Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Pour la première fois depuis sa confirmation en tant que juge de la Cour suprême, Amy Coney Barrett a joué un rôle décisif dans une décision. Par cinq voix contre quatre, la plus haute instance américaine a bloqué mercredi soir les restrictions imposées par le gouverneur de l’État de New York aux offices religieux pour combattre l’épidémie de coronavirus. En mai et en juillet, la Cour suprême avait approuvé des restrictions semblables en Californie et au Nevada. Son président, John Roberts, s’était alors joint aux quatre juges progressistes de l’époque, parmi lesquels se trouvait encore Ruth Bader Ginsburg, décédée en septembre dernier.

Dans une décision non signée, la majorité a affirmé que les restrictions imposées par Andrew Cuomo bafouaient le premier amendement de la Constitution américaine garantissant le libre exercice du culte. Le gouverneur de New York avait décidé de limiter à dix le nombre de personnes pouvant assister aux messes et autres célébrations dans les zones dites rouges et à 25 dans les zones oranges.

Comme il l’avait fait en mai et en juillet, John Roberts s’est joint aux juges progressistes dans cette décision annoncée tard mercredi soir. Cette fois-ci, cependant, il se trouvait en minorité. Dans une opinion dissidente, il a noté que la Cour suprême n’aurait pas dû intervenir dans le dossier, d’autant que le gouverneur de New York avait assoupli les restrictions contestées par divers groupes religieux.

«C’est une lourde affaire de passer outre les décisions prises par les responsables de la santé publique concernant ce qui est nécessaire pour la sécurité publique au milieu d’une pandémie mortelle», a-t-il écrit.

(Photo Getty Images)

171 réflexions sur “COVID-19 et religion : la juge Barrett fait pencher la balance

  1. Sjonka dit :

    Et ça ne fait que commencer….

  2. Mystik dit :

    Le titre de « Juge en chef » de John Roberts n’est maintenant plus que symbolique. Le vrai juge en chef est Clarence Thomas.

    1. Benton Fraser dit :

      C’est que Clarence Thomas n’a rien d’un chef, plutôt le plus paresseux, ayant l’habitude de pratiquement jamais expliquer ses positions dans les jugements….

      1. jeani dit :

        @Benton

        Et, le plus constipé de la drette ultra-profonde.

      2. M.Rustik dit :

        @Benton, il n’a rien à expliquer le juge Thomas, car il n’y a aucune réflexion concernant ses positions dans les jugements (il applique une pensée unique sans soupeser les tenants et aboutissants)

  3. ProMap dit :

    Jamais ma foi n’interviendra dans mes décisions (dans mes mots) disait cette dame.

    Barrett n’est-il pas le diminutif de Barr?

    1. Ziggy9361 dit :

      Je dirais plutôt le superlatif avec un effet de laxatif.

    2. Emalion dit :

      C’est comme la porte-parole de la maison blanche qui disait a son entrée en poste « Je vais dire la vérité » de la bullshit pour les caméras

    3. simonolivier dit :

      Vous vous attendiez à quoi d’une suceuse de bible?

      1. kintouai dit :

        «Vous vous attendiez à quoi d’une suceuse de bible? »

        Surtout quand il s’agit d’une bible numérique, dont le texte est en bits…

    4. J,y croirai quandjeverrai son jugement sur l,avortement

  4. FBeauchamp dit :

    Ce n’est qu’un début!
    Grâce à la société fédéraliste financée par des caisses occultes de milliardaires comme les Koch! Le pouvoir judiciaire sans expertise scientifique au-delà des élus qui veulent combattre une pandémie!

    P.s merci à M.Hétu pour ce blog à la fois informatif et fort distrayant! 👍

  5. Christine Lavoie dit :

    C’est normal pour la Amy Coney Barret : Dieu sauvera les « bons » croyants ! Comme elle veut que le royaume de Dieu arrive sur Terre, elle applique ce qui est écrit dans l’l’apocalypse

    Ap 20:4 Et je vis des trônes; et à ceux qui s’y assirent fut donné le pouvoir de juger. Et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, et de ceux qui n’avaient pas adoré la bête ni son image, et qui n’avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec Christ pendant mille ans.

    C’est l’interprétation du 1er amendement à la sauce religieuse et non celle de sauver des vies.

    1. Benton Fraser dit :

      C’est quand même la première position pro-avortement du juge Barret:
      « Venez prendre la chance de vous faire avorter dans les lieux de cultes! »

      1. Haïku dit :

        Excellente remarque !!! 👌👌👌

  6. Louis dit :

    Si vous voulez aller au ciel, allez à la messe en gang, pas de masque. Vous allez même peut-être y arriver plus vite que vous ne le pensiez…

    1. Dekessey dit :

      On appelle ça la sélection naturelle.
      Le seul problème c’est qu’avant de partir, ils vont possiblement surtaxer les ressources du système de santé, qui pourraient être plus utiles pour d’autres personnes.
      Désolé pour les croyants pratiquant ce matin, ben d’la misère avec la bêtise humaine.

      1. Michèle dit :

        @Dekessey
        Je seconde vos propos! 👍

  7. treblig dit :

    La cour suprême, a statué que diverses mesures de santé publique du covid 19 nuisent à la liberté de religion dont celle de s’assembler.

    Bon, on prends note.

    Sauf que, disons aujourd’hui aux États-Unis, il y aura 200 000 nouveaux cas et possiblement 2 000 morts. Et probablement beaucoup plus dans les prochains jours vu le congé de Thanksgiving et l’ habitude des américains à voyager ce jour-là.

    Je suis pas théologien mais , il me semble vu le contexte, qu’une prière individuelle faîte à Dieu chez-soi dimanche prochain pourrait suffire ? Non?

    1. Réal Tremblay dit :

      «Tu ne tueras point» Hey! les supposés croyants! Relisez vos commandements et préparez-vous pour St-Pierre qui ne doit pas comprendre en ce moment pourquoi vous envoyez vos semblables à l’abattoir.

    2. Benton Fraser dit :

      Je trouve qu’il y a une certaine forme d’hypocrisie. Ces « preachers » américains qui diffusent leurs sermons a des milliers de fidèles à la télévisions, et bien, ce ne sont pas des vrais pratiquants?!?!?

  8. ghislain1957 dit :

    Ils aiment ça crever du COVID-19 aux zétats-zunis, et bien crevez.

    Je n’ai plus aucune pitié envers ce peuple si borné au point de faire passer leur ami imaginaire en premier au détriment de la vie humaine.

  9. marylap dit :

    Les États-Unis sont en train de devenir une théocratie. Le droit de pratiquer sa religion ne devrait pas être plus importante que de protéger la santé des gens. Me semble qu’en 2020 ça ne devrait pas être compliqué à comprendre. Quant à Barrett, sa décision ne me surprend pas le moins du monde. C’est clair qu’une ultra catholique n’aura pas tendance à prendre la science en compte dans ses jugements.

    1. richard311253 dit :

      @marylap

      Comme vous, la décision de Barrett ne me surprend pas. Cela s’inscrit, cette décision, parfaitement dans le sens de ce qu’elle a annoncé avant sa nomination, ultra catholique conservatrice.

      Maintenant, est-ce qu’un juge est imputable de ses décisions ? Je pose la question car aux USA, il y a des effluves de justice différentes d’ici au Québec.

      Je suis aussi d’accord avec vous que dans ce cas-ci le droit à supplanter les devoirs, que le jugement a penché pour le droit de la personne alors que le problème affecte l’ensemble de la société.

      Mais a t’elle failli à la loi ? D’un point de vue conservateur, je dirais non !

      Maintenant, a t’elle interprété la loi ? Possiblement !

      A t’elle dépassé l’esprit de la loi ? Cet espèce de latitude de justice qui flirte avec le gros bon sens. Votre idée vaut la mienne.

      Tout ça pour dire que, si la décision ne fait pas mon affaire, elle demeure dans les limites acceptables de la loi.

      Les limites acceptables de la loi, c’est élastique ça. On en aura une bonne idée si 45 se rend à la Cour Suprême.

      1. Marylap dit :

        Je pense que le problème vient surtout de l’interprétation très originaliste de la constitution que certains juges ont. La liberté d’expression et la liberté de religion ont le dos large aux É-U et prime trop souvent sur le bien commun.

      2. richard311253 dit :

        @Marylap

        Vous définissez bien la différence entre les droits et les devoirs.

        perso, je crois que la pensée conservatrice penche vers les droits alors que la pensée plus ouverte, que l’on nommera démocrates pour le coté pratique penche vers les devoirs.

        Pas facile de comprendre la position et choix de l’autre camp et inversement.

        Xnicden a lu le résumé du jugement de la Cour Suprême. C’est ce qu’il fallait faire car cela permet de relativiser un jugement qui va dans le sens contraire du gros bon sens,…………………….pour nous.

        Ici au Québec, l’institution n’a plus le lustre et l’ascendant qu’elle avait il y a 50 ans. Ce qui ne veut pas dire que les québécois ne sont pas spirituels, dans le sens de la foi.

  10. kyrahplatane dit :

    Tant qu’on respecte le premier amendement au yable les morts.

  11. Geneviève dit :

    C’est ça… après ils iront aux funérailles! Champions!

  12. Mystik dit :

    Joe Biden est catholique, le deuxième POTUS a l’être en fait. Il a maintenant une belle opportunité de faire preuve de leadership en prenant position contre le diocèse et appuyer la politique du gouverneur Cuomo. Va-t-il le faire?

    1. lechatderuelle dit :

      Mystik Jamais de la vie!!! Biden ne mettra pas le pied dans ce nid de vipères….. surtout que dans les faits, il n’est pas Président… et même en étant Président, personne n’oserait s’attaquer aux religions aux USA….

      ce sont de gros bâilleurs de fonds et les politiciens sont « sensibles » à leurs arguments qui finissent par $$……

    2. MarcB dit :

      En passant, le pape a sévèrement critiqué les gens qui refusent de porter le masque ou que réfusent les restrictions sanitaires.
      https://www.cnn.ph/world/2020/11/25/Pope-Francis-criticizes-people-who-refuse-to-wear-masks.html

      Et aux Québec, les imans on même indiqué à leurs fidèles de respecter les restrictions limitant le nobres de participants. Donc de dire que les restrictions empêchent la pratique du culte est plutôt une excuse à géométrie variable.

      1. gl000001 dit :

        « On a notre propre géométrie parce qu’on a pas le système métrique nous » – Un déplorable ou un juge de la SCOTUS (c’est la même chose).

  13. MarcB dit :

    Bon, comme le dit @Sjonka, ça ne fait que commencer…
    J’espère que le gouverneur Cuomo jouera le jeux de « l’hypocrite offensé »:
    1) Parfait, vous pouvez vous rassembler pour exercer votre culte peu importe le nombre,
    2) Afin de respecter le préambule de la constitution « We the people,…, in order to… promote the general Welfare », tous ceux qui assisteront à des rassemblements intérieurs de plus de 25 personnes devront obligatoirement se confiner pour une semaine afin de protéger la santé des citoyens, sinon une grosse amende les attend.

    C’est tordu comme logique, mais la logique de juges conservateurs l’est aussi. A ce que je sache, rien dans les religion n’oblige les croyants à se rassember en grand nombre. Faire un service religieux à 20 est aussi valide que de le faire à 2000,

    1. Toile dit :

      Bingo.

    2. Robert Giroux dit :

      Parlons-en de la Constitution américaine… Dans son préambule on peut lire :
      Nous, le Peuple des États-Unis, en vue de former une Union plus parfaite, d’établir la justice, de faire régner la paix intérieure, de pourvoir à la défense commune, de développer le bien-être général et d’assurer les bienfaits de la liberté à nous-mêmes et à notre postérité, nous décrétons et établissons cette Constitution pour les États-Unis d’Amérique.

      Et bien … le bien-être général n’a vraisemblablement pas profité à tous de manière égale.
      Tant que l’auge était pleine et que la majorité y avait accès, on ne faisait pas trop de cas des inégalités…
      Pire! On disait que c’était par sa propre faute si on ne réussissait pas.
      Aujourd’hui, la nation n’est pas tranquille, la justice est rare et les bienfaits de la liberté sont bien maigres.
      La défense nationale, cependant, est substancielle mais qu’est-ce que l’Amérique défend ?

      La justice est pour les bien-nantis et peut être acheté facilement.
      Ce n’est pas pour rien que la déesse de la Justice a un bandeau sur les yeux et il ne lui manque qu’un pince-nez pour que l’odeur de l’argent ne l’influence pas plus que la couleur de la peau de ceux qui réclament justice!
      L’Amérique est un pays violent où les citoyens s’entretuent pour un téléphone portable ou une paire de godasses.
      Les prisons débordent et les couloirs de la mort aussi.
      La vie y est supposément sacrée tant que vous êtes un fétus dans le ventre d’une femme…
      Après, c’est bonne chance mon ti-pit et bienvenue aux USA, land of the Brave and free…
      Démerdes-toi et ne comptes pas sur l’état pour t’assurer un minimum de vie décente.
      Aux Zétats, c’est chacun pour soi et après moi le Déluge !

  14. Nina de Villeneuve dit :

    Le travail à distance, l’école à distance, me semble que la prière à distance c’est encore plus facile et ne brime personne surtout que la  »personne » à qui on s’adresse est déjà pas mal à distance.

  15. monteregien dit :

    Donc si quelqu’un fondait une religion qui exige que ses membres se réunissent chaque dimanche et jouent à la roulette russe, la Cour suprême n’y verrait aucun inconvénient?

    1. richard311253 dit :

      Monteregien,

      Ou peut être le contraire car n’y a t’il pas une exigence de se présenter tous les dimanches et que cela indisposerait une partie des membres.

      C’est l’ennui avec les droits, il y a toujours quelqu’un de pas satisfait qui crie à la violation de ses droits. et tout le monde à raison.

      Comme société, va démêler ça asteur !

  16. Toile dit :

    Ben coudons, les cimetières ne seront pas remplis d’âmes perdues.
    dixit barr ett

  17. PROBERT dit :

    La décision de la cour aura une lourde conséquence dans certaines communautés religieuses où il est à prévoir que le taux de contamination et de mortalité sera beaucoup plus important que dans le reste de la société. Quand on parle d’une foi aveugle.

  18. Louise dit :

    La juge Amy Barrett ne sera jamais une grande juge. Premièrement parce qu’elle a été placée là par Trump pour lui sauver la peau des fesses et par des groupes religieux pour défendre leurs intérêts.
    Si elle avait été une vraie professionnelle, elle n’aurait jamais postulé pour ce poste sachant que ses convictions personnelles allaient inévitablement interférer avec ses décisions, malgré ce qu’elle a affirmé lors de son audience.
    Malheureusement ses décisions vont toujours refléter son étroitesse d’esprit et son parti-pris.
    On peut donc dire qu’elle est un pion et qu’elle accepte de jouer ce rôle.
    Pas de quoi être fière.

    1. Mona dit :

      Avis tout à fait fondé @Louise

      1. Haïku dit :

        Je seconde !!!

    2. chicpourtout dit :

      @Louise
      Et vous savez qu’un juriste américain de grande expérience a partager récemment dans mon milieu professionnel que cette femme était absolument brillante… Pour l’objectivité des décisions rendues par cette femme ont repassera… C’était à prévoir. Quand vous dites « un pion » tout est dit…

    3. Alexander dit :

      @ Louise

      On nous l’a décriée comme une fervente religieuse plutôt qu’une excellente juriste sur ce blogue.

      Disons que sa première décision ne va pas dans la bonne direction, mais je me garderais une petite gêne avant de la cataloguer. Il y a quand même quatre autres juges – conservateurs- qui ont voté avec elle.

      Si, à la longue, ses jugements sont altérés par ses convictions religieuses personnelles, on pourra la qualifier de pion plutôt que de juge.

      Si elle croit vraiment en son Dieu, pas sûr que ce dernier sera bien fier qu’elle laisse des gens mourir au nom de la liberté de culte. La vie va la rattraper tôt ou tard.

      La CS ne devrait pas être un parti politique.

  19. lechatderuelle dit :

    aux USA c’est donc la Cour Suprême qui dirige le pays… à quoi bon faire des élections dans ce cas???

    ah les religions… toujours à nuire aux sociétés….

    ils aiment ça mourir pour rien aux USA… ben gâtez-vous!….

    Un moment donné… faut laisser la bêtise humaine s’exprimer et la laisser ainsi, disparaitre….

    Sont capable d’atteindre 350 000 morts avant la fin de l’année avec ce jugement éclairé…. Allez USA….

    1. Robert Giroux dit :

      « Bêtise humaine. « Humaine » est de trop : il n’y a que les hommes qui soient bêtes. »
      (Jules Renard)

  20. Layla dit :

    Des restrictions ça bafouent toujours quelques choses et/ou quelqu’un.

    Mais quand la vie des gens est en danger les restrictions c’est OK 👌

    Les limites de vitesse, l’alcool au volant, fumer dans des lieux publics…

    Mais la religion n’a pas à sauver des vies? Pourquoi elle ferait exception. Le COVID c’est l’affaire de tous.

    Les Églises doivent faire leur part.

    C’est un acte de charité et d’amour de se protéger et de protéger les autres ce n’est pas contre Dieu ses restrictions c’est pour le peuple et le peuple de Dieu.

    Bien triste pour A. Cuomo qui se dévoue pour essayer de sauver des vies pour ramener à la normale la vie a NewYork.

    Pour Amy Coney Barrett la Constitution est aussi sacrée que la Bible. Ce qui est sacré pour moi c’est la vie. La et/ou les personnes à blâmer ce sont ceux qui ont amené les restrictions du COVID-19 à la cour.

  21. Loufaf dit :

    Les states sont en pleine pandémie non contrôlée et Mme la juge fait passer la pratique de la religion avant la santé publique.
    Alors, on peut imaginer si la question de l’avortement se retrouve devant la CS …..

  22. steelgun dit :

    Qu’ils aillent crever dans leurs églises, leurs temples, leurs synagogues, leurs mosquées.

    Leurs Dieux reconnaitront les leurs, ils feront le tri.

  23. Christine Lavoie dit :

    J,espère qu’elle ira à la messe et qu’elle partagera avec tous les fidèles l’ostie et le Covid19. Cela aidera beaucoup Biden !

    1. garoloup dit :

      J’ai lu quelque part qu’elle avait eu la Covid il y a qq mois…

      1. Benton Fraser dit :

        Et comme Dieu l’a épargné, pour elle, le meilleur vaccin contre la covid-19 reste la foi!!!!

  24. Apocalypse dit :

    Donc, la croyance en quelque chose qui n’existe peut-être même pas – et vraisemblablement pas – est plus importante que la vie de gens en chair et en os devant nous, pourquoi pas? 😢😢😢

    Ca confirme les craintes qu’on avait sur ce femme; ça ne lui a pas pris beaucoup de temps pour faire parler d’elle pour les mauvaises raisons et ce n’est sans doute pas la dernière fois.

    1. lechatderuelle dit :

      Apocalypse la vie humaine ne vaut pas chère…. un peu partout on le voit… on bombarde à l’aveugle ici et là partout sur la planète… on laisser crever de faim des millions de personnes chaque année…. des centaines de milliers de personnes sont carrément vendues chaque année pour quelques centaines de dollars…. des gens sont assassinés pour presque rien….

      la promesse d’un monde « meilleur » … où tous nos amis et familles se promènent heureux et tout nu avec des feuilles ici et là… où des rivières de miel coulent et des vierges attendent…. ou que les gens reviennent vivre sur Terre dans une autre forme ou un autre corps excitent plusieurs croyants…
      et on s’étonne de voir autant d’adeptes des théories du complot!!

      L’idée de s’agglutiner tous ensemble dans une bâtisse pour répéter les mêmes phrases ensemble pour « subir » sa vie dans l’allégresse n’est qu’un besoin de contrôle de sa gang…. le contrôle est plus important que la santé…

      Le contrôle c’est le pouvoir…. que des gens en crèvent, c’est très secondaire… plus y’a de martyrs et plus ça attire le renouvellement des stocks….

      à toutes les époques, les religions on tété un véhicule pour les maladies virales…. Faut croire qu ‘au XXI ième siècle, nous n’avons pas encore suffisamment évolué en tant que groupe pour comprendre un concept simple…

    2. Robert Giroux dit :

      La Foi, c’est la croyance absolue sans questionnement !
      C’est aussi parfois le sourire béat et un peu crispé par la peur !!

      La croyance est le fait de tenir pour réel l’existence de quelqu’un ou de quelque chose qui n’est pas perceptible par l’expérience.
      La croyance est une façon de penser qui permet d’affirmer, sans esprit critique, des vérités ou l’existence de choses ou d’êtres
      sans avoir à en fournir la preuve, et donc sans qu’il soit possible de démontrer qu’elles sont fausses.

      Exemples de croyances : l’âme, le karma, les fantômes, la réincarnation, le paradis, Dieu …

      « Ce qu’il y a de plus extraordinaire peut-être dans le besoin de l’extraordinaire,
      c’est que c’est, de tous les besoins de l’esprit, celui qu’on a le moins de peine à contenter. »
      (André Gide)

  25. christian reny dit :

    je vais être méchant mais il va y avoir un hausse des cas dans les milieux religieux moi je ne soignerais pas ce genre de personnes

    1. Dekessey dit :

      Exact. Les hopitaux débordent. Ceux qui méritent d’être soigné ne devraient pas faire les frais de ces irresponsables.
      Qu’on les fasse signer une décharge avant d’entrer à l’église.

  26. Apocalypse dit :

    @PROBERT – 08:51

    ‘La décision de la cour aura une lourde conséquence dans certaines communautés religieuses …’

    Vous avez sans doute raison et on ne pourra pas dire qu’ils n’auront pas couru après 😢.

  27. gl000001 dit :

    Pour qui t’as de l’antipathie (les gentils)
    Pour qui t’as un gros penchant (les méchants)

    Ils crèveront le cul béni (les gentils)
    Ils crèveront le cœur content (les méchants)

    « Les gentils, les méchants » Michel Fugain

  28. chrstianb dit :

    Bon reportage sur la COVID-19 qui circule comme un incendie de forêt au Dakota du Nord.
    Édifiant.
    https://ici.radio-canada.ca/recit-numerique/1072/covid-coronavirus-dakota-nord-sanitaire

    1. Robert Giroux dit :

      Population de l’état du Dakota du Nord : 800 000 personnes …
      Dakota du Sud : Moins de 900 000 habitants …
      Nombre de sénateurs pour ces deux états : QUATRE !

      Chaque état envoie deux sénateurs à Washington,
      indépendamment du nombre de citoyens dans chaque état.
      Les deux sénateurs de la Californie représentent chacun 18 million de citoyens…

      Les petits états (comme le Wyoming, Montana, Idaho…) n’ont pas de grands centres urbains, sont beaucoup plus ruraux; ils n’ont pas une grande diversité raciale et/ou ethnique avec une population plus âgée et moins éduquée, religieuse et un peu raciste sur les bords.

      Au Wyoming… 600 000 !!
      Vermont …650 000
      Alaska … 750 000
      Au Montana … 900 000
      Delaware … 950 000

      – Dans les faits, 50 millions (un/sixième de la population) de personnes élisent près de la moitié des sénateurs américains !

      1. MarcB dit :

        Une autre façon encore plus tordues de représenter ces chiffres
        – Les 22 états les moins populeux: 40.3 million, 44 sénateurs
        – Californie: 39.5 million, 2 sénateurs

        Et ni Washington DC (700000), ni Puerto Rico (3.193 million) ne sont représenté au sénat.

        J’appelerais ça le prix Nobel de « gerrymandering ».

  29. gigido66 dit :

    Je lui accorderais le titre de « SUPER SPREADER »…
    depuis quelques semaines, les moments où elle apparaît, l’occasion est rêvée pour le Coronas Virus de se multiplier, que ce soit lors de la réception à la MB ou ici avec cette obscurantiste interprétation de la loi. Bravo, t’as tout compris, ma belle!
    L’aide au prochain, la protection des plus vulnérables…mon oeil!

  30. Marilyne dit :

    Cette pandémie a été politisé et à ce point polarisé que si ca se poursuit dans ce sens, il restera beaucoup moins de républicains aux prochaines élections.

    1. gigido66 dit :

      C’est la grâce que je nous souhaite!

  31. Denis Girard dit :

    Ils se disent pro-vie, ils sont contre l’avortement pour mieux les faire mourir par la suite, ils sont plutôt masochiste

    1. igreck dit :

      Pro-vie est le terme qu’ils utilisent parce qu’ainsi ils nomment implicitement leurs adversaires de anti-vie ! Et comme personne n’est contre le vertu !?! En fait, le terme qui convient est anti-choix parce qu’ils refusent aux femmes un chois qui ne regarde qu’elles sur les conseils de leur médecin.

  32. xnicden dit :

    J’ai lu le résumé du jugement fait par scotusblog. Pour ceux que ça intéresserait c’est ici:

    https://www.scotusblog.com/2020/11/justices-lift-new-yorks-covid-related-attendance-limits-on-worship-services/

    J’en comprends tout d’abord que les décisions se veulent temporaires jusqu’à ce que la Cour d’appel se prononce sur le fond et, le cas échéant, la SCOTUS aussi. N’empêche que cela donne une bonne idée de comment le débat va s’orienter sur le fond…

    Les juges ont retenu qu’il y avait un certain mérite à l’argument des églises et synagogues à l’effet qu’il injuste de ne pas les traiter comme des services essentiels (je sais…) pour lesquels ne s’appliquent pas de restrictions pour le nombre de personnes. Même chose pour l’argument voulant que l’État aurait pu déterminer des restrictions en fonction de la capacité d’accueil des salles.

    La SCOTUS retient au final que si les décisions de l’État ne sont pas suspendues « they will result in permanent harm to people who cannot attend and for whom a livestream of services is not an adequate substitute. »

    J’ai beau savoir que la notion de dommage permanent est le test pour tous ces types de décisions temporaires, n’empêche que son application ici me laisse sans voix.

    1. richard311253 dit :

      Xnicden,

      Voilà qui rajuste la perspective du jugement populaire.

      Ce jugement penche du coté conservateur sans trahir la loi, c’est moi qui le dit. J’imagine que si le jugement avait été en faveur de Cuomo, il y aurait, comme ici mais chez les adversaires conservateurs, une floppée de commentaires désapprobateurs, voire incendiaires.

      Comme je l’ai écrit plus tôt, si je ne suis pas d’accord avec le jugement, il n’est pas hors la loi.

      Ce qui sera intéressant de suivre, c’est si 45 va à la Cour Suprême. Là, ça risque d’être autre chose !

      1. xnicden dit :

        J’y vois un conservatisme juridique extrémiste qui donne préséance à la notion de croyance religieuse sincère.

        Parce qu’au final les vrais dommages permanents seront subis par ceux qui vont être contaminés par la covid-19 suite à ces rassemblements religieux.

    2. MarcB dit :

      En lisant l’article, on y lit ce point:
      « For example, although a synagogue or a church in a red zone is limited to 10 people at a service, there are no limits on how many people a nearby “essential” business – which can include acupuncture or a camp ground – can admit. »

      Afin de respecter le jugement, je crois que Cuomo pourrait modifier le règlement rn incluant la différence entre intérieur (Acupuncture) et extérieur (Camp Ground), imposer des restrictions variables selon la grandeur des salles, et restreindre au minimum la liste des services essentiels.

      Présentement, la limite est 10 personnes peu importe le lieu. Mais dans une cathédrale qui peut en accueillir 2000 participants, la limite sanitaire pourrait être plus élevée. Même chose pour les salles de classes versus un salon d’acupuncture.

      1. xnicden dit :

        Je trouve votre proposition très intéressante… La grandeur des salles est un critère objectif.

        Mais n’empêche que les lieux de cultes veulent être assimilés à des services essentiels pour qui on n’applique pas les mêmes critères qu’aux autres.

      2. Mona dit :

        Merci @MarcB c’est formidable d’avoir le jugement original.
        Et d’accord avec votre interprétation : la notion de variabilité, d’adaptation au lieu, ouvre des voies d’interprétation et de recours.
        Pn sort du conflit ou de l’oukaze.

      3. MarcB dit :

        @mona remerciez @xnicden, moi je n’ai fait que du copier/coller 😉

        A la lecture du lien de @xnicden, je dois admettre que la définition de services essentiels par l’état de New-York pourrait être jugée arbitraire et qu’il faudrait débattre et entendrepplus d’arguments avant de statuer.
        Cependant, est-ce qu’il fallait vraiment suspendre le règlement avant de pouvoir en débattre? « Dommages permanents » pour ceux qui ne peuvent assister à leur service religieux? C’est là ou je décroche.

  33. NatC dit :

    Je ne peux pas m’empêcher de penser à l’archevêque de Montréal qui organisait d’immenses processions en pleine épidémie de variole. De toute évidence l’humain n’évolue pas très vite.

  34. jeanfrancoiscouture dit :

    Et c’est parti. Voilà la «croyance» qui prend le pas sur la science
    .
    «Les meneurs d’une secte ne reculent devant rien, car leurs scrupules mêmes font partie de leur tactique. (…) S’insinuer dans les esprits, se rendre maître de leurs secrets, les dépouiller en quelque sorte d’eux-mêmes, de leur unicité, leur enlever jusqu’au privilège, jugé inviolable, du «for intérieur», quel tyran, quel conquérant a visé si haut? Toujours la stratégie religieuse sera plus subtile, et plus suspecte, que la stratégie politique.» (Cioran)

    Toute une stratégie en effet: D’abord ériger la croyance au rang de «droit fondamental» puis mettre une majorité de «croyants bornés» en position «légitime» d’interpréter l’étendue de ce droit dit «fondamental» sans égard pour la science et le droit à la vie en situation d’épidémie. Et voilà la démocratie paralysée.
    Le plus frustrant c’est que c’est cette même démocratie qui s’est auto-étranglée en élevant la croyance au rang de droit dit «fondamental» ouvrant ainsi la porte aux pires abus de droit. Manifestement, tous ces bien pensants, auteurs de Constitution et d’amendements, n’avaient pas lu le Traité théologico-politique de Spinoza (1632-1677) dans lequel il écrivait: «Les pratiques ferventes et religieuses devront se mettre en accord avec l’intérêt public.» Exactement le contraire de ce que vient de faire cette juge en faisant preuve d’une forme de manque de jugement confinant au fanatisme.

    On serait alors tenté de dire «Si vous tombez malades, vous vous arrangerez avec votre Être dit «Suprême» ». Le problème c’est qu’ils ne vont pas tomber malades juste entre eux. Ils vont semer à tout vent, disséminant la maladie et la mort chez des gens qui ne font pas partie de leur cercle et qui n’ont rien demandé, se fiant à la préséance de l’intérêt public protégé par les autorités civiles.

    1. Haïku dit :

      Excellent énoncé ! 👏👏👏

    2. igreck dit :

      Et dire que ces pratiquant se moquent des intégristes musulmans qui veulent nous ramener à l’époque de leur prophète autour de l’an 650 !?

  35. Pierre S. dit :

    ———————————

    Ils sont pro-vie et ils prennent une décision qui va laisser les gens complètement
    vulnérable face à une pandémie qui rafle entre 2000 et 3000 vies par jour actuellement..

    C,est ca que ca donne 3 juges de Trump et 3 juges de Bush père et fils.

  36. Madalton dit :

    Propagez le virus les uns les autres.

    Qu’ils diffusent les services religieux à la télé ou sur internet.

    Une synagogue de Brooklin a reçu une amende de 15 000$ pour un mariage avec plusieurs milliers de personnes. Tant qu’à moi, ç’aurait été quelques millions. Qu’est-ce qu’ils ne comprennent pas? Arrivez au XXIe siècle et allez vivre ensemble et vous vous marierez plus tard. J’ai lu au printemps que les mariés ne voulaient pas laisser un logement vide.

    https://www.lesoleil.com/actualite/covid-19/new-york-amende-de-15-000-dollars-apres-un-mariage-hassidique-avec-des-milliers-de-personnes-4513c26395cadb143b505c865494dcb1

    1. gigido66 dit :

      Rien de surprenant….certains Juifs Hasssidiques, qui d’ailleurs ont un lien três forts avec certaines communautés vivant au Nord de Montréal, ne comprennent rien du tout…et le virus, en y trouvant un nid douillet, se propage entre eux et , forcément entre les frontières…
      En plus de ne pas vouloir s’intégrer « au minimum » avec les sociétés qui les accueillent, ils contribuent à la propagation du virus à cause de leurs traditions particulières qu’ils ne veulent pas mettre en sourdine pour le temps nécessaire.

      1. MarcB dit :

        Dans certaines communautés religieuses très conservatrice, pas seulement juives, qui base la majorité de éducation sur l’étude des textes sacrés plutôt que les sciences, les notions de virus, contagions, vaccination, etc… sont des concepts que la majorité de leurs membres ignorent. C’est des paroles d’hérétiques.

        Difficile dans ces cas de forcer leur membre à respecter des règles qui ne viennent pas de leurs textes sacrés.

  37. gigido66 dit :

    Corrigez-moi si je me trompe…On ne parle pas de Kavanaugh…lui aussi a dû y mettre son grain de sel… et j’imagine pas plus brillant…

  38. jeani dit :

    Je comprends les représentants des lieux de culte d’avoir soumis cette interdiction du Gouverneur à la CS.

    La raison se limite à une diminution d’entrée de $$$$!

  39. Gilles Gougeon dit :

    Tant que les billets de banque américains seront coiffés de la devise « IN GOD WE TRUST », inutile de croire que la religion n’influencera pas le comportement « moral » et les décisions de justice.

    Il faut nuancer le respect de la foi du respect des religions. La décision d’interdire au gouverneur Cuomo le droit de resteindre le nombre de fidèles dans un lieu de culte révèle bien à quel point on a mis la religion devant la foi. Les religions sont des regroupements humains autour d’une croyance et, donc, des rassemblements de personnes que l’on peut influencer politiquement pour en tirer profit. Toutes les religions ont d’abord commencé à exister comme « sectes » avant de devenir assez importantes pour effacer le sectarisme et glorifier la puissance des rassemblements.
    Or, il est ironique de voir que ce sont justement les « rassemblements » qui favorisent la transmission de la Covid…!

    1. richard311253 dit :

      Gilles Gougeon vous écrivez,

      « Il faut nuancer le respect de la foi du respect des religions. »

      Tellement d’accord avec cela.

    2. jeanfrancoiscouture dit :

      @Gilles Gougeon: «Toutes les religions ont d’abord commencé à exister comme « sectes »…»

      Eh oui. Par exemple, selon Ernest Renan: «« Le christianisme est un essénisme** qui a largement réussi ».
      **Essénisme : Ancienne secte juive qui prônait l’ascétisme, la pauvreté, le refus de l’argent et des plaisirs.

      Jean-François Kahn est allé un peu plus loin: «En fait, toute religion est une secte qui a réussi. On donne d’ailleurs le nom de secte à toute église non officielle qui concurrence les églises officielles.»

      Et ça n’est pas d’hier que le «pouvoir» et la religion s’allient pour «guider» le peuple. Depuis Georges Clémenceau qui a inventé la formule choc, cela s’appelle «l’alliance du sabre et du goupillon» Puis Jean Ferrat l’a chanté.

      1. Ziggy9361 dit :

        Mr.Couture il y a quand même une contradiction dans les propos de Renan quand il dit et je cite » qui a largement réussi « et la définition qu’il donne de l’essénisme versus l’église traditionnelle.
        Au Étatsunis peut être le gourou à perverti la secte.

      2. jeanfrancoiscouture dit :

        @Ziggy9361: La «définition» mot à mot de l’essénisme n’est pas de Renan. De toute façon, quand on regarde les principes que Jésus aurait décliné , particulièrement sur la pauvreté, le refus de l’argent et autres principes, on constate que cette vision se rapprochait de celle des Esséniens d’où la comparaison de Renan. Je ne vois pas là de contradiction fondamentale avec ce qui est devenu le Christianisme.

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Ess%C3%A9niens

      3. Robert Giroux dit :

        Que dit le représentant républicain à un TV preacher :
        Tu les gardes bêtes … Je les garde pauvres
        et ensemble nous leur faisons penser qu’ils seront heureux dans l’au-delà …
        Ensemble nous leur faisons penser que tout ça est de la faute de quelqu’un d’autre!

        « La religion est la maladie honteuse de l’humanité. La politique en est le cancer. »
        (Henri de Montherlant)

    3. Benton Fraser dit :

      Petite note historique du « IN GOD WE TRUST » que l’on retrouve sur la monnaie, Théodore Roosevelt, un chrétien pratiquant, disait que le fait de retrouver « IN GOD WE TRUST » sur certains billets et pièces de monnaie relevait du blasphème parce que l’on ne pourrait associer Dieu à l’argent. (référence à Jésus et les marchants du temple)
      Reste que la pratique s’est généralisée dans les année 50 dans le cadre de la guerre froide. L’idée étant de démontrer la suprématie du capitalisme sur le communisme… parce que eux, ils croient en Dieu!

  40. Pierre S. dit :

    ——————————

    Dans l’amérique de l’imbécile Trump voici actuellement la lecture que je fais de cette situation bien précise.

    Le gouverneur Cuomo doit gérer seul une crise sans précédent avec une population dense, un carrefour
    international et une population très vulnérable à cette pandémie de covid-19. La consignes de restreindre
    les évènement (religieux ou non) qui engendrent des rassemblement va de soit.

    Actuellement la SCOTUS donne le droit aux gens de se regrouper pour des raisons religieuse et ce même si tout
    les indicateurs scientifique de la santé publique estiment que de tel rencontres vont propager la maladie et
    causer la mort de bon nombre de new yorkais.

    Et le cas échéant, comptez sur Donald Trump pour accuser le gouverneur Cuomo d’être responsable
    de la gestion pourri de la pandémie dans l’état de New York.

  41. Duduche dit :

    Quelle serait la réaction de la juge Barrett si un groupe poussait la ferveur religieuse jusqu’à défendre en Cour qu’il est inconstitutionnel que les femmes travaillent? La Bible est clair à ce sujet – la place de la femme est au foyer et subordonnée à celle des hommes – et près de 2000 ans de chrétienté font jurisprudence. Sa décision montrerait probablement que les « ajustements » à la religion sont permis. Après tout, elle serait la première à devoir démissionner si elle devait approuver la demande.

    Cela dit, si différents groupes religieux veulent courir le risque de voir plusieurs de leurs fidèles mourir sottement c’est pas mal leur problème à la base. Toutefois, la société ne peut pas moralement les laisser tomber malades sans rien faire, le système sanitaire se retrouve donc impliqué malgré lui dans leurs décisions.

    Je suis d’accord avec le juge Roberts, la Cour devrait attendre d’avoir l’opinion de Dieu ou des dieux avant de juger. La sienne ou la leur propre, pas celle transmise par d’auto-proclamés connaisseurs dont la « connaissance » repose sur de la spéculation créative, aka fantasmée.

    1. Robert Giroux dit :

      « Quand Dieu se tait, on peut lui faire dire ce que l’on veut. »
      (Jean-Paul Sartre)

      1. Haïku dit :

        Bingo !!! 👌

    2. igreck dit :

      « les « ajustements » à la religion sont permis… »
      Comme cette pratique (bien pratique) de l’érouv chez les Hassidiques qui leur permet de vaquer à leurs affaires lors du sabbat alors que leurs règles religieuses leur interdisent de le faire. Quand on veut on peut ! + Il n’y a pas plus sourd (aux changements) que celui qui ne veut rien entendre !

  42. crevez

  43. renalavo dit :

    Les USA ont transgressé les principes des pères fondateurs qui ont écrit leur Constitution pour des causes pour le moins égoîstes, acceptant par le fait même d’en payer le prix, en toute connaissance de cause (dans ce cas-ci le corona virus). Grand mal leur en fasse.

  44. Maïs1988 dit :

    Si je comprends bien, c’est une question de sécurité sanitaire en peine épidémie de coronavirus, voire même « progressiste » (lol) que d’empêcher une poignée de fidèles d’assister à une célébration religieuse? Des vies sont en jeu après tout. Si les média le disent ce doit être vrai.
    Mais c’est correct d’aller en foule régulièrement au Walmart et Costco? On s’en reparle après le Black Friday!

    1. Benton Fraser dit :

      Comme à votre habitude, vous mêlez les pinceaux.

      C’est correcte en autant que vous portez le masque, lavez vos mains, respectez les distances et que la limite de personnes dans les magasins et les mesures sanitaires soit respectées….

    2. Duduche dit :

      @Maïs1988: le problème n’est pas quand il s’agit d’une poignée de fidèles, surtout s’ils fonctionnent en autarcie. Mais quand il y a des rassemblements en grand nombre, qui ne respectent aucune mesure de protection (distance, masque), et qui peuvent propager le virus dans d’autres sphères de la société. C’est plutôt le risque de dérives, comme le rassemblement récent de milliers de juifs hassidiques chantant et gesticulant sans masque dans un espace clos et étroit, qui est à craindre.

      Mais vous avez raison dans le sens où, même si elle est mise en épingle, la question de savoir si la religion est un « service essentiel » est peut-être un peu secondaire. Ce qui est bon pour les rassemblements religieux devrait l’être pour les commerces ou autres événements. À ma connaissance, les commerces – particulièrement les grandes chaines – font généralement l’effort de maintenir les mesures de protection. les matchs de football se jouent devant des gradins généralement vides ou, dans le pire des cas, très clairsemés.

  45. treblig dit :

    HS ( un peu redondant mais…)

    There is ‘NO WAY’ Biden Got 80 Million Votes! – Trump dans son tweet matinal aujourd’hui.

    Eh ben, Trump remets ça ce matin. Je me demande si il ira plus loin. Comme de déclarer les élections du 3 novembre illegales.

  46. Pierre S. dit :

    ——————————–

    Je pense que de toute façon, la majorité des américains ne sont pas prèt à faire les
    efforts nécessaires pour freiner la propagation du Virus ….

    Et le sabotage démagogue et populiste de la présidence Trump aura été beaucoup
    plus néfaste que l’influence des mérias (les méchants médias de gauche manipulés par les scientifiques.)

    Ceci dit …. ca meurt à un rythme de 2000 a 3000 personnes par jours présentement aux États Unis …
    Et dien malgré toute leur prière refuse d’intervenir … alors ces crétins de Chrétiens devraient donner une
    chance aux scientifiques.

  47. Dit en passant dit :

    J’aime bien le surnom que le Dr. Dana Gleason a associé au Dr. Scott Atlas, mais qui est également applicable à la juge Barrett ; 007, license to kill.
    Ceci dit, haro sur la juge Barrett pour ne pas faire la distinction entre religion et rester en vie, mais il y a quand même 4 autres amibes qui ont voté contre.

  48. Pierre S. dit :

    —————————–

    Pour répondre à Trump, ce n’est pas le 80 millions de vote pour Biden qui est étonnant
    mais le 74 millions de crétins qui ont voté pour un imbécile qui a été empeaché et qui risque de se
    ramasser en prison dans pas long pour corruption et divers crimes.

  49. Mona dit :

    Joyeux Thanksgiving avec cette dernière missive de Heather Cox Richardson

    26 novembre 2020

     » Cela ne ressemble pas beaucoup à un Thanksgiving cette année. Beaucoup de chaises sont vides, soit en permanence, car nous comptons maintenant nos coronavirus morts par centaines de milliers, soit temporairement, car nous restons à l’écart de nos proches pour garder le virus à distance.

    De nombreuses tables sont également vides, car les Américains ressentent le poids d’une crise économique en cours.

    Plutôt que d’être sans précédent, cette année de difficultés et de conflits politiques nous rapproche du premier Thanksgiving national qu’une année plus normale.

    Cette première célébration de Thanksgiving n’a pas eu lieu à Plymouth, Massachusetts. Alors que les pèlerins et les Wampanoags partageaient effectivement une fête de la moisson à l’automne 1621, et alors que les premiers chefs coloniaux déclaraient périodiquement des jours d’action de grâce lorsque les colons étaient censés remercier pour la vie continue et – avec de la chance – la prospérité, aucun de ces événements n’a donné lieu à notre célébration nationale de Thanksgiving.

    Nous célébrons Thanksgiving à cause de la guerre civile.

    Les Blancs du Sud ont tiré sur un fort fédéral, Fort Sumter, dans le port de Charleston en avril 1861 pour tenter de détruire les États-Unis d’Amérique et de créer leur propre pays, non pas sur l’idée américaine que «tous les hommes sont créés égaux», mais plutôt dans l’idée contraire: que certains hommes étaient meilleurs que d’autres et avaient le droit d’asservir leurs voisins. Dans les années 1850, convaincus que la société fonctionnait mieux si quelques hommes riches la dirigeaient, les dirigeants du Sud s’étaient efforcés de contourner les lois des États-Unis à leur avantage. Ils ont utilisé le gouvernement pour protéger l’esclavage en même temps qu’ils ont nié qu’il pouvait faire tout ce que les Américains ordinaires voulaient, comme construire des routes ou financer des collèges.

    En 1860, les habitants du Nord ont élu Abraham Lincoln à la présidence pour empêcher les riches propriétaires d’esclaves du sud de prendre le contrôle du gouvernement et de l’utiliser pour consolider leur propre richesse et pouvoir. Dès que Lincoln a été élu, les dirigeants du Sud ont retiré leurs États de l’Union pour créer leur propre pays. Pour leur part, Lincoln et les habitants du Nord ont décidé de mettre fin à la rébellion des esclavagistes et de ramener le Sud dans une Union dans laquelle le gouvernement travaillait pour les gens du bas, pas seulement ceux du haut.

    Les premières années de la guerre ne se sont pas bien passées pour l’Union. À la fin de 1862, les armées tenaient toujours, mais les gens du front intérieur perdaient la foi. Les dirigeants ont reconnu la nécessité à la fois de reconnaître la souffrance et de garder les Américains fidèles à la cause. En novembre et décembre, dix-sept gouverneurs d’État ont déclaré des vacances d’action de grâce.

    La proclamation largement réimprimée du gouverneur de New York Edwin Morgan à propos de la fête indiquait que l’année précédente «est comptée parmi les périodes sombres de l’histoire et que ses tristes enregistrements sont gravés sur de nombreuses pierres de foyer». Mais c’était néanmoins le moment de rendre grâce, écrit-il, car «le sang précieux versé pour la cause de notre pays sanctifiera et fortifiera notre amour et notre respect pour lui et ses institutions…. Notre gouvernement et nos institutions mis en péril nous ont amenés à une appréciation plus juste de leur valeur. »

    L’année suivante, Lincoln devança les proclamations de l’État. Le 15 juillet, il a déclaré une journée nationale d’action de grâce, et le soulagement dans sa proclamation était presque palpable. Après deux années de désastres, l’armée de l’Union était enfin en train de gagner. Sanglant, oui; battu, oui; mais gagnant. A Gettysburg au début de juillet, les troupes de l’Union avaient renvoyé des confédérés vers le sud. Puis, le 4 juillet, Vicksburg était finalement tombée aux mains de l’armée américaine Grant. Le vent militaire tournait.

    Le président Lincoln fixa le jeudi 6 août 1863 la journée nationale d’action de grâce. Ce jour-là, des ministres de tout le pays ont énuméré les victoires marquantes de l’armée et de la marine américaines au cours de l’année écoulée et ont rassuré leurs congrégations sur le fait que ce n’était qu’une question de temps avant que le gouvernement des États-Unis ne mette fin à la rébellion du sud. Leurs prédictions reconnaissaient les morts et renforçaient l’idée que leur sacrifice n’avait pas été vain, comme Lincoln lui-même l’a fait trois mois plus tard dans le discours de Gettysburg.

    En octobre 1863, le président Lincoln déclara la deuxième journée nationale d’action de grâce. Au cours de l’année écoulée, a-t-il déclaré, la nation avait été bénie.

    Au milieu d’une guerre civile d’une ampleur et d’une gravité inégalées, écrivait-il, les Américains avaient maintenu leurs lois et leurs institutions et empêché les pays étrangers de se mêler de leur nation. Ils avaient payé la guerre au fur et à mesure, refusant que la destruction paralyse l’économie. Au lieu de cela, en finançant la guerre, ils avaient également fait progresser l’agriculture, l’industrie, les mines et la navigation. Les immigrants avaient afflué dans le pays pour remplacer les hommes perdus sur le champ de bataille, et l’économie était en plein essor. Et Lincoln avait récemment promis que le gouvernement mettrait fin à l’esclavage une fois pour toutes. Le pays, a-t-il prédit, «avec une grande augmentation de la liberté», survivrait, plus fort et plus prospère que jamais. Le président a invité les Américains «dans toutes les régions des États-Unis, ainsi que ceux qui sont en mer et ceux qui séjournent à l’étranger» à observer le dernier jeudi de novembre comme une journée d’action de grâce.

    L’année suivante, Lincoln a proclamé un autre jour d’action de grâce, félicitant cette fois les Américains que Dieu les avait favorisés non seulement avec l’immigration mais aussi avec l’émancipation des anciens esclaves. «De plus,» a écrit Lincoln, «il a été heureux d’animer et d’inspirer nos esprits et nos cœurs avec courage, courage et résolution suffisants pour la grande épreuve de guerre civile dans laquelle nous avons été amenés par notre adhésion en tant que nation à la cause. de liberté et d’humanité, et de nous donner l’espoir raisonnable d’une délivrance ultime et heureuse de tous nos dangers et afflictions.

    Lincoln a établi notre action de grâces nationale pour célébrer la survie de notre gouvernement démocratique.

    Aujourd’hui, plus de 150 ans plus tard, le président élu Joe Biden s’est adressé aux Américains, soulignant que nous sommes dans notre propre guerre, celle-ci contre le nouveau coronavirus, qui a déjà fait le lourd tribut d’au moins 260000 Américains. Comme Lincoln avant lui, il nous a exhortés à persévérer, promettant que les vaccins semblent vraiment être en route à la fin décembre ou au début janvier. «Il y a un réel espoir, un espoir tangible. Alors attendez », dit-il. «Ne vous laissez pas abandonner à la fatigue…. [N] ous pouvons et nous vaincrons ce virus. L’Amérique ne perdra pas cette guerre. Vous récupérerez vos vies. La vie va revenir à la normale. Cela arrivera. Cela ne durera pas éternellement. »

    «Pensez à ce que nous avons traversé», a déclaré Biden, «des siècles d’esclavage humain; une guerre civile cataclysmique; l’exclusion des femmes des urnes; Guerres mondiales; Jim Crow; une longue lutte crépusculaire contre la tyrannie soviétique qui aurait pu se terminer non pas avec la chute du mur de Berlin, mais dans l’Armageddon nucléaire. «C’est dans les circonstances les plus difficiles que l’âme de notre nation a été forgée», a-t-il déclaré. «La foi, le courage, le sacrifice, le service au pays, le service mutuel et la gratitude même face à la souffrance font depuis longtemps partie de ce que signifie Thanksgiving en Amérique.»

    «L’Amérique n’a jamais été parfaite», a déclaré Biden. «Mais nous avons toujours essayé de répondre à l’aspiration de la Déclaration d’indépendance: que tous les peuples soient créés égaux….»

    Biden pouvait soutenir fermement la déclaration d’indépendance parce qu’en 1861, les Américains sont entrés en guerre pour empêcher une cabale de propriétaires d’esclaves de prendre le contrôle du gouvernement et de le transformer en oligarchie. La lutte contre cette rébellion semblait au début trop difficile pour que la nation puisse survivre. Mais les Américains se sont ralliés et ont jeté leur cœur dans la cause sur les champs de bataille alors même qu’ils continuaient à travailler sur le front intérieur pour un gouvernement qui promouvait le bien commun.

    Et ils ont gagné.

    Je vous souhaite à tous des vacances paisibles. »

    Remarques: https://www.cnn.com/2020/11/25/politics/read-joe-biden-thanksgiving-address/index.html

    1. xnicden dit :

      Très intéressant, merci!

    2. gigido66 dit :

      Merci pour ce retour dans l’histoire, vraiment intéressant et éclairant.

  50. Benton Fraser dit :

    « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens »

    – Arnaud Amaury, légat pontifical

  51. Apocalypse dit :

    @Maïs1988 – 11:14

    ‘Mais c’est correct d’aller en foule régulièrement au Walmart et Costco?’

    Que des magasins de premières nécessités soient ouvert – même Walmart et Costco – fait du sens, mais des églises, disons que c’est pas mal moins évident. Rien n’empêche les gens de faire leur prière dans un lieu plus sécuritaire, CAR Dieu est supposément … PARTOUT 😉.

  52. Pierre S. dit :

    ————————–

    Costco et Wallmart …..

    Donald lui est super content de voir l’économie vigoureuse
    jamais ca n’a été si bien dit il.

  53. Pierre S. dit :

    ——————————–

    ma blague funestre de la journée ….

    face à la monté fulgurante de la pandémie et le nombre croissant de mort.
    Qu’est ce que le président Trump compte faire comme mesure pour la FDS
    de la Thankscivving pour tenter de stopper la maladie et protéger le peuple
    américain ?????

    Parce qu’au font, jusqu’au 20 janvier, c’est encore lui le président.

  54. Pierre S. dit :

    —————————

    Biden doit mettre la pression et obliger Trump à se comporter en président …
    Une chose qu’il est complètement incapable de faire.

    Trump est imputable et responsable d la présente situation ….

  55. lechatderuelle dit :

    Maïs1988 cette fois j’approuve votre façon de voir la chose, mais pas pour la même conclusion….

    C’est inutile et idiot de s’agglutiner dans un lieu de culte en pleine pandémie et c’est tout aussi idiot d’agglutiner des choses dans des Walmart et Costco au nom d’un autre dieu, celui-là dollar…

    la bêtise de tous les gouvernements aura été d’avoir cru que la fermeture d’un maximum de magasins permettait de mieux gérer les mouvements de foules…c’était faux.

    Les grandes surfaces assuraient une perte de contrôle de l’achalandage et une très forte concentration de gens au même endroit….

    il fallait fermer les grandes surfaces et laissé ouvert les petits commerces…. les gens auraient été plus mobiles mais moins concentrés….
    mais le dieu dollar parle fort lui aussi….

    Bref, se rassembler en un seul lieu pour vénérer un dieu est carrément improductif en temps de pandémie… s’il y a un truc qui peut se faire chacun chez-soi c’est bien de prier…

    rassembler les gens pour prier est un besoin de contrôle…

    Rassembler les gens dans un Costco pour magasiner est un manque de vision… d’autant plus que ces géants des grandes surfaces siphonnent le fric hors des frontières….

    Voilà 2 exemples, les grandes surfaces et les lieux de culte de ce qu’il ne fallait pas faire et qui explique, en partie, que la pandémie soit aussi longue et en pleine forme….

    1. kintouai dit :

      Surtout que, dans les lieux de culte, avec les chants religieux, ça postillonne beaucoup plus loin que deux mètres.

      Mais ils ‘en foutent, comme nos hassidiques qui ont été un des vecteurs de la propagation du virus au Québec.

      Pourtant, Jésus a bien dit : «Rendez à César ce qui est à César et a Dieu ce qui est à Dieu.» En l’occurrence, ça pourrait se traduire par :« Tu fais ce que la santé publique te dit, tu ne te regroupes pas, tu farmes ta yeule et, si tu veux prier, tu pries chez vous ou dans ton for intérieur. C’est-y assez clair, tab… ? » (Cette interprétation de la Parole divine a été gracieusement doublée par nos doubleurs québécois).

  56. Ziggy9361 dit :

    @Mona11hrs29. ..un très beau conte de l’historique de cette fête qui a été institué pour leur permettre de rendre grâce pour l’abondance que la terre leur donnait,hé bien même ça ils l’on perverti l’action de grâce est maintenant un congé de trois jours qui sert surtout à satisfaire leur goût du luxe à bon prix en commençant par un black friday bien commercialisé qui incite à profiter d’aubaines incroyables mais prenez votre temps parce qu’il y a le pré black friday et l’after black friday prolonger jusqu’en décembre en raison de son succès et vous permettre d’économiser pour Noël lâcher pas les crétins.

  57. Capitaine B dit :

    Les prêtres vont pouvoir faire la promotion des services 2 pour 1: Pour tous les fidèles qui resteront jusqu’à la fin de la messe, l’extrême onction vous sera offert gracieusement!

  58. Comment peut-on juger d’une croyance ?

    1. gl000001 dit :

      En la testant !
      Plein de gens l’ont testé la croyance que la Covid n’existe pas ou est bénigne. Plusieurs sont morts !
      (Mais c’était pas vrai, c’était des acteurs. Chut !!!)

  59. Jean dit :

    « Les croyances religieuses sont mieux que les vaccins pour combattre la COVID-19 » les croyants.

    1. renalavo dit :

      Ne rions pas, c’est exactement comme ça que les fervents pensent..J’en sait quelque chose, j’ai un frère qui a viré évangéliste.

  60. ACB a fait la « job » pour laquelle on l’a nommé. Donc, il ne faut pas ses surprendre de ses prises de position.

    La religion passe avant la santé publique et le bien-être collectif.

    Voilà l’héritage que Bunker Boy aura laissé aux USA.

    À vomir!!

    E attendant, HAPPY THANKSGIVING à nos voisins du Sud.

    Comme disait le slogan d’une équipe de hockey à l’époque: « Le meilleur est à venir.

  61. Gilbert Duquette dit :

    SI au nom du Dieu $$$ et de son Église capitaliste les gens aux USA on le droit de s’agglutiner dans les centres commerciaux, alors au nom du Dieu religieux et des ses églises les croyants ont aussi le droit d’aller s’y agglutiner.

    Si l’État interdit l’ouverture des centres commerciaux leurs croyants pourront alors se tourner vers les chats en ligne pour continuer leurs offrandes au Dieu $$$. Alors à ce moment, il pourra restreindre les agglutinations dans les églises et les croyants n’auront qu’à s’agenouiller et prier de la maison.

  62. Igreck dit :

    Les « victimes » de la juge Barrett vont commencer à s’ajouter au triste bilan du Cinglé ! Et les Amers en ont peut-être pour des décennies à subir les coups de force de cette ultra-catho ! God save AmeriKKKa !

  63. lechatderuelle dit :

    on tape sur la tête des juges conservateurs mais quelque part ce ne sont pas eux qui poussent les gens à voyager au-travers les USA en pleine pandémie et qui exhortent les fidèles à s’agglutiner dans des lieux de culte….

    la bêtise est parmi la population….

    52 millions de braves citoyens sont en déplacement pour l’Action de Grâces… quand on y pense… ouf…
    les gens ont beau crier « liberté » et « mes droits »… il demeure que ce sont tous des gens contrôlés par des réflexes, habitudes, traditions,mantras distillés dans les populations ….. et que tous, respectent …

    les citoyens relèguent la pandémie loin dans leurs priorités parce que… aucune raison valable… parce que…
    fait que…

    Les gens sont conscients et d’accord avec le risque de transmettre ou d’attraper le virus… au nom de 100 000 raisons idiotes, ils veulent conserver leurs vieux réflexes, leurs traditions, leurs croyances… c’est bête à manger du foin, mais les gens sont tellement réfractaires au changement….

    Laissons-les s’enrhumer, remplir les hôpitaux et les morgues puisqu’ils le veulent….évidemment ce sont les premiers à râler sur les impôts et les services gouvernementaux….

    Les preuves de la nécessité d’éduquer, d’enseigner, d’instruire les gens n’auront jamais été aussi claires que maintenant….

    Quand prier est devenu un service essentiel…. ça freine l’évolution… et comme les lemmings, les gens se précipitent vers le vide….

  64. jeani dit :

    Au chat

    « Laissons-les s’enrhumer, remplir les hôpitaux et … »

    Toutes mes anciennes collègues infirmières vous remercient de tant de sollicitude et de compréhension de votre part et de celles des anti-confinement et anti-masques!

    1. lechatderuelle dit :

      jeani ne déviez pas le débat…. que voulez-vous faire face à 52 millions de personnes qui voyagent malgré la covid????

      laissons de côté la sollicitude, ce n’est pas de quoi on parle ici…

      les juges donnent raison aux lieux de culte et les gens voyagent en fous furieux malgré les 270 000 morts… la solution est quoi ???

      1. jeani dit :

        Au chat

        Ce qu’on parle ici n’est pas ce vous avez décidé de parler pour les autres participants, sans écouter les constats et les opinions des autres

      2. renalavo dit :

        Très bien répondu!

  65. Apocalypse dit :

    Twitter – Richard Hétu

    Richard Hétu
    @richardhetu
    Trouvez la faille dans la « logique » employée par le juge Gorsuch pour bloquer les restrictions imposées aux offices religieux par @NYGovCuomo pour combattre la COVID-19.

    Est-ce que quelqu’un peut rappeler au bon Juge Gorsuch qu’il n’est pas un politicien, mais un membre de la Cour Suprême des Etats-Unis; on s’attend donc à une rationalité – basé sur la loi, la constitution – pour appuyer ses décisions.

    Le Juge Gorsuch se voit recevoir un 👎👎.

  66. claude400 dit :

    C’est drôle de voir comment silencieux sont ce matin tous les anti-Trump républicains, les gens du Lincoln Project et de The Bulwark, au sujet de ce jugement de la cour suprême. Ils parlent de l’importance de la démocratie et du bien public, mais ils se taisent quand des juges zélotes mettent la religion devant le bien public. Ces gens ne se rendent pas compte que c’est ce genre de folie qui a mené à Trump. Les Républicains se sont toujours servis de la religion comme d’un « wedge issue » pour faire perdre la tête à une partie de la population américaine. Pour les inciter à voter contre leur bien socio-économique au profit de questions religieuses comme l’avortement. C’est cette folie irrationnelle qui a mené à Trump, et le silence de ces gens aujourd’hui parle très fort, les Georges Conway, Rick Wilson, Tim Miller, Charlie Sykes, Stuart Stevens, etc.. C’est le silence total de leur part ce matin et qui ne dit mot consent. Autant j’ai apprécié leur combat contre Trump, autant ce silence en dit long sur la profondeur du problème aux États-Unis. Ils détestent Trump, mais ils n’ont pas renoncé aux idées qui ont mené à Trump.

    1. gigido66 dit :

      C’était bien évident, leur seul but était d’évincer le squatter.

    2. Layla dit :

      @Claude400.
      C’est le silence d’un congé peut-être. Et oui c’est congé aujourd’hui pour la plupart pour une longue fin de semaine. J’étais même surprise que M. Hétu fasse un billet ce matin.

      En attendant voici le dernier de Lincoln Project profondément humain.

      https://youtu.be/XyOlj5NoJbk

      1. Haïku dit :

        Merci Layla.
        Bravo Lincoln Project ! 👍👍

      2. xnicden dit :

        J’aimerais leur donner le bénéfice du doute…Mais plus tard je vais aller voir s’ils commentent sur d’autres sujets.

    3. Layla dit :

      @claude 400
      Vous parlez de Lincoln Project ils ont été très clair nous sommes des républicains, ils n’ont pas renoncé au parti, il reste des républicains qui ont voté pour Joe Biden.
      Des républicains qui voulaient tasser DT.

  67. Layla dit :

    Un message de Thanksgiving de Jill et Joe Biden. Le moins que l’on peut dire c’est qu’ils n’ont pas plagié celui de DT. Un simple HAPPY THANKSGIVING et attaquer.

    Lu sur CNN

    Thanksgiving, les tables de tout notre pays auront une chaise vide.

    Cela peut être pour l’être cher qui ne peut pas voyager ou pour le parent en poste à l’étranger. C’est peut-être pour votre sœur ou votre frère de l’autre côté de la ville – rester à l’écart pour protéger tout le monde pendant cette pandémie, en s’assurant que l’année prochaine sera célébrée ensemble.

    Pour les familles américaines perdues cette année, cette chaise est un autre rappel que quelqu’un qu’ils aiment ne reviendra jamais à la maison.

    Au fil des ans, les traditions créées par notre famille sont devenues des rituels sacrés: faire des recettes familiales, transmises de génération en génération, dans une cuisine chaleureuse et bondée; mettre la table avec des fleurs fraîches et allumer des bougies; jouer au football et à des jeux de dames; prendre notre photo de famille toujours grandissante. Les traditions nous ont aidés à trouver la joie après avoir eu notre propre chaise vide à table. Ils nous rappellent que même s’il y a tant de changements, les liens de famille ne le sont pas.

    Vous ne devriez pas rassembler ce Thanksgiving. Mais si vous le faites, il existe des moyens de minimiser votre risque Covid.

    Cette année, notre dinde sera plus petite et le bruit de la cuisson un peu plus calme. Il n’y aura pas de promenade en famille dans le froid ou de chamailleries ludiques entre les petits-enfants. Comme des millions d’Américains, nous abandonnons temporairement les traditions que nous ne pouvons pas appliquer en toute sécurité.

    Ce n’est pas un petit sacrifice. Ces moments avec nos proches – du temps perdu – ne peuvent être retournés. Pourtant, nous savons que c’est le prix de se protéger les uns les autres et que nous ne payons pas seuls. Isolés dans nos propres salles à manger et cuisines, éparpillés d’un océan à l’autre, nous guérissons ensemble.

    Pourtant, comme vous, notre famille conservera notre tradition la plus importante: prendre un moment pour compter les nombreuses raisons pour lesquelles nous devons être reconnaissants.

    Nous sommes reconnaissants aux travailleurs de première ligne qui n’ont jamais cessé de se présenter au cours de ces longs mois déroutants, s’assurant que nos aliments sont récoltés et expédiés, gardant nos épiceries approvisionnées, ramassant nos déchets et assurant la sécurité de nos villes et villages.

    Nous sommes reconnaissants aux travailleurs de la santé qui effectuent de longs quarts de travail et s’isolent de leurs proches, aux infirmières qui réconfortent et aident les gens à dire un dernier adieu, et aux médecins qui se battent pour chaque souffle.

    Nous sommes reconnaissants aux éducateurs qui ont appris à enseigner dans des classes virtuelles presque du jour au lendemain, qui ont fait un travail supplémentaire pour rejoindre les familles sans technologie adéquate ou qui ont pris des appels téléphoniques tard dans la nuit de parents au bord des larmes.

    Nous sommes reconnaissants aux parents qui ont porté leur famille à travers le chaos, en travaillant ou à la recherche d’un emploi, tout en naviguant dans la garde d’enfants et l’apprentissage à distance.

    Nous sommes reconnaissants aux chercheurs et scientifiques qui ont passé cette année à apprendre tout ce qu’ils peuvent pour comprendre comment lutter contre cette pandémie et qui travaillent sans relâche pour trouver un vaccin et des thérapies.

    Nous sommes reconnaissants de l’esprit américain de notre peuple, qui ne se recroqueville pas face à la crise et aux épreuves, mais s’unit au contraire pour s’élever les uns les autres. Tous ceux qui ont perdu leur emploi mais pas le cœur, qui ont fait des dons à des banques alimentaires ou ont demandé à leurs voisins, que puis-je faire? Comment puis-je aider?

    Nous sommes reconnaissants à tous ceux qui nous ont rappelé que nous sommes plus grands que les défis auxquels nous sommes confrontés.

    Plus que tout, nous sommes reconnaissants de la foi et de la confiance qui nous ont été accordées pour continuer à servir cette belle nation courageuse et compliquée en tant que future présidente et première dame.

    Cette année de perte a révélé notre force collective. Cela nous a montré que nos vies sont liées de manière invisible – que nous pouvons être séparés sans être seuls.

    À mesure que les températures baissent et que les nuits s’allongent, ce sont les vérités qui éclaireront notre chemin.

    Nous devons garder notre gratitude pour les personnes qui se présentent chaque jour et renforcent nos communautés. Avec du courage, de la compassion et un engagement à lutter pour ce en quoi nous croyons, il n’y a rien que ce pays ne puisse faire.

    Que le vide à nos tables et dans nos cœurs soit rempli de souvenirs d’amour et de rires. Puissions-nous chérir nos traditions, même lorsqu’elles sont hors de portée, et garder l’espoir de ce qui est encore à venir. Nous allons traverser cela ensemble, même si nous devons être séparés.

    Joyeux Thanksgiving, de la famille Biden à la vôtre.
    N.B traduction de Google Chrome

  68. Cubbies dit :

    Jugement éclairé par la folie.

  69. renalavo dit :

    Je parle de la réponse du chat à Jean.

  70. Madalton dit :

    HS, Un partisan de Trump réclame que sa contribution de 2,5 M$ lui soit remboursée parce qu’il n’a pas eu la preuve qu’il y avait eu une fraude électorale. On lui a offert de lui rembourser 1 M$ s’il laissait tomber sa poursuite. Un autre qui vient de se réveiller.

    https://www.politicususa.com/2020/11/26/donor-sues-pro-trump-group-for-2-5-million-over-empty-promises-because-they-failed-to-prove-voter-fraud.html

    1. Layla dit :

      @Madalton
      Comme vous dites ils lui on offert un million pour qu’il renonce à les poursuivre, j’espère que cela va en réveiller d’autres.

      La personne demandait des mises à jour…c’est le bout qui m’a fait un petit velours « ses demandes de mises à jour sur les efforts visant à annuler les résultats de l’élection ont été accueillies par «des réponses vagues, des platitudes et des promesses vides».

      Ça sonne trop doux à mes oreilles je le recopie😜😉 « des réponses vagues, des platitudes et des promesses vides».

      1. gl000001 dit :

        Ca ressemble à un de mes patrons, il y a quelques années 😉

  71. onbo dit :

    @claude400 @13h22

    J’ai cru comprendre qu’il s’agit d’une salve de la droite religieuse de la Scotus pour se donner à voir, impressionner et donner le ton..

    J’ai lu que la décision sur le fond de la question doit être débattu en Cour d’appel et ensuite, si nécessaire ou demandé, en Cour Suprême.

    Le Justice Roberts a écrit avoir souhaité que la question n’ait pas à être prise en Scotus tant que les étapes préalables n’aient pas toutes été franchies. Cela expliquerait pourquoi le Lincoln Project ne s’est pas énervé du tout le poil des jambes..

    Ce tir tonitruant des « justices religieux » à propos de « ces pauvres chrétiens qui souffrent le martyr de ne pouvoir occuper leurs églises », malgré le risque évident de contamination exponentielle est presque un cadeau du ciel, puisqu’il nous montre de quoi sont capables les Justices républicains lorsqu’ils sont majoritaires. Ils rappellent avec un frisson soudain aux électeurs de Géorgie que la double élection des deux sénateurs démocrates n’est plus simplement une option ‘intéressante’, mais une nécessité absolue, face à ce barrage de religiosité ‘justicielle’.

    Je veux dire: Une majorité démocrates au Sénat et la majorité déjà acquise à la Chambre s’imposent pour légiférer avec brio et prudence afin d’éviter de recourir aux tribunaux, donc en définitive à la Scotus.

  72. senorflash dit :

    Est-ce que c’est basé sur une décision de loi? Si oui… bha rien a redire. Après, ça serait au citoyen de se responsabilisé, mais on sait que ça n’Arrivera pas… mais en même temps, si les religieux attrapent la covid, c’est pas une façon détourné de rejoindre le royaumes des cieux? HEIN! HEIN! ?

    1. gl000001 dit :

      Lorsqu’ils vont réaliser qu’ils vont mourir de la Covid et que leur ami dans le ciel ne les guérit pas, c’est le royaume déçu qu’ils vont atteindre.
      Et si jamais leur ami dans le ciel existe, il va les envoyer dans le royaume dessous pour avoir écouté les faux prophètes.

  73. sti d’épaisse

  74. renalavo dit :

    Plusieurs ne saisissent pas la logique des intégristes chrétiens, évangélistes et autres born again: s’ils attrapent le virus, ou, pire, en meurent, c’est que c’est simplement la volonté divine; même chose pour l’avortement, la conception d’un embryon est une volonté divine qu’on ne doit absolument pas transgresser. Pour beaucoup d’entre eux, le vaccin va dans le sens contraire de la volonté divine.

    Je sais, c’est difficile à concevoir pour un modéré ou un athée, mais  »que voulez-vous?

    1. gl000001 dit :

      C’est très facile à concevoir. Ce qui est plus difficile à concevoir, c’est qu’eux n’acceptent pas que d’autres gens s’en calissent de la volonté divine et qu’ils veulent survivre à ce fléau 😉
      Dans une volonté de faire le bien autour d’eux, ils devraient faire une prière pour ces pauvres impies et charitablement, ne pas mettre d’autres gens en danger

      1. renalavo dit :

        je sais bien, mais chrétien ou musulman, un intégriste demeure toujours un intégriste. Eux possèdent la vérité, nous sommes les infidèles, et le Don les a placés au pouvoir, Ils ne vont pas manquer l’occasion offerte sur un plateau d’argent.

        Mes amis, le combat va être difficile. Souhaitons-nous bonne chance.

    2. kintouai dit :

      « Pour beaucoup d’entre eux, le vaccin va dans le sens contraire de la volonté divine. »

      Oui, mais on pourrait répondre à ces cons de fanatiques que, si Dieu a permis la création d’un vaccin (comme il a créé les plantes médicinales), c’est parce qu’il souhaite qu’il soit utilisé pour le bien de l’humanité.

      Et puis, d’ailleurs, les abrutis d’êtres humains attribuent à Dieu tout un tas de choses qui n’ont rien à voir avec lui. Voilà pourquoi toutes les religions sans exception ne sont que des conneries, inventées par l’homme pour assujettir les humains et, notamment, contrôler la femme et le processus de reproduction.

      Quand on voit tout le mal que ces saletés de fanatiques ont causé depuis des lustres, on ne peut que répéter les paroles que Charlie Hebdo a mises dans la bouche de Mahomet :« C’est dur d’être aimé par des cons ! »

      1. gl000001 dit :

        « toutes les religions sans exception ne sont que des conneries, inventées par l’homme pour assujettir les humains et, notamment, contrôler la femme et le processus de reproduction. »
        Presque toutes. Il reste le pastafarisme qui ne veut que contrôler votre tour de taille en vous faisant bouffer des pâtes 😉

  75. Fran666 dit :

    On devrait lire « bafouaient » et non « bafouait ».

  76. claude400 dit :

    Action de Grâce ou pas, les commentateurs plus progressistes que je suis sur Twitter, comme David Corn et Chris Hayes, en parlaient ce matin.

  77. constella1 dit :

    Je ne peux rien ajouter à ce billet tout a été dit par les blogueurs
    Par contre je tiens à vous transmettre cette vidéo une autre belle découverte
    J’en aurai d’autres
    Celle ci est une violoniste classique Torontoise
    A 15 ans elle jouait avec le Los Angeles Philarmonic
    Accompagne ou joue en première partie de plusieurs grands comme Jimmy Page
    Je l’ai choisit en lien au choix de musique qu’elle interprète
    Magot Brain de Funkadelic que plusieurs reconnaîtront sans doute
    Cette musique a été écrite selon ce que l’on sait par George Clinton le fondateur du groupe qui aurait retrouvé son frère décédé ds un appt de Chicago
    Il enferma le guitariste Edie Hazel et lui a demandé de jouer et improviser. comme si sa mère venait de mourir
    Ce solo plaintif illustre très bien a mon avis toute la douleur ressentie d’une perte cruelle et soudaine d’un être cher
    Alors ma manière à moi de dire en musique l’horreur ressentie par ces pertes souvent inutiles de vie aux USA

    https://youtu.be/APP6-4i_pR4

    1. constella1 dit :

      Désolée oublie de la nommer
      Son nom est Lili Haydn

      1. Haïku dit :

        Merci pour la vidéo ! 👍🎵👍

  78. jeanfrancoiscouture dit :

    Même Le Coran qui est loin d’être un modèle de démocratie, d’égalité et de tolérance reconnait qu’il faut parfois faire des compromis en matière de prière:

    «Lorsque vous parcourez la terre,
    vous ne commettez pas de faute
    si vous abrégez la prière
    par crainte d’être surpris par les incrédules
    -les incrédules sont vos ennemis déclarés»
    (Le Coran, IV-101 )

    La juge Barret aurait pu Remplacer «incrédules» par «Covid19». Une guerre en vaut bien une autre: Idéologique ou bactériologique, quelle différence??

  79. MarcoUBCQ dit :

    Ce n’est pas le besoin essentiel d’aller dans des lieux de culte religieux qui prime ici, c’est de permettre aux différents clergés de garder la main-mise sur leur disciples/troupeau. La religion et Dieu, pour ces gens, est là pour dominer. Seule Dieu peut juger, seul Dieu sait qui est Dieu et ce qu’il ferait ou dirait, et donc toute personne qui prétend avoir le droit de soumettre les autres à ses interprétations est en fait un balsphémateur de la pire espèce.

  80. FlorentNaldeau dit :

    Selon la SCOTUS, la liberté de religion serait donc l’équivalent d’une licence totale permettant aux fidèles de répandre une contamination biologique. Même si on connaît la très grande place que la religion a prise dans l’histoire des ÉU et dans la société contemporaine, on est encore en droit d’être surpris. Les questions de religion suscitent souvent des décisions ou jugements proprement irrationnels chez nos voisins du Sud. Ce jugement tombe le jour de leur Action de Grâces, anniversaire d’un autre jalon de l’histoire trouble de la religion aux ÉU, soit le débarquement à Plymouth Rock des Pèlerins qui n’étaient pas vraiment des modèles de tolérance (et les décennies suivantes ont vu quelques exemples de théocraties locales assez répressives en Nouvelle-Angleterre), contrairement aux images d’Épinal qui dépeignent généralement l’événement.

    On se demande si les auteurs de la Déclaration d’indépendance et de la Constitution reconnaîtraient leur projet de pays, notamment sur le plan de la séparation entre l’Église et l’État pour reprendre la formule de Jefferson. On peut prévoir que l’érosion de cette séparation, sérieusement entamée au cours des dernières années, va s’accentuer avec l’arrivée la nouvelle juge. Ce mouvement s’appuie sur certains mythes que la droite religieuse perpétue depuis des années et qui sont de plus en plus ancrés dans l’imaginaire des états-uniens, soit que le pays a été établi sur la base de principes chrétiens et que les Pères Fondateurs étaient tous des Chrétiens convaincus. Alors qu’en réalité la plupart d’entre eux entretenaient une forte méfiance envers la religion organisée, d’où le principe de séparation inscrit dans la Constitution; nombre des plus influents n’étaient pas des pratiquants et il est plus exact de les décrire comme des déistes (Jefferson, Washington, Madison, Monroe, Franklin) ou alors ils appartenaient à l’église Unitarienne (Adams) qui a bien peu d’atomes crochus avec le dogmatisme doctrinaire du culte chrétien standard.

    La SCOTUS n’est pas la seule à participer à la propagation du mythe des ÉU comme nation chrétienne et de nombreux autres acteurs y travaillent; Jeff Sessions par exemple déclarait que la notion de séparation entre l’Église et l’État était une invention récente et inconstitutionnelle. Déclaration qui avait de quoi surprendre non seulement les Fondateurs, mais aussi des gens comme Grant, Nixon, Reagan ou Kennedy qui ont tous affirmé le contraire.

    La décision annoncée aujourd’hui n’est donc qu’une autre étape dans un processus de sujétion de la société états-unienne à des principes religieux, et plus précisément ceux du culte chrétien.

  81. _cameleon_ dit :

    (♪HS♫) Pause musicale dédiée aux partisans fanatiques de DT alias mini Duce / Delirium Tremens / (add your own here …)

    Daniel Taylor – Dowland: Come again, sweet love

    https://www.youtube.com/watch?v=yntoPSEtu9U

    Come again:
    Sweet Love doth now invite
    Thy graces that refrain
    To do thee due delight,
    To see, to hear, to touch, to kiss, to die
    With thee again in sweetest sympathy.

    Come again,
    That I may cease to mourn,
    Through thy unkind disdaint:
    For now left and forlorn,
    I sit, I sigh, I weep, I faint, I die,
    In deadly pain and endless misery.

    Gentle Love,
    Draw forth thy wounding dart,
    Thou canst not pierce her heart,
    For I that to approve,
    By siths and tears more hot than are thy shafts,
    Did tempt while she for triumph laughs.

    ———————–

    Le temps s’arrête, le regard posé sur son visage
    Reste immobile et fixe pendant des minutes, des heures et des années:
    Tout change mais elle reste la même
    Le ciel change son cours et le Temps perd son nom
    La flèche de Cupidon plane, aveuglée par ses yeux doux
    Et la Destinée, condamnée et conquise, repose à ses pieds.

    Lorsque la Destinée, l’Amour et le Temps l’effleurent
    Avec mon destin, mon amour et mon temps, je l’honore.
    Si l’Envie désincarnée dit, le Devoir n’a pas de terrain
    Le Devoir répond que l’Envie connaÎt son coeur fidèle,
    Mes voeux et ma fidélité sans faille ne peuvent être altérés,
    Le Courage doit montrer ma fidélité profonde et ma fidélité doit mettre mon amour à l’épreuve.

    Les voix humaines: Susie Napier and Margaret Little – violas da gamba.
    Daniel Taylor: couter-tenor / alto.
    Andreas Martin: luth.

    Scusez-la me la !

    1. Haïku dit :

      Merci ! J’adore la musique de Dowland. 🎵
      En complément:

      *https://youtu.be/lhKqxSq4usM

  82. _cameleon_ dit :

    Et si quelqu’un pourrait m’expliquer le sens profond de ces strophes, j’en serais reconnaissant !

    « Gentle Love,
    Draw forth thy wounding dart,
    Thou canst not pierce her heart,
    For I that to approve,
    By siths and tears more hot than are thy shafts,
    Did tempt while she for triumph laughs. »

    PS Ce merveilleux texte fut écrit au XVIe siècle …

    Merci.

  83. J’étais très en retard aujourd’hui et je n’ai pu vous lire tous qu’en diagonale, malheureusement, et je sais que j’ai raté de belles interventions.
    Mais je crois que Barrett a répondu au Chat de ruelle qui disait ce matin : « La vie humaine ne vaut pas cher. »
    Son jugement revient à dire « la vie humaine ne vaut pas chaire ».

  84. Madalton dit :

    Trump confirme qu’il quittera la MB si le Collège électoral élit Joe Biden le 14 décembre.

    Il répète qu’il y a eu une fraude massive et que c’est impossible que Biden a eu 80M de votes. Moi, c’est ses 74 M de votes que je ne m’explique pas.

  85. Layla dit :

    HS
    Si vous voulez prendre connaissance de l’appel de DT en Pennsylvanie d’hier sous ce lien vous pouvez le lire ou l’entendre.

    Je ne l’ai pas écouter pu capable.

    Par contre sur les 28 paragraphes ou sections ( environ 5 lignes chacun), il y a en 9 qui sont étiquetés positifs, dont le deux premiers et le dernier du bla bla bla de présentation et de clôture, deux sont pour nous convaincre de l’excellence de l’ex maire de NY et j’ai nommé Rudy. Donc 19 négatifs.

    C’était le temps de mettre de la viande sur l’os, pour amener les républicains à le suivre, mais non… dire que le soir des élections a 10:00 on l’appelait pour le féliciter, et tout à basculer à cause de cette fraude, c’est du blabla, des morts qui ont voté, rien de pertinents rien de solides.
    Juste pour montrer qu’il est manipulateur il anticipe une réponse positive il finit en disant «…Cela va être votre couronnement parce que vous sauvez notre pays. « Merci à tous. Merci. »

    https://factba.se/transcript/donald-trump-remarks-pennsylvania-senate-hearing-election-november-25-2020

  86. xnicden dit :

    @Apocalypse 13h16

    Ce n’est peut être pas le pire passage de Gorsuch…Il ne semble pas considérer que la constitution donne une protection implicite à l’intégrité physique (« bodily integrity »).

    https://twitter.com/tribelaw/status/1331979040450879495?s=19

  87. Layla dit :

    J’ai trouvé sur le site de la WH une déclaration plus étoffée que sur son fil Twitter en fait, finalement j’aimais mieux qu’il dise seulement Happy Thanksgiving, parce qu’en ce temps de COVID il encourage les américains à se rassembler dans les maisons et les lieux de culte.

    N.B traduction de Google Chrome

    https://www.whitehouse.gov/presidential-actions/proclamation-thanksgiving-day-2020/

  88. igreck dit :

    HS
    Nous venons d’apprendre que Le Cinglé va accepter de quitter la MB si le Collège électoral confirme qu’il a été battu par Joe Biden ! Pas vite vite le simili-président !?!

    1. igreck dit :

      Madalton m’avait précédé d’une heure ! GRrrrr ! 😤

  89. Citoyen dit :

    la politique est toujours 100 ans en retard dans la prise de décision, il devrait y avoir un sénat pour débattre et un sénat pour prendre des décisions dans le moment présent.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :