venue de Bernie et ses bros…

    3. treblig dit :

      On en parlait la semaine dernière : le danger de la corbynisation du parti démocrate. Jeremy Corbyn, chef du parti travailliste qui se campe habituellement au centre gauche ( et même au centre sous Tony Blair) avait amorçé un virage vers la gauche pure.

      À la dernière élection, les Travaillistes ont été pulvérisés. Une défaite mémorable qui rappelle la victoire des conservateurs en 1979 aux mains de Margareth Thatcher. Les électeurs n’ avaient pas suivis le virage de Corbyn qui a immédiatement démissionné de son poste.

      Bien sûr, Sanders n’est pas Corbyn. Et le  » socialisme » de Sanders est bien timide vu de ce côté -ci de la frontière. N’empêche qu’un virage trop rapide vers la gauche fait peur au parti.

      1. Dekessey dit :

        « N’empêche qu’un virage trop rapide vers la gauche fait peur au parti »
        Plus peur au parti qu’à bon nombre de leurs électeurs on dirait même.
        On peut bien les critiquer, mais il y en a beaucoup qui aiment le discours de Sanders, et moi je trouve ça rafraîchissant.
        Le parti démocrate devra s’adapter et les écouter.
        Si on peut nommer une bonne chose de Trump c’est bien d’avoir fait réagir ce mouvement! Non?

  9. sorel49 dit :

    L’establishmant Démocrate doit aussi avoir reçu les appels venant des candidats Démocrates aux postes de sénateurs et de représentants au Congrès .

  10. InfoPhile dit :

    Seul un statuquiste que d’autres appellent « modéré », soit en fait un tenant de la sujétion des masses face aux puissants lobbies, aurait des chances de vaincre Trump.

    Aie ! Ouf ! Mais qui va voter pour un négationniste climatique sinon que sa base acquise quoiqu’il en soit ? Qui va revoter pour un diviseur raciste et nationaliste identitaire, sinon les racistes qui ne voteront jamais pour les démocrates ?

    Qui va cautionner par son vote les incompréhensibles déficits budgétaires de Washington ? Les auto-proclamés « responsables fiscaux » qui ne se sont révélés que d’horribles hypocrites ?

    Qui parmi les Américains endosseront l’état de guerre perpétuel – avec ses budgets inqualifiables – dans lequel les ont plongés une minorité de lobbyistes intére$$és ? Moins de guerres a promis Trump, mais à la condition d’augmenter insensément le budget de la défense. Tu parles !

    Reste les irrécupérables Évangéliques, cela il faut bien l’admettre. Eux ne modifieront pas leur appui à Trump, trop neuro-lessivés pour ça, que l’adversaire soit M. Biden ou M. Sanders, peu importe.

    Non, on ne me vendra pas sans arguments étayés sur des faits le concept propulsant Trump pour un deuxième mandat s’il affrontait M. Sanders. Surtout pas à l’heure où une solide majorité d’Américains appuie l’idée d’une assurance universelle. Idem quant à l’idée de Mme Warren, l’impôt sur les fortunes excédant 50 millions.

    Plus les Américains sauront à quel point on les roule, plus ils endosseront les idées que leur proposent Mme Warren et M. Sanders. Dommage que des démocrates tentent aussi perfidement d’enrayer le processus qui n’a jamais été aussi proche d’aboutir.

    Et si Trump par son extrémisme avait sonné définitivement le réveil des Américains ?

    Bienvenue à ceux qui réfuteront constructivement ma brève analyse.

    1. Amazonia dit :

      Un statuquoiste?

    2. kelvinator dit :

      « « modéré », soit en fait un tenant de la sujétion des masses face aux puissants lobbies »
      WOW!!

      Soit vous êtes pour la révolution à Bernie.
      Soit vous êtes assujetti aux lobbys.

      Le sophisme du faux dilemme

    3. kelvinator dit :

      « Les auto-proclamés « responsables fiscaux » qui ne se sont révélés que d’horribles hypocrites ? »

      C’est une accusation gratuite, sans substance. L’option de Sanders n’est pas magique et imparable.

      C’est drôle, parce la doctrine économique de Sanders, « modern monetary theory, or MMT. », ne fut jamais établi et démontré. C’est encore au stade de théorie. C’est la fameuse théorie de partie de gauche, pour qui le déficit est peu important puisque l’État peut imprimer autant d’argent qu’il veut, en autant que l’inflation ne monte pas.

      La Grèce aussi avait un peu cette idéologie économique.

      https://www.axios.com/bernie-sanders-economy-857b5953-337d-477b-b8ea-86ae48b45bd0.html

    4. kelvinator dit :

      « tentent aussi perfidement d’enrayer le processus qui n’a jamais été aussi proche d’aboutir. »

      Le président n’est pas tout-puissant.
      C’est le congrès qui passe les lois.
      Rien, absolument rien actuellement démontre que votre projet est « aussi proche d’aboutir ».
      Il faut le congrès pour voter la santé universelle.
      Il faut le sénat pour voter la santé universelle.

      Les chiffres démontre que Sanders a un impact sur le nombre total de démocrate élus, dans les partis moins démocrate que la Nouvelle-Angleterre.

      Même si Biden gagne, rien n’empèche Sanders de proposer son projet, il n’a pas besoin d’être président pour ça.
      Vous voyez, c’est ce manque de pragmatisme dans la vision d’une révolution prolétarienne qui fait mal paraitre Sanders qui avoisine la pensée magique ou l’élection présidentielle de Sanders allait magiquement créer tout ses plans.

  11. FlorentNaldeau dit :

    BS continue de jouer son rôle de Savonarole des temps modernes, dénonçant le méchant establishment Démocrate, financé par des millionaires dont la richesse est foncièrement immorale, et en se posant en une pôôôôvre victime, ciblée parce qu’il défend la veuve et l’orphelin du prolétariat. Je vais me répéter en disant que si ceux qui le suivent arrivent à lui faire remporter l’investiture, c’est le parti lui-même qui sera amené au bûcher électoral en novembre.

    @Richard Hétu, 17h24

    Attention M. Hétu; à proférer de pareilles vérités, vous risquez de vous attirez les châtiments dont la Sainte Congrégation des BernieBros est la révérende dispensatrice. 😉

  12. ducalme dit :

    Si la nouvelle était rapportée par le National Enquirer, je ne l’aurais même pas lue, mais comme elle vient du très sérieux THE GUARDIAN, elle est inquiétante pour la suite des choses :

    https://urlz.fr/bYRT

    1. xnicden dit :

      Très intéressant, merci.

      Mais au final, je ne verserai pas de larmes pour les indépendants qui trouvent que c’est difficile de voter dans la primaires démocrate. Pourquoi le parti devrait-il leur dérouler le tapis rouge? C’est très noble de vouloir inclure le plus de gens possible, mais si les dernières années ne vous ont pas convaincu de la nécessité de combattre non seulement Trump mais aussi le GOP, que le seul outil pour ce faire même s’il est imparfait est le parti démocrate… C’est que vous êtes aveugle au mal que subissent tant de gens. Rester hors du parti pour conserver votre pureté idéologique et cr*sser patience aux autres.

      1. xnicden dit :

        * aux maux

  13. Haïku dit :

    RE: « Écoutez, ce n’est pas un secret. Le Washington Post publie 16 bla, bla, bla et etc… »(Sanders).
    —-
    @Bernie S.

    -« Rêve ta vie en couleur, c’est le secret du bonheur. »(Walt Disney).

    -« Le secret du bonheur en amour,
    ce n’est pas d’être aveugle mais de savoir fermer les yeux quand il le faut. »(Simone Signoret).

    -« SVP, lire blagues partiellement sarcastiques de ma part. »(Haïku).

  14. MarcoUBCQ dit :

    Monsieur Sanders est un intello typique, dans le mauvais sens, c’est-à-dire la tête dans la tête et nulle part ailleurs. Les idées irréalistes plaisent aux jeunes, comme elles plaisaient du temps du « Peace & Love », mais comme tout le monde le sait ça n’a mené nulle part. Les États-Unis sont le paradis du pragmatisme. Alors qui est le candidat pragmatique dont le peuple a besoin, et non pas ces politiciens de carrière qui ne savent faire rien d’autre que de la politique?

    1. lechatderuelle dit :

      MarcoUBCQ ses idées sont excellentes mais son approche est vieillotte… mais bon c’est normal c’est un vieux de la vieille… dépassé qui essaie d’être pertinent…….

      il veut aller trop vite pour le peuple à qui il parle….

      les Américains sont lents… pas faciles…. très sédentaires et peu imaginatifs…. donc faut pas les brusquer… mais Sanders est vieux, alors il pousse….

      il va rater son rendez-vous…….. on le voyait de loin….

      on hésitait avec Biden… les gens voulaient-ils ne pas avancer ou avancer plus vite que leur volonté…. ils se tassent du côté du statu quo comme la moyenne des ours….
      Bidne est rassurant car dans 4 ans, on sera encore à la même place… c’est déjà mieux qu’avec trump….. mis nettement pas assez….

    2. InfoPhile dit :

      « Les États-Unis sont le paradis du pragmatisme. »

      Plusieurs le disent, en effet. Selon moi c’est en grande partie un mythe. Un pragmatique privilégie ce qui marche, peu importe l’idéologie, prise au sens large, sous-jacente. Or, de nombreux problèmes dont les remèdes sont bien connus ailleurs, y ayant démontré leur efficacité, subsistent aux États-Unis.

      Le statu quo est un « choix » malavisé qui ne s’explique que par le succès d’une minorité de profiteurs à imposer ses idées au moyen de médias qui dominent le marché de l’information.

      Un état beaucoup plus militariste et autoritaire que ne se l’imagine la plupart des gens, hélas!
      Un état élitiste et générateur prolifique de laissés pour compte dont il ne se soucie que très, très minimalement. L’indécent écart de richesse s’ajoute aux indices qui en font la preuve.

      1. MarcoUBCQ dit :

        Je précise: La meilleure partie de ce pays est pragmatique et se fout des apparences: Du moment que ça marche. Vous mentionnez la partie torve, fourbe et immorale de ce pays, qui elle aussi existe.

  15. leonard1625 dit :

    Je reprend ma question du billet précédent, car ce billet et ses commentaires s’y rapprochent plus.

    Il y de la place pour un parti centriste aux USA entre la droite économique, religieuse ou suprémaciste républicaine et la gauche radicale démocrate. Pourquoi la création d’un troisième parti semble totalement impossible?

    1. kelvinator dit :

      Le parti vert de Jill Stein, et son vote provenant en grande partie des fan de Sanders frustré, montre que celui-ci est peu populaire.
      Même chose pour le parti libertarien.

      Peut-être parce que les deux partis principaux attire les politiciens de carrière, les autres partis récoltant les mauvais… Il n’y avait qu’à voir la course à l’investiture du parti libertarien pour s’en convaincre.

      1. Haïku dit :

        Ouf…. Incroyable… Merci pareil. 👌

  16. Charles Eya'a dit :

    Utiliser des moyens anti democratiques pour arreter un candidat qui a une base respectable dans le parti est stupide. D’autant que son travail au Senat est loue. Pourquoi les autres candidats n’arrivent pas a etre autant populaires?

    Surpris que M. Hetu parle d’Hillary la victime innocente… C’est qui la candidate qui avait recue les questions du debat CNN avant une primaire importante contre Sanders?
    https://www.theguardian.com/us-news/2016/oct/31/donna-brazile-hillary-clinton-debate-question-podesta-emails-cnn

    1. Richard Hétu dit :

      De quels moyens anti-démocratiques parlez-vous?

    2. Benton Fraser dit :

      C’est que lors d’un débat, tous les candidats connaissent les questions!!!

      1. kelvinator dit :

        D’autant que la question portait sur la crise d’eau potable à Flint, crise qui perdurait ans les médias depuis des mois et représentait concrètement ce que le gouvernement peut faire pour améliorer la vie de citoyens.

  17. Benton Fraser dit :

    Sanders devrait se remettre en question lorsqu’il reçoit l’appui de Trump lui-même!!!

    1. Haïku dit :

      @Benton Fraser
      Touché !! 👌👌

      1. Haïku dit :

        L’offre et la demande ? 😉

    2. xnicden dit :

      Vous avez raison mais…in your dreams.

    3. InfoPhile dit :

      « Sanders devrait se remettre en question lorsqu’il reçoit l’appui de Trump lui-même!!! »

      Une stratégie qui a le fort potentiel de se retourner contre lui-même, quant à moi.

  18. loup2 dit :

    Bon bon bon. Vous avez lu ça?
    https://www.ledevoir.com/opinion/chroniques/574013/le-virus-sanders
    J’aime avoir différentes sources.
    Son hypothèse me parait intéressante et malheureusement très plausible.
    Perdre la présidence plutôt qu’appuyer un maudit «communissssssssssss» 🙁

  19. littlerob dit :

    Et Sanders persiste a jouer les victimes exactement comme Trump. Quelle ***** de joke.

    « Ils deviennent vraiment nerveux en voyant que les travailleurs se tiennent debout. »

    Quels travailleurs? Ceux qui ont votés Trump en 2016?

    1. Dekessey dit :

      « Quels travailleurs? Ceux qui ont votés Trump en 2016?« 

      Exact. Ils ont une très grosse clientèle en commun.

    2. InfoPhile dit :

      Je dirais ceux qui ont été trompés par Trump autant que les autres.

  20. Samati dit :

    Le prolétariat cher à Sanders est le groupe qui appuie massivement Trump. On n’a plus la classe ouvrière du début des années 1900 pour faire la révolution socialiste.

    D’ailleurs toutes ces révolutions socialistes ont mené aux pires excès entraînant le meurtre de millions de personnes (sous Staline, sous Mao, sous Pol Pot, sous Sekou Touré, sous les généraux en Birmanie, sous la dynastie des Kim en Corée du Nord, et dans une moindre mesure sous Castro). Toutes ces révolutions ont mis les populations en prison dans leur pays, ont mis en place un système de délation systémique, ont interdit la liberté de presse et de pensée, etc.

    Nos démocraties occidentales, bien qu’imparfaites, ont permis à leurs populations, dans le cadre d’un système économique de base capitaliste, bonifié de mesures sociales, d’atteindre des niveaux de développement élevés.

    Sanders n’a pas sa place dans le parti démocrate et demeure le meilleur allié pour Trump et sa réélection.

    1. Dekessey dit :

      Ben oui toi. Sanders = Staline.

      Ton stock ne vient sûrement pas de la SQDC
      🤣

      1. Samati dit :

        @ Dekessey

        Vous tombez dans un sophisme de bas étage. Vous commentez sur un propos que je n’ai pas tenu et vous m’en tenez responsable.

        Sanders est le candidat de la chicane au sein du parti démocrate et il excelle à l’affaiblir au moment où toute les forces vives « libérales » devraient s’unir pour battre Trump. Jamais le parti démocrate ne pourra présenter un front uni avec Sanders à sa tête.

    2. jcvirgil dit :

      @Samati

      Sauf que le système capitaliste pur et dur en force aux Etats-Unis a démontre ses limites.

      L’écart des richesses et des inégalités n’ont jamais ete aussi grands. On assiste à la lente disparition de la classe moyenne.

      Le meilleur système politique actuel est une sociale-démocratie semblable à ce qui existe dans les pays scandinave.

      Les *plus ses meilleurs pays du monde* comme dirait Jean Chrétien. Les premiers pour la qualité de leurs infrastructures sociales et ceux qui répartissent mieux la richesse selon le coefficient Gini de L’ONU, ce qui en fait les pays les plus agréables à vivre pour l’ensemble de leurs populations.

      C’est en gros la direction gouvernementale que propose Bernie Sanders.

      1. Samati dit :

        @ jcvirgil

        J’ai toujours dit que ce qui avait sauvé le capitalisme fut la mise en place de mesures sociales. Les États Unis, si vous retournez en arrière ont par ailleurs été précurseur dans l’introduction de mesures sociales, du New Deal, à la mise en place de programmes de retraites et de soins de santé (Medicare), d’un programme d’assurance chômage, du financement d’infrastructures publiques, etc.

        Depuis Reagan, les États Unis ont malheureusement peu progressé par rapport aux autres démocraties occidentales.

      2. kelvinator dit :

        « Le meilleur système politique actuel est une sociale-démocratie semblable à ce qui existe dans les pays scandinave. »

        Vous savez qu’au prorata, il y a plus de billionnaire en Suède et en Norvège?
        Ce vidéo de Fareed Zakaria à CNN explique bien la vision magique de l’économie scandinave pour Sanders, vision que vous partagez un peu! Et surtout l’importance du capitalisme pour faire une social-démocratie viable.

        Très intéressant et un court 5m., à voir!

      3. Dekessey dit :

        @Samati.
        « Depuis Reagan, les États Unis ont malheureusement peu progressé par rapport aux autres démocraties occidentales. »

        /soupir/

        Et ça ne vous est pas venu à l’esprit que c’est peut-être justement ce que voudrait faire Sanders?
        Non, pour reprendre vos mots, vous préférez faire du sophisme de sous-sol (pour ne pas dire de cave), et le comparer à des dictateurs.

      4. Samati dit :

        @ Dekessey

        C’est vous qui avez fait cette comparaison. Si vous relisez bien mon propos, je faisais un aparté sur le socialisme/communisme, système dont plusieurs peuples ont été victimes. Vous semblez avoir un problème de compréhension de texte.

      5. Dekessey dit :

        @Samati
        Vous parlez de Sanders et de la dérive des systèmes autoritaires dans le même paragraphe, mais vous dites qu’il n’y a aucun rapport.
        Ah bon.
        Ok d’abord, j’ai rien compris.

      6. kelvinator dit :

        « Vous parlez de Sanders et de la dérive des systèmes autoritaires dans le même paragraphe »

        Sanders ne se trouve nul part dans le 2e paragraphe.
        C’était un simple rappel historique sur les révolution prolétarienne. En quoi ils sont violente et liberticide. C’est ce que Sanders évoque dans sa réponse des plus abjecte…

        C’est le manichéisme des marxiste. Si vous êtes contre, vous êtes obligatoirement à la solde des puissants. Tout ça est le fruit d’une vision tronqué de la réalité, une vue très subjective alimenté à la frustration, la haine et l’ignorance. Tout comme le prolétariat appuyant Trump! Drôle pareil!!

      7. Dekessey dit :

        @kelvinator
        « Sanders ne se trouve nul part dans le 2e paragraphe. »

        OMG! C’est pas dans le même paragraphe, c’est 2 lignes plus loin. Ça change tellement TOUT! Vous avez raison, Sanders n’a plus rapport dans le texte, je suis complètement à côté de la plaque.

        Sauf que…. vous confirmez que j’avais bien compris Samati quand vous revenez sur ce propos 15 mots plus loin (j’ai bien compté cette fois) pour soutenir à nouveau que Sanders=violence, méchant communiste, etc.

        Décidément…
        Pas facile de vous suivre les anti-Sanders.
        😉

    3. kelvinator dit :

      Sanders vise les peu éduqués.
      Il a fait parvenir des messages à ses partisans disant que Warren ne représente pas la classe moyenne parce qu’elle est trop éduqué, et ses partisans aussi… Un autre parallèle avec le populisme de Trump…
      https://www.politico.com/news/2020/01/11/bernie-quietly-goes-negative-on-warren-097594

  21. titejasette dit :

    « Sanders devrait se remettre en question lorsqu’il reçoit l’appui de Trump lui-même !!! » – Benton Fraser

    Je crois avoir rêvé quand Trump a sorti cette publiquement son appui à Sanders.

    1- Sanders doit savoir que cet appui équivaut à un baiser de la mort de la part de Trump. Sanders réveillez-vous ! Quand Trump vous appuie (appuie un adversaire, lui plutot qu’un autre) c’est parce qu’il a choisi d’appuyer celui qui a le moins de chance de le battre. Ce n’est pas un honneur ni un bon signe. J’espère que Sanders a compris que son sort est scellé depuis cet appui.

    2- Trump n’a pas été très brillant en donnant cet appui publiquement. Les Démocrates l’ont compris le pourquoi de cet appui => Ils s’arrangeront pour que Sanders ne sera pas le nominee. Trump parle et tweete TROP

    Pooovre CON !

    1. jcvirgil dit :

      A moins que Trump soit moins con que vous le pensez et qu’il donne justement son baiser de la mort au candidat qu’il sait fort bien être le plus en mesure de le battre

      C’est ridicule d’appuyer ceux qui vont truquer la convention démocrate sous un aussi piètre prétexte.

      1. Samati dit :

        @ jcvirgil

        Si je suis bien votre raisonnement et dans l’éventualité où Sanders ne gagnerait pas, il faut tout de suite conclure à de la tricherie, à des élections truquées. Ce genre de raisonnement se rapproche de celui de Trump qui affirmait en 2016 que la tricherie ferait en sorte de faire élire Hillary.

        L’élection de Trump à la tête du parti démocrate serait suivi par la défection de milliers de partisan qui ne peuvent souffrir cet individu imbu de lui-même. Le parti démocrate serait assurer de perdre la présidence, le sénat et la chambre des représentants. Un remake de ce qui est arrivé en Grande Bretagne.

        L’impact d’une réélection de Trump se ferait sentir pour les 15-25 prochaines années avec un contrôle presque total de l’appareil judiciaire.

        Trump et Poutine (Sanders a été averti il y a plus d’un mois que les russes poussaient sa candidature sur les réseaux sociaux – bots) appuient Sanders avec raison. Le parti démocrate sera irrémédiablement affaibli avec Sanders à sa tête.

      2. jcvirgil dit :

        @samati

        C’est.pas automatique . Advenant une défaite de Sanders il faudrait analyser le déroulement des événements.

        Quand à vos projections et vos théories du complot russe je vous les laisse …

      3. Samati dit :

        @ jcvirgil

        Théories du complot ???

        Sanders, lui-même a avoué avoir reçu des informations fiables à l’effet que des bots russes poussaient sa candidature. Il a même dénoncé les russes de personnifier des Berniesbros afin d’attaquer vicieusement les autres candidats démocrates.

      4. Frederic Jobin dit :

        @Samati

        -« Un remake de ce qui est arrivé en Grande Bretagne »

        Come on, arrêtez moi cette boiteuse comparaison avec la defaite du labour party en 2019… Les 2 systèmes et les jeux de pouvoir son très différents. Se sont les politiques de gauche du Labour qui ont fait les gains historiques de 2017 et ce en dépit de Corbyn, pour qui déjà en 2016, les sondages étaient pourtant très clairs…

        https://www.theguardian.com/politics/2017/may/12/labour-party-voters-polls-policies-manifesto-jeremy-corbyn

        Je cite dans l’article : « Despite the strong support for the party’s policies, only 30% agreed with the sentiment that Corbyn should be given a fair chance at leading the country, while 56% said he would be a “disaster” as prime minister. ».

        Rien à voir avec Sanders. ça ressemble plus à Hillary en fait… Il est vrai cependant que cette primaire est un référendum sur l’avenir du parti démocrate… On s’en reparle demain soir?

  22. titejasette dit :

    La bourse a bien performé aujourd’hui. De deux choses l’une,

    1- Les titres ont été oversold, plusieurs analystes sont sortis de leur tanière et ont fait plusieurs recommandations d’achat,

    2- Les deux appuis à Biden (Mayor Pete et Mme Klobouchar) indiquent que les States seront sauvé du « communisss »

  23. Haïku dit :

    @loup2
    Oui, j’ai lu ça.👌
    Ajout de circonstance:

    -« Si, sur une autre planète, nous rencontrions deux espèces qui partagent les mêmes gènes à 98%, nous penserions qu’elles ont probablement les mêmes capacités mentales. Sur terre, nous considérons que les uns – les hommes – ont des capacités éblouissantes et que les autres – les singes – sont des primates ignorants. Ceci est un exemple de notre arrogance, pas de notre intelligence. »(Peter Gabriel).

    *https://youtu.be/CnVf1ZoCJSo

    1. Haïku dit :

      Désolé.
      Mon commentaire était destiné @loup2 – 18:58

  24. titejasette dit :

    C’est le temps de vous relaxer. Écoutez la voix des anges !

    1. Haïku dit :

      @titejasette
      Merci. 👌

      Ajout de circonstance:
      -« J’ai vu un ange dans le marbre, et j’ai seulement ciselé jusqu’à l’en libérer. » (Michel-Ange).

  25. marcandreki dit :

    L me semble qu’une solution se dessine pourtant pour les progressistes démocrates pour contrer l’Effet manifestement délétère de Sanders c’est de faire un alliance entre Elisabeth Warren et Biden. Ou elle est de l’Establishement mais semble nettement plus « raisonnable»

  26. kelvinator dit :

    C’est ce coté conspirationniste, de réalité alternative qui me fait très peur chez Sanders…

    Déjà que vivre dans un monde ou les billionnaires exploite littéralement tout le monde est en soit un symptome, la fervente convinction que l’establishment est là pour le détruire, alors que la politique est justement de se battre sur les idées, démontre tout le coté conspirationniste de ses idées et de sa perception du monde.

    Il y a 2 jours, un internaute m’a expliqué que le terme « Berniebros » avait été inventé par l’establishment pour attaquer et discréditer les partisans de Bernie en les montrant tout comme des hommes blancs, tenant de gommer la diversité de ceux-ci. Cette vision est complètement fausse, appuyé sur une analyse de nul autre que Glenn Greenwald, le distilleur de complot démocrate à FOX et autres médias de droite…
    Assez similaire au discours voulant que le terme conspiracy theorist fut inventé par la CIA pour discréditer les conspirationnistes.

    Au rancart la réalité alternative.
    Au rancart Sanders.
    Au rancart Greenwald.

    https://theintercept.com/2016/01/31/the-bernie-bros-narrative-a-cheap-false-campaign-tactic-masquerading-as-journalism-and-social-activism/

  27. Pierre S. dit :

    —————————–

    Je réitère ma triste prédiction …
    L’élection de 2020 sera la plus médiocre et la plus toxique de l’histoire entière du pays.
    Et peu importe le résultat de l’élection, les 3-4 années qui suivront seront des plus chaotique.
    La principale raison étant que Trump a tellement fait de dommage dans son premier mandat
    que ca risque de prendre une génération complète pour s en remettre.

    1. karma278 dit :

       » ca risque de prendre une génération complète pour s en remettre. »

      Triste Sir, ne craignez guère.
      Je suis convaincu que la communauté internationale se mobilisera comme jamais pour aider les USA à se remettre sur pied en quelques années à peine, sinon quelques mois.

      Le Mexique offrira de payer pour le TinyWall, la Syrie, l’Iran, la Corée du Nord, la France,et qui quoi encore, se précipiteront pour aider les USA.

      Me semb’ s’t’ivident!
      🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :