Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

« Cette nuit, ils vont lancer un assaut. L’ennemi va utiliser toute sa puissance sur tous les fronts pour briser notre défense. Cette nuit, nous devons tenir bon. Le destin de l’Ukraine se décide maintenant. »

Volodymyr Zelensky, président d’Ukraine, s’adressant à ses compatriotes à la fin de la deuxième journée de l’attaque russe dans son pays.

117 réflexions sur “La citation (ukrainienne) du jour

  1. Pierre Belley dit :

    Ça va être un carnage. Bon courage aux ukrainiens. Faudrait que nos disciples de la liberté en semi remorque aillent leurs donner un coup de main…

    1. Paul Roux dit :

      Oui, j’aimerais bien les entendre comparer notre dictature à la dictature russe, et Trudeau à Poutine.

      1. C’est simple : Trudeau est un dictateur parce qu’il est pour les vaccins, n’est pas contre les LGBTQ, et admet les changements climatiques. Et qu’il donne plus de pouvoir à la police quand c’est nécessaire pour protéger les citoyens.

    2. Madalton dit :

      Je ferais plus confiance aux Kurdes et aux Talibans pour le renfort.

    3. Mona dit :

      @Pierre Belley … ils aideraient les russes !

    4. Guy le brasseur dit :

      Touché!

  2. Loufaf dit :

    Beaucoup de dignité, l’ ancien comédien qui s’ est élevé au niveau de la fonction de président, contrairement à l’ autre qui a rabaissé la fonction à son niveau , i.e.au niveau de la  » swamp ».
    Espérons qu’ il n’ y ait pas trop de morts et de blessés. Et comment des Russes tirent sur leurs presque frères?
    Ceci démontre la peur que leur inspire le psychopathe aux yeux de serpent.

    1. La plupart des soldats russes (excluant sans doute de nombreux officiers) sont trop jeunes pour avoir connu autre chose que le règne de Poutine et la propagande des media russes. Ils ont dû « apprendre » que l’Ukraine était une menace, composée de traîtres, de néo-nazis, d’anti-démocrates et de drogués. Dans certains cas sans doute leurs parents ou leurs grands-parents ont pu laisser filtrer un autre son de cloche, mais je ne parierais pas là-dessus.
      Et si leurs écoles ressemblent à ce que les Républicains aux ÉU veulent faire des leurs…

      1. chrstianb dit :

        Ce sont les Écoles des Patriotes de Poutine.
        Très soviétiques.
        https://www.ifri.org/sites/default/files/atoms/files/konkka_guerre_ecole_2020.pdf

      2. @chrstianb
        Un peu comme les Jeunesses hitlériennes.

      3. chrstianb dit :

        @Ricard Desrochers
        Plutôt le Komsomol. Aussi totalitaire que les Jeunesses Hitlériennes
        Le problème que je vois dans presque tous les forums, c’est que les gens connaissent peu l’histoire soviétique stalinien par rapport au système nazi. Il faut dire que les nazis ont tout noté de leurs actions et que les procès de Nuremberg ont jeté un éclairage assez cru sur leur système.
        Le système stalinien est aussi totalitaire que le système hitlérien.
        Et la réhabilitation que Poutine fait de Staline me fait vomir…

    2. ProMap dit :

      Je secondé.

  3. gascar53 dit :

    Oublie çà ils combattent pour la libArté au pays de la tyrannie du Canada,jamais il ne parkerait leurs trucks dans les rue de Kiev ils feraient dans leurs frocs les petits apôtre de la libarté …

  4. danielm dit :

    Assister en direct à l’assassinat d’une nation et de son président est tout simplement traumatique. Qui osera encore serrer la main de ce Poutine? (Je sais, je sais à qui vous pensez!)

    1. Stéphane dit :

      Vous verrez, ils seront quelques-uns à dire dans un avenir peut-être pas si loin : « J’ai serré la main du diable. »

  5. Triste de voir un peuple agressé par une puissance….

    injuste….

    on constate, maintenant que ce sont les russes, les agresseurs , les dommages hallucinants que les guerres injustes imposent aux gens…

    quand les USA attaquaient ici et là, on était moins rapides sur l’indignation….

    C’est inimaginable de voir un pays souverain se faire envahir et détruire par une puissance militaire sous le regard placide des autres…..

    1. danielm dit :

      Je suis indigné par le sort de toutes les victimes des guerres sans exception. Celle-là ne fait pas exception et, comme pour toutes ces guerres, ces morts, ces violées, ces orphelins, mon coeur saigne et ma tête s’emporte devant ces irresponsables qui les déclenchent.

  6. ProMap dit :

    Oui cette nuit sera cauchemardesque. Nous connaissons des gens dont des membres de la famille sont à Kiev. Pour eux aussi, c’est l’enfer.

  7. danielm dit :

    Nous sommes vendredi soir mais honnêtement je n’ai pas le coeur à la fantaisie. Tout devient pathétique face au sort des Ukrainiens mais encore plus pour ceux et celles qui ose toujours approuver les agissements criminels de qui vous savez. J’ai pitié de leur manque d’humanité. Qu’il dorme en ce moment, ce Poutine, qu’il en dorme jusqu’à la lie d’un enfer bien mérité!

    1. Loufaf dit :

      @danielm. 18.16Je vous seconde, j’ avais une blague du vendredi, mais le coeur n’ est pas du tout à la rigolade.
      Bonne soirée quand même.

      1. danielm dit :

        Bonne soirée à vous et bonne soirée à tous les participants et auditeurs de ce forum si captivant et surtout prenant d’actualité. Je vous lis et grace à vous, je garde l’espoir d’une humanité curieuse, vivante et respectueuse. Bravo!

    2. Je vous comprends. On a dû passer beaucoup de vendredis à se moquer des déclarations et des décisions de trump et de ridiculiser les interventions des plus fêlés des Républicains et de leurs appels à la violence.
      Mais maintenant il s’agit de toute autre chose, qui implique la mort de plus de gens innocents en une nuit que les trop nombreux et trop tragiques massacres avec les armes à feu aux États en un mois, que, bien avant la Covid, les Américains ont appris à vivre avec

      Drame uniquement pour satisfaire les lubies d’un psychopathe qu’aucune institution de son pays ne peut freiner, limiter ou arrêter.

      On peut rêver que Poutine se révèle plus tôt que plus tard un loser, ce qui non seulement lui nuira, mais nuira aussi à ceux qui l’admirent.

  8. lanaudoise dit :

    https://lp.ca/lo7I3R
    Vive la vodka route 363, à partir de pommes de terre québécoises de St-Ubalde. Ma première bouteille a eu beaucoup de succès pendant les Fêtes.

  9. treblig dit :

    Poutine va devenir un pestiféré pour le monde occidental. Sauf pour la droite extrême des États-Unis qui le trouve «  toffe « avec ses ennemis, ce qui leur plait. Ils aimeraient tant que Trump reprenne le pouvoir pour appliquer le «  lock her/him up » si cher à leur cœur. Pas besoin de procès, un arbre assez haut et une corde est suffisant pour faire un exemple de justice expéditive.

  10. Toile dit :

    Je ne veux pas la guerre, je veux négocier la paix mais vu que vous êtes pas fins, en fait des nazis et des drogués, des insoumis qui refusent obstinément la lumière, et bien soit, je vous pave le chemin de la liberté non sans qu’auparavant vous souffriez un tantinet, transition obligée vers votre nirvana. Ainsi en aie je décrété. Dixit Vlad le paria.

    Une voie de défaite toute pavée pour lui. Le ciel devrait lui tomber sur la tête sous peu en ostie de fou qu’il est. Clairement un crime de guerre, rien de moins. A quoi sont assignés les troupes de Wagner ?

    Sur un autre registre, Zelensky s’attend à mourir demain sinon cette nuit. Son sort est scellé. Son message est quasi posthume. Résister aux assauts de la nuit. Une nuit qui n’en finira pas. Une nuit de cristal. La nuit la plus honteuse et la plus laide de celle qui vous fauche raide. Les ukrainiens répondront sûrement « présent mon président » et dans « ces » plaines fleuriront la mémoire indélébile. Monsieur le président, je vous admire dans votre courage. J’ai eu quelques difficultés au tout début de votre règne à retenir votre nom. Ce n’est plus le cas.

    1. Toile dit :

      Meme ma tablette tape votre nom après le Zel !

  11. chanounou dit :

    @ treblig

    ” pas besoin de procès….”
    Votre propos me fait penser à cette photo du 6 Janvier 21 dont je m’étonne encore qu’ellen’ait pas fait plus que ça le tour de la Terre

    https://images.app.goo.gl/vBZPM5YcU9pQjJLi6

  12. lanaudoise dit :

    Trump était prompt à chercher des prétextes pour pénaliser l’aluminium québécois, « oubliant » l’aluminium russe dans lequel un répu avait des intérêts. Cela n’avait ni queue ni tête, puisque malheureusement, nos cannettes sont fabriquées au sud. C’était la belle époque où c’était le Canada l’ennemi et la Russie était tellement une alliée de choix.

    En ce moment, les hackers russes s’attaquent à l’aluminerie Alouette.

    Est-ce assez pour démontrer où sont les vrais alliés des Etats-Unis?

    1. treblig dit :

      @lanaudoise

      Le républicain qui souhaite la présence de la Russie dans son état est le sénateur Mitch McConnell du Kentucky. La combine est d’importer de l’aluminium russe de mauvaise qualité à bas prix et de la raffiner un peu plus en utilisant l’électricité généré par le charbon ( propre ou pas). Le problème est que que le charbon coûte 0.12 $ du kilowattheure alors que Hydro-Québec charge 0.04$ cent du kilowattheure à ses clients américains. Quatre fois plus.

      D’ailleurs, je me demande si les « deal » tient encore après l’invasion de l’Ukraine par les Russes.

      1. chrstianb dit :

        Bonne question…

      2. lanaudoise dit :

        Tout à fait. Notre chère tortue, lui-même. J’avais oublié.

  13. Ceptik dit :

    Ce soir, rue Charlotte, devant l’ambassade de Russie, une centaine de personnes sont alignées en silence. Aucune affiche brandie, aucun drapeau agité, silence de bans ou de slogans… À cette vue, les automobilistes se retiennent même de klaxonner. Le tableau dégage un parfum de veillée funèbre, sinon de fin du monde. Triste à pleurer.

    1. Haïku dit :

      @Ceptik
      Grand merci pour le témoignage !

    2. Mona dit :

      @Ceptik 👌 je seconde Haiku.

      Et ce soir sur Bfm tv (que je regarde pour suivre les événements) le 1er adjoint de l’ambassade de Russie en France a désarçonné Kouchner par son cynisme, sa réécriture de l’histoire, ses accusations mensongères grossières à la VP et à la T****.

  14. loup2 dit :

    -« D’après Ian MacDonald, critique britannique, le titre est un jeu de mot parodiant la campagne « I’m Backin’ Britain » (« je soutiens le Royaume-Uni ») de 1968 du Premier ministre britannique Harold Wilson2. Lors de leur stage de méditation en Inde en février 1968, prenant comme point de départ le slogan de cette campagne de promotion pour l’industrie britannique, McCartney ébauche « I’m Backing The UK » qui devient rapidement Back in the U.S.S.R., un pastiche de Back in the U.S.A. de Chuck Berry. Cette dernière raconte les sentiments d’un soldat qui se prépare à revenir aux États-Unis après avoir été posté dans un pays étranger. L’auteur transpose la trame vers un espion qui s’apprête à quitter son poste aux États-Unis pour retourner en Union Soviétique. Mike Love des Beach Boys, qui participait aussi à cette retraite, lui suggère de parler des filles de Russie comme dans leur chanson California Girls3.

    Paul McCartney raconte donc, à la première personne, l’histoire d’un homme qui rentre en U.R.S.S. à bord d’un avion de la compagnie aérienne BOAC, en provenance de Miami Beach. Il évoque la beauté des femmes soviétiques, le son de la balalaïka et le plaisir de revenir sur sa terre natale3.

    Cette chanson contient également une référence à Georgia on My Mind de Hoagy Carmichael4. Mais alors que Georgia on My Mind fait référence indifféremment à une femme appelée Georgia ou à l’État américain de Géorgie, Paul McCartney, lui, parle de la République socialiste soviétique de Géorgie.

    Dans une interview de 1984 pour le magazine Playboy, Paul McCartney revient sur Back in the U.S.S.R., en l’évoquant comme une « main tendue » ; « parce que les gens nous aiment là-bas, même si les dirigeants du Kremlin peuvent ne pas être d’accord, les gosses nous aiment »1. Pourtant, même si, officiellement, les communistes considèrent les Beatles comme représentatifs de la décadence du capitalisme5, le titre déclenche rapidement l’hostilité des milieux conservateurs américains qui y voient une preuve de propagande communiste par le groupe. Un autre titre de l’« Album blanc » est jugé « communiste » : Piggies, de George Harrison, qui se moque de l’establishment. »
    Wikipédia
    – – – – – – – – –
    https://youtu.be/0Pig2jFbqwY?t=2

    1. Et sur le même album — et la version plus énergique et moins bluesy sortie avant —, « Revolution » pour quoi on a reproché à Lennon de ne pas être assez à gauche.

  15. lanaudoise dit :

    Comme je disais à mon ami républicain du Michigan, dont la femme est polonaise, pourquoi Poutine s’arrêterait-il à l’Ukraine? La Pologne n’a pas existé pendant de longs moments, dont la 2e guerre n’était que le dernier épisode. Bon, allons relire les romans d’Alice Parizeau.

  16. Toile dit :

    « Là où nous sommes, là est la paix ».
    Devise des troupes Wagner.

    1. lanaudoise dit :

      Ayoye. Me semble qu’ils apportent la paix en Afrique, ceux-là.

      1. Toile dit :

        En Syrie itou et que dire du Donbas, là ou ils sont apparus ?

    2. Benton Fraser dit :

      Comme la contradiction n’est pas un problème chez un dictateur, les troupes Wagner sont un groupe paramilitaire privé néonazi au service de Poutine à l’extérieur du pays!

      1. Toile dit :

        Oh la la Vous me mélangez raide. Ainsi donc des mercenaires néonazis vont combattre des nazis et des drogués ?

      2. Toile dit :

        Oh la la. Vous me mélangez raide. Ainsi donc des mercenaires néonazis attaquent des néonazis et des drogués? Cannibales en sus.

  17. Taylor, l’ancien ambassadeur en Ukraine qui a témoigné au premier impeachment de DT, a dit sur CNN que si Poutine installait un président fantoche pour remplacer Zelensky, les Ukrainiens n’allaient pas se laisser faire et allaient se révolter, et que l’actuel gouvernement pourrait s’installer ailleurs.

    Ceci. bien sûr, si cet actuel gouvernement devait être encore en vie, et si une révolte n’allait pas être noyée dans le sang, « justifications » à l’appui.

  18. Haïku dit :

    RE:
    « Cette nuit, nous devons tenir bon. Le destin de l’Ukraine se décide maintenant. »
    ————-
    Je suis de tout coeur avec vous M.Zelensky !

    Ajout amical:
    « Le naïf est celui qui croit à la générosité de l’ennemi. »
    (B. Triki)

  19. ctbourgeois dit :

    Prendre de force une ville souveraine sans avoir été provoqué, comment ce fou peut penser qu’il convaincra les ukrainiens de devenir des partisans russes ? Le résultat est de se faire détester par des gens qui vivaient tranquillement à côté et par la majorité des pays de la terre.

    Un analyste politique a dit que même la Chine n’approuve pas cette agression injustifiée, ils ne sont pas en faveur d’attaquer un pays sans raison valable…espérons qu’ils réalisent que d’attaquer Taiwan serait aussi injustifiée…enfin, venant de menteurs notoires, on peut douter de la valeur de leur prise de position.

    1. ctbourgeois dit :

      J’aurais dû dire un pays souverain…non pas une ville souveraine.

      1. gl000001 dit :

        J’avais lu « ville souterraine » !! J’ai cru quelques secondes que vous parliez du centre-ville de Montréal !!

      2. @gl0000…
        On va laisser ça aux taupes…, et je ne ne parle pas d’espionnage.

    2. Pour la Chine, attaquer Taïwan participe en partie à la même justification. Taïwan (autrefois Formose) faisait partie de la Chine d’avant Mao et a été « volée » par Tchang-Kai-Chek (désolé, je n’ai pas lu son nom encore en pin-yin*) et les « nationalistes » qui ont fui la Révolution (avec raison finalement).

      *correction appréciée (comme on dit « photo serait appréciée », ce que Dieu merci je n’ai jamais eu à faire).

  20. Toile dit :

    Il y a des millions de gens qui ne vont pas dormir cette nuit. Ceux en Ukraine et ceux ailleurs, amis, familles, connaissances. Des millions qui seront à espérer qu’ils aient survécu à la nuit. Des millions qui recevront confirmation que tel n’est pas le cas. Et tout ca au juste pourquoi? Moi nous aussi le sommeil sera difficile. C’est déja écoeurant de jour.

  21. Madalton dit :

    Selon cette sénatrice républicaine, c’est inapproprié de nommer une juge à la SCOTUS pendant que la Russie envahit l’Ukraine. Avec eux, il n’y a jamais un bon moment pour qu’un POTUS démocrate nomme un juge àa la SCOTUS.

    https://news.yahoo.com/gop-sen-marsha-blackburn-says-183917798.html

    1. MarcB dit :

      Les démocrates ne devraient pouvoir nommer des juges à la SCOTUS que si la lune est dans le croissant de jupiter, et que le capricorne est d’ascendant sagitaire, sauf si c’est une année bisextile…

      Le pire avec cette républicaine est qu’elle détourne un évènement tragique à des fins purement partisanes, et en plus, complètement sans rapport.

      1. Les Républicains ont raison : il faut écouter le science. Enfin, des fois.

      2. ProMap dit :

        Et e détournement est bassement sale. Point barre

      3. Ziggy9361 dit :

        Marc le pire,c’est qu’elle est une christ de folle botoxé qui ne fout rien à part de foutre la merde. Une MTG sur son retour.

    2. Benton Fraser dit :

      Comme quoi le ridicule et l’esprit de contradiction est une prérequis chez les élus républicains….

  22. Haïku dit :

    HS,
    Uh oh, c’est vendredi (humour noir)….
    ——————-
    Le directeur d’un hôpital rattrape un patient pied nu,
    qui sort en courant de son établissement:

    -« Mais enfin monsieur Zelensky, pourquoi vous êtes vous enfui du bloc opératoire ?
    -« C’est parce que l’infirmière a dit :
      « Allons, soyez courageux, ce n’est qu’une appendicite, c’est simple comme opération ! »
    -« Et alors ? Elle a dit ça pour vous rassurer !
    -« Ce n’était pas à moi qu’elle le disait, mais au chirurgien, le Dr. Poutine !.

    1. Je pourrais dire qu’on l’a déjà entendue. Mais vous avez le grand mérite de savoir ce que veut dire « thème et variations » et de mener ça de main de maître.

      1. Haïku dit :

        Gracias ?

  23. Cubbies dit :

    Cette attaque des Russes me bouleverse depuis les premiers jours. Mais je m’incline devant le courage et la détermination des Ukrainiens à défendre leur pays. Je souhaite aux Ukrainiens tout le courage du monde.

    Un conflit bien étrange où les pays soit disant libres regardent un fou furieux abuser de son pouvoir et de sa folie des grandeurs.

    1. Toile dit :

      Les ukrainiens ont déjà manifestement le courage des braves. Souhaitons leur de la persévérance dans leur combat. C’est de la guérilla urbaine qui plane au programme. Ils s’y préparent avec des cocktails molotov maison à lancer par les fenêtres au passage de l’ennemi.

      Il est 03h41 à Kiev et on entend ici et là des explosions dans le district nord, Obolon, 4 km du centre.

  24. Samati dit :

    C’est vendredi il faut rire un peu : (excusez le doublon)

    https://twitter.com/RizwanS91193277/status/1497111632618700839

  25. Samati dit :

    Pendant ce temps à Saint-Pétersbourg, de nouvelles manifestions contre la guerre et contre la dictature. Un début de la fin pour Poutine et un renouveau politique pour la Russie ??? On peut rêver…

    https://twitter.com/MathiasUlmann/status/1497310632839827456

  26. chanounou dit :

    Au cas où , s’il en était besoin, il faudrait une preuve que la situation est gravissime :

    https://www.vaticannews.va/fr/pape/news/2022-02/pape-francois-visite-ambassade-russie-saint-siege-ukraine-guerre.html

    Ça n’arrive JAMAIS…. Pas eu le temps de vérifier le nb de fois où c’est arrivé dedans l’Histoire. Pas sûr que Pie XII l’ait fait en son temps…. On lui a suffisamment reproché , d’ailleurs, de n’avoir pas bougé le petit doigt!

  27. marcandreki dit :

    On parle d’Ukraine,
    On n’y peut rien
    c’est révoltant
    Mais c’est vendredi pareil.
    Vous connaissez- celle -là?

    Un Américain rencontre un Ukrainien. Les deux ont un gun.
    L’Américain lance deux pièces de monnaie en l’air. Tire. Les percent toutes les deux en plein centre.
    L’Américain dit à l’Ukrainien.

    — My name is Bill, Buffalo Bill.

    L’Ukrainien, placide, lance six pièces de monnaie en l’air. Tire. Les perce toutes les six en plein centre.
    Il baisse son pantalon.
    Il a six pénis.
    Il regarde l’Américain et lui dit:

    — My name is Bill. Tcherno Bill.

    1. chanounou dit :

      Rrrrrrhoooohhhhh

    2. Toile dit :

      Ah ah et sa ville natale à Tcherno Bill est…..
      Etonnant qu’il puisse encore parler.

    3. Haïku dit :

      @marcandreki
      Blague très tordue de votre part !
      Mais elle est mordante à souhait ! 😉👌

      1. marcandreki dit :

        Merci Haiku, je suis franchement gêné. C’est sans doute une façon de faire passer l’angoisse. Parce que ce n’est vraiment pas drôle ce qu’il se passe. Le président Zelensky a affirmé aujourd’hui dans une déclaration aux Européens qu’il s’attendait à mourir. J’ai l’impression de rire en pleine funérailles.

  28. Alexander dit :

    D’une immense tristesse. Et parfaitement inutile.

    Voir un pays se faire détruire par un géant probablement parce qu’il rêve de paix et de démocratie, me semble qu’on est loin du nazisme.

    Que peut faire le Canada? De l’aide humanitaire et ouvrir ses portes à ces gens et les accueillir au besoin.

    Nous autres, nos brutes jouent du klaxon et mangent des hot dogs devant le Parlement. C’est quand même moins pire que des bombes.

  29. Samati dit :

    Un tweet :

    Daniel Thibault (il / heille) @danielthibault, 3h

    Dommage que la Ronde soit fermée parce que j’aurais boycotté les montagnes russes.

  30. lanaudoise dit :

    Pour en finir avec les odieuses insinuations de nazisme en Ukraine, cet article de qui a écrit plusieurs livres sur l’Ukraine et la Russie:
    https://www.bostonglobe.com/2022/02/24/opinion/putins-hitler-like-tricks-tactics-ukraine/?et_rid=691657589&s_campaign=globesmostpopular:newsletter&et_rid=691657589&s_campaign=globesmostpopular:newsletter
    OPINION
    Putin’s Hitler-like tricks and tactics in Ukraine
    The glorification of violence and the disregard for law is central to the history of fascism. Taking law seriously and preventing senseless war was supposed to be the lesson learned from World War II.
    By Timothy SnyderUpdated February 24, 2022, 7:11 p.m.

    Vladimir Putin’s excuse for his senseless attack on Ukraine is “denazification.” With a straight face, the president of Russia claimed that he needs to replace a neighboring democracy with his own foreign tyranny in the name of World War II. He also referred, as he has several times, to an entirely imaginary “genocide” of those who speak Russian in Eastern Ukraine. In fact, speakers of Russian enjoy far greater freedoms in Ukraine than they do in Russia.

    The very government that Putin has vowed to topple makes this clear enough. Volodymyr Zelensky, the president of Ukraine, is himself a Russian speaker. Just before the Russian invasion began, he gave the best political speech given in Russian in many a year, turning directly to Russians and asking them if they really wanted war. He also referred to the grotesque Nazi charge, pointing out that Ukrainians had died by the millions in World War II fighting the Germans. “Tell it to my grandfather,” he said, “who fought in the infantry of the Red Army and died a colonel in independent Ukraine.”

    What Zelensky did not say, but which is worth knowing, is that his grandfather’s family was murdered in the Holocaust. He is Jewish and won 73 percent of the vote in the last presidential election in Ukraine. For a while, both the president and the prime minister of Ukraine were Jewish, something that has never happened anywhere else, aside from Israel. This does not make them better or worse politicians than anyone else. It simply means that Putin’s claim about “denazification” is not only baseless and wrong, but also cruel and grotesque. It is hard to think of something darker than invading a democracy with a Jewish leader in the name of fighting Nazis.

    Using the language of World War II in this way makes it meaningless, and that is part of the point. Putin perhaps imagines that Russians can be mobilized through references to historical trauma, even one that makes no sense. But he is also taking aim at the Holocaust itself. The United States Holocaust Memorial Museum called Putin’s claims “groundless and egregious,” which they certainly are. They are also trivializing, and deliberately so. When a political leader invokes genocide and Nazis in a way that Putin has done, he is mocking people who actually care about history and insulting people who survived and remember.

    Even as Putin was busy with his own absurd historical propaganda, his former political partner, Dmitry Medvedev, was characterizing Ukraine in a way that was clearly antisemitic. His view was that the presence of Jewish leaders meant that Ukraine is not a real country. Medvedev weds this antisemitic canard to the perverse insult that if Zelenky is not a Nazi himself, he serves Nazis. All of these senseless and painful exploitations of history that people rightly take seriously serve a purpose: to make it harder for anyone to do so in the future.

    Adolf Hitler had some public relations advice: Tell a lie so big that people will not believe that you would ever try to deceive them on such a grand scale. The Putin regime does something similar. Call it not the Big Lie, as with Hitler, but the Big Mock. Russia’s leaders mock symbols that are so important that people just cannot believe that they would do such a thing. Surely Putin must mean something by denazification? But he doesn’t. The Holocaust is just a button to push, and if pounding that button wears out the reference to actual history, so much the better. Mockery of the Holocaust is so shocking that people do not wish to believe that it is happening. But it is happening. Right now. In addition to the other more palpable horrors of Putin’s unprovoked and cruel war, he is assaulting the history that decent people hold dear.

    With his “denazification” talk, Putin is also distracting us, preventing us from making what might be otherwise obvious connections. If we take his claim to be fighting Nazis even a little bit seriously, we will not think to ask what he himself has learned from fascism. Our thoughts are directed away from his own debts to Russian fascist tradition. We might forget that Putin is regarded as a leader by white supremacists all around the world. We might overlook that his regime’s cheerleaders include contemporary Russian fascists who are given prominence in Russian media.

    We might fail to notice that, in Putin’s speech justifying the invasion, he spoke of the need to protect “people bound by blood” from a “virus.” We might not take in that all of his utterances this week rely on Hitlerian tricks and tactics. The idea that a neighboring democracy is the artificial creation of the international order? Entirely false atrocity talk about compatriots over the border who need military assistance? These were Hitler’s moves in 1938, just as they are Putin’s now. And of course the glorification of violence and the disregard for law is central to the history of fascism. Taking law seriously and preventing senseless war was supposed to be the lesson learned from World War II.

    Denazification should really begin at home.

    Timothy Snyder is author of a half-dozen books on Russia and Ukraine, including “The Road to Unfreedom” and “Bloodlands.” He is a professor of history at Yale University and writes the newsletter “Thinking About. . . .”

    1. Mona dit :

      @lanaudoise 👌 merci.
      Le même discours tenu par le 1er secrétaire de l’ambassade de Russie a Paris.
      Kouchner s’est bien battu pour tenter de contrer cette logorrhée verbale mais dans la sidération.

    2. Cotenord07 dit :

      @ lanaudoise :

      Le point de vue de l’historien américain Timothy Snyder sur la Russie de Poutine et sur Poutine lui-même ne fait pas l’unanimité chez les historiens du même calibre que lui.

      Voir par exemple la critique de l’historienne française Marlène Laruelle à propos du livre « The Road to Unfreedom » de Timothy Snyder :

      « His view was questioned by Marlene Laruelle, Research Professor at The George Washington University:

      Contrary to [Snyder’s] claims, the Kremlin does not live in an ideological world inspired by Nazi Germany, but in one in which the Yalta decades, the Gorbachev-Yeltsin years, and the collapse of the Soviet Union still constitute the main historical referents and traumas.[34] »

      https://en.wikipedia.org/wiki/Timothy_D._Snyder

  31. Samati dit :

    Comme à leur habitude en Syrie ou en Tchétchénie, les troupes russes bombardent un hôpital. Un crime de guerre…

    https://twitter.com/YateeshRonija/status/1497254001708253184

    1. Cotenord07 dit :

      @ Samati

      Ça n’est pas un crime de guerre d’attaquer un bâtiment présenté comme un hôpital, si ce bâtiment ne sert pas exclusivement comme hôpital.

      Par exemple, si un hôpital abrite des combattants ennemis en état de combattre, ou encore si des combattants ennemis utilisent l’hôpital comme poste de combat, alors la protection de la Convention de Genève ne s’applique pas à cet hôpital.

      Allez lire les articles 18 et 19 de la Convention (IV) de Genève relative à la protection des personnes civiles en temps de guerre, adoptée en 1949, et je crois que vous allez comprendre mes explications.

      https://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMDictionnaire?iddictionnaire=1764

      1. Cotenord07 dit :

        Autre complément d’info provenant du site Internet du Comité international de la Croix-Rouge

        Convention (IV) de Genève relative à la protection des personnes civiles en temps de guerre, 12 août 1949.
        COMMENTAIRE OF 1958
        CESSATION DE LA PROTECTION DES HÔPITAUX
        ARTICLE 19 [ Link ] . – CESSATION DE LA PROTECTION DES HOPITAUX

        https://ihl-databases.icrc.org/applic/ihl/dih.nsf/Comment.xsp?action=openDocument&documentId=EF9637FDC619CDA4C12563BD002CFDE4

    2. Kelvinator dit :

      Un vidéo montre un hôpital qui se fait détruire.
      « elle doit être rempli de rebelles ukrainiens qui utilise l’hôpital comme bouclier humain. Les russes ont le droit selon les lois internationales! »

      1. Cotenord07 dit :

        @ Kelvinator :

        Vous avez le droit d’être sceptique, mais des soldats ne seraient pas condamnés pour crime de guerre s’ils attaquaient un hôpital, un lieu de culte, une école (des bâtiments protégés en principe par la Convention de Genève de 1949) abritant des combattants ennemis qui utilisent le bâtiment pour se cacher ou pour attaquer ou contre-attaquer leur adversaire.

        C’est un principe du droit de la guerre qui est reconnu et appliqué rigoureusement.

        Quoi qu’il en soit, j’ai déjà fourni la référence juridique, et vous êtes en mesure de la consulter vous aussi…

      2. Kelvinator dit :

        Vous redoublez d’ardeur. C’est l’hypothèse la plus plausible selon vous. Après tout ce que l’on sait de l’armée russe, et vous cherchez encore le moyen d’accuser les ukrainiens d’être mal intentionnés.

      3. Cotenord07 dit :

        @ Kelvinator :

        Mentionner des articles pertinents d’une des Conventions de Genève est tout à fait pertinent sur un blogue comme celui-ci.

        Sur le fond, je suis opposé à cette invasion, mais je crois qu’il est possible de commenter les aspects techniques des opérations militaires sans que cela signifie que l’on approuve l’invasion de l’Ukraine par les forces militaires russes.

        Dans ce cas-ci, pour qu’il y ait condamnation pour crime de guerre, il faut prouver que l’hôpital n’a servi que comme hôpital, et il faut réfuter toute tentative de la défense visant à imputer l’attaque de l’hôpital à une utilisation de l’hôpital à des fins militaires.

        La courte vidéo de Samati ne permet pas d’arriver à une conclusion à ce sujet.

      4. Kelvinator dit :

        Vous avez choisi d’accuser les ukrainiens d’utiliser cette hôpital comme bouclier humain avant même de prendre en compte la possibilité, très documenté, que les russes attaquent des hôpitaux.

        La courte vidéo de Samati ne permet pas d’arriver à cette conclusion.

      5. Kelvinator dit :

        Vous ne vous rendez pas compte à quel point les russes sont barbares, vous préférez accuser les ukrainiens d’être les malhonnête dans cette guerre…
        *https://www.youtube.com/watch?v=PCBaH1Pjywc

      6. Kelvinator dit :

        Veuillez noter que les russes ont volé des chars ukrainiens et des uniformes ukrainiennes pour mieux écraser par surprises les véhicules de citoyens ukrainiens lorsqu’ils sont encore dedans. Chacun peut choisir d’interpréter les évènements comme il veut, et fidèle à vous même, votre premier réflexe est d’accuser les ukrainiens et d’innocenter les russes barbares. Votre actions vous déshonore grandement, et que vous feignez ne pas comprendre rajoute encore plus à votre ignominie.

    3. ctbourgeois dit :

      Un char d’assaut russe a écrasé une voiture, le conducteur était à l’intérieur…il s’est est sorti par miracle…c’est terrifiant comment la méchanceté peut animer des humains manipulés par un être maléfique…ils sont semblables à des robots programmés pour tuer tous les vivants sur leur route.

      1. ctbourgeois dit :

        oups !…il s’en est sorti…

    4. Cotenord07 dit :

      Complément d’info provenant du site Internet du Comité international de la Croix-Rouge

      Convention (IV) de Genève relative à la protection des personnes civiles en temps de guerre, 12 août 1949.
      COMMENTAIRE OF 1958
      PROTECTION DES HÔPITAUX CIVILS
      ARTICLE 18 [ Link ] . – PROTECTION DES HOPITAUX CIVILS

      https://ihl-databases.icrc.org/dih-traites/COM/380-600022?OpenDocument

  32. Kelvinator dit :

    J’ai une blague moi aussi, authentique de Gorbatchev.

    Un homme s’énerve tellement à propos de la file d’attente à faire pour acheter de la vodka qu’il dit « Je vais aller au Kremlin et je vais tuer Gorbatchev. »
    Lorsqu’il revient, les autres dans la file lui demandent : « Alors, as-tu tué Gorbatchev ? », et il répond : « Non, la file d’attente est encore plus longue là-bas. »

    1. Benton Fraser dit :

      Lors de sa démission, khrouchtchev remets deux lettres à son successeur en lui disant:
      Lorsque vous aurez une première crise, vous lirez la première lettre et à la deuxième crise, vous lirez la seconde lettre.

      À la première crise, le président du soviet ouvre la première lettre et lit:
      « Mettez tout sur le dos de votre prédécesseur! »

      À la seconde crise, il ouvre la seconde lettre et lit:
      « Ecrivez deux lettres…. »

      1. jeanfrancoiscouture dit :

        Dans mon histoire, il y avait trois lettres: La première est la même que la vôtre. La seconde disait: «Blâmez la conjoncture» Et la troisième disait: Préparez trois lettres.
        Et le tout ne venait pas de Khrouchtchev; c’était juste une blague qui circulait dans l’environnement du management et visait n’importe quel PDG. Je m’en servais à l’occasion, dans mes cours de gestion.

  33. Gilles Morissette dit :

    Putin et son armée pourraient atteindre, si les prédictons du président Zelensky se réalise, des sommets en terme de cruauté, de barbarie, de sadisme.

    Putin est complètement cinglé. Sa folie n’a plus de limite.

    Il va remporter certes cette guerre mais on prix de nombreux massacres notamment parmi les populations civiles.

    Il mériterait de passer devant le TPI pour crime contre l’humanité mais on sait que ça n’arrivera pas.

    S’il passe à l’acte comme le pense Zelensky, l’Occident n’aura plus le choix.

    Elle devra intervenir, non pas militairement mais avec des sanctions qui vont faire « saigner » ce régime pourri et corrompu.

    Il est temps pour les dirigeants des pays de l’Occident de se montrer uni et solidaire.

    Ces menaces de représailles ne sont que du »bluff » fait par un enfoiré qui essaie de jouer au « gros tough ».

    On ne peut que souhaiter bon courage au peuple de l’Ukraine et à son président.

  34. Toile dit :

    Ce mec de président ukrainien a des couilles de fer. Toujours avec les siens à faire un video en tenue militaire se sachant l’ennemi no 1 de Poutin. L’autre reçoit son monde et les dignitaires sur de longues tables de 5 km et sous bonne garde.

  35. Samati dit :

    Le message à Poutine d’un enfant, blessé par les troupes russes qui mènent une guerre totalement absurde. Qui va mettre fin à la folie du monstre qu’est devenu Poutine ?

    https://twitter.com/YateeshRonija/status/1497414535321624578

  36. jeanfrancoiscouture dit :

    Le président ukrainien est un homme courageux au contraire de l’autre, un tocard d’ex-planqué du KGB qui ne trouve sa force qu’en faisant attaquer par ses sbires les civils désarmés qui manifestent dans les rues de Moscou, en faisant empoisonner des adversaires politiques ou médiatiques et en utilisant un système judiciaire dévoyé pour emprisonner des opposants et en écrasant un pays sans que ce dernier ne l’ait provoqué.
    Et moi, j’ai honte quand je constate que l’Occident dont je fais partie se contente de faire des gros yeux, de parler fort, d’oser croire que des représailles administratives, technocratiques, financières vont faire reculer ce type.
    Tout ce beau monde me fait penser aux allumeurs de bougies, aux empileurs de fleurs et de toutous défilant au son des prières chaque fois que des enfants tombent sous les balles de jeunes bandits mais qui invoquent le «2nd amendment» quand il serait temps de s’attaquer au problème des armes à feu aux USA.
    J’en suis au point où je ne suis plus capable d’écouter les bulletins de nouvelles tant toutes les rodomontades de nos beaux parleurs indignés me dégoutent.
    Et je suis encore moins capable de proposer une de nos habituelles «blagues du weekend» quand je pense aux Ukrainiens qui appellent à l’aide et auxquels nous n’avons que des mémorandums de bureaucrates à leur faire parvenir accompagnés, comme ils se doit, de tous les appels au courage et autres qualités des vrais braves.
    Je ne suis même plus capable de faire tourner Bécaud et sa «Nathalie» ni Ferrat et son «Camarade». C’est vous dire.

    Allez, bon weekend quand même.

    1. brady4u dit :

      Conolez-vous en écoutant la version française de l’hymne soviétique `

      1. Chanounou dit :

        Excellent. Jai beaucoup ri….
        Preuve que, à notre époque, tout, absolument tout peut être manipulé par la technique et un brin de créativité….
        Bravo aux techniciens! Et merci davoir mis cette pepite en ligne….

    2. Haïku dit :

      @jeanfrancoiscouture
      Ouch au cube !!!
      Mais comme vous dites:
      « Allez, bon weekend quand même. » 👌

  37. InfoPhile dit :

    Parlant de frappe sur les hôpitaux, il suffit de payer une petit dédommagement pour esquiver l’accusation de crime de guerre :

    Kunduz hospital airstrike

    https://en.wikipedia.org/wiki/Kunduz_hospital_airstrike

    1. Cotenord07 dit :

      Article très instructif.
      Le personnel militaire impliqué n’a pas subi de graves conséquences négatives.
      Grosso modo, c’est l’électronique présente dans l’avion qui a été blâmée…

      1. InfoPhile dit :

        Votre conclusion me semble plutôt bâclée. Il y a bel et bien eu grossières négligences.

        « Campbell a déclaré que l’enquête interne avait montré que l’équipage de l’hélicoptère de combat AC-130 avait identifié à tort la clinique comme un bâtiment gouvernemental contrôlé par les talibans à proximité. [54] L’hélicoptère de combat américain avait identifié le bâtiment sur la base d’une description visuelle des troupes afghanes et N’AVAIT PAS CONSULTÉ LEUR LISTE DE NON-FRAPPE, QUI COMPRENAIT LES COORDONNÉES DE L’HÔPITAL FOURNIES PAR MSF. Des dysfonctionnements de l’équipement électronique de la canonnière l’ont empêché d’accéder aux e-mails et aux images, tandis qu’une erreur de navigation a entraîné une mauvaise identification des bâtiments cibles par son équipement de ciblage. [55] L’avion a tiré 211 obus sur le bâtiment en 29 minutes, avant que les commandants américains ne se rendent compte de l’erreur et ordonnent à l’attaque de s’arrêter. »

        « Seize membres de l’armée américaine ont été sanctionnés à la suite de l’enquête, bien qu’aucun n’ait été inculpé. [59] Douze membres du personnel impliqués dans la grève ont été punis de « suspension et destitution du commandement, lettres de réprimande, conseils formels et recyclage approfondi ». »

        Et :

        « Human Rights Watch a déclaré que les lois de la guerre exigent que la force attaquante émette un avertissement et attende une réponse dans un délai raisonnable avant d’attaquer une unité médicale mal utilisée par les combattants. »

      2. Cotenord07 dit :

        @ InfoPhile :

        Je voulais surtout mettre l’accent sur le fait que les conséquences n’ont pas été très importantes (selon moi) pour ces militaires négligents : pas de procès, pas d’inculpation, pas de peine de prison.

  38. Apocalypse dit :

    HS – Des commentaires de Bill Maher que j’ai bien aimé; il parle de D. Trump et c’est dans le genre … bonnes nouvelles:

    *https://www.youtube.com/watch?v=6R5G7pUXIXs&ab_channel=RealTimewithBillMaher

    New Rule: With Malice Toward None | Real Time with Bill Maher (HBO)

  39. Maryse Morin dit :

    Foin des sanctions financières faites du bout des lèvres par les chefs d’états de l’OTAN. Ces messieurs-dames ont refusé une place à l’Ukraine… dont le sort a été ainsi jeté. Ce soir je vais essayer de dormir en combattant la nausée de ceux qui n’ont rien fait, même illusoire. Et allons-y pour les sanctions qui ne s’appliquent pas aux oligarques.

    1. Ziggy9361 dit :

      Je partage et m’associe sans réserve à votre commentaire qui reflète à100% ma propre opinion.👍

  40. Layla dit :

    Il est 7:15 du matin à Kiev et ils voient le soleil se lever, le président est toujours là.🙏si je puis dire cela est juste et bon. Gardons espoir.

  41. InfoPhile dit :

    Pour ceux qui doutent que Poutine soit l’héritier spirituel de Boris Eltsine :

    Rappelons-nous les Panama Papers.

    « Au centre de la mécanique se trouve la Bank Rossia. Une banque bien connue des autorités américaines qui la surnommait en 2014 la « banque des copains » du régime. »

    « En fouillant parmi les 11,5 millions de documents divulgués par le site du Consortium international de journalistes d’investigation (ICIJ), Novaïa Gazeta dit pouvoir retracer les montages financiers ayant permis à des proches du président russe de cacher jusqu’à deux milliards de dollars dans des paradis fiscaux. »

    https://www.journaldemontreal.com/2016/04/04/panama-papers-qui-est-lami-violoncelliste-de-poutine-au-centre-des-allegations

  42. InfoPhile dit :

    Parlant d’entourloupettes et d’évasion fiscale :

    À noter les nom de Jean Chrétien, de Brian Mulroney (of course), de Stephen Bronfman (un ami proche du premier ministre Justin Trudeau) et de Paul Martin sur le site de : Consortium international de journalistes d’investigation ICIJ

    https://www.lesoleil.com/2017/11/06/paradise-papers-chretien-mulroney-et-martin-auraient-eu-des-comptes-offshore-3f181a6d1a036dbdc7fecb1e79ea6d62

  43. InfoPhile dit :

    Consortium international de journalistes d’investigation ICIJ

    https://offshoreleaks.icij.org/

  44. sousmarin dit :

    NB : Cotenord07, un poil plus subtil que l’autre troll mais pas tellement, prend le relais de la défense russe sur le blog ; allez, je suis sûr que vous pouvez faire mieux que des sophismes de bas étage…

    Comme d’habitude, les politiciens occidentaux tergiversent, rabâchant sans cesse les mêmes déclarations qui menacent la Russie de foudre dévastatrice, de sanctions économiques destructrices à « terme » bien sûr, se perdant en circonvolution.

    Comme d’habitude, les sanctions économiques sont petites et pré-annoncées, ce qui fait que cela fait belle lurette que le P puant et sa clique ont retiré leur billes de l’UE et du Royaume-Uni, sauf dans quelques domaines qui, comme par hasard, ne sont pas touchés.
    En effet, il est de notoriété publique que les clubs de foot d’Arsenal, de Chelsea et de l’AS Monaco sont la propriété d’oligarques russes proche du P puant. Qu’est-ce qu’on attend pour les leur prendre ? Voire d’exclure ces clubs de leurs championnats respectifs, tant il est vrai qu’ils sont devenus des repaires de mercenaires surpayés ?
    Et tous ces sportifs multimillionnaires qui se drapent dans ce qu’ils pensent être de la dignité en criant qu’ils refusent d’aller « jouer » en Russie, c’est pathétique…
    Mais attention, on a exclu les russes de l’eurovision…ça va vraiment faire peur au P puant !

    Qu’est-ce qu’on attend pour étrangler vraiment l’économie russe ? Qu’est-ce qu’on attend pour lancer contre la Russie des cyberattaques massives au lieu de toujours jouer en défense dans ce domaine ?
    Autant l’Ukraine, par ses citoyens comme par son président, est à la hauteur de l’événement, autant les politiciens occidentaux sont toujours aussi petits, sans parler de tous ces anciens politiciens de premier plan (un ancien chancelier, un ancien 1er ministre, etc.) qui trônent dans les Conseils d’Administration de sociétés russes appartenant à (« volés par » serait plus juste) des oligarques proches du P puant ; l’argent n’a pas d’odeur et qu’elle est bonne la soupe russe, n’est-ce pas !
    Bravo à l’Ukraine, honte aux petits politiciens calculateurs.

    Militairement, la France envoie, sur les frontières de l’OTAN, un millier de soldats, l’Italie 4 fois plus et les EU 8 fois plus ; l’OTAN, lui, met en alerte sa brigade d’intervention de moins de 5.000 hommes…face à 200.000 russes présents, ça doit bien faire rigoler le P puant !
    L’Allemagne bien silencieuse gaze des pieds, oops pardon, traîne des pieds et de la voix.
    Et le pape se fend d’une déclaration…comme disait Staline, le pape, combien de divisions ?

    1. Cotenord07 dit :

      @ sous-marin :

      Mentionner des articles pertinents d’une des Conventions de Genève n’est pas du trollisme.

      Sur le fond, je suis opposé à cette invasion, mais je crois qu’il est possible de commenter les aspects techniques des opérations militaires sans que cela signifie que l’on approuve l’invasion de l’Ukraine par les forces militaires russes.

  45. Layla dit :

    La Russie fait face à de lourdes pertes alors qu’elle attaque l’Ukraine sur tous les fronts
    26 février 2022 09h19 par Alexandre Query

    La Russie a perdu 14 avions, 8 hélicoptères, 102 chars, 536 BBM, 15 mitrailleuses lourdes et 1 missile BUK depuis le 24 février, selon l’armée ukrainienne. 
    Le Kremlin a également perdu plus de 3 500 soldats, ont déclaré les forces armées ukrainiennes le 26 février. Près de 200 militaires ont été retenus en otage.

    https://kyivindependent.com/national/russia-faces-heavy-losses-as-it-attacks-ukraine-on-all-fronts/

  46. Layla dit :

    Nouvelles archives
    https://kyivindependent.com/news-archive/

    samedi 26 février.

    11:38
    
 Chypre et l’Italie changent de position et soutiennent la séparation de SWIFT avec la Russie. Plus tôt, l’Allemagne a également déclaré qu’elle soutenait désormais l’expulsion de la Russie du système de paiement international crucial. La Hongrie reste le seul pays de l’UE qui s’oppose à la mesure samedi 26 février

    11:02
    FM Dmytro Kuleba appelle le monde à isoler complètement la Russie après qu’un missile a touché un immeuble résidentiel à Kiev la nuit dernière.
    Il a déclaré sur Twitter : « J’exige du monde : isolez complètement la Russie, expulsez les ambassadeurs, embargo sur le pétrole, ruinez son économie. Arrêtez les criminels de guerre russes !

    10:53
    Klitschko : Le métro de Kiev ne fonctionne plus que comme abri anti-bombes.
    Le maire de Kiev a déclaré que les métros ne circuleraient plus. 

    10:11
    Cinq personnes, dont 2 enfants, ont été blessées lors des attaques russes contre Kiev hier soir.

    10:02
    Maire de Kherson : Ville sous contrôle ukrainien.

    09:51
    Bureau du président : l’Ukraine est en train de gagner.
    Les forces armées russes n’ont obtenu aucun avantage opérationnel et tactique au cours des dernières 24 heures, selon Mykhailo Podoliak, conseiller du bureau du président.

    09:40
    Les soldats ukrainiens regagnent la centrale hydroélectrique de Kiev.

    09:27
    Zelensky dit que des armes sont en route vers l’Ukraine après l’appel de Macron.
    Le président ukrainien a déclaré que « la coalition anti-guerre fonctionne !

    LA GUERRE DE RUSSIE
    09:19
    La Russie fait face à de lourdes pertes alors qu’elle attaque l’Ukraine sur tous les fronts
    08:41
    Un missile frappe un immeuble à Kiev.

    08:39
    Un bébé est né dans le métro de Kiev, maintenant utilisé comme abri anti-bombes, dans la nuit du 25 février.

    08:00
    Un entrepôt de Kyivenergo, la société de production d’énergie de la capitale, a été incendié.

    08:00
    La Russie perd 3 500 soldats, dont près de 200 retenus en otage.
    Le conseiller du bureau du président, Mykhailo Podoliak, a annoncé les chiffres après de violents combats pendant la nuit.

    07:47
    L’Ukraine repousse les forces russes à Vasylkiv près de Kiev.
    Les batailles qui ont duré toute la nuit sont maintenant terminées, selon l’armée ukrainienne. La ville reste sous le contrôle de l’Ukraine…

    07:35
    ONU : Environ 100 000 Ukrainiens ont quitté leur foyer, plusieurs milliers fuient à l’étranger pour échapper à la guerre de Russie.

    07:34
    Les États-Unis approuvent une aide de 600 millions de dollars pour l’Ukraine, dont 350 millions de dollars pour l’armée.

    07:18
    Des avions russes survolent Konotop, dans l’oblast de Soumy, rapporte la branche locale des médias de Suspilne.

    06:49
    La 101e brigade ukrainienne détruit une colonne de forces russes.

    06:46
    L’Ukraine intercepte un drone russe en mer Noire.
    les forces ukrainiennes l’ont abattu près de Chornomorsk, dans l’oblast d’Odessa.

    06:30
    Le président Volodymyr Zelensky dirige personnellement la défense de Kiev.

    06:17
    La guerre de la Russie contre l’Ukraine : où se déroulent les combats en ce moment (mises à jour en direct du 26 février)
    05:20
    Secrétaire du Conseil de sécurité Danilov :
    « Nous arrêtons la horde du mieux que nous pouvons, la situation à Kiev est sous le contrôle des Forces armées ukrainiennes et de nos citoyens. »

    05:18
    Les forces armées ukrainiennes ont réussi à repousser une attaque des forces russes contre Mykolaïv,
    les troupes russes ont tenté d’atterrir à Mykolaïv, mais n’ont pas pu percer le système anti-aérien ukrainien, a déclaré le gouverneur de Mykolaïv Vitaliy Kim.

    04:26
    Une attaque contre une unité militaire à Kiev a été repoussée par l’armée ukrainienne.

    04:07
    Encore un autre transporteur russe Il-76 abattu.

    03:58
    Washington Post : les États-Unis prêts à évacuer Zelensky
    pour éviter d’être capturé ou tué par les forces d’invasion russes, mais le président ukrainien a jusqu’à présent refusé de quitter le pays.

    1. Chanounou dit :

      Orban vient de proposer Budapest comme lieu de négociations. C’est peut-être pour ça qu’il ne veut pas indisposer Vlad???

      1. jeanfrancoiscouture dit :

        Viktor, qui n’était pas né en 1956, (il est de la cuvée 1963**) s’est sans doute fait raconter toute l’histoire par ses parents. Il ne doit pas avoir envie que l’affaire se répète, surtout en voyant ce que l’ex du KGB essaie de faire à son voisin.

        **1963: «Un millésime médiocre engendré par une météo catastrophique. Un été froid et pluvieux contribua à l’élaboration de vins maigres et sans caractère.»🌨🌝

    2. Toile dit :

      Layla
      Je vous en demande pas tant mais c’est ultra pratique ces topos. Un vrai travail de moine que de ramasser, trier et séquencer. Merci.

      1. Haïku dit :

        Je seconde ! 👌

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :