Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

-37,63 dollars : plus bas niveau jamais enregistré pour le baril de pétrole américain, qui est passé pour la première fois sous le zéro dollar au cours d’une dégringolade spectaculaire, signe de la volonté impérieuse des investisseurs et spéculateurs de se débarrasser d’un produit en surplus. Ce prix, faut-il préciser, était à la clôture celui du baril West Texas Intermediate pour livraison en mai. Il se transigeait à 60 dollars en début d’année.

Cette dégringolade historique survient huit jours après que Donald Trump se soit félicité d’une entente entre pays producteurs dont il pensait qu’elle sauverait des «centaines de milliers d’emplois» dans l’industrie américaine du pétrole. Tu parles.

(Photo Reuters)

86 réflexions sur “Le chiffre du jour

  1. Emalion dit :

    je me régale de chacune de ses échecs, il doit être pas mal tanné de gagné de cette façon 🙂

    1. Dekessey dit :

      👍🏻😁

    2. Madalton dit :

      Vous m’avez devancé.

    3. NStrider dit :

      « Schadenfreude » c’est pas correct de penser comme ça mais j’en ferais le mot du jour😱

  2. sueurs dit :

    Big deal en effet… Ça va bien Donald, continue à te 💨 de ta bonne gestion tout va pour le mieux depuis que tu diriges le pays.

  3. Ah ben là j’ai hâte au rallye de ce soir pour voir comment il va spinner ça…à moins qu’il se mette à engueuler le journaliste avant qu’il termine sa question…

    1. Haïku dit :

      marie4poches
      CQFD !
      (Bien vu. 👌).

    2. jeani dit :

      @marie4poches

      Il se permet, encore plus, d’être baveux avec les journalistes, en particulier, « celles » qui ne sont pas gentilles avec lui.

      1. @ jeani

        Il ne rate pas une occasion de nous montrer toute sa petitesse. Dès qu’il se sent pris, il attaque. Et oui en particulier les « celles » mais les hommes n’y échappent pas non plus. Je rêve du jour où les journalistes se lèveront en bloc pour sortir du point de presse à la première impolitesse!

      2. Madalton dit :

        Surtout celles qui ne sont pas blanches.

  4. lechatderuelle dit :

    ah ce trump toujours empressé de prendre à son crédit tout ce qui passe…..

    il vient de se faire avoir….

    quel entente mémorable que celle qu’il a encouragé entre 2 autres « excellentes personnes » que sont Poutine et Ben Salmane….

    1. chicpourtout dit :

      @lechatderuelle
       »il vient de se faire avoir…. »
      Oui…!!! :))

    2. Madalton dit :

      Il va dire que si Putin et MBS n’étaient pas arrivés à un accord, le prix serait de -100$.

      1. Richard Desrochers dit :

        C’est parce qu’il n’a pas encore compris le signe « moins ». Pourquoi croyez-vous qu’il a fait tant de faillites ?

  5. Daniel A. dit :

    …I would like to thank and congratulate President Putin of Russia and King Salman of Saudi Arabia…

    Il se fait rouler dans la farine et il les remercie en plus. Faut le faire.

  6. Guy Gibo dit :

    Je ne me réjouis pas… On se rapproche un peu plus de 1929 avec le dollar canadien qui va chuter de façon dramatique.

    1. desjardinsr dit :

      Bon point. Mais parfois j’en peut tellement plus de Trump, que je préfèrerais passer au travers d’une dépression économique que de l’avoir 4 autres années.

      P.S. On s’en reparlera si jamais on tombe dans une dépression. Peut être qu’à ce moment-là je regretterai mes écrits d’aujourd’hui.

    2. Soleil levant soleil couchant dit :

      Depuis 2017, la valeur du $ canadien n’est plus lié à la valeur du pétrole

  7. Mario Dupuis dit :

    Il a tout du devin! Faut le faire, quand meme!

  8. christian reny dit :

    fake news il a trs bien géré de tel sorte que le baril n a jamais été aussi élevé

  9. Mabuse dit :

    Bon, maintenant, le cochon de payeur d’impôt moyen va devoir voler au secours des pétrolières avec ses 1 200$! Cette fois, Moscow Mitch va trouver le moyen de bouger sur un plan d’aide. Il en va de sa réėlection!

  10. InfoPhile dit :

    H.S. Total (je vous prie de ne pas relancer ce sujet sous ce billet autrement que directement sous mon intervention, s’il y a lieu)

    Au chapitre des petits riens qui peuvent aider à combattre la COVID-19, il y a un logiciel gratuit «de Calcul Distribué» qui est très facile à installer sur son ordi et qui aide les spécialistes à modéliser la complexité de ces satanés bibites. Il fonctionne en arrière plan sans vraiment diminuer les performances des autres logiciels qui sont en fonction.

    «Folding at home»

    Je précise que notre A.talon en a parlé il y a quelque temps déjà.

    «Folding@home, parfois désigné par l’abréviation FAH, est un projet de recherche médicale dont le but est de simuler le repliement des protéines dans diverses configurations de température et de pression afin (…)»

    https://foldingathome.org/

    Explications supplémentaires: https://fr.wikipedia.org/wiki/Folding@home

    1. jaylowblow dit :

      « Il fonctionne en arrière plan sans vraiment diminuer les performances des autres logiciels qui sont en fonction. »

      Hein? Je l’ai installé il y a une semaine et je le fais rouler quand mon ordinateur est « idl » car ça prend minimum 40% de mon CPU si je le mets en mode léger et 80% du CPU et 50% du GPU si je suis en mode moyen. C’est loin d’être un petit logiciel qui fonctionne en arrière plan sans rien perturber. C’est même plutôt un bon « benchmark » pour tester les capacités de refroidissement de votre ordinateur (mon processeur AMD Ryzen 3700x équipé d’un refroidisseur liquide NZXT Kraken X52 dépasse rarement 70 Celsius même lors de « stress tests » comme Prime95 mais quand Folding@home est en fonction il monte à 76-77 degrés).

      Ceci dit, oui c’est un bon geste à poser et toute contribution, aussi minime soit-elle, peut faire une différence.

    2. Achalante dit :

      C’est intéressant, mais j’ajouterais un bémol : faites attention à où vous téléchargez votre version, voire même quelle version. Il est facile à des pirates de créer une copie et s’en servir comme cheval de Troie pour installer un virus ou autre logiciel malveillant. Si la version d’un site miroir est plus grosse que celle du site principal, danger! Assurez-vous d’avoir un anti-virus à jour quand vous le téléchargez.

      (J’ai tendance à être un peu paranoïaque sur certains points de la sécurité informatique.)

      1. Achalante dit :

        P.S.: Je viens de faire la recherche, et j’ai trouvé la page qui répond à mes questions. De un, il s’agit d’un projet de la Stanford University; ils ne sont pas des deux de piques. Et de deux, leurs données sont signés (Il y a une vérification des bits téléchargés pour s’assurer qu’aucune donnée externe ne soit utilisée). Et comme ils indiquent que personne d’autre n’est autorisé à distribuer le logiciel, téléchargez-le uniquement de leur site (vérifiez quand même le certificat de sécurité avant de le faire, pour éviter de se faire prendre par une site d’hameçonnage), et c’est bon.

  11. ghislain1957 dit :

    Lorsque j’irai faire le plein, au lieu de payer, je vais demander au commis de me rembourser mon achat. 😉

    1. Haïku dit :

      ghislain1957
      Génial ! 👏👏👏

    2. Achalante dit :

      Ou vous vous trouvez quelques dizaines de barils, vous louez un camion, et vous acheter du brut maintenant… que vous entreposez quelques mois. Bon, ok, les dépenses liées aux barils, au camion, à l’entreposage pourrait manger le profit… 😉

  12. Boileau dit :

    « Trumps plan is to take credit for everything the governors do well and to blame them for everything
    HE does poorly. »
    Tweet de Windsor Mann de National Review.

    Pourquoi ne suis-je point surpris ??

  13. Jacques dit :

    USA ou USB….United States of Bankrupt

  14. freddyf1977 dit :

    Ça doit être pour ça qu’ils mettent tous leur SUV et pickup en ligne!! Faut bruler du gaz pour aider l’industrie pétrolière…

    https://www.motherjones.com/food/2020/04/these-photos-show-the-staggering-food-bank-lines-across-america/

    C’est d’une tristesse

  15. C’est la faute à Obama qui n’a pas prévu de solution d’Exportation de pétrole en cas de pandémie

  16. Loufaf dit :

    Le coupeur de tête( MBS) et Vlad , les deux plus meilleurs amis du gros despote, se seraient plutôt entendus pour rendre le pétrole américain, non rentable.
    Mais ça! Le grand génie d’ étable n’ a rien vu venir. Ce sera la faute à qui cette fois?

    1. Mariette Beaudoin dit :

      Au lieu du goudron et des plumes, va-t-il bientôt y avoir du pétrole et des plumes ? Je verrais bien potus dans ce cas, car il est déjà bien enrobé.

  17. oeufoulepoussin dit :

    Il y a tellement de pétrole sur le marché, que les barils en surplus doivent être stockés sur des tanker. Les investisseurs sont carrément assis sur un baril ….de poudre.

  18. Apocalypse dit :

    ‘Tu parles.’

    J’adore! 👍👍

    1. Haïku dit :

      Idem pour moi !

  19. Sebb dit :

    Il devrait retirer les USA de l’OPEP :-))

    1. P Lacerte dit :

      Les USA ne font pas parti de l’OPEP… ni de l’OPEP+

      1. Sebb dit :

        C’est ça la joke…

      2. gl000001 dit :

        Les USA peppent de la broue !!!

  20. Apocalypse dit :

    (Twitter) Richard Hétu
    @richardhetu

    ‘Mon ancien partenaire de podcast, qui suit le cours du pétrole pour l’@AFP, n’en revient pas.’

    Depuis le début de cette pandémie, on voit des choses qu’ont n’auraient jamais oh grand jamais imaginer voir se produire de notre vivant et ce n’est sans doute pas encore terminé.

    Comme pour la présidence de Donald Trump, on se pince régulièrement en espérant se réveiller d’un autre cauchemar.

  21. Sjonka dit :

    The art of deal !
    Ha ha ha ! *se tape sur les genoux, ha ha ha ! *m’étouffe de rire !!!!

    1. treblig dit :

      Les puits de gaz de schistes américains ont un coût moyen de production aux environs de 50$ Le baril. Il est évident qu’à 37$ Le baril, il va y avoir des faillites en cascade dans ce secteur de l’industrie sur laquelle les spéculateurs avaient beaucoup misé au cours des dernières années ( c’est aussi très mauvais pour l’Alberta soit dit en passant.).

      Une bonne nouvelle quand même : la chute des producteurs de charbon, propre ou pas, va s’accélérer. Faut dire qu’à 0.14$ pour son coût de production, du kilowattheure, elle ne fait pas le poids devant l’électricité québécoise qui facture son kilowattheure à 0.04$ à ses meilleurs clients. Et le Québec nage dans les surplus énergétique.

  22. monteregien dit :

    Trump en profitera-t-il pour remplir la réserve stratégique à pleine capacité?

  23. Danielle Vallée dit :

    Toux ceux qui ont des piscines inutilisées, on va vous payer $37 pour chaque baril que vous acceptez de remiser chez vous.
    C’est un bon coup.
    Pas certaine que la piscine va être réutilisable après par contre…

    Mais sans blague les organisations en faveur des changements climatiques cherchent des moyens d’en ‘acheter’ à ces prix-là pour les faire disparaître du marché.

  24. March dit :

    Comme a tout les fois que Dump a annoncé un big deal pour faire diversion sur une autre crise qu’il a lui-même crée. Il se fait avoir. The Art of the no-deal.

    Les autres dirigeants de certain pays ont compris il y a longtemps quand exploité les faiblesses de Dump. Quand il est embourbé dans un scandale, il veut signé n’importe quel deal pour faire diversion. Tu as juste a attendre de bon moment et il est prêt a signé n’importe quoi.

  25. Samati dit :

    Les contrats à terme pour la livraison de pétrole en mai se terminait aujourd’hui. Ces transactions sont des transactions sur papier et ne concerne pas directement la livraison de pétrole.

    Le prix sur les contrats pour juin commence demain. Ils ont terminé en baisse autour de $20 le baril. Demain le prix devrait redevenir positif pour encore quelques semaines. On pourrait voir dans 4 semaines la même baisse lors de la dernière journée des contrats pour juin.

    Le prix du Brent, prix de référence pour le pétrole non américain/canadien, n’a baissé que de $2.14 aujourd’hui pour s’établir à un peu plus de $26 le baril.

    Il est évident qu’il y a trop de pétrole sur le marché, les raffineries remplissant à bas coût leurs réservoirs pour produire de l’essence et du diesel dont la demande a fortement chuté partout sur la planète. Les prix payés par les raffineries sont inférieurs aux prix affichés, les saoudiens ayant des surplus à céder à tout prix.

    Le COVID n’a pas fini de bouleverser les économies mondiales.

  26. Danielle Vallée dit :

    @Sebb: ‘Il devrait retirer les USA de l’OPEP’
    Ça ne changerait rien. Il n’y a pas de clients. Les avions sont au sol, les autos sont dans les entrées de maison, personne ne va nulle part.
    Il n’y a pas de demande, peu importe à quel prix on offre le produit.
    Tant qu’une tonne de petits entrepreneurs sans argent (qui ont emprunté 95% de leurs outils) ne feront pas faillite, il n’y aura pas d’amélioration.
    C’est une purge qui est malheureusement nécessaire. L’envers de la médaille du capitalisme sauvage.

  27. POLITICON dit :

    Art Of The Deal! Trump…

    Les pays exportateurs de pétrole qui ont continué à produire même au risque d’une surproduction pour braver les marchés depuis février-mars (Russie/Arabie saoudite) se retrouvent culottes baissées avec une pandémie qui a fait fondre la demande de plus de 30%. J’espère que la demande va continuer à baisser afin que ces producteurs/pollueurs sauvages finissent dans la dèche une fois pour toute. Oui des emplois seront perdus alors bonne occasion de les sauver dans les énergies vertes est renouvelables surtout que la technologie est au rendez-vous maintenant. J’ai une voiture et curieusement, j’ai toujours souhaité que le prix à la pompe augmente suffisamment pour contraindre des gens pollueurs comme moi à changer pour une voiture électrique. Des prix à la pompe trop bas n’est pas encourageant pour les industries propres.

    Peut-être que le covid-19 finira par mettre un frein à cette industrie. Regardez sur google les ravages du pétrole provenant du bitumineux dans l’Ouest, c’est incroyable que l’être humain en est rendu à ce point là pour détruire la faune et ses écosystème. Je passe sous silence le gaz de schiste par fracturation qui permet aux USA d’être le plus grand exportateur et qui est tout aussi néfaste. Haro sur le pétrole, notre dépendance et nos folies ont assez durées.

    1. lechatderuelle dit :

      POLITICON beaucoup voyaient la croissance à l’infini se poursuivre cet été…. tout allait bien….
      les prévisions économiques étaient au beau fixe… on parlait ici et là de récession, mais rien ne laissait voir un ralentissement dans les 12 prochains mois…. bref, les prix ne pouvaient que monter…..

      le virus a tout changé…..

      les entreprises ont continué de produire en misant sur une reprise robuste après un court confinement…..

      eh non…

      Donc, oui, les entreprises ont perdu leur pari…..

      Comme tout développement et toute croissance sont basés sur le pétrole, on voit que la suite risque d’être passablement chaotique…….

      en économie, les plus opportunistes survivent…. les compagnies pétrolières ont été les plus grands acquéreurs de compagnies d’énergie verte et de brevets….
      à court terme, elles auront mal mais elle se fient sur leurs bons « amis » dans tous les gouvernements qui faciliteront les subventions afin de leur permettre d’atténuer le virage, pour eux et non pas pour leurs employés…….
      on en aura pour 10-15 ans de conflit dans ce domaine…..

      trump, on el sait, n’avait rien à voir, n’a rien fait et n’a certainement pas été intégré dans les discussions….

      surtout que le but de cette guerre était, justement de faire tomber les prix du pétrole, pour / »malmener » le pétrole de schiste des USA et le pétrole de Poutine….
      ET le pauvre s’attribue une part de cette « entente/ favorable qui sauve des milliers de jobs »……

      Le « j’aurais donc dû »….. s’applique merveilleusement bien ici à ce personnage minable provoquant sans doute de smillions de petits sourires sarcastiques partout sur la planète…..

      merci donald de nous faire rire…..

    2. Mariette Beaudoin dit :

      Il faudra que les inventeurs trouvent un dispositif pour transformer les voitures à pétrole en voitures électriques, sinon le parc à voitures va finir au dépotoir. Sinon, qu’est-ce qu’on va faire avec tous ces véhicules ? Et il faudra aussi qu’on trouve une nouvelle utilité à tout ce pétrole. Je m’en réjouis, car c’est bon pour l’imagination et on a justement le temps de réfléchir en ces temps de confinement.

      1. MarcoUBCQ dit :

        Mais non, le pétrôle restera probablement très bon marché. Les ventes de véhicules électriques sont en hausse partout sur la planète, avec plusieurs grandes villes et pays (La Chine loin en avance à ce chapitre) songeant à carrément bannir les moteurs à combustion. Convertir un véhicule à essence en électrique est une transformation extrêmement coûteuse, et pas sûr que l’intégrité du véhicule soit sauvegardé, alors bye-bye la sécurité en cas de collision. Le pétrôle va disparaître petit à petit, mais pas d’ici demain car il ya quoi, plus d’un milliards de véhicules à combustion sur l aplanète? Et les véhicules contemporains n’ont jamais été aussi durables.

  28. Pierre Kiroule dit :

    Le pire ennemi de Donald Trump…c’est Donald Trump !

    1. Richard Desrochers dit :

      Il devrait se tirer sur la 5e avenue. Mais il va perdre son vote.

      1. Haïku dit :

        Bull’s eye ! 👌👌

  29. lechatderuelle dit :

    cette dégringolade du prix pour les livraisons en mai a eu lieu vendredi passé….
    depuis il a remonté à 18 $ du baril et le prix pour juin est en hausse légère…

    An Canada par contre le prix du pétrole est sous le Zéro dollars…. car les réservoirs de stockage sont pleins et les compagnies pétrolières ne savent plus où stocker le pétrole produit à perte…..

    Tous, espèrent une reprise économique sous peu…. mais étrangement, cette reprise ne semble pas réelle….
    effectivement des gens travailleront et donc du pétrole sera utilisé….

    mais les « excès » et les gaspillages par les citoyens ne seront probablement pas au rendez-vous…..

    les déplacements, dans les pays développés (les USA n’en font pas partie), seront limités…. les « vacances » estivales seront autour de la maison des gens….

    toutes les courses et autres activités qui consistaient à brûler du gaz en groupe seront interdites (courses de chars, de stock-car, de tracteurs, de camions, moto, régates, etc )….

    Bref, le prix du pétrole à la pompe ne pourra que baisser….

    On devine que ça coutera des milliards en subventions et aides pour le fédéral pour cette industrie pétrolière canadienne qui n’est déjà plus rentable et qui ne le sera plus jamais….

    Cependant, les ventes de piscines explosent et on peut parier que les ventes de vélos seront aussi en forte hausse….. tout comme les inscriptions pour des boites de légumes frais de la ferme….

    1. Madalton dit :

      Tous nos régimes de retraite, la Caisse de Dépôt, entre autres, seront très affectés ainsi que les Banques qui financent cette industrie dont nos régime de retraite détiennent des actions et/ou débentures. Il y aura un effet domino. On est pas sorti du bois.

    2. MarcoUBCQ dit :

      Euh, intéressant texte lechatderuelle, mais les courses de chars et autres, ne sont qu’une goutte dans l’océan.

      1. lechatderuelle dit :

        MarcoUBCQ effectivement mais des vecteurs touristiques importants pour plusieurs villages en région….

  30. Samati dit :

    @ lechatderuelle

    Où prenez vous vos données? Les contrats pour mai pour le pétrole américain (WTI, à ne pas confondre avec le Brent) finissaient aujourd’hui et ils ont terminé en catastrophe, …sur de petits volumes. Ce sont des traders (spéculateurs) qui ont mangé la claque aujourd’hui.

  31. Igreck dit :

    Génie stable… dans l’erreur, comme Hitler l’était dans l’horreur !

    1. Haïku dit :

      « The horror, the horror… »(Kurtz/Apocalypse Now).

  32. Samati dit :

    Il n’y a pas que le pétrole qui est touché. Les producteurs d’oeufs détruisent des millions d’oeufs chaque emaine et les producteurs de lait versent dans les égouts 3,7 millions de gallon chaque jour.

  33. Marc dit :

    Ne trouvez-vous pas qu’il serait grand temps de plancher sur des voitures électriques à prix raisonnable?

    1. lechatderuelle dit :

      Marc dans les années 70 quand il y a eu le premier choc pétrolier, les entreprises automobiles avaient sorti de petits modèles en coupant les prix afin d’inonder le marché…..

      en 2020, elles pourraient faire exactement la même chose…..

      autos électriques à 20 000 et les chars a gaz 50 000 et plus….
      1 an et la tendance se renverse…..

      1. Madalton dit :

        Les véhicules électriques ne sont pas rentables pour les manufacturiers. Imaginez s’il n’y avait pas de subvention pour les acheter.

        https://auto.lapresse.ca/voitures-electriques/201912/04/01-5252353-faire-de-largent-avec-lauto-electrique-pas-toujours-evident.php

      2. Madalton dit :

        À la fin des années 90, GM a lancé un véhucule électrique, la EV1, en location seulement. à la fin de la location, GM a rapatrié tous les véhicules et a cessé d’en fabriquer car pas rentables malgré que les usager l’avait appréciée.

        https://fr.wikipedia.org/wiki/General_Motors_EV1

    2. MarcoUBCQ dit :

      Les batteries sont chères, mais le sont de moins en moins, en plus de contenir de plus en plus d’électricité. La course aux VE a déjà plusieurs années, et même les experts sont confondus par la vitesse de progression des performances de batteries. Ces derniers prévoient une recharge aussi rapide qu’un plein d’essence dans très peu de temps.

    3. Samati dit :

      Il ne faut pas oublier que l’électricité est produit principalement à partir du charbon et du gaz naturel (sauf au Québec et au Manitoba à cause de l’hydro et la France à cause du nucléaire).

      Cela va prendre des années avant de construire les capacités nécessaires d’énergie alternative pour remplacer dans un premier temps le charbon et dans un deuxième temps le gaz naturel (USA).

      Le pétrole étant moins cher il n’y aura d’intérêt à acheter des voitures électriques plus chères. Après cette crise les gouvernements seront sans le sous et ne pourront pas subventionner de façon importante ces voitures.

      1. Madalton dit :

        C’est pour ça que la Tesla a un coût environnemental ailleurs qu’au Québec. L’électricité pour l’alimenter n’est pas propre.

      2. gl000001 dit :

        Les dernières études disent le contraire. Il faudrait que je retrouve le lien.

  34. lechatderuelle dit :

    les gens qui disent supporter trump ont une difficulté à saisir des concepts….

    ils ne semblent pas capable de voir le lien entre confinement et économie robuste…. trump non plus….

    1. MarcoUBCQ dit :

      Aimer Donald c’est être victime d’un transfert inconscient que je ne comprend pas encore dans sa totalité. Ce qui est sûr c’est que c’est irrationnel: C’est purement subjectif et impulsif. Les gens n’appuient pas les faits et gestes de Donald, ils appuient ce qu’il leur fait ressentir. Je crois qu’énormément de gens sont perdus et croient ce mirage qui dit que l’argent, la célébrité et les symboles de réussite amènent au bonheur. C’est primaire et ça peut paraître incroyable, mais c’est la réalité. Quand tu crois qu’être bien dans ta peau c’est paraître bien, il y a de toute évidence un problème énorme.

  35. Mabuse dit :

    HS – J’avais tort, les 1 200 $ n’iront peut-être pas aux pauvres pétrolières mais bien aux pauvres banques et autres prêteurs; les USA se rapprochent dangereusement de l’insurrection (« Qu’ils mangent de la brioche » disait Marie-Antoinette:

    *https://www.washingtonpost.com/business/2020/04/20/amid-bipartisan-criticism-treasury-department-attorneys-review-bank-seizures-1200-stimulus-checks/

    « Selon une personne connaissant bien les délibérations internes, le département du Trésor examine s’il a le pouvoir légal d’empêcher les banques et les agents de recouvrement privés de saisir les 1 200 dollars versés par le gouvernement au titre du plan de relance, alors que les prêteurs privés récupèrent une partie de l’aide financière d’urgence.

    Au début de ce mois, l’administration Trump a commencé à déposer directement des chèques de relance sur les comptes bancaires de 80 millions d’Américains pour les aider à survivre au ralentissement économique causé par le coronavirus. On a rapidement appris que certains de ces paiements étaient redirigés vers des banques et des agents de recouvrement privés provenant de personnes ayant des frais de découvert, des prêts en souffrance ou d’autres dettes. (..)

    Des millions de personnes risquent de voir leurs paiements de relance saisis en vertu de la politique actuelle du département du Trésor. Près d’un tiers des Américains ont une dette en cours de recouvrement, bien que le nombre exact de personnes concernées ne soit pas clair, selon Lauren Saunders, directrice associée du National Consumer Law Center, un groupe de défense non partisan. »

    Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

  36. Jean Saisrien dit :

    So much winning !!!!! Ça doit être épuisant à la fin pour le Donald !!!!
    Aussi, 95% de ses tweets sont soit:

    Des mensonges
    Des retweets de débiles sociaux
    Une incitation à la haine
    Des prédictions erronées
    Du bitchage sur exactement ce qu’il va faire dans quelques mois/semaines/jours/heures…

    L’autre 5% sont des niaiseries

    Aussi, pour le pétrole:
    J’arrive de chez Canadian Tire où j’ai acheté des bidons et je m’en commande 2 barils demain matin quand les marché d’Asie ouvrent ! 🙂

  37. Gilles Morissette dit :

    Tiny Brain s’est, encore une fois, fait rouler dans la farine cette fois par Putin.

    Ce gros connard n’apprendra JAMAIS de ses erreurs.

    De toute façon, ce n’st pas moi qui va pleurer sur le sort des Pétrolières.

    Il ne se gêne pas pour monter le prix du pétrole à la pompe surtout avant les vacances de la construction ou les Grands Congés (Noël, Pâques, Fête du Travail, Fête Nationale, etc) afin de s’en mettre plein les poches.

    Donc, je préfère garder ma sympathie et ma compassion pour toutes les victimes du COVID_19 à travers le monde ainsi que pour celles de la terrible tuerie en Nouvelle-Écosse.

    1. Samati dit :

      @ Gilles Morissette

      Permettez que j’apporte un supplément d’information à votre message.

      La Russie est la grande perdante de la baisse du prix du pétrole. Son économie est basée sur les ressources naturelles dans une proportion élevée. Le rouble a déjà perdu près de 25% de sa valeur, la Russie doit déjà être en récession technique.

      Trump s’est plutôt fait rouler dans la farine par son grand ami saoudien.

      Pour ce qui est des prix à la pompe, les prix de l’essence sont fixés sur le marché new yorkais et les stations services (dont la très grande majorité n’appartient plus aux pétrolières) reflètent ces prix. Comme la demande s’accroît avant les grands congés, les lois de l’économie s’applique et les prix montent (économie 101).

      Couche-Tard, Cosco, Canadian Tire sont les plus grands vendeurs d’essence au Canada et font ces profits sur l’essence. Au Québec deux raffineries, Valero et Suncor, fournissent tous les stations d’essence du Québec et de l’Est Ontarien, peu importe l’enseigne.

  38. Alain dit :

    Ce soir, pour une n ième fois, Trump va encore une fois nous rappeler qu’il est contre l’OPEP, WHO et WTO. Il est tellement prévisible. Enfermez le, faite de quoi avec….. De la bouillie pour les chats? car les rats en voudraient même pas.

  39. gl000001 dit :

    Il ne sentira rien parce que la gelée de pétrole ne coûte plus rien.

    1. lanaudoise dit :

      😂😂😂

  40. jaylowblow dit :

    Mes bons amis dictateurs Putin et Salman font dire que si vous les réélisez en novembre… heuuu!!!! je veux dire si vous me réélisez en novembre, vous en aurez encore plein d’autres bons deals comme celui-là.

    1. Haïku dit :

      jaylowblow
      Excellent ! 👌👌
      ‘The deal of the century’ , quoi.

  41. jcvirgil dit :

    Est-ce la fin du pétrole de shitse américain dont les producteurs sont assis sur une montagne de dettes.

    Malgré les dizaines de milliards dont Ils ont hérité dans le plan de redressement économique de Trump, ils ne peuvent faire leurs frais en bas de 45$ le baril, donc pas de profits prévus pour les trois à quatre prochaines années.

    Les banques américaines qui leur ont prêté des milliards saisiront donc probablement leurs actifs pour ne pas tout perdre des 100 milliards qu’elles y ont investies.

    Le Vénézuéla est mieux de se préparer. L’aigle charognard avec les Trump, Abrams, Bolton et toute lls clique de cons et neo-cons de service ont son pétrole dans leur collimateur.

    1. Igreck dit :

      C’est bien du pétrole de shit-se ! (Beau lapsus)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :