Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«Mon jugement jusqu’à présent en tant qu’observateur objectif est qu’il y a de multiples actions de la part de ce président qui justifient un vote en faveur d’une mise en accusation à la Chambre, basé sur des témoignages corroborés ayant démontré que M. Trump et son avocat personnel, Rudy Giuliani, ont exercé des pressions auprès des dirigeants ukrainiens pour qu’ils enquêtent sur le candidat démocrate à la présidence Joe Biden et sa famille.»

Cette opinion paraît dans une tribune du New York Times sous la signature de l’ancien sénateur républicain de l’État de Washington Slate Gordon, qui prie les parlementaires de son parti de ne pas ignorer les «faits». Or, ces derniers semblent justement être prêts à ignorer les faits. Pourquoi?

Il n’y a pas qu’une raison, évidemment, mais les sondages y sont pour beaucoup dans la réaction des républicains du Congrès. Aujourd’hui, CNN publie un baromètre laissant entendre que les auditions publiques tenues dans le cadre de l’enquête en destitution n’ont eu aucun impact sur l’opinion publique. En octobre dernier, 50% des électeurs étaient en faveur de la mise en accusation et de la destitution de Donald Trump contre 43% qui y étaient opposés. Après les auditions publiques, ces pourcentages sont restés inchangés, tout comme le taux de satisfaction des électeurs à l’égard du président (42%).

Il faudrait vraisemblablement que le pourcentage des électeurs en faveur de la mise en accusation et la destitution de Donald Trump atteigne 55% pour que les républicains du Congrès commencent à s’intéresser aux «faits». Est-ce possible?

Le président de la commission du Renseignement de la Chambre des représentants, Adam Schiff, n’a pas fermé lundi la porte à de nouvelles dépositions à huis clos ou à de nouvelles auditions publiques. Mais il a laissé savoir à ses collègues que sa commission a déjà commencé à rédiger un rapport d’enquête qui sera remis après le congé de la Thanksgiving à la commission judiciaire de la Chambre. Celle-ci sera chargée de rédiger les articles de mise en accusation.

Si la Chambre adopte les articles de mise en accusation le mois prochain, un procès suivra au Sénat au début de 2020. Il y a donc encore du temps pour de nouvelles révélations et de nouveaux témoignages. Pour le moment, s’il l’on se fie au sondage CNN/SSRS publié ce mardi matin, 90% des démocrates, 47% des indépendants et 10% des républicains sont en faveur de la mise en accusation et de la destitution du président. S’agit-il de données immuables?

On pourrait répondre en rappelant que l’appui à la destitution de Donald Trump n’était que de 37% en avril dernier, selon un sondage CNN/SSRS.

(Photo Getty Images)

79 réflexions sur “Destitution : immuable, l’opinion publique?

  1. mrchose dit :

    42%… 42%. On croit rêver.

    1. fylouz29 dit :

      10%, on cauchemarde.

  2. Marilyne dit :

    On ne s’intéresse pas aux faits mais aux sondages.
    C’est la justice sur la place publique plutot que la société de droit.

    On est au moyen age au sud de notre frontière.

    1. Dekessey dit :

      👍🏻

  3. gl000001 dit :

    Il va « pêter au frette » avant que l’opinion change. Que Fox and Friends lui parle plus souvent. Ca va l’achever !!

  4. Léo Mico dit :

    Il faut peut-être simplement se rendre à l’évidence : il y a une classe de gens aux USA, qu’on reconnaît parce qu’ils votent républicains, qui considèrent que l’enrichissement personnel est plus important que le respect des lois et de la Constitution.
    Et ils sont fier d’avoir un président qui pense comme eux.

    1. Guy le brasseur dit :

      Léo,vous venez juste de peser sur le bon bouton!

  5. el_kabong dit :

    L’appui à la destitution de Clinton n’a jamais dépassé les 35%; ça n’a pas empêché les clowns ripoux-libans d’aller de l’avant avec leur cirque…

    1. Notorious MA dit :

      Dans ce cas(de Clinton), les faits étaient clairs Il avait mentit au congrès. Il n’y avait pas de place pour des jugements d’intention basés sur des ouï-dires.

  6. lechatderuelle dit :

    les Républicains sont des opportunistes comme la très grande majorité des politiciens et des gens en général, semble-t-il…

    Les gens ont une hypocrisie sociale qui se révèle de plus en plus…..

    En public, ils s’horrifient des manquements à la démocratie, surtout quand ça se passe ailleurs….
    ils saluent les militaires à tout moment, la main sur le coeur….
    ça chante l’hymne national à tue-tête….

    mais en privé, les haussements d’épaules et l’indifférence sont la normalité…..

    les gens s’en tapent de la démocratie…. tant que ça ne leur enlève pas quelque chose à eux….

    trump vole, ment, trafique… et alors?? tout le monde le fait !! Les gens ne se sentent pas capable de blâmer un type qui fait ce qu’ils font…

    c’est pas ben grave de faire des pressions sur un autre gars pour obtenir ce qu’on veut…
    c’est pas ben grave de nepas respecter les règles….
    c’est pas ben grave de mentir….

    Bref, les gens hausseront les épaules en disant « sont tous pareils ». et ils sortiront de plus en plus « Pourquoi aller voter ? Sont tous des voleurs! »

    pas beautiful ??

    Les Républicains soufflent en grimaçant… ils l’ont échappée belle… mais ça passé…
    la prochaine fois, faudra juste être moins « visible » et moins « arrogant »…..

    il y aura quelques modifications à la Charte du Parti…. un peu de maquillage…. un léger éloignement de certains groupes devenus un peu trop clivants… et on va repartir la machine….

    Tant que y’a pas de morts américains qui résultent des errances et des manques de jugement de trump, ça va aller….
    les Américains avalent des couleuvres depuis tellement longtemps…. ils vont continuer… le mantra est en place parmi la population ….

    1. Serge Montpetit dit :

      Léchantderuel lui y connaît ça, merci, mes enfants on marier des ameriquains de la classe moyenne et c’est exactement comme vous dites,

    2. « ils saluent les militaires à tout moment, la main sur le coeur….
      ça chante l’hymne national à tue-tête…. »

      Et que dire des drapeaux! J’étais dans une petite ville du Vermont (6500 habitants) à la station d’essence, le temps de faire le plein, j’ai compté 22 drapeaux accrochés aux balcons des maisons !

  7. treblig dit :

    Deutsche bank, rapports d’impôt pour l’état de new York, enquête de la SDNY sur les 2 complices, ( Parnas et Fruman) de Giuliani, visite de Nunes a l’ ex- procureur d’ Ukraine, Cohen, Manafort, Flynn, Jone, Papadopoulos condamnés, McGahn, Giuliani, Pompeo, Pence obligés de témoigner…

    Les dossiers ne manquent pas.

  8. « On pourrait répondre en rappelant que l’appui à la destitution de Donald Trump n’était que de 37% en avril dernier, selon un sondage CNN/SSRS. »

    Parce que les démocrates sont seuls sur la glace et les médias les assistent comme pas un. Le procès au Sénat qui sera mené par les républicains va changer la donne. Lorsque les Hunter Biden, Adam Schiff et le lanceur d’alerte seront appelés à comparaître, Schiff ne sera plus en contrôle de la trame narrative. Lindsey Graham a demandé à Hunter Biden de produire certains documents la semaine dernière et l’oncle Joe a quasiment fait une syncope. Imaginez quand la chaleur sera crinquée à 100, Joe ne se rendra pas à l’élection 2020.

    La meilleure stratégie pour les démocrates serait de trouver une manière de se sortir de ce cirque plutôt que d’envoyer ça périr au sénat. De dire que ce serait un affront à la constitution et à la justice que ce Président soit acquitté par un sénat républicain corrompu et blablabla. Le hic, la base radicale ne leur pardonnera pas.

    1. el_kabong dit :

      @grosse tetine
      « Lorsque les Hunter Biden, bla-bla-bla »

      Une autre « grande enquête » ripou-libane qui va faire patate… D’ailleurs, on attend toujours vos commentaires sur les conclusions de doj sur le fameux « complot » du fbi supposément contre votre minable orangé…

    2. ghislain1957 dit :

      @ Gros Toton

      Un autre Benghazi? L’enquête sans fin des ripoux-blicains où ils ont eu l’air d’une gang de poules pas de tête.

      On est habitué…

    3. Claude dit :

      Vous qui êtes si bien connecté à Lui ou aux médias de droite qui crient sa parole, qu’en penses Dieu? héhé.

      1. Gilles Morissette dit :

        @Claude (26/11/2019 à 11:04

        Soyez patient.

        Il n’a as encore eu le temps de consulter son ami imaginaire et pour l’instant, il n’a rien trouvé dans les Saintes Écritures.

        Donnons lui le temps quand même.

        Il va finir par trouver quelque part, quelqu’un ou quelque média qui lui dira quoi penser.

        C’est typique de la « Drette ». Incapable de penser par elle-même.

    4. Gilles Morissette dit :

      @Grosse Tétine (26/11/2019 à 10:12)

      Très « intéressant » comme commentaire mais vous essayez encore uje fois de détourner l’attention sur le sujet de ce blogue qui, dois-je le rappeler est l’attitude des Républicains face au processus de destitution.

      Bon passons car ce n’est pas la première et ce ne sera pas la dernière fois que vous ferez un « fou de vous-même ».

      Puisque vous tenez tellement à parler d’autres choses que le sujet du jour, parlez nous donc de l’enquête d’éthique à laquelle aura à faire face Devin Nunes, le valet-de-pied de votre gourou pour son voyage à Vienne.

      Vous pourriez également nous donner votre avis sur les informations obtenus par le WP et le NYT concernant le rapport de Michael Horrowitz , l’IG du DOJ à propos de l’enquête du FBI sur l’ingérence russe. Pas de complot pour nuire à la campagne électorale de votre gourou.

      M.Hétu a mis en ligne deux posts la semaine dernière là-dessus.

      1.Une enquête sur Devin Nunes? (24/11/2019)

      2.Enquête russe: Pas de complot contre Trump, selon l’IG de la Justice? (23/11/2019).

      Étrangement, aucun commentaire de votre part sur ces sujets. On vous a trouvé plutôt discret !!!

      Manque de couilles à moins que vous n’en n’ayiez pas encore discuté avec votre ami imaginaire?

      Parlant de sondage, jetez donc un oeil sur le lien ci-bas et regardez les sondages de CNN, Rasmussen et Politico/Mourning Consult réalisé entre les 21-25 novembre soir après les audiences publiques.

      Vous connstaterez que les informations que vous avez essayé de nous faire avaler la semaine dernière concernant la « hausse »du taux popularité de votre gourou étaient, comme on s’en doutait, FAUSSES. Au mieux, elle est resté stable. Les chiffres ne mentent pas eux.

      https://www.realclearpolitics.com/epolls/other/president_trump_job_approval-6179.html

    5. MarcoUBCQ dit :

      Vous avez totalement raison: C’est un affront à la constitution de ne pas destituer Donald. Le sénat républicain est effectivement corrompu à 100 %. La base radicale de Donald est effectivement incapable de se pardonner d’être complètement aveugle (comment se pardonner de ne pas voir si tu ne vois pas que tu ne vois pas…). Quand on a demandé à Donald ses rapports d’impôts, la chaleur a crinqué à 100 et l’oncle Donald a quasiment fait une psychose. Vous êtes d’une lucidité déconcertante mon cher GT.

    6. Benton Fraser dit :

      Vaut mieux sortir le cirque de la Maison Blanche!!!!

      1. Gilles Hébert dit :

        Trump est dangereux pour la démocratie. Lorsqu’il sera élu pour un deuxième mandat , changera-t-il la constitution pour un 3ième mandat pour lui ou sa suite…? C’est maintenant wu’ il doit être destitué…Après il sera trop tard…il gère son pays comme un parrain de la mafia……
        .d-a-n-g-e-r…!

    7. Éric Beauchemin dit :

      Un autre qui pense que la terre est plate…..

  9. Pierre S. dit :

    —————–

    La meilleure stratégie pour se débarasser de Trump c est de l’obliger a faire sa job de président. Et ca il en est incapable. L’obliger a se prononcer sur des enjeux sensibles, il le fera mais toujours tout croche. il a des réflexes de bandits et surtout il est ignare et stupide. Ce qui lui fait le plus mal c est quand il se met lui même dans la merde …. autrement il a un talent fou pour se victimiser quand il est attaqué.

  10. Selon un article de la presse, les américains sont épuisés par la quantité de nouvelles et ont décidé de baisser les bras. La proportion d’Américains qui ne consomment carrément aucune nouvelle — ou tentent de le faire — est par ailleurs de près de 8 %, alors que la moyenne dans les pays occidentaux est plutôt de l’ordre de 3 %.

    https://lp.ca/t2QvxD

    Il y a ceux qui ne jurent que par fox news…. où ils ont entendu Kennedy dire que personne ne savait qui avait interférer dans les élections de 2016 alors qu’il dit sur CNN « I was wrong ». Est-ce que fox en fera état?

    Pas assez informé, trop désinformé.

    1. « L’autoritarisme n’aime rien de plus qu’un vacuum d’ignorance », prévenait Margaret Sullivan la semaine dernière.

    2. Haïku dit :

      marie4poches
      Merci pour le lien. En effet, un excellent article.

  11. Pierre S. dit :

    ——————

    L’Organe de propagande Fox news est ce qui maintien artificiellement
    la cote de Trump aupres de sa base fanatique aisément manipulable.

  12. citoyen dit :

    un président n’a pas le temps de faire de multiples actions et surtout pas vis à vis un pays qui n’appartient pas au g7.

    1. ghislain1957 dit :

      @ citoyen

      Et? Vous voulez en venir à quoi au juste?

      1. Bartien dit :

        Je pense qu’il a espoir qu’un jour M.Hétu se serve d’une de ses citations si longuement mûries! Malheureusement quand on lui demande des précisions sur ce qu’il veut dire, il n’ose pas répondre.
        En y pensant bien, ça serait intéressant qu’il y ait une règle sur ce blogue nous obligeant à répondre intelligemment à quiconque nous pose une question intelligente…tu ne veux pas répondre…ciao bye!!

  13. Commentaire dit :

    Une QUESTION que je pose à chacun d’entre vous : Supposez que ce soit BARACK OBAMA qui soit le président des États-Unis, et qu’il soit accusé d’avoir abusé de son pouvoir sur un autre pays, pour des fins politiques en vue de la prochaine élection, que souhaiteriez-vous qu’il lui arrive : qu’il soit destitué ? Ou autre ? En votre âme et conscience, que répondriez-vous à cette question ?

    1. treblig dit :

      @commentaire

      Pas un seul des collaborateurs d’ Obama, (en 8 ans) n’ a été condamnés à quoique ce soit. Alors que, jusqu’à présent, 5 collaborateurs de Trump l’ ont été ( et Corsi, Giuliani, Parnas et Fruman sont les prochains). En 3 ans.

      1. el_kabong dit :

        @treblig
        « 5 collaborateurs de Trump l’ ont été ( et Corsi, Giuliani, Parnas et Fruman sont les prochains) »

        Collaborateurs, c’est vite dit, vous savez bien que le minable orangé connaît à peine toutes ces personnes…

    2. karma278 dit :

      Voici une vraie question:

      POURQUOI votre hypothèse impossible nous intéresserait-elle?

      Et puis tiens, une deuxième:

      De quel droit proposez-vous de changer le sujet du blogue?

    3. Guy Pelletier dit :

      @Commentaire

      A la différence des partisans Républicains prêts à tout pour prendre le pouvoir et le conserver à tous prix les partisans Démocrates ne prennent la démocratie pour quelque chose qu’on peut bafouer comme bon nous semble. JAMAIS il ne défendraient une Maison Blanche dirigée par des Démocrates qui bafouerait la démocratie, d’un président contournant les lois, la constitution, abusant de son pouvoir faisant obstruction systématique à des enquêtes LÉGITIMES du Congrès des USA….JAMAIS!!!! Du moins pas encore.

      Qui sait si dans l’avenir réalisant que le peule Américain se fout de la démocratie n’en a finalement rien a cirer, ayant non seulement laissé la Maison Blanche et le président des USA actuels envoyés promenés la démocratie et constitution de leur pays mais lui aurait redonné le pouvoir, la Maison Blanche……….peut-être que là eux aussi commenceront à s’en foutre de la démocratie………Peut-être….mais peu probable, qui sait si finalement on les forcera pas à le faire s’ils veulent changer profondément leur pays surtout sa direction devant pour cela prendre le pouvoir……à tout prix…….Comme dirait l’autre, on verra!

    4. Boozadvisor dit :

      Z’êtes nouveau ici?
      Quand on lance un hors sujet d’abord doit-on s’assurer qu’il soit intéressant et d’actualité mais surtout on le fait poliment en l’annonçant avec au minimum l’abréviation HS et on le fait de préférence sans crier du clavier.

  14. Madalton dit :

    Ils devraient ajouté l’Article sur l’incapacité dans la mise en accusation. Tu présentes l’entrevue donnée par Trump la semaine dernière à Fox and friends comme preuve et la déclaration de bâtir un mur au Colorado à la frontière du Nouveau-Mexique pour empêcher les immigrants d’entrée aux USA.

    1. Benton Fraser dit :

      Trump est peut-être prêt a cèder le Nouveau-Mexique au Mexique!

      Il y a tout même le mot Mexique dans Nouveau-Mexique, ce n’est pas très américain!!!!

  15. Abigaelle dit :

    De toute évidence la base de Donald n’ont pas écouté les auditions. Ils ont écouté par contre le résumé de Fox News (propagande, théorie de complot, dieu) et Trump pauvre petite victime. Ils aiment tellement Donald qu’ils sont aveuglés par ses mensonges perpétuels. J’ai l’impression que la base de Trump vive dans une relation très toxique avec leur président. La grandeur de l’Amérique est au crépuscule de la nuit.

    Si dieu existait réellement Trump serait destitué et en prison.

  16. Cubbies dit :

    Les dossiers sont nombreux et se multiplient. Le pardon accordé à Gallagher, l’ingérence dans la gestion de la Marine, la démission choc du chef de la Marine mais le point clé sera lorsque les états financiers du Bully seront rendus publics. Je suis convaincu que le ras-le-bol va emporter la Grande Gueule quand on va connaître la véritable provenance de ses sources de revenus.

    Ça risque d’être encore long, mais ce sera le coup fatal (idéalement en pleine campagne de 2020), sans compter que le processus de destitution va l’affaiblir politiquement aux yeux des électeurs indépendants.
    Je n’attends plus rien des Républicains.

  17. Serge Mtl dit :

    Dans l’affaire Kavanaugh, une enquête complète et exhaustive du FBI aurait probablement permis de sortir suffisamment de preuves pour justifier le refus de confirmer la nomination…Les consignes de Trump au FBI ont empêché cela…
    Pour ce que l’autre imbécile appelle le «canular russe», des témoins au cœur du problème auraient pu donner TOUT l’éclairage sur les pointillés que Mueler n’a pu relier…Mais Trump leur a interdit de témoigner….
    Pour la destitution, la plupart des témoins au cœur du problème ne peuvent être assignés à cause d’une directive de Trump….Sans retarder la procédure, tous ces gens, y compris Trump, devraient être assignés et poursuivis lorsque la SCOTUS aura autorisé la légalité de leur subpoena…si ca arrive…

    Grosse Tétine….Il serait important que le procès devant le sénat comprenne l’interrogatoire de TOUS les intervenants, y inclus Trump, Guilani, Pompeo…et tous ceux que Soundland a décrit comme étant «in the loop»…Auquel cas je n’ai aucune objection que Biden, Clinton et autres soient aussi assignés….

    1. Madalton dit :

      De mémoire, les consignes venaient du sénat qui a donné 7 jours au FBI pour faire enquête.

      1. Serge Mtl dit :

        On se souvient aussi des crises de nerfs et du délire de Trump pour que la nomination soit confirmée ASAP….Personne ne me fera croire que la directive n’est pas partie de Trump vers Mitch McConnel…..vers le comité…De plus le cadre de l’enquête a été limité…

  18. Pierre S. dit :

    —————

    La faute de l’Ukraine est simplement grossière ..

    User de diplomatie sous terraine avec son avocat personnel pour
    faire pression sur un régime Ukrainien corrompu et aisément
    manipulable pour obtenir des saloperies sur Biden son adverssaire
    politique direct. Tout ca sur la base de quoi ? des obscures théories
    de complots galvaudé par des extrémistes.

    Ca mérite amplement une destitution ne serais ce que pour le mépris
    que ca affiche envers la démocratie, les institutions et les valeurs
    américaine mais aussi pour toute les vies américaines que ca pouvait
    mettre en danger.

    Ajoutez a ca l’obstruction`à la justice du président qui
    menace le staff de la MB et les gens impliqué dans tout ca de représaille.
    Voir même de les empècher de témoigner …

    Tout ca pour un  »perfect call  » ?????
    Incroyable.

    1. @Pierre S. « User de diplomatie sous terraine avec son avocat personnel pour
      faire pression sur un régime Ukrainien corrompu et aisément
      manipulable pour obtenir des saloperies sur Biden son adverssaire
      politique direct. Tout ca sur la base de quoi ? des obscures théories
      de complots galvaudé par des extrémistes. »

      Oh là là, les effets d’une cervelle bien lavée par CNN et MSNBC. La quantité de faussetés dans ce paragraphe est incroyable.

      Le régime ukrainien était nouvellement installé et il avait remporté l’élection en promettant de combattre la corruption qui gangrénait leur pays (Cette corruption qui profitait bien à Hunter Biden et qui ne semblait pas déranger les petits aristocrates aux nœuds papillons qui sont venus témoigner devant Adam Schiff).

      Et le POTUS peut nommer qui il veut pour faire son travail. S’il voulait envoyer Stormy Daniels pour le faire, il à bien le droit, c’est parfaitement dans le cadre de ses fonctions.

      Enquêter sur quelqu’un n’est pas une tentative « d’obtenir des saloperies » sur lui, à moins que vous soyez conscient que cette personne est croche et à des choses à cacher…

      1. Frederic Jobin dit :

        @ grosmoron

        Je ne comprend pas votre forme d’idiotie, mais je salue votre total dévouement à celle-ci… Encore un peu d’effort et nous serons heureux de vous voir remporter un Darwin Award…

      2. el_kabong dit :

        @grosse tétine
        « Oh là là, les effets d’une cervelle bien lavée par CNN et MSNBC »

        En psycho-pop, on appelle ça de la projection…

        Le plus comique est que, chaque fois qu’un dretteux nous relaie les relents de ses sites de réalité alternative sur le supposé intérêt du minable orangé pour la corruption généralisé en Ukraine, il ne soit toujours question que de Biden; on attend toujours un seul autre exemple de corruption que le gouvernement ukrainien aurait dû enquêter…

      3. Gilles Morissette dit :

        @Grosse Tétine (26/11/2019 à 10:49)

        Le seul qui semble avoir subi un méga-lavage de cerveau ici est vous même mais il semble que vous soyiez trop connard pour vous en apoercevoir.

        Les témoignages plus que crédibles des « petits aristrocrates au noeud papillon » (quel remarque stupide digne d’un membre de la secte de lobotomisés) ont tous confirmé les affirmations du lanceur d’alerte. Il semble que vous soyez le seul ici avec l’autre taré (Benjen) à ne pas voir la réalité.

        « Enquêter sur quelqu’un n’est pas une tentative « d’obtenir des saloperies sur lui », à moins que vous soyez conscient que cette personne est croche et à des choses à cacher ».

        Intéressant comme théorie. Est-ce qu’elle s’applique également à Devin Nunes et Rudy Giuliani (deux grands amis de votre gourou) qui font tous deux l’objet d’enquêtes de la part de diverses instances?

        Votre avis là-dessus, si vous avez assez de couilles pour nous le donner? On vous donne le droit der consulter votre ami imaginaire ou les Saintes Écritures !!

      4. ghislain1957 dit :

        @ Gros Toton

        « Oh là là, les effets d’une cervelle bien lavée par CNN et MSNBC. »

        C’est 100 fois mieux que d’être brainwashé par Fuck News, n’est-ce pas Gros Toton. Vous n’avez aucune leçon à donner à personne ici concernant le brainwashing, vous et votre ti-copain Benji en êtes les exemples parfaits!

        Et pour ce qui est de Hunter Biden, tout a déjà été dit, vérifié et revérifié et RIEN n’en est sorti. Quand le nom de Hunter Biden sort, ça vient d’un brainwashé qui répands ses théories du complot, théories reprises par des ignorants de votre espèce.

      5. MarcoUBCQ dit :

        Encore une fois votre lucidité me sidère. Le POTUS ne peut effectivement pas nommer qui il veut pour faire son travail, car la présidence c’est présider, et non pas dicter tout et rien, aux grés des humeurs de Donald. En effet, enquêter sur Donald est une tentative de démontrer explicitement sa fourberie implicite, que seuls les êtres dotés d’une lucidité minimum peuvent voir. Bravo mon cher GT!

      6. Aube 2005 dit :

        Certaines de ses saloperies ont justement été obtenues par Stormy. Il s’est sali à cause que son petit zizi était introuvable. Alors, il n’a pas pû la f…er. Et çà lui a coûter un bras en cachette.
        Gros imbécile.

      7. Benton Fraser dit :

        GT…. tête dans le sable et le c… à l’air!

    2. Igreck dit :

      @Pierre S.
      « Ca mérite amplement une destitution ne serais ce que pour le mépris
      que ca affiche envers la démocratie, les institutions et les valeurs
      américaine mais aussi pour toute les vies américaines que ca pouvait
      mettre en danger. »
      Dans un pays démocratiquement un tant soit peu… normal, de tels dirigeants seraient déjà démissionnés. Mais nous parlons ici des Zétats-Zunis d’Amer-Hic, là où l’appât du gain (facile), les croyances religieuses sans libre arbitre, l’arrogance d’être investis d’une mission civilisatrice enlèvent aux citoyens leur capacité de juger plusieurs aspects de leur société sur des FAITS. C’est ainsi que les bandits qui dirigent actuellement le pays ont pu sans rire parler de réalité alternative. Ce pays vit en effet hors du Monde et se croit justifier d’imposer des valeurs parfois destructrices aux AUTRES peuples de notre trop petite planète.

  19. Gilles Morissette dit :

    Il est vrai que le baromètre des sondages a à peine bougé depuis les audiences publiques. il suffit de jeter un oeil sur la moyenne des sondages sur le site « Real ClearPolitics » (RCP) (voir lien plus bas).

    Le taux de popularité du Gros Taré tourne autour de 42-43% alors que sont taux d’impopularité se situe autour de 53%.

    Les trois derniers sondages (CNN, Rasmussen, Politico/Mourning Consult) couvrant la période du 21-25 novembre dernier donc après les audiences publiques, confirment que l’opinion publique demeure assez stable.

    Cependant, notons que « Rasmussen » reste collé à 44-46% au niveau de satisfaction alors qu,il était à 50% le 15 novembre dernier (avant les audiences publiques, une baisse de 4-6%). Étonnant pour une firme qui a toujours donné de scores plus élevés que les autres en faveur de Tiny Brain.

    Si les Républicains ne bougent pas, ce n’est pas seulement en raison qu’ils ne s’intéressent pas aux faits. C,est tout simpement par manque de courage.

    Ils n’ont ni conscience, ni morale et ni dignité. Ils n’ont absolument aucun problème existenciel à laisser une crapule,être assis dans le Bureau Ovale et se comporter comme un « Boss de la Mafia ».

    « Le respect de la Loi? De la Constitution? Who cares. C’est bon pour les autres, pas pour moi » dit le Gros Enfoiré-En-Chef. Et les membres de sa secte de demeurés d’applaudir et d’en redemander encore et encore.

    https://www.realclearpolitics.com/epolls/other/president_trump_job_approval-6179.html

  20. Ziggy dit :

    @Citoyen….ZzzzzZzzźZzzzz..
    Comme je l’ai déjà dit seul le gros sàlopàrd peut se battre lui méme. Là constitution des étatsunis n’oblige pas les sénàteurs de se servir de leurs cerveaux et même ils ne sont pas obligés d’en avoir un.Une fois rendu àu sénat cela devient éminent partisan , la seul chose qui peut faire évolué leur vote c’est l’opinion publique comme ont le sait tous là base du gros cave est pratiquement immuable il faut allé chercher les indépendants et faire sortir le vote chez les démocrates de toutes tendances et pour ce faire le candidat pour affronter l’andouille doit être rassembleur et mettre de l’avant des politiques adaptés àux besoins et demandent de chaque strates de la société sans démonisé aucune de ces composantes.

  21. Pierre S. dit :

    ———————–

    A date cette semaine comme tout acte présidentiel, l’andouille
    Trump a décoré d’une médaille un chien ….. ouep !

    Bravo Donald, gracie un criminel de guerre, fait renvoyer le chef de la
    Navy et …. donne une médaille aà un chien .Voila le genre de président qu’il est.

    1. dynopax dit :

      Vu comme ça et avec du recul, ça nous permet de constater l’abyssale vacuité du personnage et sa propension à faire de la présidence un objet de moqueries à toute échelle. Un major d’opérette bouffi de suffisance, prétentieux et vaniteux… Et ses fadas en sont fiers? Ils méritent bien leur titre de déplorables, ces analphabètes fonctionnels!

  22. Layla dit :

    @commentaire 10:24
    « En votre âme et conscience, que répondriez-vous à cette question ? »

    Vous supposez…qu’est ce qui motive vos suppositions?

    En mon âme et conscience de ce que je connais de cette homme, je serais profondément attristée qu’un tel homme avec un passé aussi exemplaire aurait pu en arriver là…

    Voyez vous si BARACK OBAMA avait été pris à agir de cette façon, je n’aurais pas à répondre à cette question, ni personne d’autre sur ce blogue…parce que cet homme aurait remis sa démission immédiatement sans fracas en faisant humblement amende honorable en cela je n’ai aucun doute.

    Poser cette question en révèle beaucoup sur qui vous êtes. Vous êtes très loin des faits. Layla

  23. Gascar dit :

    Hei la Tétine t’es félé pas à peu près; je voudrais pas t’avoir comme voisin tu ferais baisser le prix de ma propriété en immobilier on appelle celà un vice caché .

  24. suzanne compagnat dit :

    ça me dépasse de constater que le peuple américain en soit rendu là; Trump mène le peuple par le bout du nez et le peuple aime ça. Et si le peuple se mouchait, y aurait-il assez de mouchoirs pour contenir toute cette masse gluante orangée ???

  25. Pierre S. dit :

    ——————–

    J’adore les trolls qui non content de niveler par le bas s’empressent
    de descendre un peu plus dans leur arguments vides et malhonnêtes.

    Si trump veux faire des enquètes, qu’il mendate les gens compétents pour ca
    et maleureusement pour lui on parle du FBI et de la CIA. Et si il veut
    fouiller le passé de Biden qu’il le fasse proprement avec des enquètes officielles.
    Pas en marchandant bassement des ventes d’armes déjà autorisé
    pour obliger un régime corrompu a fabriquer de la preuve sur son adversaire
    politique.

    Et oui il a le droit de mandater n’importe qui … mais de facon légale.
    Hors il appert que Giuliani^s,expose a de lourdes conscéquences pour avoir
    été dans l’illégalité la plus totale dans cette opération.

    Et oui Trump pourrait même nommer Stormy daniels dans une mission
    diplomatique si ca lui chante … des trolls hallucinés crieraient au génie surement.
    Chose sur par contre Stormy serait probablement plus compétente et honnète que la
    majorité des clowns qui travailles pour Trump … dont plusieurs sont déjà en prison.

    Ahhhh oui …. la farce de la FDS

    Trump qui mentionne avoir sauvé a lui seul la population de Hong Kong.
    Les kurdes l’ont trouvé pas mal drole celle la …. tout un imbécile cet andouille.

  26. Pierre S. dit :

    —————————-

    J’adore ca un troll qui par de lavage de cerveau CNN etc …
    et qui du même souffle me vante l’initiative de Trump de
    mandater le tres compétent Giuliani pour travailler de concert
    avec les tres honnêtes et bienveillant Ukrainiens dans un
    engagement mutuel de rétention d’un contrat d’arme en retour
    d’une enquète tres sérieuse basé sur de lubies et des chimères
    de théories qui ont été démantibulé à maintes reprise.

    Les m^^emes qui, j’imagine, égainnent des chapelets
    en prinat pour l’élu …. lolllllllll

    de quoi on parlais déjà …. ah oui, de lavage de cerveau ha ha ha !

    Vive les trolls, distrayant et tellement dépourvu devants les faits et la réalité.

  27. titejasette dit :

    Moi aussi, fatiguée …. ZZZ zzz. Sauf, le Vendredi !

    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201911/25/01-5251199-epuises-des-americains-se-detournent-des-nouvelles.php

    Je vous ai eu ?

  28. ProMap dit :

    Un article intéressant sur CNN amenant une explication du plafonnement dans les sondages par rapport à l’impeachment et la destitution : « confirmation bias ».

    « We want to confirm what we already believe, or what psychologists refer to as confirmation bias, and we do this by collecting and interpreting evidence in ways that support our prior beliefs. »

    https://www.cnn.com/2019/11/25/opinions/values-facts-us-politics-impeachment-bisgaard/index.html

    L’explixation tient la route pour les purs et durs Démocrates ou Républicains. Pour les indépendants qui sont dans les faits la clef, jusqu’à quel point cette explication domine d’autres motifs tel la « santé » de l’économie ou le je-m’en-foutisme la banalisation des crimes par trump?

  29. lechatderuelle dit :

    Je ne crois pas qu’un Président peut choisir qui il veut pour faire une enquête dans un autre pays au nom des USA…..sans lui donner un titre officiel…

    Je ne crois pas qu’un Président peut court-circuiter toutes ses propres agences et sa diplomatie sur un coup de tête et ce, même si son argumentaire est bon, à savoir qu’un ressortissant américain fait de la corruption dans un autre pays….

    S’accrocher à ces façons de faire comme Grosse Tétine le fait depuis des semaines me semble « léger » pour ne pas dire absurde….

    Un pays a une Constitution …. La Constitution est l’axe central de toutes les politiques d’un Président….

    Les Présidents, peu importe le parti doivent se plier à la Constitution et aux règles de droit du pays en question…..

    Ne pas les respecter peut entrainer une destitution…..

    C’est pas plus compliqué que ça…

    Tenter d’expliquer ceci par une bonne intention, un pouvoir, Dieu ou n’importe quelle raison est de la partisanerie détestable ou de l’idiotie….

    trump a commis des erreurs de jugement indécents….
    le Peuple semble s’en balancer….

    Les USA nous font voir, quasi en direct, les errances de la gouvernance….

    Ne soyons pas dupes, ça fonctionnait ainsi aussi, sous TOUS les autres Présidents des USA… Tous….
    mais caché derrière le rempart des relations publiques…..

    à l’ère internet et de l’instantanéité, tout change….
    on voit en direct les actions et les résultats…..

    la Politique n’était pas prête à ce changement de culture, cette façon ouverte de faire les choses….
    trump, aime les bidules et l’internet mais n’a pas tout à fait la capacité de gérer l’effet…..
    et ça dérive…..

    mais les dérives sont devenues quotidiennes et sur le net, on ne voit que ça … alors ça anesthésie l’éthique et l’honneur…..

  30. xnicden dit :

    Autres chiffres révélateurs du sondage de CNN: les hommes sont à 40 % en faveur de la destitution comparativement à 61 % pour les femmes (les contres sont à 53 % chez les hommes et 34 % chez les femmes).

    1. Gilles Morissette dit :

      @xniden (26/11/2019 à 11:34)

      Merci pour ces précisions.

      Je n’ai pas encore pris le temps de fouiller ce sndage mais je me promets bien de le faire, histoire de river le clou à nos deux trolls à la première occasion.

    2. xnicden dit :

      En mai 51% des femmes étaient pour la destitution et en octobre la proportion était montée à 56 %.

    3. ProMap dit :

      xnicden – Ce qui est aussi à noter : ce pourcentage chez les femmes est en progression constante depuis quelques temps. Les femmes sauveront-elles les USA? Possible..

      1. ProMap dit :

        Oups, vous m’avez devancé.

  31. onbo dit :

    La stabilité apparente des opposants à un impeachment n’est pas équivalente d’un vote pour Trump en 2020, faut-il se rappeler.

    Par exemple, plusieurs démocrates et indépendants ne sont pas très chauds pour un impeachment de Trump, parce que ça signifie retomber plus bas et en arrière dans le temps avec Pence comme Potus. Fa que!… les sondages ont des dessous pervers, mais qui s’expliquent une fois qu’on cherche à voir au delà de la rumeur.

    De la même manière, des républicains modérés n’en veulent possiblement pas d’impeachment, parce que ça serait se livrer à Pence, pieds et poings liés. Ils savent le danger mieux que quiconque.

    On doit chaque fois aussi se rappeler que si un impeachment est adopté et est transmis au Sénat, la Chambre perd son initiative au profit de Mitch McConnell qui pourrait trainer les audiences en longueur afin de retenir au Sénat, pour la durée des auditions du procès sénatorial, les 5 candidats démocrates à la Présidence.

    Ou encore rapidement disposer par un oui ou un non, Trump ou Pence, afin de se lancer en campagne républicaine pour sauver sa propre élection et SON Sénat à tout le moins.

    Un procès qui s’allonge au Sénat équivaudrait à la défaite bien possible aux Primaires des 5 sénateurs démocrates en campagne (Warren, Klobuchar, Sanders, Harris et Booker) … en avantageant des plus modérés comme Biden, Buttigieg ou Blomberg. Leurs supporteurs n’en veulent pas non plus d’impeachment.

    Sans compter que Trump se présente sous la bannière républicaine et ne cache pas ses faveurs envers tous ceux qui le flattent en privé, l’encensent en public, adore être confortés dans leur propre vie par ses no collusion, no obstruction of justice, ses no quid pro quo, ses Non Disclosure agreements, son art of the deal, sa familiarité audacieuse et débridée à l’endroit des femmes, de ses opposants, ou de simples citoyens qui divergent d’opinions, sans compter ses décisions flatteuses pour les valeurs bizarres des religieux ultra conservateurs demeurés au 19e siècle, sans compter le roulement sourd d’un train de mesures couteuses qui rendent possibles la présence matérielle de milliers de supporteurs aux ‘apparitions’ du Messie.

    Il est ainsi surprenant qu’autant de citoyens osent désapprouver l’impeachment.

  32. NStrider dit :

    “… qui prie les parlementaires de son parti de ne pas ignorer les «faits». Or, ces derniers semblent justement être prêts à ignorer les faits. Pourquoi?” Nous demande le billet.
    Ma réponse en trois temps:
    1. Comme le souligne fort bien le billet, on gouverne par sondage et non selon ses principes où dans ce cas l’absence de ceux-ci.
    2. Il ne reste pas suffisamment de temps aux républicains pour trouver un remplaçant, effacer les impressions créées auprès des électeurs qui ne sont pas des partisans enragés et avoir une plateforme différente de celle du 45
    3. Les républicains ont peur que Trump se présente comme indépendant comme il avait sous-entendu qu’il était prêt à le faire lors des dernières élections.
    « Et voilà pourquoi madame votre fille est muette »

  33. Pierre S. dit :

    ——————

    Logique de l’andouille

    Enquèter officiellement sur les magouille de trump … Chasse aux sorcière

    Enquèter illégalement avec des pays corrompus par extorsion
    et par diplomatie parralèle …. Ca c es ce que l’andouille appelle combattre la corruption

  34. MarcoUBCQ dit :

    Président: Personne qui représente, dirige une collectivité, une société. Donald n’a donc jamais été président des États-Unis. GT et consoeurs/frères veulent un dictateur à la tête des États-Unis, en totale contradiction avec la constitution du pays. Mais bon, entre nous, depuis quand Donald et ceux qui l’aiment ne sont pas en contradiction avec le bien de tous? Le mur qu’aime tant Donald est celui qui existe en lui et ceux qui l’aiment: Ils sont coupés d’une grande partie de leur vulnérabilité car ils la craignent. Ce mur est capable de les protéger de leur condition humaine dans la fantaisie de leur esprit, qui ne voit pas clair car sans cette condition humaine de base tu deviens aveugle et tu ne vois que le pouvoir. Donald & friends veulent être invincibles car ils ne veulent pas être vulnérables, donc en vie. Pour eux seuls comptent les fantaisies de leur esprit appauvri de contact avec la réalité. Cette réalité demande un contact minimum avec elle-même, étant donné qu’elle est reliée avec notre vulnérabilité, condition sine qua non de tout être vivant. Donald & friends: Je veux être invulnérable. Réalité: Je ne peux qu’être vulnérable, c’est la nature profonde de tout être vivant.

  35. Constella1 dit :

    El_Kabong
    Deux poids deux mesures

  36. onbo dit :

    OUPS une malencontreuse inversion à la dernière ligne de mon 11h35.

    Il faut lire plutôt:

    Il est ainsi surprenant et éloquent qu’autant de citoyens malgré tout osent APPROUVER l’impeachment.

  37. FlorentNaldeau dit :

    @Marilyne, 09h56 « On ne s’intéresse pas aux faits mais aux sondages. C’est la justice sur la place publique plutot que la société de droit. »

    Comme je l’ai écrit sous un autre billet, le processus de mise en accusation/destitution n’est pas un processus purement judiciaire. Si les auteurs de la Constitution avaient voulu lui donner cette pureté de procédure, ils auraient par exemple confié l’enquête et la décision à un panel de juges en chef des diverses cours d’appel fédérales et non pas à des élus, qui seront nécessairement partisans. Si ces derniers arrivent à transcender leurs biais et à décider majoritairement que le Président mérite d’être destitué, cela confirme alors la gravité et la réalité des charges.

    Non seulement le processus comporte une composante politique, mais je crois aussi qu’il serait irresponsable de la part des élus de ne pas tenir compte du contexte politique, y compris l’opinion publique. Une destitution aurait des répercussions importantes dans la société et dans l’appareil gouvernemental. Si la population n’appuie pas une destitution, le pays pourrait en sortir encore plus divisé qu’il ne l’est à l’heure actuelle.

    Dans le cas présent il semble assuré que la destitution ne sera pas confirmée par le Sénat, à moins d’une révélation majeure décisive comme cela s’est produit dans les dernières étapes de la procédure d’enquête contre Nixon. La mise en accusation par les Représentants aura toutefois fourni à DT et à ses partisans un motif concret pour le dépeindre en victime et pour accuser les Démocrates d’avoir commis un abus de pouvoir et de procédures.

    Argument qui pourrait bien être porteur. Un chiffre qui devrait vraiment inquiéter les Démocrates c’est le nombre d’électeurs indépendants qui ne sont pas convaincus du bien-fondé de la mise en accusation et encore moins de la destitution. Si après tout ce qui a été entendu lors des récentes audiences il n’y a pas encore une majorité écrasante d’indépendants qui soient en faveur de cette issue, ne serait-ce que la mise en accusation, cela signifie qu’à moins de nouveaux éléments majeurs, ces électeurs (qui décident souvent de l’issue des élections) pourraient être persuadés que les Démocrates ont vraiment été trop loin.

    D’autant que la crédibilité du processus a été minée par le fait que les appels à la destitution ont débuté alors que DT avait à peine terminé de prononcer son serment d’office et n’avait pas encore commencé à gouverner. Facile dans ce contexte de dépeindre les Démocrates comme des acharnés, obsédés par l’objectif de renverser le résultat de l’élection. Et cela même si ces déclarations prématurées ne provenaient, initialement du moins, que de la frange absolutiste extrémiste du parti.

    Une mise en accusation pourrait donc contribuer à la réélection de DT. Les partisans de la destitution pourront se draper de la satisfaction d’avoir été fidèle à leur pureté idéologique, mais seront-ils alors fiers de ce déplorable résultat?

  38. Gilles Morissette dit :

    @Grosse Tétine et Benjen Stark

    Voici l’analyse d’un sondage (crédible celui-là) qui devrait faire voler en éclats toutes vos fabulations sur la « supposé hausse de l’ oppostion des Américains » à la destitution de votre gourou..

    À lire attentivement si vous en êtes capable bien sûr.

    https://www.cnn.com/2019/11/26/politics/trump-cnn-impeachment-poll/index.html.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :