Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

pjimage-1.jpg

Le FBI mettra probablement fin à son enquête concernant les allégations d’agressions sexuelles visant Brett Kavanaugh, si ce n’est déjà fait, sans avoir parlé à une quarantaine de personnes qui affirment avoir des informations pertinentes sur le sujet, selon NBC News. Plusieurs anciens étudiants de Yale ont notamment contacté en vain les enquêteurs de la police fédérale pour partager ce qu’ils savent à propos de Brett Kavanaugh ou Deborah Ramirez, qui accuse le juge de lui avoir touché le visage avec son pénis sans consentement lors d’une fête trop arrosée dans un dortoir de la prestigieuse université.

Le refus du FBI de donner suite à ces appels illustre la portée limitée de l’enquête à laquelle la Maison-Blanche a consentie vendredi dernier. Les enquêteurs n’auraient notamment pas obtenu l’autorisation d’interroger Kavanaugh ou Christine Blasey Ford, au prétexte que leur témoignage devant la commission judiciaire du Sénat devrait suffire. Les démocrates dénoncent cette approche qui met selon eux Kavanaugh à l’abri de tout parjure.

Le FBI a interrogé Ramirez mais pas Julie Swetnick, qui a également accusé Kavanaugh d’inconduites sexuelles alors qu’il était adolescent. L’agence fédérale pourrait remettre son rapport d’enquête à la Maison-Blanche dès demain. Les sénateurs des deux partis auraient ensuite une heure pour le consulter avant de procéder, vendredi, à un vote procédural devant mener, peut-être samedi ou dimanche, à un vote final sur la confirmation de Brett Kavanaugh à la Cour suprême.

70 réflexions sur “Le FBI ne répond pas

  1. Pourtant 45 avait dit et tweeté que le FBI pouvait enquêter sur qui il voulait..
    Donc les tweets ne sont pas réellement officiels.
    À moins que le FBI ait trouvé suffisamment de preuves ???

    1. Pierre dit :

      @marie
      Vendredi dernier il a tellement répondu vite et positivement à l’enquête Qu’il était évident que c’etait Tout orchestré et que le show de boucane allait endormir les sénateurs reste maintenant à voir combien auront la force de voter contre cette gang pourrie à l’os

    2. Sueurs dit :

      La vérité n’est pas la vérité… comme dit son illustre avocat. Une belle gang de menteurs.

  2. Eric dit :

    Farce monumentale?

  3. Mistigrinet dit :

    Je pensais qu’aux États-Unis le pouvoir judiciaire était indépendant du pouvoir politique : il semble bien que ce ne soit pas le cas.

    Je ne comprends pas.

    1. Jacques dit :

      Ça déjà été vrai.

    2. treblig dit :

      Le FBI ne relève pas pas du pouvoir judiciaire ( les cours fédérales soit la cour suprême, la cour d’appel ou les judges circuits), ni du législatif soit le Congrès ( la chambre des représentants ou le sénat).

      Il relève de l’exécutif donc de la présidence,

  4. Martin cote dit :

    Un simili de justice….depuis quand les policiers doivent-ils se limiter dans l’accumulation de preuves dans une enquête pour décider de la culpabilité de quelqu’un…..le FBI est rendu politisé…

    1. Henriette Latour dit :

      Martin côté
      Et on disait que Lafreniere était politisé.

  5. Danielle Vallée dit :

    Apparemment la Maison Blanche a déjà reçu le rapport et les sénateurs vont le recevoir demain matin à 8:00 pour lecture.
    Sauf si Mark Judge leur a donné tout ce dont ils avaient besoin, il va y avoir une guerre civile au Sénat demain.

  6. Toile dit :

    Ou stratégie du FBI pour créer un momemtum donnant ouverture à une enquête en se soumettant aux balises de la Maison brune ?
    Mais disons que vu du plancher des vaches, ça fait blaclée, ficellé, une bavure de justice.
    Un crime que de renoncer à receuillir des témoignages totalement volontaires.

    1. onbo dit :

      Tout à fait! Mépris affiché du 1e amendement par le chef de la Maison Blache.

  7. Danielle Vallée dit :

    @Mistigrinet : ceci n’est pas une enquête criminelle.
    C’est une enquête pré-emploi et c’est la Maison Blanche qui devait la demander avant de recommander un juge pour la Cour Suprême. Alors là Maison Blanche a le droit de définir les critères.
    C’est triste mais c’est ça. Le prix à payer va être politique, pas criminel.

    1. A.Talon dit :

      «C’est une enquête pré-emploi et c’est la Maison Blanche qui devait la demander…»

      Cela ne met toutefois pas le petit juge à la quéquette baladeuse à l’abri d’éventuelles enquêtes criminelles, qu’il soit nommé à la Cour Suprême ou non. Les allégations sont désormais sur la place publique et entacheront pour toujours ce magistrat ainsi que la cour ou il exercera ses fonctions à l’avenir. Dans le pire des cas, on peut présumer que les choses n’en resteront pas là et qu’on se dirigera tôt ou tard vers un processus de destitution mené en parallèle avec de véritables enquêtes policières.

    2. gl000001 dit :

      Le poste de juge n’est pas (supposé être) politique. Donc l’enquête ne devrait pas l’être.
      Mais depuis quand le gros bon sens a sa place en politique ? 🙁

  8. Apocalypse dit :

    M. Hétu, vous posiez la question à savoir si cette enquête du FBI était une farce? Nous avons maintenant la réponse. Ca veut donc dire qu’à moins d’une intervention divine (hautement improbable … lol), les républicains vont confirmer la nomination de M. Kavanaugh à la Cour Suprême et accentuer la fracture qu’on voit dans la société américaine.

    Imaginer un instant, un pourcentage très important des américains va perdre confiance en la SCOTUS, un désastre pour une démocratie, tout ça suite à l’élection d’un homme profondément dérangé et malade qui est maintenant à la Maison-Blanche depuis près deux(2) ans. Si au moins, on avait l’impression d’avoir atteint le fond du baril et qu’on se dise, les choses ne peuvent que prendre du mieux à partir de maintenant, mais le pire est sans doute encore à venir.

    On se croise les doigts pour un miracle en novembre qui donnerait du pouvoir aux démocrates pour contrebalancer une présidence qui a perdu (en fait, n’a jamais eu) tout repère avec la réalité.

    1. Pilgrim dit :

      Tout ça est malheureux pour le peuple Américain, cependant, l’histoire démontre qu’il faut souvent aller au fond du baril avant de procéder à des changements fondamentaux. La nomination de Kavanaugh risque de faire reculer la société Américaine de plusieurs décennies; c’est triste, mais personne n’est dans la rue pour manifester son désaccord alors, ils devront accepter l’innacceptable! Il faut croire qu’il y a encore de l’espace avant d’atteindre le fond!!!

  9. Nycole L. dit :

    Quand tu es président des É-U. milliardaire, tu as le bras long !!! La justice américaine semble être une vraie farce. Et ce faux jeton de Kavanaugh deviendra fort probablement juge à la Cour Suprême sauvé par son puissant président et ces verreux sénateurs qui voteront pour lui. Désolant, incroyablement inacceptable.

    1. igreck dit :

      Les mots me manquent pour exprimer mon total dégoût de tout ce qui se trame dans « la strawmp » (Swamp+Trump).

  10. Alexander dit :

    Je croyais que le FBI disposait d’une semaine, pas de 20 minutes. Un simulacre d’enquête. On comprend mieux pourquoi Trump l’aurait autorisé. Tellement de contraintes que rien ne pourrait ressortir.

    Déjà qu’une enquête sérieuse était difficilement réalisable pour le FBI en si peu de temps.

  11. RICK42 dit :

    Danielle Vallée: Exactement ça! Ce n’est pas une enquête criminelle… Cette enquête devra être diligentée dans 2 ans si les Démocrates prennent le pouvoir…Il sera toujours temps pour le futur président de demander une enquête en bonne et due forme au FBI… si les résultats sont concluants, et bien Bye Bye m’sieu le juge K. qui s’est parjuré maintes et maintes fois….destitué de ses fonctions par un vote des sénateurs.

    1. Benton Fraser dit :

      Kavanaugh va s’autoproclamer qu’il est intouchable comme SCOTUS et ne peut être poursuivi pour préserver son indépendance…. dira celu le plus dépendant du GOP!

  12. Apocalypse dit :

    @Mistigrinet – 20h39

    Au Canada, cette séparation des pouvoirs est beaucoup plus réelle qu’aux Etats-Unis. Lorsque les politiciens parle du Système de Justice et de la Cour Suprême, on les voit littéralement marcher sur des oeufs. Aux Etats-Unis, ça fait longtemps que les politiciens empiètent dans le domaine judiciaire, ce qui est absolument horrible de notre point de vue de canadien(ne)s.

    La présidence donne carrément l’impression de pouvoir faire ce qu’il veut avec le FBI et le département de Justice, une très dangereuse dérive, mais empirer par le présent occupant de la Maison-Blanche.

    Oh que cette démocratie a des problèmes et pas certain qu’ils pourront faire quelque chose. Le fossé s’élargit dans cette société et on devrait être inquiet, même vu du Canada et du reste du monde.

    1. treblig dit :

      Petite correction si vous le permettez. Le pouvoir judiciaire est indépendant du système politique en régime parlementaire britannique comme le nôtre au Canada.

      Par contre, le pouvoir législatif et le pouvoir exécutif est combiné en système britannique. Le premier ministre ( exécutif) est aussi membre du législatif en tant que député élu. Le ministre de la justice est aussi membre de la chambre des communes en tant que député élu. Il ne s’agit pas d’un General attorney nommé par le président comme aux Etats-Unis sans être membre du congrès.

      Sous Harper cependant, le bureau du premier ministre avant tendance à agir plus ou moins comme un exécutif.

      1. treblig dit :

        En fait, plus précisément, c’est le conseil des ministres qui agit plus ou moins comme l’exécutif dans notre système politique canadien ( et québécois). Mais ils sont redevables à la chambre des communes ( ou à l’assemblée nationale au Québec) qui peut en tout temps adopter une motion de censure.

      2. RICK42 dit :

        Bravo Treblig…belle explication exacte en tous points!
        Notre système est plus  » gérable » que celui des USA…

      3. Apocalypse dit :

        Merci pour la correction!

  13. Mouski dit :

    Une enquête bidon dirigé par la MB. La honte pour les EU est sans fin. Trump va finir par avoir le contrôle complet sur le FBI. Triste.

  14. danielm2757 dit :

    Finalement il est probable que toute cette affaire ne pourra affecter le vote des sénateurs et qu’il y a peu de chance que cela influe sur les « Mid-Term » de novembre prochain. Difficile à croire mais le président actuel semble assuré non seulement de finir mon mandat mais pourra peut-être le renouveler dans les meilleures conditions. En définitive il apparait que les média critiques américains ont perdu une bonne partie de leur crédibilité et de la capacité d’entrainement populaire. Bien sûr je souhaite le contraire mais il faut se rendre à l’évidence du climat actuel.

    1. Pierre dit :

      @danielm
      C’es Exactement ce que dit Bill Maher depuis des mois mais le message passe pas…

  15. Cyto dit :

    ok donc ils ont tellement pas de respect pour la cours suprême qu’ils ont refusé de mettre une dizaine d’agent pour rencontrer ces personnes avant de dire qu,ils n’ont rien trouvé.

    Wow. C’est abject et d’une telle mauvaise foi que j’ai la nausée

  16. quinlope dit :

    Il semble que CNN ait mené une meilleure enquête que le FBI. Anderson Cooper avait le témoignage d’un roommate très crédible de Kavanaugh qui a dit:

    Je me sens obligé d’intervenir car:

    1- Je n’ai aucune raison de ne pas croire madame Ramirez et j’ai un vague souvenir qu’elle m’avait parlé d’un tel incident.
    2- Kavanaugh arrivait souvent, la nuit en état d’ivresse, en chantant et avec un casque de football. Il vomissait et le matin, il avait de la difficulté à se réveiller.
    3- Il a menti quand il a dit que les termes employés dans son Yearbook n’avaient pas de connotation sexuelle.

    Ce monsieur n’a jamais été interrogé par le FBI.

  17. Pile-Poil dit :

    Je me questionne sur les répercussions sur cet homme?. Pourra-t-il faire fi de ce qui vient de se passer et continuer à jouer son rôle en toute innocence ou conscience? Ce ne sont pas tous des DT et pour certains, cela peut les suivre très longtemps et nuire à l’équilibre de leur vie. A moins qu’il ne devienne d’une intransigeance totale et se défoule sur ceux sur lesquels, il aura droit de vie ou de mort, (au sens symbolique).

  18. mia.k dit :

    Je vais et je veux être optimiste.

    Je persiste à croire que les 3 sénateurs républicains (Maine, Alaska et Arizona) vont voter contre cette monumentale farce.

    On se croise les doigts !

    1. gigido66 dit :

      S’ils n’ont pas reçu des menaces ou des offres qu’ils ne pouvaient pas refusées.

      1. Michèle dit :

        Exactement

  19. Toile dit :

    La mafia fonctionne avec la peur et l’intimidation. Et elle fait faire ses bases besognes par des soumis pour assurer que ses tentacules suriveront.
    Si vous faites un parallèle avec trumpitude, c’est parfait
    Cave Enough sera son bras armé juridique.
    J’espere que le fond est atteint

  20. 430a dit :

    Nous voilà à nouveau aux prises avec ce vieux démon de l’humanité: la bêtise humaine. Comme elle semble s’emparer de la terre entière, faut s’armer de beaucoup de courage pour les temps à venir. « You want it darker » Léonard Cohen

  21. Fantoma dit :

    Il est vraiment le temps que cette histoire finisse. Qu’ils prennent le vote, s’il passe il passe, so be it.

    1. A.Talon dit :

      «Qu’ils prennent le vote, s’il passe il passe, so be it.»

      Ce n’est pas aussi simple que ça, mon bon Picotte. S’il passe, on commencera immédiatement à parler de destitution et cela d’autant plus que le Congrès virera au bleu très bientôt. D’ici ce temps, et tout au long de sa courte carrière à la SCOTUS, cette histoire le suivra pas à pas et ses futurs jugements seront entachés de déshonneur et de discrédit. Sans compter que de nouvelles allégations, ainsi que de nouvelles enquêtes journalistiques et policières, ne tarderont pas à faire surface au cours des prochains mois/années, maintenant ainsi constamment cette embarrassante question sur la place publique. En somme, il connaîtra lui aussi le même supplice de la goutte d’eau que son maître orangé avec l’affaire de la collusion avec les Russes. Quoiqu’il en soit, son chemin de croix ne fait que commencer, peu importe le résultat du vote de confirmation au sénat.

      1. xnicden dit :

        J’y vais d’une prédiction si par miracle il y a un président démocrate et un Congrès démocrate en 2020: Kavanaugh va démissionner en invoquant des problèmes de santé.

      2. Fantoma dit :

        @xnicden Par le temps que 2020 arrive, il est fort possible que Amy Barrett soit sur le banc de la cour suprême avec Gorsuch et Kavanaugh comme choix de Trump. Kavanaugh sera de la vieille histoire et ils n’auront jamais les 2/3 de vote au sénat pour le faire débarquer de toute façon.

    2. Benton Fraser dit :

      C’est vrai que le cirque républicain est vraiment désolant…. qu’on mets fin à la farce pour qu’elle se poursuive!!!

  22. gigido66 dit :

    Un simulacre de justice, quelle honte!
    Sous cette présidence, il aura fallu moins de 2 ans pour que tout fout l’camp.
    Un gigantesque merdier duquel il faudra bien un jour se sortir!
    J’imagine que certains s’en réjouissent dont les Russes et un certain Banon.

    1. A.Talon dit :

      «Sous cette présidence, il aura fallu moins de 2 ans pour que tout fout l’camp.»

      Faut voir ça par l’autre bout de la lorgnette pour ne pas se laisser emporter par le découragement. Ce pays est de toute évidence malade, c’est vrai. Il est atteint du virus de la fièvre populiste d’extrême-droite. Il fait de la température, il divague, incapable de pensée raisonnée et cohérente, il tousse, crache et renifle et a de la difficulté à se tenir fermement debout sur ses jambes. Mais il n’est pas à l’article de la mort pour autant. Il a connu des périodes autrement pires dans son existence, qu’il suffise de penser à la Guerre de Sécession ou à la Grande Dépression. Il est intéressant de constater que son système immunitaire travaille activement à combattre le méchant virus orangé et que la progression de la maladie semble désormais stoppée, ce qui devrait se confirmer le 6 novembre prochain. Si tel est le cas, la fièvre finira par diminuer, probablement après quelques épisodes de délire supplémentaires et le malade recouvrira graduellement la santé. Restera plus ensuite qu’à lui prescrire une régime politiquement équilibré et beaucoup d’exercices à réparer les pots cassés.

      1. Laurent Pierre dit :

        Z’êtes d’un optimisme délirant! Le corps du malade semble trop gangrèné, malheureusement.

      2. A.Talon dit :

        @ Laurent Pierre 22h10

        Si l’Allemagne des années ’40, nettement plus atteinte, s’en est sortie, les États-Unis le peuvent aussi. La majorité de la population de ce grand pays ne jure que par la démocratie et quand les Américains sont décidés à combattre pour une juste cause, ils sont difficiles à arrêter. J’ai confiance à long terme, je ne crains que l’accumulation des dégâts d’ici le rétablissement de la situation.

  23. Pierre S. dit :

    —————————–

    Que ces gens portent plainte contre Kavanaugh.
    Et vite ……

  24. Pierre S. dit :

    ———————–

    les USA me donnent le gout de vomir ……
    Du président jusqu’a cette bande de dégénéré déguelasses et stupides
    qui riaient aux éclats quand Trump de moquait de facon grotesque hier
    du témoignage de Mme Ford qui est d’ailleurs accompagné d’un test de
    détecteur de mensonge réussis …..

    Ce que Trump et sa gang de débiles ne serait en aucun moment capable de réussir

  25. Laurent Pierre dit :

    Une police « politique » au service des basses œuvres du chef des tas, comme en Russie, tiens donc quel hasard. Les kamarads Trumpov et Kavanov doivent bien se marrer. Poutine doit être aux anges à voir aller sa marionnette en train de saccager allègrement les institutions « démocratiques » américaines.

  26. Benton Fraser dit :

    Les États-Unis glisse de plus en plus vers la dictature…. sacré Poutine!

    Je commence a croire qu’il est un véritable génie….

  27. Gilles Morissette dit :

    Ceux qui avaient des doutes sur la crédibilité qu’il fallait donner à cette enquête voient leur pire crainte confirmée.

    Cette sinistre farce, digne de ce qu’on voit dans les pires républiques de bananes, va laisser des traces sur la crédibilité du FBI ainsi que sur celle du système de justice américain.

    Potus 45 fait ce qu’il veut et le Congrès, qui est censé constituer les contre-pouvoir capable d’empêcher les dérives de l’Exécutif, a abdiqué par lâcheté, ses responsabilités.

    Il faut espérer que les Mid-Terms changent la donne car la pente sur laquelle est engagée ce pays le conduit tout droit vers ce qu’on voit dans certaines dictatures.

    1. A.Talon dit :

      Le danger est grand mais l’espoir l’est tout autant. Faut pas se laisser abattre par le pessimisme, les fachos ne demandent que ça pour étendre leurs tentacules.

  28. xnicden dit :

    @ Fantoma 21:55

    Il est vrai que le mal sera fait, mais je ne le crois tout simplement pas capable d’endurer le festival de réelles enquêtes et révélations qui va suivre. Pas suite au spectacle qu’il a donné lors de la dernière audience.

    1. A.Talon dit :

      Moins puissant que le Fakkke POTUS, il sera plus facile à abattre. Cela dit, je suis curieux de savoir comment il pourra composer avec sa nouvelle vie, passée en permanence sous le microscope des médias et la protection d’une armée de gardes-du-corps. Nuit et jour, en tout temps, constamment sous pression, ce sera intenable pour ce pauvre type difficilement en contrôle de ses émotions.

  29. Grostarla dit :

    Ça sent la guerre civile…

  30. onbo dit :

    Le bon sens veut que monsieur Kavanaugh se désiste ou qu’il soit rejeté comme candidat à la SCOTUS. Et qu’il retourne à sa petite besogne de juge à vie, besogne très secondaire et peu payée comme on sait dans la capitale, ou, sur négociation d’une prime de départ à millions sûrement, occuper une petite tâche très secondaire aussi, effacée bien payée, à la WH, sur les genoux de potus. Il faut ce qu’il faut. La Scotus a son honneur!

    Là où je suis moins optimiste, c’est que l’on se serve en haut lieu de son départ (Kavanaugh) en le présentant comme le pauvre pitoyable misérable et humble et gentil bouc émissaire auprès de cette gent masculine républicaine et autre qui ne cherche ni ne recherche les faits, mais s’en remet à Faux nious pour contribuer mâlement à renverser la tendance du vote et remporter les mid-terms par l’astuce malicieuse et guerrière des McConnell de ce monde, entre deux présentations de scène de l’histrion président.

    Ce même président qui un jour s’est moqué secrètement en son fors intérieur de tous les braves hommes virils et fiers d’America en se vantant avec morgue qu’il était un self made man, alors que dans les faits il avait un jour tenté de leurrer son propre père vieux et malade pour obtenir la plus grande part de l’héritage, au dépens de ses frères et soeurs.

    Si j’étais ce gars de Fer et d’Acier, ce concepteur-réalisateur de voitures et motos hot-rod, ce vétéran expert de la logistique maritime, ou ce bénévole vendu au servie public lors de catastrophes naturelles, apprendre cela, que pitou a cherché à leurrer son propre papa pour avoir priorité à l’héritage, après avoir déjà tant demandé et tant reçu, ça me ferait recracher à vie, en silence, les poupées qui l’adorent et lui lèchent les bottes en les privant de mon vote à jamais.

    1. kintouai dit :

      Bravo. Ne pas oublier non plus l’ignominie suprême imaginée par ces salopards pour discréditer Ford et toutes les autres femmes : insinuer qu’un grand nombre (qu’ils disent) de plaintes pour agression sexuelle se révèlent fausses.

      J’espère encore que les femmes (et les hommes à qui il reste une graine de cervelle — et non qui ont la cervelle dans la graine) voteront en masse pour déloger ces saligauds du Congrès et entreprendre la procédure de destitution de l’ignoble chose, inqualifiable et puante, qui squatte la MB.

      Malheureusement, le vote de cons et l’abstention record auxquels on a assisté au Québec lundi présagent bien mal.

      J’ai fait mes prédictions avec ce qu’on propose sur Politico (voir l’un des billets précédents) et, si les Démocrates ont des chances de regagner la Chambre des Représentants, il me semble presque impossible de faire mieux que 50-50 au Sénat (ce qui donnerait la majorité aux immondes salauds de Républicains, grâce au vote prépondérant du VP).

      Les Amères Loques sont vraiment mal barrés. Ils n’auront, de toute manière, que ce qu’ils méritent. Dommage que nous fassions aussi les frais de leur imbécillité !

      1. Henriette Latour dit :

        kintouai
        👏

    2. ____________
      @ Onbo / 03/10/2018 à 22:33

      J’adore votre texte. De la musique crue et juste.

  31. jeanfrancoiscouture dit :

    «Le FBI ne répond pas»?? Si je me rappelle bien, le remplaçant de James Comey a bien été choisi et nommé par Donald Trump, n’est-ce pas? Ceci pourrait-il donc expliquer cela?

  32. kintouai dit :

    Ne pas oublier que FBI est aussi une marque de jus d’ORANGE !

  33. Victoire dit :

    Il semble que la population americaine aime le spectacle discours patriotiques ou enflammes
    Du moment qu on y sent des ‘ vibes’
    Le contenu semble secondaire mais il ne l es pas
    Une fois l envoutement qui s installe on y instille des phrases toutes faites qu on repetent
    ‘ Imaginez votremari ou votrefils qui decrochent un poste dans une grande firme
    Il a travaille fort …et la soudain arrive une fake news concernant un evenement avec une femme. Evidement c est faux , moi cam est arrive plusieurs fois, elle lui en veut ou ne se rappelle memem
    Ne laissez ces faussesaccusations detruire le travail de votre mari oude votre fils….’

    La mere est centrale bienveillante elle defend sa famille et compatit avec eux
    L intrigante ne gagnera pas
    3 votes acquis sur 3. Touches par des fibres assez profondes pour etre voteurs republicains plusieurs semaines avant de necessiter un petit rechaud
    Apres tout ils en des bonnes valeurs, ils tiennent aux hommes de la famille et les soutiendront dans l adversite ( incluant les soeurs qui seront solidaires)

    L Amuseur publique donnent. Des spectables dans ses tournees et devant les journaliste
    Il est drole en apparence mais il dirige par instinct c est un gourou un envouteur qui passe par les fibres sensibles des gens mais pas par leur raison

    Une game une guerre de pouvoir ou il ‘ deny delay deflect’ comme un mafioso
    Mais en un grand envouteur de foule

    Ca me semble tres dangeureux
    Les americains risquent de se fracturer encore plus
    La Californie d un cote et la CoteEst de l autre
    Et evidemment les Etats disciple de DT

    Le Canada pourrait gagner a developper davantage les echanges commerciaux avec des pays plus stables
    Je ne connais pas vraiment bien l histoire de la politique americaine
    Si cette situation constitue un precedent ou si c est une situation est deja survenue et a ete traversee dans l histoire de ce pays
    Donc si l un d entre vous erudit pouvait m eclairer ce serait bien apprecie

    Cette situation m inquiete

    Elle fait reculer la notion de respect reconnue non sans travail acharne envers l intelligence et l esprit critique de la femme
    (Apres tout elle sont la mere l epouse la fille de l homme blanc)

    Elle semble releguer a l arriere plan l importance et le respect porte aux minorites

    Elle minimise l importance du consentement eclaire afin de voter selon ses valeurs et ses besoins disparait il emporte par l hynose collective que DT utilise allegrement
    Pourquoi reflechir jevous apporte les faits la voie a suivre et ‘ We will make America Great Again !’

    Puis je en conclure que la notion meme de
    democratie est remise en question lorsque ce controle sournois s installe ?

    Et finalement meme si j en connais tres peu en histoire de la politique a travers les temps
    Serait ce possible que cet envouteur prepare un terrain fertile a l installation
    D un systeme dictatorial …..
    Oh la la nos voisins la
    Presque nos amis nos cousins de camping de voyage
    Nos allies en temps de guerre ou lors d un contrat expat ou on se reconnait dans nos valeurs et notrefacon de travailler
    Ces meme amis/collegues dont parfois l arrogance tient davantage d un show divertissant que d un syndrome de superiorite Seraient
    Pris dans cet engrenage dictatorial …

    Inquiete et meme assez preoccupee

  34. InfoPhile dit :

    Un semblant d’enquête sous forme de poudre aux yeux! En fait, un honteux bâclage, planifié comme tel, d’une enquête qui n’en est évidemment pas une, au grand plaisir des brutes, des goujats et autres incivilisés qui ne regardent pas les moyens, quitte à piétiner leur honneur.

    Et on dit que l’Islam traite mal ses femmes! Gare aux poutres plantées dans nos yeux, car dans ce cas-ci ce sont toutes les femmes américaines qui sont bafouées par cette manoeuvre spécieuse et affreusement politicienne.

    Le moindre des respect envers les femmes commandait une enquête structurée et approfondie.

    En écho à un autre billet:

    « How many years ago ? » Eh l’imbécile, elle avait quinze ans! Tu ne sais pas compter?

  35. Mariette Beaudoin dit :

    Ce qui est le plus difficile à combattre, c’est cette propension de l’être humain à s’accrocher à ce qui les fait souffrir. On sait tous que c’est la part d’inconscient qui parle. Les fans au rallye de Trump sont persuadés qu’ils ont raison. La partisanerie les fait dérailler, de la même façon qu’une épouse va s’accrocher à son mari batteur de femmes. Si ces admirateurs admettaient qu’ils se trompent royalement, c’est comme s’ils devaient abandonner ce en quoi ils ont cru et continuent de croire. L’orgueil en prend un coup. Alors, ça ne risque pas de s’arrêter de sitôt.

    À moins qu’ils reçoivent une taloche magistrale.

    Et dans l’Histoire, il y en a eu beaucoup de ces revirements. La Vie n’aime pas être contredite.

    Il faut être optimistes. Il y a toujours une chose qui échappe à tout criminel, un talon d’Achille, un événement non prévu. Cet événement auquel il n’avait pas pensé, parce qu’il le trouvait insignifiant au départ, s’avère en bout de ligne d’une importance capitale et le fait tomber dans un puits sans fond.

  36. Mabuse dit :

    Si l’enquête du FBI est bidon et BK est nommé à la SCOTUS, la nécessaire impartialité de l’un comme de l’autre sera minée pour longtemps.

    Comme beaucoup l’ont souligné, de nombreux faits, graves, précis et concordants, démontrent que BK n’a pas dit la vérité sur plusieurs questions.

    Dès lors, devant tous ces faits, il est plus que possible que Mark Judge se soit mis à table et ait contredit le témoignage de BK sur tous ces points (références sexuelles dans son agenda – Bart O’Kavanaugh est BK – BK était souvent ivre-mort – peut-être a-t-il même fini par corroborer le témoignage de madame Ford).

    Dans ce cas, l’enquête serait aussi bouclée, sans que d’autres témoignages ne soient nécessaires.

    Enquête bidon ou enquête bouclée, attendons pour juger l’arbre à ses fruits!…

    1. eau-vive dit :

      Mabuse

      Moi aussi je préfère attendre avant de porter un jugement.
      L’enquête porte principalement sur les accusations de madame Ford.
      Si Mark Judge a confirmé son témoignage, le FBI a la réponse.
      Restera à voir la réaction des Ripoux.

  37. Pile-Poil dit :

    En voilà un qui est sorti de l’ombre et échange avec A. Cooper.

    https://youtu.be/UQGrTMLYTCI

  38. Toile dit :

    Faire une enquête ça demande z’un peu d’energies
    1- identifier les victimes, les témoins
    2- localiser celles-ci
    3- les motiver, les supporter à rendre un témoignage. En matiere d’agression sexuelle, ceci n’est pas rien car il faut travailler avec tous les tabous et la crsinte fondée ou pas de représailles, de pression que l’agresseur ou l’environnement fera de facto.
    4- les rencontrer dans un contexte d’entretien non suggestif.
    5- receuillir leur versions
    6- rencontrer le témoignage d’autres personnes pour valider ou invalider. Recommencer à les soutenir.
    6- analyser les faits, soupeser tes instincts,
    7- comparer les versions, évaluer la crédibilité de chacun ainsi que leurs enjeux, les alibis, connaitre la dynamique de l’agresseur.
    6- éliminer les hypotheses non concluantes
    8- conclure un quelque chose
    9- s’attendre en tout temps à des rétractations. Devoir savoir que vous avez à composer avec empathie à des pics de crise où la victime craque.

    Tout cela demande du temps et de l’énergie, beaucoup d’énergies. D’accord, ce n’est pas typiquement une enquête et d’accord la prescription du mandat en terme de temps est une farce, mais diable, expliquez moi comment il se fait que les personnes qui se bousculaient au portillon furent mise sur la voie d’evitement ? L’objectif n’étant nécessairement pas une corroboration d’agression sexuelle, la recherche de vérité notamment sur la notion de parjure étant suffisante en elle même. Là aussi des témoins se bousculaient au portillon.

    Au travers le fouilli de « faits » édulcorés qui sortira du rapport du FBI, il faudra pas oublier que celui sera à nouveau censuré par la Maison totalement Brune et soumis à la piece au vote du comité judiciaire. Préparez – vous à des railleries sans nom du felé personnage qu’est leur prézidan ( pas capable d’écrire le mot).

    Le tout se transforme en crise constitutionnelle majeure. Déjà présente, on vient d’y mettre un accélérant. En crime contre la justice.
    Je suis plus qu’écoeuré. En rage.

    Ps : J’ai intentionnellement éviter une analyse politique de la chose.

  39. Lily D. dit :

    De toute façon, nonobstant les accusations d’abus sexuels et de parjure, le juge Kavanaugh n’a pas démontré qu’il possédait toutes les qualités nécessaires pour être nommé à la Cour suprême. À cet effet, un millier de juristes viennent de signer une lettre ouverte dans le New York Time. Il reste à savoir si l’entêtement de Trump à protéger son poulain relève du fait que les narcissiques n’admettant jamais leurs torts, ils vont toujours faire en sorte de pouvoir blâmer les autres pour leurs échecs, ou s’il veut vraiment s’entêter jusqu’à la fin pour le faire passer (menaces, pots de vin – on sait déjà qu’il peut tenter d’acheter les gens avec l’histoire de Stormy Daniel, ou autres magouilles internes pour déstabiliser, etc. ). Si jamais le sénat rejetait le juge Kavanaugh, Trump aura, de son côté, toujours laissé croire que son choix était le meilleur et il aura sauvé la face : ce sera la faute de quelques sénateurs incompétents ou idiots, pas la sienne.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :