Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

29-JUL3.jpg

Craig Unger doit maudire le hasard qui a fait coïncider la sortie de son nouveau livre, House of Trump, House of Putin, avec celle des mémoires d’Omarosa Manigault-Newman dont tout le monde parle. Après tout, il croit tenir des informations qui ne relèvent pas du simple commérage. Selon lui, Donald Trump a été compromis par les services de renseignement russes en raison de ses liens avec des membres de la mafia russe qui ont investi des sommes d’argent importantes dans son empire familial. Des liens qui remontent à 1984 lorsqu’un mafieux russe a offert au futur président 6 millions de dollars en argent comptant pour acquérir cinq condos dans la Trump Tower, toujours selon Unger, qui qualifie le joyau de l’empire immobilier de Trump de «cathédrale du blanchiment d’argent».

Unger, qui a déjà publié House of Bush, House of Saud, dit avoir retracé des centaines de transactions semblables au cours des trois dernières décennies où quelque 1 300 condos ont été vendus par la Trump Organization dans le cadre d’opérations de blanchiment d’argent. Unger soutient que ces transactions ont fait de Trump un agent (asset) du gouvernement russe et de son président, Vladimir Poutine, parce que les frontières sont poreuses selon lui entre le crime organisé et les services de renseignement de la Russie.

Unger a accordé ce matin une entrevue à l’émission Morning Joe de MSNBC :

M’est avis que Donald Trump préfère que le public américain s’intéresse plus au livre d’Omarosa qu’à celui d’Unger.

(Photo AP)

69 réflexions sur “Trump, la mafia russe et le livre qui passe sous silence

  1. Bidulen dit :

    @M.Hetu
    À chaque fois que je vois que vous annoncez un nouveau sujet, j’ai un seul espoir: que vous annonciez l’arrestation du déchet en chef! Je rêve à cela tous les jours!

    1. Serge Montpetit dit :

      Moi aussi.

  2. Pierre dit :

    C’est incroyable qu’une personne qui se présente pour le poste le plus important de la planète ne soit pas ventilé!!! Aucune entreprise laisserait une telle personne atterrir chez elle, du moins une entreprise digne de ce nom. Mais la fameuse swamp même comparé à l’epoque De Nixon, Washington est bien plus crasseuse en ce moment qu’à la fin des années 60 et début ‘70. Et Nixon était un vrai de vrai bandit…l’agent orange vient de le devancer.

    1. Nycole L. dit :

      Ce « trump » serait tarés heureux de savoir qu’il est considéré comme un « meilleur bandit » que Nixon, qui jusqu’à nos jours était reconnu comme le pire bandit ayant présidé les « states ». Je suis d’accord avec vous, C’est la pire des rapaces à présider les U.S.A. et on ne connaît pas encore officiellement son curriculum!!!😣

      1. Nycole L. dit :

        Correction:
        Pas taré mais…. très heureux

      2. au contraire, on le connaît très bien après avoir lu l’excellent livre ‘The Making of Donald Trump’ écrit par le journaliste d’enquête David Cay Johnston et publié en juillet 2016…

  3. Superlulu dit :

    Bof, il ne sera pas dans le top de cette semaine, mais ce livre va se vendre comme des petits condos chauds.

  4. Cyto dit :

    Ces informations sont certainement en la possession de Mueller à l’heure actuelle. On sait qu’il a obtenu des pouvoirs d’enquête étendus si il obtient des informations sur un crime qui n’et pas relié directement à sa propre enquête.

    Ce n’est pas la première fois que j’entend parler de blanchiment d’argent lié à l’achat de condo par des oligarques russes, on sait aussi par Junior que les russes fournissent des fonds aux affaires de Trump.

    C’est le président des États-unis, « /$%, autant j’ai envie de voir le résultat de l’enquête, autant il faut qu’il monde un dossier béton, incontestable.

    Mes les républicains, eux, ils sont pas obligés d’attendre la fin de l’enquête! Ils pourraient réagir maintenant et ne pas être complice de Trump, en déclenchant des enquêtes (des vraies enquêtes, svp, pas de Nunes pour faire le tapis).

    Tout ça va mal finir. Trump a trop de pouvoir dans les mains, même si il a des gens pour le ralentir ou renverser ses décisions, il est trop dangereux pour être laissé à un poste d’une importance telle, tout en ayant des informations aussi précise sur sa compromission avec les russes.

  5. T. Tebow dit :

    Et justement, le livre d’Omarosa est un sapré show de boucane qui tombe un peu trop à point. Pendant qu’on obsède sur l’existence d’un « n-word tape », les « closing arguments » du procès Manafort et les magouilles pour faire avançer la confirmation de Kavanaugh se déroulent en arrière plan.

    1. gl000001 dit :

      Théorie du complot # 1245 : On a commandé le livre à Miss Amorosa pour faire oublier la sortie du livre à Mr Unger. 😉

      1. Layla3553 dit :

        @gl00000114:31

        1245-1Aussi pour faire oublier l’excellent article de l’oncle de S.Miller😉 Layla

  6. eau-vive dit :

    Moi aussi je serais en colère que mon livre coincide avec la sortie du livre d’Omarosa que je n’ai pas lu évidemment et que je lirai pas. Juste à entendre toutes les histoires sales de part et d’autre qui ont entouré la sortie de ce livre, ça m’a plutôt l’air d’un ramassis de commérages et de vengeance écrit pour faire de l’argent. Non merci pour moi.
    Le livre cité dans le billet de M.Hétu semble plus sérieux et a certainement demandé beaucoup de recherches.
    Il révèle ce qu’on soupçonnait déjà. Trump est prêt à côtoyer n’importe quel bandit quand il sent l’odeur de l’argent.
    Comment ça se fait qu’il ne s’est jamais fait prendre ? Sûrement parce qu’il est protégé.
    Peut-être que sa bonne étoile va bientôt s’éteindre ? C’est ce que je souhaite de tout mon coeur.

    1. Layla3553 dit :

      @comme l’étoile de Manafort. Richard Gâtes.M.Flynn. Il aura son heure, s’il trépasse avant la famille écopera pour lui.Layla
      Je dirais que Craig Unger en a fait sa cause à vie. Il doit y avoir passer des nuits blanches.Layla

  7. Superlulu dit :

    Le Twit(ter) de Trump va être en feu demain matin.

    1. RICK42 dit :

      Moi, à sa place, je « ferais le mort » demain matin sur Touiteur. Mais faut dire qu’un impulsif comme lui risque plutôt de se caler davantage en tweetant ventre à terre !

    2. simonolivier dit :

      Au contraire. Il ne dira pas un mot. Il aime mieux se faire traiter de raciste par Omarosa que de porter de l’attention sur le livre de Unger

      1. gigido66 dit :

        Bon point!

  8. fallaitquejteuldise dit :

    Trump, la Trump organisation, sa famille, etc… Quel merdier! On croirait que l’ on a remis les clés de la prison à Al Capone… Va-ton assister bientôt à un procès de mafieux à l’ italienne?

  9. 430a dit :

    M’est avis qu’Omarosa aura bien mérité de son ex-patron pour cet heureux hasard.

    1. papitibi dit :

      Ouin,,, s’il la ré-embauche, on pourra en tirer des conclusions.
      Cela dit, publier un bouquin, ça ne s’invente pas du jour au lendemain. Il faut commencer par l’écrire.Trouver un éditeur. Réviser, corriger, ré-écrire certains extraits. L’éditeur va consulter ses avocats… etc.

      Là, il y a deux processus de publication en parallèle – et le livre de Craig Unger demande des mois de recherches. Alors complot du couple Trump/la chienne Omarosa? Je demeure sceptique…

      1. Layla3553 dit :

        @papitibi 14:08

        Cet homme a fait des années de recherche. La preuve que c’est sérieux c’est que DT l’ignore. Est ce qu’il va continuer ainsi ? A suivre.

  10. RICK42 dit :

    Quand on y pense, ceci expliquerait cela, c’est-à-dire l’emprise de Putin sur le clown orange…si cette allégation se confirme, Trump ne s’en sortira pas indemne…je pense de plus en plus que ce dernier se fera remettre un beau suit orange (ça tombe bien😀)qu’il pourra user derrière les barreaux.

  11. Denis Bergeron dit :

    Donc bref, ma théorie du complot est complète, Trump vent les enfants des immigrants à la mafia russe.

    1. RICK42 dit :

      Denis: j’espère que votre assertion se veut ironique…

      1. Denis Bergeron dit :

        Satirique je disais dans l’autre post… mais bon qui sais….
        il les *vend* peut-être…

  12. quinlope dit :

    Oh la, la, Monsieur Hétu, voilà enfin qu’on laisse les romans à l’eau de rose Omarosienne pour arriver avec du sérieux.

    Les pee pee tapes, c’est de la p’tite bière et les mensonges du gros instables, ils ont tous été compilés. J’étais convaincu que Trump avait profité du blanchiment d’argent et de la mafia russe pour financer ses condos recouverts de feuilles d’or.

    Ceux qui veulent que Mueller termine son enquête ne veulent même pas lui laisser le temps de vérifier certains faits allégués dans ce livre, s’il n’est pas déjà en train de le faire.

    Le problème ce n’est pas de démontrer que Trump est un mécréant, c’est de démontrer que sa liaison avec la mafia russe lui a permis d’arriver à la plus haute fonction publique américaine.

    Au plus vite, je réserve une copie!

  13. treblig dit :

    J’ai toujours pensé que le motif de blanchiment d’argent était plus sérieux que les « pee pee tapes ».

    Après sa 6e faillite, Trump a désespérément besoin d’argent pour maintenir son royaume. Les banques américaines, échaudées, refusent de lui prêter même un vieux cinq cennes vers le milieu des années 90.

    Surgit alors de nulle part la Deutsche Bank qui vient à son secours. DeutscheBank qui sera lourdement pénalisée, pour avoir blanchi de l’argent russe, par les autorités allemandes. Reste maintenant le plus difficile à prouver : faire le lien entre l’argent sale d’origine russe et Trump.

    Je ne sais pas si ce livre apporte des preuves crédibles. Je compte surtout sur l’enquête Mueller pour en faire la démonstration.

  14. RICK42 dit :

    Un article de ce matin dans USA TODAY à lire pour tempérer notre plaisir:
    https://www.usatoday.com/story/life/books/2018/08/14/craig-unger-book-ties-vladimir-putin-donald-trump-russia/949482002/
    …plus de fumée que de feu, semble-t-il…

  15. Mistigrinet dit :

    Трамп – отличный друг Советской России, он помогает нам отмывать много денег, а также помогает нашей стране крепнуть день ото дня. Живой Дональд Трамп, друг русских!

  16. kintouai dit :

    « Que le Real Donald Trump se lève !» clame-t-on.

    Deux hommes se mettent debout.

    « Je m’appelle Vladinald Poump », dit le premier.
    « Je m’appelle Domir Trumtine », dit le second.

    1. gl000001 dit :

      Trump se regarde dans le miroir et dit « Un de nous deux est un traitre » 😉

  17. Ricky In Tampa dit :

    Pauvre Craig Unger. Pas facile de vendre des livres pour un intellectuel comme lui, à cette époque où l’attention médiatique est détournée vers les Billy Bush, Stormy Daniels, Michael Wolff et autres Omarosa Manigault-Newman de ce monde…

  18. Mistigrinet dit :

    p.s. mon message en russe, ci haut, pourrait être traduit par : « Trump est un excellent ami de la Russie soviétique, il nous aide à blanchir beaucoup d’argent et aide également notre pays à se renforcer jour après jour. Vive Donald Trump, un ami des Russes! »

    (nota bene : moi Mistigrinet je ne suis pas russe, mais bien québecois comme beaucoup d’entre nous ici ; juste un peu d’humour ou de surprise que j’ai cherché à faire par ce petit message en russe (vive google translate !)) 🙂

  19. A.Talon dit :

    «Unger soutient que ces transactions ont fait de Trump un agent (asset) du gouvernement russe et de son président, Vladimir Poutine, parce que les frontières sont poreuses selon lui entre le crime organisé et les services de renseignement de la Russie.»

    Et voilà. On en revient encore et toujours à la loyauté plus que douteuse du Benedict Arnold Orangé envers son propre pays. Remontent alors à la surface les pénibles images de la pitoyable conférence de presse d’Helsinki avec le marionnettiste moscovite. Le portrait d’ensemble présente désormais une cohérence inégalée dans cet ouvrage, confirmant les pires doutes qu’on pouvait entretenir au sujet de la Carpette du Kremlin. Et le mot TRAHISON nous revient une fois de plus à la bouche…

  20. Paqyerette Palardy dit :

    Et ce Unger se serait tû tout ce temps… impossible … tout ce qu’il y a eu de plus négatif est sorti pendant la camagne électorale 2016, à moins qu’ils en aient gardé pour les «  mid-terms » De plus entrevue donnée à Crazy Joe de MSNBC, encore moins crédible… si la chaîne CNN avait cru Craig Unger , elle aurait eu l’entrevue…

    1. A.Talon dit :

      «tout ce qu’il y a eu de plus négatif est sorti pendant la camagne électorale 2016»

      Qu’en savez-vous? Faites-vous partie du cercle restreint de la fripouille orangée?

      «De plus entrevue donnée à Crazy Joe de MSNBC, encore moins crédible…»

      Il faudrait bien nous donner un de ces jours votre définition de la crédibilité, mon bon Picotte. Ce n’est pas tout de dire qu’une personne n’est pas crédible, encore faut-il expliquer pourquoi.

    2. Pile-Poil dit :

      Il y a deux Paquettes.

      Payquerette Palardy et
      Paquerette Palardy

      Un clône?

      1. Pile-Poil dit :

        Depuis ce,post, quand j’é ris, la page se repositionne au début. Y a-t-il quelque chose à,faire monsieur Hétu? Car je ne peux participer. Merci!

    3. Gilles Morissette dit :

      @Paquerette Palardy

      Vous devriez savoir que ce genre de livre ne s’écrit pas sur le coin d’une table. On parle pas ici d’un livre de recettes mais d’une véritable enquête journalistique qui nécessite des mois voire des années de travail. Chaque information doit être validé par un ou des sources crédibles. Certaines d’entre elles étaient probablement en Russie ce qui a compliqué encore davantage le travail d’enquête de l’auteur.

      il faut avoir de bons contacts avec les bonnes personnes et briser le mur de méfiance qui s’installe chez ceux qui savent des choses mais qui refusent de parler par crainte des représailles. Il faut donc du temps, parfois beaucoup de temps, pour établir un lien de confiance qui va faire en sorte que la source accepte de parler.

      La rédaction du livre est également une tâche complexe car il faut agencer le contenu afin d’en faire un texte cohérent ayant une certaine logique. On peut présumer que Unger avait des collaborateurs afin de l’aider dans cette lourde tâche.

      Une fois le tout terminé, il faut le faire valider par des avocats spécialisés dans ce genre de livre car l’auteur n’a aucune marge de manoeuvre. La moindre petite erreur de fait ou d’interprétation peut valoir à son auteur ainsi qu’à l’éditeur, des poursuites pour diffamation. Pour utiliser une expression bien connu, l’auteur et l’éditeur doivent être « ceinture et bretelles » avant de le publier.

      Non, « Unger ne s’est pas tu tout ce temps » comme vous le prétendez. Il a, comme tout bon auteur le fait lorsqu’il traite ce genre de sujet, pris toutes les précautions nécessaires afin de protéger sa réputation. Que l’éditeur lui ait demandé de sortir le livre avant les Mid-terms n’a rien de scandaleux. On sera bientôt en automne, ce sera la rentrée et c’est le moment idéal pour les maisons d’éditions pour lancer sur le marché de nouveaux bouquins. Tout le monde sait ça.

      Je sais que je vais lire ce livre avec intérêt car ce genre de sujet me passionne. Et vous, allez-vous le lire?

  21. InfoPhile dit :

    Bon, enfin on arrive à ce dont plusieurs se doutent depuis au moins la course à l’investiture du parti républicain, soit le blanchiment de l’argent de la mafia russe par Trump! J’espère que Mueller a deux bonnes longueurs d’avance sur Unger.

    Mais en effet, Trump a beaucoup de chance que ces deux livres sortent en même temps. Peut-être même un peu trop. Il appartient maintenant aux médias d’établir la priorité.

  22. A.Talon dit :

    «Des liens qui remontent à 1984 lorsqu’un mafieux russe a offert au futur président 6 millions de dollars en argent comptant pour acquérir cinq condos dans la Trump Tower,»

    1984. Une bonne demi-douzaine d’années avant la chute de l’Union Soviétique, l’Andouille était donc déjà manipulé par le KGB. Possible que le petit bureaucrate des services secrets qu’était alors Poutine ait été mis au courant du projet de soudoiement de personnalités occidentales à des fins d’infiltration.

    1984. Un bon trois ans avant la publication de «The Art of the Steal», que les analystes politiques considèrent souvent comme étant le coup d’envoi du Drumpf dans sa conquête de la Maison-Blanche. Est-ce une idée qu’on lui aurait mis dans la tête à Moscou, par hasard?

  23. A.Talon dit :

    «Après tout, il croit tenir des informations qui ne relèvent pas du simple commérage.»

    Ne vous en faites pas Mr Unger. Vous pouvez être assuré que tout ce que les États-Unis (et nations alliées) comptent de services de renseignements et de corps policiers d’importance ont déjà mis la main sur votre bouquin et en feront bon usage. On peut être sûr aussi que la plupart des médias américains d’importance ont fait de même et n’hésiteront pas, une fois la tempête Omarosa passée, à fouiller davantage les innombrables histoires scabreuses listées dans votre ouvrage.

    1. Pile-Poil dit :

      A. Talon

      Le livre d’Omarosa, ne se vendra pas (pas un gros tirage)!Il y a rien dans ce livre.
      Une sauce allongée pour mieux vendre. Elle n’a aucune crédibilité. Ce qu’elle a à dire pourrait se résumer en 4 pages double-interligne.

  24. A.Talon dit :

    «[Unger] dit avoir retracé des centaines de transactions semblables au cours des trois dernières décennies où quelque 1 300 condos ont été vendus par la Trump Organization dans le cadre d’opérations de blanchiment d’argent.»

    Autant d’actes illégaux, autant d’ACTES CRIMINELS. Plus on en apprend sur l’ordure orangée, plus on constate qu’il correspond à la définition classique du terme GANGSTER:

    – Membre d’un gang, d’une association de malfaiteurs ; bandit.
    – Personne sans scrupule, crapule.

    https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/gangster/36042

    1. ___________________
      @ A. Talon 15/08/2018 à 15:04

      Quelle excellente description ! Cela fait des mois que j’ai constaté les méfaits et crimes de cette vermine prumpeuse.

  25. Pierre s. dit :

    —————————-

    Ce qu’il y a de remarquable c’est cette justice à deux
    vitesse aux USA … dire que certains se ramassent en prison pour
    10 ans après avoir volé un téléviseur ….

    Et des crapules comme Trump se faufilent constamment entre les mailles du filet.

  26. NStrider dit :

    Ca y est c’est parti pour une nouvelle ronde: Le président Trump a révoqué l’habilitation «secret défense» de l’ancien chef de la CIA John Brennan. La Presse

  27. Apocalypse dit :

    HS – Lu sur Cyberpresse:

    http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201808/15/01-5193133-trump-revoque-lhabilitation-de-securite-dun-ex-chef-de-la-cia.php

    Le petit Monsieur a l’égo bien fragile :-(.

    J’entendais M. Brennan ce matin sur MSNBC avec Lawrence O’Donnell et il était (encore) très critique de Donald Trump. Cet homme n’apporte que de la honte à ce poste prestigieux de président des Etats-Unis. Il va laisser un héritage (très) négatif qui va lui survivre longtemps, longtemps!

    M. Brennan a servi son pays pendant des décennies, alors que Donald Trump … misère.

    1. chrstianb dit :

      M. Brennan a servi son pays pendant des décennies, alors que Donald Trump s’est servi de son pays pendant des décennies…

      1. Layla3553 dit :

        @ Chrstianb 15:29

        Bien dit voire excellent. 👏Layla

      2. Henriette Latour dit :

        👏

    2. Layla3553 dit :

      @apocalypse 15:12
      Merci pour le lien et votre commentaire Layla

      @tous
      Désolée pour tous mes messages mais difficile de mettre des liens je suis à deux doigts de rendre mon tablier

    3. Kiki de La Prairie dit :

      Règlement de compte politique. Après le FBI, au tour des services de renseignement ?

  28. martin cotée dit :

    le mafioso en chef….a la maison blanchel

  29. titejasette dit :

    Au Québec, lorsqu’une propriété est vendue, tout est accessible au public (le nom du vendeur et de l’acquéreur sont indiqués dans l’acte de vente lequel est ensuite publié dans l’index des immeubles. S’il y a un financement, l’acte d’hypothèque mentionne le nom du prêteur. (Le notaire garde au dossier une foule de renseignements : copie des chèques, du permis de conduire {avec photos}…

    Si je comprends bien, aux États il n’y a pas de notaire pour clore les transactions. Il y a le« notary public ». La majorité des Etats américains connaît le notary public. Ce n’est pas une profession juridique mais une charge accessoire. Il lui est interdit de donner des conseils juridiques ou de dresser un acte. Il ne procède qu’à la légalisation des signatures sur les actes, mais n’apporte aucune garantie quant au contenu….

    a) Et si un de ces « notary public » décide de coopérer à l’enquête Mueller ?
    b) La Mafia russe peut-elle faire chanter L’orangé ? Je vous assure, c’est écrit dans le scénario du nouveau film de James Bond …

    1. chrstianb dit :

      «Je vous assure, c’est écrit dans le scénario du nouveau film de James Bond …»
      Avec Idris Elba pour jouer 007? :o)
      http://www.lapresse.ca/cinema/nouvelles/201808/12/01-5192766-futur-james-bond-idris-elba-alimente-la-rumeur.php

  30. Syl20_65 dit :

    @paquerette palardy

    Encore un de vos commentaires insignifiants. Avec autant de si et de conditionnel, vous pouvez imaginer n’importe quoi. Ça ne vous gêne pas de vous tourner en ridicule de la sorte?

  31. Toile dit :

    %&$#….d’ignoble personnage que ce pseudo Potus détrius à l’os. Yep, Poutin le tient par les couilles, façon de parler évidemment. Ah, il le le reconnaître Poutin est un sacré bon joueur d’echec. Souhaitons à Mueller qu’il ne soit que meilleur joueur.

    Il ne faudrait pas que le contenu du livre soit remisé sur une tablette.

    1. RICK42 dit :

      Ne vous imaginez pas que les services secrets des USA sont restés assis les mains sous les fesses… surtout que Trump a passé son temps à les dénigrer et les contredire… Ils ont dû mettre les bouchées doubles pour le coincer… encore un peu de patience et nous verrons l’apothéose de ces enquêtes. Monsieur Mueller, on vous attend…

  32. titejasette dit :

    @ chrstianb

    Avec comme acteurs de soutien, chrstianb et titejasette (?)

    Farce à part, quand un prézizidan a par le passé, pendant plusieurs décennies, des relations d’affaires avec la Mafia russe, c’est une belle proie, je trouve ! il peut en faire de l’insomnie et touiter à 4 heures du matin, jusqu’à en perdre la boule.

    1. Pile-Poil dit :

      Titejasette

      A en perdre les couilles! Elle sont plus précieuses que sa boule qui ne sert à rien de toute façon.

  33. Lecteur-curieux dit :

    « Des liens qui remontent à 1984 lorsqu’un mafieux russe a offert au futur président 6 millions de dollars en argent comptant pour acquérir cinq condos dans la Trump Tower»

    La transaction a été conclue oui ou non ? Quel prix les condos se vendaient?

    6 millions vous voulez dire en espèces avec des valises pleine de fric ? Trump fait quoi avec ? Il fait de l’évasion fiscale ?

    Blanchir de l’argent c’est donner une apparence légale à un commerce illégal. Revenus de drogues, de prostitution, de trafic d’armes réinvestis dans l’immobilier, la restauration, la construction…

    Dans des condos de luxe, il peut s’y passer de la prostitution et des trafics de toutes les sortes.

    Les casinos maintenant ? Sans drogues, ni prostituéEs ce n`est pas un vrai casino. Attention, ce ne sont pas tous les clients du casino qui sont aussi ceux des criminels.

    1. Madalton dit :

      Ça semble donner de la crédibilité à la théorie de Jonathan Chay dont M. Hêtu avait fait part le mois dernier.

      http://nymag.com/daily/intelligencer/2018/07/trump-putin-russia-collusion.html

  34. Lecteur-curieux dit :

    Faut-il accuser les Molson et les Canadiens de Montréal pour ceci ;

    https://www.journaldemontreal.com/2017/02/28/des-kilos-de-coke-entreposes-dans-la-tour-des-canadiens

  35. Gilles Morissette dit :

    Je corrige ce que j’ai déjà écrit. Potus 45 n’est pas le pire président depuis Nixon. Il est le PIRE président de l’Histoire de ce pays.

    Ce livre qui semble bien documenté, confirme les soupçons de plusieurs observateurs quant à l’attitude de l’Abruti-En-Chef face à la Russie. On comprend mieux maintenant pourquoi il s’est conduit comme une lavette sans envergure lors de la conférence de presse conjointe tenu avec Putin après le Sommet d’Helsinki. Putin le tient par les couilles et il n’a pas l’intention de lâcher sa proie.

    On comprend également les raisons qui ont fait que la nouvelle concernant la révocation de l’habilitation sécuritaire de Brennan soit sorti aujourd’hui. Pendant que les médias parleront de ça, personne ou à peu près ne parlera du contenu du livre de Unger. Espérons que son éditeur ait planifié une tournée des médias pour en faire la promotion.

    J’ai déjà hâte de lire ce livre. Le sujet est pas mal plus pertinent que les commérages d’Omarosa. On parle ici de l’homme le plus puissant de la planète qui s’avère être une véritable fripouille et une crapule de la pire espèce. Il a traficoté avec la mafia russe et a été impliqué dans le blanchiment d’argent. Ce n’est pas rien.

    J’ai connais un qui doit également avoir hâte de lire ce livre: Robert Muëller, à moins que son enquête se soit déjà penché sur le dossier ce qui est probablement le cas.

    À venir. Un tsunami de tweets rageurs et incohérents de l’Orange Julep dans les prochains jours.

  36. monsieur8 dit :

    Unger affirme que Trump aurait vendu des condos à des gens (des Russes!) qui voulaient blanchir leur argent. Il en conclue que Trump est compromis par la mafia Russe, et, en conséquence, pas les services de renseignements Russes parce que, selon lui, les frontières sont poreuses entre les 2 entités. Donc, conclusion irréfutable de l’auteur : Trump est un asset de Poutine, un agent Russe infiltré dans l’administration américaine… Wow !

    Y a-tu juste moi qui trouve ça un peu gros, qui pense qu’on nage un peu trop profond dans les théories du complot?

    Ah ben, je lis les commentaires et on dirait bien que oui… Quel naïf je dois être! Je courre m’acheter moi aussi mon casque d’aluminium, ensuite je visionne toutes les vidéo de Qanon pour me rassurer !

    PS : les éditeurs de livres vont se rappeler des années Trump comme étant des « Golden years ».

  37. Sebseb dit :

    Monsieur Hétu, je crois que votre conclusion illustre une de mes hypothèses (et non fait)

    1) Trump est complètement sous le jougs des Russes. Entre les investissements et les plans filmés, le marge de manœuvre est inexistante pour lui.

    2) Omarosa n’est pas si propre qu’elle n’y paraît et sont témoignage arrive à un très bon moment, Manafort et Inger passants en second lieu dans les nouvelles.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :