Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Joe Biden annoncera d’ici la fin de la semaine sa décision à savoir s’il appuiera ou non la suspension de la taxe fédérale de 18,4 cents le gallon d’essence, à partir du 4 juillet, journée de la fête nationale américaine. À moins de cinq mois des élections de mi-mandat, le président démocrate cherche avec une énergie proche du désespoir une idée qui pourrait faire baisser les prix historiquement élevés de l’essence à la pompe, prix qui plombent sa popularité et celle de son parti. Mais un tel congé de taxe sur l’essence est-elle une bonne idée ?

Avant d’aller plus loin, il faut rappeler que cette taxe ne peut être suspendue sans l’approbation du Congrès. Or, il n’est pas certain que les républicains du Sénat soient d’accord pour aider les consommateurs américains sur le plan économique si cette aide peut également profiter aux démocrates sur le plan politique. Après tout, le sénateur républicain de Floride Rick Scott a déclaré au Wall Street Journal en novembre dernier que la hausse des prix de l’essence à la pompe était « une mine d’or » pour les républicains.

Cela dit, les économistes sont habituellement sceptiques sur les bienfaits d’un congé de taxe sur l’essence. Ils font notamment valoir qu’il n’y a aucune garantie que les consommateurs en profiteront. Le même débat s’était invité dans la campagne présidentielle de 2008. Alors que John McCain chez les républicains et Hillary Clinton chez les démocrates avaient prôné la suspension de cette taxe pendant trois mois, Barack Obama s’y était opposé.

Le congé de taxe « durerait trois mois et vous permettrait d’économiser en moyenne la moitié d’un réservoir d’essence, soit 25 à 30 dollars. C’est ce que les sénateurs Clinton et McCain proposent pour faire face à la crise de l’essence », avait déclaré le futur président. « Ce n’est pas une idée destinée à vous faire passer l’été, c’est une idée destinée à leur faire passer une élection. »

Oserait-il aujourd’hui répéter le même message en regardant son ami Joe dans le blanc des yeux ?

« J’espère avoir une décision basée sur les données », a déclaré Biden aux journalistes ce lundi, journée fériée aux États-Unis, après s’être promené sur la plage près de sa maison de vacances à Delaware.

P.S. : Nous voilà bien engagés dans l’avant-dernière campagne de financement de ce blogue en 2022, qui se prolongera jusqu’à vendredi. Merci à ceux et celles qui y ont déjà contribué, ainsi qu’aux autres qui le feront d’ici la fin de la journée !

Le blogue de Richard Hétu
Other Amount:


(Photo AP)



28 réflexions sur “Congé de taxe sur l’essence, une bonne idée ?

  1. jeani dit :

    C’est essentiel pour les proprios des Hummers et autres véhicules aussi gros que des paquebots

  2. Léo Mico dit :

    De plus, qui nous dit que les pétrolières n’en profiteraient pas pour augmenter encore plus le prix de l’essence ?

  3. Mouski dit :

    Ce n’est sûrement pas une bonne idée car il est impossible de contenter un bon pourcentage
    de la population qui est ignare au plus haut point.

    1. Qu’importe le scénario, elles en sortent toujours gagnantes. Il faut taxer les producteurs d’énergie sale pour créer un fonds pour produire des énergies vertes. La seule façon d’en être exonéré* serait de contribuer directement au fonds ou une entreprise qui produit déjà écologiquement de l’énergie.

      Il faut forcer le changement. Aussi taxer l’achat et les immatriculations en fonction de la consommation, donc de la pollution engendrée. Tant qu’à la tactique électorale de Biden, ça demeure de la politicaillerie.

      1. *exxonéré, manquait évidement.

  4. monteregien dit :

    Et si le but était de gesticuler en faisant semblant de vouloir donner un congé de taxe sur l’essence, mais dans le seul but de voir les Républicains s’y opposer ?

    1. gigido66 dit :

      C’est tordu mais pourquoi pas?

  5. Rick dit :

    Une très mauvaise idée, ne serait-ce que du point de vue climatique! L’idéal, ce serait que la gazoline double de prix!!! Et se vende 10$US. Là, il y aurait une prise de conscience qu’il faut réduire sa consommation de pétrole, et ce, partout dans le monde.

  6. Loufaf dit :

    Si cette idée demande l’ approbation d’ une majorité de sénateurs, comme Manchinema ont décidé de plomber la présidence de Biden, ils voteront contre.
    Cependant, est- ce une bonne idée de priver l’ état de cette entrée d’ argent?
    Je ne crois pas .

  7. MarcoUBCQ dit :

    18,4¢ = 0 absolu aux États. Par contre, ils sont cupides au max. Économie de chandelles, économie de geste probant. Le silence est d’or pour les sots.

  8. Madalton dit :

    Les taxes représentent une faible partie du coût d’un gallon d’essence. Pour une distance moyenne annuelle de 12 000 milles (20 000 km), on par d’environ 600 gallons pour un voiture qui fait 20 milles au gallon, soit 8,5 litres au 100 km, ce qui est énorme. L’économie de 0,18$ du gallon représente environ…100$ sur une base annuelle. Obama avait raison.

    Il faut que le coût de l’essence demeure élevé pour que les gens en consomment moins et diminuer les GES. On est rendu là.

  9. Gilles Morissette dit :

    C’est une « fausse » bonne idée qui profitera surtout aux pétrolières qui auront les coudées franches pour augmenter le prix du gallon d’essence.

    Ça ressemble plus à une tentative de renverser la vapeur en faveur des Démocrates qui n’en mènent déjà pas large dans les sondages.

    Les « Républichiants » vont fortement s’y opposer ou du moins tenter de mettre des bâtons dans les roues d’une autre mesure de l’administration Biden.

    Non mais pensez y.

    Depuis quand les « Répugnants » se préoccupent-ils du sort ders consommateurs, du monde ordinaire?

    On blâme le président pour à peu près tout (prix de l’essence, inflation, récession, etc).

    Cependant, les Amerloques sont trop connards pour se rendre compte qu’on assiste à une crise mnondiale qui va affecter tous les pays.

    Pas étonnant car ils sont tellement centrés sur leur « petit nombril » qu’ils sont incapables de voir ce qui se passe ailleurs dans le monde.

    Me, Myself and I ».

    « GOD »‘ « GUN », « GREED ».

    Les trois mots qui guident la pensée et les actions des Amerloques.

  10. ralbol dit :

    « Mais un tel congé de taxe sur l’essence est-elle une bonne idée ? »

    Une autre belle illustration qui démontre hors de tout doute que l’environnement et la planète passeront TOUJOURS APRÈS les considérations politique et financières.

    Que Biden enlève la taxe ou pas, le simple fait que ce soit sur la table prouve que l’environnement c’est secondaire.

    Et y’en a encore qui croient qu’on va stopper l’augmentation du CO2 et autres cochonneries dans notre air, dans notre eau et dans notre terre.

    On voit clairement ici que ça ne se fera pas.

    Si le peuple chiale pour du pétrole, y’aura du pétrole.

    Si le peuple chiale pour des bébelles, y’aura des bébelles.

    Mais évidemment, des bébelles vertes, pour des consommateurs verts, faites avec de l’énergie verte, empilées dans des dépotoirs verts.

    Ça va faire une jolie planète verte, couverte de vidanges verts, où y’aura pu un arbre…

  11. marie4poches4 dit :

    HS

    La joke du jour. Si il y en a parmi vous pour qui Pence est un héros…

    https://twitter.com/i/status/1538979918431887360

    1. gl000001 dit :

      C’est le choc post-traumatique d’être passé à deux doigts de la mort. Il ne se souvent plus des années trump !!
      Ou bien, il considère que trump n’était pas président. Une marionnette de Poutine par exemple 😉

      1. Haïku dit :

        @marie4poches
        Merci pour a joke du jour. 😂

        @gl000001
        Crampant ! 👌

      2. Haïku dit :

        Oups. LA joke du jour.

    2. Ça me donne envie de l’entendre devant le comité. Et j’aimerais bien qu’ils invitent quelques personnes alitées de FoxN.

    3. Quand tu peux faire croire à ton public que ce qui est blanc est noir et vice-versa, tu es soit un illusionniste, soit un prêcheur dans une secte. Julos Beaucarne parlait de l’ère vidéo-chrétienne en faisant allusion aux “preachers” qui engrangent des fortunes sur le dos d’imbéciles moutons. Je crois qu’avec les Fox Niousible, qOANon et NewsMin, on peut maintenant parler d’ère vidéo-chrétienne.

      1. Jean Létourneau dit :

        J’avais écrit vidéo-chrétine, j’ai perdu à la l’auto-correction 😉

    4. Madalton dit :

      Il devra aller se confesser.

      1. Haïku dit :

        Exactement ! 😂

    5. ralbol dit :

      Ahhh ce Pence !

      Comme il a la langue bien pendue !

  12. oeufoulepoussin dit :

    Si cela peut redorer le blason de Biden, les républicains ne le permettront pas.

    De toute façon, c’est contre-productif pour lutter contre l’inflation. C’est un peu comme l’histoire des chèques du PM Legault. Totalement incohérent quant on essaie de freiner l’inflation en limitant les dépenses des gens.

    1. oeufoulepoussin dit :

      HS – La Russie menace la Lituanie après des restrictions sur le transit vers l’enclave de Kaliningrad

      D’abord, il faut situer Kaliningrad sur une carte.
      https://www.google.ca/maps/place/Kaliningrad,+Oblast+de+Kaliningrad,+Russie/@54.3710595,19.2520054,6.3z/data=!4m5!3m4!1s0x46e33d8d4b7c21a9:0x5050960016126ed3!8m2!3d54.7104264!4d20.4522144

      Une région enclavée entre la Lituanie et la Pologne faisant partie de la Russie, mais sans aucun rattachement avec cette dernière.
      Depuis le 17 juin, des restrictions « hostiles » sur le transit de certaines marchandises via la Lituanie vers son enclave de Kaliningrad sont maintenant appliqués.
      Pour plus d’infos.
      https://www.lemonde.fr/international/article/2022/06/20/la-russie-menace-la-lituanie-apres-des-restrictions-sur-le-transit-vers-l-enclave-de-kaliningrad_6131285_3210.html

      Voici un exemple du danger qu’un long conflit avec l’Ukraine peut nous amener.
      À suivre…..

      1. Bartien dit :

        Vite mettons-nous à genou devant le petit tsar.

      2. oeufoulepoussin dit :

        C’est une de nos options.

  13. treblig dit :

    À la nationalisation d’Hydro-Québec vers 1964, il y avait 5 millions d’habitations ( maisons, location, édifices commerciaux…) qui se chauffaient à l’huile à chauffage. Il en reste moins de 200 000 qui devront aussi se défaire du pétrole d’ici 2 ans parce que c,est le premier responsable de particules fines (avec les foyers au bois). Transition réussie sans trop de problème.

    Le Québec dépense 15 milliards par année en essence pour les véhicules. Et en 2035, l’Union européenne va interdire la vente de véhicules à essence neufs. Probable que la même chose va se produire au Québec vu les coûts de l’essence.

    Alors on va entendre les Texans ( et les Albertains) se plaindre. Ça va être une jolie musique à mes oreilles

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :