Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Le scénario est devenu familier. En après-midi et en début de soirée, des manifestants descendent dans la rue pour dénoncer pacifiquement la brutalité policière. En fin de soirée, certains d’entre eux – ou des individus qui s’infiltrent parmi eux – pillent et incendient des commerces. C’est ce qui s’est produit dans la nuit de lundi à mardi à Kenosha, au Wisconsin, où un Afro-Américain de 29 ans a été atteint dans le dos de plusieurs balles tirées à bout portant par au moins un policier blanc dimanche.


Comme on peut le lire dans ce reportage du New York Times, les actes criminels ont visé une poignée de petits commerces d’un quartier résidentiel d’une ville de 100 000 habitants, de même qu’un bâtiment du service correctionnel. «C’est notre ville. Les gens ont perdu la tête», a déploré un cuisinier en observant la scène, alors qu’un de ses concitoyens a déclaré que «c’est malheureux, mais cela doit être fait» pour provoquer des changements sociaux et des réformes policières.

Cela pourrait également apporter de l’eau au moulin des républicains, qui dénoncent à l’occasion de leur convention le pillage, les incendies et autres actes de violence commis dans la foulée du meurtre de George Floyd. Ces actes ne sont pas représentatifs de la grande majorité des Américains qui sont descendus dans les rues du pays depuis le début de l’été au nom de la justice et de l’égalité, mais ils fournissent des images fortes qui sont susceptibles de susciter la peur au sein d’une partie de l’électorat.

P.S. : Dans une entrevue accordée au Chicago Sun-Times, le père de Jacob Blake a déclaré que son fils était paralysé à partir de la taille (les médecins ne savent pas si la blessure est permanente) et qu’il a «huit trous» dans le corps. Une vidéo virale semble indiquer que Blake a été atteint de plusieurs balles dans le dos alors qu’il ouvre la porte de son VUS où se trouvent trois de ses six enfants. Avant que des coups de feu ne retentissent, l’homme qui a filmé la vidéo dit avoir entendu au moins un policier crier : «Lâche le couteau! Lâche le couteau!» Trois policiers avaient tenté auparavant de maîtriser Blake, selon ce témoin.

(Photo AP)

104 réflexions sur “Les flammes de Kenosha

  1. Qu’est-ce qui met le feu? Le couteau ou l’arme à feu?

  2. des individus payés et approuvés par QAnon?

  3. Guy Gibo dit :

    Alors qui est aux commandes? Je déplore bien sûr ces événements et je le ferai toujours.
    Ce que je ne comprend pas est que l’on puisse croire que le responsable de ces événements puisse être Biden alors que celui qui est aux commandes est Trump lui-même…

    La propagande va de l’avant… Jusqu’à hier le coupable de tout était Obama et le coupable est désormais Biden qui n’occupe aucune fonction.

  4. Gina dit :

    Toujours le même spectacle désolant des familles afro-américaines . C’est vraiment triste . . Il nous manque de mots pour s’indigner à part de constater les faits . La vengeance du plus fort sur les faibles citoyens non-armés .

  5. Marylap dit :

    J’ai comme l’impression qu’on ne va jamais trouver le couteau ou qu’il va faire une apparition surprise dans quelques jours.
    Je comprends la colère des gens et je la partage, mais les imbéciles qui mettent le feu ne font qu’empirer les choses. Le problème c’est qu’il est possible que des groupes d’extrême-droite aient parti le bal pour faire mal paraître les manifestants

    1. lechatderuelle dit :

      Marylap il y a tellement de groupes opportunistes qui utilisent le moindre rassemblement de gens en colère pour vandaliser… Extrême-droite, extrême-gauche et gangs de rues sont les premiers groupes à s’exciter dans ces moments-là….

    2. Achalante dit :

      Il faut surtout se rappeler que ces actes ne pourraient être commis (même par des agitateurs) si ces populations vivaient dans l’équité et la justice. C’est à cause du racisme que ça arrive, point.

      La citation dit que quant le sage pointe la Lune, le fou regarde le doigt. Le doigt, c’est la violence; la Lune est le racisme. Et le fou, c’est celui qui veut réprimer encore plus les victimes par peur de la violence.

    3. simonolivier dit :

      Aucun média n’a parlé de couteau. Seul ce témoin en a parlé Et sur la vidéo, il ne semble pas avoir d’arme dans ses mains. Le flic a-t-il crié ca pour préparer sa défense?

  6. lechatderuelle dit :

    cet acte méprisable des policiers USA confirment que rien ne change…. ET rien ne change car ils se sentent appuyés par les gouvernements en place qui cautionnent la violence policière à des buts électoralistes…

    le laxisme politicien a toujours existé aux USA,peu importe le nom du Président… c’est un fond de commerce politicien aux USA d’utiliser le racisme, la peur et la paranoïa… mais jamais un président n’a autant utilisé ce laxisme que trump….

    au moins les autres y allaient de phrases vides et de sentiments creux… calmant les esprits pour un moment…
    trump exacerbe chaque moment en espérant y tirer un avantage personnel…

    cette indécence n’est même pas atténuée par des actions ou propos républicains et c’est troublant….

    on assiste à la mise en place de dérives meurtrières que l’élection de Biden va amplifier en novembre prochain….

    les républicains et leurs groupes terroristes provoqueront des émeutes et des pagailles un peu partout aux USA, c’est à prévoir….
    .

  7. senorflash dit :

    mais ça ne devrait pas apporter de l’eau au moulin républicain, puisque ça se passe DURANT LEUR MANDAT. Ils sont responsable de ça… ça devrait être l’inverse. Moi j’utiliserais ça non-stop si j’étais un démocrate

    1. Mr. Wendell dit :

      @senorflash …Vous savez comment fonctionne la fédération américaine?…le grabuge se passevdans ville et des états dirigés par des démocrates depuis des lunes…

      1. kelvinator dit :

        Répéter les mensonges republicain ne les rend pas plus vrai…

        C’est normal que les manifestations arrive plus dans des endroits multiculturel urbaine, a prédominance démocrates, que dans un bled perdu largement blanc et raciste… Corrélation et causalité sont deux choses totalement différentes qui échappe aux esprits conspirationnistes obtus conservatrice…

      2. kelvinator dit :

        Bel exemple d’ignorance, de haine et de mensonge. Un vrai Trumper!!! Les sophismes se suivent et se ressemble, mais la malhonnêteté reste la même !

        Vous devriez minimalement vous informez avant de juger, vous savez, ce que vous prêchiez vous-meme hier a peine, démontrant une fois de plus votre double standard typique des republicains…

      3. Mr. Wendell dit :

        @Kelvinator …tout ce que je disais hier était d’attendre le résultat de l’enquête pour faire la lumière sur cette histoire…On apprend aujourd’hui que le suspect avait un couteau dans les mains, j’imagine que c’est la raison pour laquelle les deux flics avaient leurs flingues braqués sur lui…mais que c’est-t-il passé avant ça? Voilà pourquoi on doit attendre cette enquête…

        …Vous vous souvenez de « Hands up don’t shoot »?… le département de justice d’Obama avait pris le contrôle de cette enquête à Ferguson même et avait déterminé que toute la narrative « Hands up don’t shoot » était complèrement fausse…Le mal était déja fait, plusieurs villes brûlées parce que des élus et des médias irresponsable ont amplifiés ce mensonge…

      4. Benton Fraser dit :

        Et le manque d’éducation et de pauvreté ce passe dans les états républicains!

      5. Bartien dit :

        Hé la la, qu’est-ce que tu peux être épais simon

      6. el_kabong dit :

        @wendell
        « On apprend aujourd’hui que le suspect avait un couteau dans les mains, »

        Faux évidemment.
        On apprend ajd qu’un témoin a entendu un policier crier « lâche le couteau », ce qui est TRÈS différent… vous devriez attendre la fin de l’enquête avant de sauter aux conclusions hâtives…

      7. kelvinator dit :

        Wendell

        C’est très étrange que la désinformation vous préoccupe seulement lorsqu’elle touche les democrats, alors que vous répéter la désinformation republicaine largement debunker depuis longtemps… Double standard republicain encore une fois. Corrélation et causalité sont deux choses différentes.

      8. kelvinator dit :

        Wendell

        Tout comme vous répétez et amplifiez le mensonge des élus et médias (FOX) irresponsables. Mais comme il sont de droite, vous ne les denoncez pas…

        Vous allez chercher un cas précis vieux de 6 ans pour accuser les democrats, mais répétez les mensonges bien actuels des republicains. Prêchez par l’exemple plutôt que faire son contraire.

      9. kelvinator dit :

        El kabong

        Wendell remet en question la crédibilité des témoins lorsque cela l’arrange, comme avec hands up, mais n’est aucunement sceptique lorsque cela conforte ses accusations.

      10. simonolivier dit :

        au picotté On apprend qu’il avait un couteau? Ha oui? où ca? le témoin dit avoir entendu un flic dire lâche ton couteau. Mais il ne l’a jamais vu ce couteau. Et sur la vidéo on n’en voit pas

    2. Duduche dit :

      @senorflash: s’il y avait un vrai leader à la présidence, ce que vous dites aurait du poids. Mais le showman-45 s’en lave les mains de ces questions et va bullshiter comme quoi c’est la faute aux démocrates, à BLM, à Obama, etc. Après tout, on l’empêche de faire des USA un état policier et la répression est (selon les abrutis à qui ils s’adressent en premier lieu) le seul moyen de corriger des inégalités sociales.

      Et son discours irresponsable est repris en choeur par sa base et des idiots utiles.

  8. kyrahplatane dit :

    Les casseurs professionels font leurs travail.

  9. Louise dit :

    Malheureusement ceux qui font des troubles lors de manifestations pacifiques jouent le jeu de Trump.
    Une grande partie de la population ne va retenir que les émeutes et voter pour celui qui promet la loi et l’ordre.
    Mais qui provoque ces événements malheureux ?
    Si ce sont des démocrates, ils n’aident pas la cause qu’ils veulent défendre.
    Si ce sont des républicains, c’est sûrement planifié pour donner un coup de pouce à Trump.
    Ce clivage n’apporte rien de bon parce qu’on est dans un dialogue de sourds.

    1. monsieur8 dit :

      @Louise: vous dites « Une grande partie de la population ne va retenir que les émeutes… ».

      C’est ce qui m’enrage aussi. On ne parle (presque) que des casseurs et du grabuge. Très peu du message que les manifestants veulent faire entendre.

      Au lieu de nous les casser avec des photos d’incendies ou de violence, les journalistes devraient répéter encore et encore le pourquoi des manifs: la fin des violences policières et du racisme systémique.

      En insistant sur les méfaits, et en oblitérant le message de base, ces journalistes font du piètre boulot… et le jeu de Trump.

  10. Carl Poulin dit :

    J’ ai écouté à plusieurs reprises le vidéo et à volume très élevé et je n’arrive pas à entendre cette phase.

    1. Toile dit :

      Il est possible que le policier le prétende ainsi la cabale de légitime défense prend sens dans son cerveau. Ils sont bêtes mais munis de petits trucs du métier ces cowboys du law & order.

    2. Richard Desrochers dit :

      Je trouve déjà étrange qu’un individu poursuivi de tout près par des policiers armes aux poings ait le réflexe d’aller chercher un couteau.

    3. Michèle dit :

      Ce que je trouve étrange c’est …Si Blake était dangereux et qu’il tenait un couteau, me semble qu’un policier ne lui aurait pas tiré le t-shirt, non? Il en serait resté loin, non?

  11. POLITICON dit :

    Trump qui a toujours eu tout cuit dans le bec ne réglera jamais cette situation raciale autrement qu’en accusant les insoumis et l’adversaire politique. Pourtant, en écoutant les discours hier, ils sont très capables de décrire la situation telle qu’elle est. Ils préfèrent camoufler l’incapacité du duce à régler la situation et pourtant il est bien le président. Tout ce qu’ils ont régurgité se passe actuellement sous cette présidence et les résultats sont d’autant plus convaincants qu’ils arrivent à se tirer dans le pied et accuser l’adversaire démocrate de ne rien faire pour les en empêcher. Quelle honte d’oser se présenter en défenseur du peuple, de la justice et de la démocratie devant le monde entier pendant qu’ils continuent à noyer la nation dans le marigot de la maison blanche.

  12. ProMap dit :

    Ce n’est pas de la brutalité policière, c’est de l’assassinat ou tentative d’assassinat policier, même si non prémédité. Appelons un chat un chat.

    1. gl000001 dit :

      Pas prémédité mais un incroyable manque dans leur formation.
      Si ils se sentent menacés, il me semble qu’on n’intervient pas de la façon la plus létale en premier. Tu tires dans une jambe avant de tirer dans le torse.

      1. Toile dit :

        Question. Sur quelle base pouvez affirmer que ce n’est pas de la préméditation dans le sens ne pas avoir l’intention de tuer ? La thèse qu’il ait pu penser à ce que le prévenu aille se chercher un couteau a certainement engendré dans son cerveau, faute de capacité cognitive, qu’il était menacé. Ce faisant, cela pourrait accréditer une intention nette de tuer. L’ennui, auquel cas, c’est la preuve.

      2. gl000001 dit :

        Les policiers sont là pour servir et protéger.
        La préméditation aurait été si le policier, en arrivant sur place, se serait dit, je vais trouver un prétexte pour le tuer.
        Avoir peur et tirer dans le dos du gars, c’est un énorme mauvais réflexe. Un manque flagrant de formation.

      3. Madalton dit :

        J’ai déjà entendu que ce n’est qu’au cinéma que l’on voit un policier tirer dans une jambe. Un tireur va toujours viser le corps, la partie la plus grande.

        De toute façon, de la manière dont ils tirent, 8 balles, ils auraient besoin d’un 12 tronçonné pour toucher la jambe.

        Se servir d’une arme, est la dernière de plusieurs options pour un policier. Il est temps que tous les corps de police aux USA soient constitués de policiers ayant eu une formation de plusieurs années comme au Canada.

      4. gl000001 dit :

        C’est fort possible. Je ne suis pas policier. Mais le gars était à 2 pieds en avant de lui.

    1. Haïku dit :

      Bon rappel !

  13. Toile dit :

    Les McCloskey ont ils de la famille élargie à Kenosha, histoire de meubler chiquement le jour 3 ?

  14. Pierre S. dit :

    ————–

    peu importe …..

    les 7 coups de feu dans le dos de la victime, de la façon dont ca s’est déroulé c’est totalement inacceptable. De la folie pure avec les 3 enfants comme témoins dans la voiture. C’est tout simplement injustifiable.

    Manque de formation, de jugement, racisme, brutalité, improvisation ????
    Non mais qu’est ce qui s’est passé dans la tête de ce policier ???
    Surtout présentement, dans un moment ou le climat n’a jamais été aussi explosif.

  15. Cette flambée de violence et de destruction était on ne peut plus prévisible. On peut même dire qu’elle tombe à point pour Bunker Boy qui pourra s’en servir pour alimenter encore un peu plus la peur, l’intolérance et ressortir son thème de « Law & Order ».

    Le scénario de Portland se répète. Manifestation pacifique, les agitateurs s’y infiltrent, la violence éclate.

    Questions. Qui sont ces agitateurs et qui sont ceux qui tirent les ficelles derrière?

    1. NStrider dit :

      Et devinez quel sera ce soir le principal sujet des orateurs de la convention républicaine.

      1. kelvinator dit :

        Les changements climatiques!
        Le covid?
        Le taux de chômage?
        haha

  16. Layla dit :

    « Lâche le couteau »
    Pour voir qu’un homme qui sait qu’au moins trois policiers le pointent d’une arme à feu va sortir un couteau.

    Jacob Blake ne s’en va pas en courant vers son véhicule, Il ne fuit pas comme un coupable, comme un fou furieux qui a perdu le contrôle de lui-même.

    Il me semble le pas d’un homme qui se dit…ben voyons donc, j’en ai rien à foutre d’être là, ils ne veulent rien comprendre, comme s’il se disait je n’ai rien à voir dans cette histoire, jamais il n’aurait pensé qu’ils lui tireraient dans le dos. Tiré dans le dos, ce ne peut-être de la légitime défense.

    Je ne comprends rien de cette histoire, on nous dit que c’est une dispute entre deux femmes qu’il essayait de séparer, pas un meurtre ou une tentative de meurtre, si j’ai bien compris les policiers ont utilisé le teaser sur lui.

    Qu’est- ce qui s’est passé dans sa tête, si lui il était là pour séparer ces deux femmes?
    Pourquoi le suivre en le pointant d’une arme comme un criminel?
    C’est un dangereux récidiviste ou quoi?
    Pourquoi son « looonnng passé criminel » ne sort pas?

    Les policiers ont un sérieux problème, la phobie que tout le monde est armé dans ce pays, altère leurs jugements. Ça je peux le comprendre, mais tirer dans le dos d’un gars qui ne se sauve pas en courant?

    1. Haïku dit :

      Très bonne réflexion ! 👌

  17. SergeMTL dit :

    Ces bavures policières à répétition et surtout les débuts d’émeutes qui en résultent font définitivement l’affaire de Trump et ses sbires…Ils vont s’en servir ad nauseam comme ils se sont servis des colonnes de migrants lors des élections de mi-mandat en 2018.

    Law and order…ca marche encore au USA.

    J’ai toujours eu des doutes sur ce qui avait provoqué tout à coup la formation de ces colonnes…(un supposé gourou en Amérique Centrale ?)…lesquelles ont mystérieusement disparues juste après les élections…||||| ..Est-ce un effet de la magie Trump qui fera disparaitre le covid «comme pas magie» ?

    1. CBT dit :

      Law, protéger les blancs.
      Order, dominer les noirs.

  18. Cubbies dit :

    Le Trump Freak Show parle des débordements de ces protestations souvent attisées par différents sous-groupes pour créer le chaos. Mais une chose demeure, on ne parle jamais de la source des problèmes: inégalités sociales, racisme systémique, violence policière, prolifération des armes, etc.

    Gang d’hypocrites et de menteurs.

  19. Apocalypse dit :

    @Layla – 11:54

    ‘Les policiers ont un sérieux problème…’

    Et oui, ça s’appelle la peur!

    Pour la grande majorité des gens, lorsqu’ils ont peur, tout le reste prend le bord, la raison, le jugement, la rationalité, les bonnes manières, etc…, on ne pense qu’à vouloir se protéger et s’ensuit les bêtises de tout genre.

    Imaginer, il faut être complètement hors de soi pour tirer sept(7) balles dans le dos d’un individu. Pourtant, avec une formation minimalement digne de ce nom, on pourrait facilement éliminer les aspirants policiers qui n’ont pas un (bon) minimum de contrôle sur eux-mêmes.

    On met littéralement une badge et un gun dans les mains de n’importe qui. On parle de mettre un gun dans les mains de gens qui peuvent l’utiliser pour tuer des citoyens, on devrait prendre TOUS les moyens pour s’assurer que ce sont pas des têtes folles.

    1. kelvinator dit :

      On peut faire le lien avec la montée des groupe « vigilante », encore moins bien entrainé que les policiers, et encore plus zélé à combattre les « criminels »…

  20. Layla dit :

    Il me semblait qu’avec « cette présidence » et « cette administration » il n’y aurait pas de violence dans les rues, ben quoi on dirait que le bonhomme sept heures ne fait plus peur.

    1. gl000001 dit :

      Il n’a pas été capable d’améliorer les choses en quatre ans au niveau du « law and order ». La situation a empiré ! Pourquoi il croit pouvoir y changer quoi que ce soit au cours des quatre prochaines années ?
      Un gros et misérable FAIL pour lui et son « régime » !!

  21. Apocalypse dit :

    @Layla – 11:54

    ‘Les policiers ont un sérieux problème, la phobie que tout le monde est armé dans ce pays, altère leurs jugements.’

    Exactement! Ca, c’est un bémol que j’accorde aux policiers. Tu interceptes quelqu’un et tu te demandes toujours s’il a une arme ou non? Ca trotte sans doute toujours dans la tête des policiers.

    Ce satané 2ième amendement a créé un monstre dans la société américaine et on se demande si quelque chose peut-être fait.

  22. Alexander dit :

    Le vidéo de Kenosha reflète une violence accrue, comme pour Floyd.

    La colère des noirs est compréhensible mais il ne faut pas cautionner la violence de la réplique, laquelle alimente l’argument deTrump pour susciter la peur.

    La question qui tue: qui sont ces casseurs? Des noirs frustrés, des criminels qui en profitent pour saccager, ou plus machiavéliquement des professionnels mandatés sciemment pour faire régner la terreur qui aident Trump.

    Cherchez à qui le crime profite.

  23. Maïs1988 dit :

    Honnêtement, je suis le premier à dénoncer la brutalité policière.

    Pendant la grève des étudiants au Québec, j’ai dénoncé à répétition la brutalité policière. Pourtant, « La Prêche » avait un chroniqueur qui chaque jour venait défendre le « travail » des policiers et cracher sur les étudiants : « la rue a gagné » répétait-il quotidiennement.

    Durant la grève des gilets jaunes en France, j’ai dénoncé sur les médias français la brutalité policière : 5 mains arrachées, 20 yeux crevés chez des grévistes…

    Aux USA, la brutalité policière est omni-présente. Il faut continuer à la dénoncer.

    La police s’est de plus en plus militarisée. Elle blesse de plus en plus sévèrement et tue plus souvent. L’effet de groupe semble aussi ramener le QI d’un groupe de policiers au QI du plus faible maillon. On a vu des policiers refuser d’aider des gens blessés parce que leurs collègues avaient refusé.

    Là où je décroche c’est dans la manipulation de l’information, la couverture journalistique à géométrie variable, le deux poids – deux mesures, la ré-ingénierie sociale mise de l’avant par les médias. Un exemple parmi tant d’autres : où est la couverture journalistique tous azimuts de l’assassinat de Cannon Hinnant, un enfant blanc de 5 ans qui jouait dehors avec ses deux sœurs de 7 et 8 ans, abattu par un homme noir de 25 ans? Elle est où la couverture journalistique de ces blancs passés à tabac par des noirs à Portland ou à Seattle au cours des dernières semaines?

    On parle de BLM, avec raison, quand un policier blanc assassine un noir. J’en suis. Mais que devient BLM quand un noir tue un noir, ce qui représente quand même la très vaste majorité des crimes commis sur les noirs?

    Les USA me donnent l’impression d’être au bord de la guerre civile. Est-ce que ça va se calmer après l’élection de Biden? Ça reste à voir. Le confinement lié à la COVID, la distanciation sociale (le choix de mot n’est pas anodin; normalement, on devrait parler de distanciation sanitaire), la perte de socialisation, la perte de repères, les pertes massives d’emplois, le chômage, l’absence de filet social pour ceux qui ont épuisé leurs allocations, les décès liés directement à la COVID (la maladie) ou indirectement (abandon des personnes vulnérables, négligence, absence de soins, chirurgies reportées, stress, dépressions, conflits familiaux, divorces, suicides, meurtres), le transfert massif de richesse de Main Street vers Wall $treet, appelé « quantitative easing », l’appauvrissement du 99% pour l’enrichissement du 1%, sont autant de barils d’huile déversés sur le feu. Les gouvernements répondront avec plus d’austérité. Je ne vois pas vraiment la situation s’améliorer… Diviser pour régner (je parle du 1% ici).

    1. gl000001 dit :

      « où est la couverture journalistique tous azimuts de l’assassinat de Cannon Hinnant »
      Blâmer les médias, c’est particulièrement douteux.
      C’est absolument dégueulasse qu’une personne tue une autre personne et surtout un enfant. Mais, c’est le propre des bandits et des cinglés de le faire. C’est terriblement odieux lorsque c’est un policier qui le fait alors qu’il est là pour servir et protéger. C’est pour ça qu’il y un plus grand battage médiatique.
      Le malade qui a tué l’enfant a été arrêté ? Oui. Tant mieux. On va suivre l’histoire de son procès jusqu’à la chaise électrique s’il le faut.
      Un autre policier qui a essayé de tuer quelqu’un et il n’a pas encore été arrêté et surtout il n’y a encore rien de fait par les autorités pour mettre un frein à cette hécatombe. Ca mérite que les médias en parlent. Et beaucoup à part de ça.

    2. nickoleterrible dit :

      Mais c’est pas du tout la même chose ! Vous comparez un vrai crime avec une bavure policière…Pis des 2 événement vous ne retenez qu’une chose: un noir qui tue un blanc et des blancs qui tirent un noir, pas la même couverture médiatique…Pensez-y un peu, 7 coups de feu dans le dos, 3 enfants à proximité. C’est des policiers qui ont fait ça, c’est pour ça la couverture médiatique !

    3. Benton Fraser dit :

      @maïs

      Le gros du problème, c’est qu’il y a un président qui ne cesse de jeter de huile sur le feu… qu’il a allumé!

      Et je ne parle pas le fait qu’il divise les américains et pratique la politique de la terre brûlée!

      Autant que Trump a hérité de l’économie fleurissante d’Obama, autant que Biden va hérité du chaos de Trump….

    4. Benton Fraser dit :

      @maïs

      Disons que l’on s’attends a ce qu’un meurtrier tue un innocent mais l’on s’attends moins qu’un policier tue un innocent, cela soulève plus de questions, et la couverture journalistique va en conséquence!

      Pour le reste, l’origine même du racisme vous échappe avec l’exemple que vous amenez de l’homme « noir »….

    5. kelvinator dit :

      « Mais que devient BLM quand un noir tue un noir, ce qui représente quand même la très vaste majorité des crimes commis sur les noirs? »

      Si vous vous posez la question, c’est que vous ignorez complètement le but de BLM.
      C’est de combattre les préjugés et la brutalité policière… Le but n’est pas d’arrêter tout les crimes. Il n’y a que ceux qui nourrisse les stéréotypes et les préjugés pour voir le problème sous l’angle du « oui mais les noirs font plus de victime »…

      Corrélation n’est pas causalité. La pauvreté crée plus de crime, pas la couleur de la peau. Point élémentaire que les gens comme vous ignore pour se conforter dans leurs préjugés, sous couvert d’une prétendue opposition à la brutalité policière…

  24. Pierre Kiroule dit :

    HS, mais qui pourrait être consolant :

    Une analyse de CNN sur le vote (https://www.cnn.com/2020/08/25/politics/gop-future-after-trump-isolation/index.html).

    Résumé : au lieu d’essayer d’élargir sa base, le Gros Taré continue de ne s’intéresser qu’aux Blancs peu éduqués, aux fanatiques religieux et aux vieux ploucs des campagnes. Or, selon les données démographiques, cet électorat ne cesse de se rétrécir, si bien que le GOP risque de perdre des États jusque-là solidement républicains. De conclure le représentant (Rep) de Pennsylvanie Charlie Dent :« if the President loses reelection and the Senate were to flip, then I believe there will be a reckoning and the need for a very real conversation, There will be no need for another ‘autopsy.’ We will know who killed the patient here.»

    1. gl000001 dit :

      Il se tire sept balles dans le pied !!

  25. Pierre S. dit :

    ——————-

    le LAW AND ORDER de Trump ???

    Faites moi rire, cet imposteur a passé sa vie a se cacher derrière ses avocats et ses comptables pour éviter la justice et continuer de fricotter avec la mafia. Et comme président la moitié de sa fgarde rapproché sont soit emprisonné ou soit accusé au criminel … et certains de ceux la ont réussi à le faire chanter pour obtenir des faveurs présidentielle pour échapper à la justice et l’emprisonnement.

    Si y a un gars dans la vie qui ne devrait pas avoir le droit d’invoquer le principe de la loi et l’ordre c’est bien la pourriture à Donald Trump.

    Et c’est loin d’être fini, les deux débiles de fils Trump sont dans le collimateur de la justice a New York, jared devrait bientôt avoir des ennuis et Donald l’andouille, si il perd l’élection, va passer le reste de sa vie a faire face à la justice.

  26. Apocalypse dit :

    @Maïs1988 – 12:22

    👍👍👏👏

    1. kelvinator dit :

      🤦

  27. Robert Giroux dit :

    « Le désordre est le meilleur serviteur de l’ordre établi. …
    Toute destruction brouillonne, affaiblit les faibles,
    enrichit les riches, accroît la puissance des puissants. »
    (Jean-Paul Sartre)

  28. Pierre S. dit :

    —————-

    et la force de Donald

    Foutre un bordel sans nom ….
    Et accuser les autres d,avoir foutu le bordel ….
    Ca fait plus de 40 ans qu’il fait ca.
    La méthode Roy Cohn … toujours la faute des autres.

  29. Apocalypse dit :

    @gl000001 – 12:53

    ‘Blâmer les médias, c’est particulièrement douteux.’

    Non, ce n’est pas douteux du tout! Les médias sont là pour les cliques de souris et les téléspectateurs, alors on va parler des choses qui vont attirer le plus de gens possibles; on va mentionner d’autres événements, mais on va mettre l’emphase sur ce qui attire l’attention des gens.

    On l’a vu avec la couverture da la campagne en 2016 aux Etats-Unis, Donald Trump était vendeur, alors on ne parlait que de lui et on l’a aidé à prendre la Maison-Blanche. Sa campagne était nulle, mais on essayait de trouver des équivalences avec celle de Madame Clinton, ce qui était absurde, mais les médias on quand même plus que bien servi Donald Trump.

    Oh que oui, on peut blâmer les médias!

    1. gl000001 dit :

      Vous rajoutez une couche de « douteux » et vous beurrez très épais.
      Les médias sont là pour informer. C’est leur nature propre. C’est certain qu’ils s’intéressent à leurs « ratings » mais au point de fabriquer de la nouvelle.

      « Sa campagne était nulle »
      Exactement. Et les médias l’ont montré de long en large comment elle était nulle. Ca ne l’a surement pas aidé. Mais il a été élu pareil.

      La situation est complexe et vous essayez de trouve LA cause alors qu’il y a en a une multitude. Voyez plus large !!

  30. Capitaine B dit :

    Chaos et destruction, un des thèmes de la propagande d’hier. Pourtant, quand on compare…

    Je ne peux m’empêcher de faire un parallèle avec ce qui se passe en Israël. Sauf que chez eux, lorsqu’un policier Israélien tue un Palestinien, il n’y a pas que des roches qui sont tirés par des manifestants. Il y a aussi des roquettes!

    Encore heureux que trump n’ait pas confié le mandat de ramener la paix entre les policiers et les noirs à jared!

  31. Apocalypse dit :

    @gl000001 – 13:19

    C’est à croire qu’à toutes les fois que je dis quelque chose, vous êtes sur le sentier de la guerre.

    La campagne de Donald Trump était nulle et les médias ne sont pas proches de l’avoir exposé à la face du monde. Ils ont enfin compris et c’est maintenant ce qu’ils font en étant extrêmement critique de tout ce qui touche Donald Trump.

    En 2016, on n’avait pas à faire de fausses équivalences entre une campagne nulle d’un candidat tout aussi nulle celle de Madame Clinton où il y avait des idées et qu’on proposait quelque chose.

    1. gl000001 dit :

      « C’est à croire qu’à toutes les fois que je dis quelque chose, vous êtes sur le sentier de la guerre. » Paranoïa comme l’autre !! Dites des choses qui ont du sens et on ne vous reprendra pas.
      Comme ça ici :  » les médias ne sont pas proches de l’avoir exposé à la face du monde.  »
      Sur quelle planète étiez-vous il y a 4 ans !! Toutes les conneries qu’il a fait, on l’a su dans l’heure qui a suivi. Come on !!

  32. citoyen dit :

    les manifestations démocratiques devraient être encadrées dans un lieu sûr avec une date précise.

    1. MarcoUBCQ dit :

      Vouloir encadrer la vie est un désir futile. La spontanéité est reliée à la force des manifestations.

  33. Maria Botero dit :

    M. Hétu, superbe photo pour illustrer cette article, drapeau américain déchire, et le
    feu prêt a le réduire en cendres. Prophétique???

  34. M.Rustik dit :

    « ils fournissent des images fortes qui sont susceptibles de susciter la peur au sein d’une partie de l’électorat »

    Si ce sont des casseurs, ils ont ce qu’ils veulent.
    Si ce sont des républicains, ils ont ce qu’ils veulent
    Si ce sont des gens qui veulent arrêter le raciste et avoir une société plus égalitaire, ils se tirent dans le pied.

  35. Mr. Wendell dit :

    @Maïs88 « Elle est où la couverture journalistique de ces blancs passés à tabac par des noirs à Portland ou à Seattle au cours des dernières semaines? »

    …les médias ont tellement peur de contribuer à une ré-élection de Trump qu’ils ont décidés de ne tout simplement pas parler du grabuge puisque ça pourrait l’avantagee… ou ils blâment ça sur la Russie ou Q-Anon…

    Un example du Wisconsin hier :

    http://twitter.com/after_theaction/status/1298210964018429952?s=20

    …L’individu tente de protéger son commerce tant bien que mal avec la méthode la plus soft qui soit, il n’a pas pointé de fusils vers eux, et il se fait passer le KO…Vous croyez que CNN ou le NYT vont parler de ça?..Vous voyez des trucs comme ça, vous allez toujours vous moquer du couple de St-Louis?..

    1. papitibi dit :

      Nah nah nah… CNN ne va pas passer les exploits de Yosemite Sam dans le cadre d’un bulletin de nouvelles, quand même!

      Tu sais pas comment ça se prononce? Repeat after Trump:
      YO
      ZE
      MIGHT
      SAM…

    2. nickoleterrible dit :

      @mr. Wendell
      C’est une drôle de rhétorique. Vous comparez les débordements d’un émeute avec la raison pour laquelle il y a eu une émeute. Comme si vous disiez: vous voyez les noirs aussi tabassent du monde. Moi je vous dis que ce ne sont pas des noirs qui ont tabassé ces gens, ce sont des émeutiers. Comme si tous les noirs sont représentés dans ce comportement. Ben entendu vous allez me répondre que c’est la même chose chez les policiers; tous les policiers ne sont pas comme ceux qui sont intervenu avec Floyd ou Jacob, oui, mais c’est des policiers, ça ne devrait jamais arriver.

    3. el_kabong dit :

      @wendell
      « Vous voyez des trucs comme ça, vous allez toujours vous moquer du couple de St-Louis? »

      Mais certainement, et de vous, en prime… il faut vraiment vous expliquer la différence entre les événements de votre vidéo et ceux de St-Louis?

      1. Mr. Wendell dit :

        @el_kabong …Des « manifestants pacifistes » avaient arrachés la barrière de leurs communautés pour se rendre, supposément, à la maison du maire…ils les ont accueillis devant chez eux pour leur laisser savoir que la maison était armée…

      2. kelvinator dit :

        Vos commentaires suintes le profilage racial…

      3. el_kabong dit :

        @wendell

        bla-bla-bla… est-ce qu’il y a eu le moindre vandalisme sur les maisons environnantes? Est-ce que les manifestants ont fait autre chose que marcher dans la rue?

        P.S. Pourquoi « supposément »?…
        P.P.S. Vous deviez être outré quand vous avez vu tous ces manifestants, lourdement armés, forcer l’entrée du capitol du Michigan… oh, wait…
        (le double standard est incrusté dans l’adn des dretteux ripoux-libans depuis si longtemps)

    4. Maïs1988 dit :

      @ Mr Wendell 13 :53

      Exact! Les médias « sont en mission ».

      On avait vu la même chose au Québec avec la couverture médiatique asymétrique lors de la grève des étudiants. Le Parti Libéral (le Montreal-only anti-francophone Quebec Liberal Party) avait son propre organe de presse, ses chroniqueurs, pour passer la version de Jean Charest.

      Même topo en France avec la diabolisation des gilets jaunes, vous savez, ceux qui perdent tout face à la mondialisation.

      Normalement, après l’élection de Trump, les médias (et le parti démocrate – mais ceci est une autre histoire) auraient dû faire un sérieux examen de conscience, un post-mortem. Comment ont-ils pu à ce point désinformer le public, manquer le bateau? Je croyais que le NY Times avait fait amende honorable avec d’abord une lettre d’excuse à ses lecteurs, plusieurs lecteurs en effet annulaient leurs abonnement (comme moi-même j’avais fait plus tôt avec La Presse lors de la grève des étudiants au Québec) et l’embauche, entre autres de Bari Weiss, que j’aimais bien lire. Pourtant, Weiss a démissionné le 15 juillet. Il faut aller lire sa lettre de démission. Elle est sur Internet. C’est hyper bien écrit. Ses arguments sont très solides. C’est du gros calibre. Elle aussi lève un voile sur le fonctionnement réel des médias.

      1. kelvinator dit :

        Je me doutais que vous alliez voir l’affaire Weiss seulement d’un seul angle, ne voir qu’un seul coté, celui qui vous convient.
        Comme toute chose, l’histoire est plus complexe que ce que l’intéressée laisse paraître. Personne ne se dépeind comme étant fautif, ce sont toujours les autres. Weiss a bien des choses à se reprocher, mais bon, je prèche dans le désert avec vous de toute façon.
        https://observer.com/2020/07/bari-weiss-resignation-new-york-times-free-speech/
        « She is literally asking the Times to prevent people at the paper from criticizing her, on the grounds that she dislikes the criticism, and thinks it is wrong. That doesn’t sound like free speech. »

        Bref, une frustrée qui se venge sur ses collègues. Rien de glorieux…

  36. Pierre S. dit :

    ————————-

    Pourtant lors du défilé de suprématistes blancs a Charlotteville qui
    a d’ailleurs causé la mort de Heather heyer, l’imbécile Trump poussait
    l’indécence jusqu’à affirmer qu’il y avait des bonne personnes des deux
    cotés … on parle de citoyens d’une ville qui sortent dans la rue pour
    manifester contre l’invasion de leur rues par une bande de suprématistes
    blanc en colère, haineux et menaçants. Avec une maison Blanche docile
    et complice de cette initiative

    Pourquoi la garde nationale n’avait elle pas été déployé en protection de cette ville ???

  37. treblig dit :

    HS ( on rétro pédale à la FDA)

    I have been criticized for remarks I made Sunday night about the benefits of convalescent plasma. The criticism is entirely justified. What I should have said better is that the data show a relative risk reduction not an absolute risk reduction.

    Mouhahaha, un démenti de Hahn ,chef de la FDA, en bonne et due forme. Pas de thérapie miracle. Trump va être ravi.

    1. Madalton dit :

      Surtout qu’il y aurait un hongkongais aurait été infecté une 2e fois en Europe, cette fois-ci par le virus qui circule en Europe. Donc, le plasma aurait des limites.

  38. Pierre S. dit :

    ——————-

    Oui on va se moquer du couple de st-louis car dans ce contexte ces deux
    cramés de la tête sont sorti de leur maison armé jusqu’aux dents ^pour intimider
    et menacer la sécurité de manifestants pacifiques.

    Pas parce que tu regarde le bulletin de nouvelle, que tu vois les émeutes à
    Portland, la guerre dans le monde, Rambo 2 au cinéma TVA que tu dois sortir
    sur ta galerie armé et prèt à tirer.

    1. Mr. Wendell dit :

      @Pierre S. .. Ces « manifestants pacifistes » avaient défoncés la barrière de leur patelin pour entrer. Quand vous arrachez des barrières, le pacifisme vient de prendre le bord…

      1. kelvinator dit :

        Encore un autre exemple de malhonnêteté de votre part.
        Vous généraliser à l’ensemble des manifestants pacifique à partir d’un infime groupuscule… Si une personne fait du grabuge, c’est la totalité des méeutiers qui sont coupables. Par contre c’est tout à fait le contraire lorsqu’on parle des policiers racistes.

        Selon votre logique, tout les policiers américains abuseraient de leur pouvoir, parce que quelques-uns ont tués des noirs.

  39. papitibi dit :

    J’essaie encore de comprendre pourquoi Richard Hétu publie la prose du Wendell (on sait maintenant que la victime avail un couteau, et considère intolérable et inacceptable le traitement que j’ai fait de cette FAKE NEWS.

    Pourquoi ne puis-je pas publier que le soit-disant couteau pouvait être (if ever) une simple clef d’auto? On a déjà vu ¸a, des policiers qui disaient avoir vu un danger imaginaire…

    Et pourquoi n’était-il pas acceptable aux yeux de Richard que je souligne que le coude, ça ne plie pas par en arrière…. alors le gars qui fuirait (par hypothèse) avec un couteau à la main (le cas échéant), on peut pas dire qu’il représente pour le poursuivant (policier) un danger tel que ça mérite 7 ou 8 balles dans le dos…

    C’est parfois à se demander si, sur ce blogue, l’avenir est aux trolls ou aux commentaires lucides…

    À tout hasard, je vais ré-essayer. Si ça passe toujours pas, j’ai bin envie de souhaiter immédiatement à tous un Joyeux Noël, en espérant que les z’Amaricains auront reçu en cadeau un tout nouveau POTUS.

    God bless the Troll!…

    1. gl000001 dit :

      Il y a des combinaisons de mots qui nous bloquent.

    2. Benton Fraser dit :

      Pour Wendell, le type, en plus d’un couteau, voulait sans doute arracher une barrière!

    3. kelvinator dit :

      Encore une fois papi, vous ne connaissez pas le sens du mot troll….

      Le mot troll vient de troller, du français, comme à la pêche.
      Un troll dit des choses qu’il ne pense pas juste pour vous insulter, pour un « trigger ».

      Si quelqu’un comme Wendell écrit des choses condamnables, tout en les pensant, il n’est pas un troll. Il est simplement une mauvaise personne. Troll n’est pas synonyme de mauvaise personne. Il y a déjà amplement de termes synonyme pour laisser troll à son sens originel.

    4. kelvinator dit :

      Sinon, le coeur de problème est la liberté d’expression. haha

      Doit-on empecher des gens comme Wendell de s’exprimer, les tasser, ce qui mène souvent à une plus grande radicalisation par l’echo chamber. Ou au contraire on laisse les idées se confrontés. J’ai toujours espoir que la bonté supplantera la méchanceté, que la vérité dominera le mensonge, que la logique triomphera du sophisme, qu’après la pluie il y a le beau temps.

  40. Toile dit :

    Gl1000001

    La préméditation est définie comme étant le « dessein formé avant l’action, de commettre un crime ou un délit déterminé ». Un dessein, un project, une intention. l’auteur doit être pleinement conscient de ses actes avant que le crime ou le délit ne soit commis. Avant la commission du crime ce n’est pas forcement « en arrivant sur place». Elle pourrait être survenue avant son arrivée sur place ou pendant sa présence mais le tout avant qu’il ne tire sept balles. Personne n’était dans sa tête. Donc on ne sait pas. Peut être plus tard, mais vu qu’on ne sait pas, on ne peut exclure maintenant cette avenue.

  41. papitibi dit :

    @ kelvinator 17h53
    Encore une fois papi, vous ne connaissez pas le sens du mot troll….
    Le mot troll vient de troller, du français, comme à la pêche.

    Heu… le sens du mot TROLL? Comme à la pêche? Dois-je vous rappeler que Papitibi stands for Abitibi et PAPY? On n’a jamais vu ça, par icitte, des plans d’eau!

    Mr W is a troll.
    Il hante ce blogue depuis 2007.
    Il ne croit rien de ce qu’il écrit.
    Son seul but, c’est de faire déraper la discussion, dans l’espoir que des commentateurs vont finir par s’écoeurer et disparaître. Un peu comme Néron observait avec ravissement Rome qui brûlait.

    Oui, il se peut que je fasse erreur sur son identité et sur l’objectif qui est sien, mais une chose est certaine, Kelvinator, quand vous écrivez que MOI je connais pas la définition du mot TROLL, là, vous êtes dans le champ pis pas à peu près.

    Pour votre info… j’ai une scolarité de maîtrise en droit des médias. Bof! Rien à voir avec la définition de TROLL, j’en conviens. Mais j’ajouterai quand même ceci: quand j’ai entrepris ma carrière de contributeur chez Hétu et Lagacé (notamment), en 2008, je planchais sur DEUX ouvrages portant notamment sur la responsabilité des médias,pour les propos qu’ils acceptent de publier en raison d’une modération déficiente, dont l’un comportait une analyse en droit comparé, à l’usage des professionnels du droit. L’autre, c’était un ouvrage ‘grand public’ destiné à instruire, à faire sourire et à faire réfléchir…. dans ce style d’écriture mordante qui m’est propre…

    Vous seriez surpris d’apprendre qu’il y aurait été question des trolls?

    Anyway, il est plutôt notoire, sur ce blogue, que mon état de santé peut mériter le qualificatif de ‘précaire’; mon cardiologue a insisté: TU-TE-SORS-DE-CE-PROJET-QUI-RISQUE-DE-T’ACHEVER.

    Alors j’ai renoncé. Quitte à développer le personnage sous la plume duquel je signe ‘Papitibi’.

    Mais bon, si Richard préfère la compagnie des trolls, il y a rien que je puisse y faire. Je me retire jusqu’au 3 novembre. Je ne dis pas que je ne publierai pas; je vais sans doute commenter… surtout si on finit par me livrer ce moniteur Samsung UltraHD 32″ sans lequel je dois m’arracher les yeux pour rédiger des commentaires que le boss refuse obstinément de publier, sans doute pcq j’aurai utilisé un terme anodin, mais proscrit pour des raisons obscures…

    Mes yeux sont tannés de souffère.
    Si je reviens, ce sera pas avant un tit boutte. Et juste pour saluer mes amis… Espérez-moi pas avant le coup d’état du 3 novembre…

    1. papitibi dit :

      Je ne dis pas que je ne publierai pas; je vais sans doute commenter…

      Je précise: si je publie, ce sera sur un blogue, qui existe depuis 10 ans, où je ne risque ni d’être lu par la multitude, ni de voir mes écritures être brûlées en enfer.

      Ici? Bof… Pas avant le Coup d’État du 3 novembre, je le répète.
      Joyeuse Halloween, d’ici là.

      1. kelvinator dit :

        « Il hante ce blogue depuis 2007. »
        Comment savez-vous cela? Vous épiez les IP?

      2. Haïku dit :

        @papitibi
        En parlant de « Joyeuse Halloween », d’ici là, j’espère recevoir vos ‘Trick or tweets ». 😉

    2. kelvinator dit :

      « Il ne croit rien de ce qu’il écrit. »
      Qu’est-ce qui vous rend si convaincu de cela?

      Un troll ne se donne pas la peine d’expliquer.

      Du reste, c’est surtout la question de savoir si les idées qu’il défend doivent être caché, ou montré. Le cacher ne les fera pas disparaître. D’ou vous vient cette rigidité idéologique qui vous pousse à vous exiler à défaut de pouvoir bannir ceux dont vous souhaitez l’opprobre?? Avec une maitrise en droit, vous devez être habitué de faire face aux opinions différentes? Pourquoi ce cas présent est si particulier? Serait-ce principalement la suspension de vos commentaires mis de coté possiblement par un filtreur automatique?

      1. Benton Fraser dit :

        Un troll, c’est un type qui dit des conneries pour susciter de l’attention, voire le bordel.

        Et je doute que Mr W soit aussi con qu’il ne le laisse entendre….

      2. kelvinator dit :

        Il y a quand même 40% des américains qui pensent comme lui.
        C’est moins au Québec, mais il est loin d’être une exception.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :