Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Par 222 voix contre 208, la Chambre des représentants a voté mardi soir en faveur d’une résolution recommandant au département de la Justice d’inculper Mark Meadows, ancien chef de cabinet de la Maison-Blanche, pour outrage au Congrès en raison de son refus de collaborer avec la commission parlementaire sur l’assaut du 6 janvier contre le Capitole par des partisans de Donald Trump.

Avant la tenue de ce vote, la représentante républicaine du Wyoming Liz Cheney a lu d’autres textos envoyés par des élus républicains du Congrès ou d’autres individus après l’élection présidentielle du 3 novembre 2020. Dans l’un deux, transmis le 4 novembre, l’un de ces élus suggère à Meadows une « stratégie agressive » pour ignorer les résultats de l’élection présidentielle dans plusieurs États clés, dont la Géorgie, la Caroline du Nord et la Pennsylvanie, avant même que ceux-ci ne soient connus. Cette stratégie consistait à demander aux parlements de ces États dominés par des républicains d’envoyer leurs propres listes de grands électeurs plutôt que d’attendre les listes découlant des urnes. Il conclut que la Cour suprême serait appelée à trancher la question.

Dans un autre texto, transmis le 2 janvier 2021, un responsable gouvernemental de Géorgie informe qu’un appel téléphonique doit prendre fin. « Je ne pense pas que cela sera productif encore longtemps », ajoute-t-il. Tout indique que ces textos ont été envoyés à Meadows pendant que Donald Trump tentait de convaincre le secrétaire d’État de Géorgie Brad Raffensperger de lui « trouver» 11 800 votes pour lui permettre de battre Joe Biden.

Le lendemain, dans un autre texto envoyé à Meadows, une personne « inconnue » fait allusion à une manoeuvre destinée à remplacer le procureur général des États-Unis par intérim Jeffrey Rosen par Jeff Clark, numéro trois du département de la Justice et promoteur du « grand mensonge » sur l’élection présidentielle. « C’est extraordinaire, cela réjouira plusieurs patriotes et je suis personnellement fier que vous soyez le fer de lance et que je puisse vous considérer comme un ami », ajoute cette personne à propos d’une manoeuvre qui a échoué au bout du compte.

Le surlendemain, un membre du Congrès non identifié prie Meadows de jeter un coup d’oeil à son compte Signal, référence à la messagerie privée dont l’objectif est d’assurer un maximum de confidentialité à ses usagers. Rappelons que Meadows, à l’époque où il dirigeait le Freedom Caucus à la Chambre des représentants, a fait partie des républicains qui ont déchiré leurs chemises quand Hillary Clinton a utilisé une adresse électronique personnelle pour échanger des messages alors qu’elle était secrétaire d’État.

Qui a envoyé à Meadows ces textos et plusieurs autres qui n’ont pas encore été dévoilés? Il s’agit d’une des questions que la commission d’enquête sur le 6-Janvier devrait répondre sous peu. Une autre question à laquelle elle ne pourra cependant peut-être pas répondre est la suivante : pourquoi Meadows a-t-il cessé de collaborer avec elle après lui avoir remis quelque 9 000 pages de documents ?

Jusqu’à présent, certains de ces documents ont eu pour effet de dissiper certains mythes, dont celui propagé par les élus républicains et commentateurs de Fox News selon lequel l’assaut du Capitole a été le fait de militants d’Antifa ou de touristes un peu trop enthousiastes. Lundi soir, Liz Cheney a lu des textos d’animateurs de Fox News et d’élus républicains encore anonymes priant Meadows d’intervenir auprès de Donald Trump pour qu’il exhorte ses partisans mettent fin à l’attaque.

Un autre texto a également retenu l’attention. Le lendemain de l’insurrection, un élu républicain a écrit à Meadows : « La journée d’hier a été terrible. Nous avons essayé tout ce que nous pouvions dans notre objection aux 6 États. Je suis désolé que rien n’ait marché. »

Qui se cache derrière ce texto séditieux ?

(Illustration Commission sur le 6-Janvier)



38 réflexions sur “Qui a envoyé ces textos à Mark Meadows ?

  1. Marylap dit :

    Meadows a peur de Trump, c’est aussi simple que ça. C’est comme dans la mafia, tu ne dénonces pas tes camarades.

    1. gl000001 dit :

      Il va se faire refaire la figure et déménager au milieu de nulle part. Comme ici :
      *https://www.youtube.com/watch?v=ja3Die31ihk

      1. Haïku dit :

        Bon rappel ! 😉👍

    2. Steve3110 dit :

      Pourquoi ont-ils si peur de Trump? Avec tout ce qui s’en vient, Trump est fini.

      1. NicoDes dit :

        Ils sont nombreux à avoir peur de Trump, peut-être parce qu’ils savent qu’il n’aura aucun scrupule à utiliser tout le matériel qu’il détient contre eux, des preuves de toutes sortes…

      2. Achalante dit :

        Je crois que ce n’est pas de ce type qu’ils ont peur, mais de ses supporteurs. Ils pourraient bien se retrouver au bout du gibet monté pour Pence… Ou au bout d’un fusil, ayant tout fait pour ne pas limiter les achats d’armes. Quand tu reçoit des menaces de mort dès que tu dis quelque chose qui ne plaît pas, ça fait réfléchir…

    3. Sueurs dit :

      Et il va le renier tantôt lorsque Meadows ira purger sa sentence, comme il a fait pour Cohen (son fixer).
      Exige la loyauté à tout prix mais lui n’en a pas pour personne.

    4. Racza dit :

      Oui tout comme Jeffrey Epstein aurait dû avoir peur

      1. Racza dit :

        Désolé ce commentaire était destiné en réponse à Marylap
        15/12/2021 à 10:16

    5. Pierre Lesage dit :

      genre, un chum, st’un chum!

  2. Charlot dit :

    Allez lire (sur CNN) les commentaires de Hannity et Ingraham à propos des textos qu’ils ont envoyés. Selon eux, « y’a rien là » en bon québécois. Donc, y’a rien là pour les édentés de ce monde et on passe à un autre appel. Simple comme bonjour!

  3. Gilles Morissette dit :

    Ce que fait Liz Cheney ressemble fortement au supplice de la goutte chinoise.

    Les mensonges véhiculés par LA CHOSE et ses sous-fifres à propos de ce qui s’est passé le 6 janvier 2021 sont littérallement en train de leurs exploser en plein dans leur sale gueule.

    Parions que les enfoirés de FAUX NEW/S vont se dépêcher de passer tout ça sous silence ou pire encore, de faire diversion.C’est leur tactique préférée.

    Le processus de cette enquête est certes long, trop long au goût de certains intervenants.

    On comprend leur impatience mais dans ce genre de dossier, il faut prendre le temps d’amasser une preuve « en béton ».

    Aucune marge d’erreur n’est permise.

    1. Dekessey dit :

      C’est long, trop long! En même temps, je ne sais pas si c’est délibéré mais faut avouer que de donner des infos au compte-goûte crée un suspens qui maintien l’intérêt.

  4. Léo Mico dit :

    Il y a donc 208 élus républicains pour qui la démocratie n’est pas importante.
    J,ai du mal à comprendre comment ils arrivent encore à se faire élire

    1. MarcB dit :

      Il y a 208 élus républicains:
      1) qui ont peur du courroux de leur gourou Donald,
      2) qui ont peur d’être éclaboussés par les scandales du parti républicains,
      3) qui ont peur de ne pas être ré-élus si la vérité ressort,
      4) pour qui le mot démocratie est associé aux communissses du parti démocrate,
      5) toutes ces réponses

      1. Pierre Lesage dit :

        sans oublier
        6) aucune de ces réponses (puisque les 5 premières options révèlent une certaine logique)

    2. M.Rustik dit :

      @Léo Mico, je partage totallement votre incompréhension. Juste avec les éléments présentés ici par monsieur Hétu, devraient être suffisant, pour une personne croyant en la démocratie, de tout faire pour que les dossiers soit fouillé et d’aller au fond de l’histoire. Malgré tout, environ 40% des élu qui ont refusde!!!

    3. Louis dit :

      Corruption

  5. danielm dit :

    De fait la tentative d’usurpation du pouvoir par l’organisation Trump est avérée. Y aura-t-il une suite et des sanctions, le doute est plus que permis maintenant qu’il est clair que Donald Trump mène toujours le jeu chez les républicains. Et finalement une bonne proportion d’états-uniens veulent mette le couvert définitif sur cette marmite.

  6. marie4poches4 dit :

    Je parierais que l’auteur du texto du 4 novembre et celui s’excusant que ça n’ait pas fonctionné serait de MTG.

    Le premier du 3 janvier, Graham.

    Le deuxième du 3 janvier, Gosar.

    Celui du 5 janvier, Hawley.

    1. Haïku dit :

      marie4poches
      Intéressante hypothèse !

  7. Mona dit :

    @Gilles Morissette oui … mais à condition que simultanément soit mobilisée une fraction active d’étudiants et autres jeunes bien organisés à envoyer des signaux de dénonciation en raz de marée.
    Cette mobilisation de base manque cruellement car elle participe puissamment à la force de l’opinion publique, la vraie, pas celle habilement manipulée par la chose.
    C’est une erreur (pour moi) de croire aujourd’hui que l’opinion publique se forge par des déclarations de l’état, d’articles de presse ou de jugements de tribunaux. Le curseur s’est déplacé avec les réseaux sociaux et la financiarisation de la presse d’opinion.

  8. NStrider dit :

    “Une autre question à laquelle elle ne pourra cependant peut-être pas répondre est la suivante : pourquoi Meadows a-t-il cessé de collaborer avec elle après lui avoir remis quelque 9 000 pages de documents ?

    Hypothèse lue ailleurs, c’est lorsqu’il a réalisé que le comité exigeait d’avoir accès, via subpoena, à son téléphone personnel et aux renseignements détenus par son fournisseur de service téléphonique.

    Comme le fait clairement ressortir M.Hétu, il était l’un de ceux qui a déchiré sa chemise parce que Clinton avait utilisé une messagerie personnelle dans l’exercice de ses fonctions

  9. Madalton dit :

    Beaucoup de républicains utilisaient des burner phone (numéro de téléphone temporaire jetable) pour demeurer incognito pendant cette période trouble. On ne sera jamais qui étaient derrière ces textos.

  10. POLITICON dit :

    Les républicains et spécialement l’entourage rapproché du 45e, sentent que la corde se resserre aux cous du Bureau ovale. Les complotistes de FoxNews en lien direct avec Trump. Des simples d’esprit qui ont moussé le mensonge concernant le ‘Big Steal’ aux présidentielles de 2020. Ils sont tous éclaboussés publiquement au grand jour. Certains tiendront tête au comité sur le 6 janvier et si les républicains prennent le contrôle du Congrès aux mi mandats, ce comité sera démonté sur le champ. Voilà toute l’horreur d’une démocratie qui atteint ses limites. Le citoyen là-dedans? Les uns se promènent avec une mitraillette dans la rue et les autres attendent que Justice soit faite. Il n’y plus de Justice qui tiennent dans ce pays toujours en élection. car elle est tributaire d’une majorité de délégués politiques qui changent de main à tous les 2 ans.

  11. Madalton dit :

    Geraldo ne s’est pas fait d’amis hier sur fox News. Il a blâmé Trump pour avoir provoqué l’insurrection après qu’Hannity lui ait demandé pourquoi le congrès n’enquêtait pas sur les émeutes de BLM. Il lui a répondu que ces émeutes n’étaient pas des attaques contre la république et le gouvernement. Le 6 janvier était une émeute inspirée et incitée par le POTUS contre la démocratie.

    Il a même ramené sur le sujet les textos d’Hannity envoyés à Meadows quand Hannity lui a dit que Trump avait demandé aux manifestants d’agir paisiblement en oubliant que Trump n’a rien fait pendant 187 minutes.

    https://www.rawstory.com/geraldo-capitol-riots/

    1. Haïku dit :

      Madalton
      Merci pour le lien. 👌

      Hah !! Il y a un fin renard chez Fox News. 😎

      1. gl000001 dit :

        Comparé aux Fox Niaiseux, Geraldo a de l’intégrité (tr`ès drôle à écrire) !!

  12. anizev dit :

    En espérant que le département de la justice agisse plus rapidement avec Meadows qu’avec Bannon. Il ne faut pas oublier que le procès de Bannon est en juillet prochain. À ce rythme le procès de Meadows sera à l’automne 2022. Bref cela risque de ne rien donner. Ils seront sauvés par la cloche et par les Cloches.

    1. Haïku dit :

      anizev
      Vous soulevez un très bon point !

    2. Layla dit :

      @anizev

      Je croyais qu’une fois entre les mains du DOJ la cause devait suivre son cours peu importe le parti au pouvoir❓

      1. anizev dit :

        Honnêtement je n’ai aucune idée. Vous avez sans doute raison. Mais appel par-dessus appel et on va être rendu en 2024.

      2. Layla dit :

        Et c’est bien décourageant, j’en conviens, mais juste de savoir qu’ils traînent ce boulet me donne une certaine satisfaction.

  13. Ceptik dit :

    L’étau se resserre d’un tour de manette chaque jour autour de Trump.
    Ce qui m’amène à vous rappeler mon pari du 5 octobre (12h07), à savoir qu’il ne sera pas en mesure de se rendre au bout de sa campagne électorale, et ce, en raison de son état de santé physique et mentale, des nombreuses enquêtes qui le ciblent et des verdicts qui s’ensuivront.

    Là-dessus, je mise mon entière collection de bas dépareillés. Vous pouvez commencer le ménage de vos tiroirs.

    1. gl000001 dit :

       » nombreuses enquêtes »
      On peut prévoir que le SEC va s’y ajouter avec son site web coté à la bourse. Quelle idée de marde d’avoir fait ça. Braquer des projecteurs règlementaires sur soi !!!

  14. Loufaf dit :

    Quels moyens les reps prendront t’ ils pour se défendrent? Ils nieront tout en bloc et accuseront les démocrates de coup monté.
    Quand il s’ agit de mentir et de leurrer le peuple les reps font preuve d’ une imagination sans borne.
    Les textos? On a jamais rien écrit, on s’ est tous fait hacker nos ordinateurs et nos téléphones par les démocrates
    Des voix enregistrées? Ce sont des imitateurs , etc, etc..

    Moscow Mitch semble flotter au- dessus de tout. Bien trop rusé le bonhomme pour laisser des traces écrites, mais il sera le premier pour essayer de mettre le couvercle sur la marmite et défendre ses collègues du congrès qui seront pointés par l’ enquête.

    Toute cette histoire ressemble à un très bon suspense. A suivre avec beaucoup d’ intérêt.

  15. xnicden dit :

    M. Hétu demande qui, mais je me demande aussi pourquoi.

    Pourquoi les noms des élus républicains sont-ils gardés anonymes?

    1. gl000001 dit :

      Autrefois, ils disaient qu’il ne fallait pas brusquer les gens en pleine crise de somnambulisme. C’est peut-être ça 😉

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :