Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«VICTOIRE dans le dossier du général Flynn. La Cour d’appel du district de Columbia, par 2 voix contre 1, a ordonné au juge Sullivan d’accepter la demande du département de la Justice d’abandonner la cause», a tweeté ce mercredi matin Kerri Kupec, porte-parole du département de la Justice. Les majuscules du premier mot de son gazouillis expriment sans doute son soulagement après des journées difficiles où son patron, William Barr, a été accusé de bafouer l’État de droit.

Donald Trump s’est également réjoui d’une décision concernant un homme qu’il a lui-même viré pour avoir menti sur la nature de ses conversations avec l’ambassadeur de la Russie à Washington :

«Ce n’est pas une cause inhabituelle où une enquête approfondie est justifiée», a écrit la juge Neomi Rao (photo) dans sa décision en faisant allusion à la démarche entreprise par le juge Emmet Sullivan pour examiner la validité des raisons invoquées par le département de la Justice pour justifier sa demande controversée.

Michael Flynn, ex-conseiller de la Maison-Blanche pour la sécurité nationale, a plaidé coupable à deux reprises à une accusation d’avoir fait une fausse déclaration au FBI avant de retirer ses plaidoyers de culpabilité.

La juge Rao, une protégée du juge ultra-conservateur de la Cour suprême Clarence Thomas, a été nommée à son poste par Donald Trump en remplacement du juge Brett Kavanaugh après avoir travaillé à la Maison-Blanche. Sa décision, appuyée par la juge Karen LeCraft Henderson, nommée par George Bush père, pourrait mettre un terme au dossier de Flynn, à moins que le juge Sullivan ne convainque les 11 juges de la Cour d’appel du district de Columbia d’examiner la question ou qu’un juge de cette instance ne le fasse à sa place.

Le juge Robert Wilkins, nommé par Barack Obama, a estimé que ses collègues avait commis une «grave erreur» en intervenant avant même que le juge Sullivan ait rendu une décision.

La juge Rao n’a pas accédé à son poste sans controverse. Avant d’être confirmée par le Sénat, elle a notamment dû s’excuser pour ses déclarations passées sur les agressions sexuelles. Elle a notamment écrit que les femmes devaient boire moins d’alcool si elles ne voulaient pas se faire violer.

Dans sa décision sur l’affaire Flynn, elle a fait siens les arguments présentés par le département de la Justice. Dans une opinion soumise au juge Sullivan, le juge retraité John Gleeson avait accusé Bill Barr d’«abus de pouvoir flagrant» dans ce dossier.

(Photo ALM)

57 réflexions sur “Affaire Flynn : victoire pour Barr

  1. Tiger Mulligan dit :

    Banana republic 🍌🤡

  2. papitibi dit :

    L’emploi des MAJUSCULES pour souligner la victoire du KKKlan Trump, c’est déjà un outrage à la Justice de la part du Dept of Justice.

    On s’attend d’un membre de l’équipue Trump qu’il crie VICTOIRE. On s’attend d’un officiel du Parti Répu qu’il crie VICTOIRE.
    Mais le DoJ, lui, est censé ^retre neutre et apolitique. Il est censé avoir le sens de l’ÉTAT. Pas se déguiser en meneuse de claques.

    Victoire pour Barr?

    Cric que la BARR était pas haute!
    Pour les amateurs de limbo: how low can you go?

    1. Alexander dit :

      @papitibi

      Quoi? Voulez-vous insinuer que le DoJ devrait être impartial et devrait avoir un devoir de réserve? Qu’il devrait appliquer la loi en toute objectivité?

      Fake news.

  3. jeani dit :

    La juge Rao devrait boire moins d’alcool avant de prendre des décisions plus politiques que juridiques.

    Sa diminution de consommation d’alcool l’aiderait aussi à voir trump réellement comme il est, soit, un pussy grabber et un incompétent inégalé.

    1. papitibi dit :

      Suis allé vérifier le background de ma’am la Kugeote Rao sur Wiki.

      Quand même impressionnant! Un poupa et une mouman pleins de brillance, et une tite fille qui a fait son droit à Yale (me semble) avant de finir avec un Doctorat en droit. ‘et les plus grands z’honneurs’.

      En principe, elle devrait savoir comment tricoter un jugement qui tient deboutte. En principe.

    2. chicpourtout dit :

      @jeani
       »La juge Rao devrait boire moins d’alcool avant de prendre des décisions plus politiques que juridiques. »
      Vous me devancer….
      Même si elle boit moins d’alcool cela ne lui donnera pas une qualité essentielle, celle de faire preuve de jugement, d’éthique et d’impartialité.
      Cette femme est une désolation… ces décisions sur les questions du viol des femmes en sont la preuve.
      Ce n’est pas avec ce sens de la probité comparable qu’ils feront des progrès….
      Barr est peut-être un valet de service, Rao elle, c’est la bonne…

  4. jcvirgil dit :

    Eh ben…qui l’eut cru, une victoire de Flynn contre le FBI…
    Ca fait une bonne nouvelle pour Trump.Il va la prendre elles sont rares ces temps ci…

    1. marylap dit :

      C’est une victoire empoisonnée. Ça lui a prit un ministre de la Justice corrompu et une juge béni oui-oui pour avoir cette « victoire ». Il n’y a pas de quoi se vanter. Surtout que le dossier n’est pas encore réglé, le juge peut porter la décision en appel. J’espère qu’il va le faire.

      1. jcvirgil dit :

        Comme le disait si bien Yogi Berra l’ex gérant des Yankees de New-York * C’est pas fini tant que c’est pas fini* !

        La *justice * est une patente payante aux Etats-Unis .Ce qui explique fort bien pourquoi tant d’hommes y portent la robe. 😎

      2. Richard Desrochers dit :

        Autrement dit, une victoire quand tu triches, y a pas de quoi se vanter.

  5. Madalton dit :

    Selon des experts, cette décision sera renversée lorsque tous les juges de la Cour d’appel réviseront la cause.

    https://www.politicususa.com/2020/06/24/trumps-victory-in-flynn-case-expected-to-be-short-lived.html

    1. Duduche dit :

      Si c’est le cas, la « victoire » risque de se transformer en défaite un peu plus importante. Surtout si les juges ont a étudié les motivations (ou absence de) de la Cour d’appel.

    2. simonolivier dit :

      @madalton La Cour d’Appel est présentement constituée de 7 juges progressistes (dont Merrick Garland), 2 juges nommés par tiny, un zealot religieux (Griffith) et la juge Henderson. Donc, il y a de fortes chances que ce soit renversé si le tout se retrouve devant la Cour au complet

    3. Benton Fraser dit :

      Il suffit d’une pomme pourrit dans le lot….

  6. el_kabong dit :

    République de bananes, en effet…

    Ce sera certainement le legs le plus significatif du passage du minable orangé : tous ces incompétents idéologiques nommés à des postes de juges qui vont continuer à faire reculer la démocratie et la société usa en général…

  7. gigido66 dit :

    Ce n’est pas une « swamp » ce sont des sables mouvants! Ils s’enfoncent!

  8. Haïku dit :

    RE: « Victoire pour Barr »(billet)

    -« On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite. »(Proverbe Japonais).

    1. Mona dit :

      Oui@Haiku, faut il savoir et vouloir apprendre …-;)
      Merci pour ce proverbe japonais dont la sagesse va éclairer notre soirée.
      🌞

    2. MarcoUBCQ dit :

      Ça ne fonctionne pas avec Donald ça, lui qui ne connait que l’échec, y’a pas plus ignorant.

      1. Haïku dit :

        Très bonne réplique. 😉👌

  9. Apocalypse dit :

    Victoire de William Barr – mais surtout de Donald Trump – et oeil au beurre noir pour le département de la Justice 😢😢😢.

    1. chicpourtout dit :

      @Apocalypse
      Certainement!
      Le département de justice en prend tout un coup! Oufff… triste affaire…

  10. Gina dit :

    J’espère qu’ ils vont crier victoire au mois de novembre prochain .

  11. Apocalypse dit :

    @papitibi – 13:54

    ‘Pour les amateurs de limbo: how low can you go?’

    A toutes les fois, on pense avoir atteint le fond et à toutes les fois, ils nous font mentir, alors ne soyez pas surpris si on continue à descendre 😢

  12. Pierre s. dit :

    ——————————-

    les pourritures que trump nomme comme juges vont faire du système de justice américain
    une véritable passoire pour les crapules conservatrices et républicaines.

  13. Comme par hasard, c’est un juge nommé par Trump qui décide d’absoudre Flynn.
    C’est à pleurer.

  14. xnicden dit :

    Merci à Madalton 13:59 pour son lien qui permet de creuser un peu plus.

    Donc une révision par la Cour d’appel est possible mais dans l’éventualité où cela était rejeté, Flynn pourrait être accusé en 2021 pour les autres crimes que le DOJ avait laissé tombé en contrepartie de son plaidoyer de culpabilité. Certains sugèrent qu’à cause de cela un pardon n’est pas à écarter.

    1. Madalton dit :

      Pour ça, il faut que Biden gagne en novembre.

  15. Nicole de Sève dit :

    Est-ce e qu’il peut y avoir un appel de cette décision?

  16. Vincent Boies dit :

    Victoire de Barr mais un très dur coup pour l’enquête de Mueller. Il restera quoi au final de tout son travail?

  17. Jean dit :

    Ce qui est alarmant aux États-Unis c’est la politisation de la justice qui fait que le système de justice a perdu de sa crédibilité. Lorsqu’un juge prend une décision, on se dépêche de savoir s’il a été nommé par un président de même allégeance et sa décision est filtrée, analysée, selon qui l’a nommé.

    1. jcvirgil dit :

      C’est pas très différent au Québec comme nous l’a appris la commission Bastarache et ses juges nommés selon la présence du fameux post-it *Liberal* apposé à leur CV, ni au Canada où les postes de juges sont aussi des nominations politiques.

      Finalement la fameuse séparation des pouvoirs politiques et juridiques est un peu pas mal illusoire.

      1. InfoPhile dit :

        À ce propos une toute petite anecdote.

        Vous vous souvenez peut-être d’un épisode de l’émission tout « le monde en parle » ou cours duquel Patrick Lagaçé avait poivré dialectiquement l’ex-ministre Pierre Moreau au sujet de ce qui allait devenir la commission Charbonneau.

        À une certaine époque cette précieuse et mémorable portion de l’émission était disponible sur Youtube. Elle ne l’est plus…

        Il y a moyen de la retracer sur dailymotion, mais la qualité n’est vraiment pas au rendez-vous.

        https://www.dailymotion.com/video/x2o1p6p

  18. simonolivier dit :

    Elle avait été la juge dissidente dans la cause du Congrès contre Mazar LLP concernant les rapports d’impôt et documents financiers de Trump. Elle avait déclaré que le Congrès n’avait pas le pouvoir d’enquêter le Président. ayoye!

    En espérant que le Juge Wilkins demande l’avis de la Cour au complet.

    1. xnicden dit :

      Bon rappel.

  19. A.Talon dit :

    «après des journées difficiles où son patron, William Barr, a été accusé de bafouer l’État de droit.»

    C’est pourtant bien ce qu’il a fait. Cela mérite une enquête… qu’on fera bien un jour ou l’autre.

  20. A.Talon dit :

    «Donald Trump s’est également réjoui d’une décision concernant un homme qu’il a lui-même viré pour avoir menti sur la nature de ses conversations avec l’ambassadeur de la Russie à Washington»

    Déjà vu. On devine qu’il est soulagé d’avoir réussi à protéger un si grand ami… qui en sait autant sur lui.

    «President Trump Says Michael Flynn Is ‘a Very Good Person’» (2017-05-11)
    https://time.com/4776697/donald-trump-michael-flynn-defends-good-person/

  21. jeanfrancoiscouture dit :

    Alors qu’ici au Canada nous avons à la fois un Premier-ministre et un Ministre de la Justice qui non seulement marchent sur des œufs mais utilisent même un Hoverboard à la Back to the Future 2 pour les survoler pour être certains de ne pas en toucher un. Ils prétendent ne pas pouvoir gérer ce satané dossier d’extradition et ce malgré des avis contraires d’un ex-ministre de la Justice et d’une ex-juge à la Cour Suprême; mais là-bas, nous avons un ministère de la Justice qui HURLE son contentement devant un jugement favorable à sa thèse.
    À chacun ses extrêmes je suppose. D’un côté une sorte d’angélisme d’auto-mortification et de l’autre une sorte de réalisme mafieux.

  22. fylouz29 dit :

    La question n’est pas de savoir si Bill Barr(ière) a violé l’Etat de droit, mais plutôt s’il a violé les droits de l’Etat.
    OBAMAGATE !

    1. Benton Fraser dit :

      Violé les droits de l’État…. c’est ce qui arrive lorsque l’État prends trop d’alcool!

      1. gl000001 dit :

        Alcool pour s’en laver les mains 😉

  23. A.Talon dit :

    «La juge Rao […] a été nommée à son poste par Donald Trump en remplacement du juge Brett Kavanaugh après avoir travaillé à la Maison-Blanche.»

    Qu’est-ce que je vous disais sur l’effet délétère de la nomination de «juges» ripoux répulibans à tous les niveaux du système judiciaire américain? La justice n’arrive tout simplement plus à fonctionner. L’État de droit aux USA n’est maintenant plus qu’une illusion… poutinienne.

  24. A.Talon dit :

    «La juge Rao n’a pas accédé à son poste sans controverse. Avant d’être confirmée par le Sénat, elle a notamment dû s’excuser pour ses déclarations passées sur les agressions sexuelles.»

    Aussi propre que le fameux juge Kavanaugh à la quéquette baladeuse, la bonne dame… Ces gens-là semblent de toute évidence avoir la moralité élastique. Et ça se permet de juger les autres au nom de leur supériorité morale…

  25. Alain Fournier dit :

    Sur la photo, le 《Hon.》 écrit sur la plaquette, ça veut bien dire Honorable?

    1. Benton Fraser dit :

      Dans ce cas, cela veut dire « Honte »!

      1. Haïku dit :

        Touché !! Vous m’avez devancé.

      2. Richard Desrochers dit :

        Je vais m’en permettre une macho sans doute, en tout cas c’est en bas de la ceinture. Ça veut dire « hongre ».

  26. A.Talon dit :

    HORS SUJET

    Bonne nouvelle! Après Katherine Johnson l’année dernière, c’est maintenant au tour de Mary W. Jackson (1921-2005), la première ingénieure afro-américaine de la NASA, de se voir honorée publiquement par l’attribution de son nom au siège social de l’administration spatiale américaine à Washington DC.

    «NASA Names Headquarters After ‘Hidden Figure’ Mary W. Jackson»
    https://www.nasa.gov/press-release/nasa-names-headquarters-after-hidden-figure-mary-w-jackson

    À force de jouer avec le feu en provoquant ainsi les troupes suprémacistes trumpeuses, j’ai comme l’impression que Jim Bridenstine, le grand patron de la NASA, finira par se faire taper sur les doigts par la Maison-Brune…

    1. A.Talon dit :

      Un mini documentaire sur Ms Jackson provenant d’IBM India.

      «In the Spotlight: Hidden Figure Mary Jackson»

      1. Haïku dit :

        A.Talon
        RE: Mary Jackson
        -« À force de jouer avec le feu en provoquant ainsi les troupes suprémacistes trumpeuses, j’ai comme l’impression que Jim Bridenstine, le grand patron de la NASA, finira par se faire taper sur les doigts par la Maison-Brune. »

        Bien d’accord avec vous !

      2. chicpourtout dit :

        Merci beaucoup de cet envoi. Captivant à entendre et Janelle Monae est un excellent choix.

  27. CBT dit :

    Une victoire pour l’injustice du DOJ dans ce dossier, rien pour se vanter, mais Trump et Barr fêtent leur irrespect envers la justice faute de fêter le résultat du rallye à Tulsa.

  28. Pierre Kiroule dit :

    Pendant que cette administration de crapules bafoue l’état de droit et favorise de façon éhontée l’enrichissement des riches, l’appauvrissement des pauvres et la disparition de la classe moyenne (laquelle continue, dans son abrutissement, à voir dans le Gros Taré le meilleur choix pour l’économie)…

    Pendant que les salopards de dretteux de notre radio-poubelle continuent de marteler à leur auditoire de lobotomisés :« Eux z’autres, ils l’ont l’affaire, les Amaricains»…

    Une vaste étude du Guardian montre que des millions d’Amaricains ne peuvent même plus se payer l’eau courante, dont le coût a, dans certaines villes augmenté de 150%, si bien qu’une maison sur vingt est débranchée de l’eau courante chaque année pour non-paiement de ces frais exorbitants.

    Et ce shithole country, à peine digne de figurer parmi les pays du Tiers-Monde, quand on creuse un peu, se dit la première puissance mondiale ?

    https://www.theguardian.com/us-news/2020/jun/23/millions-of-americans-cant-afford-water-bills-rise

  29. Louy dit :

    Bonjour à tous.
    Ils viennent de tuer le FBI…
    (Ou comment assassiner un état de droit : cours 101)
    Tous les avocats criminels vont tricoter afin que les témoignages de leurs clients recueillis par les agents soient à présent considérés non-recevables par ce précédent judiciaire.
    Définitivement la pire gaffe de Barr !!!
    Louy

  30. chicpourtout dit :

    En cette journée de congé pour la plupart. Petite pause musicale si vous le permettez M. Hétu
    Un peu de Ludovico Einaudi, un excellent pianiste contemporain italien (vous l’aurez devinez… 😉
    Lien : https://youtu.be/q5PjWMqaujc

    1. Haïku dit :

      Merci beaucoup !
      C’est de toute beauté. 👌👌👌

      1. chicpourtout dit :

        Très beau en effet… Merci Haïku

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :