Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

On peut considérer la déclaration de Vladimir Poutine comme le dernier clou dans le cercueil de Donald Trump. Au lendemain du vote du Collège électoral confirmant l’élection de Joe Biden, le président russe a emboîté le pas de tous les chefs d’État ou de gouvernement des pays d’une certaine envergure en félicitant l’adversaire démocrate de son homologue américain pour sa victoire électorale du 3 novembre.

Dans son message, Vladimir Poutine a souhaité à Joe Biden le succès et exprimé sa conviction que la Russie et les États-Unis «peuvent, malgré leurs désaccords, résoudre de nombreux problèmes et défis», selon un communiqué du Kremlin. Il a précisé que «la coopération russo-américaine fondée sur les principes d’égalité et de respect mutuel répondrait aux intérêts des populations des deux pays et de l’ensemble de la communauté internationale».

«Je suis pour ma part prêt à une collaboration et à des contacts avec vous», a ajouté le président russe dans un télégramme.

Les félicitations de Vladimir Poutine interviennent 48 heures après les révélations des médias américains sur le piratage informatique mené contre les départements du Trésor et du Commerce américains et imputé à la Russie.

(Photo AP)

86 réflexions sur “Le dernier clou dans le cercueil

  1. Roger Allard dit :

    Amen. Requiem pour le Duce.

  2. Salvador E. Rodriguez dit :

    Mettons que Putin n’avait plus trop le choix… vaut mieux se joindre à l’ennemie pour mieux le combatte dans le futur et ainsi oublier le passé

    1. Réal Tremblay dit :

      Réactions prévisibles et de bonne coutume pour Poutine dans les circonstances sauf que cette fois-ci il sait qu’il aura affaire à un fin renard lui aussi. La partie d’échec commence. Ça nous change du Poker.

      1. Nefer111 dit :

        Si j’était états-uniens, j’aurais moyennement le goût de me frotter contre un russe aux échecs … 😉

      2. lechatderuelle dit :

        Réal Tremblay il faut éviter de donner des « pouvoirs » à Biden qu’il n’a pas….

        Biden est un politicien de carrière… sa réputation depuis 40 ans est qu’il gaffe souvent… ça ne changera pas…

        cependant, Biden sait et connait ses limites alors il aura une solide équipe pour le supporter et surtout faire la job…. parce que dans la vraie vie, la job est faite par les gens nommés pour cela et les diplomates…

        Biden ou trump, pour Poutine c’est relativement semblable… ce qui l’inquiètera pas mal plus sera l’équipe qui sera confrontée à la sienne…
        elle devra être au fait des dossiers, car Biden ne court-circuitera pas le travail de son équipe…

        mais Biden n’est pas un Superman… il avance à petits pas, parle la langue de bois et se tient dans les généralités dans ses discours…
        mais ce sera une musique agréable aux oreilles de tous après le mauvais chef d’orchestre qui a battu ;a mesure en faussant depuis 4 ans…

      3. Robert Giroux dit :

        Ça nous change surtout du Joker !

      4. igreck dit :

        👍 du Poker ou du Bluff !?!

    2. stemplar dit :

      Petite diplomatie.

  3. FBeauchamp dit :

    « Toi aussi, Brutus »!

    1. igreck dit :

      👍🤣

  4. noirod dit :

    Le dernier clou dans le cercueil de T.Rump. Au propre ou au figuré ca fait plaisir a entendre mais bien sur un gars a le droit d’espérer le meilleur des deux…
    Quand on parle des dommages faits par le gros cave au niveau des relations avec les alliés , on a ici un tout autre ordre de relation tordue. La grosse marionette orange une fois disparue laissera t elle la place a une relation plus standard entre ces deux nations ? J’ en doute un peu et si on ne pourra peut être pas parler de guerre froide, les relations seront diplomates tout au plus et l’ Amérique a tellement d’ autres chats a fouetter et de pont a rebâtir (ne serait ce qu’ a l’interne ) que je crois que le temps aura justement le temps de faire son oeuvre…

  5. gigido66 dit :

    « Has been », le trump…next…la vie politique continue.
    Et « by the way », mon trump tu me dois encore des faveurs et je ne te lâcherai pas. Capiche?,Vlad.

    1. chicpourtout dit :

      Il doit 400 millions $$$ à quelqu’un…. à Vlad peut-être??
      Sa collecte va peut-être rembouser et «calmer» un peu son créancier…
      Hum… c’est des bidous ça…

    2. igreck dit :

      Ma crainte pour les États-uniens est davantage à ce niveau qu’une guéguerre civile. Le Gros Frustré Cinglé peut très bien agir comme un Putin d’agent double qui va CON-tinuer de saper l’autorité du Président Biden en manipulant des dizaine de millions de décérébrés prêts à tout et qui continuent vaille que vaille à pomper de $$$ dans la caisse trumpissse.

  6. Stellaire11 dit :

    Je me demande de qui Tantrump va avoir le plus peur maintenant : du procureur de New York avec ses poursuites ou de Poutine avec la récupération de ses dettes ?

    1. Toile dit :

      En délire: pour répondre à son désir de quitter les etats unis, il pourrait lui offrir l’asile dans une datcha de la mère noire le retenant ainsi sous son joug pour un temps puis Sibérie ou gaz.

  7. Toile dit :

    Reconnaissance de bonne guerre mais très tardive. Il y a surement un peu de Machiavel dans ce délai car Vlad est tout de ce qui est informé. Il a fait mariné sa marionnette dans son jus et continuera à le faire, armes collatérales puissantes à son arc….. genre dettes.

    @M. Hetu: quel travail vous faites pour être un oiseau matinal. Merci.

    1. igreck dit :

      Ou genre « golden shower » !

  8. Loufaf dit :

    La terre entière reconnaît le nouveau président Biden, mais le fêlé que l’ on peut nommer ex président, ne l’ accepte pas.
    Les républicains en général ont l’ air aussi fou que lui: McConnell a t’ il féliciter Biden?
    Le 20 janvier commencera le règne du nouveau président et des démocrates. Espérons que le despote ait fini par lâcher le morceau , mais lui demander de reconnaître Biden tiendrait du miracle!

    1. igreck dit :

      Oui, McCONnell a finalement compris très tardivement la victoire démocrate. On appelle ça « ménager la chèvre et le choux » ! Salopard d’épave !

  9. karma278 dit :

    On voit toute la chaleur qui émane de leur relation
    dans la distance qu’ils gardent sur la photo… 🥶🥶🥶

    1. Toile dit :

      Ca donne de fait cette apparence mais il fait aussi envisager que la photo est extraite d’un moment non achevé. Les montages et les cadrages sont fait aussi pour faire ce que l’on veut. Pensons au grandiloquent président à son pupitre qui le lendemain apparait encore plus minable à son bureau de garderie.

    2. gl000001 dit :

      Au moins Biden sourit. La dernière fois que t***** a rencontré Poutine, il avait l’air pas mal abattu !!

  10. FBeauchamp dit :

    Putin vient de devancer plusieurs représentants et sénateurs républicains!

    1. danielm dit :

      Ce serait un retournement de situation très spectaculaire mais j’ai peine à croire cela possible!

  11. ghislain1957 dit :

    En lisant ce billet la première image qui m’est venue est celle de tRump en position foetale dans un coin du bureau ovale, pleurant la perte de son meilleur ami.

    1. Bartien dit :

      Position fœtale ou fécale? Scusez-la

      1. igreck dit :

        Gros tas… en effet !

  12. danielm dit :

    Après ce dernier camouflet (quoiqu’inévitable), Donald Trump peut-il reconnaitre sa défaite électorale? Très, très peu probable, ni même réaliste puisque cela contredirait sa logique fondamentale depuis sa candidature en 2016 à l’effet que toute défaite proclamée à son égard est forcément le résultat d’une fraude pas seulement technique mais aussi d’une fraude morale et citoyenne car ceux et celles qui ont voté pour d’autres que lui n’ont aucune légitimité.

    Les choix de trump pour l’avenir sont donc limités. Il doit poursuivre sa vendetta pour se protéger lui-même et son entourage faisant sorte d’intimider le système politique et judiciaire à l’abandonner et à le sanctionner. Il ne peut plus fuir son pays car ceux-là même qui l’ont appuyé si fidèlement pourraient le poursuivre jusqu’en enfer. Non, il doit surfer sur le chaos et la pagaille pour assurer sa survie.

    1. igreck dit :

      « , il doit surfer sur le chaos et la pagaille pour assurer sa survie. »
      Son trouble de personnalité narcissique ne peut que le CON-duire dans cette impasse… entraînant avec lui de nombreux pans de sa société. Voilà le résultat de l’élection d’un psychopathe au sommet politique du pays. Oncle Sam à le bonnet d’âne enfoncé jusqu’aux oreilles. Les états-uniens viendront ensuite faire la leçon aux autres pays de la planète!

  13. Louise dit :

    Même si le dernier clou a été planté dans le cercueil, le gars n’est pas encore mort.
    La question qui se pose concerne la suite. Que peut-il faire et que va-t’il faire à partir de maintenant ?

    Premièrement il ne va pas reconnaître sa défaite, il va continuer d’affirmer qu’il y a eu de la fraude et que c’est lui le véritable gagnant.
    Ces déclarations farfelues ne nous dérangeraient pas s’il n’y avait pas ses supporteurs fanatisés derrière lui. Le danger c’est qu’ils se radicalisent encore plus et qu’ils passent à l’acte pour défendre leur gourou.

    Dans le même temps il ne se gêne pas de leur soutirer de l’argent pour ses projets personnels comme le remboursement de sa dette. ( il est rendu à 200 millions de collecte de fonds dont la plus grande partie va dans un coffre qu’il contrôle entièrement)

    On peut être sûrs qu’il ne se gênera pas de pardonner ad nauseam aux escrocs qui l’entourent en commençant par ses enfants et peut-être lui-même.

    Il va quitter la Maison Blanche avant Noël et continuer son travail de sabotage depuis son luxueux refuge de Floride en entretenant des théories du complot principalement envers Biden et sa famille.

    Il peut aussi se servir de ses relations internationales pour livrer des secrets d’État à ses ti namis comme Poutine par exemple.

    En tout cas tout ce qu’il peut faire pour nuire à son pays, à ses adversaires et aux citoyens qui n’ont pas voté pour lui, il va le faire.

    Qui pourrait lui donner une petite poussée pour qu’il tombe dans le cercueil qui est déjà tout préparé pour lui ?

    1. danielm dit :

      Son motto pour survivre est clair: « Si je tombe, vous tomberez tous! » Et donc, c’est à la vie, à la mort avec Donald Trump (« Je serrai la main du diable »).

    2. garoloup dit :

      « Il peut aussi se servir de ses relations internationales pour livrer des secrets d’État à ses ti namis comme Poutine par exemple. »
      Aucun danger de ce côté car les secrets d’Etat sont des trucs très techniques concernant les armements…Alors, il y a très peu de chances que le gros bouffi y comprenne quoi que ce soit, lui qui a peine à lire un texte préparé par d’autres.

      1. stellaire11 dit :

        Oui, mais n’oublions pas que sa garde rapprochée et sa fille et son gendre ont eu accès à ces dits secrets d’État et peuvent s’en servir pour monnayer leur trahison. Eux ont dû prendre des notes…

    3. Mona dit :

      Bravo @Louise. 👏

    4. igreck dit :

      @Louise.
      Je suis tout à fait d’accord avec vous. Si vous me permettez, je reprendrais mon propos échangé plus haut : Ma crainte pour les États-uniens est davantage à ce niveau qu’une guéguerre civile. Le Gros Frustré Cinglé peut très bien agir comme un Putin d’agent double qui va CON-tinuer de saper l’autorité du Président Biden en manipulant des dizaine de millions de décérébrés prêts à tout et qui continuent vaille que vaille à pomper de $$$ dans la caisse trumpissse.

  14. Duduche dit :

    J’espère qu’ils ont pensé à mettre D « has been » T dans le cercueil avant de clouer la métaphore. Ça facilitera les choses pour sortir des vidanges de la Maison Souillée.

  15. spritzer dit :

    Il faut se tourner vers les Russes si on veut entendre une déclaration intelligente et sensée sur le futur des relations entre les deux pays. Et comme d’habitude Poutine va recevoir un doigt d’honneur de la part des Américains.

    On peut dire que les révélations du piratage aux départements du Trésor et du Commerce tombent bien à la veille du message de Poutine qui propose un rapprochement entre les deux pays. Et un ou deux jours plus tôt c’était le Sunday Times de Londres qui « révélait » que Navalny avait été empoisonné deux fois plutôt qu’une, toujours avec le terrifiant poison novichok. Mais bon, ils peuvent dire n’importe quoi puisqu’ils sont crus par une majorité de la population.

    1. Maïs1988 dit :

      @ spritzer 08 :02
      Vous avez entièrement raison.

      Honnêtement, Trump ou Biden, Putin est prêt. Putin préfèrerait, et de loin, une relation harmonieuse entre son pays et les USA, mais il sait que ce n’est pas possible.

      Un récapitulatif.

      Lors de la dissolution de l’URSS, Mikhail Gorbachev a été poignardé dans le dos par Boris Yeltsin. Gorbachev voulait faire des réformes, la perestroika. Il a commis l’erreur de nommer Yeltsin pour promouvoir ses réformes. En 1991, Yeltsin a été élu président grâce au soutien tous azimuts des stratèges américains et des $ américains. Une poignée d’oligarques a alors pris le contrôle du pays. Le dépeçage du pays commençait. Le plus connu de ces voleurs est sûrement Mikhail Khodorkovsky. Les citoyens russes ont tout perdu. En 1997, pendant quelques minutes, Yeltsin est sorti de son long coma éthylique, est allé chercher le bras droit du maire de Saint Petersburg (incidemment la plus belle ville d’Europe), Vladimir Putin, et l’a nommé à son bureau exécutif. Putin a analysé la situation, a enquêté sur les oligarques. En 1999, Putin est nommé premier-ministre. Quelques mois plus tard, Yeltsin se retire et Putin devient président. Putin continue de placer ses pièces. Khodorkovsky est finalement arrêté. Bien évidemment, les médias occidentaux se déchaînent. Pour ces médias, la Khodorkovsky est un héros. Les autres oligarques s’enfuient vers Monaco, la Suisse, le Luxembourg avec les valises pleines de fric et coulent des jours paisibles dans leurs villas. La compagnie créée par Khodorkovsky « Yukos » fait faillite. L’état russe nationalise le pétrole grâce à Rosneft. « Il y a un nouveau shérif en ville »!

      Honnêtement, il n’y a personne en Occident qui aurait réalisé ce que Putin a fait compte tenu des années de misères sous l’URSS et le délabrement sous Yeltsin. Le pays était en faillite. L’espérance de vie a chuté de 10 ans. Chacun en occident se serait servi au passage, pris son pizzo. Putin a travaillé pour le peuple russe. On s’étonne alors de toutes ces campagnes de diffamation à son endroit dans la presse occidentale? On s’étonne de toutes les provocations, les humiliations à l’endroit de la Russie, les manoeuvres militaires aux frontières?

      Personne non plus en occident n’arrive à la cheville de Sergey Lavrov. C’est un fin diplomate dans la lignée des plus grands diplomates européens des XVIII, XIX siècles. On est loin d’Hillary Clinton “we came, we saw, he died, hi, hi, hi”, Mike Pompeo, Tony Blinken.

      Personne non plus en occident ne se compare à Maria Zakharova comme porte-parole des affaires étrangères. Cette femme est bardée de diplômes, elle est géniale, brillante, logique, cohérente dans ses idées.

      Rien en occident n’arrive à la cheville du trio Putin-Lavrov- Zakharova. Ils ont redonné à la Russie une partie de sa grandeur d’antan. Pendant ce temps, l’occident se suicide à vitesse accélérée.

      On comprend mieux la haine des oligarques occidentaux, les mondialistes, envers Putin. Pour ce qui est du citoyen occidental lambda, il est toujours facile de tabler sur sa russophobie au besoin. C’est le même citoyen qui croyait aux armes de destruction massive en Iraq. Le même qui croyait que les soldats de Saddam Hussein débranchaient les couveuses au Koweit.

      1. igreck dit :

        Très bien… parlez-nous maintenant de l’invasion de la Crimée, le soutien au fou meurtrier Assad, le cambriolage des Jeux de Sotchi… Un putin de grand homme en effet !

      2. Achalante dit :

        Wow. Et vous croyez vraiment à ça? Et le fait que Poutine n’ait fait arrêter Khodorovsky seulement après qu’il se soit présenté contre lui à des élections, de même que tout ses opposants politiques crédibles, vous en faites quoi? Que Poutine se sert de ces oligarques pour s’en mettre plein les poches (il serait l’un des hommes les plus riches de la planète; on fait ça comment quand on est président d’un pays en faillite?), ça vous dit quelque chose? C’est un dictateur corrompu à l’os, il n’avait intérêt à mettre ce type en place que pour affaiblir les États-Unis, parce que la Russie est sur les genoux. Par sa faute.

      3. Maïs1988 dit :

        @ igreck 11 :17

        La Crimée
        Staline s’est livré à un nettoyage ethnique en Crimée en 1944. Les Tatars de Crimée ont été ou bien abattus ou bien déportés en Uzbekistan. Ils ont été remplacés par des Russes. Les habitants de Crimée d’aujourd’hui ne sont pas les descendants des Tatars d’hier. Ils sont des descendants des Russes de 1944. Les gens en Crimée sont russophones, russophiles. Ce sont des Russes ethniques. Leur loyauté va à la Russie, pas à l’Ukraine. Ce n’est pas parce que Nikita Khrushchev a donné la Crimée à l’Ukraine en 1954, en 15 minutes, lors d’une soirée bien arrosée à la vodka que le Russe de Crimée est soudainement devenu Ukrainien.

        Suite au coup d’état de Maidan commandité par les USA, mené par Victoria « F*ck the EU » Nuland à coup de $ milliards, il y a eu 2 référendums en Crimée. Chaque fois les citoyens de Crimée ont voté massivement pour se rattacher à la Russie, leur véritable mère-patrie. Là où vous voyez une « invasion », je voie non pas un mais deux référendum.

        Le fou meurtrier Assad?
        Pour savoir ce qui s’est réellement passé en Syrie, si la vérité vous intéresse vraiment, vous devriez lire Diana Johnstone, Eva Bartlett, Vanessa Beeley (RIP), Max Blumenthal, Rania Khalek, Anya Parampil, etc. Vous seriez surpris.

        Le cambriolage des Jeux de Sotchi
        Toute la région a été développé non seulement pour les JO mais de façon pérenne pour en faire un lieu de villégiature: déboisement, autoroutes, aéroport, infrastructures, hôtels, arénas, sites de compétition, etc. ça a coûté cher? Oui. Trop cher? Très certainement. Mais au Québec on sait ce que c’est. C’est pas exclusif à la Russie.

      4. igreck dit :

        Crimée : Les référendums menés en Crimée sont de la même eau (sale) que les élections sur le territoire russe… où les dirigeants peuvent annoncer les résultats bien avant que les gens votent !
        Syrie : Ce qui me surprend c’est qu’un despote qui massacre ses propres citoyens pour rester au pouvoir n’a aucune excuse et ceux qui le soutiennent ne valent guère mieux que lui.
        Sotchi : Massacre de l’environnement (entre autre d’une importante rivière) pour 2 semaines de flafla(tulences) nationalistes ! Les putin d’oligarques s’en sont mis $$$$ plein leurs Boudionovka ! Et ce n’est pas le Russes (moyen) à qui va profiter ces installations maintenant quasi désertes. Et justement, si Putin avait été un leader attentif au besoin de ses commettants, il aurait su apprendre des erreurs des autres pour ne pas dilapider ainsi de précieux fonds publics.

      5. Maïs1988 dit :

        @Achalante 12 :09

        Khodorkovsky avait l’opportunité de s’enfuir vers Monaco comme les autres charognards qui ont vidé les maigres pensions des vieilles babouchkas. Il a choisi de rester pour devenir calife à la place du calife. Ce fut un choix « regrettable » pour lui.

        C’est Hillary Clinton qui a perdu l’élection de 2016. Ce sont les néolibéraux Clintoniens qui ont poussé la candidature d’Hillary alors que le choix des démocrates était Bernie Sanders. Les Clintoniens avec Debbie Wasserman Schultz ont frauduleusement écarté Bernie Sanders. La voie était libre pour Hillary contre le candidat le plus facile à battre, Trump. Elle a perdu. Ça en dit beaucoup plus sur Hillary que sur Trump. L’électeur américain moyen en avait marre. Elle n’a qu’elle à blâmer. Poutine n’y est pour rien. Les démocrates auraient dû faire un véritable post-mortem au lieu de s’inventer un Bonhomme Sept Heures.

      6. igreck dit :

        HRC a gagné le vote populaire par plus de 3 000 000 de voix. Trompe a arraché la présidence par la peau des dents dans quelques Zétats clés. Aujourd’hui, il hurle à la fraude et au vol alors que Biden a gagné sans équivoque. Vous avez raison de dire que le Parti démocrate a fait l’erreur de ne pas avoir analyser en profondeur l’écœurement de l’électorat envers les élites politique et financière.

  16. lechatderuelle dit :

    spritzer un sacré complot en continu… trop naïf de faire ce genre d’amalgame après les événements…

    C’est quand même Poutine qui a attendu au 14 décembre pour féliciter Biden… le « timing » comem vous dites est plutôt le sien non?

    mais bon…

    Poutine, malgré la puissance de son pays, demeure un dictateur…. et les dictateurs doivent être pris de haut et limiter les « liens »….

    Poutine est un autre dinosaure qui joue encore à c’est qui le plus fort….

    1. Michèle dit :

      Se pourrait-il que son ‘timing’ pour féliciter Biden en serait un de détournement d’attention suite à la divulgation du dernier piratage russe présumé?

    2. spritzer dit :

      @lechatderuelle

      Il a dit depuis le début des contestations de Trump qu’il attendrait le verdict officiel pour féliciter le président. C’était clair et net et c’est ce qu’il a fait après le vote des grands électeurs qui confirmait la victoire de Biden. Et la veille sortaient les révélations du piratage.

    3. Aube 2005 dit :

      Y a juste les amerloques, Israel et l’Arabie Salevousdites qui sont des champions de démocratie et de sauveurs du monde.

      1. Robert Giroux dit :

        Le nouvel Axe des États-voyous ?

  17. PROBERT dit :

    Poutine a détourné la démocratie qui commençait avec Gorbachoff, tuer la liberté de presse, éliminer ses adversaire politiques. Mais il faut reconnaitre qu’une majorité de russes lui est aussi favorables. La montée du prix du baril de pétrole à la fin des années ’90 a grandement favorisé Poutine. Les russes ont aussi toujours valorisé les leaders forts.

    On pourrait aussi nommer plusieurs dirigeants semblables dans d’autres pays, que les USA ont soutenu parce que cela favorisait leurs intérêts (Pinochet au Chili, le Shah en Iran, Marcos aux Philippines, des monarchies arabes du golfe persique…).

  18. lechatderuelle dit :

    C’est quoi des secrets d’état??
    Qu’est-ce que les USA ont de secret?

    ça me semble toujours un peu surfait cette inquiétude…. Secret de quoi??

    Une arme de plus? les USA peuvent détruire 5 fois la planète… alors 6 fois….
    Des alliances? des îles secrètes pour martyriser des gens? des dictateurs à leur solde?

    Et si secrets il y a … on peut être sûr que le Président ne les sait pas… Tu ne livres pas des secrets à un type qui ne sera là que 4 ou 8 ans… Moins le Président en sait et plus il est crédible quand il jure que les USA ne font pas ceci ou cela….

    C’est quoi un secret d’état?
    La position des satellites?

    Quelqu’un le sait?

    Pour ma part, ça me semble qu’à un large secteur économique qui enrichit le cartel militaro-énergétique … une excuse pour ensevelir le secteur de l’armée sous des milliards et permettre une économie intérieure aux USA de faire vivre des villages, des villes, des comtés et des états en entretenant une peur de l’autre et un fantasme de la supériorité en armes des USA…

    Qu’est-ce que les USA peuvent avoir comme Secrets?? Et s’il y en a, n’est-ce pas naïf de les « entreposer » sur des serveurs….

    1. Mystik dit :

      @lechatderuelle Vite comme ça, peut-être une liste d’espions ou d’agents double qu’ils auraient à l’étranger.

      1. lechatderuelle dit :

        Mystik une liste d’espions qui servent à quoi ??? ça sert à quelque chose, sérieusement un espion??? en 2020….

        Si tu laisses les autres vivre comme ils l’entendent et que tu te mêles de tes affaires, t’as vraiment besoin de les « espionner » ??

        on voit depuis 100 ans ce que ça donne ce genre de philosophie de « jouer à la guerre » …..

      2. Mystik dit :

        @lechatderuelle « ça sert à quelque chose, sérieusement un espion??? en 2020…. »

        Vous êtes sérieux? Vous n’avez pas entendu parlé de cette espionne chinoise nommée Fang Fang qui a infilitrée les démocrates en Californie?

        https://www.axios.com/china-spy-california-politicians-9d2dfb99-f839-4e00-8bd8-59dec0daf589.html

      3. igreck dit :

        Ou jouer aux Fous !

      4. el_kabong dit :

        @mystik

        Je vois que vous êtes notre rapporteur des insignifiances de Faux Noise…
        Ils ont sûrement des détails sur les informations « importantes » qu’elle a pu soutirées…

      5. Mystik dit :

        @El-kabong Axios c’est Fox News?

        Êtes-vous entrain de dire que cette espionne n’existait pas?

      6. lechatderuelle dit :

        Mystik ça ne répond pas à la question de l’utilité d’un espionne ou espionne….

        elle croyait découvrir quoi en infiltrant un parti politique US !!??

        C’est beaucoup plus niaiseux que utile ce genre de stratagème….

        ça ne me donne pas une raison pour répondre à ma question « à quoi ça sert des espions? »

    2. Louise dit :

      lechatderuelle

      « C’est quoi un secret d’état? »

      On ne le sait pas puisque c’est un secret. Je sais que Trump n’est pas au courant de tout parce qu’on lui en cache certainement des bouts vu sa difficulté à se concentrer pour écouter les briefings.
      Mais le peu qu’il sait il n’hésitera pas à le divulguer comme il l’a fait avec l’ambassadeur russe au début de sa présidence.
      Tous les pays ont des secrets d’États qu’il vaut mieux ne pas divulguer pour ne pas donner prise à du chantage ou de la trahison venant de pays ennemis.

      1. lechatderuelle dit :

        Louise tout le monde dit que tous les pays ont des secrets d’état… mais est-ce réel?? Je veux dire, un état peut « cacher » quelque chose aux autres??

        aux USA personne ne semble capable de se taire !!!

        tout finit par couler dans les journaux….

        Qu’est-ce qui est si secret et si névralgique pour que des gens réussissent à garder le silence et que d’autres gens tentent de le découvrir?
        ça semble inconcevable…

        On sait à peu près tout sur tout… L’Iran, la Corée du Nord.. Cuba ou autre… même les prisons secrètes des USA en Somalie, sur l’île Diego et à Guantanamo ne sont pas secrètes…

        Est-ce crédible que des « secrets » soient réels??

        je me le demande….
        Tout le monde semble croire à cette théorie et sans même y penser, nous acceptons cela comme une évidence…
        mais à part dans les films, des secrets d’état, ça existe??

        pour le moment, rien ne me le confirme… mais comme vous dites, ce sont des secrets!!

      2. Ziggy9361 dit :

        👎👎

    3. Achalante dit :

      Bon, bon. Un peu d’éducation est nécessaire, je vois.

      Les secrets d’états concernent généralement la politique extérieure (accords non publiés pour atteindre un but commun, comme par exemple demander à certains pays producteurs de pétrole de restreindre leur production pour faire grimper les prix, ou au contraire, augmenter la production pour inonder le marché, en échange de quoi ils obtiennent des armes ou autre à bas prix), ou militaires (position et composition des armées et stocks d’armes, leurs déplacements, etc.) Cela comprendra aussi les mesures de protection des sites névralgiques, codes d’accès, et oui, liste d’espions et de personnes soudoyées, et jusqu’à un certain point, les décisions économiques avant qu’elles ne soient publiés (pour éviter la manipulation des marchés).

      L’espionnage de l’un et le contre-espionnage de l’autre s’affrontent constamment. Oui, tout finit par se savoir, mais le but est de trouver les secrets de l’autre pendant qu’ils sont encore utiles, et retarder la fuite de ses propres secrets jusqu’à ce qu’ils soient caducs, et donc inutiles pour l’adversaire.

  19. jcvirgil dit :

    RIP Trump . Putin vient déposer des fleurs sur sa tombe 🙂 Pour ce qui est du rapprochement entre les USA et la Russie ce n’est sûrement pas dans les cartons de Biden qui vient de nommer une flopée de néo-cons dans son équipe de politique étrangère.

    Quand un État investi plus en dépenses militaires que tous les autre états de la planète réunis, il a intérêt à se garder des ennemis bien au chaud et à maintenir une certaine psychose dans sa population, sinon il risque d’assister à son réveil, surtout quand toutes les infrastructures physiques et sociales du pays auraient bien besoin de cet argent comme c’est le cas actuellement.

    1. Mystik dit :

      @JCvirgil « …ce n’est sûrement pas dans les cartons de Biden qui vient de nommer une flopée de néo-cons dans son équipe de politique étrangère. »

      Quand même surprenant que Susan Rice ait été nommée pour un poste domestique. Va-t-elle bombarder le Texas avec ses drones?

      1. jcvirgil dit :

        @Mystic

        Peut-être que l’État fédéral se prépare à la sécession du Texas….

        https://www.ledevoir.com/monde/etats-unis/591584/nouveau-revers-pour-trump-a-la-cour-supreme-qui-rejette-un-recours-du-texas

    2. danielm dit :

      Il faut dire aussi que la traditionnelle opposition USA-Russie (ex-URSS) sert à recenter l’attention sur l’échiquier mondial entre ces deux super-puissances au détriment d’autres comme surtout la Chine, l’ennemi commun commode.
      Poutine et la Russie ont tout de même un intérêt avéré à maintenir en quelque sorte l’importance (mais pas trop) des USA et en particulier comme partenaire volontaire ou non au plan technologique.

  20. Ziggy9361 dit :

    Hé Hé.. un Ph.d qui se fait répondre par un tas de bois mort.

  21. ProMap dit :

    « Quel manque de sagesse et de courage, Vlad! » (Chose)

    1. Haïku dit :

      Touché ! 👌👌

  22. Pierre S. dit :

    ————————-

    Poutine reconnait la victoire de Biden ….

    Attendez vous à un solide délire de projection de la part de Trump du genre …

     »Voila la preuve que les élections étaient truqué, les Russes ont aidé Biden »

    Donald J Trump. Ph D en contre espionnage et en histoire des démocraties.

    1. karma278 dit :

      Ph D, c’est quoi?

      Pédant humain Diabolique?
      Petit humain Défait?
      Petty horror Donald?

      Et quoi encore?

      Faudrait préciser… lol

      1. gl000001 dit :

        Président Heureusement Défait. 😉

      2. igreck dit :

        J’adore « Petit humain Défait » ! 👍😂

  23. VTS155 dit :

    Poutine préfère certainement Trump comme président qui l’a beaucoup aidé pour un retour à la table des grandes nations.

    Trump a terriblement affaibli l’Occident:
    . disloqué l’union des pays occidentaux
    . supporté le Brexit
    . sorti des traités d’économie et d’environnement
    . mis en danger l’OTAN,
    . supporté des dictateurs
    . délaissé des alliés comme le Canada et en temps de guerre les kurdes en Syrie, etc, etc
    Et le plus grave, il a ridiculisé les États Unis.

    Qui apparaissent maintenant comme une république de bananes. Et qui sont divisés, éplorés par un chiffre record de morts de la COVID-19 et un appauvrissement terrible des classes inférieures.

    C’est une situation bien pire qu’en 2008. Et de nouveau un démocrates doit sauver les meubles, pendant que les valeureux républicains lui mettront des bâtons dans les roues.

    Mais revenons à Poutine. Son signe d’acceptation de Biden vient après l’annonce des résultats des grands électeurs, mais aussi après une cyber attaque massive dans les institutions américaines.

    Ce n’est certainement pas un hasard – Trump avait déjà demandé à la Russie de l’aider. Eh bien, les russes ont peut-être essayé de lui trouver les « preuves manquantes », de falsifier des résultats.

    Doit-on conclure qu’ils n’ont pas réussi? Je l’espère de tout mon cœur.

    1. igreck dit :

      Tout femme les recomptages de votes demandés et payés des millions $ par le Repus… et qui ont démontré que Biden en avait davantage que Trompe ! Pourquoi le ridicule ne tue-t-il pas , maudit !?!

      1. igreck dit :

        Tout comme (*&?%$# correcteur de marde !)

  24. Pierre S. dit :

    ———————-

    Les cyber attaques russes ont p-e tout simplement démontré que oui l’élection comportait
    un certains nombre de votes illégaux mais le problème c’est qu’ils avantageaient les républicains et
    que la défaite de Donald est p-e en effet beaucoup plus cinglante.

    Alors, fin des émissions, Poutine va dealer avec Biden.

  25. Lecteur_curieux dit :

    Ah Poutine peut fabriquer des réalités pour les autres mais sans faire abstraction de la réalité sans vivre dans le déni constant contrairement à Donald Trump du moins l’impression qu’il donne par ses attitudes et comportements.

  26. treblig dit :

    HS ( bataille intestine)

    Trump annonce dans un reset que Kemp et Raffensperger , hauts dirigeants républicains de la Géorgie, iront en prison prochainement pour avoir certifiés les résultats de l’élection. Le tout sans preuves naturellement

    Encore une fois, le « bully » fait de l’intimidation.

    1. gl000001 dit :

      Il a déjà annoncé la même chose pour Hillary, Obama, Joe et Hunter Biden, … On sait ce qui est arrivé. Les accusations ont été envoyées sur le porte-avion qui s’en allait vers la Corée du Nord 😉

  27. Gina. dit :

    Va-t-il virer son patron pour avoir mis le dernier clou à son cercueil comme il a fait avec son procureur Barr .

  28. Putin est un hypocrite et un salopard.

    Les cyberattaques lancés contre les USA ainsi que les révélations sur la tentative d’assassinat du dissident Navalny démontrent jusqu’où il est prêt à aller pour assoir son pouvoir.

    Biden devra se méfier de ce « serpent venimeux ». Ne jamais lui faire confiance.

    On devrait avoir assez rapidement une bonne idée où se situe Biden face à Russie

    En attendant, le vide va se faire, à partir de maintenant, autour de « DiparDon ».

    En politique, il n’y a pas d’amis. Il n’y a que des intérêts.

    « Le clou dans le cercueil » est effectivement une bonne expression pour décrire ce qui est en train de se passer avec l’Escroc-En-Chef

    1. Ziggy9361 dit :

      😂😂👍👍👍👍et ça c’est pour lui,la chose 🖕🖕🖕

  29. fylouz29 dit :

    FLASHNEWS !
    On nous informe qu’une source anonyme vient de révéler l’existence d’un tableau inachevé appelé : « Vladimir Poutine menant la délégation de chefs d’états félicitant Donald Trump pour sa « très, très grande et brillante victoire ».

    https://www.akg-images.fr/Docs/AKG/Media/TR3_WATERMARKED/1/b/a/4/AKG18819.jpg

    Selon cette même source anonyme, l’individu à l’extrême droite ne serait autre que Joe Biden s’enfuyant comme un méprisable lâche devant ce triomphe mérité.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :