Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Qui est le « big guy » ? Pour ceux qui fréquent les médias conservateurs américains, la réponse n’est pas un mystère. L’expression fait référence à Joe Biden. On l’a d’abord découvert dans un courriel qui aurait été retrouvé sur le disque dur d’un ordinateur portable appartenant à Hunter Biden, fils du président. Selon ce courriel, le « big guy » devait recevoir un pourcentage de la transaction financière de plusieurs millions de dollars négociée par Hunter Biden et son oncle, Jim Biden, avec un conglomérat chinois après le départ de Joe Biden de la Maison-Blanche.

Cette histoire de « big guy » est importante aux yeux des médias conservateurs et des politiciens républicains parce qu’elle prouverait que Joe Biden a menti au cours de sa campagne présidentielle lorsqu’il a affirmé n’avoir jamais été mêlé aux affaires de son fils. Il est important de noter que les médias de référence doutent de l’authenticité de ce courriel. Après avoir examiné le contenu du disque dur mentionné plus haut, le Washington Post a noté que ce courriel et d’autres messages supposément incriminants n’avaient pu être authentifiés parce qu’ils « n’avaient pas de signatures cryptographiques vérifiables ».

Or, le New York Post et d’autres médias conservateurs reviennent à la charge ce jeudi en faisant état de l’existence d’un autre message où un ancien partenaire d’affaires de Hunter Biden fait référence au « big guy ». Ce message écrit par James Gilliar, ex-officier des forces spéciales britanniques, a été obtenu par le Post après avoir été relayé par un « lanceur d’alerte » aux enquêteurs du Parti républicain au Congrès qui s’intéressent au disque dur de Hunter Biden.

Selon le Post, Gilliar l’a envoyé à un interlocuteur qui lui demandait ce qui arriverait à la suite de la publication du premier article du tabloïd new-yorkais sur l’ordinateur de Hunter Biden, le 14 octobre 2020.

« Je pense que dans le cas où [Joe Biden] gagnerait, ils laisseraient les choses comme elles sont. S’ils perdent, honnêtement, je ne pense pas que le Big Guy s’en préoccupe vraiment parce qu’il sera trop occupé à se concentrer sur toutes les autres choses qu’il fait », a écrit Gilliar.

Pour que ce message soit incriminant, il faut évidemment croire que la première référence au « big guy » est authentique. Or, ni l’un ni l’autre de ces messages n’a encore été vérifié par des experts indépendants. Le Post cite un autre message de Gilliar jugé incriminant à un autre ancien partenaire d’affaire de Hunter Biden : « Ne mentionne pas que Joe est impliqué, c’est seulement quand vous êtes face à face, je sais que vous le savez mais ils sont paranoïaques. »

Ces messages s’ajoutent à un florilège de « preuves » que brandissent les médias conservateurs depuis des mois indiquant que Joe Biden était non seulement au courant des affaires de son fils mais qu’il en a lui-même profité financièrement, accusation qu’aucun média de référence n’a encore trouvé la preuve. Que cela soit vrai ou faux, le chef des républicains à la Chambre des représentants Kevin McCarthy promet une enquête sur les affaires des Biden si son parti devient majoritaire à la Chambre, ce qui est plus que probable.

« Le message adressé à ses membres a été clair : soyez agressifs, ne négligez rien, ignorez les réactions des médias de gauche et faites tout ce qui est en votre pouvoir pour être prêts à demander des comptes à Biden dès le premier jour », a déclaré mercredi une source proche de McCarthy au New York Post.

Hunter Biden, faut-il le rappeler, fait toujours l’objet d’une enquête criminelle menée par les procureurs fédéraux du Delaware en lien avec ses impôts et ses affaires à l’étranger.

39 réflexions sur “L’enquête du Congrès qui attend les Biden

  1. gl000001 dit :

    Ben oui. Et sur le disque du laptop, on a trouvé le certificat de naissance kényan de Barack Obama, le reste des courriels d’Hillary, la marque de cigare de Bill Clinton, l’adresse de la vraie pizzeria qui a un sous-sol, les preuves que Fauci envoyait quelqu’un passer ses examens à l’université, et qu’on a pas marché sur la Lune !!!

    1. Igreck dit :

      🤡🤪

      1. Haïku dit :

        @gl000001
        Je seconde Igreck ! 😂🤣

    2. simonolivier dit :

      Vous avez oublié que le 9 septembre était un inside job et que la terre est plate…

      1. gl000001 dit :

        Oups. Et c’est la blonde à Kurt Cobain qui l’a tué. Elvis est mort il y a 4-5 ans sur l’ile à Epstein !!

  2. POLITICON dit :

    Surprenant que les tabloïds de droite font toute une histoire avec Hunter Biden mais rien devant l’inaction du 45e qui a fait des centaines de milliers de morts pendant la covid et rien concernant son inaction pendant les 187 minutes dans l’après-midi du 6 janvier 2021.

    1. Achalante dit :

      J’imagine que c’est le but: détourner l’attention vers quelque chose d’autre. Ce ne serait pas la première fois.

      1. dynopax dit :

        En effet, la méthode « Look, a squirrel! » fonctionne toujours avec les abrutis qui s’abreuvent aux mamelles de ces torchons jaunes, antennes de tout ce qui grouille de cochons néo-cons…

    2. Igreck dit :

      La case 06012021 du calendrier repus n’existe tout simplement plus… dans une réalité alternative près de chez-eux🤪

  3. ça doit commencer à être gênant de se définir de droite aux USA…

    tout ce qui se passe d’idiot ou carrément stupide provient de la droite….
    Fiou…

    Plus c’est con plus c’est de droite… décidément….

    S’il fallait fouiller les placards de tous les politiciens américains, aucun ne survivrait au test!!!!

    ils sont tous, par la nature de leur job, en conflit d’intérêt et une très vaste majorité doit recevoir des enveloppes brunes…. alors les voir jouer aux vierges offensées…. come on….

    ça ressemble, encore, à cette saga des républicains voilà 20-25 ans alors qu’ils cherchaient des homosexuels partout et qui dénonçaient les adultères potentielles chez leurs adversaires politiques… chaque scandale mis à jour concernait … des républicains ou des preachers télévisuels….

    plus ils fouilleront du côté des fraudes et plus de républicains tomberont…. l’arroseur arrosé est un concept qui échappe aux gens de la droite…

    1. Igreck dit :

      Vous m’enlevez la « maux » de la 🫦❗️

  4. _renaud dit :

    Techniquement n’importe quel employeur qui a donné un salaire à Hunter a contribué au bas de laine de Jos étant donné qu’il n’avait pas à payer ses dépenses. Du crack et des escortes ça ne coute pas rien.

    Non mais sérieusement, cette semaine on se posait la question à savoir si les médias étaient trop durs envers Biden et quand on regarde les histoires de Hunter on se dit que les médias de gauche font des gros efforts pour regarder de l’autre côté.

    On parle quand même de quelqu’un qui a reçu beaucoup d’argent d’un peu partout dans le monde sans aucune compétence spécifique.

    Felicity Huffman s’est fait arrêté pour avoir commis une fraude pour faire entrer sa fille à l’université.

    1. gl000001 dit :

      S’il a réellement magouillé qu’ils trouvent les vraies preuves. Comme les vraies preuves ont incriminé Felicity Huffman.
      Vous dites pas que c’est la première crise politique de Joe Biden et qu’il ne sait pas comment s’en sortir ?

      1. _renaud dit :

        Évidemment qu’ils ne vont pas trouver de preuve, les vieux politiciens comme Biden connaissent trop game pour s’incriminer. C’est juste que c’est évident qu’une entreprise qui donne des millions à quelqu’un comme Hunter le fait en espérant profiter de l’influence politique de son père.

        ça prend vraiment beaucoup d’aveuglement volontaire pour ne pas voir ça.

    2. Labinne2 dit :

      « quelqu’un qui a reçu beaucoup d’argent d’un peu partout dans le monde sans aucune compétence spécifique. »

      Alors faudrait regarder les affaires des Jr Trump s’il faut suivre cette logique ?

      1. _renaud dit :

        Évidemment qu’il faudrait regarder les affaires de Trump Jr mais surtout de Jared et Ivanka.

    3. Gilles Morissette dit :

      @_renaud (28/07/2022 à 12:23)

      Vous devriez relire très attentivement le post de M. Hétu et plus particulièrement la fin de son deuxième paragraphe.

      On va vous aider un peu

       » Après avoir examiné le contenu du disque dur mentionné plus haut, le Washington Post a noté que ce courriel et d’autres messages supposément incriminants n’avaient pu être authentifiés parce qu’ils « n’avaient pas de signatures cryptographiques vérifiables ».

      Pas besoin d’être un expert en informatique pour comprendre que lorsque l’on ne peut « authentifier une signature cryptographique » provenant d’un message (texto, courriel, etc) , on se doit d’être TRÈS méfiant quant à sa provenance.

      Dans un tel cas, il vaut mieux « faire ses recherches »

      1. _renaud dit :

        En fait je ne parle même pas de cette histoire en particulier. Plutôt du fait qu’on parle d’un crackhead qui a empoché des millions parce que des compagnies voulaient s’approcher de père et que les médias de gauche font passablement d’effort pour éviter d’amener ça sur le tapis.

  5. Loufaf dit :

    On n’ a pas fini de voir des enquêtes en tout genre si les reps prennent les deux chambres!
    Ils veulent venger leur gourou complètement gaga , à cause des enquêtes qu’ il y a eu et en cours.
    Ils essaieront de destituer Biden car le gros fêlé a eu des tentatives de destitution contre lui.
    Bref les deux chambres républicaines ne feront pas grand chose pour le peuple, trop occupées à s’ acharner sur les Biden.

  6. Igreck dit :

    HS… quoique…
    😡 La Bêt(is)e états-unienne🇺🇸
    Si l’avenir du Parti républicain lui tenait à cœur, on s’attendrait à ce que (Trompe) accepte le verdict des partisans. Mais il n’a rien à cirer du Parti républicain. S’il tombe, il cherchera probablement à entraîner le parti dans sa chute. Tout indique qu’il a l’intention de s’incruster et il demeure le candidat le plus probable à l’investiture républicaine, même si la majorité du parti souhaite qu’on le remplace.
    https://www.journaldemontreal.com/2022/07/28/les-elections-reservent-des-surprises

  7. marylap dit :

    C’est la preuve que les choses vont mal pour Trump. À chaque fois que ça devient de plus en plus clair qu’il a organisé les émeutes du 6 janvier, le QOP crie « Hunter » en espérant changer le sujet.
    Je ne serais pas surprise que les courriers soient faux. Le portable a passé entre plusieurs mains entre le moment où il est arrivé chez le réparateur et le FBI.

  8. marie4poches4 dit :

    La fuite d’un audio de Bannon parlant du laptop

    https://youtu.be/u7Js2Qk7hpg

    1. Haïku dit :

      @marie4poches
      Yess !
      Touché !

    2. simonolivier dit :

      I’m not saying we are going to win but we have a fighting chance » Yo le con ton clown s’est fait lessiver. Pis tu t’en vas en dedans.

  9. ralbol dit :

    Vrai ou pas, semer le doute c’est toujours politiquement payant, surtout en cette ère de médias sociaux.

  10. Igreck dit :

    HS

    La première forme du « vivant » sur terre 🦠 est-elle en train de prendre le dessus sur nous ⁉️🥺 Finalement, la bombe ☢️ et le 🔥🌎 ne seront peut-être pas la cause première de notre disparition⁉️

    https://lactualite.com/sante-et-science/variole-simienne-lurgence-internationale-est-lancee/

    1. Haïku dit :

      @Igreck
      Merci pour ces ìnfos.
      Uh oh…..😨

  11. Le Champ dit :

    Il est important de noter que les médias de référence doutent de l’authenticité de ce courriel…. Ou sont les medias de reference ( non economique ) de la droite ??il y en a ou pas ??

  12. InfoPhile dit :

    Ici, on ne s’est guère étonné de la présence de H. Biden sur conseil d’administration de Burisma, une entreprise d’une société terriblement corrompue. Vrai qu’à l’époque, un dangereux olibrius occupait la maison blanche. De quoi passer l’éponge amplement.

    N’empêche, on ne peut retourner que certaines pierres sélectionnées en fonction d’un intérêt partisan. Il faut toutes les retourner.

    À lire la page wiki sur Hunter Biden, on en vient à se dit qu’il y a pas mal de matières à suspicion :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Hunter_Biden

    1. Richard Hétu dit :

      Je crains que vous ayez mal compris la controverse autour de la présence de Biden sur ce conseil d’administration. Tout le monde s’entendait pour dire qu’il n’avait pas d’affaire là, n’étant pas compétent en la matière. La question était de savoir si son père avait réclamé le départ du procureur général d’Ukraine pour empêcher une enquête sur Burisma. C’était ce que les républicains voulaient faire croire. Rien ne permettait de croire que c’était le cas.

      1. InfoPhile dit :

        « Tout le monde s’entendait pour dire qu’il n’avait pas d’affaire là »

        Alors, pourquoi y était-il ? Un pur hasard qui n’avait absolument rien à voir avec le poste de son père ? Et ça passe comme une lettre à la poste.

        « La question était de savoir si son père avait réclamé le départ du procureur général d’Ukraine pour empêcher une enquête sur Burisma. »

        Ma propre question n’éclipse pas celle-là. Ni n’en diminue la pertinence. Ni ne l’ignore d’ailleurs tel que le laisse entendre votre intervention.

        Néanmoins, je m’étonne que sa présence sur ce C.A. ne heurte pas davantage le sens commun et, semble-t-il, ne soulève pas plus, étrangement, d’interrogations ailleurs que chez les républicains.

  13. Charlot dit :

    Un répu: « Ton candidat est plus croche que le mien » Oups🫢

    1. gl000001 dit :

      Héhéhé !!
      – Le fils de mon président prenait de l’héroïne.
      – le fils de mon ex-président prend encore de la coke.

  14. Alexander dit :

    S’il fallait déterrer tous les conflits d’intérêt impliquant des politiciens américains, on perdrait le quorum rapidement dans tous les cercles politiques.

    Surtout dans un pays où on achète les élections à coup de contributions monétaires.

    Biden a possiblement eu vent des deals de son fils, mais on est à des années lumières de tous ceux des Trump et compagnie ces dernières années. En valeur et en nombre. Et pourtant on le protège et on couvre chacune de ses malversations.

    Si on devait appliquer la peine de mort aux vierges offensées et aux politiciens hypocrites, on règlerait le problème de la surpopulation et de la faim dans le monde d’un coup.

    J’exagère un peu, mais à peine.

    Après ça on se demande pourquoi les gens se désintéressent de la politique.

    1. InfoPhile dit :

      « on est à des années lumières de tous ceux des Trump et compagnie ces dernières années. »

      Pas mal d’accord avec vous, du moins compte tenu de ce que nous savons ou avons de bonnes raisons de croire.

      Néanmoins, d’un point de vue juridique et éthique, et même si les infractions soupçonnées ne se comparent pas, on est me semble-t-il dans le deux poids deux mesures.

      Encore que, et à supposer que, le vol d’un suçon et celui d’une grosse bagnole – la démocratie américaine – ne se comparent absolument pas. On peut se fédérer autour de ce truisme.

  15. Mouski dit :

    Et une belle compétition de golf aujourd’hui entre Johnson, Deschambeau et Trump. Belle bande d’enfoirées.

  16. Capitaine B dit :

    Quelques similitudes histoire de faire un peu de « whataboutism »:

    – Hunter a été nommé sur un CA d’une compagnie étrangère pour lequel il n’était pas qualifié. Trump a été élu à la plus haute fonction des États-Unis, et il était encore moins qualifié.

    – Les dirigeants de Burisma sont soupçonnés de corruption. La Trump Org. est sous enquête (plusieurs enquêtes!)

    – Joe aurait tenté de faire évincer un procureur de l’enquête pour protéger son fils. Trump a tenté de virer le procureur général pour protéger son c*l.

    – La saga entourant Hunter est basée sur des courriels dont l’authenticité est mise en doute. La saga de Trump est parsemée de documents volés, de textos effacés, de registres trafiqués, de témoins qui refusent de collaborer.

    -… Ne vous gênez pas pour en ajouter.

  17. jeanfrancoiscouture dit :

    Dès que la situation le permettra, les Républicains ne vont certainement pas se priver de revenir sur ce dossier.

    Y a-t-il oui ou non anguille sous roche dans cette affaire? Chose certaine, ça n’est pas d’hier que certains politiciens US usent de stratagèmes pour se remplir les poches. J’ai dans mes archives un article du USA Today qui date déjà d’une vingtaine d’années et dans lequel l’auteur expliquait les divers stratagèmes (Rules) sous le surprenant titre AND IT’S ALL LEGAL.

    Rule No. 3
    «Your children are your security. One way to reap the benefits of public service is for lobbyists to employ your spouse or children at huge salaries- despite their lack of experience.»

    L’auteur donne ensuite une couple d’exemples juteux d’enfants d’élus recevant des salaires sans commune mesure avec leurs compétences.

    Est-ce que des firmes ont rémunéré fiston plus que de raison pour obtenir l’attention et l’appui de papa? À première vue, un siège au C.A. à raison de 50,000$ par mois, cela me semble un peu exagéré. Il parait que c’est la somme obtenue par Hunter Biden.

    «À suire», comme disait RBO.

  18. nefer111 dit :

    Après les procès Stalinien voici les fausses enquêtes trumpienne …
    Fausses accusations
    Fausses enquêtes
    Vrais traîtres

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :