Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Après lui avoir fait la cour pendant une décennie, Olivier François, surnommé le «Don Draper de Chrysler», a fini par convaincre Bruce Springsteen à tourner dans une pub pour Jeep. La légende du rock, qui a longtemps résisté à la tentation d’associer son nom à un produit commercial, tient la vedette dans une annonce de deux minutes qui sera présentée pendant le Super Bowl.

La pub intitulée The Middle se veut un appel à l’unité à une époque de polarisation politique extrême. «La peur n’a jamais été le meilleur de ce que nous sommes», dit Springsteen, qui apparaît notamment au volant d’une vieille Jeep lui appartenant et à l’intérieur d’une petite église du Kansas située au beau milieu des États-Unis. «Nous devons juste nous rappeler que le sol sur lequel nous nous trouvons est un terrain d’entente.»

(Photo Jeep)

74 réflexions sur “La pub du jour

  1. stemplar dit :

    Pub à la « Don Draper », le terme est juste.

    Poétiquement et patriotiquement magnifique.

  2. Dekessey dit :

    Très bonne pub.

  3. Louise dit :

    « le sol sur lequel nous nous trouvons est un terrain d’entente. »

    Ça c’est le rêve. La réalité c’est que ça n’a jamais été un terrain d’entente.
    Aussi longtemps qu’il y aura des inégalités raciales, sociales et économiques, ce pays restera un rêve à conquérir. Le solage sur lequel repose l’entente c’est la justice, sinon ce sont juste des belles paroles.
    Quand les américains seront prêts à s’ouvrir les yeux et à se regarder bien en face pour reconnaître qui ils sont vraiment, ce sera le début du changement.

    1. Legault Daniel dit :

      La première étape pour régler un problème, c’est d’identifier le problème et surtout de l’accepter.

    2. Ziggy9361 dit :

      Louise…pensez-vous que le message s’adresse uniquement au blanc? Pour ma part je crois que vous avez raison il manque une prise de conscience collective sur leur côté humain et d’admettre qu’ils ne sont pas le peuple élu de Dieu.

      1. Achalante dit :

        En tout cas, il semble s’adresser surtout au chrétiens…

    3. jcvirgil dit :

      C’est l’image de la ville sur la montagne le pays des exceptionnels qui n’existe que dans la psyché des Americains.

      Il faudrait qu’ils commencent par se voir tels qu’ils sont, ni meilleurs ni pires que tous les autres humains et qu’ils travaillent à s’améliorer en partant de là.

      Ça n’a jamais rien apporté de positif de se prendre pour un peuple élu de Dieu. Ça fait juste te faire haïr des autres…

  4. Pierre perron dit :

    Merci Richard de nous l’avoir partagé
    Étant un fan de Bruce, c’était le candidat parfait pour ce type de message. Longue vie a The Boss !

  5. DRouill dit :

    Inspirant! Comme on dit ces temps-ci ..,inspirant et nécessaire. Chapeau 🏈

  6. titejasette dit :

    La musique est superbe, les paroles sont des voeux pieux. Le désunion des États DésUnis existe depuis toujours. Ca prendra des générations pour avoir un semblant de changement. Trump a crevé l’abcès et maintenant on attend…

    1. richard311253 dit :

      @titejasette vous écrivez

      « Trump a crevé l’abcès et maintenant on attend… »

      Absolument !

    2. A.Talon dit :

      Tant qu’à utiliser une analogie médicale, je dirais plutôt que le Drumpf est une tumeur cancéreuse ayant produit beaucoup de métastases. Ce pays est dû pour une vigoureuse chimiothérapie où il en crèvera.

    3. Igreck dit :

      Très belle image ! Je compare moi aussi VousSavezQui avec un furoncle sur la société états-unienne. Le trumpisme n’est qu’une autre manière de parler d’une société en perte de repères et qui prétend en avoir juste en priant les baguettes en l’air à l’invitation de manipulateurs d’âmes professionnels⁉️

    4. Superlulu dit :

      Je dirais plutot, T**** était l’abcès.
      Maintenant, il est crevé.

  7. A.Talon dit :

    «La pub intitulée The Middle se veut un appel à l’unité à une époque de polarisation politique extrême.»

    Superbe pub de la part du Boss, incitant au recueillement et à la concorde en cette période troublée. Dans un tout autre genre, elle rappelle la célèbre pub de la toute jeune compagnie Apple en 1984. À l’époque, elle visait IBM mais elle prend de nos jours une nouvelle pertinence. Difficile en effet de ne pas voir en ce régime dystopique l’ombre menaçante du totalitarisme extrême-droite…

  8. Madalton dit :

    Belle pub inspirante et patriotique comme les américains aiment mais j’ai accroché sur la chapelle. Pourrait-on laissé la religion de côté un peu quand on s’adresse à toute la population. Je ne vois pas comment les musulmans, les juifs, entre autres, vont se reconnaitre en voyant un homme blanc de 71 ans allumer un lampion.

    1. jeani dit :

      @Madalton

      « In god we trust! »

      Mais seulement pour « our god ».

      1. A.Talon dit :

        Ne serait-ce pas plutôt «In Gold We Trust!», connaissant les causes profondes de la Révolution Américaine?

    2. Benton Fraser dit :

      @Madalton

      L’idée dans la pub c’est que la chapelle représente un lieu culte ouvert à tous…

      Cela reste une pub américaine et la religion compte beaucoup pour atteindre les gens… et lorsque c’est dans le bon sens, je n’y vois pas de problème.

      1. Igreck dit :

        Mais c’est comme si la concorde ne pouvait venir que par la Religion. Pourquoi ne pas faire davantage appel à la Raison⁉️ Sont-ils donc incapables de raisonner, bout’d’ciarge❓

      2. Benton Fraser dit :

        @lgreck

        Malheureusement (et heureusement), nous sommes dans un monde d’humain. Le langage n’est pas seulement de syntaxe mais aussi sémantique et surtout culturel. (Ce qui représente un défi pour l’asperger en moi!)

        Langage et communication ne vont pas nécessairement de paire!

    3. Layla dit :

      @Madalton 11:21
      Cette chapelle au milieu de nulle part dans toute sa simplicité est une halte ouverte en tout temps, contrairement à ces églises ou lieux de culte qui sont très peu ouvertes de peur d’être saccagées.

      Elle est là pour quiconque recherche une lumière sur sa route. Oui c’est un symbole chrétien, mais celle ci livre un message différent selon moi.

      Dans la vidéo on voit une carte géographique des US avec un point en son centre de cette petite chapelle. Elle inspire le respect puisqu’elle a traversé les différents courants. Les juifs ou les musulmans auraient pu avec une allumette la détruire sans être inquiété par la police.

      Qu’on allume un lampion dans une chapelle ou une bougie en prenant un bain le but est le même. On cherche la paix.

    4. Robert dit :

      La chapelle est situee exactement au centre des USA, c’est pour cela qu’elle est utilisee

  9. Carl Poulin dit :

    Aujourd’hui je vais regarder le 55ième SB de ma vie et c’est toujours un plaisir renouvelé année après année. J’ai une pensée particulière pour mon bon ami et ancien collègue de travail Fernando Di Rupo décédé le 19 septembre dernier et avec lequel j’ai visionné plusieurs matchs de la NFL.
    Bon match à tout les amateurs de football du blogue.

    1. jeani dit :

      @Carl

      Et, que le meilleur gagne!

      Bon match, Carl!

      1. Carl Poulin dit :

        Merci jeani, on se souhaite un bon match peu importe qui gagnera.

  10. yepasbon dit :

    Commençons par un vœu pieux , ok . Mais la logo sur la carte géographique des USA est la suite logique . Si l’on veut réunir les 2 partis , il faut que l’on se rejoigne au centre . C’est le but visé par le nouveau gouvernement , tout le contraire de l’infâme ancien … Au moins , espoir de jours meilleurs .

    1. Achalante dit :

      Le seul problème, c’est: où est le centre? Les Démocrates occupent déjà le « centre », alors que les Républicains sont à l’extrême-droite. Alors soit on vise la position des Démocrates, soit on vise une droite pas trop extrême…

      La droite utilise cette tactique depuis trop longtemps: « faites un effort; faites un pas vers nous! », et eux, à chaque fois, reculent d’un pas, s’enfonçant un peu plus dans leur extrémisme, tirant un peu plus le pays vers eux. Et ce sont les minorités ethniques, sexuelles et autres qui en paient le prix. D’où l’importance d’un M. Sanders, d’une Mme Ocasio-Cortez, qui disent « c’est assez; c’est notre tour de tirer, c’est à eux de bouger! »

  11. Madalton dit :

    Pour ceux qui veulent voir plusieurs publicités du Super Bowl 2021, voir le lien ci-dessous:

    https://www.lucdupont.com/publicites-super-bowl-2021/

  12. gigido66 dit :

    Cette pub, quoiqu’on puisse y trouver quelques paroles trop angéliques n’en contient pas moins un message assez fort.
    La compagnie Chrysler qui vend des gros cylindrés et des gros camions qui carburent encore au pétrole semble vouloir endosser de « façon très subliminale » (on s’entend) la vision rassembleuse du président Biden et …de là, en tant que compagnie, faire un pas vers le constat de l’amalgame qu’il fait de la protection de la planète et des carburants fossiles.
    🤪Bon, je suis peut-être trop « ésotérique » ce matin…ça va me prendre un autre café!😜

  13. Espérons que le “Boss” sera capable de rejoindre un nombre de désillusionné qui se sont rendu compte d’avoir été dupé par Trumpidoux et ceux qui respirent les théories du complot. Le temps est aux changements. Ce ne seront pas les plus forts ou les mieux nanties qui survivront cette vague, mais bien ceux qui auront su s’adapter et évoluer.

  14. Layla dit :

    Très bon message.

    Effectivement la peur ne nous montre pas sous notre meilleur jour surtout si la peur ressemble plus à de la terreur ou est phobique.

    Le peur saine je dirais c’est celle qui nous fait voir le danger, nous protégeant de la témérité.

    DT utilise la peur pour paralyser les gens, ou pour certains autres personnes les faire avancer vers un cul de sac.

    Dans les deux cas il contrôle.

    Il justifie son inaction face à la pandémie pour que les gens ne paniquent pas. La panique qui naît de la peur doit le servir…mais l’absence de panique lors de la pandémie c’était aussi pour lui servir.

    Avec DT le titre du livre « le feu et la fureur » décrit bien sa présidence. Dieu merci on s’en est sorti avec le nouveau président, non sans mal, mais l’espoir est au rendez-vous.

  15. InfoPhile dit :

    Quand on sort le violon, ça risque d’être sirupeux et pas très réaliste.

    En somme, balayons sous le tapis le règne mafieux de Donald Trump et repartons avec l’homme sérieux et responsable qu’est Joe Biden. Je voudrais bien, sauf que la meute est lancée.

    Tant que Trump ne sera pas sanctionné à la hauteur de ses délits, ses émules s’en donneront à coeur joie et pourriront le climat politique de leur pays jusqu’à ce qu’on leur dise stop. Pourquoi attendre ? L’angélisme se confond avec la lâcheté et l’irresponsabilité.

    J’aurais préféré une pub mettant l’emphase sur l’honnêteté de l’immense majorité des Américains, parce qu’il n’y a rien de plus fédérateur que cette valeur si honteusement bafouée par le fieffé bandit qui n’a que trop su manoeuvrer entre les interstices des lois, sans égard à leur esprit.

    Le leg empoisonné de Roy Cohn a suffisamment avilit les États-Unis pour qu’on n’y voit pas au plus coupant. Faudrait pas oublier dans la foulée le rôle absolument toxique des frères Koch au cours des dernières décennies. La délétion des investitures républicaines faite d’intimidations, c’est leur oeuvre.

    1. Igreck dit :

      « L’angélisme se confond avec la lâcheté et l’irresponsabilité.« 
      Tout à fait d’accord avec vous ! De même la sensiblerie n’est pas de la compassion. Pleurer sur nos malheurs ne sert à rien, c’est dans l’action que l’on prouve notre sensibilité aux difficultés et notre volonté de les résoudre.

  16. Madalton dit :

    Ça ressemble un peu à la pub que Chrysler lors du super bowl de 2012 avec Clint Eastwood.

    https://youtu.be/8iXdsvgpwc8

  17. Danielle Vallée dit :

    Difficile de décrasser un vieux têtu.
    Mais il y a des millions de jeunes qui poussent et qui épousent ce désir d’une Amérique différente. L’espoir il est là, dans la jeunesse. Comme toujours.

  18. Igreck dit :

    HS … mais très peu à vrai dire❗️
    AmeriKKK : Le pouvoir d’influence des groupes religieux !
    😳
    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2021-02-07/le-pouvoir-d-influence-des-groupes-religieux-est-loin-de-faiblir.php

  19. monsieur8 dit :

    Je suis tiraillé entre la beauté du texte et la déception de voir le Boss jouer dans une pub de char.

    Pour le moment, c’est la déception qui l’emporte.

    1. Benton Fraser dit :

      Pour ma part, le message était plus important que l’image personnel… qui au final contribue a son image!

  20. Michèle dit :

    Ouff…quelle pub touchante! Bravo à Chrysler pour avoir passé ce message, bien qu’elle affichait son produit (de façon subtile à mon avis).

  21. Danielle Vallée dit :

    @Madalton: Clint Eastwood: c’est vexant de savoir qu’il a été payé pour faire cette pub sur Detroit qui a été sauvée par Obama et de se rappeler le discours décousu de Clinton visant à se moquer d’Obama dans une campagne électorale. Eastwood, c’est un héros que je descendu de son piédestal depuis longtemps.

    1. Benton Fraser dit :

      Le plus paradoxale, c’est que la carrière d’Eastwood est basé sur l’individualiste!

  22. Darth Smart dit :

    Qu’une entreprise à but lucratif débourse 5,5 M $ (si la pub ne passe qu’une seule fois) pour dire ça, sans venter son produit, c’est signe d’un grand et profond malaise qui ronge ce pays.

  23. loup2 dit :

    «Nous devons juste nous rappeler que le sol sur lequel nous nous trouvons est un terrain d’entente.»

    Ah oui !?!?.
    J’aimerais bien voir les documents. Comme celui attestant/prouvant que les premiers peuples d’Amérique ont concédé leurs terres aux Européens après *négociation*…

    Ben c’est simple: Y’en a pas.
    Entente de mon c**

    1. jcvirgil dit :

      En effet .Tant qu’à repartir en neuf il faudrait qu’ils commencent par reconnaître le fait qu’ils ont volé ce pays aux premières nations en ne respectant à peu près aucun des traités qu’ils les ont obligé à signer sous la menace de leur armée.

      Ce n’est évidemment pas pour demain…Ils préfèrent se voir comme la nation moralement supérieure qu’ils n’ont jamais été.

      1. loup2 dit :

        Atttention. J’ai bien pris le soin d’écrire «Les Européens»
        Ici au Canada/Québec n’avons aucune leçons à donner aux états-uniens.

        La mort de Joyce Échaquan c’est pas arrivé au Kansas.
        Les communautés des premiers peuples sans eau potable c’est ici en 2021 au Québec.

      2. jcvirgil dit :

        @loup 2

        Il faut bien voir que la sinistre *Loi sur les Indiens*, les pensionnats autochtones et les réserves sont toutes de juridiction fédérale.

        Quand aux propos racistes inacceptables de ceux qui ont soigné Joyce Echaquan a l’hopital de Joliette , ils proviennent bien de Québécois et prouvent qu’on a aussi une proportion de racistes au sein de notre population.

  24. jeanfrancoiscouture dit :

    Une «feel good» pub que j’ai écoutée jusqu’à la fin même si je déteste les pubs surtout les criardes, racoleuses, menteuses, flatteuses que, grâce à un usage intensif de l’ENP, je saute systématiquement économisant ainsi des heures d’un temps qui devient de plus en plus précieux en ces temps où l’offre de divertissement, et donc aussi de pub, dépasse largement la capacité d’emmagasinage de notre cerveau qui peine à faire le tri. Sur ce chapitre, lire le livre de Gérald Bonner, APOCALYPSE COGNITIVE publié aux PUF et paru en février.

    Et pour ceux qui aimeraient avoir une idée de qui est vraiment Mathieu Bock-Côté, par lui-même et non par les Tweets de ceux qui le détestent, une intéressante et très récente entrevue avec Charles Gave. On peut aimer, ou pas et on a tous le le droit, mais au moins, comme dit le pittoresque dicton: «On l’aura entendu de la bouche même du cheval».

    1. Ce qui est dangereux dans le message de Bock-Côté c’est que son discours est celui que l’homme blanc est une victime. Il tente de dire que de s’arrêter pour comprendre l’autre (femmes, minorité, homosexuel, trans, etc.), de comprendre la réalité de l’autre et de faire une introspection sur nos jugements et comportements sont une punition imposée, tordue et illégitime que ces mêmes groupes ont su tourner contre l’homme blanc. Sa thèse est que les groupes minoritaires et/ou discriminés ont en fait trouvé un moyen de rendre l’homme blanc coupable. Pensez-y-bien. Il a réussi a convaincre plusieurs que les femmes, les minorités, ceux qui on connu la discrimination sont en fait les tortionnaires qui incriminent l’homme blanc d’aujourd’hui. Et il le fait très bien. C’est très dangereux. Et oui… ne vous fiez pas à ce que l’on dit de lui. Prenez le temps de l’écouter. Il peut-être épuisant. Mais je sui d’accord avec jeanfrancoiscouture ne vous prononcez pas si vous ne l’avez pas écouté.

      1. Salvador E. Rodriguez dit :

        Écouter 45 minutes d’entrevue de MBC, c’est comme écouter 3h non stop du bruit de l’autoroute Décarie. Ça roule vite, ça fatigue et dans ce flot il y aura peut-être un ou deux véhicules intéressant qui passera mais surtout un mal de Bock. En tout ça, moi ça me donne cet effet là.

        Ce n’est pas qu’il n’est pas pertinent. C’est qu’il détourne le regard de ceux qui on besoin d’une tribune après avoir été ballonnée par ceux qui partageait pas leur pouvoir.

      2. jeanfrancoiscouture dit :

        @Patrick Lortie: Merci pour votre conclusion en forme de recommandation. C’est juste le but que je poursuivais: Que les gens sachent à qui ils ont affaire au lieu de juste relayer ce que d’autres ont lancé sur les réseaux dits «sociaux».
        Je sais que cela demande du temps mais je n’ai jamais oublié ma première leçon quand j’ai demandé conseil à un prof que j’estimais quand j’ai voulu écrire mon tout premier article dans le journal du collège il y a de cela bien longtemps: Il m’a fait comprendre que l’on peut bien avoir une «opinion» mais qu’il est préférable de pouvoir l’étayer sur des faits, des données, des exemples et pas sur des ouï-dire.
        J’ai appris hier que mon estimé professeur que je n’ai jamais vraiment perdu de vue et que j’ai encore rencontré à l’été 2019 -sans savoir que c’était la dernière fois- est décédé hier à 91 ans. Maudite pandémie qui a annulé les retrouvailles de notre groupe d’anciens l’été passé (2020) et auxquelles il aurait certainement été invité. R.I.P. Jules. Et merci encore.

      3. kelvinator dit :

        « Sa thèse est que les groupes minoritaires et/ou discriminés ont en fait trouvé un moyen de rendre l’homme blanc coupable. »
        Est-ce qu’il généralise ou parle des excès de certain groupe plus radicaux, comme ceux qui dénonce l’appropriation culturelle ou qui coupe la tête de MacDonald? Chez les deux cotés il y a des excès, il ne faut pas les minimiser ni les exagérer. La nuance est très importante sur ces questions.

      4. Je suis content que la nuance soit apportée. Si vous regardez la vidéo que l’on retrouve sur cette page vous verrez que Bock-Côté parle de la majorité qui se fait museler par une minorité qui l’incrimine par des subterfuges. MBC est un homme qui a beaucoup de connaissances (je n’arrive pas à utiliser le mot cultivé) et qui très éloquent. Mais il tombe dans l’extrême. Il ne cherche pas l’entente, le développement, la collaboration et l’épanouissent. Il cherche rediriger le blâme. Il cherche à blanchir ou effacer. Il n’écoute pas, il justifie. Et bien que sur certains points il a raison, il a beaucoup d’autres individus vers qui on peut se tourner pour discuter des mêmes idées qui démontre une ouverture d’esprit, qui ont le goût construire un projet social et qui reconnaissent les besoins et la réalité de la population actuelle. Quand un individuel tente de faire paraître une minorité qui ne fait que défendre ses droits à l’équité comme des tourmenteurs, ben, je passe et je m’assure de ne lui prêter aucune attention tout comme je ne porte aucune attention à toute autre personne qui présente des idées qui ne vont ne contribue à la bonne entente, le respect de l’autre et la réalisation d’une meilleure société. C’est dans la conversation qu’on arrive à s’entendre.

      5. kelvinator dit :

        Merci pour cette précision, je n’ai pas vu Bock-Coté en débat depuis quelques années (sauf avec Aymeric, mais ce n’est pas très représentatif à mon avis). Ça me donne une meilleure idée du personnage.

      6. Bien que je ne pense pas me tromper sur MBC, une chose que j’ai apprécié du commentaire de départ de cette chaine c’est que @jeanfrancoiscouture nous invite à découvrir l’homme par ses idées et non au travers de l’image que d’autres projettent de ses idées. S.V.P., ne vous fiez pas seulement à ce que je vous rapporte. Quand vous aurez le temps, écoutez la vidéo et faites votre idée de ses prises de position.

        En tout cas, c’est une autre chose, mais avec le climat actuel, les théories du complot, les groupes extrémistes qui trouvent une plus grande tribune et tout le tralala qui vient polluer nos vies, ne serait-ce pas le temps de mettre au programme de notre système d’éducation l’habileté de s’en tenir aux faits? En faire un savoir que tous les élèves au primaire et au secondaire devraient apprendre à maitriser? Je pense que l’on ferait un beau cadeau à nos enfants si on les aidait à développer cette compétence. Une chose est certaine, il n’y aura pas un politicien professionnel pour appuyer une telle proposition. Ça serait trop risqué pour leur carrière. LMAO!

    2. Benton Fraser dit :

      J’aile livre du Mathieu Bock-Côté, L’Empire du politiquement correct, que j’ai été incapable de finir, l’effet étant comme un grincement d’une fourchette sur un tableau.
      Je rejoins Patrick Lortie et j’ai un malaise comme homme blanc hétéro d’une majorité de me voir comme une victime. Il a raison en partie sur la langue de bois mais je ne crois pas qu’on remplacer une langue de bois politiquement correcte par une autre langue (de bois) politiquement incorrect soit une avancée pour la société.

      J’ai en mémoire les conversations en coulisse à « Deux hommes en or » en Mathieu Bock-Côté et le français Aymeric Caron. Pour info, Aymeric Caron est un type qui défend les valeurs végétarismes jusqu’à considérer que tuer une mouche comme un meurtre au même titre que tuer un humain! Cela donne un idée de l’extrémiste du type!
      Et bien dans cette conversation, il y avait Bock-Côté qui expliquait on point de vue comme un français, c’est-à-dire qu’il finissait plus de parler.. et Caron qui démontait son argumentation comme un québécois, en trois-quatre mots!
      Et je dois vous dire que si un type qui ne les connait pas écoutait la conversation, Bock-Côté passerait pour un extrémiste!!!

      Cette conversation est un anthologie sur Bock-Côté qui se fait mettre en boîte par si peu de mots… et par un français qui plus est!

      1. jeanfrancoiscouture dit :

        @Benton Fraser:
        Aymeric Caron qui parle peu? Ça alors!! Je me le suis tapé chaque semaine où il a sévi chez Ruquier à ONPC (On N’est Pas Couché) dont j’étais un auditeur assidu. Il était toujours l’homme des questions-fleuve en forme d’éditorial ou de jugement de valeur. Et quand son interlocuteur répondait, Caron l’interrompait pratiquement toujours, souvent après seulement quelques mots. Insupportable!! Le genre auquel j’aurais fermé le clapet en lui coupant le micro le temps que son interlocuteur puisse au moins bénéficier d’un temps de réponse égal à la longueur de la question.

        Bien sûr que MBC, avec son débit rapide, peut être un tantinet agaçant surtout qu’il est cultivé et maitrise généralement bien le sujet. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est régulièrement invité sur divers plateaux en France et ça n’est manifestement pas pour des «Diners de cons».
        Cela dit, moi aussi, il m’arrive de souhaiter qu’il se modère un peu mais je préfère analyser le fond plutôt que la forme. Et sur la nouvelle doxa qui prend pied, par exemple dans les universités avec les «woke» et la «cancel culture», je dois dire que je suis plutôt d’accord avec lui.
        Mais tout le monde n’est pas obligé d’être d’accord avec moi. René-Daniel Dubois a déjà dit que le Québec est une société du «consensus mou». Pour ma part, je ne fuis jamais un bon débat même au prix de me faire dire «mais t’es bien pas fin» ou, pire encore et «sic»: «Va donc ch**r». Le «consensus mou» n’est pas dans ma palette. Et je n’ai jamais non plus pensé que les imprécations pouvaient être élevés au rang d’arguments dans une discussion. C’est d’ailleurs pour cela que je n’en fais jamais usage ni ici sur ce blogue, ni ailleurs même quand je parle d’un cas grave comme d’un Donald Trump.

      2. kelvinator dit :

        https://www.youtube.com/watch?v=uNDUGAzch1E&ab_channel=PeterGallagher
        Est-ce bien de cette entrevue dont il est question??

        Les deux avaient à peu près le même temps de parole (Aymeric coupe souvent la parole), et les argument d’Aymeric étaient la vision moralisatrice habituelle végane, des points qui marque très rarement hors des déjà convaincu. Pas vraiment une position très forte à mon avis.

        Vous devez surement parler d’un autre débat alors?

      3. Haïku dit :

        @jeanfrancoiscouture
        Pour une fois, je ne suis pas d’accord avec vous.
        Me semble que MBC aboie comme un petit chien intello en manque d’amour,
        ou sur une surdose de meth.
        Cela dit, c’est mon ‘opinion’.
        Toujours un plaisir de vous lire. 😉

      4. jeanfrancoiscouture dit :

        @Haïku, 07/02/2021 à 22:43. «Me semble que MBC aboie comme ………..»

        Vous avez parfaitement le droit à votre perception d’autant plus que le rythme habituel de MBC est très «mitraillant». De mon côté, au lieu d’un roquet, je le compare plutôt à un autre au rythme ultra rapide, Louis-José Houde, mais qui aurait «des lettres». 🙂 🙂

      5. Haïku dit :

        @jeanfrancoiscouture – 19:13
        Superbe réplique de votre part !! 😉

    3. monsieur8 dit :

      Mathieu Bock Côté : une analyse de son « œuvre».

      https://xaviercamus.com/2018/07/13/replique-a-mathieu-bock-cote-quant-a-son-mepris-de-lantiracisme/

      C’est pas très reluisant…

  25. lechatderuelle dit :

    HS mais pas tant…

    Yellen avertit les USA que le travail sera difficile à trouver en 2021…

    « J’ai bien peur que le marché de l’emploi soit en train de stagner », a déclaré la secrétaire dans une entrevue à la chaîne CBS en évoquant le rapport sur l’emploi aux États-Unis publié vendredi.

    « Nous avons 10 millions d’Américains qui sont sans emploi. Quatre millions sont sortis du marché du travail », a-t-elle déclaré.

    « Nous sommes dans un gouffre en ce qui concerne le marché du travail, et [nous sommes] encore loin d’en sortir », a également prévenu Janet Yellen.

    La secrétaire au Trésor a en outre averti que sans une approbation par le Congrès du plan de sauvetage de l’économie proposé par le président Biden, « le taux de chômage restera élevé pendant des années ».

    Dans une autre entrevue, donnée à la chaîne CNN, Janet Yellen a cependant prédit qu’avec les 1900 milliards de dollars injectés dans l’économie comme le prévoit le plan, les États-Unis pourraient être « de retour au plein emploi l’an prochain ».

    En attendant l’application de ce plan, quelque 36 millions d’Américains font face à la faim ou au risque de perdre leur logement, a-t-elle déploré.

    En réponse à l’inquiétude principale des élus républicains — le fait que les foyers les plus aisés ont reçu des aides du plan d’aide de 2020, augmentant le bilan total du plan — la secrétaire a affirmé qu’il y aurait cette fois-ci un ciblage plus précis des aides, sans donner plus de détails.

    Quant au risque d’une inflation élevée soulevé par à la fois certains républicains et des économistes, Janet Yellen a déclaré à CNN que « le risque [existait] », mais d’ajouter : « Nous avons les outils pour gérer ce risque ».

    Première femme secrétaire au Trésor dans l’histoire américaine, elle a en outre souligné la situation difficile des femmes, particulièrement celles issues de minorités, alors que la pandémie a forcé beaucoup d’entre elles à devoir gérer à la fois leur travail et l’encadrement des enfants qui ne sont pas à l’école.

    Selon Yellen, le plan d’aide aiderait ces femmes par le financement de la réouverture des écoles, et de congés parentaux.

    lapresse

  26. Encorutilfaluquejelesus dit :

    Un message qui en sous-entend un autre?

    Positionner l’étoile au Kansas qui, géographiquement, est près du centre, mais qui, politiquement, penche d’un bord!
    Qui plus est, positionner cette belle étoile, symbole américain par excellence, sur une église!

    On perd les élections, on perd le pouvoir, on perd Trump, on se retrouve seuls, mais libres!

    On prend la route vers l’horizon lointain, au volant de sa «traditionnelle» Jeep bien conservée, «bien conservatrice(!)», décapotée, cheveux au vent, la guitare dans le coffre arrière (et pourquoi pas son six pack beer!), libre comme l’air (du moins ce qu’il en reste) et on se rabat dans une église, ma foi, la foi!!!

    «La peur n’a jamais été le meilleur de ce que nous sommes»
    Ils vous diront qu’ils n’ont pas peur!

    Et on ne fera jamais de ces extrémistes des centristes…

    Comment placer au centre le cœur de ceux qui n’en ont pas?

    Un peu et elle nous dirait qu’il existe un bon Dieu pour les innocents!

  27. Belle pub acroucheuse qui fait appel à ce qu’il y a de mieux dans la société américaine.

    L’unité, la solidarité, l’entraide au delà des différences indéologiques, de la couleur de la peau, des croyancers religieuses, etc.

    Un message d’espoir en des jours meilleurs alors que le pays traverse une période où la haine, l’intolérance, le racisme, le fanatisme, la violence prévalent.

    Un pays qui a été transformé en zone de guerre grâce à un salopard qui pendant quatre ans, a:

    1. Squatté la MB;
    2. Souillé, déshonnoré cette noble Résidence;
    3. Insulté, attaqué et menacé ses opposants:
    4. Rabaissé la fonction de président à un niveau jamais atteint;
    5. Agit comme un « boss » de la Mafia:, entourés de capos » et autres crapules du même acabit;
    6. Semé le discorde, la haine, etc.;
    7. Fait appel à tout ce que ce pays compte de plus laid, de plus sale, de plus dangereux.

    Le chemin à parcourir sera long, difficille. Les blessures sont profondes et mettront du temps à guérir. Le seront-elles un jour?.

    En attendant, on va regarder le SP LV.

    Mas prédiction? Les CHIEFS (par 3 points) mais ne sous-estimons pas Tom Brady. Il sait toujours nous sortir des performances exceptionnelles dans les grands moments.

    Une victoire des BUCANNEERS est possible.

    Bon match à tous et à toutes.

  28. Pierre s. dit :

    ——————————-

    Pour vous montrer combien Trump comprend tout de travers y compris la religion …

    quand il a entendu la phrase  »Louez le Seigneur »
    et bien lui il est sortie de la MB avec la garde nationals, il a tabassé les BLM et il
    est entré dans la petite chapelle pour y voler une bible ….. pour finalemenr dire.

     »regarde Seigneur tout ce que je suis prèt à faire pour te louer  »

    1. jeanfrancoiscouture dit :

      @Pierre s. «…..quand il a entendu la phrase Louez le Seigneur…. ».

      Au lieu de le «louer», il l’a acheté à crédit, n’a pas fait ses paiements, a détérioré la réputation du produit et poursuivi le locateur pour produit défectueux car le «Seigneur» a refusé de lui faire le miracle d’une victoire électorale. .

  29. Pierre s. dit :

    —————————-

    ce qui pourrait RÉELLEMENT réunir les USA ….

    Bruce Springsteen qui se présente à l’investiture républicaine …
    Et qui fait le ménage complet du GOP ….. les MTG, Cruz, Gaetz, Jordan
    et les autre rats fuiraient sans demander leur reste devant un tel monstre sacré.

  30. Phrenssynnes dit :

    Wow! Magnifique

  31. bleuetdaa dit :

    ———————————————————————————————–

    Très belle Pub, qui me semble dominer par la nostalgie.

    Un vieil homme Blanc dans une vieille Jeep dans une vieille église que l’on invite à se tourner vers l’avenir.

    Le problème des américains c’est une minorité turbulente qui n’accepte pas de partager le pouvoir. Le passé est derrière mais il ne reviendra plus. L’avenir sera différent et il faudra que les caucasiens d’obédience chrétienne se fasse à l’idée qu’ils ne domineront plus.

    Il y a parmi les visages pales américains une minorité qui a clairement tenter d’instaurer une dictature. Lors du procès en destitution est-ce que les républicains voudront nettement se distancer de cette tentation autoritaire. Je crois que les Répus sont déjà conscients qu s’ils veulent reconquérir le pouvoir faudra le voler. Leurs électeurs remplissent plus les cimetières que les urnes. L’ère du cowboy is over …

  32. Guy LB dit :

    Comme Madalton a accroché sur
    la religion à 11:21, moi, j’accroche sur la musique et sur le message sirupeux. Jeep, une icône américaine, vient conforter les Américains dans leur illusion que leur pays est une icône pour le monde et représente ce que l’humanité a produit de meilleur sur cette terre. On croirait entendre les sénateurs américains affirmer, le 7 janvier, qu’il faut passer à autre chose pour l’unité du pays. Non, mais… !!!
    Désolé de peiner ceux que cette pub enchante. Moi, ça me donne le goût de dégobiller. Possiblement que je ne suis pas assez blanc.

    1. gl000001 dit :

      Surtout qu’en matière de voiture … les américains ont des croutes à manger sur l’Europe et l’Asie.

  33. sousmarin dit :

    Des colons se sont appropriés une terre par la force puis ont importé des esclaves pour les servir et un dieu pour avaliser la chose.

    Résultat : une société injuste, sans aucune solidarité, qui détruit les plus faibles, qui pousse à un communautarisme de plus en plus radical et violent comme moyen de protection.

    Un « drôle » de terrain d’entente !

  34. kelvinator dit :

    Quand les compagnies font de la meilleure politique que les politiciens…
    Les compagnies sont quand même un facteur de changement important, parce que les gens l’appui avec leur dollars. Vive le capitalisme!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :