Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Les chefs de file démocrates au Congrès américain, Chuck Schumer et Nancy Pelosi, ont répondu à la question qui coiffe ce billet dans une lettre adressée ce jeudi à Donald Trump. Ils demandent au président de mettre en berne les drapeaux qui flottent sur tous les édifices publics du pays le jour où le nombre de décès liés à la COVID-19 atteindra le cap symbolique des 100 000. Ce nombre pourrait dépasser les 95 000 au cours des prochaines heures.

CNN a annoncé de son côté une émission spéciale intitulée WE REMEMBER à midi le 31 mai pour honorer les quelque 100 000 victimes de la pandémie qui afflige les États-Unis.

Il sera intéressant de voir comment Donald Trump et Fox News souligneront ce triste jalon. On peut croire qu’ils s’abstiendront ce jour-là de parler de l’«Obamagate».

(Photo AP)

70 réflexions sur “COVID-19 : comment honorer 100 000 morts?

  1. Roger Allard dit :

    Le Duce va dire que sans son intervention, le nombre de décès serait au moins du double ou du triple. Tant qu’à en mettre, allons-y, c’est pas de l’onguent.

    1. chicpourtout dit :

      Cela lui ressemblerait…
      Il est assez sans scrupules pour faire une telle affirmation.

    2. Racza dit :

      Ils vont tirer un feu d’artifices pour fêter ça.

      1. Benton Fraser dit :

        Effectivement , un feu d’artifices pour avoir bien géré la crise, c’est-à-dire l’avoir soustraité la gestion aux gouverneurs des États tout en leur mettant des bâtons dans les roues!!!

  2. Bartien dit :

    Ils vont faire un maga party

    1. Igreck dit :

      Le MAGA party dure depuis près de 4 longues années et c’est une dé$a$treu$e orgie qui va leur coûter des trillions de $ ! Bravo les Amers !!!

  3. Marlo dit :

    Il ne sera pas capable. C’est juste plus fort que lui. On parie combien?

  4. ProMap dit :

    trump? Il exigera que la Chine mettent ses drapeaux en berne.

    Blague à part, soit il dise que 100 000 était inférieur au 200 000 prévu et encore mieux aux 2 millions, donc c’est une tremendous victoire, soit il dise que les Do Nothing Democrats n’ont rien d’autre à proposer que de mettre les drapeaux en berne pendant que lui travaille très fort à redonner sa grandeur à l’Amérique. Il y a plusieurs variantes possibles dont c’est la faute à Obama qui a passé 8 ans à jouer au golf. Il ne peut quand même pas l’accuser d’avoir fait des rallies.

    1. treblig dit :

      Obamagate est comme le Titanic, ça a sombré après quelques jours.

      Bill Barr a averti ( indirectement) Trump : il n’y a pas de preuves qu’Obama ou Biden ont été impliqués dans un complot de nature criminelle. Amener ces 2 personnes, en ce moment-ci, devant un tribunal serait un procès politique.

      Trump s’est dit surpris de la réaction de Bill Barr.

  5. Richard Desrochers dit :

    Trump ne mettra les drapeaux en berne que lorsque le nombre de décès aura été dépassé par un autre pays. Alors ce sera une grande perte.

  6. Cubbies dit :

    Le Bully va demander un recomptage et dire que c’est un Hoax des Démocrates.

    Je suis sarcastique mais il est assez sans cœur pour le dire.

  7. Galois dit :

    Pour ma part, je crois qu’il utilise toujours la même stratégie: détourner l’attention. Plus l’évènement est gros, plus l’action qu’il pose est grande pour détourner l’attention. L’attentat au #2 de l’Iran fut un exemple malheureux. Comment détourné l’attention cette fois ? Alimenter la désinformation sur la Chine/OMS serait un départ… Inclure un allié inatendu dans la désinformation serait peut etre encore mieux !

  8. Gilles Morissette dit :

    Excellente suggestion de la part de Pelosi et Schumer.

    Cependant, je doute fort que Whiny Tiny Brain y donne suite et que la horde de fanas de FAUX NEWS « spinnent » cette nouvelle.

    Ils seront trop occupé à délirer sur « l’Obamagate » et toutes les théories du complot issu de leur cerveau détraqué.

    On peut rêver en couleurs mais il est plus probable que le Crosseur-En-Chef en profitera pour vanter son bilan et minimiser sa responsabilité.

    C’est toujours comme ça avec les « Dretteux ». Incapable de la moindre compassion empathie ou toute forme de respect envers les gens qui ont été tués par ce foutu virus.

    HS

    Un excellente chronique de Isabelle Hachey (LaPresse) sur la nécessité d’une enquête publique afin de comprendre ce qui s’est passé dans les CHSLD et les Résidences pour Aînés au Québec.

    Elle a raison. Une fois tout ça derrière nous, il faudra bien poser des questions sur ce désastre et exiger des réponses des responsables.

    https://www.lapresse.ca/covid-19/202005/20/01-5274373-pour-une-enquete-publique.php?utm_medium=email&utm_source=bulletin&utm_campaign=202005211000-lpca-general-aws

    1. NStrider dit :

      HS – « Une fois tout ça derrière nous, il faudra bien poser des questions sur ce désastre et exiger des réponses des responsables. »
      Vous avez raison sur le fond, mais je me demande comment on va obtenir des réponses des citoyens électeurs ou non des gouvernements depuis au moins 1996?
      Il faudra leur demandé pourquoi ne pas être descendu dans la rue en masse au cours des 30-40 dernières années devant l’incroyable gâchis qui s’est construit devant leurs yeux. Il faudra demander aux journalistes qui du haut de leur tribune ont pondu une chronique ici et là pourquoi ils n’ont pas été plus virulents. Et finalement, il faudra demander au « guerriers du clavier » pourquoi ils ne sont pas sortis de leurs antres virtuels pour passer du « clic » aux actes.
      Vous comprendrez ,que je crois, que comme société et comme membre (généralement pas très actif) de celle-ci nous avons tacitement accepté cette situation qui faisait notre affaire et que nous en sommes tous complice.
      Bien sûr,comme nous sommes dans une ère de déresponsabilisation, il est beaucoup plus simple de chercher des coupables, de crucifier des politiciens et de répandre du sang de sous-ministre et de fonctionnaire sur la place publique.
      Cela à l’avantage d’être simple, de nous permettre de mieux dormir et d’oublier que nous,comme société, sommes victimes de notre propre turpitude, notre absence de réaction est accablante.

      1. Gilles Morissette dit :

        @NStrider (21/05/2020 à 11:03

        Vous soulevez des points fort intéressants et pertinents.

        Une enquête publique n’est pas un procès. Il ne s’agit pas nécessairement de trouver des coupables même si la tentation est grande.

        De toute façon, on sait où il se trouve LES VRAIS GRANDS COUPABLES.

        Ce sont tous les gouvernements qui se sont succédés depuis plus de 30 ans et qui nous ont infligé des réformes bâclées, des coupures de personnel, (démotivation) des compressions sauvages (sous-financement, édifices vétustes, manque d’équipements, etc) et qui petit à petit ont amené une diminution de la qualité des soins aux Aînés.

        Une enquête publique permettrait d’analyser les raisons qui ont fait que les CHSLD, les CIUSSS, le MSSS, surtout dans la Grande Région de Montréal, ont failli à la tâche et perdu le contrôle de la situation.

        Le Québec a payé le fort prix pour ce gâchis et nous avons droit, en mémoire des victimes, de connaître la vérité.

        Comme je l’ai déjà écrit » La façon dont nous traitons nos Aînées est notre plus grand échec collectif »..

        Vous avez raison de dire que nous sommes coupables de n’avoir rien dit, de ne pas avoir dénoncé, à part quelques exceptions, les aberrations que l’on voyait se dérouler sous nos yeux.

        Pourquoi ce silence complaisant?

        N’oubliez pas que nous sommes également la province canadienne où le taux de placement de nos Aînés en CHSLD ou en résidences pour Aînés est le plus élevé au pays.

        Pourquoi? Il faudra bien aussi un jour se poser la question.

        Merci pour votre commentaire.

      2. NStrider dit :

        Il est trop facile de dire ce sont les gouvernements. NOUS sommes responsables parce que NOUS n’avons pas été suffisamment actifs (je m’inclus dans ce lot) pour réagir aux différentes plateformes électorales. Et vous dîtes « Une enquête publique n’est pas un procès. Il ne s’agit pas nécessairement de trouver des coupables même si la tentation est grande. ». On n’a qu’à constaté le ton des journalistes et des « keyboard Warriors» pour savoir que ce que vous exprimez n’est qu’une vue de l’esprit, une utopie.
        Deux exemples de mon point de vue: Actuellement tout le monde approuve du bout des lèvres les annonces de déconfinement graduel. Lorsque la deuxième vague se produira cet automne (remarquez que je dis pas « si ») qui va se faire « varlopé » encore une fois, ceux qui prennent les décisions maintenant, avec l’information disponible maintenant. J’espère que tous ceux qui vont avoir « triché » les règles émises par le gouvernement vont se garder une petite gêne cet automne.
        Deuxième point, elle est où l’indignation publique eu égard à des projets comme GNL Saguenay et le pipeline qui s’y rattache, qui ont des impacts directs sur l’environnement et le réchauffement climatique. 🎶Il est où l’esprit civique, il est où🎶. Où sont-ils aujourd’hui les gens outragés de demain. Chez eux, bien tranquille à regarder le train passer.
        Désolé pour ma sortie un peu pesante, mais je crois vraiment que la maladie du siècle c’est l’irresponsabilité des citoyens. Bon, je vais aller me « taper » un petit 70 kilomètres de vélo, pour faire disparaître ma frustration😤. Encore une fois veuillez m’excuser pour avoir déversé ce trop plein de frustration.😒

      3. Achalante dit :

        @Gilles Morissette : Mais sommes-nous prêts à payer plus d’impôts pour améliorer ces soins? Même à ce niveau, ce sont nous, les électeurs, qui sommes coupables d’avoir cautionné ces coupures pour payer moins d’impôts.

        Et la solution? Peut-être retourner les aînés chez leur famille, avec plus d’aide à domicile, et plus de télétravail pour alléger un peu la charges des aidants. Mais pour ceux qui n’ont pas de famille ou les cas trop lourds? Ils resteront dans des centres de soins avec d’autres cas lourds qui ne comprendront pas (ou oublieront à chaque fois) qu’ils ne peuvent sortir de leur chambre en cas de pandémie.

      4. Nefer111 dit :

        Que dire de plus !

    2. MarcoUBCQ dit :

      Des enquêtes publiques? Allez demander aux employés d’expérience, et vous sauvrez du temps et de l’argent car les gens sur le terrain sont ceux qui savent ce qui s’y passe. Soichiro Honda envoyait systématiquement ses nouveux employés sortis de l’université sur le la chaîne de montage.

  9. NStrider dit :

    Contrairement à ce que pense M. Hétu, je crois qu’au contraire, il va envoyer écran de fumée par dessus écran de fumée. Encore une fois son classique « Pivot and deflect ». Choisissez la cible : Obama, Clinton, Pelosi, Schumer, les démocrates, Joe Biden, les journalistes ou l’ensemble de ces réponses. Je ne m’attends pas à beaucoup de compassion du 45 parce que pour lui cela équivaudrait à un constat d’échec et une manifestation de faiblesse. J’espère me tromper🥺

    1. Igreck dit :

      @NStriker
      Non, vous ne vous trompez pas et avez parfaitement raison !… Malheureusement !

    2. ghislain1957 dit :

      @ NStrider

      « Choisissez la cible : Obama, Clinton, Pelosi, Schumer, les démocrates, Joe Biden, les journalistes ou l’ensemble de ces réponses. »

      Toutes ces réponses…

  10. ProMap dit :

    Est-ce que les gouverneurs peuvent décider de mettre les drapeaux en berne? Si oui, le faire forcerait-il trump à se compromettre?

    1. Daniel A. dit :

      @ProMap

      Très bonne question à laquelle j’aimerais également une réponse.

      1. Anne-Marie dit :

        Pierre S. 11h21
        La prison est loin d’être un lieu sécuritaire lorsque l’on veut se débarrasser de quelqu’un. Penser au pédophile ami de Trump qui a été retrouvé pendu dans sa cellule. Une prison réputée pour sa sécurité où deux gardiens n’auraient pas fait leur job. Un suicide qui arrive tellement à propos pour une gang de vieux cochons que je n’y crois pas du tout.

  11. karma278 dit :

    Comment honorer les 100 000 morts?

    Obamagreat a répondu récemment.

    Comment honorer les 100 000 morts?

    VOTE
    🗳️🗳️🗳️🗳️🗳️🗳️🗳️🗳️🗳️🗳️🗳️🗳️🗳️🗳️🗳️🗳️🗳️🗳️🗳️🗳️🗳️🗳️🗳️🗳️🗳️🗳️🗳️🗳️

    1. karma278 dit :

      s’cusez la répétition…

      1. karma278 dit :

        s’cusez la répétition…
        😉😉😉

  12. marylap dit :

    Comment honorer les morts? En envoyant Trump en prison pour négligence criminelle et en élisant quelqu’un de compétent en novembre.

    1. Igreck dit :

      👌👍

      1. Haïku dit :

        Je seconde ! 👌

  13. Deux raisons pour un refus du Président:
    (1) Trump fait tout son possible pour qu’on oublie les morts, alors 100,000 imprégné dans la tête des gens, on oublie ça.

    (2) C’est niet parce que l’idée ne vient pas de lui.

    1. ProMap dit :

      Réal Tremblay – Exact. C’est niet parce que ça ne vient pas de lui (2) et ça ne viendra pas de lui à cause de (1).

  14. Jacques Rivard dit :

    Je soutien à 100% avec les démocrates, malgré le fait que cela ne me regarde pas.
    Je suis bien sûr américain de naissance, étant né au Canada, mais je ne suis pas états-uniens, ou comme la majorité des gens les surnomme malheureusement comme étant ‘ les américains ‘. Je suis canadien.

    J’ai honte pour les états-uniens, et je leur souhaite un retour à la normale. C’était jusqu’ici nos meilleurs amis.

    Les démocrates états-uniens peuvent remettre les États-Unis à bien, mais ce sera long et j’espère que la population aura eu sa leçon.

    Rendre hommage aux 100,000 morts, et les autres à venir, sera une leçon d’humilité à tout jamais, et cela grâce au parti démocrate et surtout à la sagesse de Nancy Pelosie.

    S.V.P: Lorsque l’on parle des états-uniens, cessons de les qualifier comme étant ‘ les américains ‘ par respect aux américains du Nord, du Centre et du Sud de l’Amérique.

    1. Igreck dit :

      @Jacques
      Il y a longtemps que j’ai adopté le terme États-unien. Je ne tolère plus que ces derniers (dont 40% de complètement abrutis) s’approprient unilatéralement un nom qui m’appartient autant qu’à eux.

      1. MarcoUBCQ dit :

        Cette unique appropriation du terme « américain » en dit long sur la mentalité des états-uniens.

    2. constella1 dit :

      Jaques Rivard

      Vous avez absolument raison
      Je me sens interpelée par votre commentaire
      J’avoue le faire parfois par réflexe( les américains ) mais je le déforme maintenant par le terme amerloques
      Ils se sont appropriés ce privilège et ca m’a toujours dérangé
      En plus on entend souvent de la part entreautre des français et autre étranger qualifier d’Amérique les USA alors qu’il y a plus d’un pays qui forment ce continent
      Merci de l’avoir souligner

  15. Layla dit :

    Ça ne vient pas de « cette présidence » et de « cette administration » alors les murs doivent trembler de sa colère depuis la réception de cette lettre fasse à l’incompétence de son équipe de ne pas avoir pris les devants.

    Il serait de mise du moins pour le 31 mai au même moment au CNN fera son « remember » de mettre les drapeaux en berne.

    Il sera intéressant de voir comment il va célébrer cela comme une grande victoire. Mais pour cela il faudra qu’il oublie avoir dit qu’il serait satisfait s’il y avait moins de 100,000 décès.

    1. ProMap dit :

      Layla – Il l’avait déjà oublié le lendemain qu’il l’avait dit,peut-être le soir mème..

      1. MarcoUBCQ dit :

        Je crois que Donald, une fois sa diatribe finie, ne sais déjà plus comment elle a commencée.

    2. Layla dit :

      Mon 11:01
      Misère de misère …face et non fasse. J’aimerais comprendre que lorsque je me relie avant d’envoyer mon message tout est beau et aussitôt que mon post est affiché mes fautes sont évidentes. Ça me décourage.

      1. Igreck dit :

        Et moi, je dois réécrire mes coordonnées à chaque commentaire à envoyer. Il y a quelques lacunes dans cette plate-forme !&$@%

      2. karma278 dit :

        @Layla

        Lorsque je me relie? Ou relis. winkwink

        @igreck

        log out du blogue ET de Worpress et rebranchez vous…
        Ça a marché pour moi

      3. Layla dit :

        @Karma 278
        Vous voulez ma mort🙈…relis bien sûr😉

      4. MarcoUBCQ dit :

        Pourtant, sur tous les sites que je parcoure, je peux reviser ou « flusher » mes délires.

      5. constella1 dit :

        Layla

        On est plusieurs à avoir des problèmes techniques ici
        Je veux juste vous dire en cette période d’isolement que vous n’êtes pas seule on est plusieurs avec vous hahaha 😬
        Petit clin d’œil amical😉

  16. Pierre S. dit :

    ————————

    Schummer et Pelosi viennent d’exiger de Trump qu’il se comporte en président …. ce dont il est complètement incapable.

  17. Pierre S. dit :

    ——————–

    Comment honorer le grand leader suprême ???

    Ca personne y pense ?????

  18. Yanick Gauthier dit :

    Il mettra les drapeaux en berne que lorsque ça sera cent mille républicains

  19. Pierre S. dit :

    ——————————

    Éloquent quand même …..

    Cette présidence estmême pas capable de penser par elle même à mettre le drapeau en berne pour
    ce qui représente une des pire catastrophe de l’histoire en terme de décès civils aux USA.

    ca s’invente pas.

    incompétence totale et grossiere

  20. SEBB dit :

    Il ne faudra pas oublier de mentionner que sans le travail héroïque et historique du président le nombre de morts serait facilement entre 200,000 et 500,000 morts. Aussi les 100,000 décès sont redevable à la Chine pour son incompétence et à Obamagate essentiellement.

  21. Pierre S. dit :

    ———————–

    Trump va finir par dire que sans lui le Covid aurait fait plus de 500 millions de morts aux USA.

    H.S …. Pour cause de Covid, M Cohen est un homme libre.
    Vue son retournement de veste je me demande si il n’était pas plus en sécurité en dedans celui la.

  22. Igreck dit :

    En berne, comme son leadership pourri, comme son empire finassé, comme sans doute son tiny because son obésité mor-BIDE !!!

    1. karma278 dit :

      Mort-bide?

  23. Jean dit :

    Mettre les drapeaux en berne sera considéré comme un signe de son incompétence. Jamais il ne va faire cela.
    Comme cela a été écrit, il va dire que sous les démocrates c’est pas 100 000 morts mais 2 millions de morts, que sa magnificence a fait une différence extraordinaire.
    Trump est un expert en auto compliment laudatif.

  24. Stemplar dit :

    La meilleure façon de donner un sens à tout ça (We remember), est de faire rentrer Biden aux prochaines élections 2020.

  25. Pierre Kiroule dit :

    Le Gros Taré va demander d’abaisser le drapeau amaricain dans la capitale de la Suisse.

    «Ben quoi ? C’est pas ça que vous vouliez, que notre flag soit mis à Berne ? » de pester la Grosse Merde.

    1. karma278 dit :

      @Pierre Kiroule

      Votre épouse, ce ne serait pas par hasard, Namasse Pasmousse?

      2- Bien que TinyTweety soit maître dans l’art de berner, je suis certain qu’Il ne connait pas Berne

      1. Haïku dit :

        Fin renard ! 😉👌

  26. Superlulu dit :

    Il doit réfléchir en Tab…
    Il n’a pas encore tweeté de la journée.

  27. Loufaf dit :

    Oubliez les drapeaux en berne! Pas plus tard qu’ hier, le despote se disait très fier de voir le très grand nombre de cas de d’ infections et que c’ était même un honneur! Les 100,000 morts pour lui devraient encore plus l’honorer ? Jamais il n’ affichera devant le peuple son incompétence. Çà meurt aux states, mais grâce au despote, c’ est une bonne chose… Misère!

  28. Gilbert Duquette dit :

    @ treblig

    Obamagate est comme le Titanic, ça a sombré après quelques jours.

    Mais on en parle encore 100 ans après.

  29. Pierre S. dit :

    ————————–

    Obamagate , une construction de l’esprit malade et troublé de trump,. une projection
    de ce qu’il a tenté de faire avec sa magouille avec l’Ukraine pour saboter la candidature de Biden.
    Et l’histoire retiendra que ca lui a valu une procédure bien mérité de destitution ….
    Il aura été sauvé par un sénat républicain partisan et corrompu

  30. marcandreki dit :

    Signe que ce grand imbécile ne comprend pas ce qu’il lui arrive, ce petit clip indique qu’il ne sait même pas ce que per capita veut dire. Alors savoir compter les morts…

    “And you know when you say ‘per capita,’ there’s many per capitas,” the president said. “It’s like, per capita relative to what? But you can look at just about any category and we’re really at the top, meaning positive, on a per capita basis too.”

    https://www.rawstory.com/2020/05/this-man-is-dumb-trump-ignites-mockery-after-claiming-there-are-many-per-capitas/

    Une intervention sur twitter souligne que les USA ont le plus stupide des présidents per capita,

    1. gl000001 dit :

      Le pain Pita vient des shitholes country. Lui, il mange du bon pain blanc tranché patriotique. Ou en pain hamberder ou en pain à hot dog !!

  31. Madalton dit :

    Selon le NY Times, Trump blâme ses services secrets pour ne pas avoir été assez alarmiste lors du 1er briefing.

    1. Haïku dit :

      Pour vrai ?

  32. Duduche dit :

    En fait, son cadeau d’anniversaire (le 14 juin) devait être de 200 000 morts mais les systèmes de santé USiens ont été plus efficaces que prévu. Ce n’est pas pour rien que les gouverneurs républicains les plus trumpistanais font la promotion de mesures devant rendre le score plus élevé.

  33. Gilles Morissette dit :

    @NStrider

    Vous n’avez pas à vous excuser pour avoir laissé sortir votre « trop plein de frustration » comme vous dites.

    C’est tout à fait normal et comme on dit: « De temps à autre, il faut laisser sortir le méchant ».

    Vous avez apporté de bons arguments qui font réfléchir quant à nos priorités en tant que société.

    Sachez que vous n’êtes pas le seul à se sentir frustré.

    Les gens en ont marre du confinement et ils ont envie de sortir, de bouger, de se changer les idées surtout que le beau temps s’est pointé le nez.

    J’espère que votre « ride  » en vélo vous a été bénéfique.

    Bonne soirée.

  34. Mariette Beaudoin dit :

    Trump, honorer les 100 000 morts ? Un être plein de compassion, oui, mais pas lui.

    Les démocrates devraient le menacer de ne pas en faire de cas quand il ira lui-même voir le petit Jésus, comme par exemple de l’ignorer et de ne pas lui faire de funérailles nationales, dans le cadre de sa présidence ou après. Peut-être qu’ainsi, il se comporterait comme un être humain.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :