Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Le ministère de la Justice américain a annoncé ce vendredi l’inculpation par un grand jury fédéral de Peter Navarro pour outrage au Congrès. L’ancien conseiller de la Maison-Blanche sous Donald Trump refusait de collaborer avec la commission de la Chambre des représentants chargée d’enquêter sur l’assaut du Capitole. Il avait reçu le 9 février dernier une citation à comparaître.

Navarro est le deuxième ancien conseiller de Donald Trump à être inculpé pour son refus de répondre aux question de cette commission après Steve Bannon. La commission sur le 6-Janvier a également recommandé l’inculpation de l’ancien chef de cabinet de la Maison-Blanche Mark Meadows, mais le ministère de la Justice n’a pas encore annoncé de décision le concernant. Il en va de même pour ce qui concerne Dan Scavino, un autre ancien conseiller présidentiel.

Le 31 mai, le ministère de la Justice avait envoyé une citation à comparaître à Navarro dans le cadre de sa propre enquête sur le 6-Janvier.

Navarro a retenu l’attention en janvier dernier en expliquant dans un livre et dans des entrevues le coup d’État auquel lui et Steve Bannon avaient ni plus ni moins concocté pour renverser les résultats de l’élection présidentielle de 2020. « Le plan était simplement le suivant », a-t-il dit lors d’une entrevue sur MSNBC. « Nous avions plus de 100 membres du Congrès et sénateurs au Capitole prêts à mettre en oeuvre le Green Bay Sweep. Le Sweep était simplement ça : nous allions contester les résultats des élections dans les 6 États-clés de l’élection. La plupart ou la totalité de ces États auraient décertifié l’élection. Ce qui aurait renvoyé l’élection à la Chambre des représentants. »

(Selon le 12e amendement de la Constitution, la Chambre des représentants doit tenir un vote pour choisir un président si aucun des candidats n’a obtenu une majorité des 538 grands électeurs. Or, pour cette occasion, les votes doivent être comptés par État, la représentation de chaque État disposant d’une voix. Et il se trouve qu’en janvier 2021, les républicains détenaient la majorité des représentants. D’où la « logique » du Green Bay Sweep.)

(Photo Getty Images)

40 réflexions sur “6-Janvier : Peter Navarro inculpé pour outrage au Congrès

  1. Léo Mico dit :

    J’ai du mal à comprendre sa stratégie : il est prêt à aller en prison pour ne pas avoir à témoigner sur le coup d’état, mais il a déjà avoué publiquement avoir fomenté ce coup d’état.

    Son but serait donc uniquement de protéger Trump ?

    1. Dekessey dit :

      D’après moi il sait que la prison est inévitable, et son avocat a du lui dire que l’outrage au Congrès était la moins pire sentence, mais je peux me tromper.

      1. Bantu Steve Biko dit :

        @Dekessey…Je doute que ces hommes blancs riche vont se retrouver en prison pour une entrave au congrès…

    2. … protégé Trump… et les plus de 100 membres du congrès et du sénateur qui ont acquiescé a se plan.

      Il n’y a pas juste TFG qui a manigancé cette insurrection

    3. treblig dit :

      Ce « Green bay sweep » se heurte à un principe de base : aucun état n’a voulu décertifier les grands électeurs. Pour cause, les votes ont été bien comptés . Parce que ici, nous sommes vraiment dans le coup d’état «  soft ». C’est un détournement évident de la démocratie.

      On rappelle que Biden a récolté 7 millions de votes de plus que Trump. Et 302 grands électeurs contre 232 pour Trump. Utiliser un artifice pour nommer Trump aurait entraîné une grave crise constitutionnelle. Probablement des troubles s’apparentant à une guerre civile.

    4. Micro Baill dit :

      Dans l’espoir de la réélection de Trump Quelques années de prison puis son pardon plutôt que plusieurs années pour sédition voir trahison

  2. marie4poches4 dit :

    Bannon a été accusé en octobre 2021 et passera en cours au courant de l’été. Alors Navarro ça sera quand? En février 2023???? C’est tellllllement trop long.

    1. ralbol dit :

      Faut faire traîner ça jusqu’après les élections de mi-mandat.

      On aura alors plus de chances de faire dérailler les procès.

      1. el_kabong dit :

        Le congrès ne peut pas « faire dérailler » ces procès (c’est dans la cour du doj)…

      2. ralbol dit :

        @ el_kabong

        « Le congrès ne peut pas « faire dérailler » ces procès (c’est dans la cour du doj)…»

        Le congrès a semble-t-il, le pouvoir de renverser les décisions de la Cour suprême.

        Alors, le DoJ… surtout si les républicains sont aux commandes.

        Quand on veut…

  3. ralbol dit :

    « Le gars explique à la nation son plan pour renverser une élection légitime.

    Il reçoit une assignation à comparaître qu’il ne respecte pas.

    De toute évidence, ce type est innocent ! »

    — Un zombie républicain.

    1. Galagator dit :

      J’ai l’impression qu’on va lui donner une simple tape sur les doigts. J’espère que me trompe!

  4. ralbol dit :

    « Nous avions plus de 100 membres du Congrès et sénateurs au Capitole prêts à mettre en oeuvre le Green Bay Sweep. »

    Et ces 100 membres du Congrès et sénateurs, ne devraient-ils pas être condamnés et emprisonnés pour avair participé à une tentative de coup d’État ?

    Finalement non…

    …si on devait extirper toute la pourriture de ce système de gouvernement, y resterait pu grand monde.

  5. marie4poches4 dit :

    Navarro a poursuivi Nancy Pelosi et le comité du 6 janvier « affirmant qu’ils n’ont aucun droit légal de le tenir pour outrage au Congrès pour avoir refusé de témoigner. »
    Le juge Moss lui a répondu que sa poursuite n’a aucun sens et qu’il doit la déposer à nouveau avant le 17 juin. Il n’est pas représenté par un avocat.
    Tout pour gagner du temps.

  6. Mona dit :

    Je n’arrive pas à comprendre pourquoi il a avoué un tel stratagème délictueux…dans un livre. Ça me dépasse.

    1. Jean Létourneau dit :

      Banaliser l’insurrection, pour pouvoir répéter au besoin?

      1. Mona dit :

        @Jean Letourneau oui, c’est une méthode plausible utilisée par les fascistes en Europe.
        Et il pourra dire à son procès qu’il est « honnête  » et n’a rien à cacher d’autant qu’il ne faisait qu’appliquer ce que lui autorise la loi. 1. Préparation de l’opération par désinformation 2. Application de la loi  » en conformité  » … Lao tseu est has been ☻️

    2. ralbol dit :

      Républicain…

      Ça se croit invincible, neurones en petit nombre et pas de la meilleure qualité…

  7. Loufaf dit :

    Je suis d’ accord avec marie4poches4, dans combien de temps Navarro purgera t’ il sa peine?
    Connaissant la longueur des procédures, cette bande de traîtres espèrent- ils se rendre jusqu’ à 2024 pour se faire gracier par un prezzidant républicain?
    On verra comme disait l’ autre…..

  8. Alexander dit :

    Ces gens semblent se foutre éperdument de toute forme de justice. En fait, ils semblent tellement sûrs de reprendre le Congrès et le Sénat cet automne qu’ils doivent s’attendre à être absouts de tout blâme. On va enterrer tout ça pour mieux recommencer.

    Après tout, le Sénat a déjà blanchi 2 fois Trump de deux tentatives d’impeachments sans même entendre les témoins. Une sorte de justice de pacotille paquetée d’avance. L’exemple part de haut.

    Outrage au Congrès? Bah, ça se plogue bien dans le C.V.

    Qualifications: spécialiste en planification stratégique de coup d’état.

    Quand on pense au simple citoyen qui va se faire foutre en prison pour des peccadilles et que, pendant ce temps-là, les puissants de ce pays se pavanent bien armés de leurs avocats grassement rémunérés et fomentent des coups d’état en toute liberté.

    C’est peut-être le sens qu’ils se donnent à la liberté. Liberté de contrôler les autres.

    On peut raisonnablement se demander s’il y a une justice en ce bas monde. Et dans ce pays en particulier.

  9. marie4poches4 dit :

    Il est présentement en détention dans l’attente de passer devant le juge. J’espère que le juge est parti luncher et qu’il prend son après-midi de congé 🤪

    The U.S Attorney’s Office confirms Peter Navarro is now in custody pending a court appearance.

  10. POLITICON dit :

    Mais il fallait convaincre Pence et Trump et son entourage n’ont pas réussi ce coup-là! ils sont sérieusement dans l’eau chaude car il ont travesti le résultat de certains comtés tombés aux mains des démocrates en instaurant les faux électeurs. Giuliani faisaient partie de ceux qui s’arrangeraient en portant les causes en justice et fournissant de faux documents (fraude) à faire signer aux substituts des vrais électeurs. Tout ca était planifié par des bras droits ou des suiveux au congrès, des apparatchiks comme Giuliani, Kraken, le bureau ovale, la garde nationale. Trump doit trembler mais si tous refusent de parler au comité, ils gagneront du temps jusqu’aux présidentielles. Gagner la chambre des représentants et conserver une majorité au Sénat. A voir la cote de popularité de Biden, ca ne s’annonce pas facile pour lui en 2024. Pence serait une valeur sure pour les républicains s’il avait la possibilité de gagner. Avec une majorité au Congrès, les républicains prendraient le pays et contrôleraient la maison blanche. Pence, sortirait quelque fois en jaquette, son bénitier à la main pour faire des coucous à la foule.

    Si le directeur de la Justice n’agit pas rapidement, le pays pourrait leur échapper. Les représentants et les sénateurs dont on soupçonne une implication dans la planification des événements du 6 janvier et qui refusent de comparaître devant le comité; devraient perdre le droit de se présenter à un poste électif ou a quelconque poste au sein du gouvernement. Qu’ils répondent aux questions d’abord pour juger s’il ont bafoué les préceptes de l’assermentation envers le citoyen et si ce sont des insurgés.

  11. Jean Létourneau dit :

    Le DJ doit avoir des informations privilégiées. S’il a pour l’instant épargné Mark Meadows, c’est qu’il priorise les dossiers importants. On le dit minutieux et compétent. Je lui fait confiance pour avancer les bons pions en premiers.

    Et beaucoup seront d’accord, Meadows et Navarro ne sont que des pions sur l’échiquier, mais gare aux percées de pions !

  12. constella1 dit :

    Mais comment il peut avouer ds don livre être un croche et d’avoir tenté de renverser une élection légalement gagnée sans pour autant n’avoir aucune crainte d’être accusé de quoi que ce soit ???
    C’est quand-même un pays où le droit peut encore s’exercer me semble bien
    C’est quoi le problème ??
    Comment se peut-il qu’une telle chose puisse se faire impunément
    Et se répéter encore et encore ??
    Leurs lois sur une tentative de renversement de gouvernement ou d’élections s’appliquent quand au juste ???
    Je dois être un peu épaisse ou tout ce que vs voulez mais vraiment tout cela me dépasse

  13. Charlot dit :

    Diantre! Risquerait-il de précéder Trudeau en enfer?

    1. marie4poches4 dit :

      LOL. Bon rappel!

  14. Superlulu dit :

    Il s’inculpe dans son livre.
    Quel est le titre?
    The 5th amendment?

  15. marie4poches4 dit :

    HS mais si peu

    Pas facile d’être républicain, ils ne peuvent même pas mentir au congrès ni au FBI !

    https://twitter.com/i/status/1532775830279098368

    1. Haïku dit :

      @marie4poches
      Incroyable !!
      Les reps se surpassent continuellement.

    2. Madalton dit :

      Câlisse!

    3. gl000001 dit :

      Je l’ai écouté trois fois et je dois être à 4-5km de moi-même … j’en suis pas revenu !!!

      « Dans mon jeune temps, on marchait jusqu’au congrès dans 3 pieds de neige par -40F. Pis on pouvait mentir esti. Y’avais pas de communisses pour te stouler au Comité. Y’en avait pas de saint-crême de comité !! La politique n’est plus ce qu’elle était snif snif (deux petites larmes qui coulent). « 

    4. Gilles Morissette dit :

      @marie4poches4 (03/06/2022 à 13:36)

      Tab… de cr…

      Ces gens là n’ont plus AUCUNE décence.

      Quelqu’un pourrait-il expliquer à cet enfoiré que mentir à un agent du FBI, que tu sois Républicain, Démocrate ou un simple citoyen, constitue UN CRIME FÉDÉRAL passible d’une peine d’emprisonnement.

      En entendant ce discours absolument démentiel, je n’ai pu m’empêcher de « verser » quelques larmes !!

      Non mais pensez y.

      On ne peut plus mentir au FBI sans en subir des conséquences atroces du genre emprisonnement, torture, etc.

      Une vraie dictature (LOL) !!!

      Il va falloir que la SCOTUS se penche là-dessus. C’est inacceptable (LOL) !!!

  16. Madalton dit :

    Le Chief of Staff de Pence a averti les services secrets parce que Pence était en danger avec ce qui se passait avec l’entourage de Trump et des pressions de Trump pour qu’il ne certifie pas l’élection de Biden.

    https://www.nytimes.com/2022/06/03/us/politics/trump-pence-safety-jan-6.html

  17. Pierre.s. dit :

    ——————————–

    cette bande de trouillards républicains ….. crétins, débile , fous raides.

    Ils vont se ramasser en prison pour avoir refusé de témoigner à propos d’une évènement
    dont ils nient pratiquement l’existence …. le 6 janvier pour eux c est une visite touristique.
    Mais y en a pas un qui a le courage de venir dire ce genre de délire sous serment par contre.

    Moi je te sacrerait tout ca en prison direct en détention préventive pour fomentation et participation à un coup d’état

  18. ralbol dit :

    Dans l’fond, faudrait placer le Parti Républicain sur la liste des organisations terroristes, et le traiter comme le reste des listés.

    On sauverait du temps, des années de bêtises et de souffrances…

    1. J’aime bien cette approche. Les causses qui ne sont pas terroristes n’ont qu’à le prouver! 🤪

  19. marie4poches4 dit :

    Pas d’avocat pour Navarro, il se représente seul pour ses 2 cas.

    Hugo Lowell
    @hugolowell

    New: Former Trump White House advisor Peter Navarro tells magistrate Judge Faruqui that he intends to represent himself in his new criminal contempt of Congress case — as well as in his suit against the Jan. 6 committee and DOJ.

  20. ralbol dit :

    Sur la photo, on voit très bien que Donald a passé au cou de son pitou, la laisse rouge qui identifie ses animaux familiers…

  21. Gilles Morissette dit :

    Bonne nouvelle certes mais regardons les choses en face.

    Navarro va étirer les procédures au maximum de sorte que la cause pourrait n’être entendu qu’en 2023 voire même 2024 soit tout près des prochaines présidentielles.

    Navarro est un sale « faux-jeton » comme le sont tous ceux qui ont gravité autour de LA CHOSE.

    Et que fait un « faux-jeton » ?

    il se comporte comme un « faux-jeton ».

    Ce type a vraiment une tête de « capo » de la Mafia , comme Bannon, Meadows, Scavino, etc.

    On les enferme à Alcatraz (qu’on réouvrirait spécialement pour eux) et on jette la clé de leurs cellules au fond de la mer.

  22. sousmarin dit :

    L’impunité est telle que certains peuvent avouer dans un livre avoir fomenté un coup d’état et restaient en liberté…ces inculpations en cascade sans effet prêteraient à rire si ce n’était pas si grave.
    Ca leur fait quoi aux démocrates d’être aussi inefficaces (armes, avortement, coup d’état) et pitoyables ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :