Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

merlin_138801432_cc4c2eaa-885c-4446-bd74-bc013e37607f-jumbo

Kim Yong Chol, ancien chef des services secrets nord-coréens, est attendu cet après-midi à New York, où il participera à des discussions pour préparer un éventuel sommet entre Kim Jong-un et Donald Trump. La présence aux États-Unis de ce haut responsable nord-coréen illustre la détermination du régime de Pyongyang à sauver ce sommet qui a été annulé la semaine dernière par le président américain. Détermination que ce dernier semble aujourd’hui partager.

Pendant que l’avion de Kim se dirige vers JFK, une délégation américaine menée par Sung Kim, ancien négociateur avec la Corée du Nord et actuel ambassadeur des États-Unis aux Philippines, rencontre des représentants nord-coréens dans la partie nord de la zone démilitarisée qui sépare les Corées.

J’invite ceux qui ne l’ont pas déjà fait à lire ce billet publié dimanche sur les motivations économiques qui expliquent la volonté de Kim Jong-un à vouloir conclure une entente avec les États-Unis. Reste à voir s’il est prêt à abandonner son arsenal nucléaire ou si Donald Trump est disposé à mettre de l’eau dans son vin sur cette question.

29 réflexions sur “De la visite nord-coréenne à New York

  1. Danielle Vallée dit :

    Au moins il y a des adultes dans la salle, des deux côtés.
    Même s’ils ne font que se parler pendant le prochain 10 ans, c’est mieux que se jeter des bombes pendant la même période.
    10 ans, c’est la durée minimale de ces négociations selon les experts….

    1. sorel49 dit :

      Même si ces efforts n’aboutissent à rien présentement , les pourparlers sont à continuer, ils sont meilleurs que les invectives présidentielles.

    2. gl000001 dit :

      C’est 9 ans et 355 de trop pour Trump.

      1. gl000001 dit :

        355 jours 😉

  2. Pierre S. dit :

    ____________

    Ce n’est pas la Corée du nord
    qu’il faut dénucléariser mais les USA.

    1. NiCMeF dit :

      Pierre S. dit :
      29 mai 2018 à 9 h 43 min

      ____________

      Ce n’est pas la Corée du nord
      qu’il faut dénucléariser mais les USA.

      ====

      Et la Russie, Israel, France, R-U, Pakistan, Inde, CdN, la Chine…YeP !

      1. duquettegilbert dit :

        @ NicMeF

        Eh oui, dans le meilleur des mondes il faudrait que tout les Pays possédant l’arme nucléaire s’en départissent. MAis vous rêvez mon cher, cela n’arrivera pas de nom et votre vivant.

      2. igreck dit :

        Ne manquent pas d’air tous ces « Grands » qui se sont dotés de LA bombe et qui refuse que d’autres la possède. C’est le joujou préféré de tous les militaristes au monde. Et la dernière élection états-unienne prouve qu’une grande démocratie peut aussi générer un leader souffrant d’une mégalomanie le rendant extrêmement dangereux.

      3. 65Jaypee dit :

        Pour 10 points, quel est le seul pays à avoir utilisé l’arme nucléaire contre des civils désarmés. Petit tuyau: il l’a même utilisée deux fois…

      4. Boabab dit :

        Je vois souvent sur ce blogue un commentateur di re ce qui est bon pour minou est bon our pitou et dans ce cas ci,aucun doute ça s’applique .Faut tout de même êtres cohérent .

    2. Aube2005 dit :

      Tout a fait d’accord avec vous.
      Le pays le plus dangereux de la planète.

    3. _________

      @ Pierre S

      Tout à fait d’accord avec vous.
      Jusqu’à maintenant, ce sont les USA qui décident qui a droit à l’arme suprême et qui ne l’a pas.
      🙁

  3. Dekessey dit :

    Je veux bien que ces discussions ait lieu et qui favorisent un apaisement en Corée, à condition que l’imbécile de la maison blanche n’hérite pas du prix Nobel de la paix.

    1. gigido66 dit :

      Tout à fait d’accord avec vous…il est loin de le mériter et ce serait une insulte au monde entier, mis à part pour Israël bien sûr! Ça ne ferait qu’amplifier la grenouille qui veut devenir plusieurs grosse que le bœuf!

      1. gigido66 dit :

        Plus grosse…pas plusieurs…

      2. Le Cyclope dit :

        Ouais, mais souvenez-vous que dans la fable, elle pete….

  4. fallaitquejteuldise dit :

    Ce qui est rassurant, c’est que l’on ne laisse pas au hasard, du despote et du roitelet, de décider de la suite des choses. J’imagine que la diplomatie va mettre de l’avant les sujets faisant consensus. Reste à savoir si, le jugement des deux belligérants, respectera ce qui a été discuté entre les parties. Vous savez Trump n’aime pas les télésoufleurs…

  5. Robert D. dit :

    L’intervention de la Chine dans ce jeux de cache/cache diplomatique est à la base de toute cette activité. Reste à savoir les objectifs de cet immense empire qui semble vouloir dominer le monde dans un futur rapproché, en commençant par l’Asie du sud-est. Belle perspective eu égard à sa façon particulière de gouverner son peuple et des contradictions inhérente au parti unique et communiste qui leur est imposé.

    1. Aube2005 dit :

      Depuis la dernière guerre mondiale, les USA ont voulu mettre la planète à genoux pour exporter leur démocrassie et pour voler les richesses des pays à leur bénéfice.

      1. Richard Desrochers dit :

        « Avec seulement 6,3 % de la population mondiale, nous représentons près de 50 % de la richesse mondiale. […] Dans cette situation, il est impossible que nous n’éveillions pas l’envie et le ressentiment. Notre tâche principale, dans les années à venir, est de mettre en place un système de relations internationales qui nous permette de maintenir ce déséquilibre. » George Kennan, PPS [?Politic Planification ?], 23 février 1948, (Document secret du Département d’État)
        Cité par Chomsky, N. « Quelques tentatives maladroites de faire le bien. Interventions militaires au Vietnam et en Amérique centrale ».Conférence donnée à Harvard University le 19 mars 1985.
        Paru dans The Chomsky Reader (1987).

    2. sorel49 dit :

      La Chine devient un acteur incontournable dans cette partie du monde, pas seulement par l’influence politique, militaire mais aussi par son pouvoir économique. L’Andouille au début de sa présidence s’en vantait «  gagner des bailles commerciales, c’est facile « , il se rend compte que les Etats-Unis peuvent se mettre réellement dans le trouble avec les barrières tarifaires.

  6. bleuetdaa dit :

    Si j’étais Nord-Coréens,

    Je demanderais des garantis pour que les Ameuhricains respectent leur signature.

    Parce que le future traité devrait à la fin ressembler à celui des Iraniens que le Bully a déchiré.

    Inspections international sue le respect du traité, me semble inévitable, surtout que la Corée du Nord pourrait souhaiter comme les iraniens, conserver l’option des réacteurs nucléaires pour leur électricité. Options à laquelle on devra recourir pour diminuer l’émission des gaz à effet de serres.

    Sinon on parle beaucoup de dénucléarisation de la péninsule et très peu de réunification, ce qui causerait le problème du système politique d’une future Corée réunifiée.

    Et enfin, pourquoi les russes sont si silencieux, la Corée c’est un voisin, il devrait se sentir concerné.

  7. Luc dit :

    Je vois mal la Corée du Nord se départir de l’arme nucléaire, le seul outil qui lui a permis d’avoir une certaine crédibilité auprès des USA. Les exemples de la Libye et de l’Irak (qui n’avait finalement même pas l’arme nucléaire) n’ont fait que démontrer les dangers d’être faible face aux USA. Malheureusement, c’est comme Trump le dit avec les armes à feu: c’est plus sûr que tout le monde soit armé que de bannir les armes. Dans ce cas-ci malheureusement, je pense que la Corée du Nord n’aurait pas tort de penser ainsi.

    Ceci étant dit, la vraie pression vient sûrement de la Chine. Et celle-ci n’étalera pas son jeu sur la place publique. Jusqu’où la Chine veut-elle mettre la pression sur la Corée du Nord, là est la question… Les Chinois pensent à très très long terme. Ils pensent en terme de civilisation, pas en terme de réélection. Ils savent que Trump ne sera plus là dans 2 ans ou au pire 6. Une milliseconde dans leur espace-temps.

    1. Richard Desrochers dit :

      Vous faites un parallèle intéressant. Comme si Kim appliquait la médecine de Trump : la meilleure protection contre un bad guy with a gun, c’est un good guy with a gun.

  8. Benton Fraser dit :

    À la fn du mandat de Trump, la Chine n’aura jamais été aussi forte, les États-Unis aussi peu d’influence dans le monde et Trump… jamais été aussi riche, gracieuseté de la Chine!

    MAGA!!!

  9. Pierre S dit :

    _____________

    NiCMeF

    D’accord avec toi …
    Mais il faut en premier désarmer le plus instable.
    Et si je me fit au comportement erratique de Trump
    depuis son entrée à la maison blanche et surtout
    qu’on tiens compte des menaces directes et totalement
    irresponsables qu’il a proféré à l’égard de la Corée du Nord
    il est clair que les USA doivent être au sommet de la liste
    des pays qui doivent être dénucléarisé.

  10. Pierre S dit :

    ___________

    Quand les américains confient le BOUTON ROUGE
    du nucléaire à Barrak Obama c’est une chose mais quand
    le même pouvoir ( lire responsabilité) est entre les mains
    d’un individus instable menteur et colérique en proie à toute
    sorte de lubies ??? La je deviens très nerveux.

  11. Boabab dit :

    C’est quand même incroyable nous sommes rendus à penser que la Corée du Nord est à l’egal avec les USA pour la crédibilité
    Nous en sommes à se demander lequel nous inspire assez confiance pour sa responsabilité nucléaire les declarations passées de
    l’unet les actes de l’autre nous laissent perplexes.

    Le problème avec Trump c’est que même si il est à la table de négociation il peut dénoncé l’accord fraichement signé sous n’importe lequel prétexte aussitôt dans l’avion du retour.

    Voici le dilemme des nord coréen, ils savent avec qui ils vont traité c’est comme flatté un gros ver de terre,la question est-ce le cul ou la tête comprend t’il ce que l’ont dit..

    Ha !finallement c’est seulement un hotel Trump qu’il veut ouvrir et une chaine de cochonnerie pour Yvanka.

  12. sorel49 dit :

    À la recherche d’une histoire divertissante , je suis tombé sur le gazouillis de Mr Hetu, qui relayait une nouvelle du très sérieux NBCnews. A croire que pas grand monde n’est optimiste du sort de la rencontre.

    « À défaut de renoncer à son arsenal nucléaire, KJU serait prêt à offrir aux Américains la possibilité d’ouvrir un McDo à Pyongyang ou un autre resto du genre, selon la CIA. »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :