Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Après le dépouillement de 94% des suffrages, Mehmet Oz, candidat soutenu par Donald Trump, devance son plus proche rival, David McCormick, par seulement 2 672 voix dans la primaire républicaine pour l’élection sénatoriale de Pennsylvanie, qui met en jeu le siège qu’abandonnera le sénateur républicain Pat Toomey. Peu importe le résultat du dépouillement des derniers bulletins de vote, il y aura un recomptage automatique, l’écart entre les deux candidats devant rester inférieur à 0,5%.

Le gagnant affrontera le lieutenant-gouverneur de Pennsylvanie John Fetterman, qui a remporté facilement la primaire démocrate devant le représentant Conor Lamb. Fetterman, qui se présente comme un homme du peuple – et qui fait campagne en shorts et en kangourou -, pourra se vanter d’avoir de vraies racines dans le Keystone State, contrairement à Oz ou à McCormick, qui vivaient ailleurs jusqu’à tout récemment. Ses chances d’emporter cette course qui pourrait décider du contrôle du Sénat sont bonnes.

Quant à Kathy Barnette, commentatrice controversée, elle n’a pas créé la surprise dont elle rêvait. Les révélations des derniers jours concernant ses déclarations homophobes et islamophobes ont peut-être fait hésiter certains électeurs qui avaient été séduits par l’histoire personnelle de cette Afro-Américaine antiavortement qui se présentait comme le « sous-produit d’un viol » dont sa mère a été victime à 11 ans en Alabama.

Dans un discours prononcé mardi soir devant ses partisans, le Dr Oz a bien sûr remercié Donald Trump pour son appui, mais également Sean Hannity, l’animateur de Fox News. « Il sait comment faire la différence et c’est ce qu’il a fait pendant toute la campagne en grande partie dans les coulisses, en me donnant des conseils lors de conversations tard le soir », a-t-il dit. Eh ben.

En Caroline du Nord, l’appui de Donald Trump aura aidé Ted Budd à remporter la primaire républicaine pour l’élection sénatoriale de cet État. Il n’aura cependant pas suffi à permettre au représentant républicain Madison Cawthorn de surmonter les scandales qui l’ont affligé au cours des dernières semaines. Avant même que les médias n’annoncent sa défaite dans sa primaire, le jeune politicien de 26 ans a contacté le vainqueur, le sénateur d’État Chuck Edwards, pour concéder la victoire. Il était peut-être soulagé, car on dit que d’autres révélations gênantes l’attendaient.

Une candidate soutenue par Trump a également subi la défaite en Idaho. Il s’agit de la lieutenante-gouverneure Janice McGeachin, qui a perdu la primaire républicaine pour le poste de gouverneur de son État contre le gouverneur sortant Brian Little.

P.S. : Autre résultant important en Pennsylvanie : le sénateur d’État Doug Mastriano a remporté la primaire républicaine pour l’élection au poste de gouverneur de cet État. Proche du mouvement QAnon, Mastriano a joué un rôle important en 2020 dans les efforts de Donald Trump pour renverser les résultats de l’élection présidentielle dans son État. Le parlement de Pennsylvanie étant contrôlé par les républicains, Dieu sait ce qu’il pourrait tenter en 2024 s’il était gouverneur. Mais son extrémisme pourrait lui coûter cher. Il fera face en novembre au procureur général de Pennsylvanie Josh Shapiro, qui a remporté la primaire démocrate.



23 réflexions sur “Vers un recomptage en Pennsylvanie (et un aurevoir en Caroline du Nord)

  1. marylap dit :

    Pôve ti Cawthorn. Je me demande ce qu’il va faire maintenant pour gagner sa vie? Il s’est brûlé au sein de l’establishment Républicain. J’essaye de le prendre en pitié et j’y arrive juste pas.
    Est-ce que Boebert et MTG ont des primaires cette année aussi?

    1. xnicden dit :

      Je serais prête à mettre un 2 $ qu’il va atterrir comme commentateur chez Fox News.

      À moins que les prochaines révélations le concernant soient qu’il ait couché avec d’autres hommes.

      1. MarcB dit :

        Moi je lui prédit une télé réalité dans le genre de “tiger king”.

    2. Léo Mico dit :

      Cawthorn pourrait faire tomber d’autres républicains.
      Je suppose qu’il n’était pas seul à ces orgies.

    3. simonolivier dit :

      @marylap Oui Primaire de Géorgie le 24 mai il y a 5 candidats pour le poste. Colorado le 28 juin et Bobette a un adversaire.

  2. Jean Létourneau dit :

    En TK s’ra pas invité dans les party de son ex-gang. Lui qui aime plutôt les casser…
    L’InsHannity de Fox Niousible comme conseiller dans les coulisses pour Oz !
    Tout un « con » wizard pour Oz. Comme quoi les semblables s’attirent; on se rappelle qu’InsHannity a officiellement dit sur FN qu’il était commentateur, pas journaliste et qu’il supportait DJT.

  3. Gilles Morissette dit :

    « Succès » plutôt mitigé pour LA CHOSE.

    Il sera intéressant de voir ce que seront les résutats finaux en Pennsylvannie.

    Le « Wizard of Oz » réussira-t-il à remporter l’investiture répuiblicaine?

    Il est vrai qu’avec l’appui de Hannity (!!!), tout est possible (LOL)

    Quant à Cawthorn, sa carrière politique fut brève mais marqué par de nombreuses controverses, la dernière ayant définitivement conduit à sa défaite.

    Barnette? Une manipulatrice dangereuse qui a joué double-jeu et qui a perdu.

    1. Moi je ne lui attribut aucun succès, il ne fait rien d’autre que choisir un candidat au hazard.
      Il ne donne aucun conseil ni ne fait de mentorat, il ne fait rien du tout sinon allé faire son show off pour lui meme au coté de celui qu’il auras choisi.

      Il n’y a pas personne qui vas me considéré comme quelqu’un de « succesfull » par que j’ai fait un pari sur le cheval gagnant!

      1. Bantu Steve Biko dit :

        @Philippe Deslauriers …Les résultats importent peu, la réalité est que TOUS les candidats républicains se battent pour obtenir l’appui de Donald Trump, ça démontre qu’il est toujours le maître incontesté du parti….

  4. treblig dit :

    En secret, les démocrates de la Pennsylvanie sont heureux de l’élection de Mastriano. Beaucoup trop radical pour cet état qui est relativement modéré. En plus, sa participation aux événements du 6 janvier pourrait jouer contre lui même s’il se défend d’y avoir participé activement.

    La mauvaise nouvelle est que si Mastriano passe à l’élection au Congrès cet automne, les carottes sont cuites pour les démocrates aux midterms.

    1. treblig dit :

      Mea culpa. Mastriano se présente comme gouverneur et non pas au Congrès.

      Mais cet ancien colonel est reconnu pour ses positions de droite pure. Et même d’extrême droite. Il est aussi antivax dans un état ou 92% des démocrates sont vaccinés et seulement 55% des républicains le sont.

      Comme partout ailleurs les grandes villes ( Pittsburgh et Philadelphie) votent démocrates et le milieu rural et semi-urbain vote républicain. Le tout va se jouer dans les banlieues. Ce qui est intéressant puisque les femmes de la banlieue sont majoritairement pro-choix et Mastriano est contre l’avortement.

      À suire comme disait RBO

  5. anizev dit :

    Un commentateur tv qui donne des conseils à des politiciens, mais en coulisses. Difficile de penser qu’il est neutre et objectif mais qu’il poursuit un but politique. C’est comme le juge Thomas qui critique les politiques de gauche et qui dit que les journalistes ne font pas bien leur travail. Adios le droit de réserve. C’est vrai – le 1er amendement

    1. Mona dit :

      @anizev 👍j’adhère on en est rendus (comme on dit dans ma campagne 😉)… là.
      Dans une rhétorique,fondée sur des mensonges et des alliances de pure intérêt … protégée par la Constitution et la Cours Suprême…
      Waou ! 🙃

  6. Léo Mico dit :

    Des votes par courrier ?
    Je croyais que selon les républicains c’est de la fraude?

    1. Madalton dit :

      pas pour leurs primaires

  7. Duduche dit :

    « Il était peut-être soulagé, car on dit que d’autres révélations gênantes l’attendaient. »

    D’après un article dans Politico (https://www.politico.com/news/magazine/2022/05/13/madison-cawthorn-injury-profile-00032002), Cawthorn était totalement dépassé par son élection surprise et cela le perturbait psychologiquement. Comme il était déjà instable depuis son accident, une sortie de route était prévisible.

    Même avant son accident, sa vie semblait essentiellement axée sur montrer combien il est un MÂLE. Un programme politique où le narcissisme et la testostérone prennent le pas sur une vision sociale à moyen-long terme, ça devait bien le rapprocher de Has Been-45.

    1. “ Comme il était déjà instable depuis son accident, une sortie de route était prévisible.”

      Donc, il a capoté plus d’une fois…

  8. Dekessey dit :

    Il y a quand même plus de 30% des électeurs républicains qui ont voté pour Cawthorn.
    Fascinant…

  9. Gilles Morissette dit :

    HS

    Hé oui mes amis, c’est maintenant l’heure d’un autre désopilant épisode de la série « This Week in The Republican Party » ( Gracieuseté de Lincoln Project)

    Bon visionnement à vous tous et à vous toutes

  10. Bon, la 3ième référence à cette vidéo en 2 jours.

    Mon bout préféré c’est Cruze qui avoue avoir un tatou du CataschTrumph Orange sur son humble pas si petit cul. Comme le dit la chanson : “ J’t’aime comme un fou, j’me tatoue ton nom tout partout”. Pour ma part, DJT je l’ai littéralement dans le cu…

  11. ralbol dit :

    Mehmet Oz, Ted Budd, Doug Mastriano…

    Après avoir écumé les prisons, les asiles et les hôpitaux psychiatriques, les « recruteurs » républicains ont vraiment trouvé là une brochette de candidats hors pair, afin d’offrir aux électeurs américains un choix non- equivoque de minables pour qui voter.

    On dit que les républicains recrutent présentement des médiums et des spiritistes afin d’invoquer des démons à présenter aux prochaines primaires…

    Ne sortez pas de la salle tusuite, le show est pas fini !

  12. Pierre S. dit :

    ————————–

    tant qu’à moi …. 3 blé d’inde comme candidats.

  13. jeanfrancoiscouture dit :

    «La médiocrité ne connait rien qui lui soit supérieur, mais le talent reconnait instantanément le génie.» Sir Arthur CONAN DOYLE

    Tant de fierté dans la médiocrité dans un pays qui se veut un omni-phare quasi universel laisse pantois. De notre côté, il n’y a pas grand chose que nous puissions y faire sauf espérer qu’une majorité du «peuple» pense autrement et ne s’inflige pas la punition de deux années de trumpisme aux «mid-term» et quatre années de plus à la présidence en 2024.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :