Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Tout ça, c’est 18 années de guerre, 2 000 millards de dollars dépensés par les Américains, plus de 3 500 soldats américains et autres membres de la coalition internationale morts au combat, ainsi que des dizaines de milliers d’Afghanistan tués dans la foulée des attentats d’Al-Qaeda contre les États-Unis le 11 septembre 2001. Tout ça et plus encore, pour un accord avec les talibans qui pourrait permettre à l’administration Trump de retirer d’Afghanistan, d’ici 14 mois, les 12 000 soldats américains qui s’y trouvent encore, et ce, sans avoir réussi à réaliser l’objectif initial – et futile? – d’instaurer dans ce pays une démocratie digne de ce nom ou d’y avoir endigué la corruption.

L’accord, signé ce samedi à Doha, est loin d’être coulé dans le béton. Il dépend notamment de la concrétisation de la promesse des talibans de couper leurs liens avec des organisations terroristes, dont Al-Qaeda. Il dépend également de la réussite de négociations entre les talibans et le gouvernement afghan actuel.

Les talibans n’auront cependant pas à renoncer à leur vision médiévale de la société et de la justice qui avait servi à l’administration Bush pour justifier en partie sa mission en Afghanistan.

«L’avenir de l’Afghanistan est entre les mains des Afghans», a déclaré le secrétaire d’État américain Mike Pompeo à Doha. «L’accord entre les États-Unis et les talibans créent les conditions pour que cela soit possible.»

Dans le cadre de l’accord, le gouvernement afghan libérera quelque 5000 prisonniers talibans. Les talibans relâcheront de leur côté 1000 soldats afghans.

P.S.: Les réactions d’anciens responsables des administrations Obama et Trump :

(Photo Reuters)

59 réflexions sur “Tout ça pour ça

  1. Une autre fausse victoire, pétage de bretelles à prévoir.

  2. christian reny dit :

    pauvre femmes Afghannes l’enfer va revenir

  3. Réal Tremblay dit :

    Et tout tient sur un accord avec des talibans hautement pas fiables et un gouvernement hautement corrompu. Ayoye! Il est permis d’allumer beaucoup de cierges.

  4. quinlope dit :

    Un autre deal du genre de celui qu’il a voulu conclure avec son ami le gros Kim.

  5. jcvirgil dit :

    Tout ça pour ça. Eh oui. Toute cette boulechite d’enrayer le terrorisme quand ils le financent par derrière selon leurs intérêts géopolitiques, l’instauration de la démocratie quand on sait fort bien que ca ne peut être forcé de l’extérieur.

    Tout ça finalement servait à faire rouler la machine de guerre et à remplir les poches de ce qu’Esinhower a nommé le complexe militaro-industriel.

    2,000 milliards plus tard .

    1. chicpourtout dit :

      Très juste analyse…

  6. A.Talon dit :

    «Tout ça pour ça.» C’est ce qu’on se dit à chaque fois que le gros moron orangé jette tout par terre en prétendant faire mieux que ses prédécesseurs. La renégociation forcée de l’ALÉNA en est un exemple patent qui nous touche tous personnellement, directement ou non. Les relations avec la Corée du Nord en sont un autre: malgré ses amours passionnées avec le gros Kim, on n’a pas avancé d’un millimètre sur la voie de la dénucléarisation de ce pays.

    «Tout ça pour ça.» Espérons néanmoins qu’on pourra tous se dire cela à la fin du régime trumpeux et que la catastrophe appréhendée au soir du 8 novembre 2016 n’aura pas lieu…

    1. lechatderuelle dit :

      A.Talon si on veut, mais peu importe qui est le chef des USA, les guerres et les invasions sont toujours inutiles et improductives…..

      Ici ce « tout ça pour ça » englobe tous les USA et leur culture guerrière….. et non pas strictement trump…..

      trump, dans ce dossier, a hérité d’un foutoir, tout comme Obama…. et la seule sortir qui demeurait était celle-là….

      Oui les USA ont menti aux Afghans, à la communauté internationale, aux femmes afghanes, à la démocratie…. mais n’est-ce pas la façon de faire??? Mentir??

      Quel conflit n’est pas bâti sur un mensonge??

      Il y a eu 18 ans pour régler ce conflit…. donc, oui on peut taper sur trump, mais soyons honnête… y’avait pas grand chose d’autre à faire…. sinon de continuer à faire mourir des soldats US pour rien là-bas….

      plus le temps passait et plus on pouvait imaginer que ce règlement ne pouvait qu’être à l’avantage de celui qui contrôle le territoire, c’est à dire les Talibans….
      Oui, ils instaureront un système reculé par le tonnerre…. oui, la corruption demeurera forte… mais pour un bref moment, le peuple pourra se déposer et comprendre comment se comporter pour avoir une « paix » …. très relative car contraignante à souhait par les illuminés, mais on devine que les attentats à la bombe vont cesser, que la violence va diminuer que les rues deviendront plus sûres….
      évidemment les femmes seront enturbannées, cachées, soumises, etc… mais la tension sociale diminuera pour un moment…

      Dans 10 ans, probablement que les gens voudront plus de liberté, de choix et ça recommencera … mais ils ont bien besoin de cette « paix », aujourd’hui, même si elle est très imparfaite et ridiculement chère payée…

      1. Igreck dit :

        @lechatderuelle
        « peu importe qui est le chef des USA, les guerres et les invasions sont toujours inutiles et improductives… »
        Pas pour le complexe militaro-industriel … dont faisait partie, je vous le rappelle Dick Cheney, le castelier de la marionnette W.

      2. lechatderuelle dit :

        Igreck je regarde toujours le côté du peuple….

        les industriels mangent à tous les râteliers…. aussitôt qu’ils sentent le sang, ils arrivent avec leurs bébelles…

        GW Bush a pu ainsi accéder au fond d’investissement privé, Carlyle, avec quelques amis triés sur le volet…

  7. oeufoulepoussin dit :

    Et que dire du plan de paix pour les palestiniens ?
    une vraie farce.

  8. leonard1625 dit :

    Futile? Tenter d’instaurer la démocratie peut être irréaliste, mais ce n’est jamais futile.

  9. Cubbies dit :

    «L’avenir de l’Afghanistan est entre les mains des Afghans»

    Autrement dit, arrangez-vous avec vos histoires. Avec des conditions aussi périlleuses et les 2 parties sont instables, je reste sceptique de voir les Américains quitter dans 14 mois. Mais le Bully va spinner tout ça comme une promesse tenue.

    Ça reste que $2000 milliards (1,000,000,000 X 2000, ça frappe davantage mais donne l’ampleur énorme de la somme) et 3500 soldats américains (ajoutons les blessés) ont été sacrifiés pour cette guerre.

    Triste constat, Gaspillage complet. Sacrifice inutile.

  10. bleuetdaa dit :

    Si j’ai bien compris le Bully in Chief s’apprête a signé la reddition américaine 🙂

    Un 2 $ que les Talibans vont mettre les actes terroristes sur le dos d’Al Qaeda qu’ils auront officieusement reniés.

    Tant qu’à mettre fin aux terrorismes envers nos soeurs Afghanes, oublié ça. Ils ont bien le droit à leur culture.

    Il ne resteras plus à repousser aux frontières ceux qui voudront fuir le moyen-age; misère …

    1. xnicden dit :

      C’est pas mal ce que ça annonce. 😔

  11. Louise dit :

    Cette guerre démontre toute la bêtise humaine qui culmine jusqu’ à l’horreur.
    Tout ça pour revenir au point de départ avec des dommages qui vont perdurer pour des générations autant du côté américain que du côté afghan. On n’a qu’à penser aux milliers de morts et à leurs familles, aux milliers de blessés physiques et psychologiques, aux milliers d’enfants traumatisés à vie. Tout ce qu’ils connaissent depuis leur naissance c’est la violence, la misère et la peur.
    Tout ça pour enrichir les fabricants d’armes et leurs tits n’amis qui cachent leur argent dans les paradis fiscaux.
    Ce n’est certainement pas avec Trump que les choses vont s’améliorer !

    1. MarcoUBCQ dit :

      Bêtise? Quelle bête s’abaisserait au niveau de ces êtres « vivant » ignobles? En passant, ceux qui déplorent la perte du titre de puissance numéro 1 mondiale des États-Unis, semblent oublier ce simple fait: La deuxième guerre mondiale a produit le complexe industriel guerrier qui a permis de vaincre les nazis, et après de foutre la marde sur la terre entière. Oui, combattre les communisses a été une autre victoire louable, mais que de morts, blessés et destructions barbares ce complexe industriel a créé par nombreux détours?!!!

  12. chrstianb dit :

    Je viens de voir le twit de Bolton (oui, j’ai fait exprès pour écrire twit). Calvaire qui se la ferme! Sil il avait quelque chose à dire, c’était à lui d’aller témoigner à la Chambre des Représentants au lieu de faire le chicken.

    1. xnicden dit :

      Tout pour qu’on parle de lui, c’est bon pour les ventes futures de son livre.

  13. POLITICON dit :

    Ohh démocratie, quand tu nous tiens!

    Surpris que DT n’a pas sorti ses troupes de l’Afghanistan plus tôt. Le pire ennemi de Trump, c’est la démocratie en ce moment faudra pas compter sur lui pour porter l’épaule à la roue dans un pays où la religion et le politique sont intrinsèquement liés. Demander à POTUS de comprendre ca, c’est comme lui demander de ne pas bander devant le miroir. Réussissant à se hisser sur la chaise présidentielle sans le vote populaire, n’ayant pu dépasser 48% au baromètre populaire, il a démontré sans gêne son attirance pour l’autocratie, souligner l’immense respect ‘obligé’ de l’entourage de Kim pour ce meurtrier, ne tarissant pas d’éloges pour Poutine, une crapule anti-média, anti-démocratique, anti-droits-de la personne et imbu de lui-même.

    Cet homme dont le mensonge coule dans ses veines, accusé d’agressions sexuelles par des femmes qu’ils méprisent autant en genre qu’en nombre n’a rien à cirer de leur sort de bêtes dans un pays à l’autre bout du monde. De toute façon, l’homme est dénué d’empathie seul l’argent et le pouvoir compte. En faite, la bête c’est lui…au risque d’insulter toutes les bêtes de ce monde. Un déchet organique toxic et non-compostable quoi!

  14. sorel49 dit :

    Bien sûr que chacun d’entre nous aimerait que le gouvernement de Kaboul soit assez fort pour influencer favorablement l’issue de cette guerre, mais ce n’est pas le cas. Il faut en finir. Trump n’est pas le premier président à accepter la défaite, avant lui le président Gérald Ford l’avait fait aussi.

  15. Dégénération Nation dit :

    19 ans de cette merde…19 ans, c’est insensé…les États-Unis auraient dû être sorti de ce bourbier depuis au moins 10 ans…il n’y avait pas de victoires possible là-bas…

    est-ce qu’il y a des risques? oui… est-ce qu’on peut faire confiance aux talibans? non…

    mais l’alternative c’est quoi? une guerre éternelle? et ça c’est mieux?

  16. Pierre Lesage dit :

    Dans l’équation « tout ça pour ça » ÇA = Toute l’économie de guerre américaine (Les cie de Cheney dont Halliburton, les financements à Boeing, Northrop, Lockhead, et tutti quanti), ce qu’on avait qualifié à la fin de la première guerre, les profiteurs d’arrière front.

  17. ghislain1957 dit :

    « Tout ça, c’est 18 années de guerre, 2 000 millards de dollars dépensés par les Américains… »

    Pensez-y seulement deux minutes ce qu’ils auraient pu faire avec cette somme. Rebâtir les infrastructures qui s’effondrent littéralement, mais ils n’ont pas une vielle cenne noire pour payer. Des soins de santé convenables pour la population. De l’eau potable pour les habitants de Flynt ou ceux d’autres villes où l’eau est impropre à la consommation. Et j’en passe des dizaines d’autres exemples.

    En passant, depuis 1945, the biggest and the strongest army (believe me) n’a gagné AUCUNE guerre.

    1. A.Talon dit :

      «En passant, depuis 1945, the biggest and the strongest army (believe me) n’a gagné AUCUNE guerre.»

      Faux. Que faites-vous de l’invasion RÉUSSIE de la petite île de Grenade en 1983? 😉
      https://en.wikipedia.org/wiki/United_States_invasion_of_Grenada

  18. jeani dit :

    12 000 soldats US qui seront retirés d’Afghanistan et 5 000 Talibans seront libérés.

    Une très grande victoire pour le simili!

  19. ghislain1957 dit :

    « …d’instaurer dans ce pays une démocratie digne de ce nom ou d’y avoir endigué la corruption. »

    Ils devraent commencer par soigner leur propre démocratie qui est gravement malade depuis que le pays est atteint d’une infection au Corona Clown.

    1. Boileau dit :

      @ ghislain

      Le pays est atteint d’une infection au con vide-45, apparu sur un vendeur (ou grabeur) de minoune en faillite !

  20. InfoPhile dit :

    Il est quasiment cruel de rappeler qu’au temps des « communistes » au pouvoir en Afghanistan, fin des années 70, il y avait autant de femmes que d’hommes qui fréquentaient l’université de Kaboul. Ou quand le remède est pire que le mal qu’il est censé combattre. Tiens, comme en Libye !

    Faudrait le dire à Christine St-Pierre, à Lise Ravary et autres qu’on dirait étrangement vendus-es à un lobby ultra puissant…

    Et qui avait alors envahi blogues et autres lieux d’expression avec la mission de promouvoir cette guerre, l’invasion de l’Irak et « la vitrification » de l’Iran ? Les sionistes extrémistes avec la Hasbara.

    Où sont ces barbares pour répondre de leur propagande haineuse ? Des pleutres qui se vautrent dans les replis de l’oubli.

    Avec le colonialisme européen, le sionisme extrémiste de par son intransigeance et son bellicisme a constitué la pire fabrique à islamistes. Mais il ne faudra pas compter sur leurs collabos, comme Rupert Murdoch, pour l’admettre et réparer les pots cassés.

    Le mobile avoué de Ben Laden pour les attentats du 11 septembre, soit le soutien stupidement inconditionnel des Américains pour Israël à coup de vétos, de bombes et sanctions économiques, ne cesse de les appauvrir et d’enrichir une caste de sangsues qui jouent sur un violon faux depuis presque toujours.

    Bernie et Chomsky avaient et ont encore raison.

    1. kelvinator dit :

      Effectivement, cruel est le bon mot pour qualifier l’aparté communiste en Afghanistan.
      « The coup d’etat that brought the People’s Democratic Party of Afghanistan (PDPA) was a watershed for Afghanistan, driving it into a conflict from which it has yet to recover and ushering in a whole new level of violence by the state against its citizens. Forced disappearances, the routine use of torture for punishment as well as to gain confessions, and massacres of civilians all marked the bloody period from 27 April 1978 until 24 December 1979 when the Soviet Union invaded. The veteran Human Rights Watch Afghanistan expert, Patricia Gossman*, here looks at those crimes and their legacy. »
      https://www.afghanistan-analysts.org/en/reports/context-culture/an-april-day-that-changed-afghanistan-3-the-legacy-of-the-saur-revolutions-war-crimes/

      1. InfoPhile dit :

        « lorsque l’Union soviétique a envahi »

        Bien sûr, il leur fallait un remède pire que le mal qu’il visait à combattre ! Scénario connu… à l’autre bout du monde, à l’abri des canons et des bombes…

        Et il est bien connu que l’Arabie Saoudite n’a jamais fait couler de sang…

    2. kelvinator dit :

      Le droit des femmes était en constante croissance sous la monarchie jusqu’en 1973, et le début de la république, jusqu’à l’arrivée des communistes vers 1978.
      Ces droits existaient déjà avant les communistes.
      https://en.wikipedia.org/wiki/Women_in_Afghanistan

      1. InfoPhile dit :

        Tiens, tiens, ils n’ont donc pas tout gâché. Étrange pour des communistes. Est-ce pour ça qu’il fallait endosser les Talibans au point de les armer ?

        Au fait, saviez-vous que Moscou, et ses gérontocrates totalement dépassés – qui en préfiguraient d’autres… -, s’accommodait mal du régime communiste afghan, ayant eu de bons rapports avec le régime antérieur ? À croire qu’il y a de bons et mauvais communistes. Un peu comme il y a de bonnes et de mauvaises monarchies, semble-t-il.

        Rare sont les renversements armés qui ne causent aucune égratignure. Les privilégiés du régime précédent entretenant quelques rancunes.

      2. kelvinator dit :

        Le communisme ne peut s’accomplir que par les armes, car pour les marxistes les riches sont déjà coupable par le simple fait d’être riche. C’est ce qui est arrivé à Cuba, en Russie, en Chine, etc… Puisqu’aucune majorité de riche accepte cette étiquette, la force est la seule option.

        Toute cette idée de communisme est basé sur la vision marxiste ou TOUT les riches, possédants, propriétaires, billionaires, (peu importe la terminologie de l’époque), environ 10% exploite le 90%. Vous avez cette vision ou le 10% est mauvais et profiteur, et le 90% ne peut qu’être victime et s’il est profiteur aussi, ce n’est que par la faute du 10% qui l’a poussé au crime.

        Noir et blanc, un ou l’autre, sans entre-deux.
        « You are either with us or against us. »
        C’est cette vision manichéenne qui est à la base de tout les problème de partisanerie aux USA, surtout depuis que Trump est là.
        Le discours anti-riche de Sanders ne peut qu’accentuer cette tendance commencé il y a quelques années. Un morcèlement idéologique ou chaque groupe s’attaque, donnant l’avantage au groupe le plus important et homogène, les hommes blancs évangéliques…

        La guerre est parfois un mal nécéssaire, la moins pire des option possible. Attaquer Khadafi qui massacre sa population est un mal nécéssaire, sinon il y avait encore plus de mort.

      3. InfoPhile dit :

        «La guerre est parfois un mal nécéssaire, la moins pire des option possible. Attaquer Khadafi qui massacre sa population est un mal nécéssaire, sinon il y avait encore plus de mort.»

        Au point où il ne fallait absolument pas accepter la médiation que Chavez avait offerte ? Et vous reprochez aux communistes leur intransigeance ?

        Ne voyez-vous pas la volonté des Américains à renverser Kadhafi au premier prétexte, peu importait les conséquences ?

      4. kelvinator dit :

        Qu’elle est la nature exacte de vos reproche envers Chavez? Vous semblez accuser les américains, mais de quoi au juste? Et je cherche le lien avec le communisme… Chavez est socialiste, non?

        Khadafi tuait la population libyenne.
        Vous le laissez faire? Vous l’arrêtez?
        C’est impossible de le laisser faire à mon avis. C’est un dictateur meurtrier. Une invasion est peu supporté par la population américaine. Les choix sont minces…
        Si Trump tuait des manifestant comme Khadafi, vous voudriez une négociation?! Négocier quoi? Un sauf conduit? Normal que les rebelles aient eu une profonde méfiance de Chavez.

      5. kelvinator dit :

        « Ne voyez-vous pas la volonté des Américains à renverser Kadhafi au premier prétexte, peu importait les conséquences ? »

        Premier prétexte? Vous exagérez grandement.
        Khadafi tuait la population, qu’il qualifiait de « rat ». D’autant que les USA n’ont jamais renversé Khadafi. Alors votre prémisse est fausse, et votre conclusion est fausse aussi.

      6. kelvinator dit :

        « Ne voyez-vous pas la volonté des Américains à renverser Kadhafi au premier prétexte, peu importait les conséquences ? »

        Aussi, n’est-ce pas le but de renverser les régimes dictatorial qui tue leur population? De faire triompher la démocratie? Qui massacre les opposants revendiquant plus de démocratie? Vous voulez défendre la classe moyenne contre les excès de l’establishment!!
        Alors pourquoi ce qui est bon pour vous ne serait pas bon pour les libyens aussi?

        Je cherche vraiment à comprendre votre motivation à défendre Khadafi et son régime terroriste qui a alimenter le terrorisme dans le monde pendant des années, avant que les USA ne lui « pardonne » et le tolère. Pourquoi vous êtes contre son renversemment, même si les USA ne l’ont pas fait?

  21. Gilles Morissette dit :

    Il semble bien que l’on soit dans un « Accord » où il y a beaucoup, beaucoup trop de « SI ».

    Cette guerre comme celle en Irak, aura été un beau gâchis.

    Les Talibans ne sont pas très fiable. Ils n’ont jamais respecté leur parole. Pourquoi le feraient-ils cette fois-ci?.

    Beau pêtage de bretelle en perspective de la part de Tiny Brain.

    Parlant du Gros Morron, son point de presse d’aujourd’hui où il semble rétropédaler au regard de ce qu’il a dit hier sur le COVID-19 et le supposé « hoax » des Démocrates a été pathétique (voir tweet de M.Hétu).

    Minable. Plus il parle, plus il s’enfonce. Ses explications sont tellements « poches » que s »en est ridicule.

    Et sa secte d’adorateurs va, encore une fpis, avaler ce « nième » mensonge.

    « DUMP AND DUMPER !!

  22. Apocalypse dit :

    ‘Tout ça pour ça’

    M. Hétu, vous faites encore le diplomate!

    En ce qui me concerne: ‘t*barnac’ 👎👎😂😂

    Donald Trump voulait sortir de là à tout prix pour s’en vanter auprès de ses supporteurs et des américains. J’ai réussi là où les autres ont échoué, entre autres, Barack Obama; j’ai sorti les Etats-Unis, nos militaires de l’Afghanistan et au diable les conséquences pour les afghans qui vont sûrement en payer le prix avec le retour à la période médiévale, comme vous dites.

    Les talibans sont des extrémistes, des fanatiques, il n’y aucune remède à cette maladie, à part un ‘one way ticket’ pour l’au-delà.

    1. lechatderuelle dit :

      Apocalypse effectivement les Talibans sont de sales types…. mais après 18 ans… on peux-tu laisser le peuple souffler??

      Bizarrement les Afghans souffleront de satisfaction que les bombes cessent d’exploser dans les marchés, que les casernes de soldats ou de flics se fassent assaillir, que les infrastructures bancales, mais existantes, se fassent exploser par vengeance…..

      Bref, oui le deal est pourri, mais le peuple doit être prêt à accepter les Talibans en retour d’un break….
      évidemment que trump tentera d’en tirer profit… mais on s’en fout pas mal….

      les Afghans vivaient déjà en période médiévale depuis l’invasion russe…. Al Qaida fut une « bonne idée » US pour embêter les russes….

      alors possiblement que pas mal d’Afghans doivent être satisfaits des USA de là car en 18 ans ils n’ont apporté que morts, destruction et douleur à ce peuple…

      les conséquences étaient-elles moins pires en restant en Afghanistan ??? Pas certain….
      De toute façon, y avait-il des avancées vers quelque chose dans ce pays depuis 18 ans ???

  23. Apocalypse dit :

    Pour ce qui est de John Bolton et son tweet, les cèlèbres paroles de Rex Tillerson s’appliquent aussi à vous. On a vu quel genre d’homme est John Bolton, ‘me, myself and I’ et j’oubliais, une pille de billets verts pour son nouveau bouquin.

  24. ghislain1957 dit :

    Hors sujet: Les démocrates sont prêts à tout pour nuire à la réélection de Corona Clown

    Premier décès lié au coronavirus aux États-Unis

    Une femme d’une cinquantaine d’années est morte dans l’État de Washington après avoir contracté le coronavirus, ont annoncé les autorités samedi, le premier décès lié à l’épidémie sur le territoire américain où le nombre de malades reste limité.

    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/202002/29/01-5262881-premier-deces-lie-au-coronavirus-aux-etats-unis.php

    1. gl000001 dit :

      Maudits démocrates !!

      1. Haïku dit :

        gl000001
        Votre diagnostic est valable. 👌

  25. Stéphane dit :

    « Tout ça pour… » consolider l’appui électoral de nos valeureux militaires.

  26. kelvinator dit :

    La guerre en Afghanistan était condamné à être perdue. On ne fait pas la guerre pour instaurer la démocratie, encore moins si cette démocratie incombe à un dirigeant corrompu. Les esprit ne se conquiert pas par les armes.

    Tout comme avec Diem au Viet-Nam, les USA soutenait une démocratie corrompu parce que c’était la seule option qu’ils avaient pour ne pas « perdre la face ». C’était beaucoup une question de prestige, d’honneur, au détriment des intérêts plus pratique et pragmatique. Leur arrogance les a aveuglé face à la détermination des forces réactionnaires au sein de la société afghane.

    1. MarcoUBCQ dit :

      Le gouvernement états-unien a recruté d’horribles bourreaux nazis à la fin de la guerre, pour leur « compétences ». C’est ça les USA: « The best of the best, and the best of the worst ».

  27. ducalme dit :

    Les Américains n’ont pas su ou voulu apprendre d’Alexandre le Grand ni des soviétiques qui se sont cassés la gueule en Afghanistan.

    Il semble que l’Amérique n’ait jamais appris de son intervention au Vietnam, au Cambodge et en Irak.

    Cette retraite ne vient pas vraiment à point nommé, mais il fallait bien qu’un jour cela s’arrête.

    Qui se risquera maintenant à « libérer » les Afghans et surtout les Afghanes ?

    Quel gâchis !

    En passant, je souhaite une belle victoire à Joe Biden ce si en SC.

    1. ducalme dit :

      SOIR non pas si.

    2. Dégénération Nation dit :

      @ducalme « Qui se risquera maintenant à « libérer » les Afghans et surtout les Afghanes ? »

      J’ai un ami qui a servi pour l’armée canadienne là-bas…de ce qu’il me racontait, les petits garçons afghans étaient la cible des prédateurs sexuels, pas les femmes…

  28. danielm dit :

    Désolé mais je me dois de souligner ce hideux parallèle avec l’administration Nixon-Kissinger et sa trahison envers les sud-vietnamiens en 1973. Les républicains de Trump-Pompeo trahissent eux-aussi leurs alliés pour une pseudo retraite dans l’honneur (« Peace with honor!), une belle hypocrisie diplomatique!

  29. treblig dit :

    Si on tient compte aussi de la guerre en Iraq ( au moins un autre 2 000 milliards, probablement beaucoup plus ), on arrive à un total de annuel de 200 milliards. Je prends souvent le métro de New-York comme exemple, 30 milliards pour refaire l’ urgent. Et les 2 paliers de va ( la ville et l’ état de New-York) n’ en n’ont pas le premier sou.

    Juste pour rénover les infrastructures, jugés C ou moins selon les ingénieurs américains, il faudrait réinvestir 1000 milliards pendant 10 ans. Et c’est le même montant que le déficit budgétaire ( 1000 milliards) du gouvernement américain. Dans le contexte budgétaire actuel, oubliez ça. Jusqu’à ce que tombe un pont ici et un viaduc là

  30. MarcoUBCQ dit :

    Les citoyens états-uniens ont peur depuis longtemps. Cette manie qu’ils ont, de chercher des ennemis extérieurs à tout prix, vient d’une profonde insécurité qui est à l’intérieur d’eux. Mais quand tu localises la source de tes maux et bonheurs à l’extérieur de ton être, et que tu as peur, et bien tu chercheras tes ennemis loin de toi, car ainsi tu te gaves de l’illusion que tes problèmes ne sont pas ton problème mais celui des « étranges ». Le hic dans tout ça c’est que cette attitude te rend impuissant, car seul le contact avec la réalité peut te permettre de résoudre tes difficultés quotidiennes. Ce sentiment intense d’impuissance donne l’envie de la puissance matérielle, tout « gun » de toute grosseur, et prend la population en otage face aux marchands d’armes, qui sont en fait des anxiolytiques dérisoires pour calmer les gens qui ont peur mais qui ne savent pas de quoi réellement. Les USA ont eu leur utilité dans l’histoire de l’humanité. « Time to retreat and take care of one’s wounds… »

    1. Haïku dit :

      @MarcoUBCQ
      Excellent constat ! 👏👏👏

  31. Superlulu dit :

    Je n’ai jamais envié les américains et leur mode de vie.
    Mais là, je les plains. les pauvres.
    Jamais ils ne paieront cette dette.
    Le déclin, c’est pour bientôt.

  32. Boileau dit :

    C’est 2 guerres sont devenues intriquées et la 2e a fait perdurer la 1ère.

    Finalement, la guerre contre Sadam, en plus d’être une grande erreur, a été en grande partie la cause de l’enlisement en Afghanistan.

  33. Maïs1988 dit :

    S’il y a quelque chose que la guerre au Vietnam a montré aux USA, c’est qu’’ils peuvent détruire un pays, le ramener à l’âge de pierre, mais ils ne peuvent pas nécessairement l’occuper.

    On est loin de la dynamique coloniale ou celle post-deuxième guerre mondiale avec la destruction de l’Allemagne et du Japon suivies de leurs soumissions totales. Ça n’a pas été le cas avec le Vietnam, ni ici avec l’Afghanistan. Accessoirement, ça n’avait pas été le cas non plus avec la Corée du Nord, ce ne sera pas le cas avec l’Iraq. Ce ne serait certainement pas le cas avec l’Iran si le Grand Satan (USA) devait en arriver là.

    « Instaurer la démocratie, combattre la corruption », c’est pour consommation locale seulement, convaincre la population américaine qui voit ses fils se faire tuer dans des guerres à l’autre bout du Monde que c’est « pour une bonne cause ». On est dans l’opération marketing. Les présidents, les dirigeants, les commandants militaires ne sont pas dupes.

    Sous l’impulsion de Zbigniew Brzezinski, les USA ont commencé à financer les mujahideens en juillet 1979, 6 mois avant l’invasion de l’Afghanistan par l’URSS. Le but était de faire des incursions en URSS, semer des troubles, les attirer en Afghanistan. « Nous avons maintenant l’opportunité de donner à l’URSS sa guerre du Vietnam ».

    Brzezinski a réussi. Les mujahideens ont battu l’URSS.

    En principe, l’Histoire devrait se rappeler de Brzezinski comme d’un être profondément diabolique, malfaisant, l’un de ceux qui « aura foutu le bordel partout ». Toutefois, pour paraphraser Churchill (traduction libre) « l’Histoire sera complaisante à mon endroit, j’entends bien l’écrire ». Effectivement, Brzezinski, tout comme Churchill, a vu les « historiens officiels » couvrir, occulter ses multiples crimes, et le présenter comme un « grand » de l’Histoire.

    Les Talibans ont pris le contrôle de l’Afghanistan en 1996. Ils sont différents des mujahideens. Les dynamiques sont différentes.

    9/11, les tours jumelles s’effondrent. À savoir quel était le véritable rôle d’Osama bin Laden, nous, communs des mortels, ne le saurons jamais vraiment. Cerveau ou épouvantail?

    Une chose est certaine : ce sera l’élément déclencheur. S’en suivra la mise à feu et à sang de l’Iraq et de l’Afghanistan.

    Aujourd’hui, 18 ans plus tard, les USA annoncent se retirer de l’Afghanistan.

    Pour reprendre les termes de monsieur Hétu « Tout ça pour ça »?

    Honnêtement plusieurs personnes, plusieurs groupes, plusieurs agences, même quelques pays, ont très largement bénéficié des « retombées » de 9/11 et de la guerre en Afghanistan. Dans le passé j’en ai identifié plusieurs. Hamid Karzai, Dick Cheney s’en sont mis pleins les poches… Mais c’est de la menue monnaie comparée à plusieurs groupes, agences, etc. Des pays ont avancé leurs pions.

    Mike Pompeo annonce pompeusement (sans jeu de mots) : «L’avenir de l’Afghanistan est entre les mains des Afghans».
    C’est faux.
    La Russie, la Chine, l’Iran, l’Inde, les Afghans non-Pashtuns, les états limitrophes Turkmé- Uzbé-, Kyrgyzstan,n’accepteront jamais que les Talibans reprennent le contrôle de Kaboul.
    … Et les USA vont maintenir des bases militaires en Afghanistan. C’est géo-stratégique. Ces bases contribuent à l’encerclement de la Chine, de l’Iran et la Russie demeure à portée de mains, ou d’avions, ou de missiles, c’est selon.

    Ça sera plutôt intéressant de voir si certains groupes seront instrumentalisés pour créer des « frictions » avec l’Iran ou la Chine, limitrophes. Avec quelques $milliards, les USA devraient y parvenir.

  34. Nefer111 dit :

    Je leurs souhaite tellement qu’un des 5000 libérés vienne se faire péter aux US … de préférence dans un rassemblement de ripoux confédérés … 😈

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :