Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

En octobre 2018, Daphné Cameron, ancienne collaboratrice de ce blogue, avait signé un billet sur la longue liste d’incidents où des Blancs avaient contacté le 911 pour dénoncé des gestes anodins commis par des Noirs. Quelques mois plus tôt, j’avais moi-même consacré un article sur les aspects historiques et sociologiques de ce phénomène dans La Presse. Comme des femmes blanches étaient souvent impliquées dans ces incidents, les réseaux sociaux se sont mis à utiliser le prénom d’une des dénonciatrices, «Karen», pour les identifier de façon générale. «Karen» est aussi devenu un verbe, comme dans She went all Karen on me. Tout ça pour dire qu’une nouvelle «Karen» a sévi lundi matin dans Central Park. Fait à noter : elle est Canadienne, et son cas a pris une ampleur étonnante.

Je résume la situation en publiant ci-dessous les premiers tweets que j’ai publiés lundi soir sur l’affrontement entre Amy Cooper et Christian Cooper dans le Ramble, une partie de Central Park prisée par les ornithologues amateurs et où les chiens doivent toujours être tenus en laisse. Christian Cooper, diplômé de Harvard, est l’un de ces passionnés d’oiseaux. Amy Cooper, cadre supérieur au sein de maison d’investissements Franklin Templeton, avait enfreint le règlement en se promenant dans le Ramble avec son chien sans laisse.

Alors que cette affaire enflammait les réseaux sociaux, Amy Cooper a dû remettre son chien au refuge où elle l’avait adopté. Et ce mardi matin, la Canadienne, qui a fréquenté l’Université de Waterloo avant de compléter ses études à l’Université de Chicago, s’est excusée auprès de «tout le monde».

«Je ne suis pas une raciste. Je ne voulais pas causer de tort à cet homme d’aucune façon», a-t-elle affirmé à CNN en précisant qu’elle avait eu peur en voyant Christian Cooper sortir d’un buisson. Elle a ajouté que ce dernier s’était adressé à elle en criant, ce que l’intéressé nie.

Quoi qu’il en soit, Amy Cooper a confié à CNN que sa «vie entière est détruite en ce moment» à cause de l’incident. Reste à voir si la NYPD décidera de l’arrêter et de l’inculper pour avoir fait une fausse déclaration au 911.

P.S. : Christian Cooper a publié sur sa page Facebook l’échange qui a précédé le moment où il a commencé à filmer Amy Cooper :

(Photo Capture d’écran)

79 réflexions sur “Les excuses de la «Karen» canadienne

  1. Toile dit :

    Il y a des matamores partout qui jouent au flic. Coudons, ils ont juste ça à faire ?

  2. Roger Allard dit :

    Comme quoi une image est plus forte que des milliers de mots…

    Ce n’est pas demain que les conflits raciaux se régleront aux States.

  3. marylap dit :

    J’avoue que si un étranger lançait quelque chose à mon chien, je serais inquiète. Mais de là à appeler la police.

    1. karma278 dit :

      Ce n’est pas ce qu’il s’est passé.

    2. Lisanne dit :

      J’aurais fait la même chose, le chien n’était pas en laisse… De plus, cette femme est abusive envers son chien

    3. Jean Claude dit :

      Sauf que dans ce cas, c’est elle l’étrangère (canadienne) , lui il est américain dans son pays.
      J »imagine qu’ il aurait pu prendre peur donc.
      Encore un commentaire qui montre la façon de penser

  4. garoloup dit :

    Honte à cette stupide pimbêche canadienne qui pue le racisme primaire, malgré son degré d’éducation supérieure. Elle en est d’autant plus méprisable…

    1. Achalante dit :

      Avoir un diplôme n’est malheureusement pas synonyme d’avoir de l’éducation…

  5. garoloup dit :

    Coucouche panier, le troll !

    1. Rick dit :

      Bon, je crois que m. Hétu a fait sauter le message du troll… 😁

    2. constella1 dit :

      De quel troll parlez-vous
      Je ne le vois pas

  6. Samati dit :

    Hors sujet. Une bavure policière qui mène à la mort d’un afro-américain

    1. Gilles Morissette dit :

      @Samati (26/05/2020 à 10:57)

      Dégoûtant.

      Un autre Afro-Américain victime de la brutalité de flics « blancs ».

      Tout ça sous le regard d’autres flics qui sont demeurés « les bras croisés » pendant que la victime était en train de mourir.

      Ces gens là mériteraient d’être poursuivis pour complicité de meurtre.

      Pourriture de flics. AUCUN RESPECT pour ces sales fumiers.

      ILs ont déshonnoré leur uniforme et leur profession.

      SHIT HOLE COUNTRY !!

    1. Haïku dit :

      Samati
      C’est laid à vomir ! 😨😨😨

  7. Jean Saisrien dit :

    Quelle honte… être Canadien je serais gêné! 😉

    …pas raciste… non mais elle a peur des noirs comme certains ont peur des guêpes 👩🏿‍🦲

    Kanadian Karen: Ya une guêpe 👩🏿‍🦲 qui tourne autour de moi et j’ai peur qu’elle pique mon chien… vite, vite, ya une GUÊPE, ELLE VA ME PIQUER, AU SECOURS!!!!
    USPD: (%chances qu’ils tuent la guêpe 👩🏿‍🦲) ∝ (Intensité de la démonstration de la peur des 👩🏿‍🦲 de Karen)

    Bin.. pauvre Karen: tu as gâchée ta vie pcq tu te considères trop importante pour te soumettre à la loi des hommes qui t’oblige à garder ton chien en laisse à cet endroit précis.
    Sorry for your loss.. thoughts and prayers.
    …see you at Walmart where you may also work.

    En plus, ses ancêtres semblent avoir adopté pour quelconque raison, le même nom que les tiens portaient déjà en arrivant sur le continent; c’est-tu pas ironique.

  8. ghislain1957 dit :

    « Quoi qu’il en soit, Amy Cooper a confié à CNN que sa «vie entière est détruite en ce moment» à cause de l’incident. »

    Facile d’être désolée après les faits, comme toujours. La meilleure chose à faire c’est de réfléchir aux conséquences de tes actes AVANT de faire une stupidité.

  9. jaylowblow dit :

    « ME: Look, if you’re going to do what you want, I’m going to do what I want, but you’re not going to like it.
    HER: What’s that?
    ME (to the dog): Come here, puppy!
    HER: He won’t come to you.
    ME: We’ll see about that… »

    Hein??? Ok le chien n’était pas attaché mais le gars a vraiment essayé de l’attirer vers lui? Moi non plus j’aurais pas trouvé ça drôle et je peux comprendre qu’une jeune femme seule dans Central Park ait pris peur. Il y a des Karen qui appellent la police pour rien mais également des « justiciers » de bas étages qui ne se mêlent pas de leurs affaires et ne comprennent pas qu’on aborde pas quelqu’un dans un parc comme ça. Ce gars-là doit avoir de la job en tab en ce moment avec les règles de distanciation sociale.

    1. karma278 dit :

      moins 1. pis moins un autre…

      J’ai un chien qui court librement quand nous visitons les parcs municipaux locaux. Il est en liberté sur mon terrain quand nous sommes dehors.

      MAIS

      Quand nous sortons, dès que je rencontre des gens, je rappelle mon Gustave (il a un minimum d’obéissance…) et le met en laisse.
      Pourquoi? C’Est basic. Question de respect des autres randonneurs. Encore plus avec le COVID-19 qui rend les gens méfiants des pitous.

      Dans mon livre à moé, si ton chien dérange, tu le rappelles, l’enlaisses (sic) et continues ton chemin. Pis tu le relâches…

      Je ne me suis jamais inquiété qu’un étranger appelle mon chien à lui, au contraire.
      Ce n’est pas suspect, c’est même une nécessaire sociabilisation.

      1. jaylowblow dit :

        Je ne vais surement pas commencer à débattre avec vous de ce qui est acceptable ou non quant au comportement des maîtres de chiens dans les parcs (j’ai pas de chien mais mes parents en ont deux et je peux vous assurer qu’ils ne le prendraient pas si un étranger tentait de les attirer vers lui contre leur gré). Ce que je dis c’est qu’un gars qui aborde une jeune femme seule dans un parc devrait se garder une petite gêne et ne pas faire de menaces inutiles du genre « Look, if you’re going to do what you want, I’m going to do what I want, but you’re not going to like it. »

        De notre point de vu, appeler la police pour ça c’est ridicule mais elle a peut-être eu vraiment peur sur le coup. C’est New-York et Central Park quand même alors pour les accusations de racisme je suis prêt à lui donner le bénéfice du doute.

    2. Robert Giroux dit :

      Vous savez que la femme en question a dit à cet homme qu’elle allait appeler le 911
      et leur dire qu’il y avait un « African American » qui la menaçait ?
      Qu’elle a répété ca en prenant une voix plus effrayée que la première fois
      alors que l’Homme ne la menaçait d’aucune manière ?

  10. maxwell70 dit :

    It’s Cooper vs. Cooper: unleashed!

  11. Heureusement elle n’était pas armée….

  12. Dekessey dit :

    « Amy Cooper a confié à CNN que sa «vie entière est détruite en ce moment» à cause de l’incident. »

    Hoonnnn…. c’est donc plate ça.
    Pauv’ tite chouette.

  13. chicpourtout dit :

    Cette histoire semble irréelle et presque invraisemblable. Je n’arrive pas à concevoir que des gens (cette femme) puisse faire preuve d’autant de manque de discernement.

    Merci M.Hétu de nous avoir transmis ce vidéo. Ici au Québec on ne peut pas imaginer une telle scène dans un parc plein de quiétude.

    Quel agacement ce doit être à vivre…
    Son employeur a bien fait de sanctionner cette employée qui manifestement a des comportements racistes. Notre lien d’emploi nous suit partout et ça la plupart des gens ne le savent pas.

    Au risque d’être redondante, la courtoisie, la civilité et la politesse a tellement meilleur goût et partout.
    Et pour ceux qui ne le savent pas non plus, nous avons tous une obligation de civilité.

  14. SEBB dit :

    J’ai déjà supervisé des employés américains. J’avais demandés à l’une d’entre elle de venir à St-Hyacinthe pour une formation d’une semaine. Pendant toute la semaine, en dehors des heures de formation, elle est demeuré enfermé dans sa chambre d’hôtel sans jamais sortir. Je lui disais que le centre d’achat était en face et qu’elle pouvait sortir pour voir. Elle me répondait qu’elle se sentait mal à l’aise car elle n’avait pas son arme dans sa sacoche comme c’était le cas normalement chez elle. Aussi elle avait peur des « noirs » car dans sa région (Michigan rural) elle disait qu’il y avait de grave problèmes de race….. J’avais beau lui répondre qu’il n’y avait pas de meurtre à St-Hyacinthe et qu’au Québec il n’y a aucun problème raciaux, rien à faire.

    Alors suis-je surpris de voir cette situation. NON. Le gars est seulement chanceux d’être à New-York et que la madame n’avait pas de gun dans sa sacoche.

    1. lanaudoise dit :

      Elle avait peut-être peur des gens de St-Hyacinthe, la ville la plus francophone du monde, comme disait mon amie Linda!!!

  15. Lucien Dionne dit :

    J’espère que la police déposera une poursuite contre elle ; car elle a incité la police a venir arrêter cet homme. Et cela en misant sur le racisme. Quand à son employeur ; j’enquêterait auprès de ses subordonnées afin d’identifier une possibilité de comportement racisme envers ses subordonnés. Je serais surpris que cela soit une première fois qu’elle se comporte de cette façon ; c’est seulement la première fois qu’elle se fait prendre.

  16. Pierre S. dit :

    —————–

    Me fait vaguement penser à ce qu’on vit présentement ici …
    Des gens qui s’improvise  »police du civid » en se donnant un petit pouvoir pour
    invertiver les gens et faire de la dénonciation pour  »non respect des règle COVID »

    Je croise quotidiennement ce genre d’individus dans les lieux publis qui se permettent de faire la
    lecon a tout le monde , la plupart du temps de façon grossière et impolie.

    Me faire dire au dolorama que  » je met la vie des gens en danger en ne respectant pas les flèches
    sur le plancher »

    OK, tu te sens en Danger ? Kesé tu fais au dollorama ???

    1. Rick dit :

      Votre comparaison est boiteuse…ces deux situations n’ ont pas grand chose en commun…et votre comportement au dolorama est tout sauf édifiant.

  17. Hé ben mon Vieux! dit :

    Tout cela est révoltant mais surtout triste. Si une personne qui occupe un emploi dans une importante institution bancaire, qui a fait des études universitaire peut être aussi décroché de la réalité et avoir des comportements racistes aussi facilement, il ne faut pas se surprendre que la bande de rednecks peu scolarisés et influençables maintiennent et perpétuent les comportements racistes, qui sont subtilement soutenus par le Président de leur beau, grand pays!!

    Je le répète, c’est loin d’être parfait au Québec et au Canada à cet égard, mais de mon point de vue (de caucasien), ça me semble nettement mieux et surtout, nos dirigeants prêchent généralement par l’exemple du respect.

    Ils sont dans la merde pas à peu près nos voisins. Dans une ville aussi hétéroclite que New York, les gens pensent et agissent de la sorte, ça ne doit pas être facile dans plusieurs villes des États-(DÉS)Unis.Vous êtes bien courageux d’y habiter monsieur Hétu.

    Il faut que le NYPD dépose des accusations contre cette femme pour dissuader d’autres personnes d’agir de la sorte, ça presse!!!

  18. Madalton dit :

    Les 2 ont des torts. Cependant, Amy enfreignait les règles dès le départ. Christian n’aurait pas dû attirer le chien vers lui. Elle a eu sûrement peur qu’il blesse son chien. Comme la dit marie4poches, chance qu’elle n’était pas armée.

    Elle ne me fera pas pleurer parce que sa vie est changée à jamais. Le nombre de fois que des noirs ou latinos ont vu changer leur vie à jamais ou perdre leur vie à cause de préjugés.

    Elle vient d’apprendre la différence entre le savoir et le savoir être.

    Entre 2 personnes civilisées, elle devrait payer l’amende prévue et s’excuser auprès de Christian et lui, accepter ses excuses. Les gens sont à fleur de peau ces temps-ci avec le confinement.

    1. lanaudoise dit :

      Elle avait peur pour son chien, vraiment? Elle s’est empressée de le ramener au refuge, alors qu’elle l’avait depuis deux ans. Non, mais, quelle sorte de gens réagissent comme ça? Quand tu adoptes un animal de compagnie, c’est pour la vie.

  19. Toile dit :

    Comme c’est stupide cette application du second amendement. Cela me renverse toujours. A t elle eu recours au room service pendant sa semaine «  infernale » de confinement ? Les bonnes paroles ont souvent meilleures portées que celle d’une balle.

  20. Danielle Vallée dit :

    Comment pourrait-elle être raciste si elle a été finir ses études à Chicago?
    ‘Cadre supérieur dans une compagnie de fonds de placement’ Elle est simplement arrogante et convaincue de sa supériorité. Et elle savait très bien le mal qu’elle faisait en téléphonant au 911…
    Templeton va lui donner une promotion !!!

  21. gl000001 dit :

    Pas une bonne réaction du Mr non plus. Il aurait du tout simplement appeler la police et continuer son chemin.
    Mais sa réaction à elle en était une de peur proche de la panique. Mais elle a grandement exagéré la situation en spécifiant que c’était un « African American ». Il n’y a pas de raison de faire ça. Elle avait juste à attacher son chien et déguerpir. Mais quand la peur mène, tu fais des conneries !!

  22. Hé ben mon Vieux! dit :

    En plus, elle a le culot de soulever que sa vie entière est présentement détruite!!! Give me a f… break, madame Cooper, NUL NE PEUT PLAIDER SA PROPRE TURPITUDE POUR S’EXONÉRER!!

    La prochaine fois, au lieu d’agir et de penser APRÈS, essayer de PENSER avant de parler, votre vie ne s’en portera que mieux.

  23. lechatderuelle dit :

    cet incident est plutôt révélateur….
    la couleur de la peau est anecdotique….

    2 personnes agissent selon « leur » besoin du moment….

    Elle veut faire courir son chien dans une zone interdite….
    il veut appliquer le règlement…

    Elle a tort de faire passer le besoin d’exercice de son cabot au-devant des autres qui veulent et peuvent profiter de ce coin de parc sans les chiens errants…
    Il a tort de jouer au fonctionnaire municipal….

    Elle a été la plus « imbécile » en refusant de respecter le règlement… c’était donc à lui d’appeler plutôt que de la confronter….
    Même une simple mise en scène de téléphoner et de parler à un « agent » aurait fait réagir la madame « cadre supérieure  » qui aurait récupérer la bête et déguerpit….

    un incident qui devient viral et monstrueusement trop gros pour rien…. on parle d’un chien pas de laisse….

  24. Layla dit :

    J’ai plutôt tendance à donner une chance au coureur, mais je me dis cette jeune femme se dit bien embarrasser mais il reste une chose elle savait que son chien devait être tenu en laisse, s’il avait blessé quelqu’un et que cette personne l’avait poursuivi, elle aurait eu la même attitude soit de se plaindre que cela brisait sa vie. Mon humble opinion.
    Le monsieur Cooper, un passionné d’oiseaux fréquente ce parc sans doute régulièrement et possiblement que ce n’était pas la première fois qu’il l’a voyait laisser son chien en liberté. On ne dit rien, on tolère et puis à un moment donné on ose. Il peut y avoir des conséquence des deux côtés, pour elle en laissant son chien détaché et pour lui oser n’était pas sans conséquence, cette jeune femme aurait pu être armée. La prudence élémentaire prendre la jeune femme en photo et porter plainte.

  25. Nefer111 dit :

    Une laide mal baisé et frustré qui n’accepte pas de se faire dire quoi faire par un homme noir et qui est prête -et elle le sait TRÈS bien- à mettre la vie du mec en danger en appelant les flics …
    Une grosse vermine jusqu’au bout des ongles !!!!

    1. gl000001 dit :

      Pas fort comme commentaire !!

      1. simonolivier dit :

        En effet, vraiment pas fort. Pour ne pas dire co…

    2. lechatderuelle dit :

      Nefer111 eh ben on voit que tu ne voles pas haut socialement….. voilà un exemple de commentaire qui ne devrait pas être vu et lu sur le net…

      c’est une cyberintimidation gratuite qui attaque bêtement une personne que tu ne connais même pas…. et t’es sans doute très fier de tom commentaire puisque tu l’as publié….
      c’est exactement la démonstration que les tweets de trump démontrent….une bassesse qui fait ressortir les pires angles de ta personnalité….
      ton commentaire exprime de la misogynie à un haut degré…

      tu devrais consulté…..

  26. FrancoisP73 dit :

    @ Mr. Hétu.

    Dans le lien Twitter de ce billet, vous dites: « Aux États-Unis, une « Karen » est une femme blanche qui signale le 911 pour dénoncer une personne de couleur sans raison. »

    Pas vraiment, non. Bien qu’il n’est pas exclu qu’une « Karen » soit raciste ou bien qu’elle utilise le 911 pour d’absurdes raisons, ce n’est aucunement la définition.

    https://en.wikipedia.org/wiki/Karen_(slang)

    J’utilise fort souvent Reddit et plusieurs subreddit mettant en « vedette » des « Karen ».

    https://www.reddit.com/r/IDontWorkHereLady/
    https://www.reddit.com/r/entitledparents/
    https://www.theatlantic.com/technology/archive/2020/05/coronavirus-karen-memes-reddit-twitter-carolyn-goodman/611104/

    Ce qui caractérise une Karen, c’est le sentiment d' »entitlement », qui se traduit plus ou moins par de l’arrogance, le sentiment que tout lui est dû, que le client a toujours raison etc…

    1. gl000001 dit :

      Exactement. On l’entend dans sa voix. Elle a sacrément peur !

  27. Gilles Morissette dit :

    « Karen » est l’artisanne de son propre malheur. Je n’ai AUCUNE COMPASSION pour elle.

    Elle a beau jurer qu’elle n’est pas raciste, c’e n’est pas vrai.

    Elle fait partie de ces « Blancs » qui voient en chaque Afro-Américain, un criminel, en puissance qui leurs veut du mal. C’est profondément ancré dans leur ADN et rien ni personne ne pourra changer cette perception.

    Bonne idée qu’elle a eu de rapporter son chien. À voir la façon dont elle le traite sur la vidéo, il est assez clair qu’elle n’a pas les capacités d’en prendre soin.

    J’espère qu’elle perdra sa « job » et que le NYPD entamera des porsuites crimnelles contre elle pour « trouble de l’ordre public ».

    C’est tout ce qu’elle mérite. Il est temps qu’on donne une leçon à ces enfouirés.

  28. lechatderuelle dit :

    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/202005/26/01-5275051-la-gouverneure-du-michigan-au-centre-dune-polemique-sur-le-deconfinement.php

    une autre démonstration de cette utilisation abusive des médias sociaux…

    le mari de la gouverneure du Michigan a voulu « faire jouer » sa relation politique pour mettre son bateau à l’eau…. Devant le refus de la marina il a e « essayé » un peu plus et a avoué comprendre la situation …
    Ce qui devait être une discussion entre 2 personnes qui se termine bien, on s’entend… pas de menaces, pas de tordage de bras indus, pas de sous-entendus….

    un type impatient qui veut faire du bateau et une marina qui explique pourquoi ce sera non… et le type comprend….

    et voilà que ça fait un « plat » sur le net….

    trop c’est comme pas assez…
    évidemment ça ne vivra pas longtemps et un autre « scandale » le remplacera sur le net politiquement correct… mais ça démontre que les médias sociaux prennent beaucoup trop de place pour rien….

  29. Apocalypse dit :

    @SEBB – 11:09

    Merci pour l’histoire que vous racontez au sujet de l’américaine!

    C’est ce qu’on appelle, avoir peur d’avoir peur 😢.

    Nous sommes beaucoup, beaucoup plus en sécurité au Canada qu’aux Etats-Unis, justement parce que tout le monde ne se promène pas avec un GUN.

  30. Apocalypse dit :

    ‘Amy Cooper a confié à CNN que sa «vie entière est détruite en ce moment» à cause de l’incident.’

    On ne pourra pas dire que vous n’avez pas couru après!

    Désolé, mais mon niveau de sympathie pour les gens qui courent après le trouble et le trouve est le zéro absolu.

  31. Gilbert Duquette dit :

    Ni au Canada car il ne faut aps oublier que cette femme est originaire du Canada

  32. Gilbert Duquette dit :

    @ Nefer111

    Commentaire typique d’un gars qui s’est fait dire non tellement souvent par les femmes

  33. Serge dit :

    J’adore le « Thank you! » à la fin de la vidéo. Manière de dire merci de m’avoir fourni matière à documentation sur la situation des Afro-Américains aux États-Unis.

    1. Layla dit :

      Je viens de visionner pour la troisième fois la vidéo, j’ai fini par comprendre qu’elle ne veut pas qu’il s’approche d’elle et lui interdit de la filmer, et pire encore elle l’informe qu’elle va appeler les policiers et qu’elle va leur dire qu’elle a des problèmes avec un afro-américain, qu’est ce qu’elle est téméraire et provoquante, c’est elle qui approche le monsieur, en le pointant du doigt, misère s’il avait fallu que les policiers arrivent le gars se faisait tuer sur le coup ou non?
      Très troublant.

      1. Layla dit :

        Correction c’est lui qui ne veut pas qu’elle s’approche.

  34. lechatderuelle dit :

    Apocalypse bien vrai qu’elle ne mérite aucune sympathie… mais de là à la porter au bûcher ….

    le net exacerbe tout….

    elle a couru après son propre malheur, ça oui… elle ne mérite aucune sympathie, bien vrai…

    J’abonde dans le sens de votre commentaire…

    mais si on lit les autres commentaires… ouf… de la haine, de la violence, des insultes…. le syndrome trump est répandu pas mal dans la société….
    Si cette femme a reçu le même niveau de haine et d’agressivité que ce site permet de faire, on peut comprendre le choc qu’elle a reçu…..

  35. Bboy dit :

    Un de mes anciens collègues disait « un diplôme n’a jamais donné de l’intelligence »; en voilà un cas patent.

  36. Apocalypse dit :

    Twitter – Richard Hétu

    @richardhetu
    Raisonnement fallacieux qui ne pourra jamais faire oublier la prédiction la plus erronée qu’un président américain ait faite, à savoir que les 15 cas de contamination recensés fin février aux États-Unis seraient réduits «à presque zéro» en quelques jours.

    M. Hétu, vous auriez fait tout un diplomate!

    Un autre tweet de Donald Trump qu’il faudrait encadrer, du grand, grand délire!

  37. Apocalypse dit :

    @lechatderuelle – 11:54

    ‘le net exacerbe tout…’

    Bien d’accord avec vous!

    Mais je suppose que lorsqu’on est sur les médias sociaux, c’est un risque qu’on accepte!

    Sur les médias sociaux, un grand nombre de gens ne recherchent qu’une chose, le boost de ‘dopamine’ qui va avec une nouvelle, une annonce qui sort de l’ordinaire ou même scabreuse dans bien des cas.

  38. Sjonka dit :

    Sans vouloir excuser la bêtise de cette femme à appeler la police, d’avoir la version complète de l’incident permet de comprendre un peu sa réaction.
    Oui, elle est dans le tords car elle promenait son chien sans laisse mais sachez une femme sera toujours nerveuse de se faire apostropher sèchement par un homme, quelque soit sa couleur et surtout si elle est seule et que peu de gens sont autours. De plus, il tente de lui prendre son chien alors elle panique.
    Dans cette histoire, l’homme n’a pas beau rôle non plus.

    1. gl000001 dit :

      Exact. Une succession de conneries « des deux cotés ». Du bon monde … 😉

  39. FlorentNaldeau dit :

    Voilà qui battra en brèche la réputation de gentiellesse et de politesse excessive que se font souvent les états-uniens des Canadiens.

    Il est évident qu’elle a réagi exactement de la manière qu’il fallait pour provoquer une escalade de la situation, en l’épiçant d’une dimension raciale qui n’avait rien à voir avec l’origine de l’altercation. Le mec n’a peut-être pas été d’une grande prudence en offrant de nourrir le chien de « Karen », mais cette maladresse ne justifiait par la réaction très « drama queen » de la dame, probablement amplifiée par le fait qu’elle venait de se faire prendre à violer un règlement du parc.

    Puisque cete faute n’a pas été commise dans le cadre de ses fonctions, je ne vois pas pourquoi l’employeur devrait la sanctionner. Il est toutefois probable que celui-ci veut se prémunir contre les éclaboussures collatérales; simple question de relations publiques.

  40. Pierre S. dit :

    ————————————–

    H.S. …..

    Étrange , le compteur des décès aux USA semble être complètement bloqué sous la barre des 100 000.
    Encore une manipulation crasse pour tenter de camoufler la non gestion désastreuse de l’andouille et sa
    bande de rapaces.

    Ceci dit, encore hier …. cette tête de nœud d’imposteur qui va faire le smat à Baltimore ou même
    le maire lui avait demandé de sauter son tour et de ne pas se pointer. Hallucinant quand même de
    voir certaines ville s’afficher ouvertement contre une visite présidentielle.

  41. autrement dit :

    Ce qui m’ennuie dans cette histoire, c’est la façon qu’elle agrippe son chien.
    Plutôt que lui mettre sa laisse, elle l’étrangle en le traînant par le col, sur 2 pattes.
    Il est mieux au refuge.

  42. ddescarreaux dit :

    N’oubliez-pas que cet évènement, somme toute anodin, nous est rapporté au travers les médias sociaux qui en font le meme du moment.

    Nous avons dépassé l’époque du 15 minutes de célébrité, pour entrer dans celui du 15 minutes du meme.

    Combien de relais russes y on contribué?

  43. nickoleterrible dit :

    C’est bizarre pas mal. Le gars avait le droit de lui demander ça oui. Mais au moment où le gars lui dit: je vais faire ce que j’ai à faire mais tu n’aimeras pas ça et il appelle le chien, c’est un peu weirdo, il veut faire quoi ? tuer le chien ? À ce moment là elle a freaké, jusque là je dirais que c’est un problème de communication, style quelqu’un qui se fait prendre en défaut pis qui sait pas comment réagir. Mais ce qu’il a dit c’est un peu freakant aussi. Ensuite dire qu’elle est menacée par un afro-américain, c’est humiliant et ça n’a pas sa place, mais j’ai comme l’impression que la fille qu’on voit sur la vidéo c’est pas la même fille en temps normal. Si ça avait été un blanc qui mesure 7 pieds je crois qu’elle aurait dit au cell qu’elle est menacée par un blanc de 7 pieds. Toujours désolant qu’on décrive une personne par rapport à son ethnie, mais cest pas mal comme ça que ça marche, quand la police recherche quelqu’un ils commencent par dire  » on recherche une personne d’origine hispanique, tel âge, tel poids ». Disons que je compatis avec le gars et que j’ai pitié un peu de la fille.

    1. papitibi dit :

      le gars explique à la fille qu’il garde des nananes à chien sur lui, pour l’aider à faire ce qu’il considère être son devoir.

      First, attirer le chien avec les ‘treats’.
      Ensuite, appeler la police alors qu’il détient la preuve que le chien n’est pas tenu en laisse.

      Si il attrape le chien sans sa laisse et menace d’appeler la police, j’imagine que la fille va réagir en s,excusant et en faisant la promesse qu’on ne l’y reprendra plus.

      Si le gars est un gentleman, il va laisser la fille repartir AVEC son chien tenu en laisse mais non sans lui avoir demandé son numéro de téléphone.

      On sait jamais, il y a toutes sortes de manières de cruiser une fille. Mais si c’est une Karen, alors là, ouache! 😁

      1. Haïku dit :

        Délicieux !! 😉👌

      2. nickoleterrible dit :

        J’avais mal compris.

  44. MarcB dit :

    ouin… Tout n’est pas blanc ou noir dans cette histoire, il y a beaucoup de zone de gris et de tords à distribuer.
    (de la conversation rapportée par Mr Cooper)
    – Mme Cooper aurait du avoir son chien en laisse.
    – Mr Cooper a bien fait de lui rappeler le règlement municipal, cependant il aurait été préférable d’expliquer le pourquoi: « this is a bird sanctuary, your dog is scaring them ». Les gens sont habituelllement plus réceptifs quand ils connaissent la justification du règlement.
    – Mr Cooper n’aurait jamais du essayer d’attirer le chien de Mme Cooper. C’est quand même assez aggressif comme action, surtout avec le « … but you’re not going to like it ». Un avocat véreux pourrait argumenter que c’est une tentative de vol… Je peux comprendre Mme Cooper d’avoir sauté une coche et d’être devenue plus aggresive. Plus la vidéo… C’est quand même assez intimidant pour une femme seule dans un parc.
    (du vidéo)
    – Mme Cooper n’aurait JAMAIS du dire « I’m going to tell them an African American… ».

    Ma conclusion
    Un bon dialogue aurait probablement permis de ne pas escalader la situation.
    Et le seul innocent dans l’histoire, le chien, semble s’être retrouvé au refuge animal…

    1. Gilles Morissette dit :

      @MarcB (26/05/2020 à 13:28)

      Ne plaignez pas trop le pauvre chien.

      Il est probablement mieux au Refuge animalier qu’avec « Karen ».

      il aura peut-être la chance d’être adopté par des gens qui sauront bien le traiter et qui lui donneront de l’amour, de l’affection et de l’attention.

      Vous avez raison de dire « qu’un bon dialogue aurait permis de ne pas escalader la situation ».

      Cependant, il faut être deux pour dialoguer et je ne crois pas que « Karen » soit du genre « apte au dialogue ».

      « Karen » possède un historique en matière de racisme. Elle peut difficillement plaider « l’accident de parcours ».

      Dans son cas, la notion de « bénéfice du doute » ne s’applique même pas.

    2. papitibi dit :

      @MarcB
      C’est quand même assez aggressif comme action, surtout avec le « … but you’re not going to like it ». Un avocat véreux pourrait argumenter que c’est une tentative de vol…

      Na! Na! Na!
      L’infraction – si un règlement existe bel et bien à cet effet (ce qu’on ne sait pas vraiment), c’est de ne PAS tenir le chien en laisse. En d’autres mots, les affichettes concernant les chiens expriment-elles un voeu, ou une interdiction formelle prévue par règlement?

      Le gars appelle la police, la fille disparaît avec son chien, et si la police la retrace avec un chien tenu en laisse, la police ne portera PAS plainte pcq elle pourra difficilement faire la preuve de l’infraction. ,

      Ça, c’est le raisonnement que moi, juriste, j’aurais pu tenir. Alors peut-être me serais-je arrangé pour ramasser le chien et attendre l’arrivée d’un patrouilleur? C’est baveux, mais pas nécessairement illégitime… Peut-être aussi me serais-je contenté de photographier le chien. Sans laisse. Mais ça prend une photo de la médaille pour prouver le lien de propriété, faque…. Et pour ça, il faut donner des nananes au chien, j’imagine, sans quoi, un close-up de la médaille est impossible.

      Aurait-elle aimé se faire ainsi piéger par le gars? Non. D’où – peut-être, son YOU WON’T LIKE IT…

      1. MarcB dit :

        @papitibi Votre argument se tient, quoique:
        – Dans sa description de l’échange, Mr Cooper (le gars) n’a pas mentionné qu’il allait appeler la police. En passant, c’est ce qu’il aurait du faire! Comme vous dites, Mme Cooper (la fille) aurait déguarpie et il aurait pu regarder les oiseaux tranquille. Elle ne serait probablement jamais retournée dans ce coin du parc.
        – Si quelqu’un me dit « I’m going to do what I want and you won’t like it » et essaie de donner des nananes à mon chien, j’aurais vraiment peur que les nananes soient empoisonnées. Jouer au fin finaud (smartass) avec des étrangers, c’est pas génial et le message risque d’être mal interprété.

  45. Benton Fraser dit :

    Une réaction humaine!!!

    C’est connu que le premier réflexe lorsque quulqu’un nous fait peur qu’on fonce dessus en le pointant du doigt!

    Au final, c’est le chien qui fait pitié dans la vidéo….

  46. Gilles Morissette dit :

    Tweet de M. Hétu

    « Karen » vient de perdre sa job. Comme ça, elle pourra profiter des « généreux » programmes mis en place par Whiny Tiny Brain.

    Bien fait pour elle. Il faut payer pour ses erreurs.

    Au pire, elle reviendra au Canada où on pourra lui apprendre le respect et les bonnes manières, choses qu’elle n’a manifestement pas apprise aux USA !!

    1. papitibi dit :

      Sous la présidence de Jaune-Pisse Premier, comment apprendre le respect et les bonnes manières?

      Quoique… il existe quelques exemples de bullying même sous François ‘Bloc’ Lego, me souviens-je…

  47. Gilles Morissette dit :

    HS

    Des militaires canadiens oeuvrant dans les Résidences pour Aînés en Ontario ont fait un rapport dévastateur dénonçant les conditions dans lesquels y vivent les Aînés.

    Pendant ce temps, la Protectrice du Citoyen du Québec va enquêter sur les conditions de vie de nos Aînés dans nos Résidences pour Aînés.

    Rapport d’étape à l’automne. Rapport final fin 2021.

    Bonne affaire. Maintenant que l’on a amorçé le processus de déconfinement (même si une seconde vague est plus que probable), on doit commencer à poser des questions au gouvernement.

    D’ailleurs l’Opposition Officielle a déjà ouvert le bal à l’AN.

    Ce n’st pas parce que l’on traverse une pandémie que la vie démocratique a perdu ses droits.

  48. Gilles Morissette dit :

    Complément d’information au HS de 16:36

    Les militaires canadiens vont publier sous peu un rapport similaire sur la situation dans les Résidences pour Aînés au Québec.

    Ouch ! Ça risque de faire mal, très mal.

  49. galgator dit :

    On dû porter porter plainte pour de l’abus contre son chien. Je croyais qu’elle allait l’étrangler tellement qu’elle le tenait serré avec sa laissse!

  50. darrylfzanuck dit :

    Dip0lomée de Waterloo ,de Chicago,elle travaillait chezTempleton conne vp aux assurances etc,elle vient de perdre une job de plus de $170000 us par année sans compter compensation et bonis…et elle va avoir de la misere a se replacer…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :