Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Extrait d’un rapport du renseignement américain rendu public ce mardi sur l’ingérence étrangère dans l’élection présidentielle de 2020 : «Nous concluons que le président russe [Vladimir] Poutine a autorisé, et qu’une série d’organisations gouvernementales russes ont mené, des opérations d’influence visant à dénigrer la candidature du président [Joe] Biden et du Parti démocrate, à soutenir l’ancien président [Donald] Trump, à saper la confiance du public dans le processus électoral et à exacerber les divisions sociopolitiques aux États-Unis. Le principal effort tournait autour d’un récit – que les acteurs russes ont commencé à diffuser dès 2014 – alléguant des liens corrompus entre le président Biden, sa famille et d’autres responsables américains et l’Ukraine.»

Le rapport ajoute que les services de renseignement russes «se sont appuyés sur des mandataires liés à l’Ukraine et sur les réseaux de ces mandataires – y compris leurs contacts américains – pour diffuser ce récit». Le document ne mentionne pas le nom de Rudolph Giuliani, mais il est évident que l’avocat personnel est l’un des Américains qui a joué un rôle majeur dans cette campagne orchestrée depuis Moscou. Idem pour les nombreux parlementaires républicains qui ont repris à leur compte les allégations infondées concernant les interventions de Joe Biden au profit de son fils en Ukraine.

Le rapport précise que l’Iran a également tenté d’influencer l’élection présidentielle de 2020 en tentant de nuire aux chances de Donald Trump sans pour autant promouvoir son adversaire démocrate. Malgré les déclarations de l’administration Trump, la Chine a renoncé à se mêler de l’élection américain, jugeant que son ingérence serait futile.

(Photo AP)

51 réflexions sur “Poutine, Giuliani et l’élection de 2020

  1. Dekessey dit :

    Fake news bien sûr.

  2. treblig dit :

    Quoi? L’histoire du laptop de Hunter publicités par Rudy c’était du bidon?

    Pas croyable. Vous m’en voyez choqué. Si si, choqué

    1. Ce qu’on dit sur Hunter, c’est du Biden !

    2. gl000001 dit :

      Comme les QAnon le lendemain de l’Inauguration. « On ne sait plus quoi penser. t**** n’a pas repris le pouvoir tel qu’annoncé. Ca remets en question toute ma conception du monde » !!
      😉

  3. Va-t-il en être question sur FNews et consorts, ou vont-ils « canceller » l’information ?

    1. ProMap dit :

      « Vous avez raison M. Desrochers. A côté du scandale cancelrus des livres historiques du Dr Seus, cette affaire russienne, c’est de la p’tite bière! » – Kasanovaugh

  4. stemplar dit :

    Est-ce que Q serait russe?

    1. Pierre Lesage dit :

      Q is Brits

      007

    2. Nefer111 dit :

      Je me le suis souvent demandé …
      Ce dont je suis sûre, c’est que depuis l’élection de 2016 putin la vermine doit jubiler !

  5. ProMap dit :

    ‘La Russie n’est pas la Russie. »

    Tiré de « La guerre des Ukraines », Caesarino Giuliani.

    1. Haïku dit :

      🤣😉 !!!

  6. gigido66 dit :

    Nous, on s’en doutait…mais on ne votait pas.
    Les lobotomisés MAGA ne s’en doutaient pas, ne voulaient et votaient…et ils ne veulent toujours et surtout pas savoir!

    1. gigido66 dit :

      Oups…
      …ne voulaient pas savoir et votaient…

  7. lechatderuelle dit :

    Pauvre USA…

    c’est tellement pathétique…

    ils se font manipuler comme tous ces pays que les USA ont manipulé, trahi, bafoué depuis les années 50…

    un retour de balancier, qui, normalement dans un pays éduqué, aurait été marginal et presque drôle….

    les républicains stressent contre l’ingérence gauchiste alors qu’ils sont devenus la porte d’entrée de la manipulation du peuple USA en se drapant dans leur drapeau de vertu, une bible et un gun à la ceinture…. entretenant les vérités alternatives, les fausses croyances et les délires complotistes qui nuisent à leur propre avancée dans le XXI ème siècle…

    le fossé entre les années 50 personnifiées par les républicains et les années 2020 que les démocrates « tentent » d’incarner devient abyssal….

    c’est la fin du vieux monde mais avec toute la saleté possible pour agoniser le plus longtemps possible…. même pas foutu de disparaitre honorablement….

  8. Quelqu’un a-t-il cru que BLM voulait dire « Biden’s Laptop Matters » ?

    1. ProMap dit :

      🤣🤣🤣

      1. Haïku dit :

        Je seconde. 🤣 !!

    2. simonolivier dit :

      Oui, le gars aux cent pseudos de ce blogue

  9. marlo63 dit :

    Le gars qui est avec Giuliani semble tiré tout droit de Tintin en Syldavie.

    1. C’est pas celui qui tenait le restaurant syldave ? Mais ce sont les Bordures dont il faut se méfier. Quand Haddock demandait comment les différencier des Syldaves, Tintin répondait « Tapez sur ceux qui ont une sale tête, on verra bien ! »
      Ce qui nous indique que Giuliani est un Barr dur.
      Tapez sur ceux dont la teinture coule.

    2. POLITICON dit :

      Mets lui un chapeau melon sur la tête et c’est Dupont ou Dupond. L’un des deux en tout cas!

      1. gl000001 dit :

        J’aime mieux celle qui a des bottes de cuir 😉

      2. Haïku dit :

        @gl000001
        Excellent rappel ! 😉

  10. constella1 dit :

    marlo63
    Hahaha c’est vrai hahaha

  11. POLITICON dit :

    Un rapport de cette envergure entre les années 50 à 90 aurait créé une réponse militaire sur le champs de la part de nos voisins du Sud. Aujourd’hui, c’est un autre pays. Celui du fast-food, de l’obésité, des armes, du pétrole, du mensonge, des iniquités sociales, du racisme, du nombrilisme, des riches etc. Un pays moribond mais qui aime bien s’entre-déchirer sur la place publique. Se chicaner avec les autres pays ?Utiliser leur influence géopolitique pour pour protéger les droits de l’individu? C’est fini car Trump leur a enlevé toute crédibilité sur le plan international. C’est peut-être la meilleure chose qu’il a faite de tout son mandat.

    Ce rapport fera les manchettes ce soir et demain matin, mais tombera dans les oubliettes d’ici quelques jours. Bob Gratton disait: ‘Ils l’on-tu l’affaire les Amaricains?’ Ben aujourd’hui faut dire que s’ils l’avaient, ils l’ont pu. Si du temps de Reagan les Russes avaient osé s’immiscer dans les élections présidentielles, la réponse aurait été terrible. Je pense qu’aujourd’hui la moitié des américains s’en foute, le quart est fâché et l’autre quart est indépendant. C’est-à-dire, qu’ils ne savent pas. Des pleutres au faite. Je pense aussi que Poutine a été le président des USA entre 2016 et 2020. Il n’aurait pas fait mieux sur le plan international et national pour isoler la Maison Blanche, discréditer les instances judiciaires et institutions politiques. Good Job Poutine!

    1. « Ils l’ont-tu l’affaire les Amaricains? ». C’est ce que disait ma mère (qui n’a sans doute pas su qui était Bob Gratton). Pour elle c’était les grand spectacles télévisés, les Oscars (pour des films qu’elle ne regarderait jamais) et pour les quiz, parce qu’il y avait beaucoup d’argent en jeu. Le show off, c’était ce qui l’impressionnait. Engelbert Humperdinck et Tom Jones. C’était après Perry Como.

      1. gl000001 dit :

        « Engelbert Humperdinck » est venu à Montréal en 2019. J’ai deux vieilles tantes qui sont allé le voir !!

    2. leonard1625 dit :

      Comme vous avez raison de souligne la différence de réactions selon l’époque. On parle d’interférence dans ce qu’une démocratie a de plus précieux et les tous Américains encaissent le coup sans réagir. Il est vrai que Moscou de 2016 n’est plus le Moscou de 1980.

    3. Artisan dit :

      @POLITICON 👍

  12. Haïku dit :

    HS ??
    Pause musicale…

    « Russian Lullaby/Berceuse russe » :

    *https://youtu.be/BDMmj5WgB8c

  13. chicpourtout dit :

    @Politicon
    Vous en avez oubliez un dans votre énumération…. c’est aussi le pays de tous les régimes amaigrissants…. 😉

    1. treblig dit :

      @chicpourtout

      C’est que voyez-vous, 42% de la population américaine est fortement en surpoids ou obèses. Un record absolu dans les pays industrialisés.

      Et les produits amaigrissants ? Peu importe les cas individuels, la moyenne est à la hausse ininterrompue depuis 50 ans. Donc, un échec.

      1. Robert Giroux dit :

        Les Zétats-deZunis de ‘Murika
        … Une nation où l’obésité est génétique
        mais l’homosexualité est un choix de vie (lifestyle choice) … MAGA !

  14. monsieur8 dit :

    « Le principal effort tournait autour d’un récit […] alléguant des liens corrompus entre le président Biden, sa famille et d’autres responsables américains et l’Ukraine.»

    C’est déjà pas moins farfelu que l’histoire de la pizzéria à Clinton. Attention, si les Russes se mettent à la jouer subtile, la CIA ne fera plus le poids.

    1. Quand on parle d’obésité, et qu’on compare le poids de la pizzéria à Clinton et celui de la CIA… Il est vrai que manger des petites enfants, ça nourrit son numb.

  15. Quelque chose me dit que si Hannity, Carlson ou un de leurs acolytes mentionnent la chose, ce sera pour égrener tout un chapelet de mensonges (mais des vérités ne sont pas à exclure, si ça peut servir) pour miner la crédibilité du FBI et démontrer qu’il est biaisé, qu’il ment (si !) et qu’il a un agenda politique.
    Ce qu’il n’aurait jamais fait pour protéger Kavanaugh, par exemple.
    Après tout, si le Pentagone a « déclaré » la guerre contre Carlson pour une histoire de femmes, FN va trouver quelque part une déclaration de guerre de la part du FBI contre FN, le patriotisme et les ÉU. FN est une victime de la cancel culture de la part des institutions américaines depuis Biden, sinon depuis l’élection.
    Je n’ai pas FN mais je vais surveiller sur YuTube cette télésérie.*

    *Je refuse de l’inclure dans mes choix de télé parce que c’est mauvais pour ma tension. Ou mes meubles.

  16. spritzer dit :

    « Le rapport ajoute que les services de renseignement russes «se sont appuyés sur des mandataires liés à l’Ukraine et sur les réseaux de ces mandataires – y compris leurs contacts américains – pour diffuser ce récit». »

    Ils mentionnent Konstantin Kilimnik comme mandataire, alors qu’on sait que Kilimnik travaillait pour le département d’État. Où est le lien avec « Poutine » ?
    https://thehill.com/opinion/white-house/447394-key-figure-that-mueller-report-linked-to-russia-was-a-state-department

    Quant aux médias russes qui sèment la discorde, imaginez qu’ils ont même critiquer Trump pour avoir fait assassiner le général iranien Soleimani. C’est un reproche que le rapport fait aux médias russes. Franchement.

    1. Gilles Morissette dit :

      @spritzer (16/03/2021à 19:49)

      Vous avez été plus rapide que moi de…2 minutes.

      Expliquez nous en quoi ça change la donne que Kilimnik ait été un employé du State Deparetment ». Est ce que ça diminue son implication? Est-ce que ça enlève de la crédibilité au rapport?

      Ce qu’il faut retenir est que l’implication de Poutine et des Services de Renseignements russes ne fait AUCUN DOUTE que ça vous plaise ou non.

      « A fact is a fact ». Bienvenue dans la réalité.

      Vos propos concernant les médias russes qui ont « critiqué DiaperDon » sont tellement ridicules que j’ai de la difficulté à croire que vous ne vous êtes même pas rendu compte du subterfuge.

      Désolé, mais vous ne convaincrez PERSONNE avec de tels arguments.

      Il faudra faire mieux !!

      1. spritzer dit :

        @Gilles Morissette

        Ils lient Kilimnik au Russian Federal Security Service (FSB) alors qu’il est établi qu’il travaillait étroitement avec le département d’État. Il est supposé être un super espion qui a déjoué pendant des années le département d’État ?

        Alan Purcell, the chief political officer at the Kiev embassy from 2014 to 2017, told FBI agents that State officials, including senior embassy officials Alexander Kasanof and Eric Schultz, deemed Kilimnik to be such a valuable asset that they kept his name out of cables for fear he would be compromised by leaks to WikiLeaks.

      2. Gilles Morissette dit :

        @spritzer (16/03/2021 à 20:18)

        Vous n’avez pas répondu à la question: En quoi ça enlève de la crédibilité au rapport?

        On dirait que c’est une de vos spécialités: Vous arranger pour ne pas répondre aux questions et faire dévier la conversation sur quelque chose d’autre.

        Allez, un p’tit effort !!

    2. Benton Fraser dit :

      The Hill

      Média de crédibilité moyenne donc le propriétaire, républicain, s’assurait que ses médias ne critique pas Trump…

  17. Gilles Morissette dit :

    Ce rapport confirme ce que plusieurs médias avaient souligné, de façon fragmentaire, au cours des dernières années.

    Il est assez évident que Giuliani a manigancé avec la Russie dans cette arnaque, avec l’approbation tacite de son « Boss ».

    Que les « Répugnants » aient été les complices de ce coup-fourré ne devrait surprendre personne.

    Ils ont été fidèles à eux-mêmes: Des fumiers et des salopards.

    La photo ornant ce post parle d’elle-même. On dirait deux malfrats exhibant « fièrement » l’arme du crime.

    Deux sales têtes de crapules et de faux-jetons.

    Il n’y aura, hélas, pas de conséquences avec cette histoire car il ya peu de chances que les médias lui accordent l’attention qu’elle devrait avoir.

    Le pays a d’autres priorités à gérer qui sont autrement plus importantes pour le quotidien des Américains.

    En attendant, on se demande ce que notre blogueur préféré « spritzer » en pense.

    Il doit chercher frénétiquement des « sources fiables » (!!) pour infirmer cette histoire.

    On lui souhaite la meilleure des chances dans ses « recherches » !!

    1. Samati dit :

      @ Gilles Morissette

      Spritzer a fait partie volontairement ou involontairement de cette stratégie visant à dénigrer la candidature de Joe Biden et du Parti démocrate. Ces efforts pour donner de la crédibilité au « laptop oublié » du fils Biden de même que toutes les tentatives d’entacher la réputation de Joe Biden au sujet d’allégations formulées par une fan de Poutine et le comportement stupide visant à surnommer Biden par le diminutif enfantin « BIDON » ne sont pas à son honneur et à quelques individus sur ce blogue qui ont appuyé ses délires poutiniens.

      1. constella1 dit :

        Samati
        le comportement stupide visant à surnommer Biden par le diminutif enfantin « BIDON » ne sont pas à son honneur et à quelques individus sur ce blogue qui ont appuyé ses délires poutiniens.

        Je seconde votre propos
        L’expression diminutif enfantin est tout à fait juste
        On ne saurait mieux dire

      2. spritzer dit :

        @Samati

        Où est-ce que j’ai écrit Bidon ? Je fais justement l’effort d’écrire TOUS les noms correctement et en cela je suis un des seuls, faque…

        De toute façon, quand on voit un ou deux Bidon 100 Putin ont eu le temps de passer, faque…

      3. jcvirgil dit :

        C’est vrai que c’est enfantin , même si ca décrit fort bien une facette du personnage , un peu comme tous ces noms d’oiseaux dont on affuble allègrement Donald Trump sur ce blogue. 😎

  18. lechatderuelle dit :

    HS Bolsonaro fait un virage complet face au covid…

    https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1777724/coronavirus-covid-bresil-bolsonaro-lula-confinement-vaccins

    1. gl000001 dit :

      Lula revient. Bozo se réveille.
      Lula, lulululula !!
      *https://www.youtube.com/watch?v=s_xA6sH9kkQ

      1. constella1 dit :

        gl000001
        Je pensais que c’était Donavan qui chantait ça mais sans jamais vérifier
        Grace à vous maintenant je sais qui chantait Lola
        Merci

  19. Haïku dit :

    RE: …Poutine…
    ——-
    -« J’ai pris un cours de lecture rapide et j’ai pu lire « Guerre et Paix » en vingt minutes.
    Ça parle de la Russie ? »(Woody Allen).

    1. Benton Fraser dit :

      « J’ai lu un résumé de « Guerre et Paix » sur un site d’information alternative. Ça parle de Poutine qui donne une déculottée à Napoléon! » (Spritzer)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :