Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Mayer-Farrow-Kavanaugh-FBI.jpg

Kenneth Appold est l’un des nombreux anciens étudiants de l’Université Yale qui ont tenté en vain de contacter le FBI pour fournir des informations pertinentes sur une des allégations d’agressions sexuelles à l’encontre de Brett Kavanaugh, choisi par Donald Trump pour succéder à Anthony Kennedy à la Cour suprême des États-Unis. Sortant de l’anonymat dans une entrevue au New Yorker, ce professeur d’histoire au Séminaire théologique de Princeton est «certain à 100%» d’avoir appris le soir même, le lendemain ou le surlendemain que le futur juge avait baissé son pantalon devant une camarade de classe, Deborah Ramirez, et lui avait touché le visage avec son pénis lors d’une fête alcoolisée dans un dortoir de Yale. Il connaissait à peine Ramirez mais avait été informé de l’agression présumée par un témoin oculaire.

«Je peux corroborer le témoignage de Debbie», a confié Appold au New Yorker. «Je la crois, car son récit correspond à la même histoire que j’ai entendue il y a 35 ans, même si nous ne nous sommes jamais parlés.»

Le New Yorker a contacté le témoin oculaire. Celui-ci dit ne pas se souvenir d’avoir vu l’agression présumée. Mais l’hebdomadaire a également contacté Michael Wetstone, un ancien camarade de classe d’Appold, qui dit se souvenir d’avoir appris par ce dernier ce qui s’était passé entre Kavanaugh et Ramirez. «C’est resté gravé dans ma mémoire parce que c’était une histoire choquante de transgression», a-t-il dit au New Yorker.

Deborah Ramirez se dit «alarmée» que le FBI n’ait pas tenté de parler aux gens qui auraient pu corroborer ses allégations. «J’ai l’impression d’être réduite au silence», a-t-elle dit au New Yorker. Ramirez est l’une des trois femmes qui ont accusé Brett Kavanaugh d’inconduites ou d’agressions sexuelles. Christine Blasey Ford et Julie Swetnick sont les deux autres. Elles n’ont pas été interrogées par le FBI dans le cadre de l’enquête ordonnée et contrôlée par la Maison-Blanche, pas plus que Kavanaugh.

Le New Yorker fait par ailleurs état d’une déclaration signée par deux anciens camarades de classe de Brett Kavanaugh à l’école secondaire qui contredisent le témoignage de ce dernier devant la commission judiciaire du Sénat concernant sa consommation d’alcool et son comportement à l’égard d’une amie appelée Renate Schroeder. Le FBI a refusé de leur parlé.

Les sénateurs républicains et démocrates recevront ce matin le rapport d’enquête du FBI. Chaque groupe aura une heure pour le consulter. Un vote procédural pour mettre fin au débat sur la confirmation de Brett Kavanaugh à la Cour suprême doit avoir lieu demain. Le vote final pourrait être tenu samedi ou dimanche.

Cinq sénateurs – trois républicains et deux démocrates – n’ont pas encore dévoilé comment ils voteront.

(Photo Getty Images)

108 réflexions sur “Pourquoi le FBI a-t-il ignoré le témoignage de Kenneth Appold?

  1. Claude Rosiere dit :

    Quelle simagrée! Les dés sont pipés depuis le début. Ce qui est affolant c’est que l’on peut penser le FBI se plie aux exigences politiques des malades mentaux qui peuplent la maison blanche.

    1. Pierre dit :

      Dans une société de droit des « SI » des ENTENDUS ça comptent pas malheureusement

      1. J.C.Virgil dit :

        En effet les oui dires ne sont pas admissibles en cour de justice , mais comme il est souligné depuis le départ, toute cette affaire se passe en dehors du processus judiciaire .

        C’est un combat politique extrême . Comme les deux partis politiquesqui gouvernent en alternance le pays, n’ont pas pu s’entendre sur la prochaine nomination à la SCOTUS ils l’ont transformé en lutte à finir où Kavanaugh doit faire face à des accusations vieilles de trente ans qui n’ont jamais été judiciarisées jusqu’à ce jour et où l’opinion publique se prononce sur sa culpabilité.

        Bonne chance à tous ceux qui dans le futur vont se présenter à des postes de pouvoir aux USA avec au-dessus de la tête la possibilité qu’un ennemi quelconque ressuscite une action réelle ou non de leur passé pour prendre sa revanche.

  2. Salvador E Rodriguez dit :

    Je suis perdu… le FBI n’est il pas independent? Interroger ou suivre toute piste pertinente n’est-il pas le rôle d’une police d’enquête? N’y a il pas le mot investigation dans FBI? Qui tire les ficelles? Le FBI ne risque il pas lui aussi de perdre en crédibilité dans la foulée de l’affaire Kavanaugh?

    Finalement peut-être que je suis pas si perdu que ça… Le FBI devrait être rebaptisé simplement FB. Bureau Fédéral point, Aka “succursale de la Maison Blanche”

    1. chrstianb dit :

      Selon ce que j’ai compris, comme ce n’est pas un enquête criminelle, le FBI n’a pas le champs libre. Ce serait l’équivalent d’une enquête interne pour l’embauche d’un employé avec les balises merdiques imposées par la Maison Blanche…

  3. gl000001 dit :

    Les sénateurs qui décident ont le droit de lire les journaux. Et comme tout le monde se parjure, ils peuvent bien dire qu’ils rejettent sa candidature juste en se basant sur le rapport du FBI et le témoignage du juge sans jugeote. Ils ne sont pas obligé de dire que tout ce qui a été dit dans les journaux mais pas entendu par le FBI, a influencé leur décision !

    1. fredmiquis dit :

      Sauf que les sénateurs ne veulent pas rejeter la candidature de Kavanaugh. Ce serait un suicide politique, voire pire.
      Ils veulent juste pouvoir dire : « Je ne vais pas mettre en doute l;a parole du FBI, qui est un organisme sérieux, je DOIS donc voter pour Kavanaugh »

  4. Toile dit :

    Voir mon commentaire au billet précédent.
    Je ferme ma gueule pour l’instant. Un moton à la fois, histoire que la colère descende un peu.

  5. Martin cote dit :

    Kavanaugh va s’en aller à la cour suprême grâce au subterfuge du potus qui a dicté aux enquêteurs du FBI le type d’enquête qu’il voulait et les balises à respecter….dans toute cette histoire, deux grandes institutions américaines seront à tout jamais discréditées, la cour suprême et le FBI…….quant à la Maison Blanche…..elle est deja la risée du monde…

    1. sorel49 dit :

      Effectivement, selon le WP, la Maison Blanche avait indiqué
      au FBI les noms des personnes à interviewer et pas d’autres. Il n’existe pas un autre Mueller capable de résister à la pression politique ? J’espère que dans son rapport le FBI mentionne ce fait, il rétablit en partie la crédibilité de ce corps de police.

      1. Anne-Marie dit :

        Si un rapport du FBI peut être si facilement contrôlé, je me demande ce qui va advenir de celui de Mueller. Vont-ils le lire ? Sera-t-il tabletté ? Ce n’est pas très encourageant en tout cas. Personne ne semble être capable de mettre une fin à cette dérive.

    2. Fran labrecque dit :

      Vous avez entièrement raison je pense comme vous

  6. Mabuse dit :

    De deux choses l’une, soit l’enquête du FBI a été bouclée et BK est cuit, soit elle a été bâclée et le FBI a été empêché d’enquêter à fond.

    Dans ce dernier cas, les raisons de rouvrir l’enquête et de destituer DK pour parjure après les mid-terms commencent à ressembler à une belle montagne.

  7. Apocalypse dit :

    Wow, ce dossier était déjà troublant, ça ne vient pas de s’arranger. Chez ceux qui supportent M. Kavanaugh, on ne veut tout simplement pas savoir que des zones d’ombres, et des sérieuses en plus, existent pour entacher cette nomination. L’extrême partisanerie qu’on voit malheureusement dans ce pays.

    Donc, on va ternir l’image de la Cour Suprême dans le seul but de mettre un conservateur qui va protéger le président et faire tomber Roe vs Wade, on repassera sur l’intégrité et la dignité de cette Cour à l’avenir.

    Avec ce qu’on apprend sur le bon juge Kavanaugh, on oubli que les démocrates vont reprendre un jour le pouvoir et vont sans doute aller au fond de ces histoires pour essayer de le dégommer de sa position.

    Pour terminer, je vous passe un lien sur l’article d’Yves Boisvert (La Presse) qui parle de M. Trump, mais qui termine son article en parlant du dossier Kavanaugh, vous allez trouver qu’il n’est pas très optimiste:

    http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/yves-boisvert/201810/03/01-5199004-et-pourtant-ca-marche.php

    1. Mistigrinet dit :

      Effectivement APOCALYPSE, cet article de la presse dont vous avez mis le lien n’est pas très optimiste, mais il est effectivement très intéressant à lire. Merci de nous l’avoir présenté.

  8. Mistigrinet dit :

    Cette image d’enquête biaisée ainsi que bâclée est terrible pour l’image du FBI, à moins bien sûr que leur rapport d’enquête aille dans le sens d’une ou plusieurs agression(s) présumé(e)s de la part de Kavanaugh.

    Imaginez si ici au Québec ou au Canada – pour la SQ ou bien la GRC – une enquête aussi manifestement biaisée et bâclée serait étalée au grand jour : ne serions-nous pas tenté (collectivement parlant) de faire toutes sortes de pressions auprès de la SQ ou de la GRC afin qu’une telle situation ne se représente plus ? Et qu’il y ait enquête ?

    Le pire, ce sont pour les victimes qui sont soit peu ou pas interrogées, essentiellement ignorées, incluant ces témoins ou personnes qui seraient en mesure de corroborer leurs témoignages, qui se nomment publiquement, et que l’on ignore. Et au travers de ces victimes toutes ces femmes américaines qui – si elles s’identifient à Madame Ford en particulier (qui a su toucher la sensibilité de beaucoup) – pourraient éprouver d’intenses sentiments de révolte ou de colère.

    Novembre approche, et un grand nombre d’électrices pourront alors manifester leurs émotions ou leur colère au travers de leur vote à venir.

    1. gl000001 dit :

      Quelle fut la conclusion des enquêtes sur la SQ vs les amérindiennes en Abitibi ? 😉

  9. Toile dit :

    Ok, un petit moton…
    Ce qui m’interpelle et m’a tjts interpellé dans la vie : l’injustice et la bétise humaine.
    Je suis servi à souhait…en jeter plus, la cour est à ras bord.
    Je me paie une douceur auj, histoire de remplir autrement d’humanité.

  10. Fantoma dit :

    Si les victimes veulent obtenir justice, elles doivent aller à la police, chose qui aurait dû être fait depuis le début de toute façon.

    1. Toile dit :

      Propos on ne peut plus réductionnistes à souhait. Vous faites abstraction de tous les enjeux et des forces politiques, économiques et idéologiques en présence ainsi du narcissisme et la dépendance absolue au pouvoir du abjecte être qui fait office de prézidan.
      C’est comme si vous disiez, bien fait pour vous les victimes.

    2. gigido66 dit :

      En fait, à voir votre commentaire, je crois que vos lectures sur le sujet des victimes d’agressions sexuelles ne vous ont rien appris. Assez perturbant merci!

      1. Toile dit :

        Perturbant ?

    3. gl000001 dit :

      Il manque un S à votre nom. Vous auriez pu être un as mais vous avez décidé de raccourcir. Comme vos raisonnements qui sont trop raccourcis. Comme votre compassion et votre empathie. Vous êtes un petite (raccourcie) personne !!

      1. Fantoma dit :

        @gl000001 « Il manque un S à votre nom.  »

        Mais non, vous ne voyez pas que mon avatar est le masque du fantôme de l’opéra, en espagnol « Fantoma de la Operă ».

      2. gl000001 dit :

        Vous prouvez mon point. Vous confirmez être superficiel en ne discutant pas du point le plus important !!

      3. Bartien dit :

        @ gl000001

        On sait tous à qui on a affaires avec ce pseudo…le naturel revient au galop

    4. karma278 dit :

      100% d’accord.
      Ils sont allés au FBI alors qu’ils auraient dû aller à la police!!
      Est-il besoin d’en rajouter?
      Me semb’ s’ti’vident.

      Cé qui l’cave?

      1. Fantoma dit :

        @Karma278 Je parle bien sûr de leur police locale et non pas la police fédéral.

    5. ProMap dit :

      Fantoma – Lorsque vous commentez en fonction des faits, les gens ici le reconnaîtront et c’est déjà arrivé dans des billets récents. Le commentaire que vous venez d’émettre ne correspond pas aux faits : une Commission sénatoriale n’est pas une cour de justice, alors les témoins pouvant y comparaître n’y vont pas pour obtenir justice par rapport à ce qu’ils ont vécu.

      La présente Commission sénatoriale doit évaluer la pertinence de confirmer la nomination d’un juge à la SCOTUS. Point. Plusieurs témoignages ont été déposés pour ébranler cette pertinence et mettre un doute raisonnable sur la valeur du candidat. La conclusion de la Commission devrait être un refus de confirmer cette nomination, si un et un seul parjure était corroboré..

      Deuxième élément. Un témoin d’un geste inapproprié ou criminel, mais non partie prenante dans la cause, peut en informer la police. Ce sont les victimes qui peuvent porter plaintes. La police dépose un dossier au ministère ou département de la justice qui accuse le cas échéant. Mais c’est une autre histoire, une cour de justice. Dans le cas présent, le FBI refuse d’écouter des témoins et même des victimes. Je pense que ces derniers ont fait leur devoir, n’est-ce pas? Rappel du cas présent : Commission sénatoriale.

      Tertio. Avez-vous déjà soit porté plainte, soit fourni des informations à la police dans une cause criminelle éventuelle ou existante? Si oui, vous devriez comprendre le stress qui inhibe partiellement ou totalement toute votre bonne volonté initiale. Si non, essayez au moins de l’imaginer. Toujours dans le cas présent, il y a plusieurs coches de stress supplémentaires : il s’agit d’agression sexuel avec toute l’émotion et l’attaque intime que cela sous-tend.

      Finalement, essayer de comprendre l’inhumanité des Ripoux qui accepte sans broncher de conduire un juge, car il est juge déjà, qui est susceptible de s’être parjuré, donc de le conduire par la main à la SCOTUS en refusant d’éclairer le témoignage douteux de cet individu par une vérification minutieuse

      1. Toile dit :

        Tellement bien ramassé votre propos …..et l’homme

    6. metissitem dit :

      Je ne suis évidemment pas d’accord avec vous quand vous écrivez que les victimes auraient dû commencer par aller à la police, pour les raisons mentionnées par Toile notamment. Cependant, compte tenu de la probabilité de très près du 100% que l’ensemble du processus ne suit et ne suivra pas les règles et principes de base de la démocratie, je ne comprends pas pourquoi elles ne le font pas à ce stade-ci, avant même que les votes du Sénat ne soient tenus. À moins que je me trompe (quelqu’un me corrigera), je ne pense pas qu’un juge fédéral en fonction – qu’il se nomme Kavanaugh ou autrement – jouisse (sic) d’une immunité quelconque.

    7. P.S. en espanol, se diria mas bien ‘El Fantasma de la Opera’

    8. Gilbert Duquette dit :

      @ Fantoma

      On en a discuté de long en large et vous savez très bien les causes qui font que les victimes ne parlent pas.

      Fait que si vous désirez être un intervenant plausible, arrêtez d’écrire cela.

      1. Lecteur-curieux dit :

        Il est tout aussi plausible, il est seulement très conservateur et réductionniste.

        Alors que ces problèmes de société doivent être traités de manière holiste avec une approche systémique. Toutes les variables en même temps mais avec un certain ordre.

        Quand les deux côtés restent dans la pensée linéaire, les progrès sociaux vont rester très lents en général.

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Approche_syst%C3%A9mique

      2. Lecteur-curieux dit :

        Un exemple parlant de l’approche systémique :

        https://www.erudit.org/fr/revues/ss/1995-v44-n2-ss3519/706702ar.pdf

      3. A.Talon dit :

        @ Gilbert Duquette 9h36
        «Fait que si vous désirez être un intervenant plausible, arrêtez d’écrire cela.»

        Il n’arrêtera pas. Ce n’est pas dans la nature de notre troll picotté de tenir compte des faits. Et oui, il est de retour sous un nouveau pseudo…

    9. Lecteur-curieux dit :

      Oui et non. La véritable justice se fait par des transformations sociales, des changements aux lois ,à la culture.

      Il reste que j’ai des réserves avec le fait d’accuser une personne par l’entremise des médias ou de politiciens qui ont leur propre agenda.

      En même temps des bonzes, des individus puissants ont profité de l’impunité pour commettre des abus à répétition pendant des années. La police c’est insuffisant et elle doit être mieux formée.

      Il faut d’autres personnes de confiance à qui en parler au secondaire, dans les universités, au travail sinon les agressions vont continuer. Et les jeunes avant de faire un party , parlez-en aux parents. Ce n’est pas une garantie et les parent peuvent laisser un degré de liberté aux jeunes. Les voisins aussi deviennent au courant du party juste avec le bruit. Les jeunes ont leur smartphone, papa qui s’est éclipsé pourrait revenir assez rapidement.

      Mais il faisait confiance à ses filles.

      Vous n’agissez pas en cachette des parents ou des autorités comme jeune. Comme mon premier achat de 2 bières pour moi et un ami, on avait 16 et 15 ans mais on ne fait de mal à personne. Versus un gars con… Il était allé piquer une bière dans le frigo à son oncle, les jeunes l’attendaient dans le stationnement sans savoir qu’il reviendrait avec une bière. Il arrive et tous boivent une gorgée ou deux et il reste encore de la bière. Un adulte de l’immeuble voit les jeunes et se met à demander ce qu’il se passe. Le gars a la bouteille dans les mains et la lance au sol pour la fracasser et se met à courir pour se sauver. Tous courent. Plus tard , on apprend sur ce gars qu’il a mis une fille enceinte et qu’elle va se faire avorter. Ce n’était pas un preppie BCBG. On peut appeler cela des erreurs de jeunesse mais à plusieurs égards je trouvais ce gars con.

      J’étais nerd et conservateur ? Ou libéral mais prude ou pudique?

      Oui, le clip de Leloup m’offusquait un peu car justement dans ces partys là tout peut survenir sauf que ces artistes bohèmes étaient plus vieux. N’empêche que jamais je ne ferais cela chez moi ni y participerait. Tout peut être correct mais c’est trop risqué à mon goût.

      La fête versus les agressions c’est très différent mais avec trop de gens, je ne peux pas être responsable de leurs comportements, seulement du mien.

      Un party dans les dortoirs ? Seulement si autorisé. Donc, à certains égards, je suis conservateur/prudent.

  11. Alexander dit :

    Le drame de cette présidence, c’est la perte de crédibilité généralisée des institutions. Là, c’est le FBI et la Cour Suprême qui écopent.

    À venir jusqu’à maintenant, j’avais encore confiance dans ces deux institutions.

    Et deux démocrates hésitent encore. Pas croyable.

    Les EU ont les dirigeants et les institutions qu’ils méritent.

    Ça va leur prendre une génération à réparer ce gâchis. Si réparation il y a.

    Les adversaires des américains sont en train de gagner la guerre d’influence.

    1. Isadulac dit :

      … et Poutine est mort de rire….

    2. Toile dit :

      Tout à fait d’accord avec vous.
      Pour les gens ordinnaires que nous sommes ( sans connotation péjorative) et pour plusieurs autres catégories, ce sont tous nos repères qui volent en éclat. Les valeurs de justice, de liberté, de démocratie, de confiance, de respect, d’honneteté, de solidarité, d’équité ( liste non exhaustive) sont séverement ébranlées. Et ne pas exclure non plus les institutions dont les missions s’abreuvent à ces valeurs. Les gens qui y travaillent honnetement sont éclaboussées elles aussi. Un ostie de beau gachis qui va perdurer des décenies. Sans compter l’impact géo politique mondial.

      @gigido66

      J’ai eu pendant pour de 28 ans des pouvoirs d’enquête en matiere d’abus de pouvoir qu’il s’agisse de problématique associée à des agressions sexuelles, d’abus physique, de négligence où j’avais à etablir une prédonderance de preuves et agir comme requérant. Alors outre l’aspect légal de la chose, la maîtrise des problématiques est un must, intervention clinique aupres des victimes et des agresseurs incluse. Au terme de ma carriere, on m’a confié la responsabilité d’etre décisionnelle non plus dans mes dossiers (+ ou – 20) mais dans ceux de 22 personnes ayant leur charge de « cas ».

      1. Guy LB dit :

        @Toile :
        Je crois que les reproches formulés par gigido66 à 7:52 visaient Fantoma, pas vous.
        (Si je me méprends sur le sens de votre réplique de 8:29, je le regrette)

    3. AB road dit :

      Pendant ce temps, Poutine jubile avec les siens…

    4. simonolivier dit :

      Les deux démocrates qui hésitent le font pour des raisons politiques et non pour faire la bonne chose. Manchin veut être réélu dans un état rouge foncé qui a un des plus bas taux de scolarité et d’espérance de vie aux USA. Ils ont même des taux de pays du tiers-monde. Heitkamp devrait voter selon sa conscience parce que peu importe comment elle vote, elle est cuite au Dakota du Nord. Même le parti a mis une croix sur ce siège et se concentre sur trois sièges républicains qu’il pense pouvoir gagner (ex. Flake en Arizona)

      Collins vient de laisser savoir qu’elle était satisfaite du rapport du FBI et va voter oui. Une autre qui va perdre son siège dans deux ans.

  12. Toup Pou Yo! dit :

    Cette histoire ne fait aucun sens. Kavanaugh se serait exposé publiquement et il n’y aucun témoin occulaire qui se manifeste, uniquement des personnes qui rapporte des ouï-dire?

    1. xnicden dit :

      Je sais que c’est parfois difficile de suivre le décompte, mais on est rendu à 18 témoins qui corroborent pour madame Ford, 20 pour madame Ramirez et deux autres plaignantes dont une avec un témoin qui corrobore. Est-ce que l’on a vraiment besoin qu’en plus quelqu’un lui ait vu la qu***?

      1. Toup Pou Yo! dit :

        @xnicden Je crois que vous avez une définition erronée de “corroboration”. Corroborer veut dire être un témoin d’un acte et non pas d’en avoir entendu parler. Si mon voisin me dit qu’il a marché sur la lune, ça ne veut pas dire que je peux maintenant corroborer ses dires.

      2. Lecteur-curieux dit :

        « Est-ce que l’on a vraiment besoin qu’en plus quelqu’un lui ait vu la qu***? » Au criminel je dirais que oui,et cela prend même plus, si le gars pense que la fille est consentante, il peut s’en tirer ici au Canada.

        Ce n’est pas un procès criminel.

        C’est la confirmation d’un juge. Il admet lui-même que sa réputation est entachée à vie. Pour moi, tant que la réputation n’est pas rétablie, il doit être DISQUALIFIÉ. Sinon? Pour son conservatisme en partant je ne voterais pas pour lui.TOUTES LES FAILLES du système américain sont exposées pendant cette présidence mais ce système est très rigide et les conservateurs sont suffisamment réactionnaires pour vouloir revenir 45-50 ans en arrière au niveau du système de justice.

        Le vrai débat est là.

      3. ProMap dit :

        Toup Pou Yo! -08:47

        En tout respect, je crois que vous ne retenez de la définition de « corroborer » que le sens restrictif de certifier. Sa définition est beaucoup plus large et englobe ce que l’on pourrait désigner comme preuve circonstancielle.

        a). »Appuyer, renforcer, confirmer une opinion, une hypothèse : Le récit du témoin corrobore les déclarations de la victime. » (Larousse)

        b). « corroborer (v. trans.)

        1.amener des éléments qui confirment (une idée, une opinion).

        2.établir ou renforcer par de nouvelles preuves ou faits (ex. son histoire confirme ma confiance, cette preuve appuie la défense). » (Le Parisien)

    2. Lecteur-curieux dit :

      Non ils ne veulent pas parler cela est TABOU et ils se protègent entre eux. Cela ressemble même à une vantardise entendue mais le type ne dénonce pas à l’époque bien plus car il est un puceau qu’un indigné. Bon mais on ne peut pas enquêter sur l’âme et les réelles intentions de chacun.

      Ces abus se produisent encore sur les campus universitaires et des jeunes filles du secondaire se font violer ici même au Québec, pas juste une tentative de viol, un viol véritable. Ce jeune criminel qui a fait cela à une personne liée je lui souhaite la prison et il pourrait aussi être expulsé, ce n’est pas un immigrant illégal comme aux États-Unis. On ne se met pas à généraliser comme les Américains pour autant. Il reste que la culture d’origine peut être plus misogyne.

    3. Bartien dit :

      Nouveau pseudo??

    4. sorel49 dit :

      @Toup Pou Yo!

      On touche ici à un domaine TABOU pour la plupart des gens, même en 2018. Il est difficile de trouver un témoin-oculaire autre que le dénommé Judge. La Maison Blanche a pris le soin de diminuer la valeur de ce témoin.

      Ce qui me dérange le plus est le témoignage de Kavanaugh lui-même devant le Sénat américain. Il s’était allé trop loin en se décrivant comme un jeune sage, vierge, toujours en contrôle de soi,… . Beaucoup de ses amis de jeunesse ainsi que ses écrits le contredisent.

      Kavanaugh a menti sous serment et c’est grave pour un juge qui veut un siège à la Cour Suprême.

      1. Toup Pou Yo! dit :

        @sorel49 « . Il est difficile de trouver un témoin-oculaire autre que le dénommé Judge. »

        Je faisais allusion à l’histoire de Ramirez. Apparament, Kavanaugh aurait exposé son pénis devant elle dans une salle pleine de monde, donc logiquement, il devrait avoir plusieurs témoins occulaires. Cependant il n’y en a pas et celui qui est mentionné dit ne pas se souvenir de l’événement en question. Cette histoire ne fait pas de sens.

      2. sorel49 dit :

        Moi aussi, je m’étais posé cette question avant le témoignage de Mme Ford .
        Le doute s’était envolé après la comparution de Kavanaugh. Le cas de Kavanaugh dépasse une dénonciation en particulier. Il faut prendre du recul et voir la situation dans son ensemble. La question essentielle à mon point de vue est le mérite de la candidature de Kavanaugh. Cette hâte de Trump et des sénateurs républicains de le nommer est dommageable à long terme pour les Etats-Unis.

      3. Lecteur-curieux dit :

        Il peut y en avoir des témoins oculaires si cela est bien arrivé mais ils ne veulent pas parler et n’ont pas intérêt à le faire.

        Un journaliste n’a pas tellement de oumf pour cuisiner un supposé témoin. Ce n’est pas la torture physique mais pour les faire parler, il faut les bousculer un peu.

        Les journalistes qui jouent les durs ou les héros c’est de la pure fiction ou c’est circonstanciel, leur talent est leur plume ou l’art de raconter les faits, Tintin ou Clark Kent qui devient Superman c’est de la fiction et dans Superman II, on voit très bien ce qui arrive à Clark Kent quand il n’a plus sa force venant de la:

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Kryptonite

        Un policier ou un avocat ne doit pas violer les droits de la personne mais parfois il doit se rendre jusqu’aux limites de la loi.

        L’avocat de la défense criera :« Objection ! Objection!»

        Accordée ou refusée si vous voulez faire condamner les criminels vous ne pouvez pas vous comporter en agneaux.

        C’est comme les punitions au hockey, un jeu comparé à la lame de rasoir. Tu ne gagneras jamais la Coupe avec seulement des gentlemen mais des vraies ordures comme Arpaio, on n’en veut pas dans notre équipe.

  13. eau-vive dit :

    La démolition des institutions souhaitée par Bannon est en train de se produire.
    Les forces du mal règnent sur ce pays et nul ne sait jusqu’où cela ira ni quand ça s’arrêtera.
    Depuis l’arrivée de Trump à la Maison Blanche beaucoup de monde aux États-Unis et ailleurs (dont nous ici ) s’indignent, dénoncent, se scandalisent mais absolument rien ne change.
    Est-ce qu’on a eu une seule raison de se réjouir à cause d’une défaite de l’imposteur ? Pas encore et ce n’est pas prêt d’arriver tant qu’il sera à son poste. Moi qui suis toujours optimiste même dans les pires tempêtes, eh bien là je n’ai plus d’espoir.
    Peut-être un petit peu quand même pour les élections de mi-mandat. Qui vivra verra…………………………..

    1. Guy LB dit :

      @eau-vive :
      Il y a en effet de quoi désespérer quand on observe l’érosion de civilisation que représente le passage à la Maison-Blanche de Trump, Bannon, Sanders, et les autres polissons qui y ont fait leur tour de piste depuis 2016.
      Mais, à mon avis, ils ne sont qu’une aberrration de l’histoire, un gros hoquet américain; dérangeant, dégoûtant certes, mais passager. Même Kavanaugh, s’il devait être confirmé à la SCotUS, ne sévira pas pendant 40 ans comme bien des gens le craignent; s’il n’est pas poursuivi et dégommé pour agressions sexuelles, il sera vite rattrapé par une cirrhose du foie bien méritée !

  14. Lecteur-curieux dit :

    Parce que n’est pas une enquête criminelle ? Quel est le mandat précis, la mission du FBI dans ce dossier ?

    Sans les allégations présentes que font-ils comme travail d’habitude ? Un simple background check ? Soit une simple vérification des antécédents criminels et pénaux et un regard sur la réputation générale de la personne ? Sur tous les antécédents pour une personne fictive, tout ce qu’ils trouveraient c’est un livre remis en retard à la bibliothèque et un ticket de stationnement. Pour la réputation générale, vont-ils plutôt regarder les notes à l’école et ce qui est dit par la société. L’image peut être lisse et fausse mais le système est ainsi avec ses préjugés bourgeois accordant une crédibilité en fonction de la réussite et du statut. Ce qui est l’exact opposé d’être chrétien selon mon interprétation des Évangiles et du message de Jésus. Les pharisiens bibliques étaient déjà beaucoup plus axés sur le pouvoir et l’argent que sur la religion, simple prétexte pour mettre de lourds fardeaux sur les épaules du peuple et les dominer et faire sentir sa supériorité. Ces gens sont en infraction fondamentale avec Dieu, ce sont des imposteurs. Les vrais sont les disciples, la femme adultère, la veuve, le lépreux, le bon samaritain, le collecteur d’impôts, etc. Ce ne sont pas ceux prétendant n’avoir jamais péché, ce sont les petits, les humbles, les rejetés qui malgré tout gardent la foi et ont de l’amour dans le coeur. Les doux avant les durs, le coeur de pierre est la pire infraction.

    Revenons au FBI, ont-ils une expertise en agressions sexuelles ? Je les vois plus dans le trafic des stupéfiants. Le punch était drogué ? Il y avait aussi du pot ou d’autres substances dans leurs parties ?

    Encore là quel est leur mandat précis ?

    Pour un crime, au Québec si on en sait assez … Veuillez contacter :

    https://www.infocrimemontreal.ca/

    Et non pas les journalistes et encore moins les politiciens. Ohhh mais cela ne donne rien pour les infractions sexuelles ?

    Pour les États-Unis d’autres corps policiers devraient prendre la parole et ensuite enquêter. Et ensuite remettre le FBI à sa place :« Les fédéraux vous êtes sur notre territoire et on ne se laissera pas intimider .»

    Pour Kenneth Appold cela va plus loin qu’un bruit de casier au secondaire. Aucun endroit n’existait à Yale où il aurait pu aller dénoncer ? Les dortoirs étaient bien ceux de l’université ? J’ai résidé dans des dortoirs et rien de cela n’est arrivé à ma connaissance mais c’était pour un cours d’été et avec des mineurs de 17 ans , des sortants du secondaire mais aussi des étudiants universitaires et des jeunes diplômés exerçaient aussi une surveillance. Zéro alcool ou drogue ne pouvaient entrer là. Si vous étiez majeur, vous pouviez sortir et allez au bar mais en inscrivant votre absence sur une feuille. Il y a des mineurs, l’université peut être tenue responsable. Avec des jeunes majeurs, l’université a aussi une responsabilité et devait en avoir une en 1983.

    Un recours collectif contre Yale par les victimes d’agression sexuelle ? Là on frapperait fort ! Une poursuite de 125 millions !

  15. kyrahplatane dit :

    Tout ça, c’est indécent!

    I y a beaucoup de personnes qui se déplacent en autobus en direction du Sénat
    pour manifester contre la nomination de Kav.

    1. ProMap dit :

      Il est temps à minuit moins une! Il faut que ça bouge, que ça crie, que ça tempête, que ça Forence le Capitole en zone sinistrée pour que les sinistres personnages soient ébranlés jusqu’à la honte suprême.

  16. xnicden dit :

    @ Toup Pou Yo! 08:47

    Je peux vous concéder que le terme corroboré ne s’applique pas. Mais disons que l’on a un beau cas de preuve circonstatielle assez convaincante.

    1. Toile dit :

      Ainsi qu’un profil comportemental ayant un caractère chronique et fréquent.

  17. C’est le candidat de Donald et veut veut pas je crois bien qu’ils vont voter pour.Donald va être tout contant.MDR!!!!

  18. Toile dit :

    @Tou Pou Yo

    En fait corroborer, se résume, pour les besoins du présent billet, en tout ce que j’ai entendu de mes propres oreilles ou vu de mes propres yeux si cela va dans le sens recherché pour mettre en preuve ou discréditer. Le reste est oui dire ou voir dire. Irrecevable. Vos pouvez confirmer que votre voisin vous a dit qu’il marchait sur la lune, ce qui corrobore son propos mais cela n’en fait nullement une vérité pour autant. Sans rancune.

    1. Toile dit :

      Oups..
      Précision: ici nous sommes dans notion de transparence et d’apparence de transparence de la Cour Suprême que cette confirmation de nomination aura comme impact. le doute est suffisant pour exclure. Les gosses, autre chose.

  19. ProMap dit :

    Au 13e siècle, Saint-Louis rendait justice sous un chêne, dans une cour. Avec le temps, les rois ont perdu graduellement cette prérogative. Avec le temps, la plupart des rois ne sont plus.

    Aux USA, en l’espace de deux ans, un quelconque homme soutenu par de quelconques hommes a fait reculer la démocratie de son pays, gagnée par des luttes centenaires. Ce recul n’est pas de 50 ou 60 ans ou même de 200 ans, il est plus près du millénaire.

  20. quinlope dit :

    Selon plus de 1 000 professeurs de droit, B.K. n’est pas apte à enseigner à Harvard.
    Pourquoi serait-il apte à sièger à la SCOTUS?

    1. Toile dit :

      Parce qu’une partie est corrompue à l’os dans ses valeurs et la green money. Trouvez l’erreur.

  21. sorel49 dit :

    A la veille du vote décisif du sénat, on parle souvent des 5 sénateurs qui pourront faire pencher la balance. Qu’en est-il de Tim Scott, sénateur afro-américain de la Caroline du Sud ?

  22. fredmiquis dit :

    Presque la moitié des sénateurs a plus de 65 ans.
    On demande donc à des gens qui seront pour la plupart morts dans 20 ans de désigner une personne qui sera juge pendant 40 ans.
    Mais « c’est comme ça » donc surtout on ne remet pas en question cette absurdité.

  23. Guy Gibo dit :

    @fantoma… Quand on veut faire le fin finaud son se donne la peine de le faire correctement…
    « Le fantôme de l’Opéra » se traduit en castellano (langue espagnole) de la façon suivante: « El fantasma de la ópera ». Est-ce à l’image de vos interventions habituelles? Bof c’est sans importance finalement.

    Pour le reste disons que tout n’est qu’une MASQUARADE… Quelqu’un de surpris? Sûrement pas moi et je ne suis pas le seul. Les femmes n’ont qu’à bien se tenir désormais… Trump vient de les remettre à leur place soit dans leurs cuisines.

  24. onbo dit :

    Je souhaite voir des fillibusters dans toutes les salles de classe des collèges universités, jusqu’à ce que McConnell reconnaisse l’inaptitude de FFFFF Bart à siéger à la Cour Suprême. Et le plus le temps passe, le plus l’inaptitude s’étend au leader du Sénat lui-même.

  25. Apocalypse dit :

    @xnicden – 8h27

    Dans le cas de M. Kavanaugh, ça fait longtemps qu’on a passé l’étape de la fumée, le feu est littéralement pris. Il faudrait rappeler à certains que nous ne sommes dans la situation où un homme est accusé d’un crime dans une cour de justice et que la société doit prouver hors de tout doute raisonnable qu’il est coupable.

    Dans le cas de M. Kavanaugh, le fardeau de la preuve est inversé, il est candidat pour un poste, en l’occurrence juge à la Cour Suprême, et c’est lui qui DOIT prouver, hors de tout doute, qu’il a les qualités et les qualifications requises pour le poste.

    Il est effectivement innocent au sens de la loi, mais cela n’est pas suffisant pour le poste de juge, il doit nous convaincre qu’il est la bonne personne, tout comme c’est de cas de n’importe qui postulant pour un poste dans une entreprise. Tu dois convaincre l’employeur que TU es la bonne personne pour le poste.

    Lors de son audition, M. Kavanaugh s’est disqualifié, et pas à peu près, en attaques partisanes et conspirations, cela aurait dû amplement suffire pour dire NON. De plus, il est fort probable qu’il a menti aux sénateurs. Une enquête le moindrement approfondi, ce qui ne semble pas le cas ici, l’aurait démontré.

    1. Toile dit :

      Pile dans le mile

    2. ProMap dit :

      Apocalypse – Vous ramenez très bien le pourquoi d’un Commission sénatoriale en situation de confirmation d’une nomination au poste de juge à la SCOTUS : la preuve à faire revient au candidat qui doit lui-même établir son intégrité.

      Le doute est clair en ce qui a trait à l’agression subie par Mme Ford. Pas besoin de démonstration supplémentaire, sinon de prouver les parjures du candidat parce qu’une bande de Ripoux font exprès pour agir en Simon Picotte..

      Bien avant que cette affaire ne vienne étirer le processus de la Commission, Kavanaugh a bien démontré par ses louvoiements (tiens, ça me rappelle ses fanfaronnades et ses pleurs de fausse Madeleine) qu’il n’était pas de calibre pour la SCOTUS. Répondre par « hypotetical hypothesis » n’est pas de calibre de la SCOTUS.

      Imaginons que je postule à un poste important de direction. À une mise en situation un peu corsée, je dis : « Je ne peux répondre à votre question, car c’est une situation tout à fait hypothétique ». Je pense que je devrais me préparer à une nouvelle ronde d’envoi de mon CV, car ça prendrait une gang de trouduc pour accepter ma réponse.

  26. bloganon dit :

    « Le New Yorker a contacté le témoin oculaire. Celui-ci dit ne pas se souvenir d’avoir vu l’agression présumée. » L’allégeance politique nuit énormément à la mémoire et, puisque mentir est la méthode préférée du président pour convaincre qui veut bien le croire, ses partisans n’ont aucune hésitation à faire de même.

  27. el_kabong dit :

    « Pourquoi le FBI a-t-il ignoré le témoignage de Kenneth Appold? »

    P.q. ce n’est que la suite logique de cette longue mascarade…
    (cette farce – on ne peut évidemment parler sérieusement d’enquête – servira uniquement de justification aux récalcitrants pour voter du bon bord)

    Une authentique république de banane…

    1. Guy LB dit :

      C’est vrai, comme le rappelle el_kabong, qu’il y beaucoup de bananes sur le sol américain ce temps-ci. C’est glissant et dangereux, mais ce n’est pas permanent. Un grand coup de balai en novembre, suivi du ramassage au porte-poussières en 2020, et fini les bananes.

  28. J.C.Virgil dit :

    @Apocalypse 7h22

    Très bon billet en effet qui résume la carrière financière d’un escroc issu d’une famille d’escrocs ayant réussi à se rendre jusqu’à la présidence des États-Unis .

    Là où je le trouve un peu naif c’est quand il dit : * Si au moins la fortune Trump reposait sur de l’argent privé, cette vaste fraude de l’impôt serait moins révoltante. Mais non, ces gens ont vécu largement aux mamelles de l’État.*

    Pourtant c’est le modus operandi des prédateurs financiers partout dans le monde de faire financer leurs projets par de l’argent public en s’achetant des gouvernements pour ensuite privatiser leurs profits sans payer leurs dus au fisc grâce à tous les mécanismes d’évasions fiscales, ( rebaptisés sous le doux vocable d’évitement fiscal) qu’ils leurs ont fait légiférer au préalable.!

  29. jeanfrancoiscouture dit :

    Un présumé témoin oculaire aurait donné sa version des faits à au moins deux personnes pratiquement tout de suite après les faits. Ces deux personnes rapportent ou tentent de rapporter cela au FBI. Or, «Le New Yorker a contacté le témoin oculaire. Celui-ci dit ne pas se souvenir d’avoir vu l’agression présumée.»

    Question: Est-ce que le récit fait par la personne agressée elle-même + les témoignages concordants de deux personnes ayant entendu le récit du «témoin oculaire» suffisent, en droit, pour conclure à l’existence du fait allégué?

    Je pose sincèrement la question aux juristes, ce que je ne suis pas, mais il me semble qu’en général ceci est qualifié de «ouï-dire» et n’est pas admissible en preuve. Est-ce que le fait que deux personnes confirment avoir entendu ce «témoin oculaire» dire exactement la même chose à l’époque des faits allégués suffit? .

    1. Gilbert Duquette dit :

      Question,

      Savez-vous combien de copies le comité judiciaire fera pour que ses membres puissent lire le rapport???

      Des faits avant la réponse :

      Nombre de sénateurs membres de la commission judiciaire : 11 républicains 11 démocrates
      Temps alloué à la commission pour la lecture du rapport du FBI : 2,0 heures (1,0 heure par parti)

      Maintenant la réponse à la question :

      A) 22 copies
      B) 11 copies
      C) 2 copies
      D) 1 copie.

      À vous de choisir

      1. sorel49 dit :

        Le sénat s’en va en séance plénière.
        Pas tous les sénateurs ont le droit de lire le rapport du FBI ? Les 79 autres sénateurs votent sur quoi ? Étrange processus !!

    2. onbo dit :

      Je dirais… dans une enquête judiciaire, un ouï-dire n’équivaut pas à un témoin. Mais 1 ou plusieurs ouï-dire peuvent justifier un enquêteur à réexaminer le témoignage d’un témoin récalcitrant à parler et les circonstances de lieu, d’espace et de personnes pouvant affecter son silence.

      Dans une enquête de moeurs, si les deux personnes qui disent avoir reçu cette confidence du témoin oculaire récalcitrant ne sont pas liées entre elles, pas plus que liées depuis les évènements à la victime de l’agression ou à son auteur, il y a matière à questionner, voire douter de, la perte de mémoire d’un proche ou très proche de l’auteur du crime à l’époque des faits reprochés.

      J’ignore si le FBI peut faire des enquêtes de moeurs…

      Pourtant, c’est bien de cela qu’il s’agit devant le comité judiciaire du Sénat. Le futur Justice de la Scotus doit être INTÈGRE.

      L’intégrité, selon la charte Québécoise des droits et libertés de la personne*, se décline sous les trois vocables de la DIGNITÉ, HONNEUR, RÉPUTATION; trois qualités morales essentielles pour qu’une personne puisse agir dans la fonction charnière ultime entre les Principes, Amendements et Règles de la Constitution et l’ensemble des citoyens, représentés, à chaque fois, symboliquement et véritablement, par chaque cas individuel et personnel soumis à l’examen de la Scotus.

      * Je sais que vous connaissez bien la CQDLP du Québec. Plusieurs de ceux qui lisent ce blogue la connaissent infiniment mieux que moi, spécialement le chapitre des droits économiques et sociaux qui touchent les enfants et les mineurs (res).

  30. littlerob dit :

    «Pourquoi le FBI a-t-il ignoré le témoignage de Kenneth Appold?»

    Parce que, comme nous rappelle Toup Pou Yo, son témoignage, et celui de son ami Wetstone, sont des ouï-dires. Pas forte comme preuve, et de la faible corroboration de l’histoire de Ms. Ramirez. J’ai peur que le New Yorker s’est tiré dans le pied cette fois.

    1. leonard1625 dit :

      Je ne suis absolument pas d’accord avec vous. C’est le devoir du FBI de vérifier toutes les sources d’informations. Parfois, sans en avoir la preuve directe, toutes les informations indiquent l’existence de quelque chose. Le boson de Higgs, ca vous dit quelque chose?

      De toutes façons, ce n’est pas un procès, mais une collecte d’informations.

      1. littlerob dit :

        «C’est le devoir du FBI de vérifier toutes les sources d’informations.»

        Du ouï-dire vérifié reste du ouï-dire. Je parle de la qualité de l’évidence ici. J’ai moi-meme assez de soupçons concernant le comportement de Kavanaugh étant jeune homme, mais presque toute l’évidence jusqu’a maintenant, c’est des accusations non corroborées par aucun témoin, ou au moins non-corroborées par aucun témoin oculaire.

  31. Danielle Vallée dit :

    @quinlope: ‘Selon plus de 1 000 professeurs de droit, B.K. n’est pas apte à enseigner à Harvard.’
    Pas tout à fait: les étudiants ont signé une pétition et il n’enseignera pas à Harvard

    Mais plus de 1000 professeurs ont signé une lettre attestant que Kavanaugh n’a pas le tempérament d’un juge et ne devrait pas être nommé à la Cour Suprême. Cette lettre a été envoyée aux Sénateurs (qui vont l’ignorer sans doute).

    PIRE: Il n’y a qu’UNE copie du rapport du FBI et les Sénateurs doivent se le passer. Ils ne peuvent pas avoir de photocopie. Des bouffons….

    1. ProMap dit :

      Danielle Vallée – Objectif : contrôle des fuites et accélération du processus évidemment.

      J’ai beaucoup de difficulté à comprendre les motifs qui empêchent la publication d’un rapport de police. Ce ne sont pas des secrets d’état. Sur quelles bases légales, lire constitutionnelles, Grassley peut en interdire la publication, bases autres que la partisanerie le poussant à clore le dossier Kavanaugh asap?

    2. Guy LB dit :

      @Danielle Vallée:
      On prend les grands moyens pour éviter que l’information ne soit coulée. Pas question de laisser fuir la vérité qui dérange ! Imaginez ! S’il fallait qu’elle vienne troubler le climat de mensonge et de tromperie qui enveloppe la nomination de K. à la SCotUS…

  32. onbo dit :

    Je serais très surpris que le sénat républicain ne recommande pas la nomination de K., pour sauver sa propre face devant l’électorat et les fournisseurs à la caisse électorale. Si bien que ce serait tout le Sénat qui décide samedi ou dimanche du sort de K., rejetant l’odieux évidemment sur les Démocrates et sur d’éventuels républicains qui seraient tentés de voter contre, risquant leur siège et leur avenir peut-être pour camoufler la lâcheté et l’astuce des McConnell, Grassley, Graham et consorts.

    Il est bien plus question pour McConnell de conserver la majorité du Sénat à la veille des mid-terms que de vouloir absolument K. à la Scotus. On se rappelle que K. ne faisait pas partie de la liste initiale de Mitch. Quelqu’un l’a fait ajouter à la liste, pour qu’il soit grandi? ou pour qu’il soit écrasé? Le saurons-nous un jour, le saurons-nous!

  33. Syl20_65 dit :

     »Si les victimes veulent obtenir justice, elles doivent aller à la police, chose qui aurait dû être fait depuis le début de toute façon. » Fabtoma

    Encore mélangé dans tes lacets de bottine mon champion. La confirmation d’un juge à la SCOTUS n’est pas un procès. C’est de savoir si cette personne est apte à occuper ce poste. Or, un agresseur sexuel en série et un menteur pathologique n’est pas apte à occuper un tel poste pour plusieurs raisons. Il y a des centaines de preuves que cet imposteur a menti plusieurs fois sous serment. Il y a des dizaines de témoignages qui corroborent les dires des victimes.Même ses propres amis témoignent dans le sens des victimes. Et à voir comment ton  »angry white boy’s club » réagi face aux témoignages des victimes, ça ne donne pas le goût aux femmes de les dénoncer au grand plaisir des agresseurs qui continueront leur manège. Et toi, tu milites pour ça. tu fais parti du problème mon champion et non de la solution.

    Ton club de fachos ne veut rien savoir de la vérité. Il veut nommer un pantin qu’il sait déjà gagné à leurs causes. Le GOP a été hijacké par les oligarques et les évangélistes radicaux qui s’évertuent maintenant à hijacké la cour suprême afin de mettre en place leur agenda fascisant qui finira par l’élimination des droits humains fondamentaux de certains groupes et toi t’es là à jouer à la majorette et à pointer les victimes qui ne font qu’exercer un devoir patriotique en tentant de réveiller ton  »boys club » sur la vraie nature d’agresseur sexuel qu’ils s’apprêtent à nommer à la plus haute cour du pays.

    Et la cheerleader pointe les victimes pour tenter de faire oublier le vrai scandale. Le mouvement des pompons en disent beaucoup sur la meneuse de claque.

  34. Jean Saisrien dit :

    Si Kavanaugh passe… je serai d’accord avec Trump que le FBI c’est de la marde.
    Il faut faire écouter le dernier Last Week Tonight avec Jonh Oliver au sénat et s’il reste encore des sénateurs pour voter pour ce mec, vous saurez ceux pour qui la justice n’a aucune espèce d’importance.

  35. Gilbert Duquette dit :

    Oups, j’ai posté mon commentaire à la mauvaise place.
    Je le recopie-colle à la bonne place.

    Question,

    Savez-vous combien de copies le comité judiciaire fera pour que ses membres puissent lire le rapport???

    Des faits avant la réponse :

    Nombre de sénateurs membres de la commission judiciaire : 11 républicains 11 démocrates
    Temps alloué à la commission pour la lecture du rapport du FBI : 2,0 heures (1,0 heure par parti)

    Maintenant la réponse à la question :

    A) 22 copies
    B) 11 copies
    C) 2 copies
    D) 1 copie.

    À vous de choisir

    1. onbo dit :

      La réponse est: zéro copie! Un seul document à lire. une heure pour les républicains et une heure pour les démocrates. Chacune des 100 personnes doivent lire le rapport durant cette brève période, puis, Au suivant!

      1. Gilbert Duquette dit :

        @ Onbo

        Oups, vous avez effectivement raison, je n’ai pas fait la différence entre copie et document original.

        Bravo. 😉

        P.S. AU moins on pourra dire que la justice est aveugle.

  36. Syl20_65 dit :

     »Très bon billet en effet qui résume la carrière financière d’un escroc issu d’une famille d’escrocs ayant réussi à se rendre jusqu’à la présidence des États-Unis . » J.C. Virgil

    Et toute la racaille évangéliste radicale prétend que c’est dieu qui l’a mis en place. Toue une bande de tarés aussi moralement corrompue que les islamistes talibans et de l’isis.
    Je ne savais pas que dieu était du bord des racailles et des escrocs.

  37. Jean Saisrien dit :

    Mais.. je continue à espérer que ce débile social ne soit pas confirmé…. ça me semble tellement surréaliste.. Idiocracy x 10

  38. Syl20_65 dit :

     »Si Kavanaugh passe… je serai d’accord avec Trump que le FBI c’est de la marde. » jean Saisrien

    Ce n’est pas le FBI le problème ce sont ceux qui donnent les ordres. Le FBI serait poursuivi s’il ne s’abaisserait pas aux manœuvres politiques auxquels ils ont été contraint.
    Les escrocs ont hijacké le GOP et le gouvernement, ils vont faire de même avec toutes les instances qu’ils peuvent contrôler. Putin’s way. Facho’s way.
    Le gouvernement hijacké, les force de sécurité et d’intelligence hijackées, la cour suprême hijackée, l’armée hijackée, tout est en place pour qu’ils changent la constitution pour nommer celui qu’ils veulent à vie et pur limiter les droits individuels. La racaille l’a dit lui-même qu’un président à vie comme en chine serait une bonne affaire. Les poche de thé l’ont affirmé eux-mêmes qu’il faudrait éliminer certains droits afin que les gouvernements puissent faire  »ce qui doit être fait ».
    Bon, on va me dire que je divague et que je fabule mais regardons ce qui s’est produit en russie. Est-ce que quelqu’un croyait qu’un dictateur s’emparerait du pays? Est-ce qu’on croyait que les oligarques s’empareraient du pouvoir?
    Avec les dérèglements climatiques qui feront déferler des millions de réfugiés climatiques, la pollution de l’air de la terre et de l’eau, la dilapidation des ressources non renouvelables, la concentration de la richesse dans quelques mains, l’intelligence artificielle et la montée en puissance des religions, il n’y a rien pour assurer un mode meilleur pour les 7.5 milliards d’humains sur terre.
    Ce qui hier semblait être de la science fiction est entrain de se reproduire. Et tous ces  »white angry old men » ne seront plus là pour constater le désastre qu’ils ont causé.
    Dans certain milieu ultra-conservateur, on parle déjà d’éliminer certaines catégories d’humains pour limiter ou retarder le désastre. Et on comprends que ce ne sera pas les riches blancs chrétiens hétéros.

  39. leonard1625 dit :

    @Toup Pou Yo 08:09 Pas de témoin oculaire? Justement le type dit savoir ca d’un témoin oculaire. Le moindre que le FBI aurait du faire est de demander à Appold qui est ce témoin.

    1. Toup Pou Yo! dit :

      @leonard 1625 « Pas de témoin oculaire? Justement le type dit savoir ca d’un témoin oculaire. »

      Dans le billet de M. Hétu : « Le New Yorker a contacté le témoin oculaire. Celui-ci dit ne pas se souvenir d’avoir vu l’agression présumée. »

      1. leonard1625 dit :

        Le FBI n’a pas contacté ni Appols, ni le supposé témoin oculaire.

  40. Pierre s. dit :

    ————————-

    L’affaire Kavanagh incarne avec un cynisme inégalé le
    nouveau mantra de la maison blanche

     »la vérité n’est pas la vérité »

    Et même si tout les signaux sont allumé au rouge et que
    le témoignage même de kavanaugh nous démontre qu’il est
    un fou furieux …. ils vont quand même uniquement donner foi
    à son unique parole …. contre les centaines de voix qui s’élevent
    pour affirmer que Kavanaugh n’est pas l’homme qu’il prétend être
    loin de la.

  41. Pierre s. dit :

    —————————–

    J’invite d’ailleurs Mme Blasey Ford à réfléchir sérieusement
    à son avenir quand à demeurer au USA. En ce sens elle serait tout avisée
    de quitter le pays et se réfugier au Canada. Quand c’est rendu que même
    l’imbécile de président commande non seulement une enquête bidon pour
    te museler mais qu’en plus il t’intimide et tente de te ridiculiser publiquement
    il deviens évident que Mme Blasey Ford n’est plus en sécurité aux USA.

    Et encore bien moins avec son abuseur sur un siège de la cours suprème.

  42. 430a dit :

    Les puritains auront leur Barrabas. « Les poissons commencent toujours à pourrir par la tête ». Proverbe chinois

  43. Gilles Morissette dit :

    Comment le FBI a-t-il pu se plier à cette parodie d’enquête digne d’un corps de police corrompue. Il était évident que cette enquête était vicié dès le départ et qu’elle n’était qu’une vulgaire mascarade destiné à légitimer un « juge » qui traîne un tas de squelettes dans son placard.

    Le gros taré à la MB et la bande de fripouilles qui l’entourent n’étaient pas intéressé à connaître la vérité. Tout ce que ces enfoirés voulaient était de placer à tout prix et peu importe les moyens pour y arriver, leur pion à la SCOTUS afin de mettre à leur main cette institution. La Justice au service du pouvoir.

    Les médias ont fait ce que le FBI aurait dû faire s’il avait eu un seul gramme d’éthique et d’intégrité. Ignorer des témoins potentiels pouvant faire avancer l’enquête porte un nom: COVER-UP. Même si dans certains cas, c’était du oui-dire,les informations donnés par ces témoins pouvaient permettre aux enquêteurs d’orienter leur enquête vers d’autres pistes. Ce n’est pas ce qui est arrivé car le FBI était trop pressé de bâcler cette enquête afin de ne pas contrarier le Gros Salopard.

    Honte à ce pays de merde qui a toléré qu’un telle chose se produise. Vivement la fin de cette farce. Ça fera au moins du bon matériel pour SNL.

    Les USA du Gros Taré me donnent des hauts-le-coeur. Heureusement, les séries de baseball sont commencés. Ça va nous aider à oublier cette histoire qui restera un honte pour ce pays de MDR..

    1. Bartien dit :

      @Gilles Morissette

      Je comprends que l’enquête est du n’importe quoi, cependant je ne crois pas que la faute revienne au FBI selon ce qu’on peut lire.

      Semblerait-il que la Maison colorée a soumis des balises au FBI à ne pas déroger, en ce qui a trait aux témoins à interviewer.

  44. stemplar dit :

    « Faites votre enquête, mais ne posez pas de question. » (le GOP au FBI)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :