Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

« Personne ne doit sous-estimer la détermination inébranlable, la ferme volonté et la forte capacité du peuple chinois à défendre la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale. La tâche historique de la réunification complète de la patrie doit être accomplie, et elle le sera certainement. »

Xi Jinping, président chinois, s’exprimant samedi lors de l’anniversaire de la révolution qui a renversé la dernière dynastie impériale en 1911. Il a promis une réunification « pacifique » avec Taïwan, après une semaine de vives tensions entre l’île et la Chine qui a suscité l’inquiétude des États-Unis. De même que plusieurs autres pays de la communauté internationale, ceux-ci craignent un recours à la force.

P.S. : Le New York Times publie un long article ce samedi sur la possibilité d’un conflit militaire impliquant les États-Unis et la Chine autour de Taïwan. Déclaration récente du contre-amiral Michael Studeman, directeur du renseignement du commandement indo-pacifique des États-Unis à Hawaï : « Pour nous, ce n’est qu’une question de temps, pas une question de si.»

(Photo Reuters)



131 réflexions sur “La citation (chinoise) du jour

  1. spritzer dit :

    « ..l’inquiétude des États-Unis, qui craignent un recours à la force. »

    Ils l’appellent de tous leurs voeux et ils vont tout faire pour le provoquer ce recours à la force, bande d’hypocrites qu’ils sont.

    1. kelvinator dit :

      Les USA provoque?
      C’est bien les chinois qui font de multiples incursions aériennes à Taïwan, comment voyez-vous des mauvaises intentions américaines alors que les chinoises sont flagrantes?

      1. Igreck dit :

        Malheureusement, depuis le mandat désastreux de Trompe et sa persistance dans le paysage politique de nos voisins, ma confiance en l’Oncle Sam est fortement ébranlée. Il existe des forces maléfiques, aussi, aux U$A ce qui n’augure rien de bon pour la suite des choses. Peut-être le réchauffement climatique sera beaucoup plus rapide que ce que l’on craint… grâce à de l’énergie nucléaire ☢️ non-contrôlée😱

  2. danielm dit :

    Après l’exemple de Hong Kong, il n’y a rien à espérer d’une réconciliation pacifique et respectueuse de la part de la Chine populaire dont le régime autocratique et familiale défend toute critique et l’émergence de tout espace démocratique en son sein. Une supposée « réintégration » de Taïwan n’est qu’une forme édulcorée d’impérialisme socio-économique.
    La Chine populaire est une nation économique inévitable dans ce monde de globalisation mais la prudence doit guider nos relations avec elle. Chaque approche doit comprendre des garanties suffisantes en monnaie d’échange s’il y a lieu. Le passé récent le démontre largement.

  3. xnicden dit :

    « Chaque approche doit comprendre des garanties suffisantes en monnaie d’échange s’il y a lieu.  »

    Trouver cette monnaie d’échange ne sera pas facile.

    1. danielm dit :

      L’échange technologique a bien servi la Chine et les nations techniquement plus avancées particulièrement dans la sphère électronique et informatique depuis quelques décades. Il faut chercher ce type de monnaie d’échange. Ce pourrait être dans le domaine de la santé ou de l’alimentation, par exemple.
      La pénétration irréversible de l’économie chinoise dans notre structure de consommation nous oblige à la discussion mais il faut rester vigilant et toujours prévoir une soupape de sortie provisoire en cas de rupture des approvisionnements, la dernière pandémie nous l’enseigne très précisément.
      Au plan politique, la diplomatie de facade devient la seule avenue acceptée par la Chine. Toute autre approche critique est impossible.

  4. monsieur8 dit :

    Y en a qui nous les cassent avec leur impérialisme.

    Crissez nous la paix!!

  5. Duduche dit :

    Quand il dit:
    « Personne ne doit sous-estimer la détermination inébranlable, la ferme volonté et la forte capacité du peuple chinois à défendre ».

    Il faut comprendre:
    « Personne ne doit sous-estimer la détermination inébranlable, la ferme volonté et la forte capacité du parti au pouvoir à contraindre le peuple chinois à faire ce qu’on lui dit de faire pour le bien de l’image du parti ».

    Il y a une certaine ironie à le voir prononcer un discours aux relents impérialistes à l’occasion de l’anniversaire du renversement d’une dynastie impériale.

    1. Guy LB dit :

      @Duduche : 👌
      Vous avez tout compris. J’ignorais que vous parliez chinois…

      Je trouve cependant que l’ironie que vous relevez n’a rien de subtil; elle est criante. Le seul à qui elle semble échapper, c’est ce gros prétentieux de Xi Jinping. Comme le dit si bien @monsieur8 ci-dessus, il nous les casse avec ses leçons sur la volonté du peuple chinois.

      1. Haïku dit :

        @Duduche — 08:46
        Fort bien reformulé ! 👌👌

  6. spritzer dit :

    « Il a promis une réunification « pacifique » avec Taïwan »

    Il a mis pacifique entre guillemets, avec ses doigts ?

    1. Haïku dit :

      Très bon point ! 👍

    2. NStrider dit :

      Il faisait sans doute référence à l’océan, pas à la façon de faire la réunification 😋

      1. Haïku dit :

        🤣😂 !!!

    3. Igreck dit :

      « Avec ses doigts » ou des baguettes 🥢 … c’est selon❗️

      1. Haïku dit :

        😉👌

  7. Apocalypse dit :

    @danielm – 08:01

    👏👏

    On a vu le vrai visage de la Chine avec l’affaire Meng Wanzhou et les deux(2) Michael.

    Il n’y a aucune humanité chez les dirigeants de ce pays; on est puissant et intouchable, on fait ce qu’on veut! 😢

    1. jcvirgil dit :

      Qu’est que vous pensiez ? Que les Chinois laisseraient kidnapper une des femmes d’affaire les plus en vue de leur pays sous prétexte de non respect de sanction pour eux complètement illégales en rapport avec un traité international,, par le valet canadien du pouvoir américain sans réagir ?

      Imaginez seulement la réaction qui aurait suivie s’ils avaient fait la même chose avec un milliardaire américain …

      Hélas les deux Michael ont été les victimes innocentes de l’incompétence de leur gouvernement qui a pris position dans une guerre larvée entre deux super puissances, sans bien analyser ce qui pourrait suivre. Pourtant connaissant bien le pouvoir chinois ils savaient surement que leurs ressortissants présents en Chine risquaient de payer l’addition.

      1. InfoPhile dit :

        L’arrestation de Meng Wanzhou menait à se pincer pour être bien sûr qu’on ne rêvait pas. Le pire, c’est que la population a avalé cette couleuvre comme si cela allait de soi.

        Les producteurs de porcs et de soya n’ont pas dû la trouver drôle.

      2. Benton Fraser dit :

        Cela n’a rien a voir avec « un » traité international.

        Il y avait des sanctions américaines contre la Syrie et l’Iran. Rien n’empêchait Huaweii a vendre en Iran… sauf qu’elle s’exposait a ne pas pouvoir vendre aux États-Unis…. ce qui est le droit des États-Unis.
        Le problème est que Huaweii a utilisé des prête-noms et fait des montages financiers frauduleux pour pouvoir faire affaires avec des banques américaines et vendre aux États-Unis, c’est ce que le gouvernement américain reproche à Meng Wanzhou, directrice financier chez Huaweii.

        Mme Wanzhou savait pertinemment le risque qu’elle prenait en venant au Canada, ce dernier ayant une entende d’extraction avec son voisin américain. (Elle croyait sans doute que le rapport de force chinois vis-à-vis le Canada jouerait pour elle… mais le rapport de force (et économique) des États-Unis sur le Canada était, il faut croire, plus fort!!!)

        À noter que Mme Wanzhou n’a passé que 11 jours en prison dans de bonne condition et ensuite habité une luxueuse résidence, la condition étant qu’elle ne pouvait quitter le Canada. Pour les deux Michael, on parle de 1000 jours de prison dans des conditions sordides.

        La différence entre un États de droit et une dictature…. donc certains ont tendance a tous les mettre dans le même panier!!!

      3. kelvinator dit :

        Merci pour les précisions concises.

        Beaucoup trop de gens se laisse mener aveuglément par leur haine des USA pour défendre des agissements indigne de tout pays comme le fait la Chine. Lorsque l’on regarde attentivement et objectivement les détails, le Canada et les USA étaient dans leur plein droit d’appliquer leurs lois. Lorsqu’on est rendu à prétendre que les lois ne sont pas importante et qu’on peut les ignorer, on touche un terrain très toxique, très radicale… C’est le radicalisme auquel mène le populisme entre autres, populisme qui gangrène les deux extrème de l’échelle politique américaine malheureusement.

      4. Igreck dit :

        Ce qui me met particulièrement en rogne c’est que cette situation est un relent nauséabond de la gestion désastreuse de VousSavezQui qui a mis les relations internationales des U$A (et par conséquent les nôtres) cul-par-dessus-tête😡

      5. kelvinator dit :

        Toujours étonnant de voir la ligne de défense des régime les plus autoritaire en se basant simplement sur un biais anti-américain…

        Les deux Michael deviennent des victimes, non pas de la dictature chinoise, mais bel et bien du gouvernement canadien!! S’en est renversant de voir ces contorsions morales simplement pour mieux haïr les États-Unis…

        « Imaginez seulement la réaction qui aurait suivie s’ils avaient fait la même chose avec un milliardaire américain … »
        Fausse analogie. Ironiquement, vous reprochez un double standard, sans voir le vôtre!! Vous défendez le droit à la Chine de baffouer le droit international, qu’elle a acceptée au final après ce bras de fer inutile qu’elle a perdu. Évidemment, c’est un kidnapping, non pas une simple affaire judiciaire. Autant votre vocabulaire que vos positions morales démontre un profond biais, affreusement pro-Pékin…

    2. Robert Giroux dit :

      « on est puissant et intouchable, on fait ce qu’on veut! »

      De la musique – autre que MEMORIES ! – aux oreilles de MORONAVIRUS-45 …!

  8. Apocalypse dit :

    @Duduche – 08:46

    ‘Il y a une certaine ironie à le voir prononcer un discours aux relents impérialistes à l’occasion de l’anniversaire du renversement d’une dynastie impériale.’

    En effet! 😏

    1. philippe deslauriers dit :

      pour ajouté a l’ironie: Apres avoir fait voler des avions militaire au-dessus de taiwan, la chine annonce qu’il annexerons Tawai pacifiquement contre leur gré.

  9. MarcB dit :

    Xi Jiping a 68 ans, il est très soucieux de son image. « Winnie the Pooh » est banni en Chine parce que les caricaturistes l’illustre en Jiping (1). Il n’a qu’un enfant, une fille de 25 ans qui ne semble pas s’intéressée à la politique, donc il est peut probable que l’on voit un culte familial comme en Corée du Nord.
    Je crois que Jiping veut laisser sa marque dans la longue histoire de la Chine et reconquérir Taiwan lui permettrait d’y écrire un « beau gros chapitre », plutôt qu’un petit paragraphe. Les 20 prochaines années seront cruciales s’il veut accomplir la réunification de son vivant.

    Cependant une conquête militaire de Taiwan ne sera pas facile. C’est une ile montagneuse, et la dernière invasion de ce type fut Okinawa en 1945. Les américians furent victorieux, mais le coût fut extrêmement élevé des deux côtés. Est-ce que les militaires Chinois seront prêts et capable de payer le prix d’une telle invasion? Et plus important pour Jiping, si une telle invasion a lieu, l’histoire Chinoise se souviendra-t-elle de lui comme l’artisan de la réunification, ou comme un boucher?

    (1) *https://www.theguardian.com/world/2018/aug/07/china-bans-winnie-the-pooh-film-to-stop-comparisons-to-president-xi

    1. Haïku dit :

      MarcB
      RE: « « Winnie the Pooh » est banni en Chine… »
      Trop drôle ! 🤣
      (Merci pour le lien)

  10. cotenord07 dit :

    L’article du New York Times est excellent.

    Le contentieux relatif au statut politique de Taïwan a effectivement le potentiel d’engendrer un conflit militaire de très grande ampleur.

    Sur le terrain, ou plus précisément dans les eaux du détroit de Taïwan et de la mer de Chine méridionale, il y a probablement présentement des situations de quasi-confrontation entre les forces en présence, en particulier sous la surface de l’eau.

    Par exemple, un peu plus tôt cette semaine, des médias américains ont rapporté que le sous-marin d’attaque à propulsion nucléaire USS Connecticut était entré en collision avec un « objet non identifié », alors qu’il naviguait en plongée dans la région indo-pacifique :

    – “Damaged US sub returns to port at Guam after collision in South China Sea“, article de Robert Burns, Associated Press, paru dans Stars and Stripes, le 8 octobre 2021, hyperlien :

    https://www.stripes.com/branches/navy/2021-10-08/damaged-sub-uss-connecticut-arrives-guam-port-3172275.html

  11. jeani dit :

    « Il a promis une réunification pacifique avec Taïwan. »

    Et, il le démontre en faisant survoler l’espace aérien de Taïwan avec de petits Cesna munis de banderolles remplies de messages d’amour et de coeurs roses ou rouges.

    Cré Xi!

    1. Igreck dit :

      Prononcez « Chi »❗️En effet, il fait ch*** pas mal de monde⁉️😡

  12. PROBERT dit :

    C’est sur le plan économique et celui du commerce mondial qu’il faut agir pour contraindre la Chine.

  13. Jean Létourneau dit :

    Un article complémentaire intéressant, je vais lire en prenant un café:

    https://www.stltoday.com/news/world/explainer-how-china-flights-near-taiwan-inflame-tensions/article_82ae3ab0-9264-5d51-96aa-8c66bfafabd1.html

  14. jcvirgil dit :

    En effet il y a là un risque de confrontation d’autant plus grave que les deux belligérants risquent une escalade et pourraient être entraînés malgré eux à l’utilisation d’armes nucléaires…
    .
    Je souhaite seulement qu’aucun des deux ne se fait l’illusion qu’il pourrait en ressortir gagnant en bout de ligne…

  15. POLITICON dit :

    Les démocraties se taisent devant la Chine autocrate. Trop de ramifications économiques empêchent le monde de la critiquer ouvertement aujourd’hui. La Chine veut Taïwan dans son giron et elle a les moyens de ses ambitions. Son approche ne sera pas militaire et ce n’est pas à cause des USA. Elle sera économique, politique et les garanties d’autonomie seront sur la table. Ce n’est qu’une question temps avant que Taïwan la délinquante ne rentre au bercail. Trop près, trop forte la Chine n’en a rien à foutre des USA qui n’ont plus rien à donner aux Taïwanais. L’administration Biden ne jouera pas cette carte trop onéreuse et lourde de conséquences.

    1. Robert Giroux dit :

       » … et les garanties d’autonomie seront sur la table.  »
      C’est pas ce que le PCC avait aussi promis pour Hong Kong ? ((rires))

  16. Haïku dit :

    « Celui qui sait vaincre n’entreprend pas la guerre. »
    (Apparemment, c’est un proverbe Chinois)

  17. philippe deslauriers dit :

    – La chine a dus arreter les grand chantier car il y a trop de loaux vide, ils sont rendu a détruire des quartier complet de tour d’habitation qui n’ont jamais été habité.

    – La présente crise des conducteur electronique font en sortent que les fabriquant (automobile et autre) ré-organisent leur approvisionnement, tout les fournisseur en chine est devenu trop risqué. D’autre fournisseur seront créer plus pres des US et de l’europe.

    – Pratiquement aucun bateau n’as été construit récemment. La presque totalité des transport se fait sur des bateau construit dans les année 70. Bateau payé depuis longtemps et sans entretient permettait d’avoir des transport inter continental cheap. C’est bateau commence a coulé, plusieur sont mis au rencart (si pas simplement abandonner dans des ports). Donc il y a moins de bateau et construire de nouveau coutent tres cher. Par conséquence les cout de transport ont explosé (4 fois plus cher).

    Tonka a une fabrication complete qu’il laisseront en chine par ce que le cout de transport est trop élevé.
    Je crois pas que l’année prochaine il vont faire fabriquer leur camion en chine!

    Le  »made in China » vas décliner considérablement dans les prochines année.
    La chine vas connaitre une énorme crise économique.
    Étant donné que cette crise seras dus a cause d’un déplacement du marché, cela ne nous affecteras pas trop… sauf si la chine demande au US de rembourser ces prets.

    Le niveau d’endettement des US seras cruciale dans les prochaine année, ils se doivent de stabiliser leur budget et de commencer a réduire leur dette au plus sacrant… mais on le sit tous que cela n’arriveras pas tant qu’il seras trop tard.

    1. La Chine est PRÉSENTEMENT dans une énorme crise économique.

      Et cela ne fera que s’empirer. Exode des sociétés japonaises (Sony, Mitsubishi, Toshiba), des coréennes (Samsung, LG), états-uniennes (Nike, Apple). Pas assez de jeunes travailleurs pour supporter la population vieillissante. Banques en faillite technique, crise immobilière. La Chine a connu ses plus beaux jours économiques. Présentement, elle essaie de limiter les dégâts.

      Et cela me fait peur, Xi Jinping pour redorer son image pâlissante et pour mousser la ferveur nationaliste pourrait très bien décider de normaliser la situation de Taïwan, sur un coup de tête.

      La communauté internationale s’y opposera, les États-Uniens et les Japonais en tête.

  18. philippe deslauriers dit :

    liens pour la production de 160 000 tonka qui vont rester en chine alors qu’il était prévus d’être vendu au US
    *https://www.forbes.com/sites/laurendebter/2021/10/05/supply-chain-war-games-toymaker-basic-fun-holiday-sales/?sh=6f67075a774f
    *https://www.lapresse.ca/societe/famille/2021-10-06/noel/les-fabricants-de-jouets-redoublent-d-efforts.php

  19. Mona dit :

    Deux impérialismes face à face et une guerre d’images pour fonder sa légitimité.
    Etonnant quand même de voir les USA abandonner les kurdes, fuir d’Afghanistan et subitement s’engager dans un conflit inévitable pour que Taïwan reste dans son escarcelle …
    Interventionnistes ou non interventionnistes ?

    1. Jean Létourneau dit :

      La mission en Afghanistan était très floue (l’axe du mal), même Obama n’a pas retirer les troupes une fois Oussama ben Laden éliminé…

      Ici on parle d’un enjeu économique important. Des accords ont été signés avec des compagnies pour l’utilisation de brevets par Taïwan et pas par la Chine continentale. Principalement la production de microprocesseurs par TSMC. Déjà, TSMC a senti la soupe chaude et a prévu l’expansion de sa production aux ÉU, plutôt qu’agrandir ses installations dans l’île. Reste que la production principale sera à partir de ses usines taïwanaise pour encore plusieurs années à venir.

      L’intervention à Taïwan aurait un bus précis: protéger leurs brevets dans le secteur de la haute technologie.

      1. Mona dit :

        @Jean Letourneau
        D’accord bien sûr pour ces arguments1 qui traduisent les intérêts américains !

        Je ne peux donc qu’ironiser sur ces menaces de guerre avec la Chine alors que la Chine va jouer un rôle dominant sur l’échiquier mondial et que les Usa sont en déclin.

        Bien sûr, il me manque un savoir et une pratique en géopolitique mais l’Iris en France va dans ce sens. Et les appels au conflits de l’extrême droite (Breatbard, Gatherstone Institute) que j’observe apporte les justifications qui se transforment en légitimité quand on souhaite abattre un adversaire.

      2. Jean Létourneau dit :

        @Mona

        Je donne l’argumentaire que les ÉU donneront, je ne suis pas nécessairement d’accord sur toute la ligne. Les Kurdes et les Afghans ont été abandonnés par les ÉU comme ces derniers n’avaient plus de gains possibles dans ces régions. Les Ouïghours, les Tibétains, d’ici peu les Taïwanais et possiblement les Mongols seront réunis sous un même drapeau, mais le respect des minorités ethniques n’est pas garanti comme l’histoire récente le démontre.

  20. Samati dit :

    Xi Jingpin est un dictateur dangereux. Ses dernières politiques ont visé le milieu des affaires chinois avec des conséquences désastreuses pour la croisance économique. Xi veut revenir à un mode socialiste traditionnel ce qui aura des impacts négatifs pour la population. Il n’accepte pas que certains hommes d’affaires aient plus d’influence que le Parti et que lui-même. La dernière chose que la Chine a besoin et la planète est la venue d’un nouveau Mao.

    Des sociétés occidentales, incluant des coréennes et japonaises, ont fermé dernièrement des usines en Chine compte tenu de l’environnement hostile du Parti. La Chine a besoin d’un nouveau Deng afin de tasser Xi.

    1. monsieur8 dit :

      @samati: « Ses dernières politiques ont visé le milieu des affaires chinois avec des conséquences désastreuses pour la croissance économique. »
      L’objectif est de contenir un capitalisme qui se débride. Le gouvernement chinois veut limiter les écarts de richesse et la pollution environnementale. Il freine les ardeurs des plus voraces. L’intention est bonne.

      « Il n’accepte pas que certains hommes d’affaires aient plus d’influence que le Parti ».
      C’est inadmissible que des individus, parce qu’ils sont riches, ont nettement plus de pouvoir que d’autres. Encore plus inadmissible qu’ils en aient plus que le gouvernement. L’intention est bonne.

      La Chine est en train d’inventer un nouveau capitalisme, où l’État garde un contrôle fort et où on s’assure que tout le monde à une place dans le train de la croissance.
      L’intention est bonne, ça va être intéressant de les voir aller.

      1. cotenord07 dit :

        @ monsieur8 :

        Un problème important, avec le « capitalisme communiste » que vous décrivez, c’est que ce sont les apparatchiks du Parti communiste qui continuent à détenir les rênes du pouvoir et à bénéficier de l’information privilégiée à laquelle seuls eux ont accès.

        Comment peut-il y avoir de la mobilité sociale, et de poids et contremesures qui empêchent les abus de pouvoir, dans de telles circonstances ?

      2. Madalton dit :

        Pas sûr pour la limite de la pollution environnementale par la Chine. Il y a présentement 368 centrales à charbon en construction en Chine.

      3. Benton Fraser dit :

        Le gouvernement chinois n’accepte aucune critique, qu’elle provient d’un riche ou du chinois moyen, c’est la prison…. quoique tout même le riche s’en sort mieux!

        Pour l’environnement, il faudra repasser…

        Ce qui est assez paradoxale c’est que le gouvernement communiste chinois, qui a une grande conduite impérialiste, faite la fin de l’impérialiste chinois de 1911!
        Elle va jusqu’à construire des îles au beau milieu de la mer de Chine pour confirmer ses revendications sur tout la mer de Chine!!!

      4. kelvinator dit :

        Le PCC « veut limiter les écarts de richesse et la pollution environnementale », sauf pour les membres du parti qui sont plein aux as.

        « C’est inadmissible que des individus, parce qu’ils sont riches, ont nettement plus de pouvoir que d’autres. »
        Le terme employé içi est influence. Comme influencer les jeunes à regarder des homosexuels, des hommes efféminés ou des personnes critiquant le parti.

        « l’État garde un contrôle fort et où on s’assure que tout le monde à une place dans le train de la croissance. »
        Sauf si on critique le moindrement le parti communiste, ou qu’on est ouighours, tibétains ou japonais, homosexuel, canadien…

        Votre angélisme cache très mal votre biais socialiste.

  21. jeanfrancoiscouture dit :

    «Il a promis une réunification « pacifique » avec Taïwan, ….»

    Définition à la Xi de «pacifique» D’abord envahir et ensuite «pacifier». Un peu la méthode Hong-Kong, quoi. Nous voilà prévenus.

    1. Haïku dit :

      Bien envoyé ! 👌

  22. Robert Giroux dit :

    « Je ne sais pas comment on fera la Troisième Guerre mondiale,
    mais je sais comment on fera la quatrième : avec des bâtons et des pierres. »

     » L’appétit de pouvoir que manifeste la classe régnante d’un État contrecarre une limitation de ses droits de souveraineté. Cet « appétit politique de puissance » trouve souvent un aliment dans les prétentions dont l’effort économique se manifeste de façon matérielle. Je songe particulièrement ici à ce groupe que l’on trouve au sein de chaque peuple et qui, peu nombreux mais décidé, peu soucieux des expériences et des facteurs sociaux, se compose d’individus pour qui la guerre, la fabrication et le trafic des armes ne représentent rien d’autre qu’une occasion de retirer des avantages particuliers, d’élargir le champ de leur pouvoir personnel.  »
    (Albert Einstein)

    1. Haïku dit :

      Excellentes citations !
      Merci du partage. 👌

    2. kelvinator dit :

      C’est quand même un allemand qui a grandi dans la reconstruction après le 2e Reich et avant le 3e.

      L’avantage aujourd’hui est l’interdépendance des différents pays, il est d’autant plus difficile de déclarer la guerre sans encourir un énorme risque économique en plus de militaire et politique. Si tu dépends beaucoup des autres, tu cherches plus à travailler avec eux. C’est pourquoi les conflits moderne comporte surtout des forces non-gouvernementales, guerre civiles, insurrections.

  23. Benton Fraser dit :

    Il ne faut pas oublier que cette anniversaire de la révolution communiste, plutôt la révolution de Mao, a fait en sort que le père de Xi Jinping er lui-même, de bons communiste du parti de Mao, ont passés une bonne partie de leur vie sous Mao en prison et camp de rééducation…. sans vraiment de raison, sauf la paranoïa de Mao!

    Xi Jinping est non seulement un survivaliste mais un miraculé du régime qui a malgré tout grimpé les plus hautes marches du régimes. (Faut-il croire que Mao avait raison de se méfier de sa famille ?!?!?)

    1. cotenord07 dit :

      @ Benton Fraser :

      Ça n’est pas l’anniversaire de la révolution communiste que Xi Jinping a commémoré, c’est plutôt l’anniversaire de la révolution qui a renversé la dernière dynastie impériale en 1911.

      Le mouvement révolutionnaire communiste n’a pas été important en Chine avant la Révolution bolchevique et la création de l’URSS, qui ont favorisé la propagation de l’idéologie communiste en Chine, et éventuellement l’ascension de Mao Zedong et sa prise du pouvoir, après la Deuxième Guerre mondiale.

      1. Benton Fraser dit :

        Erreur de ma part….

        Assez comique qu’un gouvernement impérialiste fête la fin d’un gouverne impériale!!!

        L’ancien ambassadeur canadien en Chine Guy St-Jacques disait ce qu’il a le plus marqué de ses relations avec le gouvernement chinois, c’est qu’ils mentent tout le temps.
        C’est du Donald Trump, mais avec de la compétence en plus… et aucun média chinois pour contredire! (Ce qui explique l’amour de Trump pour les dictatures…)

    2. jeanfrancoiscouture dit :

      @Benton Fraser:«(Faut-il croire que Mao avait raison de se méfier de sa famille ?!?!?)»

      C’est probablement le cas pour tous les puissants ce qui explique probablement plusieurs paranoïas. Ce fut, d’après Cioran, l’erreur commise même par César lui-même;

      «La grande erreur de César fut de ne pas se méfier des siens, de ceux qui, l’observant de près, ne pouvaient admettre qu’il se réclamât d’une ascendance divine. (….) Malgré sa sagacité, il avait des naïvetés, il ignorait que nos intimes sont les pires ennemis de notre statue**.» Histoire et utopie, Gallimard, 1960, réédition 1992.

      **C’est bien de la statue (monument) dont il est question et pas du statut. 🙂

      1. kelvinator dit :

        Difficile à dire si César se méfiait vraiment ou pas. La meilleure chose est de le faire en secret, surtout après des années de guerres civiles qui a connu plusieurs trahisons.

  24. kintouai dit :

    « La Chine est PRÉSENTEMENT dans une énorme crise économique.

    Et cela ne fera que s’empirer. Exode des sociétés japonaises (Sony, Mitsubishi, Toshiba), des coréennes (Samsung, LG), états-uniennes (Nike, Apple). Pas assez de jeunes travailleurs pour supporter la population vieillissante. Banques en faillite technique, crise immobilière. La Chine a connu ses plus beaux jours économiques. Présentement, elle essaie de limiter les dégâts. »

    Jean Létourneau, 10h53

    👌👌👌

    Puissiez-vous dire vrai ?

    Si les saletés de capitalistes occidentaux, mus par leur cupidité obsessionnelle, n’avaient pas foncé tête baissée dans le piège des délocalisations en Chine — trop heureuse, d’ailleurs, de se donner un levier pour à la fois assurer sa phénoménale croissance économique et mettre ensuite en oeuvre sa stratégie impérialiste dans le monde –, nous ne nous retrouverions pas aujourd’hui dans cette situation merdique.

    Le peuple Amaricain, entre autres, trop stupide pour voir plus loin que le bout de son nez, a ainsi accepté de bonne grâce de perdre des millions d’emplois manufacturiers vu que, par ailleurs, son pouvoir d’achat était quasiment maintenu grâce au bas prix des biens importés de Chine.

    Espérons que l’exode des sociétés étrangères se poursuivra, permettant ainsi de rabattre la superbe de ces salopards de Chinois et, peut-être, d’éviter une invasion de Taïwan (invasion perpétrée sous le prétexte de la réunification mais, en fait, motivée par la mainmise sur l’industrie des microprocesseurs, dont Taïwan assure une grande partie de la production mondiale).

  25. Apocalypse dit :

    @jcvirgil – 09:29

    ‘Qu’est que vous pensiez ?’

    Qu’est-ce que je pensais? Un peu d’humanité de la part de la Chine. Ils savaient que le Canada était coincé dans l’affaire Meng Wanzhou – qu’on a pourtant très bien traité durant tout son séjour dans notre pays – et pourtant, on a fait subir un traitement horrible aux deux(2) Michael. Ces gens n’ont aucune pitié, aucune compassion, aucune empathie, on est obsédé par le pouvoir et on veut tout contrôler.

    Si les Etats-Unis ne commettent aucune infraction internationale et peuvent protéger Taiwan, ‘go for it’ et s’ils peuvent passer un message à la Chine, ne vous gênez surtout pas pour moi.

    On regrette que la communauté internationale ne montre pas des ‘balls’ de temps en temps contre la Chine. 🤔

  26. InfoPhile dit :

    @Benton Fraser 12:03

    D’abord, votre commentaire est bien étoffé et c’est appréciable. Merci !

    « Rien n’empêchait Huaweii a vendre en Iran… sauf qu’elle s’exposait a ne pas pouvoir vendre aux États-Unis…. ce qui est le droit des États-Unis. »

    Vrai ! Sauf qu’au total et à moins d’être maladivement belliqueux, on ne provoque pas un incident international d’une telle envergure sur des bases aussi partiales.

    En fait, Verizon (principal entreprise de télécoms aux US) ne faisait plus le poids face à Huawei. Ça, c’est la vraie raison derrière l’interdiction à cette entreprise de commercer aux États-Unis. Nul besoin de séquestrer cette dirigeante.

    Incidemment, il vaudrait mieux que les États-Unis produisent les processeurs qu’ils consomment plutôt que de miser sur Taïwan.

    « Pour les deux Michael, on parle de 1000 jours de prison dans des conditions sordides. »

    Sordides ? Hem, pas accueillantes, en effet; mais pas sordides pour ces deux hommes (dont le jupon d’espion dépasse, du moins au yeux de plusieurs) :

    https://www.lapresse.ca/international/2021-09-04/les-deux-michael-1000-jours-apres/entre-espoir-et-realisme.php

    1. Benton Fraser dit :

      Dans l’article de La Presse, ont voit une photo de Mme Meng Wanzhou du 16 août à Vancouver et sa condition de prisonnière…

      C’est vrai que ce n’était pas si sordide que ça, Michael Kovrig réussissait à faire 7000 pas par jour dans sa cellule….

      1. InfoPhile dit :

        « réussissait à faire 7000 pas »

        Et un peu plus quand même: lire a satiété, recevoir et envoyer du courrier à sa guise. Marche, yoga, méditation, faut croire qu’il n’était pas sous nourri. Pas exactement le goulag. Pas de sévices, pas d’insalubrité… pas accueillant non plus ai-je bien dit.

  27. Mona dit :

    « Pour nous c’est une question de temps, pas une qestion de si
    En réponse :
     » L’Indien observait les chiffres avec admiration, il lui semblait prodigieux que l’on pût aussi vite les aligner, les additionner, les diviser et les multiplier. Mais au fond, cela ne l’impressionnait guère, car il ne savait lire ni chiffres ni lettres, et le seul bénéfice qu’il retira de la subtile conférence à haute signification économique de l’Américain fut d’apprendre qu’un homme est capable de parler pendant des heures pour ne rien dire.  »

    Extrait de » Le gros capitaliste » de B. Traven

    PS : B. Traven est un de mes auteurs adoré. Sa plume et son humanisme m’accompagnent depuis des décennies !

    1. Haïku dit :

      @Mona
      Je ne connaissais pas B. Traven.
      Mais suite à une courte recherche, je découvre qu’il est l’auteur de ‘Le Trésor de la Sierra Madré’ devenu le grand classique cinématographique. Donc je vais tenter de mettre la main sur ‘Le gros capitaliste’.
      Merci de ces infos. 👌

      1. Mona dit :

        @Haiku
        Je suis sûre que vous y serez très,sensible. Un de ses romans,sociaux les plus abouti est « La révolte des pendus ». Sur la condition des indiens au Mexique.
        Une merveille.

        Une bibliographie de B. Traven
        https://www.sauramps.com/list-28314/b-traven-romancier-et-revolutionnaire/

  28. M.Rustik dit :

    Présentement l’Amérique n’est pas en position morale de critiquer la Chine pour ses choix nationaux.

    Aux USA nous avons une grande partie des gens qui rêvent à Donald Trump et à une gestion du pays qui ne suit pas les chemins démocratiques Autant par le gerrymandering que par les lois des états pour diminuer l’accès au vote pour les minorités que les politiques poussées par les trumpistes et autres de même acabit (accès à l’avortement, juges partisans assis dans les plus hautes instances, etc). Et une large parti de la population soutien cette vision loin d’une vraie démocratie.

    Le Canada n’est pas en reste, avec les nouvelles restrictions il crée directement deux classes de citoyen, il raye directement près du quart des droits inscrit dans la charte des Droits de l’Homme signée en 1948. Par exemple, enlever le droit de pratique à un médecin non vacciné est une aberration (il peut faire de la consultation à distance et autre, il ne devient pas incompétent pour cause de non-vaccin). Et une large parti de la population soutien cette vision loin d’une vraie démocratie.

    Vraiment, l’Amérique n’est pas en position de donner des leçons de morale à la Chine (et à quiconque) présentement.

    Marc Perreaullt aka M.Rustik

    1. Robert Giroux dit :

       » … il ne devient pas incompétent pour cause de non-vaccin. »

      Exact ! Il ne devient pas incompétent mais DANGEREUX !

    2. Benton Fraser dit :

      La liberté implique des responsabilités.

      On vit en société, n’en déplaise a certains. La santé publique permet une meilleure liberté et trop de liberté restreint justement la liberté.

      Le confinement, le porte du masque et le vaccin n’a pas pour objectif de restreindre la liberté mais justement de vaquer a nos occupations le plus rapidement possible, sans mettre la vie et la santé des autres en danger.

      Il y a une certaine limite a ne se regarder que son nombril…

      Parce que notre liberté s’arrête ou celles des autres commence… et vis-versa!

      Pour anecdote, dans les années 80, lors d’un pause café au travail, je me plaignais de la fumée de cigarette d’un confrère de travail.
      Il me répondit qu’il était libre de fumer sa cigarette, ce que je lui ai répondu que la liberté affectait ma santé.
      Comme je buvais un Coke, il me répondit que mon Coke était aussi dangereux pour ma santé.
      Ce à quoi je répondit que le « aussi dangereux » cela reste a voir mais le principal point est que je n’ai aucun problème a ce qu’il fume… en autant que je ne respire pas sa fumée parce que moi, quand je bois mon Coke, je n’affecte aucunement sa santé!

      1. AB road dit :

        Justement, j’ai aussi une anecdote de fumeur. Elle date aussi des années 80.
        Cependant, avertissement, elle un peu « raide ».

        Lors d’une réception chez mon frère, un ex-fumeur dans son jeune temps, qui détestait dorénavant la cigarette, une belle-soeur (la seule fumeuse de la famille) s’alluma une cigarette dans la maison autour de la cuisine.

        Mon frère l’a remise à sa place de facto en lui disant qu’il est interdit de fumer dans sa maison.

        Elle lui demanda pourquoi ?

        Il lui répondit sur un ton sans équivoque, à titre de comparaison (la belle-soeur était une maniaque de la propreté) :

        « Que dirais-tu quand je vais chez vous, que je mets à chier dans ton salon ??? »

        Il va sans dire que ça été la dernière cigarette allumée dans la maison de mon frère.

        Et Dieu merci, ma belle-soeur a depuis longtemps, cessé de fumer…

  29. Michel Tanguay dit :

    Don’t mess around with Mr Shipping. Comme on l’a vu à d’autres occasions depuis quelques siècles, quand la suprématie économique perd pied, la solution militaire s’impose rapidement.

  30. brady4u dit :

    @M.Rustik

    Le Canada est certes en mesure de donner des leçons sinon l’exemple à bien d’autres pays.

    C’est proprement inconcevable que le 9 octobre 2021, il y ait encore du personnel soignant qui n’ait pas son passeport vaccinal.

    Les mesures fédérales et celles du Québec sont excellentes : le temps n’est plus à la persuasion, mais à la répression et on a choisi le bon moyen : pas de vaccin, pas de salaire.

    Le message envoyé par les médecins et le personnel infirmier est pitoyable.

    Il leur reste Maxime Bernier.

    1. jeani dit :

      @brady4u

      « Le message envoyé par les médecins et les infirmières est pitoyable »

      Mauvaise passe et interception…

      Passe pour un touché = Le message envoyé par des petits groupes de md et inf. est pitoyable…

  31. brady4u dit :

    @jeani

    Votre observation est tout à fait pertinente.

    Grâce à vous, je me permets de reformuler :

    « Le message envoyé par CES médecins et CES infirmières est pitoyable »

    1. jeani dit :

      @brady4u

      Merci à vous, d’un ex-inf. qui se serait fait vacciner sans aucune hésitation et surtout pour respecter mes patients

  32. brady4u dit :

    Ce n’est pas vendredi (quoique, comme le dirait A.Talon…)

    Penfant que leurs maris discutent politique, Mesdame De Gaulle, Churchill et Staline discutent de choses plus mondaines.

    Vient un temps où on laisse tomber la mode et l’éducation des enfants pour se poser des questions plus intimes.

    «À quoi vous fait penser l’organe sexuel mâle lance-t-on ? »

    Madame De Gaulle dit : « À un rideau de théâtre ».

    Comment cela disent les deux autres.

    « Parce qu’il descend après chaque acte ».

    Madame Churchill dit : « À un gentleman ».

    Comment cela disent les deux autres.

    « Parce ce qu’il se lève devant les dames ».

    Et madame Staline dit : «À un révolutionnaire ».

    Comment cela disent les deux autres.

    « Parce qu’on ne sait jamais s’il va attaquer par l’avant ou par l’arrière. »

    1. AB road dit :

      Est effrayaaante !!!

      -Ti-Mé

  33. Samati dit :

    Un commentaire plutôt épeurant de Bill Maher. On se souviendra qu’il avait déjà avancé, avant même l’élection de Trump, que ce dernier n’acceptera jamais la défaite aux élections. Espérons que cette fois-ci sa prévision ne se réalise pas. Ce vidéo n’est pas recommandé aux personnes sensibles et vivant dans un monde de Calinours.

    1. Haïku dit :

      @Samati
      Remarque amicale:
      Bill Maher est souvent très drôle.
      Malheureusement, il est parfois extrêmement stupide quand il pontifie des vomissures ineptes pour plaire à la galerie.
      I.E.: En 1214, Il suportait l’Israël qui bombardait ‘the shit out of Palestine’
      en guise de »self defence », dans un ratio de 10 VS 1.
      Ouff, j’ai quasiment défoncé ma télé.
      Mais j’ai plutôt décroché de son émission pour 2 ans.
      Mais quand 45 est arrivé, j’ai décidé de me boucher le nez,
      et de l’écouter seulement pour ses blagues intelligentes.

      1. Haïku dit :

        Oups
        En 2014, il supportait..

      2. kelvinator dit :

        Beau lapsus!
        Sa haine des religions est presque une croisade pour lui! Surtout sa haine de l’Islam.
        1214 n’est pas si loin de la réalité!

      3. Haïku dit :

        @kelvinator
        Bien vu ! 👌

  34. Haïku dit :

    HS,
    Pause musicale pour un peu de répit:
    ‘Coldplay’ lors d’une prestation chez SNL
    (avec danseurs en sus)….

    *https://youtu.be/EUxsb0Zpe8w

  35. Apocalypse dit :

    @Samati – 21:00

    Merci pour la vidéo!

    On va faire quelques prières pour demander qu’il se passe quelque chose afin d’empêcher cet homme, Donald Trump, de se représenter en 2024, car autrement, ça pourrait devenir bibliquement laid aux Etats-Unis. 😱

  36. kintouai dit :

    HS, mais vraiment pas trop :

    « Une chronique récente publiée dans le Washington Post posait la question: «Quel niveau de stupidité peut atteindre une nation et encore survivre?» »

    Normand Lester cherche à répondre à cette question dans la chronique suivante :

    https://www.journaldemontreal.com/2021/10/09/la-stupidite-les-americains-et-la-guerre-civile

    Pour ma part, j’ai depuis longtemps fait une croix sur la capacité des Amaricains de vaincre leur pire ennemi : la bêtise !

    Rien d’encourageant là-dedans pour l’avenir !!!

  37. spritzer dit :

    Un texte sur Hong Kong surtout et Taiwan, l’opium, l’héroïne, le Kuomintang, les triades chinoises et la situation de nos jours.
    https://thesaker.is/the-triads-the-kuomintang-and-hong-kongs-democracy-riots/

    The extent of the criminal and corrupt past of Hong Kong and Taiwan is little known in the West.

    People know that Hong Kong has been a British colony and the center of the opium trade with China from the the nineteenth century on, but this often remains an abstract knowledge for most readers, who often ignore to which extent this “trade” was tied to blackmailing, corruption, money laundering, war, colonial exploitation and other criminal activities. Part of the huge growth of British banking and of the financial power of the City of London in the 19th century resulted notably from the profits from the opium sold in China. This trade grew from around 5000 crates of opium sold in 1820, to 96,000 crates sold in 1873. This took place against the fierce resistance of the Chinese imperial government, which for this reason had to suffer the three so called Opium Wars waged by Great Britain against China. Expressed in tons, the British opium exports reached very nearly ten thousand tons during the year 1873. An incredible quantity for a substance sold in grams!

    Colonial exploitation and crime expanded to new heights after 1949 in Hong Kong and, for that matter, also in Taiwan. Why?

    1. cotenord07 dit :

      @ spritzer :

      Vous devriez être plus rigoureux avec vos références.

      The Saker est clairement un outil de propagande et de désinformation russe ou tout au moins pro-russe.

      Lisez cet article du site Source Watch pour plus de détails :

      https://www.sourcewatch.org/index.php/The_Saker

      Une des techniques utilisées par ce genre de site est d’attribuer les longs textes supposément savants à des auteurs réputés et bardés de diplômes dont, curieusement, on ne peut trouver aucune trace sur l’Internet…

      Ainsi, The Saker attribué à un « Dr. Ji Pei » la paternité du texte que vous avez donné comme référence :

      « Dr. Ji Pei was lecturer for Chinese history at a European University. »

      Je viens de faire une recherche Google à propos du « Dr. Ji Pei » et je n’ai absolument rien trouvé…

      Si vous êtes en mesure de nous fournir sa bio, d’identifier où il travaille présentement, d’énumérer ses publications savantes (livres, articles universitaires, etc.), svp n’hésiter pas à partager ces renseignements avec nous…

      Par ailleurs, d’un point de vue méthodologique, trouvez-vous normal qu’un article aussi élaboré s’appuie sur trois références seulement, dont un article de Wikipédia ?

      « SEAGRAVE, Sterling, 1985: The Soong dynasty, Corgi Books, London

      BOOTH, Martin,, 1999: The dragon syndicates. Bantam Books, London

      See also: https://en.wikipedia.org/wiki/2019_hong_kong_extradition_bill »

      En ce qui concerne l’exploitation de la Chine par des puissances coloniales, bien sûr, le Royaume-Uni est impliqué. Parmi les puissances coloniales et les puissances étrangères qui ont exploité la Chine, on compte aussi le Portugal, la France, l’Allemagne (à qui on doit d’ailleurs la célèbre bière Tsing Tao…), le Japon, les États-Unis et… la Russie…

      Si vous avez suivi mes contributions occasionnelles à ce blogue, vous savez sûrement que je ne suis pas un critique virulent et constant de la Russie, et que je tente souvent d’expliquer le comportement de la Russie et de ses dirigeants en me référant à son histoire millénaire, qui a souvent été tragique.

      Mais cela ne constitue pas selon moi une raison pour accepter naïvement ce qui est essentiellement un texte de propagande rédigé par un ou plusieurs auteurs inconnus, qui se cachent derrière un auteur de façade, qui n’existe pas…

    2. cotenord07 dit :

      Deuxième tentative de publication, en enlevant une adresse URL afin d’accélérer le processus de modération…

      &&&&&

      @ spritzer :

      Vous devriez être plus rigoureux avec vos références.

      The Saker est clairement un outil de propagande et de désinformation russe ou tout au moins pro-russe.

      Lisez cet article du site Source Watch pour plus de détails :

      https://www.sourcewatch.org/index.php/The_Saker

      Une des techniques utilisées par ce genre de site est d’attribuer les longs textes supposément savants à des auteurs réputés et bardés de diplômes dont, curieusement, on ne peut trouver aucune trace sur l’Internet…

      Ainsi, The Saker attribué à un « Dr. Ji Pei » la paternité du texte que vous avez donné comme référence :

      « Dr. Ji Pei was lecturer for Chinese history at a European University. »

      Je viens de faire une recherche Google à propos du « Dr. Ji Pei » et je n’ai absolument rien trouvé…

      Si vous êtes en mesure de nous fournir sa bio, d’identifier où il travaille présentement, d’énumérer ses publications savantes (livres, articles universitaires, etc.), svp n’hésiter pas à partager ces renseignements avec nous…

      Par ailleurs, d’un point de vue méthodologique, trouvez-vous normal qu’un article aussi élaboré s’appuie sur trois références seulement, dont un article de Wikipédia ?

      « SEAGRAVE, Sterling, 1985: The Soong dynasty, Corgi Books, London

      BOOTH, Martin,, 1999: The dragon syndicates. Bantam Books, London

      See also: [note du rédacteur : adresse URL de l’article de Wikipédia supprimée ici afin d’accélérer la publication du commentaire] »

      En ce qui concerne l’exploitation de la Chine par des puissances coloniales, bien sûr, le Royaume-Uni est impliqué. Parmi les puissances coloniales et les puissances étrangères qui ont exploité la Chine, on compte aussi le Portugal, la France, l’Allemagne (à qui on doit d’ailleurs la célèbre bière Tsing Tao…), le Japon, les États-Unis et… la Russie…

      Si vous avez suivi mes contributions occasionnelles à ce blogue, vous savez sûrement que je ne suis pas un critique virulent et constant de la Russie, et que je tente souvent d’expliquer le comportement de la Russie et de ses dirigeants en me référant à son histoire millénaire, qui a souvent été tragique.

      Mais cela ne constitue pas selon moi une raison pour accepter naïvement ce qui est essentiellement un texte de propagande rédigé par un ou plusieurs auteurs inconnus, qui se cachent derrière un auteur de façade, qui n’existe pas…

      1. kelvinator dit :

        J’appui votre critique de source, belle contribution.
        D’autant que les nombreux adjectifs positifs pour Mao et négatif pour Chang démontre bien la couche subjective ajouté à des textes qui étaient probablement plus objectif à la base. Souligner l’usage de faux-noms comme vous le faites est aussi très important.

      2. spritzer dit :

        « The Saker est clairement un outil de propagande et de désinformation russe ou tout au moins pro-russe. »

        Et le grand et fameux NY Times ce n’est pas un organe de propagande pour les États-Unis peut-être ? Ils n’ont même pas couvert la nouvelle que la CIA sous Pompeo faisait des plans pour kidnapper et même assassiner Assange avec la possibilité assumée d’initier une fusillade dans Londres si des agents Russes s’interposaient. All the news fit to print… quelle farce.

    3. el_kabong dit :

      @spritzer

      Au-delà du caractère propagandiste de votre texte, issu de votre chambre d’écho, on se demande quel est le but recherché : démontrer qu’il y a de la criminalité à Hong Kong et Taïwan? Toute qu’un révélation…
      Évidemment, dans votre monde imaginaire une telle chose ne peut exister dans les société idylliques de Chine et de Russie…

      Votre article est du même acabit que tous ceux que vous produisez pour alléguer que tous les opposants à votre idole Poutine sont des criminels…

      1. spritzer dit :

        Le but recherché était de donner de la bonne lecture en rapport avec le sujet du jour en ce dimanche matin quand le commentaire a été posté, de faire connaitre un pan de l’histoire de la région et de mettre en contexte la situation d’aujourd’hui. Et comme ce sont des faits historiques indiscutables je ne vois pas pourquoi il faudrait les cacher.

    4. spritzer dit :

      Sans être des experts de histoire sur ces sujets, ce sont des choses qu’une personne raisonnablement informé n’ignore pas totalement à ce qu’il me semble: le trafic de l’opium, de l’héroïne durant la guerre du Vietnam, plus tôt la lutte très rigoureuse par les communiste après 1949 des triades et du trafic de drogue sur le continent, la corruption du Kuomintang qui était intimement associé au crime organisé et qui était massivement impliqué dans le trafic de drogue avant et après 1949 etc.

      J’étais certain que plusieurs seraient hypnotisés sur la source de l’article sans se donner la peine de discuter un seul des points mentionnés. Ce qui est rapporté dans l’article n’est pas une nouveauté ni une invention tiré de l’imagination de l’auteur, ce sont des faits connus. Pas besoin d’une bibliographie longue comme le bras pour en faire un article, deux excellents livres comme base peuvent très bien faire l’affaire et l’article de Wikipédia utilisé traite de la loi sur l’extradition de Hong Kong, rien de trop scandaleux là de voir un article de Wiki comme référence.

      En terminant, vos réactions me rappellent Matthieu 7:6, sans offense bien entendu.

      1. el_kabong dit :

        @spritzer
        « … plus tôt la lutte très rigoureuse par les communiste après 1949 des triades et du trafic de drogue sur le continent… »

        C’est ce que je disais : votre monde imaginaire… qui vient directement des fadaises de votre article : en gros, la corruption et le trafic de drogue sont inexistants en Chine continentale, et, si jamais ils apparaissent, c’est p.q. ils viennent de Hong Kong et Taïwan…

        J’ai un magnifique pont à vous vendre…

      2. kelvinator dit :

        Vous devriez vous rapporter à 1989 plutôt que 1873…

        Ça a beauoup plus rapport avec la situation à Hong Kong et Taïwan que la guerre de l’opium….

        Vous critiquez la réaction de autres, mais la vôtre laisse peu de place à une analyse actuelle pour vous vautrer dans le relativisme historique à la manière d’une fausse analogie.

      3. spritzer dit :

        @kelvinator

        Vos avez fait vos deux commentaires à propos de l’article basés seulement sur l’extrait que j’ai mis sans avoir lu l’article en question qui est en lien et qui remonte l’histoire jusqu’à nos jours. Et non, il ne parle pas de 1989.

  38. spritzer dit :

    the British opium exports reached very nearly ten thousand tons during the year 1873. An incredible quantity for a substance sold in grams!

    1000 grammes = 1 kilogramme
    1000 kilogrammes = 1 tonne métrique
    10 000 tonnes métriques = 10 000 000 000 grammes

    1. Samati dit :

      @ spritzer

      Il est curieux que vous utilisiez un texte sorti d’un site de propagande afin de noircir indirectement la réputation de Hong Kong et de Taiwan. Sachez que la richesse économique de ces deux « territoires » est dû à leur approche économique différente de l’économie socialiste de la Chine.

      Par habitant, Taiwan est presque trois fois plus riche que la Chine et Hong Kong presque 5 fois.

      On peut imaginer la crainte de la population taiwanaise de se retrouver sous la coupe d’une dictature qui ne respecte aucun droits humains, qui se livre à la torture, qui kidnappe certains de ses citoyens trop visibles, qui a la pire performance en matière environnementale, qui pratique la surpêche sur tous les océans, qui est une cause première du déclin des espèces animales menacés, qui est une source de corruption majeure des élites politiques en Afrique, etc.

      Votre fascination et votre adoration pour les dictatures et leurs dictateurs s’expliquent mal dans le contexte de nos sociétés occidentales, mais il est possible que cela relève d’une situation personnelle où vous recherchez une forme quelconque d’autorité, autorité dont vous avez été peut être en manque dans une période de votre vie.

      1. spritzer dit :

        Et votre adoration pour les régimes d’extrême-droite d’Amérique latine, et votre enthousiasme pour les sanctions meurtrières imposées par les psychopathes de Washington à une poignée de pays s’expliquent de quelle façon ? Seriez-vous un sadique par hasard ?

      2. Benton Fraser dit :

        @spritzer

        Je ne vois aucun adorateur de Bolsonaro, de Pinochet ou autres dictateurs sud-américain sur ce blogue….

        Si vous croyez que remplacer la mauvaise l’influence américaine par la mauvaise influence d’une dictature soviétique ou chinoise va améliorer la condition des sud-américains, c’est que vous êtes très naïf!

        Personne ici n’accepte qu’un gouvernement ne respecte peu les droits de l’homme…. et encore moins les gouvernements qui ne respectent pas les droits de l’homme…

      3. spritzer dit :

        @Benton Fraser

        Le faux-cul était résolument pour la tentative de coup d’état de Juan Guaido, c’est de l’extrême-droite ça monsieur. Et il ne fait aucun doute qu’il appui comme un sadique les sanctions meurtrières au Venezuela, en Syrie et en Iran où c’est le peuple en entier qui en subit les sérieuses conséquences.

      4. Benton Fraser dit :

        Personne n’est capable de positionner Juan Guaido de gauche ou de droite. n’empêche que le programme de son parti est de gauche…

        Pour les sanctions, on parle d’un dictature en Syrie qui faire la guerre a sa population et qu’une dictature religieuse en Iran qui réprime sa population!

        Entre deux maux, il faut choisir le moindre!

        Peut-être que les États-Unis ne travaillent pas pour le bien de ces populations mais sachez qu’une dictature ne fait jamais mieux…. et assurément toujours pire!

    2. kelvinator dit :

      Donc on devrait laisser la dictature chinoise occuper Taïwan après Hong Kong parce que les britanniques n’étaient pas bien il y a 150 ans?

      On accepte un cas inacceptable parce que quelque chose d’inacceptable s’est produit il y a 150 ans? Est-ce la nécéssité d’être l’avocat du diable ou votre antipathie envers les USA qui motive cette prise de position?

  39. marie4poches4 dit :

    La citation du jour

    https://twitter.com/i/status/1447201676520300554

    1. Haïku dit :

      marie4poches
      Ouache !!
      « Qui prêche la guerre est le chapelain du diable. »(Proverbe Irlandais)

      1. karma278 dit :

        @Haïku

        « Qui abuse de la lasagne est le chat plein de l’enfer. » (Proverbe Garfieldien)

      2. Haïku dit :

        @karma278
        Est bonne ! 😂👌

    2. kelvinator dit :

      Twisted la sister!!

      1. marie4poches4 dit :

        Wow, chapeau! 👍

  40. Alexander dit :

    Impérialisme pragmatique.

    C’est comme ça que je qualifierais la Chine.

    Clairement qu’ils voudraient contrôler Kong Kong et Taiwan économiquement et politiquement et asseoir leur hégémonie sur l’Extrême-Orient.

    Mais, en même temps, ils sont conscients de leurs faiblesses. Ils vont assurer leurs arrières et laisser les EU s’épuiser sur le terrain alors qu’eux restent en maraude.

    Ils n’attaquent pas de front, mais sont de durs négociateurs, sans pitié.

    Et je serais curieux de voir leurs positions monétaires partout sur la planète. De quoi faire mal à des pays surendettés qu’on ne nommera pas qui relèvent le plafond de leur dette pour payer l’épicerie.

    On a vu le dégât qu’ils peuvent faire avec le China Virus. Même si je continue à penser que c’était involontaire. Ils ont plein de trucs dans leur sac.

  41. Samati dit :

    @ Alexander

    Permettez que j’ajoute un commentaire à votre texte de 11:06. Les États Unis n’empruntent pas de la Chine. Les bons du Trésor que possède la Chine ont été acheté sur les marchés monétaires de façon à obtenir un rendement sur leurs immenses réserves en dollar.

    Si la Chine devait décider de vendre massivement des bons du Trésor sur le marché, elle serait la première perdante, voyant la valeur de ses actifs diminuée fortement à court terme. Cette vente massive aurait pour effet d’augmenter le rendement de ces bons qui trouveraient rapidement preneur ailleurs dans le monde et ses bons devraient à moyen terme reprendre leur valeur de marché. Les chinois ne sont pas stupides, ils savent calculer.

    Pour le gouvernement américain l’impact serait presque nul, n’ayant pour obligation que de racheter à l’échéance ces bons à leur valeur initiale, incluant les intérêts, valeur déterminée lors de l’émission initiale des bons.

  42. gl000001 dit :

    HS: Ca va mal aux Philippines. Presqu’autant qu’aux USA 😉
    Aux prochaines élections, les gens auront le choix entre :
    – un fils de dictateur
    – la fille d’un quasi-dictateur
    – un acteur
    – un boxeur
    https://www.lapresse.ca/international/amerique-latine/2021-10-10/philippines/la-possible-candidature-de-la-fille-du-president-duterte-bien-accueillie.php

    1. Haïku dit :

      gl000001
      Merci de ces infos.
      Perso, je voterais pour le fils de l’ancien dictateur du pays, Ferdinand « Bongbong » Marcos.
      Non mais…?!?!? 😎

    2. xnicden dit :

      La vice présidente Leni Robredo vient d’entrer dans la course et elle sera à surveiller.

      http://cnnphilippines.com/news/2021/10/7/Leni-Robredo-president-2022-elections.html?fbclid=IwAR3-ZzpON_S7SHgWZc5NWClxJmINWx88IVEIG74TYSnyOy2MRNFk93u6-e8

      Elle est présentement 6ième dans la course et il y a un certain mouvement chez les progressistes pour se ralier à elle.

      Son parcours est assez particulier, ayant été élue dans un vote distinct de la présidence. Après avoir occupé des fonctions pendant 6 mois sous l’administration Duterte elle a ckaqué la porte. Depuis lors elle est une féroce critique du simili Sharpie Pussy Grabber 1er.

    3. Madalton dit :

      En autant que ça ne soit pas sa fille. Elle le protégerait du CPI.

      Cet SOB mérite la peine de mort.

  43. Igreck dit :

    HS… mais comme toutte est dans toutte…

    Guerre civile 2.0😱 aux U$A ⁉️

    Vous pouvez amener des gens stupides à faire presque n’importe quoi. Après avoir été dirigé pendant quatre ans par un psychopathe crapuleux, inculte et amoral, 42% des électeurs américains étaient encore assez stupides pour vouloir donner, heureusement sans succès, un second mandat à Trump.

    Trump et les responsables républicains misent sur le fait que leurs électeurs sont trop stupides pour savoir qu’on leur ment. Jusqu’ici ça marche. C’est sans doute l’effet Dunning-Kruger. Cette distorsion cognitive empêche des personnes non qualifiées de reconnaître leur incompétence et d’évaluer leurs réelles capacités. L’ignorance, qui s’accompagne souvent de suffisance, engendre plus fréquemment la confiance en soi que ne le fait la connaissance, estiment certains spécialistes. Il n’y a pas de vaccin connu contre la bêtise. 🤪

    https://www.journaldemontreal.com/2021/10/09/la-stupidite-les-americains-et-la-guerre-civile

    1. Layla dit :

      @Igreck 14:11
      J’ai bien aimé l’article de Normand Lester. Merci.
      J’ajouterais à vos citations sa conclusion.Honnêtement j’aimerais connaître la réponse, mais est ce que je veux vraiment le savoir?

      « … jusqu’à quel niveau un pays peut-il survivre à sa stupidité? Nous allons le découvrir au cours des prochains mois et des prochaines années. »

      1. Igreck dit :

        @Layla
        Bien difficile d’être optimiste ☹️

  44. Apocalypse dit :

    Twitter – Richard Hétu

    Richard Hétu@richardhetu
    Pour C-SPAN, la campagne présidentielle de 2024 est déjà en cours. Et le discours du FG à Des Moines en fait partie. Kill me.

    🤣

    On pensait avoir la paix de cet homme suivant la victoire de Joe Biden, mais il est dans l’actualité TOUS les jours. Effectivement, on se demande si on ne va pas tous et toutes vouloir dire: ‘kill me’.

    Je ne peux pas croire que le bon Dieu nous en veut au point qu’on subisse cet homme jusqu’à ce qu’il atteigne cent(100) ans 😭.

  45. cotenord07 dit :

    Pour compléter cet intéressant échange d’opinions, je recommande la lecture de cet article tout frais de France Culture, que je viens de découvrir grâce à un fil de nouvelles Facebook (un média que je continue à utiliser, en dépit des controverses récentes, car je crois l’utiliser de façon à ne pas me faire manipuler) :

    – « Ingérence dans l’université française : « Les moyens mis en oeuvre par la Chine sont sans précédent » », article de Laura Dulieu et Éric Chaverou, France Culture, le 10 octobre 2021, hyperlien :

    https://www.franceculture.fr/societe/ingerence-dans-luniversite-francaise-les-moyens-mis-en-oeuvre-par-la-chine-sont-sans-precedent

  46. cotenord07 dit :

    Je recommande aussi cet intéressant article du 20 septembre, dont je ne me souviens plus si je l’ai partagé avec les membres de ce groupe :

    – « Armée de trolls, « loups guerriers », web vitrines : plongée dans la nouvelle cyberpropagande chinoise », article de Olivier Poujade, France Culture, le 20 septembre 2021, hyperlien :

    https://www.franceculture.fr/numerique/armee-de-trolls-loups-guerriers-web-vitrines-plongee-dans-la-nouvelle-cyberpropagande-chinoise

    1. xnicden dit :

      Le pire est que la Chine a saboté un capital de sympathie non négligeable.

  47. xnicden dit :

    Parlant de la présidentielle aux Philippines (merci gl000001) et la Chine, le candidat pour la présidence Marcos Jr serait celui qui aurait le plus de liens avec ce pays. Mais presque tous les principaux candidats pronent une collaboration étendue.

    La V-P Robredo est la candidate qui prend le plus ses distances avec la Chine. Et comme par hasard, elle serait la seule des principaux canditats à que les diplomates chinois n’ont pas fait d’appel de courtoisie comme il semble que ce soit la coutume.

    https://www.scmp.com/week-asia/politics/article/3151736/philippine-presidential-election-whos-running-whos-favourite-and

  48. Haïku dit :

    HS,
    Pause musicale….
    ‘Halsey’ sur SNL hier soir:

    *https://youtu.be/bwiasA-IGCs
    ———-
    Un extrait des paroles:

    « Every day I’ve got a smile where my frown goes
    A couple bodies in the garden where the grass grows
    I take ’em with me to the grave in a suitcase
    Maybe I could be a different human in a new place

    I just wanna feel something, tell me where to go
    ‘Cause everybody knows something I don’t wanna know
    So I’ll stay right here ’cause I’m better all alone…

    I am not a woman, I’m a God
    I am not a martyr, I’m a problem
    I am not a legend, I’m a fraud
    So keep your heart, ’cause I already got one…. »

    1. gl000001 dit :

      Est-ce la cousine de Rick Astley (qui écrit sont nom différemment pour ne pas que les gens la confondent avec l’idole des jeunes femmes dans les années 90) ?

      1. Haïku dit :

        🤣😂 !!!

  49. Haïku dit :

    @GuyLB, (sans HS 😉)
    voici la nouvelle lettre de Heather Cox Richardson:

    « The fight over raising the debt ceiling reveals that the Trump wing has taken control of the Republican Party.

    Defaulting on our debt for the first time in our history would have crushed our economy and forfeited our international standing. Treasury Secretary Janet Yellen warned that a default would be “catastrophic,” creating “a permanently weaker nation.”

    Financial analysts at Moody’s Analytics noted that when a problem with word-processing equipment at the Treasury led it inadvertently to miss payments on Treasury bills in 1979, the resulting jump in interest rates ultimately cost taxpayers tens of billions of dollars.

    Defense Secretary Lloyd Austin warned that default would undermine our international reputation.

    But when the House passed a bill to raise the debt ceiling, Senate Republicans killed the measure with the filibuster, the Senate rule that allows debate to continue without a vote until 60 members of the Senate vote to end debate—a rule that essentially means it takes 60 votes, rather than a simple majority, to pass any bill the minority wants to block.

    Senate Minority Leader Mitch McConnell (R-KY) agreed that the ceiling must be raised. But then he insisted he would not allow Democrats to pass the bill with a simple majority. He told them they must pass a measure raising the debt ceiling in a reconciliation package, which cannot be filibustered but which would make it harder for Democrats to pass their popular infrastructure measures. Democrats noted that the Republicans ran up the debt and now should agree to pay it, and they refused to try to rush through a reconciliation package to shield the Republicans from their responsibility.

    And then, as business leaders began to map out a pressure campaign to get McConnell to drop the filibuster, he backed down and agreed…not to allow a simple majority vote, but to find ten votes to break a filibuster.

    As co-host of Pod Save America Dan Pfeiffer noted in his newsletter The Message Box, that approach suggested that McConnell has lost control of his caucus. Any senator can vote against allowing a simple majority, and it seems McConnell could not trust the other Republican senators to permit a vote and so had to try to force the Democrats to do things his way. But Senate Majority Leader Chuck Schumer (D-NY) called his bluff.

    McConnell scrounged up the votes he needed but then wrote a scathing letter to President Joe Biden, announcing he would “not provide such assistance again if your all-Democrat government drifts into another avoidable crisis.” But the truth is that he is putting the best spin he can on the fact he can’t help even if he wanted to: he no longer controls the caucus.

    Immediately, former president Trump issued a statement blaming McConnell for “folding to the Democrats, again. He’s got all of the cards with the debt ceiling, it’s time to play the hand. Don’t let them destroy our country!”

    On September 22, Trump explained that to stop the Democrats, the Republicans might have to burn down the country: “The way I look at it,” he wrote, “what the Democrats are proposing, on so many different levels, will destroy our country. Therefore, Republicans have no choice but to do what they have to do, and the Democrats will have no choice but to concede all of the horror they are trying to inflict upon the future of the United States.”

    Those who agree with Trump are now in charge of the Republican Party.

    Today, on Fox News Sunday, the second-ranking Republican in the House, Steve Scalise (R-LA), refused repeatedly to say that Biden had won the 2020 election. Although then–attorney general and Trump loyalist Bill Barr said there was no evidence of widespread voter fraud, and state election officials and judges have all agreed there were no irregularities that would have changed the outcome, Scalise backed Trump’s Big Lie that he actually won the 2020 election.

    He did so by arguing that certain states had not followed the Constitution when state judges, governors, and election officials expanded mail-in voting during the pandemic. There is no indication that those adjustments changed the outcome of the election, but in summer 2020 Trump became fixated on the idea that mail-in voting hurt his reelection campaign.

    As soon as Trump lost the election, he began to try to get officials to cheat to say he won, and then to replace officials who refused with those he thought would help him keep the presidency. On January 2, he tried to browbeat Georgia Secretary of State Brad Raffensperger into “finding” 11,780 votes in Georgia—one more than Biden’s margin of victory. Then he fired the U.S. Attorney for the Northern District of Georgia, BJay Pak, because he would not produce evidence of fraud, replacing him with someone Trump hoped would.

    Now, across Republican-dominated states, Trump Republicans are doing the same thing: attacking those Republican officials who refuse to say the 2020 election was stolen and replacing them with partisans who will. In Hood County, Texas, where Trump won 81% of the vote, his supporters are trying to get rid of the Republican elections official who is trying to preserve the security of elections by, for example, excluding from a private meeting a journalist from One America News.

    At the local level, anti–mask mandate and anti-vaccine protesters are bullying school board members and town officials to demand that local leaders bow to their wishes, and they are threatening violence in a way that looks much like the rise of anti-socialist gangs in the 1930s that fed the rise of fascism.

    Last week, Trump adviser Steve Bannon, who is currently defying a subpoena from the House select committee investigating the January 6th attack on the Capitol, told an audience that he would have 20,000 “shock troops” on hand to take over the government and deconstruct it as soon as Republicans again are in charge. “We control this country,” he said. “We have to start acting like it.”

    Today, on the birthday of Ashli Babbitt, who was shot by an officer as she tried to break through a barricaded door to stop the counting of the ballots that would make Biden president, Trump recorded a video for a family event saying: “There was no reason Ashli should have lost her life that day. We must all demand justice for Ashli and her family.”

    Last night, in Iowa, Trump held a “rally.” Mainstream Republican officials, including Senator Chuck Grassley, Governor Kim Reynolds, and Representatives Mariannette Miller-Meeks and Ashley Hinson, attended. Right on cue, a Trump supporter told a reporter: “We’re just sick of it, you know, and we’re not going to take it any more. I see a civil war coming….”

    Today’s split in the Republican Party mirrors the split in the Democrats in 1860. The leadership is made up of extremists who consider their opponents illegitimate, maintain they alone understand the Constitution, and are skewing the mechanics of our electoral system to keep themselves in power. In 1860, the Democratic Party split, its moderates joining with the fledgling Republicans to defend the United States of America.

    Then, as now, the radicals calling for the destruction of the nation were a shrinking minority desperate to cling to power. Then they took up arms to divide the nation in two and keep power in their part of it; now they are launching a quieter war simply by rigging future elections to conquer the whole nation. »

  50. Igreck dit :

    HS… quoique…

    Des pressions possible sur la Chine pour connaître l’origine de la Covid-19

    On a une poignée pour obliger les Chinois à répondre de leurs actes : les Jeux olympiques 🏅 d’hiver de 2022 de Pékin. Un groupe suffisamment puissant de pays devrait envoyer un message à la Chine : ou bien vous collaborez aux enquêtes sur l’origine de la pandémie, ou bien on tient les Jeux ailleurs⁉️

    Qu’est-ce qu’on attend❓😡

    https://www.lapresse.ca/debats/editoriaux/2021-10-11/une-pandemie-a-comprendre.php

    1. Haïku dit :

      Effectivement c’est un très bon article !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :