Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

« Peut-être que la seule chose qui a changé est qu’en raison de sa citoyenneté russe, apparemment maintenant il pourrait bien être conscrit pour combattre dans la guerre de la Russie en Ukraine. M. Snowden devrait retourner aux États-Unis où il devrait faire face à la justice comme tout autre citoyen américain. »

Ned Price, porte-parole du département d’État, réagissant à l’octroi par Vladimir Poutine de la citoyenneté russe au lanceur d’alerte américain Edward Snowden. L’ancien consultant informatique de l’Agence de sécurité nationale (NSA) a trouvé refuge à Moscou en 2013 après avoir révélé par l’entremise de WikiLeaks l’existence du programme Prism, vaste dispositif de surveillance de données informatiques circulant sur internet et de données téléphoniques. Il doit répondre à des accusations d’espionnage aux États-Unis.

(Photo Getty Images)

59 réflexions sur “La citation du jour II

  1. Charlot dit :

    Tomber de Charybde en Scylla, finalement.🙄

    1. xnicden dit :

      👍

  2. el_kabong dit :

    « … il pourrait bien être conscrit pour combattre dans la guerre de la Russie en Ukraine. »

    Ça, ça serait comique…

  3. Apocalypse dit :

    « Il doit répondre à des accusations d’espionnage aux États-Unis. »

    🤣

    Ned Price, lorsqu’on parle d’un simple citoyen, là le système de Justice marche à fond. 🤦‍♂️

    Vous et bien d’autres devriez apprendre à se la fermer de temps en temps, ça éviterait de vous ridiculiser.

    1. Kelvinator dit :

      Où est le ridicule dans cette déclaration?

      1. Gilles Morissette dit :

        @Kelvinator(26/09/2022 à 15:09)

        Vos posez la bonne question.

        Il n’y a RIEN de ridicule dans cette situation, bien au conraire.

        M. Price soulève un questionnement fort légitime mais il semble que certaines personnes éprouvent quelques dificultés à gérer cettte réalité.

        Ce sont généralement les mêmes persones qui montent aux barricades à chaque fois afin de défendre la liberté d’expression mais qui s’offisque que quelqu’un se serve de cette liberté pour évoquer un point de vue qui leurs déplaît.

        Vivement les ciseaux du censeur pour faire disparaître ce malotru !!

        Ça doit être ça « la liberté d’expression à géométrie variable » ou « à deux vitesses ».

  4. Grenouillage dit :

    C’est quand même ironique qu’un sonneur d’alerte américain doit fuir en Russie pour avoir dévoiler au grand public des méthodes douteuses de contre-espionnage envers leurs alliés.

    N’ayant fait aucune service militaire en Russie, il évitera la conscription…pour le moment.

     » Ces révélations contribuent à faire connaître au grand public l’ampleur des renseignements collectés par les services secrets américains et britanniques. Elles ont notamment mis en lumière les programmes PRISM et XKeyscore de collecte des informations en lignes, le programme GENIE d’espionnage d’équipements informatiques à l’étranger, l’espionnage de câbles sous-marins de télécommunications intercontinentales et d’institutions internationales comme le Conseil européen à Bruxelles ou le siège des Nations Unies, ainsi que de nombreuses pratiques en cours au sein de l’agence pour parvenir à ses fins.  »

    1. el_kabong dit :

      « …des méthodes douteuses de contre-espionnage envers leurs alliés. »

      J’attends toujours qu’on me donne un seul exemple d’un citoyen « ordinaire » qui aurait été lésé par ces « méthodes douteuses »…

      1. Grenouillage dit :

        Il faudrait avoir accès au contenu de certaines boites qui sont ou étaient détenus par Trump.
        Ce n’est pas le genre d’information que vous obtiendrez en lisant le journal du matin.

      2. el_kabong dit :

        Spéculations, suppositions, etc…

      3. el_kabong dit :

        @grenouillage

        Par ailleurs, je ne vois pas ce que minable orangé vient faire dans la question que je vous ai posée…

      4. M.Rustik dit :

        @el_kabong, c’est ce genre d’espionnage qui permet par exemple de relier des gens. Ce n’est pas des personnes qui font l’écoute mais des IA et quand des liens et mots particuliers sont trouvés, il y a des humains qui finalement observent et jugent cette information.

        Techniquement cette information sur le citoyen ordinaire (moi pas exemple) ne sera jamais exploité ou même écouté par un humain. Mais s’en servir ne serait pas très difficile. Si un jour je deviens un « danger pour le gouvernement en place » (par exemple un gouvernement Trumpien qui est tanné de m’entedre parler contre lui), il lui est possible d’utiliser cette information contre moi. Il y aura probablement un filon quelque part d’exploitable.

        Ces méthodes ne sont pas mal en soi, l’objectif est noble, mais il ne faut pas grand chose pour permettre des dérapages quand de tels outils existent.

      5. Grenouillage dit :

        Nous avons aussi de nombreuses discussions avec mes amis sur l’utilisation de caméras de surveillance, comme on le fait en Angleterre.
        Pour certains, c’est une atteinte à la liberté et pour d’autres, cela à l’avantage d’améliorer l’efficacité des policiers pour identifier et arrêter des criminels.
        Mais comme vous le disiez, aujourd’hui c’est pour la bonne cause, mais demain…..qui seront les criminels ?

      6. el_kabong dit :

        @m.rustik (et par extension grenouillage)

        Toujours l’imagination à l’oeuvre, sophisme de la pente glissante… quand vous aurez des exemples que ça arrive pour vrai (comme je demande depuis le début) revenez-moi

      7. Sylvain dit :

        Je suis sûr que vous trouvez normal et rassurant que vos courriels, textos, conversations téléphoniques, etc, soient lus, écoutés et archivés par les Américains. Moi, ca me cause un profond malaise de savoir qu’ils le fassent.
        Hillary avait dû s’expliquer avec plusieurs ambassadeurs à ce sujet.

      8. el_kabong dit :

        @sylvain

        Ni « rassurant », ni « normal », p.q. c’est pas ça qui se passe du tout…
        Pour répéter ce que je disais déjà à l’époque, à d’autres paranos, y a personne qui s’intéresse à vos courriels de bonne fête à votre mère grand chérie ou à vos petit sextos coquins… comme d’autres l’ont dit, c’est d’abord de l’IA qui passe au travers de la masse de données (avez-vous idée de l’armée d’humains qu’il faudrait pour ce travail?); l’humain n’intervient que dans l’infime partie qui peut sembler « louche »…
        Il faudrait cesser les scénarios catastrophes de mauvais films de série z…

    2. le_furote dit :

      « N’ayant fait aucune service militaire en Russie, il évitera la conscription…pour le moment. »

      C’est ça l’astuce. C’est pas juste 300,000 malheureux qu’ils vont faire entrer dans le hachoir à viande russe, c’est tant qu’ils peuvent en prendre. Qui croit qu’ils seront repus à 300,000? Ben voyons donc. Ensuite, ils embarquent déjà plein de quidams qui n’ont aucune expérience militaire. Qui croit qu’ils seront regardant côté expérience militaire? C’est la Russie, gold medal de la médiocrité. « Tu as déjà visité un musée militaire? Ah oui, ben envoye en dedans. T’es assez bon. »

      Ils donnent le choix aux manifestants qu’ils embarquent dans la rue: la guerre ou la prison. Si la prison, ce sera la guerre de toute façon parce tu seras désigné volontaire pour racheter tes fautes comme le violeur ou l’assassin, ton voisin de cellule. On vide les prisons. On vide les instituts psychiatriques. On vide les centres d’alcooliques. C’est le grand nettoyage.

      Ils embarquent même les vieux et les malades. Ils sont pas trop regardant. Quand ça chicane trop, on envoie le FSB. Au Daguestan, les hommes qui se font empoignés en pleine rue sont « protégés » par des femmes musulmanes portant le voile. Elles forment une meute et déstabilisent les policiers pendant les malheureux prennent leurs jambes à leur coup. Oui, on embarque aussi les minorités moins désirables. Kadirov le roitelet tchéchène en passant ne veut rien savoir de cette conscription parce qu’il trouve que sa région a assez donné. Il a vu pas mal de ses hommes se faire péter, plus adeptes de TikTok que de la guerre (la vraie). Il a une petite gêne.

      La société russe doit penser que le salami dans le derrière est trop gros ce coup-ci.

      Ciao

      1. Grenouillage dit :

        Si les russes arrivent à former adéquatement 100 000 hommes sur les 300 000, se sera un succès. Ce n’est pas temps sur le nombre que sur la qualité des soldats que le régime doit travailler.
        Avec leurs problèmes de logistiques, de commandement, d’armement, communication, etc… vaut mieux avoir une petite armée qu’une grosse armée à gérer.

      2. Bartien dit :

        « ….vaut mieux avoir une petite armée qu’une grosse armée à gérer. »

        LOL ils sont vraiment en train de la rétrécir leur armée, ça s’en vient vraiment facile à gérer la preuve c’est que Vlad n’a plus besoin de personne

  5. MarcB dit :

    Ce qui est quand même ironique est que le FSB russe a probablement utilisé les révélations de Snowden pour dénoncer les pratiques illégales américaines; et aussi pour les imiter! 😁

    1. Kelvinator dit :

      300 millions minimum dépensé par les russes pour influencer les élections occidentales!
      Putin va bien au-delà des américains!

    2. Grenouillage dit :

      MarcB dit :
      26/09/2022 à 15:13

       » Ce qui est quand même ironique est que le FSB russe a probablement utilisé les révélations de Snowden pour dénoncer les pratiques illégales américaines;  »

      C’est de bonnes guerres.
      J’aurais aussi aimé entendre les pays touchés par ces piratages dénoncés fermement les gestes posés.

  6. Kelvinator dit :

    Snowden n’a pas repris la propagande russe comme l’a fait Assange durant les élections de 2016. Il n’a pas non plus publié de renseignements nominatif sur les contacts et espions américains dans le monde, mettant ainsi leur vie en danger comme Assange. À cet égard, Snowden aurait surement une sentence beaucoup moindre qu’Assange.

    Toutefois, il a outrageusement menti depuis le début (déclaration du 12 juillet à wikileak) lorsqu’il affirmait qu’ail avait accès à tout les dossiers de tout le monde et qu’il pouvait voir tout les détails intimes. Son arrestation rapide prouve le contraire : même les employés ne peuvent consulter tout ce qu’ils veulent sans en subir les conséquences. C’est comme les policiers, qui ne peuvent pas fouiller les détails de leur ex sans se faire arrêter.

  7. Haïku dit :

    « Le naïf est celui qui croit à la générosité de l’ennemi. »
    (B. Triki)

  8. Apocalypse dit :

    @Grenouillage – 15:13

    « C’est quand même ironique qu’un sonneur d’alerte américain doit fuir en Russie… »

    Le rêve de Ned Price et Cie est de mettre la main sur Edward Snowden et de l’envoyer en prison le reste de ses jours, mais pour Donald Trump, qui a fait quelque chose d’extrêmement grave, il n’en subira aucune conséquence et pire, on ne serait pas surpris qu’on s’excuse auprès de lui pour atteinte à sa réputation. 😫

    1. Grenouillage dit :

      Il y a certaines choses qui ne tournent pas rond chez les américains, et ce que vous venez de mentionner s’ajoute à la liste.

      1. Haïku dit :

        Effectivement !

    2. Kelvinator dit :

      Les deux tentent d’éviter de faire face à la justice.
      Trump en créant des obstacles pour retarder le jugement, tandis que Snowden se sauve dans un autres pays et compare le système de justice américains à une république de banane. Les deux ont pour objectif de diffamer le système de justice à leur avantage, en tordant les faits et créant de fausses perceptions.

      Chacun reçoit le support de leur adhérent idéologique, trouvant chaque fois des excuses pour leur « champion ». Snowden est très populaire parmi la gauche anti-establishment, et Trump parmi la droite anti-establishment. Le populisme anti-judiciaire en somme, à la sauce de gauche ou de droite.

    3. xnicden dit :

      Vous me faites penser que Snowden s’en tire pas mal mieux que Reality Winner qui a passé plus de 5 ans en prison pour UN document. En espérant que son exemple donne des cauchemars à Sharpie Pussy Grabber 1er.

    4. el_kabong dit :

      @apocalypse

      Vous n’en savez absolument rien; tous ces scénarios sont dans votre tête…

      1. Grenouillage dit :

        au moins il en a une. 🙂

  9. Apocalypse dit :

    @Grenouillage – 15:29

    « Il y a certaines choses qui ne tournent pas rond chez les américains… »

    Ca ne tourne pas rond et on le constate tous les jours.

    TOUT le pays au grand complet devrait se retrouver sur le divan d’un … psy!

  10. Loufaf dit :

    Je peux me tromper, mais n’ avait- il pas des citoyens américains qui étaient espionnés?

    1. Haïku dit :

      Certainement !!!

    2. Kelvinator dit :

      Ce sont les accusations. Personnellement, je n’ai vu aucune preuve de cela, puisque les lois américaines interdisent d’espionner des citoyens américains, sauf si ceux-ci entre en contact avec un terroriste ou quelqu’un de surveillé. Je ne vois pas le problème dans cette approche. Le travail de la CIA est bien de surveiller, vouloir lui enlever cette outil, c’est vouloir lui attacher une main dans le dos, ce qui bien sur serait du pain béni pour les russes, d’ou la proximité entre Snowden, Assange et Putin.

      La peur vient surtout de la possibilité, plus que d’agissement concret. Si preuve il y avait, soyez certain que Greenwald aurait fait 20 post sur le sujet et aurait monopolisé le sujet pendant des mois.

    3. Richard Hétu dit :

      Le programme était secret mais ne devait pas servir à espionner des citoyens américains, sauf après l’obtention d’un mandat. À ma connaissance, il n’a pas été prouvé qu’il a servi à espionner des citoyens américains de façon illégale.

  11. Samati dit :

    La majorité des programmes d’espionnages dont il est question servaient à la lutte antiterroriste. Les états alliés qui étaient espionnés bénéficiaient des renseignements collectés, dont leur silence apparent.

    Il ne faut pas oublier que Snowden à l’époque où il a révélé ces informations fréquentaient des groupes d’extrême droite américains et Snowden n’avait apparemment pas accepté l’élection d’un président noir, d’où sa décision de trahir son employeur, le gouvernement américain. Il avait pour complices de sinistres individus comme Assange et Greenwald (avec Tucker, il défend l’invasion russe et ses prises de positions sont diffusées en Russie).

    Il devrait montrer un peu de courage et s’enrôler pour défendre sa nouvelle mère-patrie contre les méchants ukrainiens.

  12. Gilles Morissette dit :

    Point de vue fort intéressant de M. Price qui soulève une hypothèse fort légitime.

    Snowdon a certes éveillé bien des conciences par ses actions et on doit lui en être reconnaissant.

    Toutefois, le boomerang de la réalité vient de lui revenir en pleine face.

    Il a accepté la citoyennneté russe parce que ça l’arrangeait.

    Il évitait ainsi la possibilité d’être extradé aux USA afin d’y répondre de ses actes.

    Il est maintenant pris dans l’engrenage de la sale guerre déclenché par le DESPOTE.

    Il se retrouve donc devant la possibilité d’avoir à accomplir « son devoir de citoyen », que cela fasse ou non son affaire.

    Cependant, je suis prêt à parier que Putin va lui octroyer une exemption car il sert bien, pour l’instant, ses intérêts.

  13. el_kabong dit :

    À l’époque où il a révélé ces informations, le ratio de responsabilités sur le jugement pour les exercer était beaucoup trop élevé pour Snowden…

  14. Apocalypse dit :

    @Gilles Morissette – 15:42

    ‘Ça doit être ça « la liberté d’expression à géométrie variable » ou « à deux vitesses ».’

    Vous et « Kelvinator » (sans surprise) n’avaient pas compris MON problème qui est:

    « Un système de Justice à deux(2) vitesses! » 😖

    Edward Snowden passerait le restant de ses jours en prison et Donald Trump, pas une seule seconde!

    Si Edward Snowden a commis un ou des crimes, qu’il soit jugé correctement/équitablement et si Donald Trump en a commis, qu’il soit aussi jugé correctement/équitablement.

    1. Kelvinator dit :

      Vous n’êtes vraiment pas clair…
      C’est assez unanime qu’on condamne la lenteur des actions judiciaires contre Trump. On veut aussi que Snowden soit jugé. Où est le double standard, les « 2 vitesses »?

      Snowden en prison pour le reste de sa vie et Trump pas du tout est le fruit de votre imagination. C’est facile se frustrer si on s’invente des situations exagérés.

      1. el_kabong dit :

        « Snowden en prison pour le reste de sa vie et Trump pas du tout est le fruit de votre imagination. C’est facile se frustrer si on s’invente des situations exagérés. »

        À conserver comme exemple parfait pour « sophisme de l’homme de paille »…

  15. Igreck dit :

    HS
    Immigration… sous-entendu religions🥺
    La forte religiosité de beaucoup d’immigrants entre en collision avec le christianisme fondamentaliste d’une partie des populations locales et la faible religiosité des autres citoyens.
    Dans un monde idéal, tout un chacun pourrait et devrait vivre en bonne intelligence. Mais la religion interfère avec la politique, en particulier avec des questions très actuelles comme l’avortement ou la morale sexuelle.
    https://www.journaldemontreal.com/2022/09/26/le-danger-de-se-taire

  16. Loufaf dit :

    On peut oublier l’ extradition de Snowden aux states. Il doit préférer et de loin sa nouvelle mère patrie. De plus , en reconnaissance, il doit rendre de menus services au maître à penser du Kremlin.
    S’ il était d’ aucune utilité pour Putin, il y a longtemps qu’ il l’ aurait chassé de Russie ou emprisonner sous un faux prétexte.

  17. chatderuelle dit :

    C’est incompréhensible que les USA poursuivent en lanceur d’alerte comme Snowden…

    il y a une hypocrisie dans le monde politique qui déchire sa chemise quand le lanceur d’alerte éclabousse l’autre parti….

    Les USA espionnent leurs propres citoyens !! Ce n’est pas rien! Et pourtant le type est traité comme un traitre….

    Obama n’a pas été très fort dans ce dossier….

    1. Grenouillage dit :

      Le message est clair.
      Si vous êtes lanceur d’alerte, et que vous mettez en danger les intérêts stratégiques des américains, (qui ne sont pas toujours louables en passant) vous serez condamnés et traité comme un traître à la nation.

    2. el_kabong dit :

      @chatderuelle
      « Les USA espionnent leurs propres citoyens !! Ce n’est pas rien! »

      Même question qu’aux autres qui pensent comme vous (au nombre que vous êtes, vous devriez pouvoir trouver UN exemple) : où sont les citoyens victimes de cet épouvantable « espionnage »?…

  18. chatderuelle dit :

    Loufaf

    La Russie ne fait que jouer le jeu pour le soustraire à la justice USA…
    il n’a que peu d’utilité….

    La Russie comme les USA, espionne elle aussi ses citoyens…
    Il serait très très étonnant que Snowden ait un quelconque accès à de quelconques bâtiments secrets russes….

    Préférer?? je ne sais pas… mais entre 50 ans de prison pour avoir dénoncer un abus hallucinant dans un pays considéré comme démocratique ou vivre libre, ou du moins dans une relative liberté en Russie, le choix semble facile à faire…

    Aurait-il naturellement choisi la Russie s’il avait eu le choix? Possiblement pas….
    Mais il est clair que là-bas, il a une certaine paix…

  19. Nicola Douare dit :

    Cette histoire m’a toujours bien fait rire. Suite aux révélations de Snowden, James Clapper, Directeur de la NSA à l’époque s’est carrément parjuré devant le congrès en disant que la NSA n’avait pas volontairement espionnée volontaire des citoyens américains.

    C’est clair qu’il ment, son « body language » le trahit à 100 miles à l’heure. Clapper, bien sûr, n’a pas eu de recommandation au DOJ pour une inculpation criminell. Le coupable aux États-Unis est celui qui a fait lumière sur ce que l’agence faisait, pas le directeur qui était en charge lorsque ça s’est passée et qui a même été mentir au congrès sur ce qu’il faisait.

    Et ça n’a jamais été prouvé? Vous voulez me dire que l’administration Obama a enquêtée sur l’administration Obama et elle a déterminé que l’administration Obama n’avait rien fait de mal?

    1. Grenouillage dit :

      Il a le même regard que mon chien quand je lui demande:
       »Est-ce toi qui a mangé le steak qui était sur la table à manger ?  »

      de répondre:
       » not willingly.  »

    2. Kelvinator dit :

      C’est un point récurrent répéter souvent par les opposants au gouvernement américain, mais ce qu’il dit dans la vidéo n’est pas un mensonge c’est la stricte vérité. À moins que vous pouvez trouver le contraire, ce que j’aimerais bien voir.

  20. Grenouillage dit :

    HS – Camera LIVE (autour de 17:30)
    NASA’s DART Spacecraft on Approach to Asteroid Dimorphos

    1. Haïku dit :

      @Grenouillage
      Merci pour le lien. 👌

  21. chatderuelle dit :

    Nicola Douare

    si la « rumeur » aurait été infondée… il n’y aurait pas eu cette parution devant le congrès….
    une rumeur est démentie, point.

    on ne pourchasse pas un type qui lance une rumeur… sinon les prisons seraient pleines!

    si Snowden est sur la liste des types les plus recherchés aux USA, c’est que sa dénonciation penchait plus du côté vérité que du côté mensonge…

    en tout cas les USA en ont fait pas mal pour un type qui raconte des conneries, selon eux…
    si tout est faux, pourquoi est-il menacé d’emprisonnement?? Ce sont les USA après tout, pas la Russie ou l’Iran ! La justice doit bien exister….
    qu’est-ce que je dis!?? Suis-je bête.!! La justice existe pour les multimillionnaires, évidemment….

    1. Kelvinator dit :

      Snowden dit vrai parce qu’il ne serait pas poursuivi s’il disait des mensonges? C’est plutôt bancal comme argument.

      Il sera jugé parce qu’il a piraté des systèmes informatique gouvernementaux et a diffuser l’information top secret. Sa première déclaration voulant qu’elle avait accès au million de dossiers de tout le monde comme le répète la sénateur dans les vidéos est totalement fausse. Plusieurs autres affirmations sont fausses donc autant de raisons supplémentaires pour éviter la justice.

  22. chatderuelle dit :

    oups…. si la rumeur AVAIT été infondée….

  23. sousmarin dit :

    Les lanceurs d’alerte n’ont pas toujours des motivations nobles mais il n’empêche qu’ils sont utiles en empêchant les gouvernements de faire n’importe quoi…vouloir les « punir » ne montre qu’une volonté d’éteindre l’information pour le public.

    Un état est-il encore une démocratie lorsqu’il viole la loi puis qualifie de crime le fait de le révéler ? Le secret défense a bon dos. Bien souvent, il est utilisé pour camoufler des bavures ou des dérives qui sont plus nuisibles qu’utiles ; il faut donc protéger les lanceurs d’alerte et non les réprimer.

    Bien sûr, les SS vont nous faire le coup des terroristes, qui sont servis avec toutes les sauces nécessaires pour nous faire abandonner l’état de droit au profit d’une illusoire sécurité mais la vraie sécurité est de donner à tous quelque chose à perdre ; l’état de droit, pierre angulaire de la liberté, est un bon candidat !

    1. Kelvinator dit :

      Il y a selon moi une énorme différence entre pirater les systèmes gouvernemental pour dénoncer un état de fait, comparées à pirater pour accumuler des millions et des millions de documents qui pour la plupart n’ont aucun lien avec la prétendue faute.

      1. Kelvinator dit :

        C’est pourquoi il est interdit à la police de faire du fishing, chercher à l’intérieur d’une résidence privée pour trouver des indices pouvant mener à une accusation sans avoir de mandats de perquisition ou de doute. C’est essentiellement ce que fait Snowden, pirater des millions de documents pour espérer en trouver qui soit incriminant.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :