Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

À quelque chose malheur est bon. S’il existe une version de ce proverbe dans la langue de Willie Nelson, Beto O’Rourke y pense peut-être ces jours-ci. L’ancien représentant démocrate du Texas, candidat malheureux à l’élection pour un siège au Sénat en 2018, songe à briguer le poste de gouverneur du Lone Star State en 2022. Et la crise que son État natal traverse lui permet de contraster sa vision des choses avec celle des républicains.

«Les Texans souffrent sans électricité parce que ceux qui sont au pouvoir nous ont laissé tomber», a tweeté mardi celui qui a également été candidat à l’investiture du Parti démocrate pour l’élection présidentielle de 2020. «Comme pour la COVID-19, une catastrophe naturelle est devenue bien plus mortelle en raison de l’inaction et de l’ineptie [du gouverneur Greg ] Abbott et des dirigeants républicains du Texas. Cela n’avait pas à se produire et ne doit pas continuer.»

O’Rourke s’est également démarqué de Ted Cruz, son ancien adversaire républicain lors de l’élection sénatoriale de 2018. Pendant que le sénateur républicain quittait le Texas pour le Mexique, il se démenait pour aider les plus vulnérables de son État, comme il l’a raconté mercredi soir sur CNN, où il a également renouvelé ses critiques à l’endroit d’Abbott :

Abbott a déjà annoncé qu’il sollicitera un troisième mandat en novembre 2022. Doit-il craindre Beto?

P.S. : L’avant-dernière journée de la première campagne de financement de ce blogue en 2021 tire à sa fin. Merci à tous ceux et celles qui y ont déjà contribué, ainsi qu’aux autres qui passeront à l’action ce soir!

Le blogue de Richard Hétu
Other Amount:


(Photo capture d’écran)




40 réflexions sur “Le malheur du Texas fera-t-il le bonheur de Beto O’Rourke?

  1. stellaire11 dit :

    Après avoir tourné bleu congelé, j’espère bien que les texans se rappelleront de ce désastre d’ici deux ans pour nous donner un gouverneur (et une législature) bleu ! Go Beto Blue !

  2. On voit la différence entre les politiciens qui veulent s’occuper de la population alors qu’ils ne sont pas (encore) au pouvoir et ceux qui ne s’occupent que de leurs contributeurs alors qu’ils sont au pouvoir (et même souvent avant de l’être, ou pour l’être).

    Cruz a toujours crié « présent ! » quand il s’agissait de protéger les intérêts des combustibles fossiles au Texas. Quand ces derniers sont dans la mire, une petite virée au Mexique s’impose.

  3. parfoislucide dit :

    J’ai de la difficulté à comprendre comment des gens, somme toute avec un certain niveau d’instruction, puisse véhiculer de telles inepties. Voyons donc, la faute des énergies renouvelables. Comme imbécile, difficile de faire mieux.

  4. Layla dit :

    « L’ancien représentant démocrate du Texas, candidat malheureux pour un siège au Sénat en 2018… »

    Candidat malheureux ça sonne bizarre ça fait perdant. Est ce le cas?

    Pour moi Beto O’Rourke c’est un gars de terrain, et dévoué, près des plus démunis il serait vraiment à sa place comme gouverneur.

  5. kintouai dit :

    Les optimistes diront : « Betôt, le Texas deviendra un État bleu. »

    Voilà où mène l’ost… de capitalisme sauvage auquel les connards d’Amaricains semblent tellement attachés.

    Créer un État isolé électriquement pour ne pas avoir à se plier à la réglementation fédérale, laisser les ost… de compagnies d’électricité privées mener la barque en ne se souciant que du profit à faire, au détriment de la clientèle, toujours faire le minimum pour maximiser les profits. Voilà ce à quoi les tab… de lobotomisés du Texas ont droit. Eh ben ! Qu’ils continuent à voter Ripouxblicain et, notamment, pour cette sale fripouille qu’est Ted Cruz, Comme l’a si bien dit un intervenant : ils n’ont que ce qu’ils méritent.

  6. Layla dit :

    M. Hétu j’espère que la campagne de financement se passe très bien.

    Allez un petit effort, donnez…un blogue en français pour parler des affaires des USA c’est précieux.

    Des fois je me demande où il arrive à trouver l’énergie pour être si présent sept jours sur sept.

    Encore bravo et longue vie au blogue.

    1. Haïku dit :

      Layla
      Je n’aurais su mieux dire !

  7. treblig dit :

    Nous sommes ici au pays du pétrole qui a fait sa fortune. L’arrivée des alternatives au pétrole menace ainsi son quasi monopole. Parce que le vent ou le soleil se retrouvent partout aux États-Unis. Adieux le monopole.

    Déjà le flop du charbon propre ( qui n’a jamais existé sauf dans la tête de Trump) est une préface du sort qui attends le pétrole et le gaz naturel d’ici quelques années. Le rendement des panneaux solaires photovoltaïques double aux 18 mois. De même le rendement étonnant des nouvelles éoliennes ont permis aux autochtones d’Apuiat du Québec de présenter un projet acceptable pour Hydro-Québec à 0.06$ du kilowattheure.

    Bref, c’est la chronique d’une mort annoncée.

    1. treblig dit :

      Oupss, j’ ai oublié l’argumentaire principal : si le charbon (propre ou non) coûte 0.14 $ pour un kilowattheure, il va de soi qu’à éolienne à 0.06$ est en bonne position pour le remplacer.

      1. Ben oui mais ça donne le cancer, le charbon ne donne que des maladies propres !

      2. Gilbert Duquette dit :

        Au moins avec le charbon t’as pas le temps de mourir du cancer, tu meurs de pneumoconiose

  8. lechatderuelle dit :

    la réponse est non car quand vient le temps de voter. ce genre d’argument ne tient pas…

    quand les gens votent aux USA,ils mettent leur cerveau et leur fierté à off….

    ils voteront encore pour les colons parc qu’ils ont toujours fait ça… peu importe les défis qui se dressaient devant eux….

    plate mais c’est ça… souvenir des élus depuis 100 ans au Texas….

  9. _cameleon_ dit :

    A défaut de ne pas me répéter:

    Alors que Cruz se paye un cruise à CanCruze,
    les Texans se les gèlent à El Paso et en meurent à Amarillo.

    O’Rourke n’a qu’à se proposer de les leur réchauffer (…) pour passer comme un savior !

  10. Bartien dit :

    Surprenant de ne pas avoir entendu jusqu’à présent personne pour faire la fameuse remarque du genre : »Le réchauffement climatique, fake news « 

    1. Je ne pogne pas FNews (quoique j’hésite, j’aime bien les sitcoms), alors je ne parieras là-dessus.

  11. Les Texans vont réélire sans problème Abbott et Cruz car le cauchemar qu’ils vivent sera « oublié ».

    Ils vont faire comme d’habitude. Ils vont voter avec leurs pieds plutôt qu’avec leurs têtes.

    Bienvenue au pays du « pick-up et du « gun ».

    O’Rourke serait un bon gouverneur voire même un bon sénateur.

    Cependant, les Texans sont tellement cons qu’ils ne le méritent pas.

    Pourquoi ais-je de la difficulté à avoir de la sympathie et de la compassion pour eux.?

    Ils ont choisi, en toute connaissance de cause, des politiciens retords qui se préoccupaient davantage de leurs propres intérêts et de ceux de leurs gros donateurs plutôt que ceux de la population.

    Les autorités n’étaient absolument pas prêtes à faire face à ce genre de catastrophe.

    Elles ont fait preuve d’incompétence, d’insouciance, d’imprévoyance, de « je-m’en-foutisme ».

    On voit maintenant les conséquences !!

    On leurs souhaite « Bonne Chance ».

    1. Jaylowblow dit :

      Les gens qui ont eu le plus de problèmes ces derniers jours sont ceux des grandes villes comme Houston et Austin, population qui votent majoritairement démocrate. Ces gens paient pour les choix des électeurs conservateurs de la campagne et des petits comtés.

  12. Jaylowblow dit :

    Un maire du Texas a démissionné après avoir écrit que les gens qui réclament de l’aide parce qu’ils ont froid, pas d’eau et pas d’électricité sont des paresseux et que seuls les forts survivront. Il blâme bien-sur le socialisme. Il ose également évoquer son Dieu qui nous a donné les outils nécessaires pour survivre par nous-mêmes.

    C’est vraiment surréaliste et révoltant de lire de tels propos de la part d’un maire durant une période qui nécessite pourtant solidarité et entraide. La droite dans toute sa splendeur.

    https://www.cbsnews.com/news/tim-boyd-texas-mayor-colorado-city-resigns-power-outages/?utm_source=facebook&utm_medium=news_tab&utm_content=algorithm#app

    1. Haïku dit :

      @Jaylowblow
      Merci pour le lien.👌
      ——-
      Ouache, ça fait dur en tab****.😨

    2. C’est le darwinisme social dans ce qu’il a de pire. Mais ça marche, puisqu’il a démissionné.

    3. Madalton dit :

      incroyable. Il font exprès pour élire que des morons au Texas ou quoi?

  13. Shaun Karter dit :

    ‘Beto a la réputation d’être un « Gun Grabber », c’est ça qui va toujours finir par le couler au Texas.

    1. Êtes-vous en train de dire que le Texas a des réserves quand au 2e amendement ? Ou bien ce que vous dites est un contresens, ou un paradoxe, J’opte pour les deux.

      1. gl000001 dit :

        J’ai de la misère à voir si c’est mieux qu’être un pussy grabber ?
        🙀

      2. Shaun Karter dit :

        @Richard Desrochers Un « Gun Grabber » dans le sens qu’il veut confisquer les fusils.

      3. gl000001 dit :

        Juste les fusils ? Il va reste les carabines, les revolvers, les arcs, les arbalètes et les « slingshot ». Les gens vont pouvoir continuer à se tuer en toute liberté !! Vous êtes rassurés ?

      4. @S. Kater
        L’expression est alors fautive, « grab/grabber » n’a jamais le sens (juridique, disons) de « saisir », mais seulement un sens concret, et « saisir » en français (dans un tel sens) ne se traduit jamais par « grab », qui réfère à « se saisir, pour soi-même », mais par « seize, confiscate ».

      5. gl000001 dit :

        Seize their gun and they’ll have a seizure !! 😵😵😵

    2. Benton Fraser dit :

      @Shaun Karter

      Mon pauvre, les républicains sont des « Gun Grabber », caresser une arme à feu les excitent!!!

  14. Anne-Marie dit :

    Contribution faite Monsieur Hétu. Je ne reçois plus vos billets dans mon courriel depuis le début de la semaine

    1. Louis B. dit :

      J’ai le même problême depuis le 10 février: plus de billets. N’eut été un « post » sur Twitter, j’aurais manqué la campagne de financement.

  15. jarrya dit :

    J’ai toujours contribué, mais j’ai flushé mon paypall. Est-ce que je peux continuer à contribuer par Visa?

    1. C’est ce que j’ai fait, mais PayPal veut néanmoins tout savoir sur vous.

  16. kintouai dit :

    J’entendais ce midi, à la radio de la SRC, quelqu’un qui parlait de la radicalisation des Amaricains.

    Il semble que des gens tout à fait normaux, républicains modérés, soient devenus au cours des dernières années, complètement fous, adhérant totalement aux délires conspirationnistes de l’extrême-droite et niant en bloc la réalité des faits.

    De bons pères de famille auraient participé à la tentative de coup d’État du 6 janvier, auraient battu des policiers, crié leur volonté d’assassiner Nancy Pelosi et Mike Pence.

    Ça va mal, les amis, au pays de l’oncle Sam.

    Ceux-là mêmes qui ridiculisaient le fanatisme des islamistes sont devenus eux-mêmes des fanatiques.

    Sachant qu’il y a 120 armes à feu pour 100 habitants aux USA, il y a fort à craindre que nous assistions ces prochains mois (ou ces prochaines années, selon la vitesse où le cancer se propagera) à une montée en puissance du délire trumpiste.

    Moi qui aimais le côté bon enfant des Amaricains (tout en détestant leur complexe de supériorité — même certains Noirs américains regardant de haut les Non-Américains), j’ai l’impression que je ne mettrai plus jamais les pieds là-bas (je n’y suis d’ailleurs pas allé depuis 2015).

    Je regretterai donc toujours ces virées aux USA, où ma femme et moi allions visiter les petits musées de collèges de Nouvelle-Angleterre (Northampton College, Mead Museum, Wellesley College, Amherst College, etc.), presque aussi riches en art européen que nos musées canadiens.

    Je regretterai aussi ces visites à Lennox (Mass.) à « The Mount », la demeure de la plus grande écrivaine américaine, Edith Wharton (auteure, notamment, du chef-d’oeuvre « Age of Innocence », dont Martin Scorcese a tiré lui aussi un chef-d’oeuvre) ainsi que, près de Boston, à la maison où a vécu Louise May Alcott, auteure des « Quatre Filles du docteur Marsh ».

    Ce pays a beaucoup donné à l’humanité, mais a aussi beaucoup pris.

    Sans doute, mon acrimonie à l’endroit de ce pays est-il dû en partie à la déception que j’éprouve devant cette chute irrémédiable vers le néant du fanatisme politique et religieux.

    1. kintouai dit :

      Oups ! acrimonie = féminin : donc, est-ELLE duE en partie…

  17. Ziggy9361 dit :

    Shaun Karter alias Radovan alias Mystik ,alias Drakkar noir alias Paquer…finallement c’est quoi ton opinion sur Beto le »Gun grabber » ça suffit pas d’écrire quelques mot en l’air faut mettre un p’tit peu
    plus de toi ,pour que tout le monde voie quel sorte d’agrès que tu es,toujours à contre courant.

    HS..Hier on parlait de MONSIEUR LAZHAR ce soir 11 hrs à Art tv.

  18. Haïku dit :

    HS,
    Blague pré-vendredi….
    —————————————–
    Le vieux fermier Donald possédait une grande ferme à Mar-a-Lago depuis plusieurs années.

    Il y avait un grand étang en arrière, et il l’avait bien arrangé:
    des tables de pique-nique, des casinos en faillite, un terrain de golf, poursuites en justice, etc. …

    Mais, l’étang était plutôt propre et sain pour la baignade.(NDLR: Svp lire sarcasme).

    Un soir, le 20 janvier, le vieux fermier décide d’aller à l’étang, puisqu’il n’y avait pas été depuis longtemps.
    Comme il approche, il entend des voix crier et rire…
    Il s’approche un peu plus, et voit un groupe de jeunes femmes nues se baignant dans l’étang.
    Il fait alors connaître sa présence, et les femmes se dépêchent d’aller dans la partie profonde de l’étang.

    Une des femmes lui crie: « On ne sortira pas tant que vous ne serez pas parti. »
    Au grand dam des autres femmes, Marjorie Greene lui crie: »Trump pour toujours ».
    Le vieil homme réplique : « Oh, je ne suis pas venu ici pour regarder de jeunes femmes sortir nues de l’étang.
    Je suis seulement ici pour nourrir l’alligator. »

    On vous laisse imaginer la suite…

  19. Madalton dit :

    Biden a fait livrer, via FEMA, 60 génératrices et 10K gallons de diesel à Fort Worth et tout dort à l’aéroport en attente des instructions du gouvernement républicain du Texas.

    https://www.politicususa.com/2021/02/18/biden-texas-generators-republicans.html

    1. Anizev dit :

      Ça vient d’un démocrate, donc du diable

  20. Benton Fraser dit :

    Pourquoi les élus républicains doivent-ils travailler pour les citoyens ?

    C’est qu’ils n’ont plus besoins d’eux pour gagner une élection!!!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :