Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

« L’idée qu’une centrale nucléaire puisse être prise dans un conflit est quelque chose à laquelle nous avons beaucoup pensé auparavant, et c’est pourquoi les centrales ont été conçues pour résister aux attaques. Mais l’idée qu’une centrale puisse être utilisée comme un bouclier pour les forces qui occupent une centrale, ou que quelqu’un comme Poutine utilise le risque d’attaques ou d’accident comme une forme d’intimidation – je ne pense pas que c’était quelque chose que nous avons pleinement envisagé. »

Gary Samore, ex-conseiller nucléaire du Conseil de sécurité nationale des présidents Clinton et Obama, commentant l’occupation de la centrale nucléaire de Zporijja par l’armée de Vladimir Poutine au moment où une mission de l’Agence internationale pour l’énergie atomique (AIEA) se trouve en Ukraine pour tenter d’installer sur le site une présence « permanente » afin d’éviter un accident nucléaire.

(Photo AFP)

65 réflexions sur “La citation du jour

  1. Madalton dit :

    Personne n’avait prévu un être comme Putin.

  2. belwet dit :

    C’est probablement le seul aspect du plan de Putin qui a fonctionné…

  3. chatderuelle dit :

    toujours extrêmement difficile de tenter d’imaginer ce qu’un cerveau détraqué peut imaginer…

    trump et poutine nous en donnent encore la preuve….

    1. AB road dit :

      Court commentaire probant comme je les aime…

  4. marie4poches4 dit :

    HS en lien avec les billets précédents.

    En raison de la loi de non ingérence 60 jours avant les élections.

    jean-eric branaa
    @BranaaJean

    #Bloomberg annonce que le ministère de la justice n’annoncera aucune poursuite contre Donald #Trump avant les élections.
    ▶️ Si des poursuites sont ouvertes d’ici le 8 novembre, ce sera sous le sceau du secret et rien ne sera dévoilé au public avant le vote.

    https://twitter.com/BranaaJean/status/1565028654119354368?s=20&t=M0XIHu4WKF-XkkDgohaDiw

    1. anizev dit :

      Rien d’annoncer sauf que Trump va le faire à la première occasion et sur toutes les tribunes

    2. gl000001 dit :

      Beau slogan en perspective pour les démocrates : « Votez pour les républicains au risque de comprendre le 9 novembre que vous avez voté pour des gens qui supportent un criminel »

      1. Bob Inette dit :

        En 2016, les Deplorables RetrumpliQAns ont voté
        en sachant fort bien à quel genre de mafieux ils avaient affaire … MAGA !

      2. Madalton dit :

        @Bob Inette,

        Ils pensaient qu’Hillary était pire.

    3. Gilles Morissette dit :

      @marie4poches4 (31/08/2022à 13:31)

      C’était prévisible. La Loi est claire en ce sens.

      Ce faisant, le DOJ enlève un argument aux Républicains, tout en ayant le temps de peaufiner leur dossier..

      N’oublions pas que même si les Républicains reprenaient le contrôle du Congrès, le 8 novembre prochain, le « Nouveau Congrès », n’entrerait en fonction que le 2 janvier 2023;

      Cela donnerait au DOJ, amplement le temps de déposer des accusations contre LA CHOSE.

      Une fois, le processus judiciaire enclenché, les Républicains, même s’ils ont la majorité, ne pourront pas le stopeer.

      Pourquoi? Séparation des pouvoirs entre l’Exécutif et le Judiciare.

      C’est dans la Constitution.

      Même la SCOTUS aurait les mains liés, à moins que…

      Mais ne spéculons pas.

      1. marie4poches4 dit :

        @Gilles Morissette

        « Cela donnerait au DOJ, amplement le temps de déposer des accusations contre LA CHOSE. »

        Même après le 2 janvier les répus ne pourraient faire quoi que ce soit même si le processus n’était pas enclenché. Le DOJ restera toujours sous la gouverne des démocrates peu importe le résultat des midterms et ce jusqu’en janvier 2025.

    4. Madalton dit :

      James Comey ne s’est pas formalisé du 60 jours.🤔

    5. En raison de la loi de non ingérence…
      – On doit caché tout les acte criminel des wannabe élu?
      – Trump n’est pas en election, pourquoi caché les charges criminels?

      Donc les dems doivent joué la carte de dire qu’il y a des charges (que se soit vrai ou faux) qui sont sous scellé en attendant la fin des elections???

    6. Layla dit :

      @Marie4Poches 13:31
      Mon idée, attendre n’aidera pas les républicains et c’est tant mieux, en attendant l’avant dernier acte soit les accusations puis la condamnation dans ce dossier, DT va prendre toute la place, en délirant de plus en plus, parce que les nouvelles comme d’autres preuves ne cesseront pad de sortir, ils ont manqué le bateau avec l’enquête Mueller, les deux destitutions maintenant ils doivent ramer en eaux-troubles, au pluriel.

      Avec en plus Roe et le Comité 1/6 ils vont avoir du mal à faire oublier les conneries du criminel en chef.

      Et dire qu’ils avaient peur qu’il annonce sa candidature, pour éviter que tout tourne autour de lui.

  5. Haïku dit :

    « La science peut mener à la découverte de l’énergie atomique mais elle ne peut pas nous préserver d’une catastrophe nucléaire. »
    (Vaclav Havel)

    1. jeanfrancoiscouture dit :

      «La science (………) elle ne peut pas nous préserver d’une catastrophe nucléaire. »
      Surtout, la science ne peut pas grand chose contre les dérives des despotes en tout genre. Elle ne peut pas non plus vacciner contre les peurs que les despotes utilisent pour empêcher les gens bien de les mettre au pas. Le cas Putin est le plus récent exemple de la combinaison des peurs d’un Occident embourgeoisé face aux rodomontades d’un bully de ruelles sombres qu’on laisse aller depuis au moins une décennie. Tout ça est d’une tristesse à faire brailler et dans mon cas, c’est de rage et pas de peur que je hurle qu’il faut «caller le bluff» du nabot du Kremlin.

      1. Haïku dit :

        @jeanfrancoiscouture
        Excellente réplique ! 👌

  6. Gilles Gougeon dit :

    Les prises d’otages sont beaucoup plus payantes que les meurtres. Au cours des dernières années, les bandits ont remplacé les idéologues. On l’a vu en Afrique ou au Moyen-Orient par exemple, où il est beaucoup plus dangereux d’être enlevé qu’assasiné.
    Poutine fait partie de ces voyous « intelligents ». Il a pris en otage non seulement une partie des Ukrainiens mais aussi son propre peuple. Le chantage est d’une rare efficacité. Dans le monde des affaires et du commerce, le « rançonnage » se multiplie. Les gens de l’entreprise québécoise BRP le vivent depuis quelques jours tout comme certains hôpitaux en France. On met la main sur le système informatique et, en retour d’une rançon, on vous permet de retrouver votre liberté de fonctionner. On n’a plus les guerres qu’on avait…!

  7. spritzer dit :

    Il faudrait que cotenord nous mette un extrait de cet article parce que ce que radote ce vieux con n’est pas clair . Les Russes utiliseraient la centrale comme bouclier parce qu’ils attaqueraient les Ukrainien à partir de la centrale ? Il faudrait le prouver parce qu’aux dernières nouvelles les bombardements se font dans un sens seulement, des positions ukrainiennes vers la centrale. Les américains embrouille la réalité devant un risque d’accident nucléaire et tout le monde trouve ça normal.

    1. gl000001 dit :

      « se font dans un sens seulement, des positions ukrainiennes vers la centrale. »
      Commencez par nous donner vos preuves.

      1. spritzer dit :

        @gl000001

        Qui bombarde la centrale d’après vous ? C’est ça la question.

        « La Russie a présenté des preuves photographiques des attaques ukrainiennes contre la centrale nucléaire de Zaporozhye au Conseil de sécurité de l’ONU et à l’Assemblée générale, a déclaré mardi l’ambassadeur Vassily Nebenzia. Il a également informé le Conseil de sécurité des attaques les plus récentes, dont certaines impliquaient des armes fournies par l’OTAN, et a insisté sur le fait que la Russie n’utilisait pas le site comme base militaire.

        « Malgré les fausses déclarations du régime de Kiev et de ses partisans, la Russie n’a pas placé d’armes lourdes sur le territoire du ZNPP et n’utilise pas la station à des fins militaires », a déclaré Nebenzia lors de la session d’urgence du conseil mardi après-midi.

        « Le ministère russe de la Défense est prêt à fournir à l’AIEA des images haute résolution, qui montrent que des armes, en particulier lourdes, ne sont pas placées sur le territoire de la station », a-t-il ajouté. 22 août

      2. gl000001 dit :

        Les Russes. D’où vient votre citation ?

      3. Spritzer, les déclarations des russes sont tout sauf fiable. Je ne me fierais même pas d’une photo fourni par les russes… prise avant qu’il ait mis en place l’armement ou pas ou après qu’il les ait déplacé… puis replacé.

        En guerre tu ne peux pas te fier sur aucune information des deux camps. Particulièrement les déclaration officiel.
        Autrement que c’est ce qu’ils veulent que tu croient.

      4. spritzer dit :

        @gl000001

        « D’où vient votre citation ? »

        Voici les mêmes développements rapportés par Voice of America. Ça devrait faire l’affaire.
        https://www.voanews.com/a/un-nuclear-agency-again-asks-to-visit-ukraine-nuclear-plant-/6714180.html

    2. March dit :

      Que Poutine enlève ses soldats proche de la centrale et le problème est réglé.
      Que Poutine retire ses soldats de l’Ukraine et le problème est réglé.

      Aucune embrouille devant cette réalité.

      Les Russes ont envahi un pays souverain. Affirmer le contraire est comme supporter le fait que le Canada aurait le droit d’attaquer le Quebec après un référendum sous prétexte qu’il faut protéger les anglos de Montréal par les méchants Nazi Québécois qui briment les anglos avec leur loi 101 et leur loi 96. De plus, ils pourraient comparer des gens comme la meute sont aussi dangereux que les SS Allemand. C’est exactement ça que Poutine fait avec l’Ukraine

    3. Kelvinator dit :

      Vous affirmez vous-même que les troupes russes occupe la centrale avec des forces militaires… Les russes l’occupe depuis le 4 mars! LE 4 MARS! Et vous affirmez qu’ils n’y sont pas présent?!?!

      Ce qui contredit directement votre propre source venant des russes que vous mettez en lien qui affirme ne pas utiliser militairement la centrale, alors que c’est faux…

      L’ONU veut interdire l’occupation militaire des centrals nucléaires.
      C’est pourtant simple? PAr contre, votre raisonnement est très difficile à suivre.

      1. AB road dit :

        Son raisonnement serait plus facile à suivre s’il pouvait déménager en Russie et y rester pour de bon…

    4. Kelvinator dit :

      ÇA fait trois semaines que la Russie a demandé de vérificateurs de l’ONUY sur place pour avoir la vérité, mais qui les empèche d’accéder au site?
      Qui empèchait les observateurs de l’ONU d’accéder au Donbass? À Marioupol? Les russes encore…
      https://press.un.org/fr/2022/cs14996.doc.htm

      1. spritzer dit :

        Votre lien date du 11 août. Regardez ce que le représentant de l’Ukraine raconte:

        « Le représentant a assuré que les autorités ukrainiennes collaborent avec l’AIEA et qu’elles ont insisté sur l’envoi d’une mission de l’Agence sur le site. Le délégué a regretté qu’une telle mission n’ait pas eu lieu du fait de la partie russe qui, l’a-t-il accusée, a pilonné la centrale et la ville attenante afin d’empêcher cette visite. L’Ukraine est prête à apporter tout le soutien nécessaire à la mission, a assuré le délégué en ajoutant qu’elle doit aussi bénéficier de l’expertise de l’ONU. »

        Il faudrait croire que ce sont les Russes qui se bombardent à la centrale alors que la logique la plus élémentaire, sans compter les faits rapportés par la Russie au CS de l’ONU, prouvent que les tirs sont ukrainiens et que ce sont eux qui ont empêché la venue des gens de l’AIEA. On a donc affaire à un menteur patenté en la personne de ce représentant ukrainien. Vous êtes en mesure de le comprendre j’imagine.

      2. Kelvinator dit :

        Ça date du 11 août parce que ça fait longtemps que l’ONU essaie de visiter le site pour le sécuriser.

        « a pilonné la centrale et la ville attenante afin d’empêcher cette visite. »
        Les ukrainiens bombarderaient les civils ukrainiens?

        Les russes auraient pu depuis longtemps prouvé que ce sont les ukrainiens en laissant passer une mission de l’ONU, pourquoi ont-ils attendu aussi longtemps que 3 semaines?

        Vous évitez tout de même de relever les nombreuses incohérences russes pour vous concentrer sur le seul point qui pourrait être attaqué, mais vous avez oublié un détail : la ville aussi fut bombardé.

    5. Kelvinator dit :

      -La Russie occupe la centrale depuis le 4 mars.
      -La Russie refuse que la centrale soit une zone démilitarisé.
      -La Russie et l’Ukraine s’accuse mutuellement de pilonner la centrale, alors le seul moyen est d’envoyer une équipe indépendante sur place pour constater la situation.
      -L’agence nuckléaire ukrainienne Enerhoatom indique que des dommages à la structure nécéssite des travaux immédiat.
      Depuis le début d’août que plusieurs groupes demande la venu d’indépendant sur place, seul la Russie a le controle la-dessus. Seulement aujourd’hui, les équipes de l’ONU ont eu accès au site… 3 semaines plus tard, après la demande même de la Russie.

      Nommez une seule raison valide qui empèche les russes de faire venir l’équipe de l’ONU et Enerhoatom pour effectuer des réparations??
      Est-ce plus clair ainsi?

  8. Gilles Morissette dit :

    En effet, personne ne pouvait prévoir qu’un DESPOTE SANGUINAIRE comme Putin irait jusqu’à faire une telle chose.

    Ce sale type, en plus d’être machiavélique, est complètement cinglé et DANGEREUX.

    Il se contrefiche de la vie humaine comme sa dernière paire de « bobette.

    Dire qu’il y a encore des gens pour le défendre.

    1. AB road dit :

      Les 2 « chums » sont les 2 hommes les plus dangereux de la planète.

      Un pour détruire la démocratie et l’autre pour détruire l’humanité.

      1. Haïku dit :

        @AB road
        Bien vu !
        (Malheureusement).

  9. Layla dit :

    « je ne pense pas que c’était quelque chose que nous avons pleinement envisagé. »

    Et s’ils l’avaient pleinement envisagé ils auraient fait quoi? Ils auraient renoncé à les construire?

    Réponse possible, comme on est assez intelligent pour inventer, on sera assez intelligent pour trouver des solutions aux problèmes. C’est en gros ce que je me suis laissée dire un jour des ingénieurs.

  10. Apocalypse dit :

    @marie4poches4 – 13:31

    « HS en lien avec les billets précédents. »

    Wow, Donald Trump n’est même plus président, il n’est – ou devrait être – qu’un simple citoyen. Hillary Clinton aurait sûrement aimé cette retenue juste avant les élections de 2016 (i.e. James Comey). 🤔

    Au bout de toutes ces enquêtes, je ne serais nullement surpris qu’aucune accusation ne soit portée contre Donald Trump. Pour une raison qui défie l’entendement, la personne choisie par le PEUPLE américain, pour les représenter, est au-dessus des lois.

    Mais lorsqu’un simple citoyen enfreint des lois, alors là, le système de Justice montre qu’il a des « balls ». 🤦‍♂️

    1. _renaud dit :

      J’avoue que je commence à douter également. Je croyais que l’histoire des documents secrets aurait été le coup fatal mais ça semble loin d’être gagné d’avance selon les derniers développements.

  11. Apocalypse dit :

    @Layla – 14:19

    « Réponse possible, comme on est assez intelligent pour inventer, on sera assez intelligent pour trouver des solutions aux problèmes. »

    Ok, celle-là m’a fait sourire! 😊

  12. jeanfrancoiscouture dit :

    H.S. mais pas totalement. Une petite chanson pour Sinema et Manchin dont voici deux strophes qui expliquent leur attitude, surtout pour Manchin, l’homme des mines:

    «Saint peter don’t you call me ’cause i can’t go
    I owe my soul to the company store»

    https://www.bing.com/videos/search?q=sixteen+tons+youtube&view=detail&mid=8D10F6A1C3E6154C340D8D10F6A1C3E6154C340D&FORM=VIRE0&ru=%2fsearch%3fq%3dsixteen%2btons%2byoutube%26qs%3dn%26form%3dQBRE%26sp%3d-1%26pq%3dsixteen%2btons%2byoutube%26sc%3d4-20%26sk%3d%26cvid%3d24021A964E5F45FE863B80C11A3DEE61%26ghsh%3d0%26ghacc%3d0%26ghpl%3d

  13. Marc Bédard dit :

    Samore est soit :

    Stupide ou incompétent… car une simple analyse de risque aurait au moins évoqué la possibilité…
    Ou
    Menteur et manipulateur… Samore joue le personnage de l’homme surpris par Poutine pour des raisons stratégiques qui lui appartiennent… il faut savoir qu’après la Syrie, Poutine avait fait la démonstration que peu de choses sont hors des possibilités…

    Un ou l autre, son opinion vient de perdre toute crédibilité…

  14. Apocalypse dit :

    @Madalton – 14:22

    « James Comey ne s’est pas formalisé du 60 jours.🤔 »

    Oh que non! Et sa fameuse sortie juste avant les élections a bien pu donner la victoire à Donald Trump.

    On va peut-être déposer des accusations contre Donald Trump. mais rien de super grave, rien qui ne va l’empêcher de revenir en 2024.

    On va l’accuser de quelque chose de relativement mineur pour montrer qu’on a fait quelque chose, pas plus. On ne l’accusera jamais de quelque chose qui se terminerait par une sentence de prison, personne au DOJ n’a les « balls » pour cela.

    1. jeanfrancoiscouture dit :

      «…personne au DOJ n’a les « balls » pour cela.»

      Comme personne n’a «les balls» pour «caller le bluff» de Putin. On dirait qu’on attend qu’il fasse le premier un «move» nucléaire pour nous donner bonne conscience pour lui faire le coup d’Hiroshima et un coup parti, pourquoi pas aussi un Nagasaki.
      En attendant, on fait la guerre par procuration et ce sont les Ukrainiens qui encaissent le choc pendant que quelques pays occidentaux imprudents tremblent en se préparant à affronter leur opinion publique qui devra passer l’hiver dans des maisons à 18 degrés plutôt qu’à 21 et ça c’est pas mal plus incommodant comme drame, n’est-ce pas?

  15. chanounou dit :

    Je ne remets pas la main sur l’info ds la presse allemande ce matin d’après laquelle Poohtin penserait que la délegation de l’IAEA vient pour MINER la centrale !!!
    Autrement dit, il imagine que ce qui peut germer d’hallucinant dans son cerveau pourri par 40 de communisme est automatiquement présent dans les tetes de gens vivant en démocratie….. Atterrant!
    En tous cas, je vous fiche mon billet qu’il va prendre ce prétexte pour refuser l’accès à la centrale à la délegation….

    Je continue à chercher l’article que mon mari m’a lu ce matin au p’tit déjeuner avec cette nouvelle renversante

  16. Toile dit :

    @spritzer

    – Gary Samore, ex-conseiller nucléaire du Conseil de sécurité nationale des présidents Clinton et Obama. Ce vieux con là?

    Comme c’est étrange comme raisonnement soit que ce sont les ukrainiens qui sont les agresseurs de la centrale … Bien oui, la Russie débarque à Kiyv, fait des massacres ici et là, vous zappe Mariupol, prend en otage les céréales, occupent Tchernobyl, puis en occupent une autre sans compter le reste. Pas grave…. circulez, rien à voir.

  17. titejasette dit :

    « Une centrale utilisée comme un bouclier pour les forces qui occupent une centrale, ou … utilisée comme risque d’attaques ou d’accident comme une forme d’intimidation ? » – Billet

    Je ne m’attends pas à une réponse de personne parmi nous. Car même les plus grands experts l’admettent humblement… « je ne pense pas que c’était quelque chose que nous avons pleinement envisagé. »

    Et alors ? Les Amaricains doivent se préparer à TOUT. Que pensent les Chinois, le président Tai-Chi qui habite à côté ? Difficile pour les communs de mortels comme nous d’évaluer le risque. Même si c’était un chantage (comme G. Gougeon l’a si bien défini), il faut évaluer les risques et penser aux répliques en cas où la centrale nous pète dans la face.

    Quoi qu’il en soit, Putin aura un meilleur chantage à l’approche de l’hiver. Le robinet de pétrole qui pourrait être fermé, les engrais qui ne seront plus disponibles pour l’exportation. Monsieur a perdu patience ?

    Putride s’est-il senti acculé au mur ? S’il y a un escalade vers le nucléaire c’est pcq la guerre en chars d’assaut, en missiles ne donne pas assez de bons résultats ?

  18. Apocalypse dit :

    @_renaud – 14:42

    « J’avoue que je commence à douter également. »

    Il est encore tôt, ils ont le temps de porter des accusations, MAIS cette histoire de 60 jours fait sourciller lorsqu’on sait que Donald Trump n’est plus président. On se donne du temps pour … quelque chose.

    Après la perquisition, disons que si on ne porte pas d’accusations graves contre Donald Trump, certains se seront discrédités. On va donc attendre pour voir ce qui va se passer dans ce dossier…

    1. marie4poches4 dit :

      C’est 60 jours de silence, pas d’inaction.

  19. chatderuelle dit :

    poutine qui dérive en imaginant que les inspecteurs mineront la centre nucléaire…. un peu comme trump affirmait que le FBI planterait des documents chez-lui….
    ça devient redondant….

    Jusqu’à preuve du contraire, ce sont les russes qui utilisent cette centrale comme avant-poste militaire pour pilonner les positions ukrainiennes….
    évidemment que les ukrainiens répliquent en tentant d’atteindre les lance-missiles russes blottis contre la centrale….

    le danger est exacerbé par les russes qui s’y terrent…. tenter de pointer un doigt accusateur vers les ukrainiens est aussi insipide que les théories absurdes vomies par poutine et trump….

    Quand même étonnant qu’après 6 mois de guerre inutile, des gens en Occident estiment que les russes sont dans leur droit et qu’Ils en sont quasi les victimes….

    y’a des syndromes parfois…. comme les amateurs de libarté qui estiment avoir été dépouillés de liberté parce qu’on leur demandait de participer à un effort pour combattre un virus…. ou ces Talibans qui célèbrent leur liberté… en l’enlevant à tous les autres…

    les russes n’ont rien à faire près de cette centrale… même qu’ils n’ont rien à faire en Ukraine.
    C’est un peu comme les documents Top-secrets chez trump… ils n’ont pas d’affaire là !!

    Y’a donc pas d’argumentaire qui tienne… Quand t’as pas d’affaire quelque part, tu as le fardeau de la preuve…

    poutine peut japper à toutes les lunes qu’il voudra….
    il est l’agresseur, l’assassin et le bourreau …
    il mérite de croupir en prison pour le reste de ses jours… comme son copain trump d’ailleurs…

    1. chanounou dit :

      @😺deruelle,
      Çà y est ! J’ai remis la main sur l’article du  » Frankfurter Rundschau  » expliquant la folle propagande des medias russes, prétendant que les Nations Unies veulent se rendre à Saporidscha pour MINER la Centrale.
      Du délire absolu puissance 10…!
      La traduction fonctionne

      https://www.fr.de/politik/ukraine-krieg-russland-staatsfernsehen-un-atomkraftwerk-saporischschja-akw-minen-91757340.html

      1. Haïku dit :

        @Chanounou
        Merci pour le lien ! 👌

  20. Apocalypse dit :

    @marie4poches4 – 15:14

    « C’est 60 jours de silence, pas d’inaction. »

    Ouais, on verra…

    Dans cette histoire de documents classifiés, ce qu’on reproche à Donald Trump est clair comme de l’eau de roche, on aurait déjà dû avoir des accusations, mais nous voilà avec un 60 jours pour faire quoi? On se cherche une porte de sortie de ce dossier épineux…?

    Merrick Garland n’aura JAMAIS les « balls » de porter de sérieuses accusations contre Donald Trump qui risquerait de se terminer en peine de prison à purger chez lui…

    Aux Etats-Unis, on ne touche pas à un président!

    Si jamais on ne porte pas d’accusations et que Donald Trump reprend la Maison-Blanche, on pourra dire qu’il le mérite cet homme.

    1. marie4poches4 dit :

      @Apocalypse

      Je suis convaincue qu’il y aura accusation. Est-ce qu’il sera condamné à la prison? pas sûre. Est-ce qu’il y aura des négos? possible. Est-ce que Biden lui accordera son pardon? j’en doute. Mais peu importe, JAMAIS il ne reviendra à la MB.

  21. chatderuelle dit :

    https://www.lapresse.ca/actualites/environnement/2022-08-31/concentrations-record-de-gaz-a-effet-de-serre-dans-l-atmosphere-en-2021.php

    mais Fitzgibbon et Duhaime persistent….

    ça va prendre quoi pour allumer???

    1. Madalton dit :

      Duhaime qui dit que le 3 octobre c’est comme un référendum. Êtes-vous pour ou contre le projet de GNL?

      Il risque d’être déçu.

      1. gl000001 dit :

        Duhaime est à coté de la plaque sur plein de fronts. Il suggère de faire passer le troisième lien sur l’Ile d’Orléans.
        C’était la première idée de la CAQ. Mais ils ont changé d’idée devant les protestations. L’autre idiot revient avec cette idée et il est surpris de la réaction des gens. « Oui, mais la CAQ l’a présenté avant nous cette idée ».

  22. chatderuelle dit :

    Apocalypse

    Aux USA on ne touche pas à un Président dites-vous ….
    très pessimisme…

    Nixon a quitté avant que ça se produise…

    trump n’est même pas en poste… mais demeure un EX….
    d’où la délicatesse de la chose…

    Si on tape sur trump pour les documents secrets, il faut se baser sur une loi… pas juste notre indignation….
    peut-on ouvrir une boite de Pandore et faire des procès d’intentions aux autres EX dans 2 ans, dans 10 ans, dans 20 ans?

    tout le monde sait que trump a commis des infractions à diverses règles de la Maison-Blanche…

    le savoir c’est bien…
    le démontrer, ça peut aussi aller…
    mais les accusations…. ça marchent comment???

    c’est quoi la sentence pour un ancien président??
    ce n’est qu’un titre, mais encore….
    Rien n’existe pour un ex-président et pour un président en fonction….

    il faut en mesurer toutes les retombées…
    on s’impatiente dans les chaumières… mais ça demeure inédit…

    et l’inédit doit se mesurer…

    il y a eu « crimes »…
    c’est pas mal acquis…
    Mais les répercussions ont aussi leur importance….

    si les documents ne servaient qu’à flasher… c’est pas mal différent que si ça servait à négocier, ou faire obstruction, ou s’enrichir ou trahir… mais peut-être pas…
    il faut doser, mesurer, quantifier, extrapoler et surtout, tracer une ligne…

    Que se passera-t-il si dans 30 ans, un Président amène chez-lui via internet un document top secret pour rendre une décision le lendemain, sans prendre le temps d’aviser les responsables et l’oublie, disons un mois? Est-ce un crime aussi?

    Les accusations sont déjà écrites, je le crois.
    Ce « fair-play » démocrate est douteux, j’en conviens….

    pourquoi suivre des règles d’éthique face à un « crime » jamais commis et donc hors des normes de l’éthique??
    Pourquoi étirer la galanterie entre gentlemen à ce niveau?? Les démocrates croient réellement que les républicains les imiteront si jamais un jour??…..

    C’est donc, essentiellement, une question de jurisprudence à créer…

    1. gl000001 dit :

      Ils ont voulu toucher à Clinton car il avait trop touché.
      Biden avant d’être élu était accusé d’être un toucheux.
      Trump n’a pas été inquiété même si il a avoué être un grabbeux.
      Bush Jr. avait touché à son volant en état d’ébriété plus tôt dans sa vie.
      Donc, c’est « touche mais touche égal » pour les présidents !!

      1. Haïku dit :

        Touché !
        (S’cusez la)

      2. _cameleon_ dit :

        Avis à tous les présidents qui tentent de toucher à tout :
        Testez vos tatillons, sur vos tantes et tout leur entourage.
        Sinon, tes testicules pourraient te tirailler.
        Foi de tortureur de testicules de traîtres.

        Signé: TestiToyen.

    2. onbo dit :

      @ chatderulle
      « c’est quoi la sentence pour un ancien président »?

      Je pense qu’il faut revenir à la situation réelle de Trump.

      La réalité que je vois et celle qui nous est rappelée par les médias qui corroborent ces faits dit une chose simple et d’appréhension facile.

      Ce qu’a Fait Trump est d’autant plus sérieux,

      – Que les faits allégués se sont produits d’abord DURANT sa Présidence;

      – Que Trump continue maintenant par sa parole et par son comportement à consentir volontairement aux gestes qu’il a posé en se justifiant par une colère feinte qui ne trompe personne;

      – Que Trump a une pleine connaissance de la gravité des documents qu’il a soustrait à la Maison Blanche et pleine connaissance par les nombreux avis qu’il a obtenu de ses propres conseillers qu’il allait enfreindre ou avait enfreint plusieurs lois du Pays;

      – Que Trump a agi vers la fin de sa Présidence et après sa Présidence, sans raison ni nécessité, ni légitimité, sur des Documents d’un exceptionnel niveau de sécurité qui compromettent déjà l’Honneur, la Dignité et la Réputation des USA dans le monde, au delà de tout ce qu’on peut avoir individuellement comme opinion. C’est Grave et Trump le sait.

      Les USA ne sont pas une dictature.
      Donald Trump n’est donc pas au dessus des lois.

      Je fais confiance à Garland et son équipe pour piloter cet abruti jusqu’à la petite place obscure qu’il mérite en ce monde.

  23. _cameleon_ dit :

    @catderuelle
    « toujours extrêmement difficile de tenter d’imaginer ce qu’un cerveau détraqué peut imaginer…
    trump et poutine nous en donnent encore la preuve…. »

    Diagnostique du Dr. lézard:
    Ce sont des cas patents de syndrome de SAIPF:

    Symptômes aigus d’intoxication au pouvoir fascisant

    Comme drogue c’est pire que l’héroïne … et il semble qu’il n’y ait pas de cure connue, sauf alors que la mort tranche.

  24. _cameleon_ dit :

    Oups @chatdelaruelle, bien sur …

  25. yves dit :

    l’idée de penser qu’une telle méthode interdite ou armes interdite ne pourront jamais être utilisées par des russes c’est mal les connaitre ! la première stratégie des russes c’est d’obtenir une victoire facile quelque soit les moyens utilisés !

  26. sousmarin dit :

    Il ne faut pas beaucoup d’imagination pour ne pas avoir envisagé ce scénario, même si en général les centrales nucléaires sont dans des pays stables, mais il est vrai que nos politiques sont des « courtermistes » (leur horizon : le prochain sondage) et ne voient pas plus loin que le bout de leur nez (par exemple être dépendant de dictatures pour la fourniture d’un produit essentiel ne semble pas leur poser problème…), et encore…

    Le créneau du p putride est la peur, la peur du nucléaire civil, la peur du nucléaire militaire, la peur de ne pas pouvoir se chauffer cet hiver, la peur d’avoir peur…arrêtons d’avoir peur et de jouer à son jeu sadique.
    Comme déjà dit, ce genre de petite brute ne connaît que le rapport de force (il ne sait rien faire d’autre, il n’est donc pas « intelligent » et facile à désarçonner pour peu qu’on agisse avec méthode et sans se préoccuper de sa côte de popularité pendant quelques minutes) mais pour l’instant on le laisse mener le jeu alors qu’on devrait faire l’inverse !

    La probabilité d’une fuite radioactive est réelle mais peu probable alors arrêtons de nous faire des films et occupons nous plutôt à faire dégager les russes d’Ukraine le plus vite possible, notamment en leur coupant tout financement au lieu de larmoyer sur notre petit confort bourgeois.

    1. jeanfrancoiscouture dit :

      @sousmarin: Parfaitement d’accord avec vous. Cela fait d’ailleurs un sacré bout que je dis qu’il faut «caller le bluff» de ce bully de ruelles sombres qui ne tire sa force que de notre faiblesse.
      Les USA de Joe Biden en font beaucoup mais en annonçant que les soldats US ne mettraient pas les pieds en Ukraine et qui plus est, en fournissant des armes à condition que les Ukrainiens ne les utilisent pas pour frapper en Russie, il donne à l’autre d’excellentes raisons de continuer à faire le jars.

      Imaginez que Putin se mette à lorgner l’Alaska, ancienne propriété russe vendue aux USA pour des pinottes, exige récupération en annonçant avoir mis en alerte ses forces nucléaires comme il l’a fait en février, je ne crois pas que la mésentente durerait une semaine. Ça serait encore plus rapide que lors de la crise des missiles de Cuba.
      Pour son plus grand malheur, l’Ukraine est bien trop loin du continent américain et ses voisins européens n’ont ni la capacité ni la volonté de s’embarquer directement dans le conflit.

      Attendons voir le jour ou le bully attaquera directement un membre de l’OTAN, ce qui arrivera certainement s’il réussit à sortir relativement indemne de son coup de force contre l’Ukraine qui n’est pas le premier, après la Tchétchénie, la Géorgie, la Crimée et c’est sans compter qu’il s’agite en Ukraine depuis 2014.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :