Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

« Nous étions dans la brume. Nous voilà plongés dans un épais brouillard. » Mon collègue de La Presse Mario Girard exprimait ainsi mercredi la confusion qui entoure à son avis les nouvelles mesures sanitaires annoncées au Québec. Le New York Times publie ce jeudi à la une de son édition papier un article qui permet de conclure que le Québec n’est pas un cas isolé. Les messages des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) concernant la COVID-19 ne sont pas plus limpides ou évidents.

Le Times note que la décision des CDC de ramener de dix à cinq jours la période d’isolement des personnes vaccinées et asymptomatiques a été suivie par des commentaires contradictoires de deux des plus hauts responsables des questions sanitaires au sein de l’administration Biden, dont le Dr Anthony Fauci. Ceux-ci se sont inquiétés du fait que les CDC n’aient pas recommandé que les personnes asymptomatiques obtiennent un test de dépistage négatif avant de mettre fin à leur isolement de cinq jours. Mardi, les CDC ont « clarifié » leur directive en disant que les personnes asymptomatiques qui ont accès à des tests rapides peuvent en faire usage à la fin de leur période d’isolement.

La directrice des CDC, la Dre Rochelle Walensky, a nié que la directive initiale des CDC était liée à la rareté des trousses de dépistage rapide. Elle a précisé que ces tests étaient destinés à diagnostiquer une infection, et non à prédire le risque de la propager.

Selon le Times, la Dre Walensky jouit d’une bonne réputation au sein de la communauté scientifique. Mais ses décisions sont souvent desservies par des messages confus. Je cite un extrait de l’article du journal new-yorkais : « [Elle] a insisté en février sur le fait que les écoles devaient maintenir une distance de six pieds entre les élèves ; en mars, elle a déclaré qu’une distance de trois pieds était suffisante. En février, elle a déclaré que les enseignants n’avaient pas besoin d’être vaccinés pour rouvrir les écoles ; la Maison-Blanche a déclaré le lendemain qu’elle s’exprimait “à titre personnel”.

« En mai, elle a déclaré que les personnes vaccinées n’avaient généralement pas besoin de porter de masque en public, un changement soudain qui a déconcerté les responsables de la santé publique. Deux mois plus tard, elle est revenue sur cette recommandation après qu’il a été démontré que les personnes vaccinées pouvaient encore transmettre le virus. »

Diverses hypothèses sont avancées pour expliquer ces messages confus. J’en retiens une : après le contrôle toxique exercé par l’administration Trump sur les CDC, l’administration Biden a voulu laisser les coudées franches à ses nouveaux dirigeants. Or, selon certains experts, elle devrait se rendre à l’évidence que ces derniers ont besoin de travailler plus étroitement avec la Maison-Blanche pour assurer que leurs messages passent mieux.

(Photo Getty Images)






55 réflexions sur “COVID-19 : confusion, dites-vous ?

  1. Roger Allard dit :

    Devant certaines directives et orientations, il arrive que je me sente mélangé comme un jeu de cartes.

  2. Toile dit :

    C’est de fait confus.
    – la réduction de 10 à 5 jours d’isolement m’apparait plus relever aux limites du sécuritaire de contagion que de la réserve scientifique, le motif étant d’ordre économique et non sanitaire.
    – l’autorisation que les personnes ayant contracté la Covid puissent désormais être en poste parmi un groupe de patients. Là, c’est que le système de santé n’implose pas faute de personnel.
    – les CPE : là c’est le bordel de confusion dans ma tête.
    – les dissensions dans la communauté scientifique sur considérer ou pas un rappel de 3 eme dose pour une personne ayant contracté la covid celle ci étant déclarée avec une certaine immunité. ( Mais ça c’est normal)

    Pour la moyenne des ours, la confusion des consignes et surtout son contraire pourrait effriter sa confiance à la science et prêter flan à une érosion de son adhésion.

    J’ai pour consigne la prudence et ce malgré mes 3 doses. Je ne baisse pas ma garde. J’ai du monde à protéger. Je préfère de loin me faire accuser d’abus que de négligence.

    1. Normand Latour dit :

      Idem Toile

  3. Benton Fraser dit :

    Une fois que l’on a démêlé ce qui est politique, économique et scientifique, les règles sont claires!!!

  4. MarcB dit :

    Ce qui n’arrange pas la situation est la facilité avec laquelle le commun des mortel peut « faire ses recherches » et trouver la réponse souhaitée. Si les responsables médicaux envoient différents messages, en cherchant assez, on en trouvera certainement un qui lu à moitié renforcera notre « croyance ».

    Je veux me faire dire que le masque ne doit pas être porté par les gens souffrant d’alzheimer, google « face mask alzheimer’s », 3eme lien (1), je ne lis pas l’article au complet, ni la date, ni la provenance, mais je ne retiens que « Someone with Alzheimer’s should not have to wear a face mask as the could find it difficult to breathe ».

    Et même pour les gens de bonne volonté, c’est pas évident quand les consignes changent sans préavis et selon la région. Je me souviens des histoires de zone rouge, jaune, mauve, rouge-spécial, etc…

    (1) https://www.alzheimers.org.uk/blog/should-person-dementia-wear-face-mask-coronavirus

  5. treblig dit :

    On construit l’avion pendant qu’il vole.

    Un nouveau virus difficile à cerner qui, en plus, mute brutalement en une forme plus contagieuse . Alors qu’on en a assez des restrictions.

    Le point positif, du moins pour le futur, est que tous les protocoles scientifiques seront revus à la lueur de cette expérience. Ce qui n’amoindrit pas le fait que j’en ai marre des restrictions.

    1. Roger Allard dit :

      @treblig

      Le problème étant que le train d’atterrissage est resté au sol.

    2. chicpourtout dit :

      Et ce n’est rien… @treblig
      On viens de découvrir un tout nouveau variant au Cameroun…
      Au rythme des variants actuellement, je vais prendre ma retraite dans la maison…
      Une chance que je m’entend merveilleusement avec mon conjoint, ciel!…

      Se continua così, addio Italia… d’ora in poi ti vedrò solo in sogno…

  6. Dekessey dit :

    S’il n’y a pas consensus entre les scientifiques, on est pas sortis du bois!

    HS:

    Bon texte de Frederic Arnould:
    https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1851855/coup-etat-capitole-trump-janvier-congres-democratie-republicains

  7. Toile dit :

    Je comprends le pourquoi de l’introduction des tests rapides. Ca désengorge le réseau CPR. Toutefois, ca introduit aussi un épais brouillard, pour reprendre l’expression, sur l’évolution des infections Omicron. Comme ce n’est pas comptabilisé, l’ignorance va s’accroître. Il ne reste que la variable «  hospitalisation » comme indicateur fiable. De quoi obscurcir encore plus le laisser aller. Ca pis le 5 jours.

  8. jcvirgil dit :

    Voyons c’est clair selon le ptit président français O ‘Micon et notre Elvis Gratton Legault tous deux dirigés dans leurs décisions par les conseillers de la firme Mc Kinsey ,inventeurs du passeport vaccinal, une firme associée aux pharmaceutiques qui a du payer 573 millions de dédommagements à des États pour son association avec la pharmaceutique Purdue dans la crise des opioides., dont on peut apprécier l’ensemble de l’oeuvre …. *C’est toutte la faute aux non-vaccinés stie..*

    https://fr.wikipedia.org/wiki/McKinsey_&_Company

    1. Ziggy9361 dit :

      On voit que vous avez fait vos recherches, le seul commentaire qui me vient à l’esprit vous avez beaucoup de temps libre,pourquoi ne pas essayer le tricot ,vous pourriez peut-être intégrer le  » Cercle des fermières »
      et tenté de faire peur aux gentillles petites vielles qui ne manqueront pas de vous rire dans face.

    2. jeani dit :

      @Virgil

      Vous devriez retirer la couverture de survie d’aluminium qui vous recouvre. J’ai fait mes recherches et il est prouvé, selon un article du Dr Raoult, que ça ne vous protège pas contre le virus et qu’en plus, ça peut empêcher le soleil d’entrer. C’est bon le soleil, surtout en hiver.

      Bon, je retourne dans mon abri anti-bombe.

      1. jcvirgil dit :

        On fait le cabotin ce matin pour me ridiculiser faute d’arguments…C’est pas gentil ça…

      2. jeani dit :

        @Virgil

        Je ferais le cabotin si j’utisais le résultat de mes « recherches » pour les interpréter à votre façon.

        Par exemple, d’écrire que Macron et Legault sont dirigés dans leurs décisions par les conseillers de la firme McKinsey… et bla bla bla, ça c’est du cabotinage et de la fabulation.

        Vous avez le droit de vous ridiculiser, mais cessez d’utiliser des « short cut » dans vos interprétations.

    3. Toile dit :

      Ah que je suis bête. C’est quasiment comme l’oeuf de Christophe Colomb!

    4. Benton Fraser dit :

      Certes Macron a consulté McKinsey pour la vaccination mais Legault a consulté McKinsey plus tard, dans un contexte différent, pour la relance économique après pandémie.
      Peu de choses démontre que McKinsey est « l’inventeur du passeport vaccinal », sauf sur les sites douteux. (Complotismes et/ou anti-vaxx!)

      Bon, la firme pratique l’évasion fiscale et le trafic d’influence… comme toutes les grandes firmes!!!

      P.S.: L’opposition et en particulier le parti libéral ont fortement critiqué le recours a une firme externe (McKinsey) pour des conseils économique alors que le gouvernement québécois et les firmes québécoises sont les mieux placés pour ce qui est de l’expertise économique du Québec. (D’autant plus que Dominique Anglade, chef du parti libéral, a travaillée 7 ans pour McKinsey jusqu’au moment où elle s’est retrouvé présidente… de la CAQ!)

      1. Dekessey dit :

        (D’autant plus que Dominique Anglade, chef du parti libéral, a travaillée 7 ans pour McKinsey jusqu’au moment où elle s’est retrouvé présidente… de la CAQ!)
        Ouch! Dans les dents!
        À ce que je vois, vous avez fait vos recherches! 🙂

  9. Ziggy9361 dit :

    Ça fait deux ans que l’on se débat avec cette pandémie et il y a encore des personnes qui doivent être
    tenu par la main et à qui on doit dire comment se comporter. La confusion à mon avis vient des trop nombreux citoyens, travailleurs de la santé, de l’éducation,chefs syndicaux,politiciens qui veulent paraître en contrôle, et en fin et surtout chroniqueurs,journalistes,pseudo experts,gourou,anti-vaxins, et tous les autres qui parlent au travers de leurs chapeaux.

    Qui parmi vous ne sait pas qu’il faut porter un masque en publique ,qu’il faut se laver les mains fréquemment, et demeurer à distance de deux mètres les uns des autres.

    La solution,une fois les principes de base bien assimilés, et en étant bien vacciné ,cessez de regarder
    les postes de nouvelles en continu et d’écouter chaque oiseau de malheur qui trouve à tout coup les
    failles dans les consignes soit qu’elles sont contradictoires ou confuses. Tout le monde a droit à son
    opinion ,mais personne n’a le droit de compromettre l’intégrité des autres .

    1. Ziggy9361

      Et voilà!!
      Excellent et droit au but !!

    2. MarcB dit :

      « La solution,une fois les principes de base bien assimilés, et en étant bien vacciné ,cessez de regarder
      les postes de nouvelles en continu »

      Oui, mais si on n’écoute pas les nouvelles assidument, comment savoir les consignes du jour qui parfois relève plus de l’alchimie que de la science: je peux prendre une marche dehors à 21:00, mais pas à 22:00, sauf si je promène un chien… Je peux aller visiter une personne seule, mais pas un couple d’amis sauf si je suis célibataire vivant seul?

      Si tout le monde suivaient, comme vous dites, les principes de bases, on n’auraient pas besoin de ces règlements conçus à la va-vite et souvent selon l’humeur du gouvernement. En attendant, pas vraiment le choix de rester renseigner…

      1. Ziggy9361 dit :

        MarcB …j’ai bien dit les postes de nouvelles en continu qui doivent « remplir » leurs nombreuses heures de diffusion avec beaucoup de matériels,exemple les professeurs qui se plaignants qu’ils non pas
        de masque N95,pendant que celles qui en on besoin ce son les travailleurs(euses) en milieu hospitalier
        qui en ont le plus besoin,l’évidence est facile à voir pas pour tout le monde à l’évidence.

        Naturellement vous avez votre libre arbitre,si la consigne du jours vous semble incongru ou abusive sans queue ni tête libre à vous de ne pas vous y conformer et prendre un avion de Sunwig ou
        descendre dans la rue crié libaaarté.

        Ce que je déplore ce n’est pas les consignes ,c ‘est plutôt l’impression que ceux qui nous les présentent
        le font en nous laissant penser que seul la science dicte leurs décisions,si c’était le cas bien d’autres
        consignes désagréables seraient prises. ( vaccin obligatoire,ect)

    3. Benton Fraser dit :

      Vous avez tout compris, vous savez démêler le politique, l’économique et le scientifique des règles!

  10. jcvirgil

    Solide amalgame déjanté….

    n’oubliez pas l’État islamique, quelques pédophiles et Satan….

    1. jcvirgil dit :

      chat de ruelle

      Pourquoi déjanté, un peu émotif mon garçon… ? Ce sont des faits qui ne vont pas avec ce que vous voulez croire mais ce sont des faits vérifiables. La firme McKensey au lourd passé d’association douteuse avec des pharmaceutiques, conseille ces deux gouvernements qui prennent ensuite les mêmes mesures.liberticides.

      Le passeport vaccinal est une obligation de vaccination déguisée puisqu’il a fort bien prouvé son inutilité avec l’éclosion actuelle. Se servir des non vaccinés comme boucs émissaires des problèmes actuels dans le but de créer une division sociale pour mieux régner est aussi une recette connue des régimes totalitaires .

      Dans les faits les deux moyens choisis en priorité pour combattre le pandémie ont des ratés , l’immunité des vaccins ne dure pas C’est peut-être normal , développés dans l’urgence l’essai clinique Pfizer les gens ont été suivis durant 2 mois….. et les tests PCR ne sont pas fiables comme nous ‘a appris la CDC qui ne les reconnait plus comme valides.

      Au lieu de s’adapter devant la situation et de proposer une autre gestion de crise les politiciens s’enfoncent dans leurs erreurs et créent un chaos social pour cacher leur faiblesse. Cette courte video (que vous n’écouterez surement pas parce qu’elle contredit vos obsession) d’une député française explique bien les enjeux et la sortie de crise possible.

      1. Ziggy9361 dit :

        On en a rien à foutre de vos recherches professeur Virgil, oui je sais vous nous aurez prévenu merci.

      2. Boileau dit :

        @ jcvirgil

        Vous devriez changer votre pseudo pour IDÉFIX !! Vous seriez peut-être plus sympathix !

      3. Benton Fraser dit :

        Mon chère JCVirgil, le but du passeport vaccinale n’est pas d’empêcher la contagion, mais de désengorger les hôpitaux et la pression sur les services essentiels.

        Les personnes vaccinés ont 10 fois moins de chances de se retrouver à l’hôpital!

        Le vaccin est efficace à 90% contre la covid, 70% contre le variant Delta et il serait à 20% contre le variant Omicron. (et remonte suite a une 3ièmes doses) Par contre, il réduit fortement le taux d’hospitalisation.

        Vous embarquez dans le discours biaisé des antivaxx qui sélectionnent ce qu’ils font leurs affaires pour « démontrer » l’inefficacité du vaccin.
        Au départ, c’était la 5G et la puce et comme ils ne sont pas tous aussi cons, ils ont adoucit le message et mettre en doute l’efficacité du vaccin sur la contagion.

        Quelqu’un disait que le choix du vaccin était comme un choix pour la roulette russe, soit avoir 5 balles dans le barillet, soit avoir 1 balle. Comme le gouvernement conseille une balle, certains préfère voir les 5 balles!!!
        C’est une logique basé sur une idéologie où ce qui vient du gouvernement est nécessairement mauvais. Mais a ce que je sais, on vit toujours dans une démocratie, même si elle n’est pas parfaite!

      4. gl000001 dit :

        Une balle, cinq balles. Vous allez le confondre. Lui qui ne comprend que la logique à deux balles !

      5. Dekessey dit :

        J’ai écouté. Pffff… que du blabla, que des critiques envers le gouvernement. C’est son rôle j’imagine.

        Elle clame que le vaccin n’est pas efficace puisque les vaccinés continuent de le transmettre et qu’il n’y a pas de données scientifiques pour le démontrer, ce qui est faux. Plus tard elle dénonce le faible taux de vaccination des 75 ans et plus, et va même jusqu’à dire qu’il faut assurer la gratuité du vaccin à tous!!!
        MDR!

      6. jcvirgil dit :

        @Benton Fraser 11h06

        Je vous réponds car vous utilisez des arguments pour expliquer votre point de vue contrairement à d’autres qui tentent de faire de l’humour et des insultes démontrant ainsi leur degré de maturité tout comme le petit Micron français indigne de sa position qui veut emmerder une partie de la population française…. mais c’est leur choix.

        Votre statistique sur le pourcentage de vaccinés qui se retrouvent à l’hôpital versus les non vaccinés est peut-être vrai …mais mériterait d’être corroboré par une étude indépendante du système médico industriel qui est présentement en charge de la pandémie..

        De toute façon en valeur absolue, il y a plus de personnes vaccinées aujourd’hui à souffrir de formes graves du Covid, que de personnes non-vaccinées bien que les vaccins sont supposés empêcher de contracter ces formes graves du virus et q’Omicron bien que plus contagieux est moins létal que le virus d’origine, ce qui est une caractéristique des coronavirus lorsqu’ils mutent selon les virologues et immunologues..

        Si les vaccins fonctionnaient comme ils sont supposés et ne perdaient pas la protection qu’ils offrent après quelques semaines , il n’y aurait pas une telle pression sur les hôpitaux et les 10% de non vaccinés qui sont souvent des personnes allergiques à des adjuvants retrouvés dans les vaccins ou des personnes âgées n’ayant pas été rejointe par les canaux choisis par la santé publique.. De toute façon ce n’est pas aux non vaccinés de protéger les vaccinés, c’est le rôle d’un vaccin sûr et efficace.

        Voici l’utilité d’un vaccin classique

        Un vaccin CLASSIQUE, bien conçu, reçoit normalement son autorisation de mise sur le marché parce qu’il remplit plusieurs critères :
        • Il empêche la personne vaccinée de contracter une maladie s’il celle-ci est exposée au virus provoquant cette maladie ;
        • Empêchant la contamination des individus, il limite donc la propagation du virus dans la population ;
        • Si malgré tout, la personne vaccinée contracte la maladie, elle en développe une forme plus légère ;
        • Le bénéfice de cette protection est supérieur au risque inhérent du produit vaccinal lui-même

        Des tâches que ne remplissent visiblement pas les vaccins covid dont l’efficacité très brève , a été déjouée par les mutations du virus en vertu du phénomène d’ADE, bien connu des immunologues, ils n’ont donc ni empêché Delta et Omicron de circuler, ni empêché de nombreux vaccinés de développer des formes moyennes à sévères du Covid et même le PDG de BioNTech a rappelé une évidence: les vaccinés transmettent le virus. Il a par ailleurs estimé «très probable» une perte d’efficacité du produit.

        Selon une étude, l’efficacité du vaccin tombe à 25% dans les trois mois qui suivent la 3e dose , ce qui rend le passeport vaccinal d,autant plus stupide qu’il donne une fausse impression de sécurité aux vaccinés portés à outrepasser les mesures sanitaires..

        C’est long mais ça résume… ce que j’observe maintenant.

        https://www.imperial.ac.uk/news/232698/modelling-suggests-rapid-spread-omicron-england/

  11. _renaud dit :

    On est encore dans le Fog Of War. On va voir encore beaucoup de décisions douteuses ou contradictoires au cours des prochains mois et c’est normal. Ça va finir par se placer.

  12. Apocalypse dit :

    Est-ce que quelqu’un est surpris? 🤔

    Avec un vaccin, on aurait dû simplifier les choses, mais au contraire, on les a compliqué. 🤣🤣

  13. Alexander dit :

    Le Québec a adopté depuis longtemps tout le credo de la Santé Publique et les cas explosent pareil.

    Il est sûrement grand temps de réviser les façons de faire et de penser. À toujours faire les mêmes affaires, on ne peut pas attendre un résultat différent.

    Omicron nous le rappelle durement.

    Le temps de la remise en question est arrivé et va falloir brasser les concepts et les idées trop souvent préconçus.

    Veut veut pas, on devra apprendre à vivre avec le virus et évoluer avec, physiquement et comme société.

    1. Ziggy9361 dit :

      Veut veut pas va falloir vacciné tous les humains sur terre de gré ou de…

    2. Benton Fraser dit :

      Le Québec a adopté en grande partir le crédo de la Santé Publique.

      J’ai compris (comme bien du monde) dès le départ que la Santé Publique propose et que le gouvernement Legault dispose dès l’histoire que les marques étaient pas nécessaire. Avec un peu de jugeote, on savaient que les masques étaient nécessaire, sans doute que le gouvernement, pris de court et n’ayant pas assez de masques, on ignoré volontaire le port du masque pour le pas faire peur à la population ni être exposé à la critique.

      De plus, Legault avait toujours l’habitude de déconfiner 2 semaines trop… et de reconfiner 2 semaines trop tard pour des impératifs économique qui finalement n’aide pas l’économie!!!

      1. Madalton dit :

        Le gouvernement Harper avait stocké des masques et des gants après l’épidémie de la H1N1 et Trudeau les a détruit et a fermé l’entrepôt avant la pandémie en 2019. Les masques étaient échus mais finalement c’était les élastiques qui avaient perdu leurs propriétés.

        https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1694217/covid-19-coronavirus-sante-pandemie-politique-equipement-fourniture?fromApp=appInfoIos&partageApp=appInfoiOS&accesVia=partage

  14. _renaud dit :

    « Il ne reste que la variable « hospitalisation » comme indicateur fiable »

    La variable hospitalisation semble être de plus en plus le standard. Et c’est normal, avec tous les variants qui vont apparaitre aux cours des prochaines années on n’aura pas le choix de se fier la-dessus pour prendre des décisions.

  15. _renaud dit :

    “Avec un vaccin, on aurait dû simplifier les choses, mais au contraire, on les a compliqué »

    Les vaccins n’ont pas compliqué les choses étant donné qu’ils sont quand même très efficaces pour diminuer les cas graves et les hospitalisations.

    Par contre ont devrait arrêter de les vendre comme la solution miracle pour contrôler ou même stopper la pandémie.

    Même l’idée du passeport vaccinal devrait être remise en question.

    1. Dekessey dit :

      « Même l’idée du passeport vaccinal devrait être remise en question. »
      Au contraire, on devrait étendre son application.
      Vous le dites vous-même: le vaccin diminue les cas d’hospitalisation. Les non-vaccinés sont sur-représentés dans les hopitaux débordés.
      Si on ne peut pas forcer les gens à se faire vacciner, confinons-les avec cet outil.

  16. la confusion semble beaucoup plus être celle des citoyens….

    tout le monde est pour la vertu mais …

    la lassitude, l’impression que rien n’avance et surtout cette croyance naïve que le et ensuite les vaccins étaient une muraille infranchissable et détruisait le virus à tout jamais font que les cas ont explosé….

    les gens se sont dit « Bah, je fais attention… c’est pas un petit souper qui va faire planter le système de santé… »

    chacun écoute d’une oreille et surtout retient ce qui fait son affaire….

    toutes les informations sont découpées en petites tranches afin de digérer le bout qui nous rassure….

    les patrons sont heureux que les travailleurs puissent entrer au travail s’ils sont asymptomatiques, prétextant le manque de main d’oeuvre… alors qu’un asymptomatique peut contaminer 4 collègues de travail qui auront des symptômes suffisamment sévères pour s’absenter…

    La société fuit par en avant…. en état de choc traumatique léger entendons-nous… car les réfugiés de guerre, de cataclysmes naturels ou autres vivent le même genre de stress multiplié par 10 000….

    les citoyens des pays occidentaux et industrialisés capotent … leur routine est perturbée… leur façon de vivre, le nec plus ultra de la vie sociétale sur Terre est remise en question par un truc invisible, un virus…. et malgré toutes nos avancées nous tient tête….

    Les gens n’ont aucune référence, aucun guide…. alors ça triche, ça se tanne, ça se dit « what the f… « ….

    la confusion deviendra encore plus confuse car les gouvernements tentent de présenter 2 ou 3 chorégraphies en même temps et s’enfargent de plus en plus….
    tout est trop segmenté, trop pointu…. inutilement….

    En janvier 2022, nous sommes à peu près au même point qu’en 2019… devant beaucoup d’inconnu…

    on peine encore, en tant que groupe sociétal à assimiler le port du masque…. fait que pour faire comprendre la nécessité des vaccins… ouf… et pour faire comprendre de changer les réflexes, les habitudes, les routines…. re-ouf…..

    1. jcvirgil dit :

      Ouf… On dirait un éditorial de Denise Bombardier…. ça suinte la prétention !

  17. richard311253 dit :

    Mouais!!!!!!!

    Pour ma part, je m’inquiète de ce que retiendra nos leaders québécois de cette dernière vague omicron. Je m’inquiète du peu de pro activité face aux virus actuels et surtout futurs.

    Le gouvernement réagit OK! Mais……

    Imaginez un prochain variant contagieux comme l’omicron et tueur comme le delta. Être réactif suffira t’il?

    Un mot aux antivax, vous êtes décevants. Ça ne changera rien ce que j’écris ici mais au moins vous saurez.

    1. _renaud dit :

      Un variant contagieux comme Omicron et tueur comme Delta me semble inévitable. Et le gouvernement n’aura pas vraiment d’autre choix que d’être réactif.

      C’est pour ça également qu’ils n’auront pas vraiment le choix de se fier aux nombres d’hospitalisations.

      Un nouveau variant va arriver, on va évaluer a quel point il est dangereux on va prendre des décisions en conséquence

    2. jcvirgil dit :

      @richard

      C,est qui les antivax ? Malheureusement ce terme regroupe dans la tête des gens l’opposition aux délires des politiques sanitaires actuelles. Est-ce que les vaccinés deux doses qui voient la situation actuelle et doutent qu’une 3e dose de la même poutine va y changer quelque chose, en font partie ?

      Est-ce que ceux qui ont peur que l’accumulation de vaccins les exposent à des problèmes de santé graves et affecte leur système vasculaires et immunitaires comme le disent de plus en plus d’experts indépendants sont des antivax ?….

      Mais non le terme facile est véhiculé pour ridiculiser toute opposition aux politiques actuelles et diviser la société « .
      Pendant que les gens regardent agir une minorité grossie sous la loupe des médias , ils ne se posent pas de question et endossent sans réserves toutes les dérives démocratiques actuelles.

      Bonne année à vous. Je vais aller pelleter mon balcon, sans oublier mon masque au cas ou un chevreuil contaminé viendrait à passer par là…….

      1. richard311253 dit :

        Jcvirgil à 10h

        Vous répondez, c’est tout ce qui compte.

        Mon objectif n’est pas de vous convaincre mais de préciser mes réflexions et mon argumentaire car oui il est possible que je sois dans l’erreur.

        Le doute est un moteur puissant d’avancement personnel mais j’ai cette certitude, ce ne sont pas les insultes et le sarcasme, trop souvent lu sur le sujet, qui nous feront changer d’idée, vous, moi, tout le monde en somme.

        Je me répéterai ici, je ne cherche pas à convaincre quiconque mais si de toute part il y a un intérêt pour la réflexion c’est l’ensemble qui en sortira gagnant.

      2. Dekessey dit :

        @jcvirgil
        Dites-moi, puisque vous avez sûrement fait vos recherches…
        Quelle est la solution si ce n’est pas le vaccin, aussi imparfait soit-il?
        Savez-vous que les hôpitaux sont présentement sur le bord de la rupture, qu’ils sont débordés par des gens non-vaccinés, qu’ils sont en manque d’effectif par des employés surmenés ou infectés…
        Le virus est réel. On fait quoi alors? On laisse faire et on espère que les survivants développeront bien des anti-corps un jour ou l’autre?

      3. jcvirgil dit :

        @Dekessey 12h46

        Savez-vous que les hôpitaux sont présentement sur le bord de la rupture, qu’ils sont débordés par des gens non-vaccinés,
        ************

        Dans les faits en valeur absolue comme ils constituent près de 90% de la population ,il y a plus de vaccinés à l’hôpital présentement que de non vaccinés . Que font-ils si nombreux à l’hôpital alors que le vaccin est censé protéger des formes graves de la maladie. ? Pourquoi la responsabilité de protéger les gens devraient-elles incomber aux non vaccinés et non à des vaccins qui font le travail ?

        On fait quoi ? On protège les personnes les plus à risques en les vaccinant prioritairement même si cette protection n’est pas parfaite. On garde en place des mesures sanitaires efficaces et on espère que l’immunité sociale sera atteinte le plus vite possible avec la circulation de mutations du virus de plus en plus faibles, ce qui est la façon dont les pandémies ce sont toujours terminées dans l’histoire de l’humanité, mais surtout les politiciens arrêtent de stigmatiser une partie de la population et de la dresser les uns contre les autres pour cacher que leur stratégie du tout au vaccin ne fonction visiblement pas pas .

        Bon c’est plus qu’assez pour aujourd’hui .Bonne journée.

      4. jeani dit :

        @Dekessey

        Suite à l’intervention de Virgil, je pense que nous pouvons constater que notre ami n’a aucune idée comment fonctionne la règle de 3.

        Pour lui, nous pourrions lui dire, en utilisant sa méthode, que si à Montréal il y a autant d’hospitalisations qu’à Drummondville, c’est signe que ça va vraiment très mal à Montréal.

        Gros soupir!

      5. Dekessey dit :

        @jcvirgil et les complotteux

        Ah ben j’ai mon voyage. C’est bien ce que je croyais.
        On dénonce un vaccin qui est apparemment le fruit d’un complot de Big Pharma. On décrie les mesures sanitaires qui ne sont qu’un moyen pour le gouvernement d’exercer une forme de dictature. Bref, on chiale contre tout ce qui bouge.

        Et que proposent ces chialeux professionnels pour venir à bout de cette pandémie? Hmmmm?
        On vaccine la population et on met en place des mesures sanitaires. 🙄

        Sérieux, allez donc vous faire vacciner, portez votre masque, gardez vos distances, fermez vos grandes gueules et crissez nous la paix. Vous retardez le groupe.

  18. monsieur8 dit :

    C’est vrai que si les messages de la Santé Publique sont contradictoires, ou pas clairs, il y a des risques de perte de crédibilité, et, forcément des citoyens vont débarquer.

    Notre Arruda a suivi des cours de communication pour arrêter de faire le bouffon et avoir l’air plus sérieux quand il communique. C’est bien. Mais maintenant qu’il est sérieux, on porte plus attention à ce qu’il dit… et cela n’aide pas sa crédibilité. Ses incohérences et contradictions nous sautent à la face.

    Autant j’ai été super tolérant avec ceux qui construisaient l’avion en vol, autant je commence à douter de leur compétence. Je me pose des questions… et je suis à la veille de faire mes propres recherches. 😉 (non, c’t’une joke!).

  19. monsieur8 dit :

    HS: Biden est en feu ce matin. Il attaque frontalement Trump. Fini les tergiversations.

    Enfin !!

  20. citoyen dit :

    voici un bilan des mesures sanitaires
    1. code de couleurs : bof
    2. vaccin : oui
    3. distanciation : zéro
    4. masque : oui
    5. couvre feu : zéro
    6. main : oui
    7. tousser dans le coude : bof
    8. point de presse : zéro
    9. télétravail. oui
    10. ouvre ferme : zéro

    1. Dekessey dit :

      ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :