Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

L’histoire semble tout droit sortie d’un roman d’espionnage : une unité du renseignement militaire russe (GRU) aurait offert l’an dernier à des militants liés aux talibans des primes pour l’assassinat de soldats de la coalition internationale en Afghanistan, y compris des militaires américains. Elle est racontée dans cet article publié par le New York Times, qui dit la tenir de responsables américains.

Selon le Times, Donald Trump et le Conseil de sécurité nationale de la Maison-Blanche sont au courant de cette histoire depuis le mois de mars. Ils réfléchissent toujours à la réponse à donner à cette provocation qui viserait à déstabiliser les États-Unis et leurs alliés occidentaux.

Le Times croit savoir que des insurgés islamiques ou des éléments criminels proches d’eux ont touché des primes. Le journal ne sait pas si les primes touchées sont liées aux 20 militaires américains tués l’an dernier en Afghanistan.

Le porte-parole de Vladimir Poutine a déclaré que le Kremlin n’avait pas été informé des allégations concernant les primes. La GRU, faut-il le rappeler, est la même unité qui est accusée par le renseignement américain d’avoir orchestré l’interférence russe dans l’élection présidentielle de 2016.

(Photo ABC News)

148 réflexions sur “Des primes russes pour inciter les talibans à tuer des soldats américains?

  1. Daniel A. dit :

    Ils (Donald Trump et le conseil de sécurité de la MB) réfléchissent toujours à la réponse à donner à cette provocation. Don’t hold your breath comme disent les anglais.

  2. Achalante dit :

    Poutine n’est pas au courant? Y’a quelqu’un qui croit ça?

    1. gl000001 dit :

      trump !

      1. Haïku dit :

        Non ? Sérieux? (😉)

      2. Achalante dit :

        Je m’incline, il y a effectivement au moins une personne prête à le croire.

    2. Madalton dit :

      Donald. Putin lui a dit qu’il n’est pas au courant.

    3. Richard Desrochers dit :

      C’est ce qu’il a dit à Trump lors d’un perfect call. Trump a dit que, comme lui, Poutin ne pouvait mentir. Bon sang ne saurait mentir. En tout cas, du sang de la bonne couleur, disons.

  3. Gilles Morissette dit :

    Cette histoire n’a vraiment rien de surprenant et démontre, encore une fois, jusqu’òu Putin et son régime corrompu sont prêts à aller pour déstabiliser les USA et leurs Alliés.

    Comme de raison, Putin a nier et Whiny Tiny Brain va le croire sur parole.

    1. jcvirgil dit :

      Putin et les Russes remettraient-ils finalement aux Américains la monnaie de leur pièce, eux qui avec la strategie de Brezensky dans les années 80 ont organisé la résistance des milices d’Oussama Ben Laden à la présence de l’armée russe dans le bourbier afghan ?

      Un conflit perdu qui finalement a été une des raisons de la chute de l’URSS.

      1. Samati dit :

        …la chute de l’URSS.

        …ce qui fut une bonne chose pour les populations vivant derrière le rideau de fer.

      2. P.L. dit :

        Si on suit votre raisonnement, qu’ont donc fait à l’URSS le Canada, l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni, la Belgique, le Danemark, l’Albanie, l’Italie, l’Australie, la Croatie, l’Espagne, la Lituanie, la Norvège, la Nouvelle-Zélande, le Pakistan, la Pologne, le Portugal, la Roumanie, la Suède, la République Tchèque et la Turquie qui font tous partie de la coalition prise pour cible par les primes russes pour mériter « la monnaie de leur pièce »?

      3. Guy Pelletier dit :

        Dans les années 80 le monde était divisé en deux blocs celui de l’URSS et l’autre avec comme leader du monde libre les USA c’était la *belle époque* de la guerre froide. Ça ne ferait pas de sens que la Russie de Poutine cherchant un rapprochement avec les USA mais surtout la normalisation de leur situation avec les autres pays surtout ses voisins Européens et l’Amérique chercheraient a se venger des Américains en leur remettant la monnaie de leur pièce pour ce qu’il s’est passé dans les années 80 du temps de l’ex URSS. Une bien foutue stratégie qui si elle était connue de l’occident surtout de l’oncle Sam produirait l’effet inverse. Si les Russes ont effectivement agis ainsi ça dépasse le niveau du président des USA surtout de celui-ci trop près des Russes et devient une affaire de sécurité nationale dont le Congrès devrait saisis et en connaître tous les détails.

      4. jcvirgil dit :

        @Guy Pelletier 18h55

        Oubliez la légende de complicité entre Trump et Putin et tout le Russiagate .Ca n’a jamais existé ailleurs que dans l’esprit tordu de stratèges démocrates et de leurs alliés dans l’appareil gouvernemental et les agences de sécurité.

        Dans les faits le crime de Trump a été de prôner la détente avec les Russes alors qu’avec Hillary, ils voulaient la guerre au profit de leurs donateurs.

        Dans les faits les Russes et les Americains sont toujours en guerre larvée. Les sanctions économiques se poursuivent et ils sont face à face en Syrie.

        Je ne sais pas si les Russes paient les Talibans pour tuer des soldats américains mais ça n’aurait rien de surprenant, dans le but de leur mettre de la pression et de les obliger à partir d’un pays où finalement ils n’ont plus rien à gagner sauf sauver la face.

    2. chicpourtout dit :

      Il n’y aurais rien de surprenant dans cette possibilité…
      trompette semble tellement, tellement incompétent avec la stratégie de vladimir…. Il a sérieusement affaiblit la position américaine et fait rire de lui à l’étranger…
      A suivre…

  4. Gina dit :

    Les amis de mes amis sont mes amis , mais là je suis perdue . Comment l’armée russe de Vladimir Poutine peut-il faire un tel affront à son ami golden shower trump .

    1. Boozadvisor dit :

      Ben voyons, c’est pas son ami, c’est son pion. Son fou du roi.

      Il s’en moque de lui. Au propre comme au figuré.

  5. Samati dit :

    C’est tout simplement dégoûtant. Et il y en a qui vont continuer de défendre et glorifier ce personnage dégueulasse qu’est Poutine.

    1. jcvirgil dit :

      Putin ou Obama, ce sont les terribles lois de la guerre qui s’appliquent.

      Vous avez une indignation à geometrie variable.

      Quand les Saoudiens ou les Israéliens massacrent des enfants yéménites ou palestiniens avec des bombes et des avions made in USA ca ne semble pas trop vous déranger…

      1. monsieur8 dit :

        👍 !

      2. Samati dit :

        Vous êtes dans le sophisme au carré ce soir. Vous me prêtez des positions que je n’ai jamais tenues sur ce blogue. Pour vous il n’y a que vos opinions qui comptent même si elles sont peu souvent basées sur des faits.

      3. P.L. dit :

        Je crois que Samati, comme la grande majorité des gens de sur ce blog, condamne tout autant les atrocités commises au Yémen et en Palestine. Je peux comprendre que les réseaux sociaux vous ont appris à être caustique dans vos propos, mais je ne vois pas la pertinence de l’être autant ici.

        De plus, le problème ici n’est pas les terribles lois de la guerre. La Russie n’est pas supposée être un acteur direct du conflit afghan (on sait tous que c’est tout de même le cas, mais bon). Putin se permet même de jouer à l’ami de Trump. La folie de cette nouvelle est donc dans ce côté hypocrite plutôt que dans le fait que l’on ait demandé à des combattants de faire tout simplement ce qu’ils sont formés pour faire: tuer le camp d’en face.

      4. Benton Fraser dit :

        Tout est blanc ou noir ?!?!?

        Tout comme un mal de tête, une gastro, le covid-19 et le cancer,c’est du pareil au même!

        Il ne faut pas polariser….

      5. jcvirgil dit :

        @PL 18hrs.14

        Il y a plusieurs affirmations dans ce que vous dites.
        Les abonnés ou observateurs de ce blogue sont généralement beaucoup plus enclin à être complaisants devant les actions guerrières américaines.

        Quand Obama signait l’ordre d’exécutions par drones de *PRÉSUMÉS terroriste de tous les civils sur les lieux de l’attaque, d’après la liste que lui donnait son ange de la mort et grand chef de la torture des prisons secrètes de la CIA ,John Brennan , c’était aussi inacceptable que ce dont il est question dans ce billet.

        Que l’URSS ait été une dictature haïssable n’occulte non plus en rien le fait que de payer des terroristes islamistes pour exécuter ses soldats était à l’époque exactement la même chose que ce qui est reproché aujourd’hui aux Russes .

  6. Ils réfléchissent depuis le mois de mars…….🥴

    1. Benton Fraser dit :

      Réfléchir entre un twitte et une partie de golf ne laisse pas grand temps à Trump!

  7. Loufaf dit :

    Les Russes paient les Talibans pour assassiner des militaires américains , le gros despote est au courant, mais ne fait rien? Le conseil de sécurité réfléchit encore??? Ils ont tous peur de Vlad? Si la nouvelle est vérifiable et véridique, le gros despote est complice d’ assassinat de ses propres concitoyens. Un autre motif de destitution à ajouter à son palmarès!

    1. Benton Fraser dit :

      Faut pas contrarier Poutine…

      Trump cherche sans doute a voir un pourcentage sur les primes!

    2. ghislain1957 dit :

      @ Loufaf

      « Si la nouvelle est vérifiable et véridique, le gros despote est complice d’ assassinat de ses propres concitoyens. »

      Pire que ça, ils est complice d’assassinat de ses propres troupes dont il est le commandant en chef. Dans mon livre à moi, c’est passible d’accusations de trahison.

      1. Guy Pelletier dit :

        @loulaf

        Tout à fait, si cette information est vérifiée et véridique et même si Donald Trump cherche avec raison un rapprochement avec la Russie la guerre froide derrière nous JAMAIS les États-Unis ne l’accepteraient, JAMAIS au grand JAMAIS ce ne serait pas acceptable. Ça mettrait fin à toutes tentatives de rapprochement entre ces deux pays et pour un bon moment.

    3. Guy Pelletier dit :

      @Loufaf

      Chose certaine si cette information est vrai cela en sera fini de la possibilité de rapprochement entre la Russie et les États-Unis, entre la Russie et l’Europe. Les Américains n’accepteront pas cela si facilement malgré Donald Trump. Ça ne passerait tout simplement pas n’en déplaise à certains…………..Ce serait une foutue erreur de la Russie d’avoir agit ainsi elle qui cherche tant à sortir du carcan dans lequel elle est.

  8. jeani dit :

    Je ne crois pas à cette histoire pantoute!

    Le gros est-il en train de s’inventer « son arme de destruction massive » pour une tite diversion. Ça adonnerait bien car ça va mal à shop pour novembre.

  9. Richard Desrochers dit :

    HS
    L’UE va refuser les voyageurs des ÉU.
    C’est évidemment parce qu’ils ont fait une trop bonne job et que les Européens sont jaloux. Trump l’a dit, oh pardon, il va le dire.

    1. Haïku dit :

      MDR ! 🤣👏👏👏

    2. Daniel A. dit :

      @Richard Desrochers

      Ils ont peur du American Virus

      1. Richard Desrochers dit :

        Comme la grippe espagnole, dont le vrai nom doit être American flu. Mais les Américains se plaindraient de racisme.

      2. Madalton dit :

        Yankee Flu

      3. Robert Giroux dit :

        Ils ont surtout peur du MORONAVIRUS-45 !

    3. Benton Fraser dit :

      Les dirigeants européens ont seulement a laisser courir qu’ils ont une prime de Poutine pour ne pas laisser des américains venir en Europe que Trump ne dira pas un mot… il va même faire de quoi qu’il fait pratiquement jamais…. réfléchir!

      1. Benton Fraser dit :

        J’ajouterais que les russes réussissent a faire ce qu’aucun américain a réusit a faire:
        Faire réfléchir Trump!!!

      2. gigido66 dit :

        Trump, r-é-f-l-é-c-h-i-r! 🤣😂🤣😂🤣😂🤣

  10. Anne-Marie dit :

    Avec Trump, il n’y a aucune surprise: il va toujours plus bas! On pense qu’il a atteint le fond, mais il le défonce et s’enlise toujours plus profond. Il en doit vraiment une à Vlad. Quelle pourriture ce type!

    1. fylouz29 dit :

      « Selon le Times, Donald Trump et le Conseil de sécurité nationale de la Maison-Blanche sont au courant de cette histoire depuis le mois de mars. Ils réfléchissent toujours à la réponse à donner à cette provocation qui viserait à déstabiliser les États-Unis et leurs alliés occidentaux. »

      NewsFlash : à l’heure où nous diffusons cette nouvelle, les conseillers de la Maison-Blanche tente toujours d’expliquer les règles du jeu « Risk » au POTUS, lequel insiste pour jouer trois coups contre un de la part de ses adversaires et d’éliminer tous les « pays de merde » du jeu. »

      1. François dit :

        🤣🤗

      2. gigido66 dit :

        🤣🤣🤣🤣

  11. monsieur8 dit :

    Juste une petite mise en perspective et un rappel historique: les américains ont armé et payé les Talibans pour qu’ils tuent un maximum de soldats Russes dans les années 80.

    Retour de balancier?

    1. Samati dit :

      Vous tombez bassement dans le raisonnement binaire et le sophisme.

    2. Benton Fraser dit :

      Saviez-vous que la guerre froid est terminé depuis près 30 ans!

      1. monsieur8 dit :

        Je suis de ceux qui aimeraient qu’elle ne recommence pas.

      2. Benton Fraser dit :

        @monsieur8

        Dans la tête de Poutine, la guerre froide ne s’est jamais terminée.

        Et dans la tête de Trump, la guerre civile ne s’est jamais terminée!

    3. jcvirgil dit :

      @Samati

      Jugement binaire et sophisme vous avez l’air de vous y connaître…

      Brezinsky le grand stratège américain des années 80 a déclaré qu’il ferait connaître aux Russes leur propre Vietnam avec l’Afghanistan .

      C’est connu que sa stratégie à été d’importer et de financer les milices salafistes extrémistes dont celle d’Oussama Ben Laden et Al Qaida pour battre les Russes et les sortir d’Afghanistan.

      Depuis il y a eu le 11 septembre, l’Irak, la Syrie ou la même stratégie a été tentée pour renverser Al Assad , tout le Moyen-Orient déstabilisé et des millions de réfugiés ont pris le chemin de l’exil .

      Je suppose que Putin en est le responsable 😎

      1. Samati dit :

        jcvirgil

        Personne ne remet en question ce qui c’est passé il y a 40 ans. Ce qui est inapproprié, c’est le lien que vous tirez gratuitement entre ces événements et ceux d’aujourd’hui.

        Pour ce qui est du très sanguinaire dictateur (votre fascination pour les dictateurs de droite est pour le moins remarquable, vous qui vous identifiez à une certaine gauche-gauche) Assad, c’est la population qui a voulu INITIALEMENT son départ et qui a été brutalement réprimée par les meurtriers d’Assad.

        Sadam est un autre trou de c..l qui aurait resté au pouvoir, le temps que la population le chasse.

        Putin est responsable des massacres contre les populations civiles auxquels se livre l’aviation russe. Les russes ont également pris dernièrement position en Libye ce qui ne fera qu’aggraver ce conflit local.

    4. Guy Pelletier dit :

      @monsieur8

      L’affaire c’est qu’on n’est plus dans la dynamique de la guerre froide des années 80 mais d’un rapprochement possible et souhaité entre la Russie, les USA et l’Europe. Mais quelle stratégie contreproductive et irresponsable les Russes plus brillants que cela à l’habitude auraient-ils pris alors que de se faire prendre a agir ainsi leur fermerait complètement les portes et pour très longtemps à la normalisation de leur relations qu’ils cherchent tant a établir avec les USA et leurs alliés Européens.

      Ça ne fait pas de sens d’agir ainsi rien que pour une revanche de ce qu’il se serait passé dans le temps ou l’ex URSS et les USA s’affrontaient dans le contexte de la guerre froide.

      1. Maïs1988 dit :

        @ Guy Pelletier 20 :21
        « mais d’un rapprochement possible et souhaité entre la Russie, les USA et l’Europe. »

        … Euh, souhaité par qui au juste?

        Par Poutine? Oui. Bien sûr. Cela a toujours été le cas.

        Par Trump? Oui.

        Par Michael Flynn? Très certainement. C’est même l’unique raison qui l’a fait sauter après seulement 22 jours comme Conseiller à la Sécurité Nationale. Il dérangeait. Un rapprochement entre les USA et la Russie aurait fait « désordre ».

        Emmanuel Macron? Oui.

        Angela Merkel? Possible.

        Qui d’autres après? Humm… Difficile à trouver.

        Vous avec entendu parler du canular du Russiagate?

        Les provocations, les humiliations des USA à l’endroit de la Russie, la recherche d’une confrontation, ont été une composante de la politique étrangère de Barack Obama.

        Avant son départ, Barack Obama avait bien préparé le terrain avec la fermeture de consulats Russes aux USA, l’expulsion de diplomates, même l’expulsion d’enfants russes tout juste avant Noël, de dangereux terroristes en devenir comme tout le monde le sait, un geste d’une profonde mesquinerie.

        Hillary Clinton devait poursuivre dans la même voie. La voie était toute tracée.

        Nous verrons ce que fera Biden. Ce sera “business as usual”.

        Il y a eu le coup d’État de Maidan de 2014 fomenté par les USA.

        Les USA et leurs sous-fifres de l’OTAN y vont régulièrement de manœuvres militaires aux frontières de la Russie.

        Les USA vont remplacer les bombes atomiques vieillissantes en Allemagne par une nouvelle génération, plus petites.

        Georgette Mosbacher, ambassadrice des USA en Pologne prépare le terrain pour que la Pologne accepte des bombes nucléaires américaines à l’intérieur de ses frontières. Ça coûte des $$$$

        Ici même au Canada, Chrystia Freeland a toujours démontré une profonde aversion pour la Russie et pour Vladimir Poutine… Pourtant elle était Ministre des Affaires Étrangères.

        Honnêtement, les dirigeants en faveur d’un rapprochement possible et souhaité entre la Russie, les USA et l’Europe se comptent sur les doigts d’une seule main.

      2. Benton Fraser dit :

        @Maïs1988

        C’est toujours difficile un rapprochement avec un état voyou!

        Qui veut être ami avec un dictateur… à part un autre dictateur!

  12. Jean Saisrien dit :

    Some say that le même deal s’applique avec l’agent Orange et la Covid.. les fonds viennent de la même place en tk…
    ….et la destruction n’en n’est pas moins efficace.

  13. Un peu HS

    45 vient de signer un « executive order » pour la protection des monuments.

    Mais n’a rien signé pour protéger les citoyens américains…

    1. Benton Fraser dit :

      Au moins, Trump a de la compassion pour les monuments!

      1. Richard Desrochers dit :

        Pourtant ils ne sont pas souvent blancs. Bronzés, plutôt. L’albâtre et l’ivoire coûtent cher, et le plâtre n’est pas très résistant.
        Et leur président est en stuco.

      2. Haïku dit :

        @Richard Desrochers
        +1000 ! 😉👌

      3. MarcoUBCQ dit :

        Quand tu es un matérialiste fini, tu n’aime que les objets, et comme vous dites bien, en sous-entendu, Donald n’est qu’un objet, en autant qu’une image n’est pas vivante.

  14. Cubbies dit :

    Poutine joue aux échecs. Le Bully joue au bolo et passe dans le beurre 2 fois sur 3.

    1. Richard Desrochers dit :

      J’ai bien aimé votre message sur le Bully qui joue au paquet voleur.
      Pour jouer au paquet voleur il faut être un paquet et…

  15. Gina dit :

    @marie4poches@marie4poches3
    C’est un capitaliste ,les choses matérielles ont plus de valeur que la vie d’une personne humaine . La vie des Noirs ne comptent pas pour lui .

  16. Samati dit :

    Et dire que Trump suggérait de réintroduire la Russie dans le G8. Cela sent très mauvais cette histoire, par ailleurs comme toutes celles poussées par trump.

    1. Haïku dit :

      Exact !

    2. Layla dit :

      @Samati
      Russie dans le G8…
      Faut le faire il a dit ça pendant qu’il réfléchissait comment répondre à la provocation, depuis quand déjà qu’il réfléchit? Début mars… Qu’il réfléchit a quoi? s’il doit fléchir ou non?

  17. Haïku dit :

    HS ?
    RE: »Des primes russes pour inciter les Talibans à tuer des soldats américains ».(billet).

    -« Quand le doute prime sur des bienfaits, la déprime ne fait aucun doute. »(S. Zeller).

    1. Richard Desrochers dit :

      Vous me rappelez cet échange dans « Ronin » avec de Niro :
      — Quand y a un doute, y a pas de doute, c’est la première choses qu’y t’apprennent.
      — Qui te l’a appris ?
      — Je me rappelle pas. C’est la deuxième chose qu’y t’apprennent.

      1. Haïku dit :

        « Ronin »
        Bon rappel !

  18. Alexander dit :

    Déstabiliser. C’est le mot clé.

    Je vois Poutine comme un stratège sans pitié qui ne reculera devant rien pour faire avancer ses pions sur l’échiquier mondial.

    On en parle moins depuis la fin du rapport Mueller, mais la Russie joue un rôle dans bien des zones d’ombre.

    Stratégie de positionnement, guerre d’influence, tractations.

    À ce jeu, Trump n’est pas de taille. Et il pourrait même être sous influence.

    Mettons que les services secrets devraient faire du temps supplémentaire.

    1. Madalton dit :

      Mettons que l’hamster de Putin tourne pas mal plus vite que celui de Trump.

    2. lechatderuelle dit :

      Alexander Désolé mais trump s’offre poings et pieds liés aux Russes…. il est tellement prévisible qu’un enfant de 7 ans pourrait le mystifier… s’agit de le vanter et il roucoule….
      Kim Jung Un et Erdogan en ont fait la preuve…..

      Déjà que le jupon de Poutine traine dans la boue…. faut être tata pour le suivre…

      on ne parle pas d’un jeu d’échec…. même pas de dames… à peine le paquet voleur….

      les Services secrets sont en vacances depuis 3 ans…. personne ne bouge….

    3. Guy Pelletier dit :

      @Alexander

      Chose certaine si les Russes ont bel et bien agit ainsi ça ne passera pas dans l’opinion publique américaine qu’importe les intentions de rapprochements souhaités entre la Russie et les USA. Si les Russes ont agit soit disant par vengeance de ce qu’il s’est passé dans le temps de la guerre froide dans les années 80 qui engageait l’ex URSS pas la Russie les USA et leurs alliés ce serait une décision totalement stupide de leur part inacceptable pour les USA et leurs alliés. Une perte totale de confiance envers la Russie et ses dirigeants.

  19. ghislain1957 dit :

    Hors sujet:

    Trump offered Meng’s release in trade talks with China, John Bolton says

    « U.S. President Donald Trump tried to use the prosecution of Meng Wanzhou as a bargaining chip in trade talks with China, his former national security adviser says, but the decision to seek the Huawei executive’s arrest was not politically motivated. »

    https://www.thestar.com/politics/federal/2020/06/26/donald-trump-offered-mengs-release-in-trade-talks-with-china-john-bolton-says.html

    Un autre quid pro quo du gros clown pour arriver à ses fins. Pendant ce temps là, deux Canadiens sont emprisonnés depuis 18 mois et la Chine a frappé les producteurs de porc et de soja de sanctions.

    1. Richard Desrochers dit :

      Un si bon négociateur. On voit qui tient le gros bout du bâton.

    2. jcvirgil dit :

      @Ghislain 1957

      Et notre premier ministre en culotte courte est tombé en plein dans le piège à dragon tendu par les Américains.

      Pas fort mais quand ta seule qualité pour diriger un pays est de surfer sur le nom de ton père, on ne peut guère s’attendre à plus.

      Aujourd’hui le même qui s’imposait lourdement auprès du ministère de la justice dans le dossier de corruption chez Snc-Lavalin , prétend ne pas pouvoir intervenir en raison de la séparation entre le juridique et le politique …

      1. lechatderuelle dit :

        jcvirgil en culottes courtes sans doute, mais au moins plus crédible que trump….. trump est un éclat de rire mondial….

        trudeau n’a pas de drive, pas de guts…. mais il garde un minimum de crédibilité….

        c’est peu …. mais face à trump, c’est immense…..

      2. ghislain1957 dit :

        @ jcvirgil

        Trudeau devrait justement libérer Meng Wanzhou juste pour montrer au gros clown qu’on ne joue pas avec des otages Canadiens.

      3. lechatderuelle dit :

        ghislain1957 la game dépasse des 2 otages…. malheureusement…. le Canada est ;a plat ventre depuis très longtemps….en fait depuis Harper….

        Harper a fait la pute pendant tout ses mandats .. rêvant de devenir l’élue des USA pour le bal des finissants….
        il a tout fait pour paraitre belle, allant jusqu’à salir ses genoux pour les USA… répétant les mêmes âneries pour être aimé…..

        il a avalé sans sourcillé…. votant du même bord…. en étant plus USA que la demande…. avec indécence par moment….

        ben ça se paye….

        trudeau ramasse ….

    3. lechatderuelle dit :

      ghislain1957 Au Canada de se doter d’une image…. le Canada est responsable de son rôle….. oui les USA, oui la Chine… mais le Canada existe entre les 2 et à lui de se donner une réalité entre les 2 et les renvoyer un vers l’autre sans en subir les conséquences….

      un moment donné….

      Trudeau doit cesser de jabber dans le vide et viser le menton chinois….

      le respect se gagne un moment donné…..

  20. spritzer dit :

    Comme le russiagate l’a si bien montré, quand il est question de la Russie de la part de responsables américains, il faut toujours mettre en doute ce qu’ils disent parce qu’ils ont une multitude de motifs pour mentir. Habituellement on laisse les choses aller et au bout de quelques jours l’histoire se révèle fausse. C’est toujours la même chose !

    1. Samati dit :

      Le russiagate selon une interprétation qui provient directement de la propagande des républicains et de Trump, n’a rien démontré. Au contraire, tous les travaux au Congrès et au sénat, incluant le rapport Mueller (que vous n’avez pas lu comme tous les bons républicains) ont démontré que les russes sont intervenus dans l’élection de 2016.

      Une fois Biden au pouvoir, le gouvernement pourra avoir tous les outils nécessaires pour démontrer sans aucun doute la collusion ayant existé entre les membres de l’équipe Trump et le gouvernement russe.

      Votre culte envers un sinistre individu comme Trump vous rapproche beaucoup des adorateurs du culte de Trump.

      1. spritzer dit :

        Dire et démontrer sont deux choses différentes.

        « Une fois Biden au pouvoir, le gouvernement pourra avoir tous les outils nécessaires pour démontrer sans aucun doute la collusion ayant existé entre les membres de l’équipe Trump et le gouvernement russe. »

        Vous admettez donc que rien n’a été démontré et qu’il faudra attendre Biden. Mais pourquoi les démocrates ont refusé que les serveurs du DNC soient examinés par le FBI, confiant la tache plutôt à Crowdstrike ? Et on a appris le mois passé que le président de Crowdstrike en commission du commitée du renseignement en 2017 avait admis ne pas pouvoir certifier comment les courriels avaient été volés, ni par qui.

        Vous en dites quoi ? Des points de détails insignifiants ?

      2. el_kabong dit :

        @spritzer

        Encore cette obsession avec votre Presssieux… vous devriez cesser de parader cette insignifiante pierre peinte comme de l’or pur…

        Vous irez lire la réponse du président de crowdstrike aux cherry-picking de vos sites complotistes:
        https://www.crowdstrike.com/blog/bears-midst-intrusion-democratic-national-committee/

        Un extrait pour vous:
        « Did CrowdStrike have proof that Russia hacked the DNC?
        Yes, and this is also supported by the U.S. Intelligence community and independent Congressional reports »

        On se demande toujours d’où vous vient cette idée loufoque et totalement saugrenue que crowdstrike avait pu être le seul acteur dans l’enquête sur l’ingérence russe…

      3. spritzer dit :

        @el_kabong

        Je savais que ça vous ferait sortir de votre silence.

        Dire et démontrer sont deux choses différentes… et le président de Crowdstrike n’a pas pu le démontrer dans son témoignage, c’est pourtant clair, et il ne le démontre pas plus dans votre lien. La communauté du renseignement, si on parle de l’évaluation soumise en janvier 2017, d’abord à Obama puis à Trump, dit:

        « We assess with highconfidence that Russian military intelligence (General Staff Main Intelligence Directorate or GRU)used the Guccifer 2.0 persona and DCLeaks.com to release US victim data obtained in cyber operations publicly and in exclusives to media outletsand relayedmaterial to WikiLeaks. »

        Et à la fin du document ils nous apprennent que:

        « High confidence in a judgment does not imply that the assessment is a fact or a certainty; such judgments might be wrong. »
        https://consortiumnews.com/2019/01/07/a-look-back-at-clappers-jan-2017-assessment-on-russia-gate/

        Si la NSA avait des preuves bétons d’un piratage par internet comme ils auraient dû en avoir, l’évaluation de 2017 n’aurait pas farfiner avec ce langage.

      4. Benton Fraser dit :

        @el_kabong

        « idée loufoque »

        Un retrouve cela dans les sites de médias alternatifs, où pour paraphrase Jean Coutu, on trouve de tout, surtout des complots!

    2. Samati dit :

      Ma dernière phrase aurait dû se lire :

      Votre culte envers un sinistre individu comme Poutine vous rapproche beaucoup des idées véhiculées par les adorateurs du culte de Trump.

      1. Samati dit :

        Je crois que vous avez un problème d’interprétation de texte. L’IMPLICATION russe dans la dernière élection américaine a été clairement été démontrée, ce qui ne l’a pas été est la COLLUSION existant entre l’équipe Trump et les russes (à cause de l’obstruction de Trump et de Barr).

        Avec Biden au pouvoir ce dernier élément sera facilement démontré en obligeant des personnes clés à témoigner.

        Lisez le rapport Mueller, même censuré, il demeure une meilleure source que celles provenant de vos agences de propagande.

    3. Benton Fraser dit :

      « Habituellement on laisse les choses aller et au bout de quelques jours l’histoire se révèle fausse. »

      Plutôt: « En consultant Internet, on trouvera bien un site alternatif qui dira que l’histoire est fausse! »

  21. lechatderuelle dit :

    niaisage absolu…. les USA font pareil et ce, depuis toujours…..

    cette hypocrisie est gênante….

    les mercenaires embauchés pour tuer ne le font pas seulement pour le plaisir…. ils le font pour le fric….

    les Américains allument en 2020 ?????

    eh boy…..

    bienvenue sur Terre…..

    1. Benton Fraser dit :

      Que les USA font ou ont déjà fait « pareil » n’excuse pas la Russie!

      P.S.: Les États-Unis, étant une démocratie, ne font jamais pareil, elle doit toujours se garder une petite gène. Contrairement a une dictature, les décisons ne sont jamais simple….

  22. InfoPhile dit :

    Et les États-Unis paient leurs propres soldats pour déchiqueter des Talibans, souvent à distance au moyen de drones, en plus d’exiger la même chose de leurs alliés. Ça c’est très moral.

    Eh bien non ! Ça ne l’est pas plus que ne le sont les Talibans. Des barbares de deux côtés !

    Sans parler du genou que les Américains enfoncent dans le cou des iraniens au prétexte mensonger que ceux-ci voudraient rivaliser avec les capacités nucléaires israéliennes sur lesquelles les mêmes Américains ferment les yeux !

    Les Russes aussi subissent de lourdes sanctions. Faut-il raisonnablement s’attendre à ce qu’ils restent les bras croisés ? On leur reproche d’avoir annexé la Crimée qui ne s’en plaint pas du tout à vrai dire, alors que l’on passe sous silence l’annexion de la Palestine en cours par Israël qui, elle, n’est pas très populaire auprès des Palestiniens…

    1. lechatderuelle dit :

      InfoPhile la Crimée est totalement un autre débat… ça implique pas mal plus d’Histoire….. elle ne s’en plaint pas ??? ah bon….. ce n’est pas parce que nos chaines télé n’en parlent qu’ils sautent de joie là-bas……

      1. spritzer dit :

        90% des habitants de la Crimée font confiance à Poutine, et 89% voterait à nouveau pour la réunification avec la Russie si le référendum avait lieu aujourd’hui. i.e. il y a un an quand le sondage fut réalisé. Des chiffres qui se maintiennent depuis 2013.
        https://thesaker.is/poll-crimeans-still-strongly-prefer-russia-over-ukraine/

      2. Benton Fraser dit :

        @spritzer

        The Saker…. vous référez un site obscure islandais ouvertement pro-Poutine!!!

        Faut le faire!

      3. jcvirgil dit :

        @Benton Fraser

        Aimez-vous mieux le magazine Forbes. Suite à une enquête auprès de la population disent la même chose : Les habitants de Crimée se sentent plus heureux en Russie qu’en Ukraine

        https://histoireetsociete.wordpress.com/2015/05/06/forbes-les-habitants-de-crimee-se-sentent-plus-heureux-en-russie-quen-ukraine/

      4. MarcoUBCQ dit :

        Vieille histoire ça, la Crimée. Staline a affamé les Ukrainiens, qui sont morts, et les a remplacé par des Russes. Ça n’enlève donc nullement le droit de résidence aux Ukrainiens.

      5. Benton Fraser dit :

        @jcvirgil

        Je n’ai même pas de lire Forbes pour savoir que la Crimée se sens plus russe qu’ukrainien, près de 70% de la population est russe et le reste est ukrainien et tatar.

        La Crimée était rattaché à la Russie jusqu’à ce que Krouchtchev, un ukrainien (sans doute pour se faire pardonner d’avoir fait crevé de faim un million d’ukrainien sous les ordres de Staline, vous comprendrez que beaucoups d’ukrainiens ne portent pas les russes dans leur coeur et la balance des ukrainiens sont des colabos par opportunisme, comme Krouchtchev!) le rattache à l’Ukraine dans les années 50!

        En passant, la langue ukrainienne, c’est du vieux russe….

    2. Samati dit :

      @ InfoPhile

      Avez-vous pris connaissance des sanctions touchant la Russie depuis l’invasion de la Crimée et du Dondass ukrainiens? Les textes sont facilement accessibles. Les faits vont toujours primer sur les opinions.

      Ces sanctions qui se sont accrues avec le temps visaient initialement à punir les oligarques russes (mafia russe) en gelant leur compte à l’étranger, incluant dans des paradis fiscaux. On parle ici de milliards qui ont été volés au peuple russe par ces sinistres individus qui contrôle le pouvoir en Russie.

      D’ici quelques jours, Poutine sera déclaré dictateur à vie (en fait jusqu’à sa mort). Tant que les oligarques russes garderont le pouvoir en Russie, il ne sera pas possible de voir une détente avec les démocraties occidentales.

      Le gouvernement Trump en est à ses derniers jours (on l’espère tous) et la politique du gouvernement américain envers l’Iran devrait changer rapidement sous Biden, pour s’aligner sur ce qu’elle était sous le gouvernement Obama/Biden.

      1. jcvirgil dit :

        @ Samati

        Le fait est que la Crimée a été rattachée à la Russie suite à un référendum où sa population s’est prononcée avec une forte majorité. Cette décision faisait suite au coup d’État de 2014 où le nouveau gouvernement voulait y interdire l’usage de la langue russe dans cette province à majorité russophone.

        D’ailleurs l’année suivante le magazine Forbes y est allé d’une enquête qui a révélé que :* Les habitants de Crimée se sentent plus heureux en Russie qu’en Ukraine*

        Tant qu’aux sanctions économiques c’est une autre façon que l’Empire du mal a trouvé pour faire la guerre et faire souffrir les populations des pays qui refusent de se plier à ses diktats. Mais des pays s’organisent pour les contourner en commerçant dans leurs devises et le jour où le dollar américain juché sur une montagne de dette et une planche à billet en folie s’écroulera c’est tout l’Empire qui s’écroulera

      2. Samati dit :

        @ jcvirgil

        Les sanctions initiales visaient les bandits qui dirigent la Russie.

        Vos connaissances économiques concernant le commerce international et le marché des devises sont trop fragmentaires pour vous permettre de tirer des conclusions qui ne tomberaient pas dans le domaine de la superficialité.

        C’est rarement les pays qui participent au commerce international (avec quelques exceptions comme la Corée du Nord et le Turkménistan) mais plutôt les entreprises qui achètent et vendent sur les marchés internationaux. Les entreprises vont toujours choisir (dans nos pays capitalistes) en quelles devises elles vendront ou se feront payer.

        Seules les monnaies hautement convertibles sont utilisées pour la presque totalité des échanges internationaux : $US, Euro, Yen, Livre sterling, $Can, Franc suisse

        Il n’y a aucun lien entre des sanctions économiques et le marché des devises. Le gouvernement américain n’a aucun contrôle sur l’utilisation du dollar par des sociétés étrangères. Par ailleurs l’essentiel des échanges internationaux dans l’ancienne URSS se fait en dollar.

      3. MarcoUBCQ dit :

        Le magazine Forbes? Oye. L’avez-vous déjà lu, et avez-vous compris? Forbes, aujourd’hui, est un outil de propagande de l’extrême droite, que ce soit voulu ou pas. Je citerais autre chose pour asseoir mes affirmations.

      4. jcvirgil dit :

        @Samati

        Quel prétentieux ! Je vous souligne la décision du peuple criméen et comme vous êtes encore une fois dans les câbles ne pouvant soutenir votre argumentation basée sur du vent , vous tentez de dévier le sujet en essayant de m’insulter au passage comme vous le faite toujours quand vous êtes à court d’arguments.

        Minable !

      5. Benton Fraser dit :

        @jcvirgil

        Le référendum de la Crimée s’est d’abord fait sous l’emprise de groupe para-militaire… provenant de Russie! (96.4% pour le rattachement a la Russie, c’est le propre d’un vote truqué. On estime que pas plus 35% des électeurs ont votez, il y avait beaucoup de peurs, et que sans magouille, ils auraient gagnés pareil, mais avec un pourcentage de 50 à 60%)

        Il n’y a pas eu de coup d’état mais une destitution de Ianoukovytch, corrompu, pro-russe (mal toléré chez les ukrainiens) et qui voulait modifier la constitution sur un modèle russe, pardon, le modèle Poutine pour concentrer tout les pouvoirs entre ses mains. De plus, il y a eu des élections par la suite pour le remplacer!

        Pour les sanctions, ce ne sont pas seulement suite à l’intervention militaire « russe » en Crimée mais aussi les débordements en Ukraine (et l’affaire Malaysia Airlines) le but étant de freiner Poutine.

        Pour le dollar américain, il n’est pas prêt de tomber, même la Chine se base sur cette monnaie!

        P.S.: L’Empire du mal à plus a voir avec une dictature qu’un démocratie, même imparfaite!

      6. Samati dit :

        @ jcvirgil

        Oh La La. L’essentiel de mon message portait sur les sanctions américaines visant les oligarques russes. D’autres intervenants ont couvert le sujet de la Crimée sur lequel je ne me suis pas vraiment exprimé.

        Je ne pouvais en aucun cas dévier du sujet, soit la Crimée, comme vous dites parce que mon message portait sur les sanctions et les oligarques russes.

        Pour ce qui du commerce international, il est évident que vos connaissances sur le sujet sont minimales. Par contre, j’ai vogué dans ces eaux pendant plusieurs années dont certaines à l’étranger. Vous élaborez des théories à partir de votre perception d’un secteur économique qui semble vous être totalement inconnu.

        Je m’excuse si j’ai pu vous froisser, mon intention n’était que de vous inciter à faire un peu plus de recherches sur le sujet afin de pouvoir un jour argumenter sur celui-ci.

      7. jcvirgil dit :

        @Samati 22h46

        On verra dans les prochains mois si l’évolution de l’activité économique est conforme à vos prétentions de plus *smatte*que les autres 😎

        De grands changements se préparent en provenance de la Chine et comme l’économie n’a rien d’une science exacte et tout d’une science molle… tous les paris sont ouverts sur l’évolution qu’elle prendra.

        Je crains pour vous que tout comme le pétrole de schiste ,celle des Etats-Unis basée sur une pyramide de Ponzi traverse une bien grosse tempête qui pourrait mener à la tentation d’une guerre comme échappatoire.

  23. Toile dit :

    Ce matin dans Le Monde, un article « En Afghanistan, les talibans débordés par plus radicaux qu’eux« .

    Certaines attaques sont revendiquées par l’organisation Etat islamique. Mais le tout fait dire à la délégation de l’Union européenne en Afghanistan s’est ainsi interrogée : « Tuer cinq personnes qui allaient organiser la remise en liberté de prisonniers talibans, quelqu’un peut-il expliquer l’inexplicable ? »

    Des primes russes pour inciter les talibans à tuer des soldats américains ? Il y a là quelque chose qui m’échappe mais ce n’est pas le noeud du probleme de ce nid de viperes. Le noeud c’est la prétention américaine de réfléchir depuis mars à la réponse à donner alors que la chose est sue. Le délai de réflexion donne la réponse. L’absence de réponse est justement une réponse. Et cela ne sent pas bon.

    Jadis alliés, l’Afganistan est la porte arrière de l’iran. Serrait ce une avancée stratégique de la Russie pour une plus grande présence en Mer Gaspienne, source d’oléoducs et gazoducs sous-marins. Bakou d’ailleurs plie sous cette richesse ? Je m’y perds et je délire peut être sur les pourquoi. Par contre, Poutine est stratège. Sa poussée avec la Turquie en Libye ne doit pas être étrangère à sa volonté de grandeur Russe. Tiens la Libye est aussi riche en pétrole.

    https://www.lemonde.fr/international/article/2020/06/24/en-afghanistan-les-talibans-debordes-par-plus-radicaux-qu-eux_6044043_3210.html

    1. spritzer dit :

      « … empoisonnement de l’ex-espion Sergueï Skripal: les accusations pleuvent depuis quelques années contre le GRU, le service de renseignement de l’armée russe, réputé efficace et très secret. »

      L’empoisonemment des Skripal au « novichok », un des poisons supposément des plus toxiques, laissait à désirer pour l’efficacité et la discrétion. Je vous mets le dernier lien que j’ai ramassé sur le sujet.
      https://off-guardian.org/2020/06/19/5-facts-bbcs-the-salisbury-poisonings-forgot-to-mention/

      1. Samati dit :

        …encore une théorie du complot provenant de sites obscurs dont vous raffolez. Vous êtes probablement la seule personne sur la planète pour croire en de telles sornettes.

      2. Benton Fraser dit :

        Un autre lien alternatif!

        https://mediabiasfactcheck.com/offguardian/

        Petit conseil, ne faite pas une recherche selon le résultat que vous voulez mais plutôt sur les faits.
        Plus simple encore, consultez des médias connus et reconnus!

      3. spritzer dit :

        @Benton Fraser

        Ce que vous ne comprenez pas, et je ne comprends pas que vous ne compreniez pas, c’est que les grands médias connus et reconnus comme le Times ou le Wapo, pour nommer les plus proéminents, ne publieront pas la vérité sur l’affaire Skripal parce qu’ils sont une partie de ce système de sécurité national. Il faut aller dans les médias alternatifs et juger aux mérites. Un moment donné on a un cerveau pour réfléchir ! C’est pas vrai que les points que ces auteurs amènent peuvent être balayés du revers de la main si facilement.
        https://www.craigmurray.org.uk/archives/2019/03/pure-ten-points-i-just-cant-believe-about-the-official-skripal-narrative/

      4. jcvirgil dit :

        @spritzer 21h44

        Un billet aux explications on ne peut plus claires sur les dessous de l’affaire Skripal, mais ne perdez pas votre temps. Trop de gens au cerveau lessivés par les organes de presse du pouvoir prennent pour de l’argent comptant tout ce qu’ils veulent bien leur faire croire sans chercher à faire la part des choses et crient à la théorie du complot pour tout ce qui contredit la vision tronquée qu’ils se font des événements,

        C’est remarquable en plus que trop souvent ils tiennent les insultes pour des arguments , alors qu’elles ne font que souligner la faiblesse de leur opinion.

      5. MarcoUBCQ dit :

        S’y retrouver aujourd’hui, savoir ce qui est vrai de ce qui est faux, relève d’une mission impossible. Ce petit virus m’a en tout cas montré hors de tout doute que refléter la réalité des innombrables tractations humaines est impossible. La prémisse de base, dans tous nos discours ici, est qu’il est possible de refléter la réalité dans sa totalité par soi-même. Contrairement aux pro-Trump, ou pro-dictature, qui répétent le même discours comme une bande de zombies, ici se trouve une multitude de points de vues, qui lorsque mis ensemble, avec un peu d’analyse, donnent un portrait à tout le moins plus près de la réalité que le discours des fanatiques. C’est ça de vivre dans l’incertitude et d’être vulnérable: C’est le propre des vivants. Continuons à nous chamailler entre nous, car ainsi nous faisons avancer la réflexion et contribuons ainsi à la formation de la démocratie, un work in progress s’il en est un.

      6. Benton Fraser dit :

        @spritzer

        Pour vous entraîner le cerveau, je vous conseille ce livre de Normand Baillargeon: « Petit cours d’autodéfense intellectuelle ».

        Franchement, il suffit de consulter vous sites 5-10 minutes (je suis généreux) pour s’apercevoir du biais assez prononcé qu’ils ont.
        Parfois, ils ont quelques articles potables mais le fait qu’ils ont autant d’articles non-portables discrédite même les bons articles, cela démontrant que ses sites n’ont pas de rigueur, plutôt si, mais une rigueur basée sur leur ligne de biais!

        Mais je comprends qu’il y a quelque chose de romantique d’être à contre-courant mais le pragmatisme évite de ramer!

  24. lechatderuelle dit :

    Toile intéressant…. mais il faut garder en tête que la Russie et la Turquie sont opoosées en Libye…..

    ce qui nous fait ire que rien dans ce bourbier n’est blanc ou noir…..

    1. Toile dit :

      Il est vrai que la Russie et la Turquie supportent des partis libyens différents mais cela ne fait pas d’eux deux alliés impossibles. On se déchire la même proie.
      La Turquie – de même que le Qatar – soutient le Gouvernement d’union libyen (GNA) de Fayez al-Sarraj, reconnu par les Nations unies, face aux forces dissidentes du maréchal Khalifa Haftar, l’homme fort de l’Est soutenu notamment par la Russie, l’Egypte et les Emirats arabes unis. Des mercenaires ayant des liens avec la société privée Wagner, considérée comme étant proche de Vladimir Poutine, bien que ce dernier s’en défende, sont engagés dans les combats aux côtés du maréchal Haftar, dont l’offensive sur Tripoli a débuté il y a 14 mois.

      Societé Wagner…. tiens , le bras armé de Moscou.

      Evgueni Prigojine, celui qu’on désigne comme son financier, pour certains son fondateur et son véritable chef, serait, d’après plusieurs sources, un ancien gangster, condamné en 1981 à douze ans de prison pour banditisme et divers vols. À la chute de l’URSS, alors que les Russes se ruent sur les hot dogs américains, il ouvre une chaîne de fast-food et, peu après, un restaurant ultra chic à Saint-Pétersbourg où il fait la connaissance de Vladimir Poutine dans les années 1990. Or, Poutine, qui serait connu pour craindre les empoisonnements, lui aurait fait confiance et l’aurait chargé de fournir le Kremlin, d’où son surnom de « cuisinier de Poutine ». Une proximité avec le président, comme l’explique le journal Le Monde, qui lui permettra de remporter des contrats de plus en plus importants, dont celui avec le ministère de la Défense, évalué à plus d’un milliard d’euros par an.

      Le nom d’Evgueni Prigojine est aussi, d’après de nombreuses sources, relié aux « usines à trolls » qui ont envahi internet de commentaires et de posts préfabriqués pour attaquer les ennemis de la Russie et diffuser les messages de propagande du Kremlin. Prigojine, d’après Le Monde, « fait partie de la liste des individus les plus sanctionnés par Washington pour leur participation supposée aux ingérences russes lors de la campagne présidentielle américaine de 2016 ».

      Trois journalistes ont eté tués en CentreAfrique en lien avec une enquête sur eux. La Russie ayant eu de juteux contrats là et au Soudan.

      1. lechatderuelle dit :

        Toile j’aime bien cette petite histoire qui un jour fera la Grande….

  25. Haïku dit :

    HS.
    Est-ce vendredi ???

    -« Dans le désert du Névada, une touriste est tombée en panne d’essence.
    Pas une seule voiture en vue.
    Heureusement arrive un autochtone à cheval qui s’arrête et lui dit :
    – Montez derrière moi, je vais vous emmener à la prochaine station-service…

    Et il repart avec elle au galop…
    Pendant tout le parcours, il crie : « Youpi ! Yahoo !»

    Il la dépose à la station et s’éloigne en lançant des « Youpi ! Yahoo !» à tout vent.

    – Il avait l’air drôlement joyeux l’autochtone, dit le pompiste à la touriste. Qu’est-ce que vous lui avez fait ?
    – Je ne sais pas ! Rien du tout ! J’étais derrière lui sur le cheval, les bras passés autour de sa taille, et je me tenais au pommeau de sa selle.

    – Mais ma petite dame, vous ne savez pas que les autochtones montent toujours sans selle ? »

    1. MarcoUBCQ dit :

      Sans humour ce monde serait invivable. Avec l’humour nous pouvons passer à autre chose et continuer à espérer.

      1. Benton Fraser dit :

        C’est vendredi, humour juif (sur fond russe!)

        Suite à un attentat raté contre le Tsar, l’Okhrana débarque dans une synagogue et le chef dit a ces hommes:
        « Qu’on embarque tout les hommes juifs »
        Le rabbin: « C’est ça, lorsqu’il y a un attentat, on accuse toujours les juifs et les ramoniers! »
        Le chef: « Pourquoi les ramoniers ? »
        Le rabbin: « Pourquoi les juifs ? »

  26. Toile dit :

    Le GRU, le plus secret des services russes

    La Direction centrale du renseignement de l’état-major de l’armée russe dispose de forces spéciales, les « spetsnaz », qui se sont notamment illustrés en Afghanistan puis en Tchétchénie. Piratages informatiques aux États-Unis, implication dans le conflit en Ukraine ou empoisonnement de l’ex-espion Sergueï Skripal: les accusations pleuvent depuis quelques années contre le GRU, le service de renseignement de l’armée russe, réputé efficace et très secret.

    Des pirates liés au Renseignement militaire russe (GRU) sont impliqués dans le piratage de courriels de l’équipe de campagne d’Emmanuel Macron lors de la présidentielle de 2017 en France.

    Ou encore l’épisode Où Theresa May avait mis en cause le GRU dans l’empoisonnement au Novitchok, un puissant agent innervant, de l’ex-espion russe Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia en Angleterre.

    Poutine, pas au courant ?

  27. Samati dit :

    @ Toile

    Excellent texte documentant bien l’implication russe visant l’affaiblissement des démocraties occidentales (Japon inclus).

  28. A.Talon dit :

    «Selon le Times, Donald Trump et le Conseil de sécurité nationale de la Maison-Blanche sont au courant de cette histoire depuis le mois de mars.»

    Et depuis: silence total. Qui ne dit mot consent. Un vrai traître, ce Benedict Arnold orangé…

  29. A.Talon dit :

    «La GRU, faut-il le rappeler, est la même unité qui est accusée par le renseignement américain d’avoir orchestré l’interférence russe dans l’élection présidentielle de 2016.»

    Et qui travaille sans doute déjà très activement à la réélection de la marionnette orangée du kkkamarad Poutine…

    1. lechatderuelle dit :

      A.Talon vous coryez vraiment que les américains ont besoin d’une source extérieure pour être plus cons que nécessaire??? ils le font très bien sans aide….

  30. A.Talon dit :

    HORS SUJET

    Non mais, quel gros con ce Drumpf. Il ne se passe rien d’important présentement à Washington DC mais cette grosse nullité prétend vouloir y faire «régner l’ordre». Non mais, quel gros con ce Drumpf.

    «Trump annule son week-end dans le New Jersey, pour faire régner « l’ordre » »
    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2020-06-26/trump-annule-son-week-end-dans-le-new-jersey-pour-faire-regner-l-ordre.php

    INTRO: «Le président américain Donald Trump a assuré avoir annulé vendredi à la dernière minute son départ pour le New Jersey, où il devait passer le week-end, afin de s’assurer que « l’ordre » règne à Washington, alors que son déplacement avait soulevé des interrogations en plein regain de pandémie de COVID-19 aux États-Unis.»

    1. lechatderuelle dit :

      A.Talon c elle-là elle est drôle….. le pauvre vieux monsieur se ment à lui-même et se croit!!!

      Il est tellement mais tellement en-dehors de la plaque….. mais il croit que personne ne le voit…..

  31. A.Talon dit :

    «Selon le Times, Donald Trump et le Conseil de sécurité nationale de la Maison-Blanche sont au courant de cette histoire depuis le mois de mars. Ils réfléchissent toujours à la réponse à donner à cette provocation qui viserait à déstabiliser les États-Unis et leurs alliés occidentaux.»

    Le Gros Nul est le Prince de l’Insignifiance, le Roi du Vide et l’Empereur de la Vacuité.

  32. lechatderuelle dit :

    Au hockey, les coachs mettent du fric sur la table pour un but, une mise en échec…ou pour « sortir » le meilleur de .l’autre bord et les gens s’étonnent que les soldats n’aient pas de prime par tête de pipes couchés?????

    Wow ….

    Comme si les USA ne faisaient pas ça!!???

    Les USA ont l’armée qui tue le plus de soldats « amis » ou de ses propres rangs depuis 1975….. pas besoin des « méchants » pour faire le ménage….

  33. monsieur8 dit :

    On peut condamner la rhétorique guerrière anti-Russe des USA sans pour autant aduler Poutine.

    1. Benton Fraser dit :

      C’est qu’il n’y a pas vraiment de rhétorique guerrière anti-russe aux USA depuis la fin de la geurre froide, seulement une réthorique anti-Poutine qui aime bien sèmer le trouble en sous-main…

      1. Samati dit :

        @ Benton Fraser

        Merci
        Commentaire judicieux et à propos.

      2. Benton Fraser dit :

        On parle de polarisation des mouvements extrémistes via les réseaux sociaux où les services secrets de Poutine sont très actifs.

        Il y a des mouvement pacifiques dans la rue où l’on cherche à les rendre violents, d’où le détournement donc parle Susan Rice.

        L’idée n’est pas de partir en guerre avec la Russie mais de restreindre Poutine a agir sous la table…

      3. spritzer dit :

        @monsieur8

        Vous voyez, votre lien démontre qu’ils sèment le trouble en sous-main… Susan Rice l’a dit!

      4. monsieur8 dit :

        @spritzer: Susan Rice, c’est votre trouvaille que je reposte.

        😉

      5. InfoPhile dit :

        « C’est qu’il n’y a pas vraiment de rhétorique guerrière anti-russe aux USA depuis la fin de la geurre froide »

        Hem ! D’où l’élargissement de l’OTAN jusqu’aux frontières de la Russie ? 😉

      6. Benton Fraser dit :

        @InfoPhile

        Impérialiste russe existe toujours, d’autant plus que la Russie a tendance à toujours avoir des dictatures à sa tête. Sauf que pour qu’une dictature se maintienne, elle a besoin d’ennemis intérieur et extérieur, quitte a les inventer!

        Les anciens pays satellites et aussi de l’ancienne URSS craint, et avec une certaine raison, ce voisin… encombrant voire envahissant!

        Ce n’est pas l’Otan qui a approché ces pays mais plutôt le contraire. Le choix est simple: Soit tu acquières une certaine indépendance que te permets l’Otan, soit tu te soumets aux humeurs d’un Poutine!

      7. InfoPhile dit :

        @Benton Fraser

        En effet, il y a surement de bonnes raison de vouloir sortir du giron russe. Tout comme d’autres ont des griefs solidement fondés contre les États-Unis.

        Car ceux-ci ont soutenu, à l’aide de la CIA et autres, des dictatures brutales tout le long du XXe siècle afin que les syndicats ne les eussent entravés dans leur désir insatiable de « faire fructifier » leur capital.

        On gâte les actionnaires en se faisant complice de régimes dictatoriaux et très oppresseurs tout en prétendant se faire le défenseur numéro un de la démocratie ! Pas si pires chez eux, il faut leur donner ça, mais ailleurs, ouf !

        C’est ainsi qu’ils ont ratiboisé et persécuté l’Amérique Centrale, les Antilles et l’Amérique du Sud, l’Iran (opération AJAX) et d’autres. Combien de journalistes et de syndicalistes ont été assassinés et torturés dans ces malheureux pays ? On ne les compte plus.

        Salut bien là !

      8. Benton Fraser dit :

        Les États-Unis ne sont pas exempt d’abus étant une grande puissance, capable du meilleur comme du pire, c’est le propre d’une démocratie, pouvoir et contre-pouvoir oblige!

        Par contre, une dictature comme la Russie de Poutine, sans contre pouvoir, ne peut être capable que du pire….

        C’est la raison que l’on ne peut dire que l’un ou l’autre, c’est du pareil au même….

      9. spritzer dit :

        Qu’est-ce que le « contre-pouvoir » vient faire dans le comportement d’une nation ?…

        Dans les vingt dernières années, les États-Unis, sous de faux prétextes, ont envahi et détruit l’Irak, détruit la Syrie, la Libye, ils étranglent l’Iran, le Venezuela; tous ces crimes contre l’humanité ont le sceau des deux partis. La Russie a fait quoi d’aussi terrible ? La Tchétchénie ? Allez voir à quoi ressemble la Tchétchénie aujourd’hui, c’est le contraire de ce que les US ont laissé derrière eux dans les pays mentionnés.

      10. Benton Fraser dit :

        @spritzer

        Je crois que le sujet vous dépasse un peu. Vous confondez dictature et démocratie, du moins, c’est du pareil au même. Vous focusez trop sur la personne et pas assez sur les institutions.

        Garnissez votre coffre à outil un peu… et pas aux Dollarama de l’internet!

      11. spritzer dit :

        Vous voyez une dictature où il n’y en a pas. C’est pas le système, les institutions qui font la force de Poutine, c’est sa popularité. Que ça nous plaise ou non les Russes le veulent comme dirigeant. On peut ne pas aimer les changements constitutionnelles qu’il veut soumettre à un referendum et qui lui permettraient de se représenter, mais ça reste des élections, les gens sont libre de voter pour qui ils veulent, et c’est pas comme si Poutine avait été mauvais durant son règne, au contraire. Perso j’aimerais mieux du sang neuf, mais je ne connais pas la scène politique russe.

  34. titejasette dit :

    HS

    Le VP Mike Pence a déclaré » … ça va de mieux en mieux. On a aplati la courbe »

    Qqu’un garde précieusement la vidéo de cette déclaration et les courbes montrant la progresson du virus. Ces preuves seront utiles très bientôt. La courbe est horrible à voir. C’est grave ce déni, d’abord il y a eu le Prézizi ensuite le Vicieux-Vice Zizi. Ce dernier porte aussi le chapeau d’un membre du Task Force.

    Les conseillers juridiques ont été consultés avant d’ouvrir vos trappes, Messieurs ?

    1. Toile dit :

      « Les conseillers juridiques ont été consultés avant d’ouvrir vos trappes, Messieurs ?« 

      Hein ! Ça sert à quoi des conseillers juridiques dans cette administration à part être une chambre d’écho ou une roue d’engrenage pour enfreindre la « Law & Order » ?

  35. Toile dit :

    « Le VP Mike Pence a déclaré » … ça va de mieux en mieux. On a aplati la courbe »

    —-
    On l’aplatit à la même hauteur sinon plus que la nullité de cette administration hautement criminelle.
    Check donc ça avec Dieu, pour voir si ton nez brun a pas poussé de 6 pieds ! Et dire que la constituion prévoit comme substitut cet ordure inculte.

  36. loup2 dit :

    HS
    Je me demandais où ils étaient. Vous vous rappelez ceux dans des cages ?
    Quelques centaines sont revenu sous les radars des journalistes.
    Les autres ils sont où ?
    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2020-06-27/e-u-un-tribunal-ordonne-de-liberer-des-enfants-migrants-en-raison-de-la-covid.php
    Cette affaire me dégoûte complètement.

    1. Haïku dit :

      Idem pour moi !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :