Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Pour atteindre son objectif, tout effort pour trafiquer le résultat de l’élection présidentielle du 3 novembre devrait être généralisé et bien coordonné, a affirmé le directeur du FBI Christopher Wray jeudi lors d’une audition devant une commission du Sénat. Or, le FBI n’a vu aucune preuve d’un «effort national coordonné de fraude électorale», a précisé le chef de la police fédérale.

Nommé à son poste par Donald Trump, Christopher Wray ajoutait ainsi son nom à la liste des responsables du gouvernement américain dont les propos contredisent ceux du président. Ce dernier, on le sait, ne cesse d’alimenter les craintes concernant les bulletins de vote par correspondance en affirmant sans preuve qu’ils constituent une menace électorale.

Et comme d’autres, le directeur du FBI a rapidement été rabroué par la Maison-Blanche. «Avec tout le respect que je dois au directeur Wray, il a du mal à trouver des courriels dans son propre FBI, et encore plus à déterminer s’il y a une quelconque fraude électorale», a déclaré le chef de cabinet de la Maison-Blanche Mark Meadows sur CBS vendredi matin.

La rebuffade de Meadows, ancien chef du Freedom Caucus à la Chambre des représentants, intervient au lendemain du dévoilement inhabituel par le département de la Justice d’une enquête sur la découverte de neuf bulletins de vote militaires qui auraient été «jetés» dans un comté situé au nord-est de la Pennsylvanie. À l’origine, le département de la Justice avait indiqué que les neuf bulletins exprimaient des votes en faveur de Donald Trump. Par la suite, ce chiffre a été ramené à sept.

Peu importe : le département de la Justice a pour politique de ne pas donné de détails sur des enquêtes en cours qui n’implique peut-être aucunement une fraude ou un crime. Et il a encore moins pour politique d’identifier le candidat qui aurait été désavantagé. Dans ce cas-ci, le département a violé ses propres règles.

Les critiques de Bill Barr et de son département ont vu dans l’annonce de cette enquête en cours une autre preuve de la corruption de la Justice au temps de Donald Trump. Chose certaine, le camp Trump n’a pas tardé à exploiter cette affaire :

(Photo capture d’écran)

45 réflexions sur “Quand la Maison-Blanche rabroue le patron du FBI

  1. Pierre s. dit :

    ————————————-

    Ca pourrait être aussi ….

    Quand, dans le bon vieux temps, la CIA et le FBI décidait de se débarasser d’un président ….
    ca fait 4 ans qu’on attend ce moment ….

    Et seulement ses commentaires de cette semaine, trump devrait etre sorti de la MB en camisole
    de force et interné illico … ca c’est la version gentille, très gentille ….pour un homme solidement
    dérangé mentalement et hautement dangereux.

  2. ghislain1957 dit :

    « Nommé à son poste par Donald Trump, Christopher Wray ajoutait ainsi son nom à la liste des responsables du gouvernement américain dont les propos contredisent ceux du président. »

    …Et qui va sous peu perdre son emploi et être traité d’incompétent et de loser par Coronavirus 1er.

  3. gl000001 dit :

    « le département de la Justice a pour politique de ne pas donné de détails … »
    « le camp Trump n’a pas tardé à exploiter cette affaire »
    Le clan Biden devrait faire boomerang et montrer que la département de la Justice est partial à trump. Une autre preuve de corruption de la White House Gang !!

  4. jaylowblow dit :

    Pour trafiquer le résultat du vote ça prendrait effectivement un effort concerté et coordonné sans précédent. Par contre, pour faire jeter 7 bulletins de vote pour Trump afin de pouvoir crier à la fraude généralisée et voler l’élection ça ne prend qu’un pion au département de la justice.

    1. Benton Fraser dit :

      Le geste concerté, il provient de Trump donc l’objectif est de miner la démocratie américaine.

    2. Achalante dit :

      Mais surtout, on ne sait pas *pourquoi* ils ont été jetés. Étaient-ils mal remplis? Les électeurs se sont ravisé? Ils ont découvert au dernier moment qu’ils n’avaient pas le droit de voter? Ils avaient tenté de voter deux fois? Ou c’est une erreur, ces bulletins se sont retrouvés accidentellement dans une mauvaise pile de papier? Je pourrais imaginer encore plusieurs autres raisons pour lesquelles il n’y a rien à voir dans cette histoire. Tiens, une « théorie du complot » pour rire : les électeurs concernés ont jeté eux-même leur bulletin de vote, puis ont fait la dénonciation, pour qu’ils soient trouvés et que ça « prouve » la fraude électorale… 😉

  5. Jean Saisrien dit :

    Quand la mafia occupe la MB, c’est le genre de discours auxquels il faut s’attendre.
    Ce gens se « contrecali**ent » du bien commun si leur intérêts de bandits sont protégés et encouragés ou passent en premier.
    Ce gens sont des findumondistes: ils se « contrechri**ent » du futur immédiat ou moyen.

    C’est le grand dessein (et dessin si vous voulez) de Dieu et rien ne pourra l’arrêter!

    The RUPTURE is coming: pourquoi s’entêter…

    MAGA!!!!!!!

    Quel pays arriéré.

  6. Léo Mico dit :

    D’après ce que je comprends, les 9 bulletins de vote auraient été ouverts par erreur, en croyant que c’était des lettres militaires :
    https://www.justice.gov/usao-mdpa/pr/letter-luzerne-county-bureau-elections

    Est-ce que un employé a vraiment jeté, dans la poubelle de son lieu de travail, les 7 bulletins qui étaient en faveur de Trump ?

    En tout cas cela arrange bien Barr et Trump !

    1. Madalton dit :

      Les enveloppes pour les bulletins par la postes sont bien identifiées. À l’intérieur, il y a une 2e enveloppe incluant le bulletin de vote. Allez voir sur internet les images.

      Dans l’article, dans 9 cas, la 2e enveloppe contenant le bulletin de vote a été ouverte par les employés du bureau d’élection. Ceci doit être fait le jour de l’élection seulement.

      1. gigido66 dit :

        Cherchez l’erreur!

  7. Youno dit :

    « L’effort national coordonné de fraude électoral » provient de l’intérieur des USA soit par DJT et son équipe avec le silence complice des républicains

  8. jaylowblow dit :

    Ce que je ne comprend pas c’est que tout ça se passe au grand jour, en plein devant nos yeux et personne ne semble vraiment agir. Je lis les billets de monsieur Hétu chaque matin et mon réflex est souvent de me dire « il faut que j’avertisse quelqu’un car ils ne semblent pas être courant que le pire est en train de se produire ». Comme d’habitude la population dors au gaz, les démocrates de la chambre s’insurgent, les journaux publient timidement les déclarations du gros crosseur mais à part ça rien, comme depuis quatre ans de scandales et d’incompétence crasse.

    On disait avant que la vrai action contre le monstre orange sera lors du scrutin de novembre mais le gros despote est en train de s’arranger pour saboter ça également et ce en toute transparence et personne n’agit. On parle fort, on s’insurge mais on ne fait rien, comme si dans le fond ça nous arrangeait.

    Le seul qui a proposé de faire quelque chose est Bernie Sanders, qui a demandé à la Chambre et au Sénat de mettre sur pied un commité bipartie afin de surveiller les élections et s’assurer que Trump ne puissent mettre ses plans à exécution mais ce sera probablement lettre morte

    1. gigido66 dit :

      Je ne sais pas, mais ça m’amène à penser que le véritable plan des républicains serait peut-être de « pacter » la SCOTUS , ce que la Chose est en train de réaliser, c’est pour ça qu’on l’appuie sans sourciller. Ensuite, une fois ça réglé, on se débarrasse de la marionnette folle qui nous a permis de s’enrichir pendant 4 ans en laissant aux démocrates un pays à rebâtir socialement et financièrement sur des années à venir. On aura eu le meilleur des 2 mondes : l’$ et la justice.

  9. Le marais n’a jamais été aussi puissant. Ministère de la justice(justice parallèle), le CDC(Maison Blanche parallèle), le FBI et la CIA (mis hors fonction)et la cour suprême(À qui pousse le plus fort).
    En passant, le terme *marais* ne s’applique plus maintenant tellement tout est au grand jour.

  10. ProMap dit :

    trump :

    « Best people = great guy or tremendous woman I have hired and and who repeats my lies with loyalty. »

    « Looser = coffey boy = ennemy of my people of my America = former nasty best people who talks about fake news. »

    J’ai perdu le compte de tous ces former nasty best people.

  11. Benton Fraser dit :

    J’ai hâte qu’un jour, un responsable d’une agence gouvernementale dit les 4 vérités à Trump, c’est-à-dire qu’il se conduit comme un homme et qu’il arrête de mettre ses problèmes sur le dos de tout le monde!

    1. karma278 dit :

      @Benton

      « (…) c’est-à-dire qu’il se conduit comme un homme et qu’il arrête de mettre ses problèmes sur le dos de tout le monde! »

      « À l’impossible, nul n’est tenu! »
      ou, comme dirait Jean Perron:
      « À l’impossible, nul n’est tout nu. »
      😜😜😜

  12. Layla dit :

    Je n’ai pas le temps ce matin de faire une recherche pour vérifier tout ça. Mais…

    On ne me fera pas croire que c’est une magouille démocrate de jeter 7 bulletins de vote en faveur de DT.

    1. gl000001 dit :

      7, ça pourrait être une magouille démocrate d’un élément isolé.
      7 millions, c’est surement républicain. Et d’un élément isolé dans sa pseudo-réalité narcissique.

    2. karma278 dit :

      Layla

      Il me semble avoir lu (aka « people are saying ») que ces bulletins étaient les bulletins de primaires.
      Primaires républicaines non contestées et que Tiny était assuré de gagner.

      Et si ce n’était qu’un employé ayant voulu cacher sa gaffe???

      1. gl000001 dit :

        Pour bien cacher ma gaffe, je les aurais brulé. Pas jeté n’importe ou.

  13. treblig dit :

    Je sens que je vais me répéter, tant pis.

    À la dernière élection présidentielle, il y a eu, au total, 130 millions de voteurs.. Environ un demi million de travailleurs d’élections des 2 partis qui suivent le déroulement du vote. .Et des médias qui observent

    Faire une fraude d’envergure  » coordonnée et organisée  » demande des milliers de complices dans chacun des états. On a détecté rapidement 9 malheureux égarées en Pennsylvanie, alors imaginez des millions de votes truqués. Impossible de tenir ça secret. C’est ce que veut dire le FBI.

    1. ProMap dit :

      treblig – Votre explication est beaucoup trop longue pour un fefan trumpien. Il aurait cesser de lire après « à la dernière élection présidentielle ». Il aurait continuer 3 secondes de plus si vous aviez ajouté et conclu par « , lock her up! »

      Tellement compliqué de comprendre que le processus électoral est géré par chacun des états avec même certaines différences. C’est dans leur Constitution. mais ce n’est pas le sujet du 1er ou du 2e amendement. Alors. il n’y a aucun intérêt à lire le restant.

    2. Madalton dit :

      Les fraudes récentes ont été commises par des électeurs républicains. Une femme a voté 2 fois en 2016 parce que Trump disait que l’élection serait truquée. En 2018, en Caroline du Nord un employé électoral républicain avait récolté les bulletins par la poste directement chez des démocrates en se faisant passé comme un employé travaillant pour les élections.

  14. Pierre s. dit :

    —————————–

    les 7 bulletins de vote, en faveur de Trump …. fait par des gens décédé
    de la covid-19…… en mai dernier.

    j’en serais même pas étonné venant de cette bande de crotté du GOP.

  15. xnicden dit :

    Il y a eu un exemple récent de tentative de fraude avec des bulletins par abstention qui a failli réussir… À noter que c’était toutefois au profit un candidat républicain.
    https://www.gq.com/story/north-carolina-ninth-district-fraud

    Les chances que cela se reproduise me semblent toutefois minces, les bénévoles des partis seront aux aguets.

    Cela dit, les risques de fraude me semblent beaucoup, beaucoup plus grands avec les machines à voter et listes électorales électroniques dont la sécurité est souvent déficientes.

  16. Duduche dit :

     » «Avec tout le respect que je dois au directeur Wray, il a du mal à trouver des courriels dans son propre FBI, et encore plus à déterminer s’il y a une quelconque fraude électorale», a déclaré le chef de cabinet de la Maison-Blanche Mark Meadows sur CBS vendredi matin. »

    Je trouvais Meadows dur mais il est vrai que si Wray n’est pas capable de voir les tentatives coordonnées de jeter la suspicion sur le vote, les tentatives de discréditer le vote qui pourrait aller contre le bouffi-45, et les tentatives de corruption (et d’intimidation) de différents paliers du gouvernement, c’est qu’il n’est vraiment pas fait pour son poste. C’est annoncé à la télé en prime time, sur Twitter, etc.

  17. CBT dit :

    Je ne comprends pas comment il se fait que le président et la MB se permettent de mettre en doute l’intégrité du vote alors qu’aucune preuve crédible n’a été démontré, seulement quelques enveloppes trouvées par hasard, à moins qu’un ordre a été donné de fouiller toutes les poubelles, tous les fossés et rivières, etc…

    Cette stratégie est tordue et une action légale devrait être intentée pour faire cesser une propagande visant à miner l’intégrité du vote démocratique. il ne s’agit pas d’un groupe quelconque, mais d’un parti politique à la MB.

    Au contraire, si c’était le parti démocrate qui faisait une propagande semblable, les hauts cris des républicains et de Trump feraient trembler la terre.

  18. nickoleterrible dit :

    C’est une réplique à la Trump. C’est quand même le directeur du FBI, nommé par Trump vous dites. On est tellement habitué de voir Trump dénigrer, rabaisser, ridiculiser, que son chef de cabinet a fait la même chose. C’est tellement stupide, il minimise les compétences d’une personne qu’ils ont eux-mêmes nommée à un poste stratégique. mais bon, on tourne en rond, on se répète, et ça ne changera rien de les voir agir stupidement puisque les pro-Trump ne voient rien de tout ça.

  19. Louise dit :

    On dit depuis longtemps sur ce blogue qu’on ne sait pas jusqu’où Trump est prêt à aller pour garder le pouvoir. Ce qu’on ne pouvait pas prévoir non plus c’est la vitesse à laquelle les tentatives de fraude éclatent au grand jour. C’est digne d’un roman policier.

    Cette histoire des 7 bulletins de vote en faveur de Trump est cousue de fil blanc. C’est un coup monté de toutes pièces pour qu’il puisse dire aux électeurs « Voyez nous avons la preuve que ce que je dis depuis longtemps est vrai » Peine perdue, il n’a plus aucune crédibilité.

  20. Pierre s. dit :

    ———————-

    AUTRE FAIT AGGRAVANT …..

    Cette histoire arrive apres que Trump ait incité PUBLIQUEMENT ses partisans à voter
    illégalement pour saboter le vote …

    un autre élément a tenir compte si ca monte a la SCOTUS …
    les tricheurs ce sont p-e ceux qui ont perdu l’élection ….

  21. Gina dit :

    Je pense que L’ONU devrait superviser les élections comme il fait dans d’autres pays lorsqu’ il croit que les élections peuvent être truquées par ceux qui sont au pouvoir et qui veulent coûte que coûte le garder . Bien sûr les observateurs de l ‘ ONU ne sont pas mieux parce qu’ ils arragent les élections selon l’ ordre mondial . Mais ce serait un camouflet pour les dirigeants des États-Unis qui pensent donner des leçons de démocratie à d’autres pays . Ces élections nous démontrent un peu plus que les États-Unis ne sont pas un pays démocratique surtout lorsqu’il y a un républicain à la Maison Blanche .

  22. gl000001 dit :

    HS : La différence canadienne. Les américains disent toujours qu’on est tellement poli. Une tentative d’arrestation citoyenne sans violence.
    https://www.lapresse.ca/actualites/politique/2020-09-25/ottawa/un-journaliste-victime-d-une-tentative-d-arrestation-citoyenne.php

    1. @gl000001 (25/09/2020 à 12:39)

      Imaginez si la même scène s’était passé aux USA disons en Floride.

      Le cinglé sort un « gun » et menace le journaliste de le tirer s’il ne se laisse pas « arrêter ».

      Voilà la différence entre vivre dans une société civilisé (le Canada) et une qui ne l’est pas (Les USA).

      1. Haïku dit :

        Exact ! Vous m’avez devancé.

  23. Pierre s. dit :

    ———————————-

    Commentaire de Stuart Stevens, ex stratège républicain à propos de Don Jr.
    C’est un KO !!!

    Il mentionne combien Don Jr est pathétique de se mèler de la présente campagne en multipliant
    ses apparitions dans les média, complètement gelé, à faire un fou de lui.
    Berf un peu comme à la convention républicaine ou lui et sa femme on eu l’air
    de deux débiles défoncés raides.

    Et y a vraiment des hallucinés qui vont voter pour ca ….ayoye

    On comprend un peu pourquoi M Stuart Stevens est un EX stratège républicain.

  24. Le Mafioso-En-Chef qui se fait contredire par celui qu’il a nommé au poste de directeur du FBI.

    Je rapellle que M. Wray a témoigné SOUS SERMENT devant un Comité sénatoriale et que mentir sous serment constitue un crime grave aux USA et passible d’une peine d’emprisonnement.

    Cette histoire des bulletins de vote m’apparait douteuse et a toutes les apparences d’un pitoyable « set up » destiné à discréditer le vote postal et par ricochet le directeur du FBI.

    Que la Carpette-à-Barr essaie de donner de l’oxygène à cette histoire, quitte à transgresser les règles du DOJ, démontre que les crapules qui squattent présentement la MB sont prêts à tout, même les pires arnaques, afin de sauver leur « cul ».

    Voilà où en est rendu la démocratie dans la République de Bananes.

  25. Madalton dit :

    McConnell a confirmé aux sénateurs républicains qu’ils devront être présent pour tous les votes que les démocrates demanderont. Ça signifie, pour certains sénateurs en réélection qui sont en danger de perdre, qu’ils devront cesser, ou presque, de faire campagne.

    https://www.politicususa.com/2020/09/25/mcconnell-senate-democrats.html

    1. onbo dit :

      @Madalton

      J’ai retrouvé ma courte liste des 7 Sénateurs républicains qui se sont envolés pour Moscou en juillet 2018, sur la demande et l’approbation de Mitch McConnell et Donald Trump. (tous sauf un de mémoire sont des comptables et des banquiers de formation!

      Que font des comptables et banquiers le 4 juillet 2018 à Moscou? Pas célébrer la fête nationale US en tout cas! Peut être organiser avec l’homme fort russe des façons d’obtenir du support russe pour 2020?

      S’occupaient-ils déjà de gros chiffres, de modes de transactions et de modalités de dépôts, emprunts et virements? Genre, une usine russe d’Aluminium au Kentucky contre un Trump Hotel à Moscou? Comment savoir?

      Ou cherchaient-ils à trouver avec l’aide de Team Putin des preuves Ukrainiennes pour attaquer Biden qui était pressenti par Trump comme son adversaire le plus redoutable?

      Quoi qu’il en soit, filer en douce des USA pour se retrouver dans le pays le plus susceptible de compromettre précisément l’indépendance des USA, et spécialement un 4 juillet, j’ai pensé alors que c’était d’une grande maladresse diplomatique de la part de Sénateurs américains. Et le le pense encore. Ils se pourrait même qu’ils aient agi en marge de la Constitution américaine.

      Des 7 sénateurs, 2 sont en élections et ressortent régulièrement dans l’actualité: Ron Johnson (WIsconsin, le pays aussi de Paul Ryan) et John Kennedy (LA); le 3e sénateur est Steeve Daines (Montana), qui est aussi en élections et qui ne l’a pas facile.

      Les 4 autres sont le meneur du groupe Richard Shelby (AL), John Hoeven (ND), Jerry Moran KS), et John Thune (SD).

      La 8e personne était Kay Granger Rep. TX. J’ignore si elle a été réélue en nov 2018.

      1. gl000001 dit :

        Comment on a pu passer de la guerre froide à des « rapprochements » qui devraient être bien plus douteux et explosifs que ça ?

      2. Madalton dit :

        Ou comment recycler l’argent sale de Putin dans des projets américains comme une usine d’aluminium au Kentucky.

  26. onbo dit :

    On trouve les Jordan, Gaetz, Doug Collins et consorts imbuvables. Ce sont 3 Caucus Freedom en cavale perpétuelle. Mark Meadows est le fondateur du Caucus Freedom. Imaginez les contorsions et coups fourrés qui sortent de cette tête qui a préféré cesser ses études pour devenir spéculateur foncier. Lui il l’a compris l’affaire…Que c’est joli un spéculateur foncier analphabête très fonctionnel se retrouver chef de Cabinet d’un Président du même acabit et qui a du demander à un plus brillant que lui de passer « son » test d’admission à l’Université. Qu’est-ce qu’attend cette Université pour redorer son blason en dénonçant l’imposture?

  27. stemplar dit :

    Tant qu’à être dans ce délire qui fait pas rire, ces whatever sept ou neufs whatever bulletins sont rapportés et dénoncés par le DOJ, qu’ils seraient une preuve fabriquée ne me surprendrait guère.

  28. Madalton dit :

    Ce n’était pas mieux il y a 220 ans. Ça jouait dur entre Adams et Jefferson.

    https://www.washingtonpost.com/history/2020/09/25/adams-jefferson-supreme-court-rbg-trump/?outputType=amp

  29. jaylowblow dit :

    Quand même incroyable que malgré tous les contre-pouvoirs et systèmes de protections que les pères fondateurs ont mis en place il semble que tout ce que ça prend pour devenir dictateur aux USA est de faire son gros bébé làlà et de bouder dans son coin en disant « c’est pas vrai que j’ai perdu, les élections étaient truquées ». Ça dépasse l’entendement.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :