Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

La moitié des électeurs de l’État de New York estiment qu’Andrew Cuomo ne devrait pas démissionner immédiatement, alors que 35% pensent que le temps de quitter son poste est venu, selon un sondage publié lundi par le Sienna College. L’étude a été réalisée du 8 au 12 mars, soit durant une semaine où une sixième femme a formulé des allégations d’inconduites sexuelles contre le gouverneur démocrate de New York et à la fin de laquelle de nombreux élus new-yorkais, dont les sénateurs Chuck Schumer et Kirsten Gillibrand, ont réclamé sa démission.

Andrew Cuomo a rejeté vendredi dernier les appels à la démission et accusé ses critiques de le condamner avant de connaître les «faits». Une enquête supervisée par la procureure générale de New York Letitia James a été lancée, de même qu’une enquête en destitution par la chambre basse du parlement de New York. Selon le sondage de Sienna College, 35% des électeurs new-yorkais sont convaincus qu’il a commis du harcèlement sexuel, alors que 24% ne croient pas que cela soit le cas.

Pas moins de 60% des électeurs se disent satisfaits de la façon dont Cuomo a géré la pandémie de coronavirus, mais 69% d’entre eux n’approuvent pas la façon dont il a géré les données liées aux décès de résidants de centres pour personnes âgées, un autre scandale qui a fait pâlir l’étoile du gouverneur au cours des derniers mois.

Lors de son point de presse quotidien, la porte-parole de la Maison-Blanche Jen Psaki a déclaré que Joe Biden trouvait «troublantes» les allégations visant Cuomo et espérait une conclusion rapide de l’enquête de la procureure générale. Si vous avez un peu de temps, je vous invite à lire l’enquête dévastatrice du magazine New York sur le climat toxique créé par Cuomo à Albany, capitale de l’État.

Impossible de ne pas reconnaître que le gouverneur a beaucoup en commun avec Donald Trump. Le mensonge et l’intimidation, il semble connaître ça autant que l’autre.

(Photo Getty Images)

26 réflexions sur “Le sondage du jour

  1. Gilles Morissette dit :

    J’aime bien le dernier paragraphe du post de M. Hétu.

    Il résume très bien, à mon avis, la personnalité de Cuomo comme quoi « le mensonge et l’intimidation » n’ont pas de couleur politique. lls ont fait le « succès » de ce genre de politicien.

    Ceci dit, les électeurs de l’État de NY semblent plutôt ambivalents face à leur gouverneur.

    Son pari de ne pas démissionner avant la conclusion des enquêtes paraît, pour l’instant, payant mais il n’est pas dit que la donne ne changera pas advenant de nouvelles révélations embarrassantes.

    La MB joue la carte de la prudence en se réfugiant derrière les enquêtes ce qui est sage de sa part.

    Les résultats de ce sondage permettent à Cuomo de gagner un peu de temps mais tôt ou tard il devra faire face à son destin.

  2. gl000001 dit :

    Il semblerait qu’il soit très raisonnable d’associer les mots « psychopathes » et « politiciens » !!
    https://www.theatlantic.com/health/archive/2012/07/the-startling-accuracy-of-referring-to-politicians-as-psychopaths/260517/

    1. karma278 dit :

      Ça ressemble de plus en plus à ce qu’on appelle communément un contrôlant, un type de personnalité
      particulièrement présent parmi les hommes d’affaires à succès et/ou les personnes politiques dites fortes.

      1. chicpourtout dit :

        @karma278
        Moi j’appellerai ça « un vrai macho control-freak »…

      2. gl000001 dit :

        Le pendant masculin de la « Germaine ». Trouvé ceci dans la Gazette des Femmes:
        Une Germaine → un Gérard, comme dans : « Gérarement laissé ma femme s’approcher du barbecue. »

      3. Igreck dit :

        À chaque Gérard sa Germaine… pour atteindre enfin l’égalité❗️

    2. chicpourtout dit :

      Simplement, on pourrait dire que « ça prend un Gros Égo » pour faire ça… 🧐

      1. gl000001 dit :

        J’ai connu des gens avec des gros égos qui n’étaient pas psychopathes. Ils se souciaient vraiment des gens autour d’eux.
        C’est certaine que trop de gentillesse cache peut-être une intention d’avoir quelque chose en retour. Dans ce cas-là, ça peut devenir psychopathique 😉

  3. kintouai dit :

    « La moitié des électeurs de l’État de New York estiment qu’Andrew Cuomo ne devrait pas démissionner immédiatement…»

    Le GBS. Le reste, c’est de l’hystérie et du lynchage médiatique….

    Bizarre qu’on n’ait jamais appliqué la même jauge au Gros Étron.

    1. karma278 dit :

      La jauge lui fut appliquée, mais sans succès, becoz la secte répubiblicaine,

  4. Dekessey dit :

    Je ne veux pas nécessairement défendre le type, mais ne devrait-on pas attendre les résultats des enquêtes avant de réclamer sa démission?
    Ces lynchages publics basés sur des allégations sont très « tendance », mais ne sont pas sains.

    1. Achalante dit :

      Et quand les allégations sont vraies, mais ne peuvent être prouvées hors de tout doute en cour, on fait quoi?

      1. karma278 dit :

        @Achalante
        « Et quand les allégations sont vraies, mais ne peuvent être prouvées hors de tout doute en cour, on fait quoi? »

        Une poursuite civile, soit en responsabilité civile ou en droit du travail, où dans les 2 cas le fardeau de la preuve est
        la « balance des probabilités », un fardeau de preuve bcp moins lourd.

        La justice ne se résume pas à « hors de tout doute raisonnable »…

      2. gl000001 dit :

        « Des allégations vraies qui ne peuvent être prouvées »
        C’est plutôt antinomique comme bout de phrase. C’est donc quelque chose qui devrait se régler hors-cour.

      3. chicpourtout dit :

        @Achalante
        On prend ses jambes à son cou et on se sauve dans une autre job. Moins prestigieuse peut être mais où notre intégrité physique et psychologique n’est plus en jeu.
        Que les gens autour de nous ne comprennent pas pourquoi on s’en va, ce n’est pas grave, nous à l’intérieur de nous, on sait que l’on a pris la bonne décision.

        En prime j’ajouterai « le prestige » comme dirait mon père, « essaie de manger ça le soir dans ton assiette, tu vas voir que tu mangera pas beaucoup… » 😉

      4. Dekessey dit :

        La présomption d’innocence permet à des coupables de s’en sortir et je suis le premier à en être révolté, mais est-ce pire que l’inverse? Et surtout, doit-on s’en remettre au jugement des médias et des réseaux sociaux?
        Dans ce cas-ci, le dommage est déjà fait, sa réputation est entachée. Cuomo est devenu toxique.

      5. Achalante dit :

        Et les frais d’avocats? Et les inévitables accusations de faire ça « pour l’argent »… Vous en faites quoi? Et pourquoi c’est à la victime de changer de travail et tout reprendre à zéro quant elle n’a rien fait de mal? Et si l’agresseur n’est pas puni, qu’est-ce qui l’empêche de faire plus de victimes? Nouvelles victimes à qui on demandera aussi de régler ça en privé ou de changer d’emploi si elles n’aiment pas ça…

        La justice est injuste pour les victimes d’agressions sexuelles. Il faut que la société change, et pour ça, il faut qu’on en parle. En public.

  5. Haïku dit :

    Effectivement, l’article du magazine ‘New York’ est très dévastateur!!!
    (Le lien se trouve vers la fin du billet de M.Hétu).

  6. jcvirgil dit :

    Eh ben ça prend rien de moins que l’exécution publique .Sortez le gibet et les tomates *pourrites*.😎

    Si on porte foi aux témoignages de l’article du NYT Cuomo est un méchant moineau !

    Aucune qualité que de gros défauts et des vices.. .C’est difficile de dire le contraire à moins que des proches ne viennent témoigner en sa faveur….

    Une chose certaine c’est que comme Giuliani pour le 11 septembre , Cuomo était le politicien vedette de la pandémie et le plus populaire aux Etats-Unis selon certains sondages.

    La position idéale pour se faire accrocher une cible dans le dos ..

  7. kelvinator dit :

    Il y a plusieurs raisons pourquoi l’enquête entourant le climat de travail toxique de Julie Payette et la DG de MNBAQ fut fait par des firmes indépendantes. Parce qu’il faut être le plus objectif possible.

    New York magazine ne rempli pas vraiment les critères d’objectivité. Ça ne veut pas dire que ce qu’il ont trouvé est faux, mais simplement la manière de l’amené risque de teinté le jugement du lecteur. C’est pourquoi il faut se fier aux enquêtes plutôt qu’aux journaux dans ces cas.

    C’est encore plus vrai pour des allégations criminelles de viols, ou dans ce cas-ci de harcèlement.

  8. gérard séguin dit :

    Les sentences d’opinion populaire sont les plus destructives, que les sentences juridique. (Rozon, Cloutier, Salvail etc. Dans certains cas, YOUPPI!

  9. POLITICON dit :

    Cuomo est peut-être un racoleur, un agresseur, un harceleur mais sa relation avec les jeunes femmes doit être scrutée à la loupe. Il était en situation d’autorité et sans trop vouloir le juger avant le résultats de l’enquête, je crois qu’il avait un comportement de mononcle colleux. Tsé, celui qui aime bien te souffler son haleine de marde lorsque tu es dans un coin et que tu ne peux pas bouger. Il te touche pas, mais c’est une situation de malade en criss. Des mononcle colleux qui font des remarques sur ton physique, c’est dépassé. Cuomo est trop vieux pour se rendre compte d’un comportement que les femmes de son âge ont enduré pendant toute une carrière pour ne pas perdre leur job. C’est pour ca aujourd’hui qu’il faut dénoncer ces ordures vicieuses. Quiconque a une femme, une fille ou une mère ne souhaite pas voir ses proches et ceux des autres se faire tripoter au nom d’une joke grivoise déplacée et intimidante. J’ai juste envie de dire une chose sans la fin de l’enquête: ‘Dehors vieux criss’!

    1. jcvirgil dit :

      Quel jugement sur un homme que vous ne connaissez ni d’Eve ni d’Adam et que vous insultez sur la base d »allégations et de ragots journalistiques….

      Ça vole pas haut votre commentaire…

      1. POLITICON dit :

        Je respecte votre opinion. Mais après une allégation, une deuxième, une sixième… Même à vingt, un moment donné faut appeler un chat, un chat. Comme il était en situation d’autorité et qu’il a magouillé les chiffres, je persiste dans mon approche. Dehors vieux con si vous préféré.

  10. jeanfrancoiscouture dit :

    «Une allégation impossible à prouver»?? N’est-ce pas la définition d’une «croyance»? 🙂 🙂

    1. jcvirgil dit :

      Ça ressemble pas mal à ça 😎

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :