Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

À moins de six mois du scrutin de novembre, les républicains semblent avoir abandonné tout espoir de ravir aux démocrates leur majorité à la Chambre des représentants. Leur résignation à ce sujet s’accompagne désormais d’une possibilité à laquelle ils ne sont pas encore prêts à faire face publiquement, comme on peut le lire dans cet article du Washington Post. Cette possibilité, c’est celle de perdre leur majorité au Sénat.

Les républicains contrôlent aujourd’hui 53 sièges à la chambre haute contre 47 pour les démocrates. Ils devront défendre 23 des 35 sièges en jeu en novembre. Les plus vulnérables sont ceux de Susan Collins (Maine), Cory Gardner (Colorado), Thom Tillis (Caroline du Nord) et Martha McSally (Arizona).

Si les démocrates s’attendent à perdre le siège de Doug Jones en Alabama, ils fondent en revanche de sérieux espoirs de remporter deux autres sièges républicains, ceux d’Iowa et du Montana (sans compter les États où les challengers démocrates ont récolté plus d’argent que les républicains sortants, y compris la Georgie, le Kentucky, la Caroline du Sud, le Kansas et l’Alaska). Bref, ils ont désormais au moins 50% des chances de devenir majoritaires au Sénat, selon le Cook Political Report, un scénario impensable il y a quelques mois à peine.

Les principaux atouts des démocrates, selon le Cook Political Report : l’émergence de Joe Biden comme candidat à la présidence plutôt que Bernie Sanders; la conviction croissante du public américain selon laquelle Donald Trump gère mal la pandémie de coronavirus.

Les démocrates se donnent un autre atout : leur défense de l’Obamacare, qui continue à gagner en popularité.

Les républicains espèrent évidemment que les États-Unis auront maîtrisé la crise sanitaire et surmonté la récession économique lorsque les Américains iront aux urnes.

La majorité au Sénat est particulièrement importante pour la confirmation des juges fédéraux, y compris ceux de la Cour suprême.

(Photo Getty Images)

97 réflexions sur “Sénat : la majorité républicaine en danger

  1. Sjonka dit :

    M’en vais à l’Oratoire brûler un cierge.

    1. chicpourtout dit :

      Mettez moi en un… 😉

      1. Haïku dit :

        Et un troisième pour moi. Svp.

      2. Loïc Duplantis dit :

        Les démocrates ont un méchant problème. Même après deux vagues bleus, les démocrates pourrait seulement avoir récupéré un ou deux sièges au Sénat. Si les démocrates ne récupèrent pas leur niveau d’appuis dans le Sud et les régions rurales qu’ils avaient dans les années 2000, il ne récupérons jamais à long terme le sénat. Dans les États où Trump a remporté par plus de 10%, qui se trouvent tous dans les régions que j’ai nommé plus tôt, il a 40 sénateur, dans les États remporté par plus de 10% par Clinton, c’est 24 sénateurs. C’est un énorme désavantage pour les démocrates.

      3. Achalante dit :

        @Loic Duplantis: le gros problème est le gerrymandering et la suppression de votes. À cause de ces magouilles, il y a des endroits où les Démocrates ne peuvent plus gagner à moins d’un soulèvement populaire de masse. Si la mauvaise gestion de ce type ne le fait pas, c’est peine perdue pour une décennie ou deux.

      4. Loïc Duplantis dit :

        @Achalante Le gerrymandering a aucune importance pour le Sénat étant donné que c’est des élections à la grandeur de l’État. C’est plutôt le fait que le Wyoming est autant représenté que la Californie dans le Sénat qui nuit aux démocrates.

    2. Jorence dit :

      Allumer tous les cierges disponibles, prenez pas de chance…

      1. Igreck dit :

        Tiens, mettez le feu à l’Oratoire pour que la flamme se voit jusqu’aux Zétats !

    3. gl000001 dit :

      Je suis prêt à invoquer le diable. Mettons tout ce qu’on peut de notre bord
      😈 😈 😈 😈 😈 😈

      1. el_kabong dit :

        Que non : le yâb’ est chasse gardée des ripoux-libans…

    4. franlabrecque dit :

      Moi aussi, attendez j’y vais aussi avec vous.😀👍

    5. Toile dit :

      Feu mon père parlait de l’oratoire en disant l’abattoir… si cela pouvait l’être pour les ripoux.

    6. Achalante dit :

      Pour ma part, je crois que je vais me faire un plat de spaghetti avec une passoire sur la tête. Juste au cas où.

    7. Daniel Lapointe dit :

      Dites-moi quand vous irez. Je vous accompagnerai à distance respectable en ces temps de pandémie.

  2. Apocalypse dit :

    M. Hétu, 3ième paragraphe: ‘des esprits sérieux’ pour ‘des espoirs sérieux’.

  3. Apocalypse dit :

    Les démocrates qui prendraient le contrôle du Sénat en novembre, ça ne serait pas seulement un cadeau de Noël pour une majorité d’américain(e)s, mais pour toute la planète!

    C’est assez pour se mettre à prier pour que cela arrive.

    1. el_kabong dit :

      @apocalypse

      Ce serait tout de même surtout bénéfiques pour les américains : finies les nominations de juges magistralement incompétents, mais de la bonne idéologie…

  4. chicpourtout dit :

    Alors ce sont des nouvelles formidables. Oui, cela était presque impensable comme situation il y a peu de temps. Les « répus » peuvent toujours espérer… l’économie ne reprendra jamais comme avant durant les futurs élections… ce serait rêver en couleurs de leur part.

  5. « Les républicains espèrent évidemment que les États-Unis auront maîtrisé la crise sanitaire et surmonté la récession économique lorsque les Américains iront aux urnes. »

    HaHaHa! on est pourtant pas vendredi…

    1. Haïku dit :

      Bien dit ! 😉👌

    2. Mrmiketi dit :

      Pour les vendeurs de rêve qui croient que la reprise économique sera aussi rapide, que la récession est arrivé regarder cette entrevue de Patrick Artus chef économiste chez Natixis! Bonne Chance Messieurs Les Répugnants!!!
      https://www.boursorama.com/videos/actualites/il-faut-s-attendre-a-une-decorrelation-complete-entre-les-fondamentaux-et-les-marches-selon-le-chef-economiste-patrick-artus-2265fca

      1. Mrmiketi, si j’ai bien compris ce que dit Patrick Arctus,
        on est vraiment tous très mal barrés, comme dirait l’autre.
        Merci pour ce lien.

    3. Benton Fraser dit :

      Les républicains devront d’abord maîtriser Trump s’ils veulent avoir une chance de maîtriser la crise sanitaire.

      Ils peuvent toujours s’en remettre à la gestion des gouverneurs… mais plusieurs gouverneurs d’états républicains ne font guère mieux!

  6. Layla dit :

    Lincoln project vidéo sur ces républicains

    https://youtu.be/xeSRrGNJdio

  7. Dekessey dit :

    On se garde une petite gêne quand même.
    Presque tous les sondages donnaient Clinton gagnante à 15 jours des élections, vous vous rappelez?
    😐

    1. Roger Allard dit :

      Sauf que Comey a laissé tomber une bombe 10 jours avant.

      1. ghislain1957 dit :

        @ Dekessey et @Roger Allard

        « Sauf que Comey a laissé tomber une bombe 10 jours avant. »

        Et j’ajouterais qu’il y a maintenant 1,337,541 cas confirmés au coronavirus aux zétats-zunis et 79,825 morts, causés par la négligence du gros clown. Sa négligence a en plus fait planter l’économie et créé plus de 20 millions de chômeurs.

      2. simonolivier dit :

        @ghislain À 15h le compte était de 82,150 décès and counting. Il devrait atteindre 100,000 avant la fin du mois.

    2. Roger Allard dit :

      C’était à propos des courriels d’Hillary sur un serveur non sécurisé et de WikiLeaks

    3. jaylowblow dit :

      Arrêtez donc avec ça. Les sondages, c’est du domaine des probabilités et statistiques. Si vous remplissez le barillet d’un revolver avec 5 balles, vous avez 83% de chances de tirer une balle quand vous pressez la gâchette mais toujours 17% de chances de tomber sur la chambre vide. L’élection de Trump en 2016, sondage parlant, ce fut la malchance d’être tombé sur la chambre vide alors que les chances étaient pourtant massivement du coté d’un bon tire. Les sondages fonctionnent mais il faut garder en tête qu’ils donnent seulement des probabilités, pas des prédictions absolues.

    4. Robert Giroux dit :

      3 MILLIONS de votes de plus que le gros Connard Orange.
      Les sondages n’étaient pas si loin de la vérité après tout !
      C’est pas de la faute à Hilarious Hillary si le système électoral américain
      favorise les petits « shit Hole States » au dépend de la démocratie !

  8. Gina dit :

    @Dekessey
    Présentement on est dans un autre paradigme .

  9. Gilles Morissette dit :

    La perte de la majorité au Sénat serait certes un dur coup pour les Républicains d’autant plus qu’il est pratiquement acquis que les Démocrates conserveront la leur à la Chambre des Représentants.

    Donc, théoriquement, Whiny Tiny Brain pourrait remporter l’élection de novembre prochain mais se retrouver avec un Congrès « hostile ».

    Aussi bien dire que le pays serait paralysé car l’Enfoiré-En-Chef n’a pas le doigté ni le tact nécessaires pour négocier les compromis nécessaires pour faire avancer les dossiers qu’il juge prioritaires.

    On comprend les Républicains de faire des cauchemars.

    La possibilité de voir JB être désigné candidat démocrate a eu un effet bénéfique car les électeurs modérées se sentent davantage rassuré par sa présence et son discours.

    JB est peut-être « drabe », « inodore, « incolore », « sans saveur » notamment pour certains « Bernie Bros ».

    Ça n’a aucune importance. Ils devront s’y faire. Ou bien, ils acceptent de travailler en équipe (pour une fois) afin de débarasser le pays du virus qui infecte la MB depuis 4 ans

    ou

    Ils vont bouder dans le coin et faire leur « crise du bacon » comme des enfants-rois à qui on a refusé un jouet.

    C’est là qu’on verra leur degré de maturité et la sincérité de leurs convictions..

    1. Madalton dit :

      Il faudrait qu’il sorte son sharpie pour signer des tas de décrets.

    2. P.L. dit :

      Depuis un moment, il semble de bon ton de fesser sur ceux que vous appeler les «Bernie Bros». Même si je soutenais Mme Warren et non pas le sénateur du Vermont, ça m’exaspère vraiment.

      Si je vous comprends, les supporteurs de monsieur Sanders sont infantiles de ne pas vouloir voter pour Biden, mais les modérés qui auraient refusé de voter pour Sanders, eux, sont dans leur droit ? Si c’est faire la crise du bacon que de ne pas voter pour Biden si on est très à gauche, c’est la même chose que de ne pas voter pour Sanders parce qu’il l’est trop à notre goût. Les «Bernie Bros» ne font que ce que absolument tout le monde fait depuis que la démocratie existe, ne pas avoir envie de voter pour quelqu’un qui ne représente pas sa position politique.

      Il n’en demeure pas moins que j’espère qu’ils se boucheront le nez et qu’ils voteront pour Biden tout de même puisque l’urgence c’est de sortir Trump. Ils seront surement nombreux à le faire, et si c’est le cas, ils feront ce que bien des modérés n’auraient peut-être pas fait si les rôles avaient été inversés. Alors, je me demande qui sont les plus infantiles finalement…

      1. jcvirgil dit :

        Vous avez bien raison, mais au parti Démocrate , ils ne semblent pas comprendre qu’on attire pas les mouches avec du vinaigre.

        De toute façon ils devront trouver autre chose que la haine de Trump pour motiver tous ceux qui veulent de vrais changements à aller voter.

      2. Bartien dit :

        Si au moins Sanders était démocrate.

      3. gl000001 dit :

        « ils feront ce que bien des modérés n’auraient peut-être pas fait si les rôles avaient été inversés. Alors, je me demande qui sont les plus infantiles finalement… »
        Par définition, des « modérés » voient plus « the big Picture » que les plus extrêmes. Donc, ils auraient fort probablement voté pour Sanders pour ne pas laisser passer trump.
        Et de toute façon, Sanders n’a pas été choisi. Alors les plus infantiles sont peut-être ceux qui font des hypothèses farfelues avec pas grand chose pour se justifier !

      4. simonolivier dit :

        Les modérés auraient voté pour Sanders. Ils sont assez intelligents, eux, pour comprendre que sans le pouvoir tu ne peux rien changer. Ceux qui se sentent rassurés et voteront probablement Biden, ce sont des électeurs indépendants modérés. Ce sont eux qui font toujours la différence dans une élection aux USA.

      5. Achalante dit :

        &P.L.: il y a une légère confusion. On peut être un supporter de M. Sanders sans être un « Bernie Bros ». C’est même le cas de la majorité de ceux-ci. Le terme « Bernie Bros » désigne spécifiquement ses supporteurs avides qui refusent toute autre option.

        En fait, plusieurs d’entre eux préfèrent encore voter pour ce type que pour le candidat démocrate (autre que M. Sanders) parce qu’ils croient que la destruction de l’état amènera le changement qu’ils désirent plus rapidement que de faire des compromis. J’ai vu l’un de mes amis tomber dans leurs griffes; il en est venu à accuser Mme Warren de ne pas être démocrate parce qu’elle est pro-capitalisme.

    3. stellaire11 dit :

      Aussi, pour les démocrates, le choix de la Colistiere de Biden peut s’avérer déterminant, en ratissant un segment de l’électorat que cela peut mobiliser: les électeurs noirs ou latinos, les électeurs de gauche- gauche, les électeurs d’état Clé. Bref, j’ai bien hâte de savoir!

  10. POLITICON dit :

    Les Républicains acculés au mur!

    Ils ont le mauvais chef mais ce dernier recueille tout de même un 40% d’appuis coulés dans le béton solide. Sinon, les Républicains auraient répudié Trump depuis belle lurette. Quand un parti sait au départ que 40% du suffrage sont acquis, il est difficile de se départir d’un porte étendard mais s’il est disgracieux et imprévisible. Ils devront continuer à batailler fort et compter sur lui pour qu’il trouve le moyen de tricher encore une fois afin de minimiser les dégâts. Outre les chiffres de la popularité du président, l’économie en perdition, sa réponse à la pandémie un échec total, les médias sont contre lui et ne lui donneront aucune chance de se reprendre, les alliés internationaux disparus comme peau de chagrin. Trump aura de la difficulté à convaincre plus de 40% de la population qu’il est le chef tout désigné pour sortir le pays de ce marasme. Marasme, qu’il a lui même créé. Bonne chance au prochain président qui héritera d’un tas de fumier encore fumant lorsqu’il mettra les pieds à la Maison Blanche.

    1. POLITICON dit :

      Toutefois, Trump a réussi à mettre son emprise sur la Justice (Barr) et s’apprête à mettre la main sur le département de la sécurité. Il faudra s’attendre qu’il convaincra ces derniers à mener une enquête concernant Biden et son fils en rapport avec l’Ukraine et bénéficiera de l’appui nécessaire pour promouvoir une enquête concernant les allégations d’agression sexuelle de Biden sur Reade. Trump a tous les pouvoirs présentement, il reste dangereux.

    2. Madalton dit :

      Comme vous le mentionnez, le GOP récolte toujours presque 40 % peu importe le chef. Les sénateurs auraient dû s’en débarrasser lors du vote sur sa destitution pour s’assurer de garder le pouvoir et le sénat. Ils n’ont pas pris de chance et la pandémie est arrivée et leur château de carte s’effondre. Quand tu ne fais pas le travail pour lequel tu as été élu, tu en paies le prix.

  11. Gina dit :

    On est dans un contexte de pandémie , de santé globale . Quand ton voisin ou ta fille est malade et ne reçoit pas des soins adéquats par manque d’argent ,le problème devient plus collectif que personnel . Les États-Unis est le seul pays des G7 ou G20 oû il n’y y a pas de couverture médicale pour toute la population .

  12. PROBERT dit :

    La majorité des deux chambres du congrès aux démocrates leur donnerait la possibilité de faire adopter des réformes importantes sur la vie politique, telles que le financement des campagnes électorales, la nomination des juges, la présentation de projets de loi, les commissions d’enquête du Congres et l’assignation des témoins. Des réformes pour faire échec à plusieurs des pratiques et des comportements des républicains et de la Maison Blanche.

    1. Achalante dit :

      Sauf qu’il faut le deux tiers des votes pour renverser le véto présidentiel. Donc, si ce type reste au pouvoir, ce sera un blocus complet. Ce type mettrait son véto sur toute réforme, et les chambres refuseraient d’entériner ses nominations. Il tenterait alors de gouverner par décret, mais verrait ceux-ci constamment contestés.

  13. Pierre S. dit :

    ——————-

    Sans la sortie illégale et planifié de James Comey , Hillary Clinton serait présidente des USA.
    Ironique que Trump l’ait congédié et que Comey dans un acte tardif de rédemption se soit donné
    la mission de critiquer l’andouille qu’il a contribué à faire élire.

    Un jour on connaitra la véritable histoire de ce vaudeville qui a contribué à truquer l’élection
    et permis à un imposteur, un escroc et un criminel d’accéder à la présidence.

  14. kyrahplatane dit :

    Un billet qui fait du bien M. Hétu, merci!
    Moi c’est Mitch dans le Kentuky que je voudrais qui soit battu.

    1. Madalton dit :

      Il y a des chances. Il est nez à nez avec son adversaire démocrate.

    2. Igreck dit :

      Au lieu de seulement PFK on aurait aussi MFK : Mitch Frit à la Kentucky !

  15. christian reny dit :

    comment un être raisonnable et normalement constitué et surtout informé peut voter républicain expliquez moi ?

    1. Bidulen dit :

      @christian
      $$$

      1. Micheline L dit :

        Christian reny
        Pour l’argent, pour leur religion.
        Contre les immigrants, contre l’avortement.

    2. gl000001 dit :

      Ca dépend de la force du brainwash !!

    3. Igreck dit :

      @christian
      Au pays du « Chacun-pour-soi », où l’on se méfie comme la peste des mesures sociales soit-disant « socialistes » et des taxes surtout fédérales, il n’est pas surprenant qu’un parti du « Chacun-pour-soi » et surtout « Au-plusse-fort-la-poche » soit aussi populaire. L’American-way-of-life c’est, comme le chante Serge Fiori : « Chacun attend le sommeil de l’autre pour tout venir lui voler. »

  16. Pierre S. dit :

    ——————————–

    Pour ce qui est du sénat …

    La majorité des sénateurs républicains devrait être accusé d’entrave à la justice pour
    avoir sauvé Trump de la destitution malgré la gravité et l’évidence des preuves retenus contre lui.
    M McConnell à même publiquement avoué avoir traficoté le tout avec la complicité de la MB.

    Pour ce qui est de la pathétique et stupide Sue Collins … elle mérite une solide volée de bois vert.
    Pour Jim Jordan, Mat Gaetz, Mitch McConnel et les autres crétins … ils ne sont pour moi que des
    des sous merde complices d’avoir gardé un criminel en poste à la MB …. et présentement ca coute des vies
    humaines. Des imbéciles qui devrait être poursuivi pour négligence criminelle.

    1. franlabrecque dit :

      Les trois sénateurs que vous nommez Pierre S sont les plus dangereux. Le trio de téteux par excellence.

  17. Gascar dit :

    Si il viens à penser qu’il perdrait le pouvoir ,méfier vous de cet énergumène, il est capable de déclencher une guerre pour faire diversion et celà peu aller jusqu’à la guerre civile car à ne pas oublier ses fidèles sont les gens les plus armé aux States et ce ne sont pas des 100 watts.

  18. Laurent Pierre dit :

    J’eul crérai quand j’eul verrai. Sont tellement peu fiables les amerloques et 40% capotent encore ben raide sur la crapule en chef et autres créatures nauséabondes ripoublicones à la McConnel et cie. Sans oublier que Chanel Rion, Sean Insanity, Grahamin Laura vont travailler très fort pour la réélection des déchets ripoublicons et ainsi contrer les immondes magouilles du Dr Fauci Bill Gates, les Clinton et le Deep State pour saboter les chances de réélection du plusssss grand Pourrisident de toute l’histoire des Zitas Zaunis.

  19. Pierre S. dit :

    —————-

    Sean Hannity … en voila un autre pourris qui devrait être poursuivi en justice de toute part.

  20. marylap dit :

    Le scénario idéal serait un Congrès démocrate avec un président démocrate. Si Trump est élu et que le Sénat passe au bleu, le pays va être paralysé parce que QI45 va tout simplement refusé de signer les lois.
    Mon souhait le plus cher c’est que Moscow Mitch perde ses élections.

  21. jeanfrancoiscouture dit :

    @Sjonka, 13:25, chicpourtou 13:35, Haïku, 13:36, Jorence 13:47;

    Au lieu, ou en plus, des cierges, il serait bon d’allumer aussi des réverbères pour éclairer le chemin vers les bureaux de scrutin de même que les bulletins de vote. Et au besoin, faire appel au Petit Prince et son allumeur.

    1. Haïku dit :

      jeanfrancoiscouture
      Bien d’accord pour les réverbères.
      Et quel choix allumé que cet extrait du Petit Prince ! 👌

  22. darrylfzanuck dit :

    aux élections de cette année il faut que les gens votent contre tous les Reps sans discernement: i.e president,sheriff,juges,représentants etc tous dehors, cette possibilité est mince pour McConnell mais on sait jamais… il a 78 ans il devrait quitter mais il aime son role de Grim Reaper…

    1. MarcoUBCQ dit :

      Il Est, le grim reaper.

    2. treblig dit :

      Hé hé, la solidarité républicaine a ses limites. Plusieurs représentants et quelques sénateurs commencent ostensiblement ( mais encore discrètement) à se distancer de Trump. Tendance qui va s’accentuer d’ici l’été si Trump persiste dans son show d’idiot du village.

      Si l’on fait exception des hommes blancs de plus de 45 ans, Trump perd dans presque tous les autres segments de la population. Et les hommes blancs, c’est pas suffisant pour remporter la présidentielle.

      On sent un flottement chez les plus de 65 ans, clientèle traditionnelle des républicains. Il est vrai que d’ être les victimes sacrificielles de l’épidémie, n’est pas pour leur plaire.

  23. MarcoUBCQ dit :

    Je déteste regarder des matchs sportifs à la télé car je n’aime pas la tension qui précède la victoire. Je ressens la même chose ici par rapport aux élections en automne: Vivement que les démocrates reprennent le contrôle et rebatissent le pays. D’ici-là je maudirai les ratspublicains et je ferai de mon mieux pour attendre… Ch’pu capab de Donald et ses sotises, les sots qui l’appuient et les sots qui lui obéissent.

  24. ghislain1957 dit :

    « Les républicains espèrent évidemment que les États-Unis auront maîtrisé la crise sanitaire et surmonté la récession économique lorsque les Américains iront aux urnes. »

    Avec le déconfinement accéléré de tRump et des gouverneurs ripoux-blicains, ils sont mieux defaire une croix sur la maîtrise de la crise sanitaire. Qui plus est, sans la maîtrise de cette crise, l’économie des zétats-zunis va vivoter tant qu’un président Démocrate n’aura pas été élu pour faire le ménage dans la swamp de tRump, de sa famille de mouettes et de ses adorateurs inconditionnels.

  25. Pierre S. dit :

    —————————

    Pour la pauvre Mme Collins , elle a tellement eu l’air d’un tapis ces derniers mois que la seule
    bonne raison qui reste de voter pour elle c’est surement la pitié.

    1. darrylfzanuck dit :

      Elle a appris sa lecon maintenant…

      1. Haïku dit :

        Effectivement. 👌
        Vous m’avez devancé.

  26. Léo Mico dit :

    « Les républicains espèrent évidemment que les États-Unis auront maîtrisé la crise sanitaire et surmonté la récession économique lorsque les Américains iront aux urnes. »

    C’est pas plutôt :
    « Les républicains espèrent évidemment que suffisamment de démocrates seront décédés de la COVID19 lorsque les Américains iront aux urnes. » ?

  27. Cubbies dit :

    C’est quand même hallucinant quand on y pense. La gestion inexistante de la crise de santé publique aux USA a causé plus de décès que la guerre du Vietnam. Ajoutons l’économie qui tombe avec des taux de chômage historiques qui rappellent les pires moments de la Grande Dépression des années 30. Les 2 évènements arrivent en même temps. On s’interroge encore si le Bully pourrait ne PAS perdre la prochaine élection ou encore la majorité au Sénat.

    Ça me dépasse. N’importe qui d’autre serait mort et enterré politiquement. Rien à comprendre.

  28. Pierre Kiroule dit :

    Excellentes nouvelles pour les Dems que tout cela, mais comme dirait un baise-cul trumpeux :« Il y a encore loin de la croupe (sic) aux lèvres ! »

    1. Igreck dit :

      @Kiroule
      Ah Ah Ah Hi Hi Hi … Vous faites ma journée !

  29. Pierre S. dit :

    —————————

    je le dit et je le répète …

    Les USA sont un pays riche peuplé de pauvres ….
    Et présentement les pauvres meurent mais ceux qui restent vivent malheureusement
    dans l’illusion du rêve américain et plusieurs adhèrent malheureusement au baratin enfant tile et débile
    de Trump qui déforme la vérité nie les fait et méprise la vérité.

  30. lechatderuelle dit :

    Donc si les républicains allument, il leur suffirait de présenter un plan d’assurance sannté et ils pourraient encore faire tourner la situation « malgré » trump….

    Biden doit provoquer trump à bouger sur un autre dossier….
    les « dreamers »…. serait un autre pôle intéressant pour lui….

  31. stellaire11 dit :

    « Leur résignation à ce sujet s’accompagne désormais d’une possibilité à laquelle ils ne sont pas encore prêts à faire face publiquement »

    Il n’y pas que les politiciens républicains qui ne sont pas prêts à faire face. En effet, la Maison Blanche est obligée par la loi à préparer un plan de transition de la présidence en cas de non-réélection. Or, il semblerait qu’il n’y a rien de fait encore à cet égard !

    Il est vrai que le gouvernement trump est très faible sur la planification et très fort sur le déni.

    1. Madalton dit :

      Son plan de transition sera diffusé sur Tweeter. 🙂 280 caractères.

  32. Pierre S. dit :

    —————————-

    Je dirais plutôt que la crise du COVID-19 qui est en train de devenir une crise humanitaire
    sera probablement l’élément qui démontrera hors de tout doute que Trump est un homme dément
    instable et dangereux.

    Les adversaires politiques, il peut les insulter les écoeurer les intimider publiquement et ca amuse une bonne
    part de l’electorat qui déteste de base les hommes publics et politiques.

    Les faits et la réalité, grâce a twitter et a son organe de propagande Fox il peut les déformer suffisamment
    pour alimenter une certaine base électorale

    Les élections grâce au magouilles avec la collaboration de quelques états voyous ( Russie, Ukraine Arabie Saoudite)
    il peut recevoir de l aide de l’étranger et le Gerrymandering républicains va s’activer comme jamais.

    Berf, le présent système lui a permi d etre médiocre, abjects et criminel et il a gagné. quand même.

    MAIS ……

    Le COVID-19 lui … il ne peut être intimidé, ni manipulé, ni controlé, ni même utilisé ….
    C’est L’enemmi parfait … incidieux, muet invisible et cruel… il frappe vicieusement.
    et en plus, clairement, il est en train de démasquer le débile qui se fait passer pour un
    POTUS depuis trop longtemps.

    Parce qu’il le force à être un vrai président, un leader, consolateur en chef, un grand homme ….

    Et tout ca, l’abrutit Trump en est totalement incapable.

    1. lechatderuelle dit :

      Pierre S. voilà un bon point… trump peut insulter les adversaires, mais cette pandémie touche les gens….

      très névralgique comme conclusion….

      les gens rient quand trump insulte un adversaire avec un surnom idiot …. les gens secouent la tête de voir trump faire son show… ça ne fait de mal à personne….

      le virus en ce moment tue du monde… et trump ne fait rien….
      il parle d’un monde parallèle … il laisse croire que les morts sont « plates » mais sans réelle valeur face à cette économie qui favorise le 1 %…

      et tranquillement, pas vite, ça peut faire son chemin dans la misère, la peur et la douleur des gens….

      ça explique peut-être la relative absence de Biden afin, justement, de donner toute la place à trump pour ne pas déconcentrer les citoyens….

  33. Gilles Morissette dit :

    HS

    Dans l’État d’Hawaii, on ne badine pas lorsqu’il est question de confinement.

    Plusieurs contrevenants l’ont appris à leurs dépents.

    C’est peut-être radical comme approche mais il faut parfois prendre des mesures extrêmes pour faire comprendre le GBS aux « têtes dures ».

    Two thumbs up !!

    https://www.cnn.com/travel/article/hawaii-tourist-arrests-quarantine/index.html

    1. Madalton dit :

      Pourquoi aller en voyage pour se confiner dans sa chambre d’hôtel? Comme disait l’autre: RESTEZ CHEZ-VOUS!

  34. Madalton dit :

    Pendant ce temps, Peter Navarro se plaint que Disneyland est fermé pendant que celui de Shanghai vient d’ouvrir. Après un clown comme POTUS à la MB, on a Mickey Mouse comme responsable du commerce.

    https://www.politicususa.com/2020/05/11/trump-economic-advisor-complains-that-disneyland-is-closed-as-coronavirus-deaths-approach-80000.html

    1. Benton Fraser dit :

      Logique républicaine:
      « Quand même qu’il y aurait un ouragan de type 5 sur Orlando, Navarro se plaindrait que celui de Shanghai reste ouvert!!!! »

  35. Amazonia dit :

    Quand toute cette racaille se retrouvera en zonzon après avoir perdu le sénat, j’espère qu’ils rencontront au détour de quelques couloirs de la caillera de bon cru pour leur faire leur teuf.

    1. gl000001 dit :

      En français s.v.p. ? 😉

      1. Amazonia dit :

        Si je remplace « zonzon » et « caillera » mon texte perd de sa truculence, de son expressivité.

        Le français fut aussi ce latin batard concassé par des gosiers gaulois.

        Ps: Pour ma part quand je tombe sur ce genre de vocabulaire familier ici, c’est avec empressement que je vais sur Wiktionnaire pour me deniaiser.

      2. gl000001 dit :

        Lorsqu’on communique, c’est pour se faire comprendre. Votre parlure hermétique « ici » est incompréhensible donc pas truculente ni expressive. Vous avez manqué la marche !

  36. Toile dit :

    YAHOUUUUUU
    Quelle belle journée. Diable j’aurais dû acheter pop corn et mousseux.

  37. Alain dit :

    Cela peut sembler surprenant, mais Trump ne voudra pas perdre le vote et pour « mettre un loup dans la bergerie », il va démissionner de la Présidence à la dernière minute. Est-ce que cela serait un vide constitutionnel? Il se fou des politiciens républicains et démocrates dans les eux chambres, c’est essentiellement LUI. Il va foutre le bordel et s’en aller chigner avec sa base. Ce sera pas beau entre novembre 2020 et janvier 2021.

    1. Madalton dit :

      Ça fait un an que je pense qu’il va démissionner avant les élections. Il ne voudra jamais perdre la face. Il va trouver toutes sortes d’excuses pour se justifier. Scaramucci et d’autres pensent aussi qu’il va démissionner en 2020.

      Le plus drôle, serait qu’il contracte la COVID-19 et qu’il s’en remet pas assez pour se représenter. Pour un canular des démocrates, il aurait l’air fou encore une fois.

  38. Madalton dit :

    Même un analyste de Fox News critique le leadership de Trump sur la pandémie qui a permis de faire encore plus de dommages à l’économie. Les gens disent aux sondeurs qu’ils n’ont pas l’intention d’aller au cinéma, au restaurant, assister à des événements sportifs ou de voyager. Ils suggèrent à Biden de rappeler aux électeurs le succès de l’administration Obama d’avoir relevé l’économie dès son arrivée.

    https://www.politicususa.com/2020/05/11/fox-news-analyst-trumps-failure-of-leadership-allowed-coronavirus-to-do-greater-damage-to-economy.html

  39. ddescarreaux dit :

    Je ne crois pas que la victoire des démocrates dans les deux chambres et à la présidence va régler le problème fondamental qui mine le pays.
    Ça va peut-être même l’exacerber, selon comment ils agiraient.
    Le problème fondamental est la polarisation. Et la polarisation, lorsqu’elle est nourrie, le risque que ça dégénère augmente.
    Ça fait depuis Reagan au moins qu’elle monte en épingle.
    Est-ce que les démocrates et Biden, dans l’éventualité d’un balayage, seraient rassembleurs?
    Est-ce que seulement ils le pourraient, sans provoquer l’émeute dans leur propre parti?

    Pas sûr.

  40. Duduche dit :

    Qu’ils perdent le Sénat serait bien. Si les électeurs pouvait se souvenir du support que les Républicains ont offert à un bouffon corrompu de manière durable (ex., 20-30 ans), ça serait encore mieux.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :