Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

De toute évidence, Donald Trump n’aime pas la tournure que prend la commission du 6-Janvier. Lors d’une entrevue accordée à Wayne Allyn Root, animateur d’une balado d’extrême-droite, l’ancien président a regretté et critiqué la décision de Kevin McCarthy, chef des républicains de la Chambre des représentants, de ne pas être représenté au sein de la Commission.

« C’était une mauvaise décision de ne pas avoir de représentation sur cette commission », a déclaré Trump. « C’était une décision très, très stupide parce qu’ils essaient de prétendre qu’ils sont légitimes, et seulement quand vous entrez dans les rouages internes, vous dites “quel genre de chose est-ce ?”. Juste une chasse aux sorcières unilatérale. »

Rappel : à l’origine, la commission du 6-Janvier devait compter cinq républicains choisis par McCarthy. Or, celui-ci a refusé toute représentation au sein de la commission après que la présidente de la Chambre des représentants a refusé d’y admettre deux de ses candidats, les représentants Jim Jordan (Ohio) et Jim Banks (Indiana). Pelosi avait déclaré qu’elle ne pouvait leur faire une place parce que ces deux alliés de Trump propageaient le « grand mensonge » de l’ancien président sur l’élection présidentielle de 2020. Au lieu de les remplacer par deux représentants moins partisans, McCarthy avait choisi de retirer les cinq candidats républicains au complet, croyant ainsi priver la commission de toute légitimé.

Pelosi avait par la suite nommé elle-même deux représentants républicains, Liz Cheney (Wyoming) et Adam Kinzinger (Illinois), qui avaient voté en faveur de la mise en accusation de Donald Trump lors de la deuxième procédure de destitution le visant.

Et Trump vient d’admettre que McCarthy avait commis une erreur. Car la commission fonctionne rondement et professionnellement, sans être perturbée par des républicains hyper partisans comme Jordan ou Banks, que Trump a qualifié de « grands guerriers » lors de son entrevue avec Root.

La commission du 6-Janvier tiendra une quatrième audition publique mardi. Le témoin vedette sera sans contredit Brad Raffensperger, à qui Trump a demandé de lui « trouver 11 780 votes » lors d’un appel téléphonique enregistré le 2 janvier 2021. Cet appel pourrait faire partie des méfaits permettant au ministère de la Justice d’inculper Trump pour complot en vue de frauder le gouvernement des États-Unis, comme me l’a expliqué Barbara McQuade, ancienne procureure des États-Unis.

L’ancien président pourrait également être inculpé pour complot visant à entraver une procédure officielle, a ajouté McQuade. Il est encore trop tôt, selon elle, pour savoir si Trump pourrait aussi être accusé de complot séditieux.

P.S. : Nous poursuivons la première journée de l’avant-dernière campagne de financement de ce blogue en 2022. Un grand merci à tous ceux et celles qui ont déjà apporté leur contribution, de même qu’aux autres qui le feront d’ici la fin de la journée !

Le blogue de Richard Hétu
Other Amount:

(Photo capture d’écran)



29 réflexions sur “Commission du 6-Janvier : les regrets de Trump

  1. Jiphit dit :

    Je pense qu’il faut suggérer aux Trumpiste de pendre Mac Carthy 😂

    1. Haïku dit :

      Très bon point ! 🤣

  2. Layla dit :

    Bien facile pour DT de faire une autopsie après parce qu’il commence à mesurer le travail de la commission.

    Mais est ce qu’ il a travaillé très fort publiquement pour que Kevin Mc Carthy nomme cinq autres personnes pour remplacer Jim Jordan et Jim Banks ou si DT pensait que cela lui servirait pour justifier que cette commission n’était pas légitime?

    Moi je pense que ça faisait son affaire puisqu’il pourrait dire que cette commission était dirigée que par des démocrates. Mais Nancy Pelosi lui a cloué le bec en nommant deux républicains.

    Il aime bien rendre les autres responsables, les faire culpabiliser l’irresponsable en chef qui ne fait jamais d’erreurs.

  3. Youno dit :

    Avec juste des témoins républicains c’est difficile de les contester

    1. Dekessey dit :

      Exact.
      Ça sent de plus en plus le chauffé et Trump n’aime pas ça.
      😁

  4. Layla dit :

    « C’était une décision très, très stupide parce qu’ils essaient de prétendre qu’ils sont légitimes… »

    Question vite de même est ce qu’avec plus de républicains, la commission aurait été plus légitime?

    Non, mais assurément un cirque. Nancy Pelosi a eu beaucoup de colonnes de refuser les deux Jim et à démontrer un souci de justice de nommer deux républicains pour remplacer deux clowns républicains.

    1. Haïku dit :

      @Layla
      Je n’aurais su mieux dire ! 👌

  5. constella1 dit :

    Justement à propos de la commission voici la dernière vidéo de L Project

    https://youtu.be/ewbu6Mx7P-M

    1. Haïku dit :

      @constella1
      Merci pour la vidéo.
      ——-
      Et vlan dans les dents !

  6. trebligY dit :

    Trump, à son habitude, a mal évalué l’impact d’une commission sans une ennuyeuse entrave politique. Le spectacle est… spectaculaire. Sans un Jordan pour ralentir le rythme avec des objections tonitruantes mais hors sujet qui font perdre du temps. Ce qui est l’objectif

    Une intervention rapide et bien ciblée des intervenants suivie d’une vidéo accablante et le tour est joué.

    Notons toutefois que devant une cour criminelle, l’avocat de la défense a un droit de parole. Ça fait un moins bonne télévision mais c’est plus juste

    Ps: contribution faite

  7. Loufaf dit :

    La chose était bien content quand McCarthy a refusé ainsi que sa gang de tarés, de refuser de faire partie de la commission.
    Maintenant qu’ il voit avec quel professionnalisme la commission a mené l’ enquête, des témoins crédibles et les preuves qui s’ accumulent, il commence à s’ inquiéter pour ses fesses. Personne pour le défendre et prendre les coups à sa place dans cette commission!
    McCarthy aurait été bien utile!
    Tout ce que le gros fêlé peut faire, c’ est de continuer à radoter sur l’ élection volée.

  8. Alexander dit :

    Cheney et Kinzinger sont personna no grata chez les trumpistes. Ce serait déjà un exploit que la Commission ait une quelconque crédibilité aux yeux de la population sans représentation de républicains modérés. Malgré les preuves accablantes il va sans dire.

    Mettons que les républicains savent exactement ce qui s’est passé et espèrent enterrer la Commission aux Midterms à l’évidence.

    À leur place, j’en profiterais pour sortir Trump du parti en le laissant porter le chapeau de toute cette conspiration et mettre des leaders conservateurs moins mouillés à sa place. De Santis, Pence, Haley ou autre, votre choix vaut le mien.

    Anybody but Trump.

  9. Trump aurait voulu sur ce comité 5+1 Républicains, comme il voulait 11 779+1 votes. Autrement, c’est partial.

  10. Breaking news !

    Wolf Blitzer n’a pas dit « Breaking news » aujourd’hui, mais « happening now », selon les prières des hautes instances de la chaîne. Dont d’autres souhaits sont discutables, au mieux.

    1. Haïku dit :

      Donc « nouvelle cassante » ! 😉

      1. Moi qui croyais que ça voulait dire « nouvelles pour prendre une pause »…

      2. Haïku dit :

        @Richard Desrochers
        C’est le linguiste qui parle ! 😉👍

  11. ralbol dit :

    « Cet appel pourrait faire partie des méfaits permettant au ministère de la Justice d’inculper Trump… »

    « Nous avons bien étudié tous les faits, entendu tous les témoins, et avons pris la meilleure décision possible dans les circonstances. Étant donné la période d’incertitude économique dans laquelle nous nous trouvons présentement, et devant tous les bouleversements qui agitent notre nation, pour garder la paix sociale et éviter une crise additionnelle, nous avons donc décidé qu’à ce moment de notre histoire il n’est pas souhaitable d’accuser et de poursuivre un ex-président des États-Unis d’Amérique… »

    Si c’est pas ça, tant mieux.

    Mais j’retiens pas mon souffle…

  12. martin_c dit :

    Contribution faite ! Bonne continuation et encore bravo pour le blog. Martin_c

  13. NStrider dit :

    À moins que je me trompe, la politique de la chaise vide n’a jamais été payante pour personne. Pour une fois le 45 a raison, mais il a beau jeu de faire des prévisions à rebours. Comme les économistes, il est bien meilleur pour expliquer le passé que pour prévoir l’avenir.
    Après tout McCarthy n’est que la ??? ( je ne sais combien, car ça fait longtemps que j’ai cessé de compter) personne qu’il renie.

  14. On regarde la photo de l’hôte, et on a une idée en voyant l’encadrement en avant-plan et les titres de sa bibliothèque.

    Et pourquoi un icone de téléphone qui sonne dans la photo de Trump au lieu d’une cloche ? Oh, c’est vrai, il y a déjà une cloche sur la photo….

  15. Haïku dit :

    RE:
    Commission du 6-janvier : les regrets de Trump….
    ———-
    -« Le regret est bienfaisant lorsqu’il corrige le présent, et nuisible lorsqu’il alourdit le passé. »
    (J. Bokolo)

    -« Effacer le passé, on le peut toujours : c’est une affaire de regret, de désaveu, d’oubli.
    Mais on n’évite pas l’avenir. »
    (Oscar Wilde)

  16. Toile dit :

    Des regrets chez la bête? Niet. Pour regretter ca prend un minimum de conscience….

  17. Gilles Morissette dit :

    LA CHOSE réalise que cette Commission est loin d’être une « chasse aux sorcières ».

    Elle est menée rondement, sans perte de temps et le fait que les témoins entendus jusqu’ici soient des Républicains proches de la MB ajoute de la crédibilité au processus.

    McCarthy a crû, en boycottant la Commission, qu’il en ferait un « spectacle à caractère partisan » qui discréditerait les Démocrates.

    Il s’est lourdement trompé.

    La chaise vide n’est JAMAIS une bonne stratégie car, on le sait en politique, les absents ont TOUJOURS tort.

    La preuve à charge est présentée de façon remarquable par des procureurs aguerris et on sent que rien n’a été laissé au hasard.

    À la fin du processus, il faudra que l’AG Garland ait de très bonnes raisons pour justfier son « refus » (si refus il y a) pour ne pas intenter des procédures contre TFG.

    En attendant, voir cet escroc ronger son frein, impuissant à arrêter le train roulant à grande vitesse, fait plaisir.

    Il doit sentir la chaleur se rapprocher de lui et ça n’a rien à voir avec la canicule qui frappe présentement le pays !!!

    1. Igreck dit :

      La Commission prend tout l’oxygène disponible et Trompe commence à manquer d’air⁉️ Il va avoir de plus en plus l’air bête🤪

  18. jeani dit :

    Ce matin j’ai mangé du gruau beaucoup trop épais. Je ne sais pas exactement pourquoi mais le visage de trump m’est soudainement apparu.

    1. gl000001 dit :

      « Gruau » et « trump » dans la même phrase avec « épais » pour les lier !! Faut le faire.

  19. Duduche dit :

    « Si le seul outil que vous avez est un marteau, vous verrez tout problème comme un clou. » Pas de problème dans ce cas-ci puisque Has Been-45 a tout du clou sur lequel la Commission peut taper avec son marteau. En attendant le marteau du juge.

  20. ralbol dit :

    On est sauvés !

    On apprend que seulement 81% des adultes américains croient encore en Dieu !

    https://finance.yahoo.com/finance/news/fewer-americans-ever-believe-god-183800392.html

    La base des républicains s’érode, la secte s’étiole, on voit la lumière au bout du tunnel !

    Encore deux ou trois siècles, et l’intelligence sera l’égale de la superstition !

    On n’a qu’à attendre !

    Youppi !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :