Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Jaw, jaw is better than war, war. Cette déclaration (faussement) attribuée à Winston Churchill semble être d’actualité en ce qui a trait à la crise ukrainienne. Au moment où les États-Unis multiplient les avertissements sur une invasion imminente de l’Ukraine par la Russie, le ministre des Affaires étrangères russe Sergueï Lavrov affirme que la possibilité d’une solution diplomatique à cette crise ne peut être écartée.

« Je pense que nos possibilités sont loin d’être épuisées », a déclaré le diplomate, en faisant référence aux négociations de la Russie avec l’Occident, lors d’un entretien télévisé avec Vladimir Poutine. « Je proposerais de les poursuivre et de les intensifier. »

Assis au bout d’une longue table, le chef du Kremlin a répondu simplement : « Bien. »

Le président russe croit peut-être pouvoir arracher des concessions diplomatiques plutôt que d’avoir à recourir à une action militaire. Il y a lieu d’être sceptique, mais la mise en scène de ce lundi au Kremlin ne peut être ignorée.

Mais revenons à la phrase citée à l’amorce de ce billet. Selon Sir Martin Gilbert, biographe officiel de Winston Churchill, ce dernier ne l’a jamais prononcée. Il a plutôt employé cette formule qui s’en rapproche : Meeting jaw to jaw is better than war. Traduction libre : Mieux vaut se parler que de se faire la guerre. C’est Harold McMillan, quatre ans après avoir entendu cette phrase, qui a inventé la fausse déclaration en l’attribuant à Churchill : Jaw, jaw is better than war, war.

Ça tient toujours.

(Photo capture d’écran)

77 réflexions sur “Ukraine : ce que n’a pas dit Churchill tient toujours

  1. Haïku dit :

    « En bas, le pouvoir des ténèbres. En haut, les ténèbres du pouvoir. »
    (Proverbe Russe).

  2. Toile dit :

    Vlad à Serguei: passes-moi le beurre. Ca c’est de la distance sociale mes amis !

    1. MarcB dit :

      J’avais même pas remarqué le camarade Poutine au bout de la table! Ils sont dans deux fuseaux horaire différent! 😉

    2. bloganon dit :

      Oui, la distance est impressionnante. Le message à retenir est-il que les diplomates sont loin du pouvoir?

    3. yolandgingras dit :

      Je ne veux pas faire de la psychologie à 2 sous mais je crois que Poutine devient pathophobique en avançant en âge…

  3. NStrider dit :

    « … le ministre des Affaires étrangères russe Sergueï Lavrov affirme que la possibilité d’une solution diplomatique à cette crise ne peut être écartée. »
    WOW c’est vraiment vraiment débordant d’espoir et d’enthousiasme cette tournure de phrase. On sent le lâcher de colombe imminent. /i

    1. Haïku dit :

      Tout à fait ! 😉

    2. gl000001 dit :

      Pour faire différent du tir au pigeon d’argile !

      1. Haïku dit :

        😉👌👍

    3. Benton Fraser dit :

      La solution diplomatique est de pouvoir placer un gouvernement fantoche en Ukraine sous la gouverne de Poutine…

  4. Apocalypse dit :

    ‘Au moment où les États-Unis multiplient les avertissements sur une invasion imminente de l’Ukraine par la Russie…’

    S’il y a une logique derrière ces avertissements, je la cherche encore… 🤔

    On a quasiment l’impression que Sergueï Lavrov fait plus de sens que Joe Biden et des Etats-Unis.

    1. Toute de meme apocalypse… le gars qui a ammasé 100 000 soldats sur le bord d’une frontiere et qui fait une mise en scene de tordre un bras a poutine pour résoudre le faux conflit a coup de pourparlé… fait plus de sense que les US?

      Tant qu’a moi il chante le meme air de désinformation. et je plaint l’ukraine coincé entre les deux elephant ne sachant pas lequel des deux vas l’écraser en premier.

    2. Kelvinator dit :

      Depuis quand Lavrov fait le moindre sens??

      C’est toujours un tissu découse de mensonges et de fausses allégations. Comme traiter les avertissements américains de « provocation », faut être assez loin de la réalité…

  5. Luc Dumulong dit :

    La Russie qui décide de prendre une autre bouchée dans l’Ukraine (encore) sans que ses soi-disant alliés de l’OTAN ne lèvent le petit doigt.

    Si j’étais un de ces pays qui ont rejoint cette organisation ces dernières années, je serait très dubitatif sur sa réelle capacité à respecter son article 5 et me défendre contre des attaques ennemies, qu’elles soient russes ou chinoise.

    Prochain chapitre… La Chine à Taiwan…

    1. Dekessey dit :

      « Prochain chapitre… La Chine à Taiwan… »

      !!!
      Oh que oui. Xi Jinping doit prendre des notes en ce moment.

    2. Luc Dumulong

      Techniquement l’OTAN n’est pas un allié…. l’OTAN est un observateur intéressé, mais aucunement un allié….

      1. Luc Dumulong dit :

        Techniquement… Voici un extrait de la dernière réunion de L’OTAN:
        « NATO is a defensive Alliance and will continue to strive for peace, security, and stability in the whole of the Euro-Atlantic area. We remain firmly committed to NATO’s founding Washington Treaty, including that an attack against one Ally shall be considered an attack against us all, as enshrined in Article 5. We will continue to pursue a 360-degree approach to protect and defend our indivisible security and to fulfil NATO’s three core tasks of collective defence, crisis management, and cooperative security. »

      2. Achalante dit :

        @Luc Dumulong: Sauf que L’Ukraine ne fait pas encore partie de l’OTAN… L’une des choses que recherche Poutine, c’est justement que l’Ukraine ne rejoigne pas l’OTAN. Donc, lechatderuelle a parfaitement raison.

    3. el_kabong dit :

      @Luc Dumulong

      Petit détail qui semble vous manquer : contrairement aux autres pays que vous mentionnez, l’Ukraine n’est pas encore membre de l’OTAN (voilà aussi pourquoi il ne viendra jamais à l’esprit de Poutine de s’en prendre de la même manière avec la Lettonie ou l’Estonie – qui sont autant à ses frontières que l’Ukraine)…

      1. Luc Dumulong dit :

        D’accord avec vous. L’Ukraine ne fait pas partie de l’OTAN mais les enjeux geopolitiques y sont tous de même plus importants pour toute l’Europe que si on parlait d’une possible invasion de l’Estonie…

    4. Guy Pelletier dit :

      L’Ukraine ne fait pas « encore » parti de l’OTAN. C’est justement cette possibilité ce désir du gouvernement Ukrainien actuel d’en faire parti qui a poussé Poutine à jouer ses dernières cartes pour empêcher cela. Il serait même prêt semble-t-il a envahir l’Ukraine pour y installer un gouvernement fantoche sous contrôle russe. Et non ni les USA ni la France ni l’Allemagne enfin personne nulle part ne veulent de confrontation directe avec la Russie et ça se comprend d’ailleurs.

    5. Guy Pelletier dit :

      L’affaire aussi c’est que la parole et les garanties données par un président américain au nom de son pays ne valent plus tripettes quand son successeur peut d’un trait renier la parole, signatures et ententes passées auparavant. Disons que depuis le passage de Trump absolument plus personne nulle part ailleurs ne fait confiance aux USA et c’est justement cela le coeur du problème dans cette histoire. Les Russes n’ont confiance dans la parole donnée que l’Ukraine ne rejoindra pas l’OTAN……………………….

      1. jeanfrancoiscouture dit :

        Pas plus que les Ukrainiens n’auraient dû faire confiance à ces deux-là (Russie et USA) quand ils ont accepté de se départir de leur arsenal nucléaire en 1993. Voyez comment on est «polis» avec Kim Chose-là, même s.il n’a que quelques bombinettes et une couple de fusées.

  6. « War will make corpses of us all. » – The Lord of the Rings

    « La violence est le dernier refuge de l’incompétence. » – Isaac Asimov

  7. marie4poches4 dit :

    Je partage un article que j’ai trouvé intéressant sur les raisons qui motivent Putin à vouloir envahir l’Ukraine

    https://aaronrupar.substack.com/p/russia-ukraine-invasion-why-sarah-hurst

    1. Benton Fraser dit :

      C’est plutôt paradoxale que les médies russes (Poutine) affirment depuis des années que les Ukrainiens sont des néo-nazi avec un gouvernement néo-nazi alors que Poutine utilise les même méthode de propagande d’un Josej Goebbels!

    2. spritzer dit :

      « I believe the US government warnings because they obviously know things we don’t, so I mainly go by them. I know they lied about WMDs in Iraq and can get things wrong, but this feels different with so much evidence of the Russian military buildup. »

      Au moins elle reconnait qu’ils ont menti pour l’Irak et que la présentation de Powell à l’ONU n’était pas une erreur de bonne foi comme certains le pensent encore. On ne parle pas d’un mensonge véniel mais d’un plan bien réfléchi pour détruire un pays qui ne posait pas de menace aux US avec toutes les horribles conséquences qui ont suivi. Ils ont également menti pour la Libye et la Syrie qu’ils occupent toujours illégalement. Mais cette fois, oui oui, cette fois il faut les croire parce qu’ils disent la vérité…

      Si la Russie avait un bilan aussi effroyable sa crédibilité serait au niveau du zéro absolu, et avec raison, sur les questions de sécurité qui la concerne et qui peuvent dégénérer en conflit, mais les États-Unie conservent encore un semblant de crédibilité. Mais seulement grâce au Mighty Wurlitzer… Parce qu’objectivement, leur bilan parle plus fort que tout.

      1. Benton Fraser dit :

        Personne ne le pense encore… pour l’Irak. Pratiquement tout le monde le savait dès les premiers jours du mensonge.

        On sait que les États-Unis mentent parfois de temps en temps… mais la Russie de Poutine ment systématiquement, tout le temps, dans l’intérêt de son dictateur… ou de son égo!
        Parfois Poutine tombe sur la vérité, mais ce n’est pas voulu, seulement dans de rares moments, la vérité est en phase avec sa volonté!

      2. spritzer dit :

        Si tout le monde le savait dès les premiers jours, à plus forte raison Hillary et Biden le savaient. Pourquoi ont-ils voté pour la guerre dans ce cas, et comment peut-on faire confiance à ce genre de personne ?

  8. Selon Tamara Altéresco de Radio-Canada, ce simulacre de réunion laissait plutôt voir que les 2 lascars savaient un truc que tous ignorent pour le moment, en attente de la visite du représentant de l’Allemagne attendu aujourd’hui…

    ils se laissaient ainsi une petite porte pour obtenir un « gain » quelconque dans cette crise….

    Tout semblait « stagé » selon elle pour que la question de Poutine soit suffisamment audible pour être captée par les micros des journalistes tenus à bonne distance….

    Bref, encore un gros écran de boucane… ou comment sortir avec une certaine élégance d’un piège à cons ….

  9. marie4poches4 dit :

    😟

    Mary Walsh@CBSWalsh

    U.S. official says satelite images show Russia troops leaving assembly points and moving to attack positions – @CBSDavidMartin reporting

    1. Madalton dit :

      Selon CNN, les services de renseignements américains auraient avisé l’Ukraine que la Russie allait attaquer cette semaine.

      1. marie4poches4 dit :

        Il semblerait que Zelinsky aurait été averti que la Russie attaquerait mercredi.

    2. marie4poches4 dit :

      Le commentaire de Zelinsky sur la possibilité d’attaque mercredi était semble-t-il du sarcasme….

      1. marie4poches4 dit :

        Finalement, il semble que ce soit une erreur dans la traduction

        Patrick Reevell@Reevellp

        Some US media misreported his comments, losing them in translation.
        Zelenskyy himself was clear in the speech. The whole address was dedicated to calming panic, not warning people Russia will attack on Wednesday.

        https://twitter.com/Reevellp/status/1493319551530016771?s=20&t=MyXt6eOpg090w9vH63jFXg

  10. Ceptik dit :

    Jaws! En d’autres mots, Poutine, R’QUIN TOÉ!

    1. Haïku dit :

      😉👍🦈

  11. karma278 dit :

    Cette phrase…
    « Mais revenons à la phrase citée à l’amorce de ce billet. Selon Sir Martin Gilbert, biographe officiel de Winston Churchill, ce dernier ne l’a jamais prononcée. Il a plutôt employé cette formule qui s’en rapproche : Meeting jaw to jaw is better than war. Traduction libre : Mieux vaut se parler que de se faire la guerre. C’est Harold McMillan, quatre ans après avoir entendu cette phrase, qui a inventé la fausse déclaration en l’attribuant à Churchill : Jaw, jaw is better than war, war. »

    Ne serait-ce pas malheureusement et précisément cela, du journalisme? (selon certains)
    Et la source de l’expression « fake news »?

    Il y a
    rapporter les propos, TOUS les propos ( je déteste les clips de 7 secondes qui occultent les nuances…)
    (COMMENT exprimer quelque pensée le moindrement complexe en 7 secondes??????)

    et les interpréter ou les résumer, ce qui devient de l’opinion…

  12. Danielle Vallée dit :

    @Apocalypse: ‘S’il y a une logique derrière ces avertissements, je la cherche encore’
    Je vous recommande un article de Reuters qui s’intitule ‘EXCLUSIVE Russian mercenaries with spy links increasing presence in Ukraine’
    C’est d’aujourd’hui.

    Mais déjà il y a deux semaines les spécialistes que ces mercenaires, incluant le groupe Wagner, avaient reçu l’ordre de se retirer de l’Afrique et de se diriger vers l’Ukraine.

    Quand Putin est interrogé, il répond que ces paramilitaires ne représentent pas l’état russe et ne sont pas payés par l’état russe. Et ça c’est vrai. Le monde entier sait que ces mercenaires sont l’armée de Putin lui-même, qui font ses quatre volontés dans le monde entier et qui ont recours aux tueries tous les jours de l’année

  13. Apocalypse dit :

    @jeanfrancoiscouture – 14:10

    Avec des amis comme les Etats-Unis et la Russie, pas de besoin de … 🤣.

    Kim Jong-Un ne fera pas la même errreur, il possède l’arme atomique et il va la garder.

  14. Apocalypse dit :

    @karma278 – 14:16

    ‘( je déteste les clips de 7 secondes qui occultent les nuances…)’

    👏👏😍

  15. Madalton dit :

    HS, François Legault s’oppose que Trudeau décrète la Loi sur les mesures d’urgence sur le territoire du QC

    1. gl000001 dit :

      Souvenirs d’il y a 50 ans. Loi des mesures de guerre avec Papa Trudeau !!

  16. citoyen dit :

    if it broken, just fix it.

    1. gl000001 dit :

      If it’s kraken, just Netflix it.

  17. Igreck dit :

    Ukraine
    D’après l’Agence France-Presse (AFP) voici 5 choses à savoir sur cette nation 🇺🇦 d’environ 40 millions d’habitants aux portes de l’Union européenne ⁉️

    1. RACINES COMMUNES avec la Russie
    2. CRASH ÉCONOMIQUE
    3. CORRUPTION ENDÉMIQUE
    4. TCHERNOBYL 
    5. BORCHTCH   

    https://www.journaldemontreal.com/2022/02/14/du-borchtch-a-tchernobyl-5-choses-a-savoir-sur-lukraine-1

  18. Toile dit :

    Retour sur la photo. Cette tres tres longue table n’a que 2 chaises, une pour chacune des personnes présentes. On pourrait facilement imaginer qu’elle puisse en ailleurs quelques autres. Mais que c’est il passé? Vlad a t il fait de son lui-même un Joseph à la façon « La mort de Staline »?

    PS: la photo, un retour pour moi.

    1. Toile dit :

      Oups, cette table est conçue pour recevoir bien du monde. A preuve, les disons «  napperons » qui délimitent comme des mini pupitres que l’on y voit.

  19. Alain dit :

    Tout à fait d’accord avec vous , et c’est confirmé par cette expert du monde Russe et des jeux de coulisse diplomatique dans cette affaire.

  20. Igreck dit :

    Article très intéressant de Richard Hétu dans La Presse
    Le salut des États-unis repose selon moi sur la création d’une 3e voie politique car l’Éléphant (RNP) est rendu trop loin, enlisé qu’il est dans son immense crottin. Aussi, madame Cheney est l’une des personnalités qui peut mener actuellement une telle démarche essentielle à bon port❗️

    « L’enquête du 6 janvier ne concerne pas seulement la violence inexcusable de ce jour-là : elle porte également sur la fidélité à la Constitution et à l’État de droit, et sur la question de savoir si les représentants élus croient en ces choses ou non. »

    – Liz Cheney

    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2022-02-14/decryptage/liz-cheney-face-aux-cingles.php

  21. titejasette dit :

    Sacré farceur va !

    13:53 Jim Sciutto, journaliste de CNN chargé de la sécurité nationale, tweete : « Le président Zelensky déclare que l’Ukraine « a été informée » que le mercredi 16 février « sera le jour de l’attaque »…

    14:44 Commentaire du président ukrainien Zelenskiy: l’attaque russe qui pourrait avoir lieu mercredi, est une déclaration sarcastique et ne devait pas être prise au sérieux.

    Ce Zelenskiy, qu’est-ce que vous pensez de lui ?

    1. gl000001 dit :

      Я хотів бути художником

      1. Haïku dit :

        Слишком смешно.
        (Trop drôle)

  22. Igreck dit :

    Comme Lavrov, moi aussi je me tiendrais éloigné, très éloigné, du Putin de président 😰

    1. le_furote dit :

      …et refuser toute tasse de thé…

      1. Igreck dit :

        Assaisonner au Novitchok😉🤣

  23. Haïku dit :

    Cher camarade Président Zelensky,

    On prête toujours à l’ennemi les vertus qui manquent à l’allié…
    (Vladimir Putin).😎

  24. MarcB dit :

    Je comme l’impression que tant que les USA vont crier haut et fort que la Russie va envahir l’Ukraine, Poutine ne bougera pas.

    L’attention du monde est braquée sur l’Ukraine. Il serait difficile pour Poutine de justifier une intervention en inventant un « fait alternatif ». Aussi, en envahissant l’Ukraine, ça donnerait du poids et de la valeur aux avertissements et prophéties de Joe Biden. Et en n’envahissant pas, Poutine peut continuer à remmettre en question la crédibilité de l’administration Biden.

    Donc peut-être que la manière la plus simple d’empêcher une invasion est de crier très fort qu’elle est imminente. Alors la citation « Meeting jaw to jaw is better than war » est encore plus que vraie!

  25. Gilles Morissette dit :

    On a de plus en plus l’impression que ctte saga n’est qu’un grosse partie de poker où chaque joueur se livre à un bluff pour déstabiliser son adversaire afin de lui arracher ainsi des concessions.

    L’invasion? Attendons le 16 février.

    On verra ce qui va arriver ou n’arrivera pas.

  26. gl000001 dit :

    Laissez patiner la jeune russe de 15 ans qui a triché en patinage artistique. Les russes ne vont rien envahir !!
    C’est une représaille à la Huawei !!

    1. loup2 dit :

      Cette adolescente a certainement pas décidée par-elle même de se doper, et je crois pas non plus quelle pouvait refuser d’obtempérer aux *directives* venant d’en haut.
      Pour moi elle est plus une victime qu’une coupable.

      1. gl000001 dit :

        C’est sur. Je ne me souviens plus quel athlète avait dit qu’il se faisait donner des injections et se faisait dire de ne pas poser de questions !
        Mon corps, mon choix (????) 😉

      2. loup2 dit :

        Un(e) athlète de Russie,Chine,Allemagne de l’est,Cuba,Bulgarie ?
        Ou toutes ces réponses… 😉

  27. PierreLesage dit :

    la diplomatie est l’art de dire autrement ce que l’on pense…

  28. Madalton dit :

    HS, la firme comptable Mazars coupe leur relation d’affaires avec la Trump Organization et rappelle les états financiers depuis 2011. Les états financiers ne sont pas fiables car la valeur des actifs fournies par la compagnie est surévaluée. Les états financiers n’étaient pas audités selon ce que je comprends car on précise que la firme compilait les données des états financiers d’après la compagnie.

    https://goadnews.com/trumps-longtime-accounting-firm-cuts-ties-on-financial-statements/

  29. gl000001 dit :

    Belle table. J’imagine que les petits pitons qui dépassent au centre, c’est pour envoyer une petite poffe de Novitchock à la personne qui ne dit pas ce que Poutine veut entendre !!!

    1. H dit :

      Est bonne ! 😂👍

  30. le_furote dit :

    Une idée: pourquoi ne pas dire à Vlad l’empoisonneur: « Bon, tes crisses de niaiseries, ça va faire. T’es un thug! Laisse tes troupes rentrer dans leur caserne, et tout le monde se calme, sinon les sanctions économiques commencent là, tout de suite, même si tes troupes ne franchissent pas la frontière ukrainienne. » Un bon départ, non? Son armée doit lui dire en ce moment: « Aie Vlad le smatte, le camping d’hiver en Biélorussie et juste à l’est de l’Ukraine, ça commence à faire. Y fa frette en cibole, tabarnac. On est tanné. » Mais Vlad va leur envoyer du thé en cas de sédition en leur disant de se souffler un jacuzzi portatif comme ils font à Ottawa…

    Je pense que Vlad est déçu que sa mise en scène ne fonctionne pas, y a rien qui avance. Comment doit-il faire marche arrière, sans trop perdre la face? Ça doit être ça le nœud de toute négociation avec lui.

    Fausse inquiétude de sa part: Personne n’a envie d’envahir la Russie. Depuis quand un agresseur a peur pour sa sécurité? À part le pétrole, le gaz, plein d’armes bon marché et d’athlètes dopés, le pays est vide d’intérêt, non? Personne n’en veut. Tout le monde veut juste être amis.

    Le camarade Xi doit être bien attentif en observant tout ça. Peut-être qu’il essaie d’apprendre comment envahir Taïwan sans faire la guerre. Lui aussi fait du saber rattling, mais tout le monde risent de lui. Pôvre pitou. Il sait que s’il tente d’envahir pour vrai, il va manger toute une raclée. Non, faque il est mieux de trouver des otages parmi les touristes.

    Ciao

    1. cotenord07 dit :

      @ le_furote

      De toute évidence, vous sous-estimez grandement ou saisissez très mal le patriotisme des Russes et surtout celui des militaires de des forces armées russes.

      Je suis ce sujet d’assez près dans divers médias, et sur la question de l’Ukraine et de l’expansion de l’OTAN vers l’est, il semble que la vaste majorité de la population de la Fédération de Russie appuie la position ferme de Vladimir Poutine.

      Selon ce que j’ai lu, il y a même dans l’entourage politico-militaire de Poutine des gens qui le feraient passer pour un modéré…

      C’est tout dire…

      Si vous voulez saisir (de façon symbolique au moins) le patriotisme de l’armée russe et son aptitude au sacrifice, écoutez sur YouTube divers enregistrements des 76 défilés de la Victoire, qui ont lieu le 9 mai de chaque année depuis 1945, année de la victoire définitive de l’URSS dans la Grande Guerre patriotique.

      Voici l’hyperlien pour l’enregistrement du défilé de la Victoire de 2021.

      ‘https://www.youtube.com/watch?v=GFEuLDV_UOI

      1. Kelvinator dit :

        Sachant à quel point les voix discordantes sont muselés avec beaucoup d’intensité, on a qu’à pensé au nouveau procès de Navalny qui demeurera en prison plutôt qu’au palais de justice pour faire son témoignage, on peine à imaginer qu’un militaire puisse exprimer sa dissidence sans être minimalement renvoyé de l’armée, ou plutôt envoyé directement au goulag. L’armée a toujours été la pierre angulaire de la propagande russe, de surcroit le défilé patriotique au Kremlin, je doute fort qu’on tolère la moindre critique du pouvoir dans l’armée.

        Même chose pour le pouls de la population russe. Peut-on vraiment faire confiance aux sondages fait par des firmes russes assujetti à Moscou?

  31. Achalante dit :

    J’ai comme idée que c’est une mise-en-scène pour que Poutine puisse dire « j’ai tout tenté diplomatiquement, je n’ai envahi l’Ukraine qu’en tout dernier ressort! » Alors qu’il négocie de mauvaise foi depuis le début.

  32. Kelvinator dit :

    J’ai surtout cette citation de Churchill en tête, après la 2e guerre mondiale :

    « We killed the wrong pig »

  33. spritzer dit :

    La Russie qui retire ses troupes de la frontière ukrainienne et du Belarus après la fin des exercices qui s’y déroulaient. On peut pense ce qu’on veut de cette explication au retrait, mais il reste qu’il n’y aura pas d’invasion comme prédit frénétiquement, et comme l’a toujours dit la Russie. La porte-parole du ministère des affaires étrangères, Maria Zakharova, a décrit la situation d’une façon on ne peut plus claire. Sacré Maria

    15 February 2022 will go down in history as the day Western war propaganda failed,” she wrote. According to her, the West has been “shamed and destroyed without firing a single shot.

    Qu’on ne vienne pas dire que ce sont les avertissements et les menaces de Biden et compagnie qui ont fait changer d’avis les Russes. Si jamais ils avaient eu l’intention d’envahir l’Ukraine, ce n’est pas ça qui les aurait arrêté.

    1. achalante dit :

      Wow. Pouvez-vous être plus pro-Russe? Parce que moi, ce que je lis dans le « retrait des troupes », c’est que Poutine a finalement compris qu’il ne pourrait pas envahir l’Ukraine aussi facilement que prévu. Entre la formation des civils et la pression des membres de l’OTAN, son test a échoué, alors il prétend que non, il n’avait jamais eu l’intention d’envahir l’Ukraine. Mais honnêtement? Je m’attends à ce que ce soit de la poudre aux yeux, et qu’il se réessaye plus tard.

      Et je crois que la Russie a échouée parce que les États-Unis ont éventé leurs plans. Ce n’est pas le jour où la « propagande guerrière de l’Ouest a échouée », mais le jour où la Russie a eu peur… 😉

      1. spritzer dit :

        Si Poutine avait prévu d’envahir, pensez-vous qu’il n’aurait pas prévu que ses préparations ne passeraient pas inaperçues et qu’on le « menacerait » des pires sanctions économiques et qu’il y aurait tout un tiintouin de la part de tous les médias ?

        S’il avait prévu d’envahir il aurait prévu tout cela parce que c’était facile à prévoir, et il n’aurait donc pas reculer devant le tintouin, il y serait allé. Il n’aurait pas mobiliser à la frontière pour ensuite reculer bêtement. Il est quand même plus brillant que ça.

        Maria Zakharova l’a dit: the West has been “shamed and destroyed without firing a single shot. Leur crédibilité est en lambeaux par leur comportement hystérique qui s’est avéré être juste ça, de la propagande hystérique parce que la Russie n’a jamais eu l’intention d’envahir. Tout est sous nos yeux.

        Et ce n’est surement pas fini parce que la Russie n’a pas encore obtenu ce qu’elle voulait, la promesse de l’OTAN pour l’Ukraine et le retrait de l’organisation en Europe de l’Est à l’état des lieux en 1997. Pas des petites demandes…

  34. Bartien dit :

    LOL
    Qu’on ne me prenne pas pour un dumb ass !!!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :