Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Fascinante chronique de David Ignatius dans le Washington Post sur la visite que Joe Biden effectuera en Arabie saoudite à la fin du mois après un arrêt en Israël et dans d’autres pays de la région. Ignatius, qui a d’excellentes sources au sein du département d’État et de la CIA, entre autres, commence son article avec une définition du mot « realpolitik » dont on verra une démonstration lors de la poignée de main éventuelle que donnera le président américain au prince héritier du royaume saoudien, Mohammed ben Salmane, dit MBS : « Une politique basée sur le pouvoir plutôt que sur des idéaux ou des principes. »

Ignatius écrit que Biden n’a que du mépris pour celui qui, selon la CIA, a autorisé en octobre 2018 l’assassinat à Istanbul de Jamal Khashoggi, journaliste saoudien dissident et résident permanent des États-Unis. Il précise que le président américain a snobé le prince pendant de nombreux mois, refusant l’année dernière de passer le coup de fil amical que le dirigeant saoudien souhaitait – et a ensuite exigé.

Selon Ignatius, outre les liens historiques entre les États-Unis et l’Arabie saoudite, deux nouveaux facteurs expliquent la décision de Biden de passer outre ses sentiments personnels envers MBS. Le premier est la guerre en Ukraine et le rôle que l’Arabie saoudite peut jouer pour apaiser le marché pétrolier. L’autre est la pression exercée par Israël sur l’administration Biden pour qu’elle normalise ses relations avec MBS et l’Arabie saoudite dans le cadre du vaste réalignement annoncé par les accords d’Abraham.

Les critiques de l’Arabie saoudite et de ses violations des droits humains redoutent ce moment où Joe Biden serrera la main de MBS. Ce moment, comme le laisse entendre Ignatius dans la chute de son article, sera celui où le président des États-Unis blanchira MBS pour l’assassinat odieux de Jamal Khashoggi. On devra y voir un bel exemple de « realpolitik ».

(Photo Reuters)

39 réflexions sur “Quand Biden serrera la main de MBS

  1. Mona dit :

    Moralement c’est inadmissible en sachant que d’autres obligations politiques remplacent souvent celles prises précédemment. Mais pour moi, ce qui est pire, c’est le message politique envoyé : la réhabilitation de terreur utile de n’importe quel bord.

    1. Pierre Lesage dit :

      Morale et politique ne sont pas en symbiose

    2. Mona, je n’aurais pas pu mieux dire, c’est indirectement entériner ce mettre politique.

      1. …ce meurtre politique

  2. 1er objectif de cette rencontre:
    exclure la Russie de l’accord sur la production de pétrole (OPEP +)
    https://www.offshore-technology.com/news/opec-excluding-russia-deal/

    2ième objectif:
    s’assurer que l’Arabie Saoudite et Israel concrétise une alliance contre l’Iran.
    https://www.marianne.net/monde/proche-orient/larabie-saoudite-et-israel-se-dirigent-vers-une-alliance-historique-contre-liran

    En préparation de ce qui va suivre, soit une attaque israélienne sur les centrales nucléaires iraniennes, genre  »Top gun 2 » mais en beaucoup plus gros.
    https://www.jpost.com/israel-news/article-708256?utm_source=jpost.app.android&utm_medium=share

    Inutile de dire que cela déstabilisera la région, et que le prix du pétrole grimpera rapidement, même avec une hausse de la production des pays arabes.
    Si ce scénario se produisait, les dindons de la farce seraient l’Europe, et je ne veux même pas penser aux pauvres ukrainiens.

  3. sousmarin dit :

    Israël a souvent tord mais son programme de meurtres ciblés a quelques intérêts…et pourrait être employé dans certains cas comme avec ce déchet de MBS.
    Une façon de rebattre les cartes quand la donne est vraiment insupportable.

    Pas très sport, ni démocratique, j’en conviens mais parfois la fin justifie les moyens, il faut juste ne pas en faire une norme.
    Et puis, ce n’est pas comme ci les occidentaux ne l’avaient jamais fait…

  4. gl000001 dit :

    Ca qui est fait est fait. Ca n’enlève rien au fait que c’était dégueulasse. Alors compte tes doigts après lui avoir serré la main !!
    Après, durant l’entretien, tu lui fais comprendre pas trop subtilement qu’il n’est pas aimé même si il doit le savoir déjà ! On fait des affaires, point. On espère qu’avec le temps, qu’il ne fasse plus de conneries du genre.

    1. C’est ce que les américains savent le mieux faire.
      S’associer à des défenseurs de la  »démocratie » pour parvenir à leurs fins.
      Après cela, on se demande pourquoi les américains sont si critiqués dans le monde.

      P.S.
      Pour ceux qui pensent encore que les américains défendent les ukrainiens au nom de la liberté, et de la démocratie, il faudra certainement revoir votre compréhension de la géopolitique.

      1. gl000001 dit :

        Vrai. Mais eux-mêmes on fait des victimes à la Kashoggi. La France aussi. On pense au Rainbow Warrior. Les « grands » pays ne savent pas faire autrement.

        « La franchise s’arrête là où la diplomatie commence. » – Alison Renaudat-lafarge

        « Il m’a fallu du temps avant que je réalise pleinement que les États-Unis ont peu besoin de diplomatie; le pouvoir suffit. Seuls les faibles comptent sur la diplomatie. L’Empire romain n’avait pas besoin de diplomatie. Les États-Unis non plus. »
        Boutros Boutros-Ghali, Diplomate, Homme d’état, Homme politique (1922 – 2016)

      2. Kelvinator dit :

        Les Américains défendent l’Ukraine à quel nom selon vous, si ce n’est pas pour s’opposer à l’invasion d’un territoire ?

      3. La stratégie américaine est de plus en plus clair en Ukraine.
        Fournir des armes aux ukrainiens, non pas pour qu’ils puissent renverser les russes et prendre le dessus,
        je crois que Biden a été assez clair à ce sujet, mais suffisamment pour ralentir les russes dans l’atteinte de leurs objectifs. Les américains veulent affaiblir la Russie, tant économiquement (sanctions) que militairement (travail fait par les ukrainiens), sans avoir à participer directement à ce conflit.

        C’est vraiment une guerre par  »proxy ».
        Les règles du jeu étant: tu n’attaques pas mes alliés ou mes bases en Europe, et nous nous contenterons de fournir des armes aux ukrainiens, mais sans leurs donner les moyens de gagner cette guerre.
        Les américains sont prêts à concéder aux russes le Donbass, et le sud de l’Ukraine pour arriver à leurs objectifs.
        Je vous laisse sur le texte qui suit. On le retrouve également dans la revue l’Express, qui est payant.

         »Les États-Unis cherchent à affaiblir la Russie en Ukraine, déclare le secrétaire à la Défense »
        https://www.infobae.com/fr/2022/04/25/les-etats-unis-cherchent-a-affaiblir-la-russie-en-ukraine-declare-le-secretaire-a-la-defense/

      4. Kelvinator dit :

        C’est facile inventer des intentions. Biden a dit qu’il ne voulait pas une escalade du conflit, ce qui explique le support matériel sans aide militaire pour l’Ukraine.

        Votre deuxième paragraphe me laisse très perplexe : qu’est-ce sinon une totale invention que cette soi-disante « entente » entre Washington et Moscou? Je ne vois absolument rien qui l’explique. Invoquer le souhait d’affaiblir Moscou ne prouve rien de cela. N’importe quel pays veut affaiblir son ennemi, que ce soit l’Europe entière autant que les USA.

      5. Vous ne trouvez pas que l’approche prise par les américains fait en sorte que les ukrainiens sont en train de mourir à petit feu ? Il aurait mieux valu ne pas s’en mêler que de le faire à moitié.

        Il y a certainement une entente tacite entre les deux grandes puissances concernant le niveau d’intervention en terme d’armes et de soldats en Ukraine. On ne veut certainement pas une confrontation directe entre la Russie et les américains. Il y a des lignes rouges qui sont tracées afin d’éviter que les russes aient l’idée d’utiliser le nucléaire.

        Les ukrainiens commencent à perdent du terrain au Donbass, mais voilà que Biden annonce ceci afin de rééquilibrer les forces. Pourquoi ne pas avoir donné ses roquettes aux ukrainiens au début de la guerre ?

         » Pourquoi les lance-roquettes « Himars », que Joe Biden envoie à l’Ukraine, pourraient changer la donne.
        https://www.nouvelobs.com/monde/20220601.OBS59154/pourquoi-les-lance-roquettes-himars-que-joe-biden-envoie-a-l-ukraine-pourraient-changer-la-donne.html

         » N’importe quel pays veut affaiblir son ennemi, que ce soit l’Europe entière autant que les USA. »
        – Tout à fait d’accord avec vous sur ce point, et les américains ont sauté sur l’occasion en s’invitant dans la
        crise ukrainienne.

      6. Kelvinator dit :

        L’occident a la même position que les USA. Prétendez-vous que l’occident a les mêmes motifs que Biden?

        De tout les pays qui appuie l’Ukraine, aucun n’a fourni d’aide immédiatement. Il faut toujours l’accord des parlements, qui peut être plus ou moins long. Ça ne sert à rien d’envoyer des missiles si le pays est conquis par le russes. Plus l’Ukraine tient tête aux russes, plus les pays sont encouragés à envoyer du matériel.

        Il y a de multiples possibilités à votre question « Pourquoi ne pas avoir donné ses roquettes aux ukrainiens au début de la guerre ? ». Ça ne prouve pas grand chose, sinon que la situation évolue très vite et que chacun tente de faire son possible pour ne pas commencer la 3e guerre mondiale. Il faut se poser des questions sur les autres possibilités avant de conclure sur de tels prémisses. Sinon ça ressemble plus à un biais de confirmation qu’une hypothèse valide.

      7. el_kabong dit :

        @oeufoulepoussin

        1. Rappel : les américains ne « défendent » pas les ukrainiens; ils aident les ukrainiens à se défendre contre l’invasion sauvage de leur territoire; c’est très différents (indice : il n’y a aucun soldat américain sur le sol ukrainien)…
        2- Je seconde la question de kelvinator : au nom de quoi est-ce que les usa (et l’otan) aident l’Ukraine, d’après votre grande « compréhension de la géopolitique »?

      8. Vous avez raisons en disant que les américains aident les ukrainiens à se battre contre les russes, point qui a été clarifié dans ma réponse à Kelvinator, ainsi que les raisons de l’intervention américaine.

      9. Bob dit :

        @kelvinator et el-kabong J’hallucine , mais c’est pas possible dites moi que vous blaguez tout les deux ? Vous croyez vraiment que les américains on ont quelque chose à foutre de la moral, des droits de l’homme et de la démocratie en Ukraine ou peu importe ou dans le monde ? Hahaha incroyable votre naïveté , j’ai cru pendant longtemps que vous êtiez de mauvais foi , mais finalement vous êtes justes des idiots-utiles. Vous souvenez vous de l’attaque illégal sur la Serbie en 1999 sans l’accord de l’onu pour permettre à la province sécessionniste du kosovo de se détacher de la Serbie? Ou étaient vos larmes et votre droit de l’hommisme à ce moment la ? En quoi est ce que c’est plus légitime que ce que fait Poutine pour le peuple Russe d’Ukraine ?Massacré depuis 2014 (14 000 morts) et qui en plus est à sa frontière, donc énormément plus légitime. Je suis sur le cul devant autant de bêtise humaine et d’avalage de couleuvre ( propagande otanesque).

  5. monteregien dit :

    Est-ce qu’il fera comme dans « The West Wing » et prétextera une éruption cutanée (« rash ») à la main pour éviter de la lui serrer ?

    1. Haiku dit :

      @monteregien
      Bon rappel ! 😉 👍

  6. Gilles Morissette dit :

    Voilà à quoi ressemble la « realpolitik ».

    Mettre de côté les sentiments personnels qu’on éprouve envers un dictateur salopard comme MBS et donner priorité aux intérêts politiques, économiques, à la stratégie, à l’opportunisme.

    On peut penser que la poignée de main du président Biden ne sera pas très « chaleureuse ».

    Qu’importe.

    La symbolique est importante car elle démontre que « la politique » passe souvent par-dessus bien des considérations morales et humanitaires.

    Bienvenue dans la réalité de la politique américaine.

    1. Rick dit :

      Non…la réalité de la politique, point.

  7. Aube 2005 dit :

    Faut-il encore se surprendre?
    Que ce soit les républicains ou les démocrates, les américains n’agissent que pour leurs propres intérêts.
    L’individualisme ou le Je, Me, Moi à toutes les sauces dans leur mentalité chez-eux ne change et ne changera jamais. Imaginons ailleurs.
    La plus grande ploutocratie sur notre planète Terre.
    Et on fait la leçon à ceux qui ne pensent pas comme eux.
    Restez chez-vous!

  8. POLITICON dit :

    Lorsque l’on tergiverse de la sorte à savoir si l’on doit donner une poignée de main ou non, c’est qu’il y a un os dans boudin. BMS est à la tête d’une dictature oligarchique dont le régime a privé une nation des mêmes droits pour tous et fait des millions de victimes. Avec Trump, BMS a acheté des centaines de milliards d’équipement militaire. Biden a bloqué cette vente à l’automne 2021. BMS exerce un contrôle sur le prix du baril. Biden lui donnera t-il la main pour réduire l’inflation dans son pays ou sauver l’Ukraine? Biden est aux portes de l’enfer et se prépare à la rencontre du cerbère. Je souhaite qu’Athéna veille sur lui!

  9. treblig dit :

    Les états n’ont pas d’amis, seulement des intérêts— Charles de Gaule

    1. treblig dit :

      Je me fais avoir à chaque fois. Charles de Gaulle avec 2 l. À ne pas confondre: nos ancêtres les gaulois.

      1. spritzer dit :

        C’est à cause des Astérix qu’on a lus autrefois, et peut-être encore aujourd’hui.

      2. karma278 dit :

        C’est parce qu’il volait qu’il lui faut 2 ailes? 😁

  10. karma278 dit :

    « J’ai serré la main du diable »

    « Bienvenue dans le club »
    Roméo Dallaire

    1. Bravo 🙌

      1. Haiku dit :

        @karma278
        Je seconde @Jean Létourneau !👌

    2. constella1 dit :

      👌👏👏

  11. MBS, ça sonne comme une maladie… Prince héritier, c’est transmis sexuellement de père en fils, comme une MTS.

    Ré-interprétations possibles de ces initiales:

    Meurt Bien Salopard (prière à un journaliste dérangeant)
    Malaise Banalisé Sociopolitiquement (Biden qui serrera la main du diable, merci karma278)

    Vos suggestions sont bienvenues.

    1. marie4poches4 dit :

      Maudite Bull Shit

      1. Haiku dit :

        @marie4poches
        Bingo !! 👍
        Vous m’avez devancé .

  12. jeanfrancoiscouture dit :

    C’est justement comme ça que l’Occident s’est auto-enferré avec la Chine, la Russie, l’Arabie saoudite, la Turquie et quelques autres: la satanée course au fric avec l’excuse que les rapprochements financiers allaient «convertir» les potentats aux vertus que l’on disait découler de la prospérité «démocratique».
    Aujourd’hui, on constate deux résultats: Nos propres alchimistes financiers sont tous maintenant milliardaires tout comme les potentats et les oligarques dont ils ont permis la naissance; et comme on aurait dû s’y attendre, aucun des potentats n’a adhéré au système dit «démocratique».
    Et en prime, les prétendus défenseurs et propagateurs des libertés sont pratiquement prisonniers du filet qu’ils ont eux-mêmes tricoté.

    En coupant les liens avec eux, on ne fait mal qu’à nous-mêmes. Leurs peuples étant sous contrôle et, si on peut dire, «habitués» à la misère, on ne peut rien espérer de ce côté alors qu’ici, si la ceinture se met à trop serrer, on risque bien plus gros. Alors, par nos dirigeants interposés, nous allons continuer à essayer de négocier cette espèce de servitude qui nous lie aux caprices des tyrans.

    Toutes ces révolutions au fil des siècles, ces coupages de têtes couronnées, ces déboulonnages de statues de conquérants pour en arriver à ça?!!? Une guerre par procuration en Ukraine. Des courbettes devant Putin et Xi .Des pèlerinages chez MBS. Décidément, y’a pas de quoi être bien fier.

  13. ralbol dit :

    « Une politique basée sur le pouvoir plutôt que sur des idéaux ou des principes. »

    Y’en a d’autre..?

  14. Kelvinator dit :

    C’est comme Macron qui parle à Putin… Serrer la main d’un raciste ne fait pas de vous un raciste. Quel interprétation simpliste, mais d’un autre côté ce sont des américains divisé qui vivent dans l’hyperbole permanente

  15. Jean Bédard dit :

    Sans compter l’emprisonnement injustifié de 10 ans de Raïf Badawi qui, encore aujourd’hui, ne peut même pas quitter le pays. Mais ça Biden s’en fout… royalement. Realpolitik.

  16. _cameleon_ dit :

    « … dans le cadre du vaste réalignement annoncé par les accords d’Abraham. »

    Ah vous parlez bien sur du coup fourré pondu par couple T* / Kushner.
    M’est d’avis que le sus-nommé Abraham n’a jamais été consulté sur la question …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :