Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

J’ai déjà parlé dans ce blogue du «sang irlandais» de Joe Biden. Ses conseillers en avaient un peu peur à l’approche des débats présidentiels. Ils craignaient alors que le candidat démocrate s’emporte comme cela lui arrive lorsqu’il est attaqué personnellement. Mais l’ancien vice-président a conservé son calme, même quand Donald Trump ramené sur le tapis les problèmes d’addiction de son fils Hunter.

Dans un contexte tendu, Joe Biden a affiché mardi un calme qu’on pourrait qualifier d’«obamesque» en parlant du refus de Donald Trump d’accepter sa défaite lors de l’élection présidentielle. «C’est une source d’embarras, bien franchement», s’est-il contenté de dire sans hausser le ton face à une situation qui inquiète plusieurs de ses supporteurs. «Cela n’a pas beaucoup d’importance dans notre planification et sur ce que nous pouvons faire d’ici le 20 janvier», a-t-il ajouté.

«Je pense que l’ensemble du Parti républicain a été mis dans une position où, à quelques exceptions notables près, [ses représentants sont] légèrement intimidés par le président en exercice», a-t-il encore dit.

Viendra peut-être le temps où Joe Biden devra se montrer plus mordant. Mais il ne ferait sans doute qu’envenimer la situation s’il commençait à exprimer sa crainte d’un quelconque coup d’État avant que les États n’officialisent les résultats du scrutin et que les grands électeurs ne procèdent au vote qui l’élira officiellement à la présidence des États-Unis, à la mi-décembre.

D’ici là, il projette une image présidentielle, faisant le point sur l’épidémie de coronavirus un jour, parlant de l’avenir de l’Obamacare le lendemain, tout en recevant les appels de félicitations des chefs d’État et de gouvernement étranger.

(Photo Getty Images)

143 réflexions sur “Le calme de Joe Biden

  1. MarcoUBCQ dit :

    Ça fait 4 ans qu’on endure Donald, alors nous sommes tous plus tolérant quand à ses frasques. Il fait sa petite crise de boudin car son image est en péril à l’instant. Que Joe Biden garde son calme lui enlève des munitions pour se plaindre encore et toujours.

  2. marylap dit :

    Juste à pense que le prochain président va agir en adulte responsable plutôt qu’en enfant de 2 ans piquant une crise me fait pleurer de joie. Je vais prendre Sleepy Joe plutôt que Crazy Donny n’importe quand.

    1. Aube dit :

      J’abonde en ce sens. C’est si bon de voir enfin un homme intelligent prendre les commandes des USA après le règne pervers et narcissique de Donny le rustre.

  3. Math dit :

    J’ai posé la question sur le billet précédent mais, un nouveau billet arrivant vite, aucune réponse n’a pu être lancé. Je me réessaie donc ici.

    « Il y a quelque chose que j’aimerais que vous m’expliquiez quelqu’un. Je comprends le principe des grand électeurs, mais, désolé mon ignorance, qui sont ces gands électeurs, personnelement? Les élus de chaque état? Des personnalités choisis au hasard? Pourquoi on parle toujours de grands électeurs et jamais de personnes en particulier? »

    Merci à ceux qui pourraient m’éclairer

    1. Richard Hétu dit :

      Généralement ce sont des militants ou des cadres du parti. Hillary Clinton, par exemple, a été choisie (par le Parti démocrate de New York) parmi les grands électeurs de l’État.

      1. Math dit :

        Merci!

    2. JFT_MTL dit :

      Les grands électeurs sont de vraies personnes, choisies en nombre suffisant par chacun des partis dans chaque état au sein de la communauté. Être nommé grand électeur est souvent une récompense offerte par le parti à quelqu’un pour son engagement politique de longue haleine. Le scrutin présidentiel détermine quels grands électeurs (les républicains ou les démocrates) de chaque état se présenteront au collège électoral pour y déposer leur vote. La coutume (et de façon beaucoup moins ferme selon l’interprétation juridique qu’on voudra en faire, la constitution) veulent que chacun des grands électeurs d’un état donné vote pour le candidat présidentiel ayant remporté le suffrage universel de l’état en question. Nonobstant cela, il est possible pour un grand électeur d’annuler son vote, d’écrire le nom d’un candidat autre que ceux s’étant présentés à l’élection présidentielle ou même de voter contre la volonté démocratique de son état. On qualifie les grands électeurs qui agissent ainsi de « faithless » ou « sans foi ». Il est extrêmement rare que des grands électeurs agissent ainsi et, selon les lois de l’état en question, ils peuvent recevoir des amendes ou se voir disqualifiés s’ils le font. Ils peuvent même être traduits en justice mais cela ne s’est jamais produit jusqu’à maintenant.

  4. MarcB dit :

    Le président-élu Biden vient de donner l’exemple parfait d’un euphémisme: « [ses représentants sont] *légèrement* intimidés par le président en exercice ».
    Sérieusement, de quoi ont-ils si peur? Est-ce que Poutine possède des vidéos compromettants sur toute la gang? Les républicains devraient savoir que les fraudes, s’il y en a eu, sont minimes. Il pourraient facilement dire quelque chose du genre « until fraud is proven, we congratulate President elect Joe Biden ».

    1. Madalton dit :

      Ils ont peur au cas où il se présenterait en 2024. Des jaunes. Tu as une chance de t’en débarrasser, tu fonces, il me semble.

    2. Benton Fraser dit :

      Ils ont peur que le GOP éclate.

      Trump a radicalisé le parti. Le GOP doit le sortir sans se mettre à dos la base républicaine.

      Le GOP a tellement endoctriné sa base depuis 40 ans qu’ils sont pris dans un engrenage qu’ils doivent continuer de nourrir la bête encore plus et Dieu sait que Trump la nourrit la bête!

      1. igreck dit :

        Le GOP n’est plus le Grand de l’époque ! Ils est devenu le « Trumpublican party » depuis que l’establishment a cru bon de profiter de sa soudaine popularité pour en profiter comme l’a fait le « Goebbels «  états-unien: Steve Bannon !

  5. ProMap dit :

    De Biden, au moins, nous n’avons pas à dire : soyons patients, la fonction de POTUS le rendra présidentiel.

    1. Haïku dit :

      Exact !

  6. Madalton dit :

    Si Trump voulait négocier son départ en ayant une grâce de la part de Biden, j’espère qu’il va l’envoyer scier. Up yours!

    1. Carl Poulin dit :

      @ Madalton
      Le plus grand traître de l’histoire des États-Unis aurait droit selon moi à la peine la plus sévère pour ce crime.

  7. jcvirgil dit :

    Il est mieux de garder son calme et d’avoir de bonnes pilules car apres avoir entendu le gros Pompeo auteur de la fameuse phrase :Quand j’étais à la CIA,on a manti,on a triché on a volé.* Il semble bien que les Républicains préparent le coup d’État et ça va durer jusqu’en janvier tant que les vidanges et la famille de mouettes ne seront pas sortis de la Maison- Blanche

  8. Cubbies dit :

    C’est particulièrement habile de Joe Biden de recevoir les appels de félicitations des dirigeants étrangers pour établir le dialogue pendant que le Bully fait la baboune dans son bunker. Biden et son équipe ne sont pas complètement étrangers au fonctionnement du gouvernement et de la Maison Blanche en temps normal. Pour l’instant, on minimise l’impact du Minus sur le processus: il y a tellement de choses à évaluer.

    Ils avancent méthodiquement pendant que le Bully et ses disciples essaient de créer l’anarchie à la face du monde. C’est plutôt surréaliste comme image.

    1. igreck dit :

      Comme les États-uniens vivent encore sur la même planète que nous (certains pas dans la même réalité mais ça, c’est une autre histoire) la reconnaissance de la victoire de Biden par de très nombreux pays sont autant de clous dans le cercueil de la pseudo présidence de Trompe.

    2. Richard Desrochers dit :

      C’est drôle, Biden n’a pas reçu de félicitations de son grand allié, la Chine, ni d’ailleurs de la Russie, du Brésil ou de la Corée du Nord. Seraient-ils mécontents ?

  9. lechatderuelle dit :

    Biden attend la confirmation officielle de sa victoire… Il le sait, on le sait, mais il doit attendre la confirmation officielle … d’ici là, il doit la jouer low profile mais assumée….

    Il fait sa job…. sans se préoccuper de ce qui est hors de son contrôle….

    Rien ne presse….

  10. FlorentNaldeau dit :

    JB se sent peut-être justifié de qualifier l’attitude de DT de « sans grande conséquence », puisqu’il se rappelle ce qui s’est passé en 2000. Comme certains commentateurs l’ont rappelé, la transition formelle vers l’administration Bush n’a commencé qu’après la décision de la Cour Suprême. Jusque là, les fonds n’avaient pas été libérés par la GSA. Ce qui n’a pas empêche l’équipe de GWB de faire une bonne partie du travail, le délai ayant surtout retardé les breffages officiels, les rencontres avec les hauts fonctionnaires et l’analyse précise des besoins en recrutement de personnel.

    Au moins l’expérience de JB et de ses conseillers dans l’administration publique fédérale leur permettra de pallier, au moins temporairement, l’absence de collaboration de la part de DT et ses sbires.

    La situation en 2000 était tout de même très différente Le problème électoral en Floride était très spécifique et ciblé sur un comté particulier, où les machines à voter avaient complètement bousillé une grande quantité de bulletins. Les trous n’avaient pas été percés exactement devant le choix de l’électeur ou alors le bout de papier n’avait pas été complètement déchiré et éjecté. On se rappelle avoir vu à la télé quelques exemples de ces « hanging chads » sur lesquels les pauvres scrutateurs devaient décider un à un. C’était précis et réel et il y avait donc une véritable justification au recours, même si le raisonnement appliqué par la SCOTUS et rédigé par Scalia me paraît encore quelque peu bancal.

    En 2020 par contre, on affaire à des allégations générales et tous azimuts, fondées sur l’anecdote et les « on nous a rapporté », et par trop englobantes sans présenter des faits réels et vérifiés. Les avocats de GWB à l’époque étaient bien plus sérieux que ce pauvre clown de Rudy; ils ne faisaient pas un simple spectacle grotesque, ils présentaient une cause défendable (et qui a d’ailleurs réussi).

    1. Madalton dit :

      De plus en 2000, il n’y avait pas de président sortant en réélection. Clinton ne pouvait pas débuter la transition tant que les résultats de la Floride n’étaient pas connus.

  11. Oui, Biden devra peut-être sortir les crocs mais ce jour n’est pas encore arrivé.

    Il doit serrer les dents, s’en tenir à son plan de match et laisser le processus suivre son cours jusqu’au bout.

    Ce calme a de quoi rassurer les Américains qui regardent avec stupéfaction et incrédulité, l’actuel administration se décomposer sous ses yeux et sombrer dans la folie la plus totale.

    C’est rendu à un point où les grands réseaux de télé, incluant Fox News, n’hésitent même plus à couper la parole à Bunker Boy ou à ses sbires lorsqu’ils profèrent des faussetés sur la « supposée fraude ».

    Pendant que Biden se comporte comme un vrai président, le Gros Taré à la MB sème les graines de l’anarchie et de la violence.

  12. simonolivier dit :

    En entrevue, David Gergen qui a servi 4 Présidents est convaincu que le tout va s’estomper dès que les votes auront été tous comptés. Il affirme que les gens vont quitter le navire et se trouver des jobs dans le secteur privé avant que le bateau coule et qu’ils deviennent toxiques pour Corporate America.

  13. Alain Moisan dit :

    Pour ma part, je commence à être sérieusement inquiet. Même si les preuves de fraudes électorales n’arriveront jamais, le parti républicain n’a pas besoin de les présenter. Il n’a qu’à convaincre sa base que la fraude a bel et bien eu lieu pour avoir ainsi le champs libre pour nommer des grands électeurs ‘loyaux’ à Trump, sans que ça ne choque trop de monde. Il faut simplement 4 ou 5 états contrôlés par des républicains pour mettre cela en place, et ainsi donner 270+ votes à Trump plutôt qu’à Biden, et ce serait constitutionnel en plus.

    Ça créerait cert une crise constitutionnel, mais Trump pourrait légitimement rester à la Maison Blanche.

    Ce serait tordu, mais Trump et les républicains n’ont cessé d’abaisser la barre depuis quatre ans.

    1. chicpourtout dit :

      @Alain Moisan
      Cette hypothèse  »tordue » comme vous dites est tout à fait plausible. Je l’ai partagée il y a quelques jours avant les élections. Légalement trompette pourrait pirater ces élections en agissant de la sorte. En toute légitimité, il utiliserait les dispositifs légaux qui lui reste pour tout ramener vers lui. J’avoue que je préfère ne pas y penser… ce serait machiavélique… Mais il a vécu en trichant toute sa vie alors…
      Restons optimistes sans être trop candides.

    2. el_kabong dit :

      @alain moisan

      Pas besoin de 4-5 états, seulement 3 parmi PA-MI-WI-GA suffiraient, en prenant pour acquis que NC et AK iront au minable orangé…
      (j’ai évoqué le même scénario sur le billet précédent)

      1. Alain Moisan dit :

        Merci des précisions.

        Mais c’est rien pour me rassurer! Même que les nouvelles sont de moins en moins bonnes:

        https://www.cnn.com/2020/11/10/politics/pentagon-policy-official-resigns/index.html

        Les histoires farfelues de fraudes électorales peuvent très bien avoir l’effet pervers de laisser croire que ce n’est pas sérieux, alors que les Républicains jouent leur cartes par derrière. Le moment où les grands électeurs voteront sera tout aussi angoissant que le 3 novembre dernier, sinon plus.

    3. Achalante dit :

      Les lignes de dénonciations de fraudes électorales mises en place par Giuliani sont régulièrement débordées d’appels farfelus. Plusieurs sont captés sur vidéos, et partagées sur les réseaux sociaux. On trouve une dame « républicaine » se plaignant de n’avoir pas pu voter deux fois, la dénonciation d’un zombie venant voter, et une plainte d’une « vampire » sur le fait que seuls les vivants aient le droit de vote. Probablement beaucoup d’autres aussi. Encore une fois, les « jeunes » des réseaux sociaux se moquent de ce type et de ses acolytes.

    4. Gaétan Julien dit :

      Je comprend mal cette stratégie, comment Trumpy peut avoir plus de grand électeur que Biden si c’est Biden qui à le plus d’état donc le plus grand nombre de grand électeur???

      1. Alain Moisan dit :

        Ce sont les états qui nomment qui sera chaque grands électeurs. Les états qui sont contrôlés par des républicains pourraient nommer des grands électeurs ‘loyaux’ à Trump qui voteront pour lui, même si la population a voté pour Biden. La constitution prévoit que les grands électeurs peuvent voter à l’encontre du vote populaire si, en leur âme et conscience, ce vote n’est pas représentatif de la réalité. (Du moins c’est ma compréhension de la chose…) Les grands électeurs ont toujours voté dans le sens de la population depuis la création des États-Unis, mais plusieurs républicains y voient une stratégie pour conserver Trump au pouvoir.

    5. NStrider dit :

      SVP expliquez moi votre compréhension de la mécanique de nomination des grands électeurs au niveau de l’état car la compréhension que j’en ai ne rend pas votre scénario possible. Je peux me tromper bien sûr.

      1. Gaétan Julien dit :

        J’ai posé la même question et j’ai malheureusement compris regardé juste la réponse plus haut!

      2. NStrider dit :

        J’ai une compréhension fort différente de la vôtre. Je cherche à résumer.
        Dans chaque état, chaque parti politique représenté nationalement prépare à un moment donné (variable entre la primaire et la présidentielle) une liste de candidats potentiels. Les partis envoient leurs listes respectives au « secretary of state » de chaque état. Lorsqu’un parti gagne l’élection au niveau de l’état, le secrétaire d’état nomme comme grands électeurs ceux de la liste du parti gagnant sous la règle du « winner takes all » (sauf au Maine et au Nebraska). Donc à part les quelques « faithless electors », ce sont les gens choisis par le parti gagnant dans l’état qui votent
        Corrigez moi si vous croyez que je me plante😉

      3. NStrider dit :

        On utilise ce système depuis 1788, s’il était construit selon votre hypothèse, ne serait-il pas envisageable que « quequn » « qecpar » y aurait songé avant 2020?

      4. Alain Moisan dit :

        Par exemple, la Pennsylvanie est contrôlée par une chambre des représentants à majorité républicaine. C’est donc cette majorité qui nomme chacun des 20 grands électeurs de cet état. Si ces 20 grands électeurs sont nommée avec la mission de voter pour Trump plutôt que Biden, comme la population en a décidé, rien ne les empêcherait de le faire.

      5. NStrider dit :

        J’ai une compréhension fort différente de la vôtre. Je cherche à résumer.
        Dans chaque état, chaque parti politique représenté nationalement prépare à un moment donné (variable entre la primaire et la présidentielle) une liste de candidats potentiels. Les partis envoient leurs listes respectives au « secretary of state » de chaque état. Lorsqu’un parti gagne l’élection au niveau de l’état, le secrétaire d’état nomme comme grands électeurs ceux de la liste du parti gagnant sous la règle du « winner takes all » (sauf au Maine et au Nebraska). Donc à part les quelques « faithless electors », ce sont les gens choisis par le parti gagnant dans l’état qui votent
        Corrigez moi si vous croyez que je me plante😉

      6. NStrider dit :

        On utilise ce système depuis 1788, s’il était construit selon votre hypothèse, ne serait-il pas envisageable que « quequn » « qecpar » y aurait songé avant 2020?

      7. Alain Moisan dit :

        Je peux me tromper moi aussi, mais ce que je comprends, c’est qu’une exception existe dans la constitution qui permettrait aux grands électeurs de voter autrement que ce que la population a décidé. Par exemple, si une situation exceptionnelle se présentait qui ferait en sorte qu’on ne pourrait plus faire confiance au processus de votation, alors les grands électeurs pourraient voter selon ce que la chambre des représentant de l’état leur indiquerait de faire. Et le parti républicain tente en ce moment de jouer cette carte en prétendant que les ‘fraudes’ électorales rendraient le résultat du vote invalide.

        Les « quelques faithless electors » comme vous dites, ne seraient simplement plus nombreux.

        Si personne ne l’a fait encore, c’est qu’il est certain qu’une énorme crise constitutionnelle/nationale s’en suivrait. Et il n’est pas dit que cela se produira, mais je peux vous assurer que certain républicains planchent en ce moment là dessus.

      8. NStrider dit :

        Désolé, je n’achète pas. SVP Identifiez moi la faille constitutionnelle dont vous faites la base de votre hypothèse. Je ne vois vraiment Hilary Clinton ( grande électrice état de New York cette année) ou des gens comme elle avec une forte affiliation au parti démocrate «  virer capot ». Et les autres grands électeurs nommés par les partis, généralement comme geste de récompenses pour services rendus au parti, céder en masse aux affabulations des républicains. D’ailleurs dans certains états le nom du grand électeur est inscrit sur bulletin de vote.

        Pour bien comprendre la mécanique je vous invite à prendre connaissance du meilleur document que j’aie trouvé pour expliquer comment ça fonctionne:

        https://www.archives.gov/electoral-college/electors

      9. Capitaine B dit :

        Je vais tenter de vulgariser le processus (tel que je le comprends) pour vous rendre ça plus clair. Comme vous avez écrit, les grands électeurs ont été choisis d’avance par chaque parti et une liste a été fournie dans chaque état.

        Si les Dems remporte l’état, ce sont les grands électeurs sur la liste des démocrates qui seront envoyé au vote final pour le choix du président. Et vice versa si ce sont les répus qui l’emporte. Ces grands électeurs désignés par le parti ne changeront pas d’allégeance à la dernière minute. Ça c’est déjà vu mais ce n’est pas ce qui est craint ici.

        Si par contre, il y a contestation des résultats d’élection et que la cause se retrouve devant les tribunaux, l’état ne peut déclarer un parti vainqueur tant que le tribunal n’aura pas tranché. Déjà qu’on sait que les juges ne sont pas tous 100% neutres…

        Mais attendez! Les états ont jusqu’au 8 décembre pour choisir entre la liste (R) ou (D) des grands électeurs. Si les tribunaux n’ont pas déclaré de vainqueur avant cette date parce que les avocats du GOP font traîner les procédures (à grands coups d’appel jusqu’à la SCOTUS), c’est là que se trouve la faille. C’est à la législature de l’état de prendre la décision et de choisir les grands électeurs. Et quelle liste selon vous une législature républicaine a-t-elle le plus de chance de choisir en toute légalité?

      10. NStrider dit :

        Je n’y crois toujours pas.
        Voici un extrait du WAPO qui explique pourquoi ça ne se produira pas.
        « For a state legislature to reclaim this power after voters have already cast their own ballots would be an even more egregious intrusion into the democratic process. Federal law does not permit a state legislature to take this extreme step unless it declares that the popular vote “failed to make a choice.”
        There is no such evidence in any state in the current election. It hardly qualifies as a “failure” if the voters made a choice different from the legislature’s preference. If the pretext is that the legislature must step in to declare the state’s popular vote a “failure” because of some unproven and likely nonexistent fraud, this ruse is as shameful as it is preposterous. »

        https://www.washingtonpost.com/opinions/2020/11/06/state-legislatures-electoral-college-steal/

      11. Alain Moisan dit :

        Que vous n’achetiez ou pas n’a pas d’importance. L’important, comme le précise le billet précédent de M. Hétu, c’est que quelqu’un comme Mike Pompeo affirme ceci:

        – « (…) we will see what people ultimately decided when the votes have been cast. »

        A comprendre qu’il ne parle pas des votes de la population, mais bien de ceux des grands électeurs.

        D’autres sont plus directes:

        « REMINDER TO THE REPUBLICAN STATE LEGISLATURES, YOU HAVE THE FINAL SAY OVER THE CHOOSING OF ELECTORS, NOT ANY BOARD OF ELECTIONS, SECRETARY OF STATE, GOVERNOR, OR EVEN COURT. YOU HAVE THE FINAL SAY — ARTICLE II OF THE FED CONSTITUTION. SO, GET READY TO DO YOUR CONSTITUTIONAL DUTY »
        – Mark R. Levin

        Tant mieux si tout cela ne colle pas aux règles constitutionnelles. Mais de compter sur les institutions en places pour contrer un tel ‘coup d’état constitutionnel’ me parait risqué compte-tenu de toutes les bassesses de Trump que les républicains ont été complices.

        N’oublions pas que l’important, ce sont les apparences: si une quantité significative de la population pense que c’est correcte d’agir ainsi, ils n’hésiterons pas. Du moins, c’est ma crainte.

      12. Alain Moisan dit :

        Ça continu à être de moins en moins drôle…

        « PA’s state senate majority leader, Jake Corman (R), has said for months that the state legislature plays no role in appointing electors, according to PA law.

        But now, facing « pressure » to overturn the results, he’s hedging that statement, saying that’s in « normal circumstances »

        – Andrew Prokop, Senior politics correspondent at vox.com

  14. chicpourtout dit :

    Stratégiquement, le calme que M. Biden offre sur la scène publique est tout à son avantage.
    Il reste pausé, serein et bien en contrôle de la situation. C’est tout ce que son prodécesseur n’offre pas. Par ailleurs, je serais estomaquée que personne de l’entourage du futur Président n’entrevoient pas les magouilles potentielles de trompette (actuelles et surtout à venir). Il faut avoir une longueur d’avance dans cet univers là, particulièrement avec quelqu’un qui n’a pas les coudées franches et qui transige avec le poutine de ce monde.

  15. _cameleon_ dit :

    J’ai toujours eu un ‘faible’ pour la musique Irlandaise, qui comme vous le savez tous est un des ‘ingrédients’ incontournable qui a influencé toute la music ‘trad’ Made in QC:

    The Rumjacks – An Irish Pub Song (Official Music Video)

    1. Haïku dit :

      Du ‘trad grunge’ quoi. 🎵👌

    2. _cameleon_ dit :

      Entre vous et moi …

      En entre un Irish pub et un fascist mob …
      Mon cœur ne penche pas du tout !

    3. Madalton dit :

      Ressemble à du Dropkick Murphys

  16. chicpourtout dit :

    @simonolivier
    Souhaitons que l’analyse prospective de M. Gergen porte fruit…. souhaitons le vivement!
    Pour le bien de tous.

  17. Pendant que Bunker prépare « son coup d’état », le président-élu Biden quant à lui, prépare la transition.

    https://www.cnn.com/2020/11/10/politics/transition-teams-biden/index.html

  18. Wall Street envoie un message on ne peu plus clair à Bunker Boy.

    https://www.cnn.com/2020/11/10/business/wall-street-trump-biden-2020-election/index.html

  19. constella1 dit :

    Votre calme m le President a certainement eu un effet d’apaisement sur plusieurs de vos électeurs car même moi qui pourtant vient du pays voisin au nord du vôtre, j’ai ressenti cette force tranquille qui émane de vous
    Pour cela je vous dis merci…

    1. Louise dit :

      Constella

      Le calme de Joe Biden est sécurisant parce qu’il sait où il s’en va et il poursuit son chemin contre vents et marées.
      Les personnes qui savent affronter l’adversité sans perdre leur sang froid sont de vrais leaders.

      Trump pense qu’un vrai leader c’est celui qui crie le plus fort. Ça peut faire peur mais ça n’attire pas le respect.

      1. igreck dit :

        Empty vessels make more noise !

  20. Guy Gibo dit :

    Un peu trop calme peut-être quand on constate qu’après avoir congédié le ministre de la Défense Trump a congédié les numéros 1,3 et 4 du Pentagone pour les remplacer sûrement par des fidèles… Tout ça à tout au plus deux mois avant l’arrivée d’une nouvelle administration… Ça cache quoi?

  21. Louise dit :

    Joe Biden en a vu d’autres comme on dit. Quand on a connu les pires épreuves que la vie peut nous envoyer, tout le reste paraît « gérable ».
    D’ailleurs les fois où il a perdu son sang froid c’est quand ses adversaires ont attaqué son fils Hunter.
    Là c’est comme si on pesait sur un bouton qui déclenche la souffrance et il ne peut pas le supporter.

    Actuellement il fait ce qu’il a à faire, il garde son calme et il ne répond pas aux provocations de Trump. C’est la meilleure attitude à adopter parce qu’il n’y a rien de plus enrageant pour un narcissique que de l’ignorer.

    1. ProMap dit :

      Biden a surement du Louise dans l’âme. Vous nous ramenez toujours sur terre, c’est-a-dire proches des autres.

      1. Louise dit :

        ProMap

        C’est drôle que vous écriviez cela parce que je me suis toujours reconnue dans cet homme.

        J’ai connu plus que ma part d’adversité (je ne vais pas raconter ma vie quand même ! )
        C’est ce qui m’a permis d’acquérir une grande confiance dans l’être humain parce que je sais qu’on possède tous des ressources insoupçonnées et que ça ne sert à rien de s’énerver parce c’est dans le calme qu’on trouve souvent nos réponses.
        On ne peut pas toujours changer ce qui nous arrive mais on peut toujours changer notre attitude face à ce qui nous arrive.

        p.s. Petit conseil gratuit 😜

  22. Sjonka dit :

    J’avoue que là, je sais vraiment plus quoi penser. On dirait vraiment qu’un coup d’état se prépare. Pompeo avec son sourire narquois, Barr et ses enquêtes, demande de préparer le prochain budget, sélection des grands électeurs.

    Honnêtement, je commence à avoir des sueurs froides

  23. _cameleon_ dit :

    HS ♪ @ Samati

    Stromae …

    Stromae – Racine Carrée (Live Full Concert)

    1. Samati dit :

      Merci pour ce 2 heures de spectacle. J’ai sauvé le lien et vais l’écouter sur Apple TV.

  24. POLITICON dit :

    Les States sont au prise avec une bactérie mangeuse de droits civiques et d’égalité. Trump est une bactérie aussi nuisible que la covid-19. Les 240 000 morts devraient donner droit à une poursuite pour négligence criminelle. Le choix du président s’est arrêté sur ‘I don’t take any responsibility at all!’ Il continuera a bouffer tout ce qu’il peut pour protéger – pense t-il – sa réputation de milliardaire qui paie plus en prostitués qu’en impôt sur le revenue. C’est un vaniteux et tous les vaniteux ne peuvent accepter la défaite. Dire que 320 millions de citoyens dépendent de cet imbécile.

  25. Guy Gibo dit :

    On assiste à une vraie purge actuellement de la part de Trump… On vient d’apprendre que le directeur de la CIA a été convoqué dans le bureau de Mitch McConnell. Alors qu’en sera-t-il du directeur du FBI? Ça grenouille pas a peu près dans l’entourage de la MB depuis 48 heures.

  26. Roger Allard dit :

    Le jeu du Duce, c’est de créer le doute à travers ses haut-parleurs. Juste en ce faisant, il se garde des portes ouvertes, puisque lui-même ne parle pas depuis 2-3 jours. Et ça marche…. sauf que…. Biden est expérimenté et avance,

    Le plus long chemin commence par un premier pas.

  27. _cameleon_ dit :

    @Samati

    En ce moment, il me semble que nous avons besoins de messages positifs, alors je vous invite à écouter Stromae …

    Tellement apaisant en ces heures troubles.

    1. Samati dit :

      Je suis d’accord, cela tempère la frustration provenant de nos voisins du sud.

  28. Roger Allard dit :

    Plutôt: le plus long voyage commence par un premier pas

  29. renalavo dit :

    En d’autres mots, Trump joue son ultime partie de poker…

    1. CBT dit :

      Je ne dirais pas que c’est un jeu, Trump est en déni complet, son instinct est de foncer comme un taureau, cornes baissées. Il se croit assez puissant pour abattre les obstacles qui lui empêchent de maintenir sa position de pouvoir, que ce soit légal ou pas.

      Biden adopte un comportement calme et ferme semblable à un thérapeute qui cherche à communiquer avec un individu agressif qui est déconnecté de la réalité, mais ça n’arrivera pas, Trump est un délinquant incurable de 74 ans.

  30. renalavo dit :

    …avec la nation américaine comme mise.

    1. gl000001 dit :

      The soul of the dead …

      1. chrstianb dit :

        Mon dieu, ma jeunesse à la fin des années 70… Je l’avais presque oublié Chris De Burgh

  31. Madalton dit :

    HS, l’employé du USPS qui avait affirmé avoir été témoin d’une fraude électorale en Pennsylvanie s’est rétracté et il dit avoir menti. Case closed. Trump ne demeurera pas calme comparativement à Biden.

    https://www.politicususa.com/2020/11/10/trump-pennsylvania-election-fraud-witness-lied.html

    1. gl000001 dit :

      Voyons ! Les démocrates l’ont payé pour dire ça !!
      C’t’évident !!!

      1. Madalton dit :

        J’ai pensé la même chose.

      2. marcandreki dit :

        Non, il a reçu cet argent d’un Go Fund me qui a été mis promu par James Okeefe du Project Veritas, un gars du far Wright, payé par le GOP pour produire de la merde anti gauche.

        J’ai déjà mentionné ici que les seules fraudes dans cette élection viendraient des Trumpers. Tellement enfoncés dans leur vérité alternative qu’ils ne sont même pas foutus de mentir correctement.

        https://www.rawstory.com/2020/11/gop-donors-paid-usps-whistleblower-136000-for-election-fraud-allegations-that-he-just-recanted/

    2. Richard Desrochers dit :

      Ça me rappelle ce témoin de Giuliani qui a fait de la prison pour avoir commis des crimes sexuels envers des mineures (des enfants, même) qui assurait qu’il y avait eu fraude.

      C’est bizarre qu’on aille chercher des témoins qui sont plus proches des crimes des démocrates selon Qanon !

      Sans compter Giuliani lui-même…

  32. Richard Desrochers dit :

    Si un « coup d’État » devait avoir lieu, quelles qu’en soient les modalités, je doute que parmi les quelque 75 millions d’électeurs qui ont voté Biden un nombre important ne réagirait pas avec autant de conviction que ce qui a donné les manifestations récentes contre le racisme.

    Évidemment, si la MB se sentait justifiée d’appliquer à sa façon le « law and order », ça ne pourrait alors que dégénérer. On n’en arrivera sans doute pas là, mais l’obstination de DT et des répus est telle que le risque n’est pas nul.

    On pensait plus aux supporters de DT si ce dernier était défait, mais si on réussit à les convaincre (ce qui est accompli en partie) que des manifestations pour le résultat légitime seraient elles-mêmes le coup d’État, ça pourrait se mettre en marche…

    Mais je répète, on n’en arrivera sans doute pas là. Ce qui ne vous dispense pas de me rassurer.

    1. lechatderuelle dit :

      Richard Desrochers Y’aura pas de coup d’état…. personne aux USA oserait tenter cette folie….

      Les républicains peuvent avoir le gout de « tester » la constitution…. mais on devine le ressac populaire en osant bafouer la Constitution….

      les juges de la Cour Suprême ont beau avoir le jupon républicain qui leur pend sur les talons,il demeure que ceux-ci appliqueront les lois et la Constitution, trump ou pas….
      on imagine que tout l’appareil gouvernemental s’opposerait à un geste anti démocratique du genre, ce qui implique l’armée, les diplomates etc…

      Ajoutons l’unanimité internationale envers les USA si ça se produisait…..

      Bref, les américains ne suivront pas le délire de trump….

      mais les républicains, on le voit, testent les balises de sécurité des limites des lois….

      1. Richard Desrochers dit :

        J’admets que vos arguments ont de quoi me rassurer. Mais je vais me garder une petite gêne, aucazou. On en a tellement vu des choses impensables depuis quatre ans…

  33. Haïku dit :

    HS ?
    Pause musicale métaphorique au sujet du dernier voyage de Trump….
    ——
    Gentle Giant/ »His Last Voyage ».

    *https://youtu.be/hqyTDtgSmm4

    1. _cameleon_ dit :

      @Haïku
      ♪♥♫ Gracias !

      1. Haïku dit :

        De nada mi amigo. 😉

    2. mazou884 dit :

      @Haïku
      C’est beaucoup trop beau pour Trump!

      1. Haïku dit :

        @mazou884
        Bien d’accord avec vous.👌

  34. Layla dit :

    Test

  35. Samati dit :

    Quelques statistiques qui démontrent que les comtés démocrates sont ceux qui génèrent la richesse aux USA.

    ‘Joe Biden last week won 16% of the nation’s counties, but those counties account for 70% of the nation’s economic activity, Brookings analysts report. By contrast, President Trump won 84% of counties, accounting for less than 30% of GDP.’

  36. FlorentNaldeau dit :

    @Madalton,17h43

    Mon commentaire visait surtout à souligner que même une transition amorcée « tardivement » est possible, comme le démontre l’exemple de 2000. JB en est certainement très conscient, ce qui peut expliquer en partie son calme. Cela signifie toutefois que certains des impétrants de la nouvelle administration devront faire leurs classes plus rapidement et assimiler cette éducation en moins de temps.

    Des cahiers de breffage c’est toujours volumineux. Quiconque a eu à participer à leur préparation en cas de remaniement ministériel, de nouveau gouvernement ou de nomination d’un haut fonctionnaire sait qu’on a beau s’efforcer de faire court, il y a inévitablement énormément de messages à faire passer et de matière à assimiler. Le niveau de granularité tend à diminuer à mesure que le poste s’élève dans la hiérarchie, mais en contrepartie l’ampleur de la perspective augmente, notamment pour les ministres (secrétaires aux ÉU) eux-mêmes qui doivent avoir une bonne connaissance de l’ensemble de leur portefeuille et pas seulement d’un seul secteur.

    1. Madalton dit :

      On s’entend. Cependant, l’administration Clinton n’avait pas profité de ce temps pour détruire des dossiers comme le fera sûrement l’administration Trump et comme l’avait fait Eisenhower en 1960.

  37. Helene dit :

    Ils ont fait des guerres au nom de la démocratie et maintenant ils bafouent la leur. Inconcevable !

    1. Richard Desrochers dit :

      Ça démontre que pour eux, « démocratie » n’est qu’un nom — un mana qu’on invoque, comme Dieu ou la patrie, des mots dont le sens n’a aucune importance, mais qui ont un pouvoir, dont celui de justifier une action contraire de à signification véritable.

  38. Belle histoire de corruption et de fraude que nous raconte M,. Hétu sur son compte Tweeter.

    Merci à lui.

    https://www.washingtonpost.com/investigations/postal-worker-fabricated-ballot-pennsylvania/2020/11/10/99269a7c-2364-11eb-8599-406466ad1b8e_story.html.

    Question: Croyez-vous que les « généreux donateurs républicains » qui sont à l’origine de ce canular vont être poursuivis en justice par le DOJ?

    Permettez moi d’en douter.

    La pourriture se protège entrre elle.

  39. Madalton dit :

    Trump n’aimerait pas ce sondage. 80 % des américains dont 50 % des républicains disent que Biden a gagné.

    https://www.reuters.com/article/reuters-polls/idUSKBN27Q3ED

  40. kintouai dit :

    HS, mais touchant !

    Un homme raconte comment le Gros Taré a pu hypnotiser ses connards de proches et les amener à rompre toute relation avec lui.

    https://www.cnn.com/2020/11/10/opinions/trump-tore-my-family-apart-eldredge/index.html

    Quelle tristesse de voir que des gens sans doute intelligents ont pu être à ce point manipulés par cette pourriture pour laisser ce qu’il y a de plus mauvais en eux prendre le dessus sur leur humanité !

    1. Madalton dit :

      Triste. Ici aussi, des familles qui se sont déchirées lors des référendums ou des affrontements Canadiens-Nordiques. Il y a des guerres qui ont débuté pour de simples querelles.

      Un moment donné, il faut prendre du recul.

  41. Madalton dit :

    J’écoute 24/60 et une invitée mentionnait qu’i y avait une rumeur comme quoi Trump aurait menacé McConnell de le suivre dans ses contestations sinon il saborderait les élections au sénat prévues en Géorgie. Ça me surprendrait pa de sa part.

    1. ProMap dit :

      J’ai aussi regardé l’émission. Avant le 3 novembre, la tortue tendait à s’affranchir de la chose. Ses sondages le donnait probablement encore maître de l’échiquier avec un Sénat republicain majoritaire, avec ou sans la chose. Il a eu ce qu’il voulait de la chose. Mais v’la ti pas que la Géorgie fait des siennes. Il peut perdre la balance du pouvoir comme il l’a eu sous Obama. Il aime le pouvoir, celui de jouer en coulisses.

      Donc moi aussi, je ne suis pas trop surpris. La chose l’a compris.

    2. L dit :

      Mdltn 19:54
      Pas surprise mais alors pas du tout.

  42. _cameleon_ dit :

    The miniDuce exposed !

    Papa où t’est …
    Une hypothèse d’un caméléon +/- convaincu.

    1. Samati dit :

      Ma fille ado qui n’écoute que du K-pop, connait cette chanson. Elle l’a probablement entendu à l’école.

  43. Lecteur_curieux dit :

    Hors-sujet…

    Trump semble faire une vente de liquidation avec son hélico à vendre mais aussi ses articles de campagne.

    Il sait qu’il va partir ? Mais se sert des procès comme outils de négociation et de promotion ? C’était cela Trump avant.

    1. kintouai dit :

      J’ai bien mieux ! La Grosse Merde a créé deux fonds «GoFundMe» pour, soi-disant, l’aider à défendre son élection.

      Or, il semble qu’une bonne partie de l’argent récolté servira à payer ses dettes.

      Comment dit-on déjà ? Avoir du front tout le tour de la tête ?

      https://www.theguardian.com/lifeandstyle/2020/nov/10/donald-trump-election-fund-debt

      1. Richard Desrochers dit :

        Les dons de moins de 5000 $ vont aux dettes de sa campagne, apparemment. Ou à sa prochaine campagne. Et comme on peut douter que celle-ci ait lieu… Les déplorables seront contents de payer pour un loser.

      2. Layla dit :

        @Kintouai
        J’ai bien aimé la façon que l’article est écrit avec une certaine légèreté tellement c’est risible comme on dit vaut mieux en rire, si sa base a les moyens de se faire exploiter, ben go.

        Me semble que Bloomberg et c’est semblable doivent se marrer de voir DT mendier.
        Me semble que les avocats ne doivent pas se bousculer pour défendre DT face à la grande fraude électorale dont il est victime.
        Bon ben paie tes dettes après s’il te reste des sous appelle nous.

        Ce n’est pas la pire nouvelle des derniers jours. Pompeo, et Barr ont la Palme d’or.

  44. marcandreki dit :

    En voilà un qui, je ne sais pas s’il est clame, mais il ne manque pas d’air.

    De Santis gouverneur de la Floride veut mettre en oeuvre une législation qui donnerait le droit à quiconque de tirer sur quelqu’un qui lors d’une émeute serait vu en train de commettre du pillage. Donc une peine létale légale pour un crime économique. Une invitation claire au milices débiles.

    Qui voudrait laisser sa mère aller passer l’hiver en Floride après ça?

    DeSantis (R-FL) would make it legal to shoot people who are suspected to be looting or involved in “criminal mischief” that poses a threat to a business.

    https://www.rawstory.com/2020/11/florida-governor-wants-to-make-it-legal-to-shoot-people-suspected-of-looting-during-civil-rights-protests/

    1. Madalton dit :

      Ça fait suite au stand my ground. 🙄

    2. leonard1625 dit :

      L’article mentionne aussi de donner le feu vert aux conducteurs de foncer dans une foule bloquant une voie de circulation.

      La Floride!!!! Je ne peux pas comprendre que des Québécois aiment cet état de m…. Je pense, entre autres. à Yvon Deschamps et son épouse. Ils passent tous leurs hivers en Floride. C’est tellement loin des leurs valeurs.

  45. Apocalypse dit :

    Twitter – Richard Hétu

    Richard Hétu
    @richardhetu
    Des donateurs républicains ont donné 130 000 dollars à un employé de la poste pour qu’il invente une histoire sur une fraude électorale. N’est-ce pas le même montant qui a été versé à Stormy Daniels?

    🤣

    Bonne mémoire M. Hétu! Intéressante coincidence sur le montant!

    1. Madalton dit :

      J’ai pensé la même chose. Un benchmark.

  46. FlorentNaldeau dit :

    @kintouai, 20h07

    Anthony Scaramucci, qui fut directeur des communications de DT pendant une dizaine de jours, rapportait la même chose hier soir.

    Il reçoit encore les courriels de sollicitation de l’équipe Trump et dans celui qui demande des contributions pour les recours juridiques post-élection, on peut lire en petits caractères tout en bas du message, que les fonds recueillis pourront servir à d’autres fins, dont les dettes accumulées par la campagne Trump. Puisque 50 millions avaient déjà été recueillis, AS croit que cette somme dépasse très largement les coûts prévisibles des recours juridiques et servira plutôt à ces autres fins. Ce n’est pas immoral ni illégal, mais il semble évident que l’équipe de DT ne met pas en évidence l’usage le plus probable des fonds recueillis.

  47. gl000001 dit :

    Je tombe sur le cul. Je sors de LinkedIn (pas Facebook) et plein de gens d’affaires sérieux (!) répètent les mêmes désinformations que trump et sa gang jettent sur les réseaux sociaux. Sur LinkedIn, les gens ne cachent pas leurs emplois, ou ils travaillent. C’est débile !! Ils seraient juste 20% à croire ces fadaises … une chance !!

  48. Carl Poulin dit :

    En décalage…

    OUF! Que de scénarios rocambolesques ai-je lu depuis mon retour du travail.

    Moi qui suis de forte tendance humaniste……

    J’adore le socialisme pour les pays qui ont les moyens de se le payer et qui l’ont fait. Les USA peuvent se le permettre et j’espère qu’ils y parviendront.

    J’admire juge Roberts pour son flegme presque Britannique et ses savoureuses et judicieuses explications jurisprudentielles que doivent souvent suivrent les nominés juges Républicains du répugnant en chef de la MB.

    J’aime les Démocrates pour leur ouverture d’esprit en acceptant des jeunes politiciens qui sont plus à gauche que leurs prédécesseurs. AOC est l’exemple parfait du futur de ce parti.

    J’haïs le parti Républicain et ses actuels représentants pour avoir trahï leur serment de respecter la constitution Américaine dans toutes ses formes.

    J’haïs Donald Trump, ses rejetons et son équipe politique Républicaine pour la déplorable insouciance qu’ils ont affiché envers le peuple Américain en mentant sur les sévices et les coûts humanitaires de la pandémie qui sévit et les morts pour lesquels ils n’ont jamais témoigné quelques signes d’ampathie.
    J’adore le calme de Jo Biden devant toutes ces tentatives d’obstruction à la démocratie qu’étalent son adversaire et ses déments protecteurs de la suprématie blanche américaine.

    Aux Républicains et à leur famiglia politique, savez-vous ce que l’on administrait comme châtiment aux menteurs dans un passé pas si lointain du vôtre? On leur coupait la langue.

    Aux Républicains et à leur famiglia politique, savez-vous ce que l’on faisait comme châtiment aux traîtres à la nation dans un passé pas si lointain du vôtre? On les fusillaient.

  49. leonard1625 dit :

    Est-ce qu’un second impeachment, mené de toute urgence, est possible?

    Dans ce cas et s’il s’avérait manifeste que Trump essaie de rester en place, est-ce qu’une vingtaine de sénateurs républicains voteraient pour l’impeachment?

    —-

    Je reprend mon commentaire, car je ne l’avais pas mis à la place que je voulais.

  50. karma278 dit :

    HS dans la catégorie je ne le croirais pas si je ne l’avais pas vu de mes propres yeux:

    https://twitter.com/TheMasters/status/1326240421962543106

    Comment ne pas en rire!!!

    1. Madalton dit :

      Que dire de ce trou d’un coup avec un putter par cette golfeuse amateure.

      https://ftw.usatoday.com/2020/08/golf-hole-in-one-putter-bandon-dunes-sheep-ranch

  51. renalavo dit :

    @ Carl Poulin. Excellent!

  52. Carl Poulin dit :

    Calvince!!! La liste de pardons présidentiel s’allonge jour après jour!
    Bill Big Barr, Rectum Pompeo, Mc-Double-Con-Connel, Lindsay Double-Tongue-Graham, Rudi Senility-Giuliani et j’en passe.

  53. Pierre s. dit :

    —————————-

    quand est ce que la bande de menteurs et de complotiste de trumpiste vont être accusé de
    traitrise et de tentative de coup d’état sur un président démocratiquement élu ???
    Parce que c est exactement ca que Trump veut initier.

    1. lechatderuelle dit :

      Pierre s techniquement le résultat du vote n’est pas officiel… donc trump est encore dans les balises de l’élection pour douter….
      Est-ce intelligent? ce n’est pas la question…

      Dans une entrevue à RDI, un type expliquait que Biden a jusqu’en décembre pour prendre part aux « mises à niveau » … donc d’ici là, y’a rien d’anti-démocratique….

      trump en mauvais perdant agit en épais, mais il est dans les cadres juridiques de l’élection….

      il suffit de simplement le regarder se rendre encore plus pathétique qu’il ne l’est et de sourire…..

      ce « mois » perdu n’a, quelque part, aucune importance et plus les médias et les gens donneront de l’importance à ce mois et plus trump jubilera….

      y’a pas de coup d’état, y’a pas de complot…. y’a pas de « vol d’élection…..

      y’a qu’un vieux con qui accepte mal sa défaite et qui prendre tout ce qu’il peut pour étirer la sauce….
      les républicains, par mesquinerie partisane testent les limites …. car personne n’avait jamais osé le faire…

      Pour ma part, j’estime que,
      tant que les sondages mettront le blâme sur trump, le parti le laissera aller, justement pour s’assurer que le bonhomme ne puise même plus espérer un retour en 2024… quand le parti sentira le vent tourner, ils seront pas mal moins conciliants avec trump….

      trump n’a pas l’intelligence ni le sens de la stratégie pour concocter quoi que ce soit…

      pour le moment, trop de gens lui accordent trop d’importance…..

      1. igreck dit :

        ⏰ merci de remettre un tant soit peu les horloges à l’heure ! 👍

  54. NStrider dit :

    Sur un ton moins sérieux (en anglais)

    https://youtu.be/4v8ZhN-djhI

  55. Carl Poulin dit :

    J’vais te dealer ça un bon pardon présidentiel-criminel mon Donnie.

    1- Tu ne te présentes plus à aucune campagne électorale présidentielle américaine ou à tout autre poste.
    2- Ta famille en feront le serment du point 1 pour eux-mêmes.
    3- Tu restitues au gouvernement américain tout les avantages financiers que toi et ta famille ont récolté lors de ton passage à la présidence.
    4- Tu n’octrois aucun pardon pestiférentiel aux sénateurs Républicains qui t’ont appuyé par leurs ingérences électoraes ou par leurs comportements frauduleux lors des dernières élections et ça inclut ceux qui t’ont appuyé par leurs silences.
    5- Tu quittés les États-Unis vers un pays non démocratique qui acceptera de te recevoir selon ses conditions et ce sans retour de la marchandise.
    6- Tout tes comptes d’échanges sur plateformes informatiques devront être supprimés et tu devras de signer une entente qui t’interdira d’ouvrir une chaîne télévisée à saveur politique.
    7- Vue que tu te crois plus catholique que le pape, tu devras traverser pieds nus le territoire de
    l »Alaska en plein mois de février et cela en dedans de 40 jours sans halte McDo.
    8- Finalement, tu devras concéder la victoire au gagnant des dernières élections à ton rival Il Biden.

    1. Haïku dit :

      @Carl Poulin.
      Frank Zappa serait très fier de vous.
      C’est un compliment. 😉

  56. lechatderuelle dit :

    pendant que trump fait le con et que les gens lui donnent toute l’importance, les USA enregistrent 201 961 cas de contamination en 24 heures….

    1500 morts et 62 000 hospitalisations…..

    mais c’est pas grave… tout le monde regarde trump pour absolument rien…

    1. Racza dit :

      Oui! quelle tristesse !

  57. igreck dit :

    « En psychologie, nous avons un phénomène appelé « folie à millions », connu et documenté depuis 150 ans, qui résulte de l’adoption massive des théories d’un individu qui a perdu contact avec la réalité. « 
    Les Amers sont bien mal barrés !
    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2020-11-10/trump-plus-dangereux-que-jamais.php

  58. Pierre s. dit :

    ——————————-

    actuellement ….. 4.8 millions de votes de plus en faveur de BIDEN.

    oui oui, je sais. Rudy Giuliani va nous annoncer dans pas long que juste
    dans la Pennsylvanie les démocrates ont ajouté plus de 10 millions de votes
    et que dans le Maine les démocrates ont fait voter 5 millions de Canadiens entré
    illégalement dans un tunnel secret qui débouche sous la maison de Stephen King
    à Bangor et que 8 millions d’Ontariens ont voté illégalement démocrates au Vermont
    au Michigan et au Wisconsin et qu’il y a des centaine de preuve de ca mais que
    la gauche radicale a mit du chloroforme dans les breuvages de TOUT les républicains
    assignés a surveiller le dépouillement dans ces états uniquement.

    ah oui, Rudy …. si on parlait de l’Ukraine ??????

    1. Madalton dit :

      Selon les médias russes, des milliers de morts ont voté pour Biden.😳

      1. Benton Fraser dit :

        C’est sûre que les morts de la covid avaient un parti pris….

    2. Benton Fraser dit :

      Vous voilà une référence pour Rudy!

  59. Madalton dit :

    Selon 12 responsables d’élections de 12 États différents ont confirmé qu’il n’y avait aucune anomalie et que même que ça a été un succès dû au nombres de votes et pendant une pandémie.

    https://www.politicususa.com/2020/11/10/election-officials-in-dozens-of-states-step-forward-to-debunk-trumps-voter-fraud-claims.html

  60. Madalton dit :

    En Pennsylvanie, 10 000 bulletins de vote par la poste sont arrivés après la fermeture des bureaux de vote. Trump ne peut pas gagner cet État peu importe.

    https://www.politicususa.com/2020/11/10/trump-would-still-lose-pennsylvania-even-if-all-late-arriving-ballots-were-tossed-out.html

  61. p dit :

    ————————–

    DANGER …..

    Actuellement Trump est en train de congédier des haut dirigeants du Pentagone pour les remplacer
    par des guenilles …. TRES TRES DANGEREUX.

    Ca commence à ressembler à un coup d’état tout ca.

    Quand on disait que cette médiocre présidence risquait de mal finir, on en est la.

    1. chrstianb dit :

      Oui, je viens de lire ça sur CNN. Épeurant…

  62. kintouai dit :

    HS, mais pas trop :

    En fait, la présidence de Trump n’a été, en plus gros, que son lamentable échec à Atlantic City. Heureusement que les USA ne pouvaient faire faillite, car ça en aurait été toute une.

    Comme le résume si bien un citoyen de la ville :« Ici, (Trump) a surtout fait dans l’illusion pour nourrir son ego. Ses partisans prétendent qu’il est génial. Moi, je dis que c’est un imbécile. »

    https://www.ledevoir.com/monde/etats-unis/589502/atlantic-city-comme-metaphore-d-un-pays-abime

    Dire que cet imbécile a réussi à hypnotiser 70 millions d’autres imbéciles. Unbelievable !

  63. treblig dit :

    Le jour 1 de son arrivée au pouvoir , Biden va réaliser ses 3 promesses

    – Relâcher Hillary de prison
    -Redonner au Mexique son argent pour le mur
    – Abolir le plan de santé de Trump ( appelé Trumpcare)

    1. kintouai dit :

      « Abolir le plan de santé de Trump ( appelé Trumpcare) »

      Le plan de santé de Trump (mieux nommé le «I-Don’t-Care»)

  64. Haïku dit :

    HS ?
    Message musical d’espoir….

    Gentle Giant/ »Aspirations »…..

    *https://youtu.be/d8tpBYUIvTk

  65. Mona dit :

    Un peu de santé mentale !
    Ca nous sort de l’asile de fous.
    😏

    https://nyti.ms/32vcd6M

  66. FlorentNaldeau dit :

    @lechatderuelle, 22h10 « techniquement le résultat du vote n’est pas officiel… donc trump est encore dans les balises de l’élection pour douter…. »

    Le résultat officiel n’arrive jamais avant décembre (vote du Collège) ou même janvier (certification par le Congrès) selon la définition qu’on veut lui donner. Pour des raisons de tradition et parce que le public veut savoir rapidement qui est son Président, les projections des médias servent généralement à décider dans les jours qui suivent le scrutin qui l’a remporté. Rappelons d’ailleurs qu’ne 2016 DT lui-même avait été proclamé vainqueur par les médias et que la transition s’était amorcée rapidement.

    Vous avez raison de dire que JB et ses collaborateurs peuvent très bien travailler et jeter les fondements de leur arrivée au pouvoir pendant ce mois pas nécessairement « perdu ». Comme je l’écrivais plus haut, ils ne seront pas les premiers à devoir agir ainsi; GWB avait aussi dû attendre avant de pouvoir bénéficier des breffages de sécurité nationale et de pouvoir dépêcher son équipe dans les divers ministères pour recueillir les infos opérationnelles nécessaires. Y compris identifier précisément les environs 4 000 postes qui sont à pourvoir à chaque fois et décider des candidats compétents; un exercice qu’une nouvelle administration n’a jamais terminé dès son entrée en fonctions (il faut souvent plusieurs mois).

    Ils auront évidemment moins de temps pour toutes les assimiler et donner les suites appropriées que n’en avait eu l’équipe de DT. Mais ils auront certainement les capacités pour ce faire.

    Comme vous l’indiquez cela donne à DT un moyen de continuer à tenter d’accaparer les manchettes et de dominer les bulletins de nouvelles. Pourtant, il semble déjà un personnage de moins en moins pertinent, ne serait-ce que par le nombre de leaders étrangers qui ont félicité JB et reconnu sa victoire: Canada, R-U, France, Israël, Allemagne, Turquie, etc.

    Ce qui ne l’empêchera certainement de pratiquer une politique de « terre brûlée » au cours des prochaines semaines en tentant de laisser en héritage un appareil gouvernemental désorganisé, et peut-être aussi d’affaiblir son propre parti, sur lequel Don Jr. et sa guillerette compagne auraient des visées; il ne leur déplairait certainement pas que le parti soit vulnérable à une prise de contrôle.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :