Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Donald Trump doit enfoncer aujourd’hui un dernier clou dans le cercueil des normes d’efficacité énergétique des voitures adoptées par Barack Obama pour combattre le changement climatique. Les normes Obama visaient à atteindre une consommation moyenne équivalente à environ 4,7 litres par 100 kilomètres pour les modèles neufs de 2025. L’administration Trump les maintiendra au niveau actuel, soit environ 6,3 litres aux 100 km. Selon le New York Times, cela signifie que ces véhicules cracheront près d’un milliard de tonnes de CO2 de plus durant leur durée qu’ils ne l’auraient fait sous les normes Obama.

La nouvelle règle, rédigée par l’Agence de protection de l’environnement (EPA), représentera l’un des épisodes les plus importants de la réduction drastique de la réglementation à laquelle se livre Donald Trump depuis le début de sa présidence. Selon les critiques de Donald Trump, elle illustre son mépris suprême pour la science. Sans compter qu’elle pourrait nuire à l’économie à terme.

Les environnementalistes ne sont pas les seuls à s’opposer aux normes Trump. Mêmes les constructeurs automobiles s’en plaignent, sachant qu’elles seront contestées par une vingtaine d’États, dont la Californie, devant les tribunaux qu’elles créeront de l’incertitude.

Selon le Times, la rédaction de la nouvelle règle de l’EPA a été retardée à la suite de la présentation d’une analyse économique qui concluait que la mesure nuirait davantage aux automobilistes qu’elle ne les aiderait. L’étude démontrait que les consommateurs épargneraient 1 000$ à l’achat d’un véhicule neuf mais qu’ils devraient payer environ 1 400$ de plus en essence. Une nouvelle étude a été commandée le weekend dernier pour ajouter de nouveaux paramètres indiquant que les nouvelles normes permettraient aux constructeurs d’économiser en bout de ligne et d’en faire profiter les consommateurs.

Un ancien responsable de l’EPA a indiqué que ces calculs n’ont aucune valeur scientifique. Et un politicien a laissé entendre qu’il était «complètement irresponsable» de finaliser une telle règle en plein coeur d’une pandémie qui tue des milliers d’Américains.

(Photo AFP/Getty Images)

76 réflexions sur “Automobiles : la fin des normes d’efficacité énergétique d’Obama

  1. gl000001 dit :

    Petit, petit, petit, petit, petit, petit, petit, petit trump.

    « et d’en faire profiter les consommateurs. »
    Encore le trickle down.
    https://pics.me.me/trickle-down-economics-trickle-down-economics-in-reality-in-concept-wealth-doesnt-48786219.png

  2. Dekessey dit :

    Excellente nouvelle pour Tesla.

    Trump est le dernier gémissement d’une espèce en voie de disparition.

    1. Mona dit :

      Je ne vois pas qui va donner l’estocade. Et cela m’afflige.
      En avez-vous une idée ?

      1. Dekessey dit :

        Je ne sais pas non plus, mais j’espère que Covid va contribuer un petit peu!

  3. jcvirgil dit :

    Ti-coun Trump sert ses maîtres aux dépends de l’environnement comme le gouvernement américain l’a fait par le passé en édentant les règles de l’EPA émises aux lendemain de la crise pétrolière des années 70 . pour permettre l’arrivée sur le marché des VUS et autres véhicules énergivores.

    On est cependant maintenant en 2020 , le monde a changé , ça va peut-être ,on l’espère , passer moins bien auprès de la population. Dans le même ordre d’idée qu’est-ce que Trump attend de Putin avec qui il s’est entretenu au téléphone hier ? Une hausse du prix du pétrole actuel qui met les entreprises de pétrole de schiste en faillite en échange de l’arrêt des sanctions économiques ?

    1. Guy Pelletier dit :

      @jcvirgil

      C’est exactement cela que prépare le ti-couple de messieurs Poutine et Trump. Trouver une manière de faire passer par la bande l’abandon des sanctions contre la Russie. Tant qu’a une supposé collaboration entre la Russie et les USA contre le coronavirus on se demande bien ce que la Russie ferait pour aider les USA elle qui ne fait absolument rien dans son propre pays pour le combattre. Tant qu’à cette annonce de l’ex EPA qui n’a plus que son nom dirigée par les lobbys pétrolier et gazier depuis que Trump l’a mise à sa main ses décisions ne servant plus que ses maîtres qui veulent vendre toujours plus de pétrole et pas moins!!!!

      A quoi s’attendre d’autre d’un président des USA tourné vers le passé ou le pétrole coulait à flot les voitures gigantesques consommant énormément de ce pétrole. C’est cela l’avenir des USA sous Trump une économie basé sur les vielles recettes du bon vieux temps du charbon, pétrole et auto, très grosses auto les plus petites plus rentables a fabriquer en Amérique leur demande pas assez élevé. Le reste du monde l’Asie en tête tournés vers l’avenir vers des véhicules toujours plus vert. Quatre autres années de Trump à la direction des USA va les faire régresser comme jamais dans le passé mais si c’est ce qu’ils veulent………………..ils l’auront!

      MAGA!!!!

      1. J.C.Virgil dit :

        @Gilles Pelletier 8h20

        Je ne crois pas au ptit couple Trump, Putin, même si Putin préférait surement l’élection de Trump à celle de Clinton qui lui promettait presque une guerre en campagne électorale. Je ne nie pas que des proches de Trump comptait bien profiter du rapprochement entre les deux pays pour faire une passe d’argent, c’est toujours comme ça.
        D’ailleurs combien d’affairistes profitent de l’alliance sacrée USA-Israel qui coûte chaque année des dizaines de milliards de fonds publics au peuple américain ?.

        La guerre du pétrole que livre actuellement Putin n’est surement pas dans l’intérêt de Trump . Elle met à mal l’économie américaine dans des temps déjà difficile et surtout l’industrie du pétrole de schiste qui n’a jamais été rentable en l’amenant directement à la faillite au prix actuel du pétrole sur les marchés mondiaux.

        Pour ce qui est de LEPA c’est exactement ce que vous décrivez, une agence sans aucune indépendance tributaire des gouvernements en place qui en font ce qu’ils veulent grâce à leurs nominations politiques .

      2. Guy Pelletier dit :

        @J.C. Virgil

        « Je ne nie pas que des proches de Trump comptait bien profiter du rapprochement entre les deux pays pour faire une pas………… »

        C’est beaucoup plus qu’une simple affaire de proches de Trump qui voulaient un rapprochement avec la Russie. Il faut se rappeler que Trump est allé cherché le président d’Exxon pour en faire son ministre des affaires extérieures pour s’assurer que les projets pétroliers qu’avait négocié Rex Tillerson avec Poutine se fassent. Des projets qui auraient été très payant pour les pétrolières américaines et leurs actionnaires qui auraient ramasser le pactole. Trump n’ayant pas de convictions que des intérêts se serait sûrement bien servi en investissant comme par hasard dans les actions de ces entreprises.

        Tout a déraillé lorsque le Congrès et le Sénat ont refusés d’éliminer les sanctions contre la Russie ce qui a amené Trump pour montrer sa pseudo distance avec Poutine a renforcer les sanctions, avisant évidemment Poutine de ces actions à venir.

        Ne vous trompez pas. Je suis pour qu’on cesse les sanctions contre la Russie, l’Iran et le Venezuela mais pas pour que Trump en profite pour s’enrichir financièrement que ce soit finalement ce qui guide ses décisions, ses intérêts financiers personnels.

        La journée ou Trump fera tombéer ses sanctions contre l’Iran le Venuzuela qu’il foutra la paix à Cuba il pourra concrétiser un rapprochement avec la Russie.

        Tant qu’Hillary Clinton une femme si elle avait le moindrement proposer une détente un rapprochement avec la Russie elle aurait été traité de faible pliant devant la Russie et son président. Elle se devait donc de montrer de la dureté envers la Russie. Les femmes en politique surtout si elles aspirent à diriger des pays militaires comme les USA ou la GB devant se montrer bien souvent plus fortes plus dures que le hommes.

  4. fallaitquejteuldise dit :

    Lorsque que le reste de l’industrie automobile mondiale aura terminé son virage vert et ce avec des véhicules vendus à tres bon prix, les américains se promeneront avec des autos alimentées avec de la bonne essence de schistes propre…Trump un visionnaire…

    1. A.Talon dit :

      Prochaine étape: le retour du gazogène, pour faire rouler les voitures au «charbon propre».

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Gazog%C3%A8ne

  5. Gilbert Duquette dit :

    Diminution des normes d’émission des véhicules = Augmentation des émission polluante = Augmentation des maladies respiratoires = Augmentation de la vulnérabilité à des maladies infectueuse pulmonaire dont oh surprise le Covid-19 qui prend pieds dans les cellules pulmonaires et dont la réponse trop forte des anticorps peut aboutir à détresse respiratoire et la mort.

    1. François dit :

      Bon mon Donald ça c’était ta connerie de la journée mais ç.est vrai il est seulement 7:58 d’autres à venir mon déchet?Lorsque que je lève le matin j’ouvre mon téléphone je vais sur l’éxcellent blogue de M.Hetu pour voir ce que le malade à fait de négatif…Misère très très noire…C’est pas drôle…

    2. Richard Desrochers dit :

      C’est ce que je me disais : attaquons les poumons de la population par tous les côtés. Ça justifiera le fait qu’il manquera de respirateurs.

  6. Tremblay dit :

    Si les constructeur automobile ne les aiment pas, qu’il garde leur cible… c’est tellement niaiseux que le gouvernement doivent leur imposer d’être efficace

    1. Achalante dit :

      C’est aussi mon avis. Les supporteurs du capitalisme sauvage répètent à tous vents que l’industrie peut se réglementer elle-même. Et bien, qu’ils nous en fasse la preuve maintenant!

  7. Duduche dit :

    Il faut que quelqu’un arrive à déterminer quels sont les investissements du narcissique. Ses décisions peuvent aussi bien être motivées par l’impulsivité, et sa profonde sottise, mais elles pourraient avoir des bases plus intéressées.

    1. Toile dit :

      Toutes ces réponses. On pourrait facilement en mettre plus sur le crémage de l’imbécile bête qui en sus profite du chaos pour passer sous le radar. C’est sur, sur qu’il a compris, capisce madame chez pu qui. C’est pas une plaie d’Egypte mais de Washington.

      1. Duduche dit :

        Lui qui est vu comme une sorte de Moïse par ses cultistes est, paradoxalement, aussi le pharaon de la fable. (Le pharaon avait au moins l’excuse que dieu l’empêchait d’accepter les demandes de Moïse.) Peut-être que Las Vegas serait une meilleure capitale? Une pyramide à la mesure de son égo y est déjà érigée. Après quelques travaux, elle ferait un mausolée fort acceptable.

  8. lechatderuelle dit :

    la loi n’oblige en rien les constructeurs ;a se « limiter » à cette norme du passé….

    les constructeurs américains peuvent simplement adhérer à un niveau plus élevé volontaire…..

    ils devront suivre les normes des autres constructeurs et s’ajuster aux normes des pays autres que les USA ….

    cette nouvelle réglementation ressemble à la règle qui devait favoriser le charbon aux USA et qui, dan s les faits, n’a servi à peu p`res à rien…..

    une autre chose complètement inutile qui trainera dans un fond de tiroir jusqu’à ce qu’un nouveau président entrera en fonction …..
    une insignifiance dont l’industrie automobile ne tiendra pas compte…..

    et ici, les consommateurs devront jouer leur rôle et ne pas acheter de trucs américains en retard sur l’époque…..
    un moment donné, faut que les consommateurs cessent d’être cons et réfléchissent, un peu, avant de consommer… depuis le temps qu’on le dit…..

    1. Dekessey dit :

      « un moment donné, faut que les consommateurs cessent d’être cons et réfléchissent, un peu, avant de consommer… »

      Le mouvement est déjà amorcé. Comme vous dites, l’industrie a déjà pris le virage et les consommateurs suivent. Ou vice-versa!
      L’électrique n’est pas une mode, c’est bel et bien l’avenir. Ford et GM l’ont compris, ils investissent des milliards, et c’est pas le débile néandertalien qui va les faire reculer.

      1. gl000001 dit :

        « Le mouvement est déjà amorcé. »
        Il y a deux mouvements. Ca se polarise comme la politique. Oui, l’électrique n’est pas une mode mais les plus grosses voitures et les VUS en grande progression est une autre mode.

      2. constella1 dit :

        La demande de véhicules électrique est telle ici qu’il y a une liste d’attente pour plusieurs modèles comme les vus chez Toyota rav4et Crv chez Honda
        L’industrie ne semble pas en mesure de suivre la cadence mais ça leur coûte également très cher pour changer leurs installations, les améliorations des batteries etc

    2. Guy Pelletier dit :

      @lechatderuelle

      En temps normal les fabricants de voitures pourraient en effet passer outre les décisions de la Maison Blanche et son président pour fabriquer ou importer des voitures plus vertes mais c’est sans compter sur cette présidence qui s’assurera ne vous y trompez pas du respect de ses volontés. Ils sont déjà a semer la bisbille et pagaille entre les États et fabricants, d’énormes pressions seront faites pour qu’ils se conforment à l’ordre donné. Hé oui les USA et leurs constructeurs de voitures nationaux vont régresser de nouveau, l’Europe et l’Asie tournés vers des voitures toujours plus vertes développeront de nouvelles technologies. Mais bon Trump s’en fout de toute façon qu’est-ce qu’il a à foutre de l’avenir de son pays seule sa réélection, les profits des ses petits amis du pétrole et gaz sûrement aussi les siens via des actions qu’il détient sûrement comptent.

      MAGA!!

  9. Daniel Legault dit :

    Angela Merkel avait répondu à minus trump qui disait que les allemands n’achetait pas beaucoup de véhicule américain, construisez des bons véhicules et on va en acheter.

    minus trump va isoler les constructeurs américains du monde parce que les autres fabricants vont continuer à construire des véhicules moins polluants et plus économiques.

    En 2007, j’ai acheté un véhicule japonais parce que ma Z24 avec un V6 de 1979 consommait moins qu’un petit véhicule américain avec 4 cylindres.

    1. Toile dit :

      J’ai bien aimé mon z24 pour sa fougue quoique automatique. Mais j’ai plus aimé ma Mazda 6 V6 manuelle. Là je suis à une Maxda 6 manuelle, 40 chevaux de moins. Surement ma dernière manuelle….snif snif. Ça parait dans les reprises mais aussi à la pompe : moyenne de 8.0 l/ 100. Aux Etats, cette consommation serait idéale comparée à tous ces gros VUS à passagers uniques.

      1. Dekessey dit :

        Re-snif pour la manuelle!
        Je suis 100% pour l’électrique, mais ça ne battra jamais le feeling d’une 335 manuelle! 🙁

      2. Lecteur_curieux dit :

        Dommage que des économistes HEC n’écrivent pas sur le sujet mais la philosophie de base de leur école de pensée reste dans le livre de Raynault et Stringer.

  10. Daniel Legault dit :

    1989 la Z24

  11. François dit :

    Pendant ce temps les canadiens achètent des f-150 des rams avec des moteurs trois fois trop gros…Encore une fois ..Misère noire..criss elle vas tu nous lâcher.

    1. François dit :

      Bâtard y vas tu le pogné solide la covid-19?

    2. Louise dit :

      François

      La misère noire ne nous lâchera pas aussi longtemps que la bêtise conduira les humains.

      1. François dit :

        😢😭

  12. ProMap dit :

    Et ça s’appelle « Environmental Protection Agency ». Et ça me rappelle les Pro-Vie., même illogisme, même folie.

    1. ProMap dit :

      Mise au point : J’ai travaillé en environnement tout le long de ma carrière, depuis le début des années 70. Vers la fin, à quelques années de ma retraite est arrivé un hurluberlu du nom de Harper. J’en étais venu à avoir honte de travailler pour le ministère en théorie voué à défendre ce en quoi je crois. J’imagine que la majorité des gens travaillant à l’EPA ne la vit pas facile depuis trois ans.

      1. Achalante dit :

        Vous n’étiez pas le seul. Imaginez-vous comment se sont sentis les employés de Statistique Canada quand est venu le temps du Recensement! Il a fallu rappeler que les employés n’avaient pas droit de parler aux médias, qu’il fallait les diriger au service de presse… Et le Statisticien en chef *nommé* par Harper, qui a dû démissionner pour rétablir les faits… Rien n’y fit, et ce recensement peut maintenant être oublié, ses données ne sont pas fiable. C’est caque ça donne quand on fait passer l’idéologie avant les faits.

        Alors, oui, je peux imaginer ce que ressentent les employés gouvernementaux des États-Unis. Et pas juste l’EPA, mais à l’éducation, les services sociaux, etc. Tous ces postes sensibles dans lesquels il fonce comme un éléphant en panique.

    2. Guy Pelletier dit :

      @ProMap

      C’est ce qui arrive quand tu donne le pouvoir à la drette réactionnaire tu ne peux faire autrement que reculer au bon vieux temps ou les bonnes vielles valeurs chrétiennes les gros char et pétrole à bas prix dominaient.

  13. Louise dit :

    «complètement irresponsable» de finaliser une telle règle en plein coeur d’une pandémie qui tue des milliers d’Américains.

    Bien sûr Trump est trop ignorant et trop simple d’esprit pour faire des liens entre ce que nous vivons actuellement et la détérioration des conditions de vie sur la planète.
    La terre étouffe et les humains aussi étouffent, l’air pollué que nous respirons nous rend malades et ce sont les plus vulnérables qui ne peuvent pas s’en sortir.

    Dans les années à venir, les populations qui veulent survivre n’auront pas d’autre choix que d’élire des représentants qui vont comprendre ces enjeux et qui seront capables d’écouter les scientifiques.

    Malheureusement on n’en n’est pas rendus là, surtout aux États-Unis.

  14. Toile dit :

    Il y des vocables qui cachent leur mission. Parlez en à Cuomo : Health agencie… comme dans Santé. Devrait tous porter des noms commençant par Destroy.

  15. Amazonia dit :

    Note d’espoir en cette période trouble de l’humanité.

    https://youtu.be/Us-TVg40ExM

    1. Haïku dit :

      Amazonia
      Merci. Effectivement, une très belle note d’espoir. 👌🎵

  16. Madalton dit :

    Les constructeurs américains vont continuer à viser d’atteindre les objectifs de 2025 car les fabricants européens et japonais eux atteindront ces normes. Ils ne seront plus concurrentiels, sinon.

    Tant qu’à moi, il devrait y avoir une surtaxe à l’achat de tous les VUS et pick-ups. Une exception pour les pick-ups, les agriculteurs et la construction.

    1. ProMap dit :

      Madalton – En quelque sorte, une extension de la taxe sur le carbone au niveau du consommateur. À examiner.

      1. Madalton dit :

        On pourrait financer les crédits à l’achat d’un véhicule électrique avec cette taxe sur les VUS et pick-ups.

    2. jcvirgil dit :

      Exact, ils vont revivre la situation où ils se sont trouvés alors que les véhicules japonais ont envahi le marché américain. À moins d’un prix extrêmement bas du pétrole ,ils ne seront plus concurrentiels. Je peux en témoigner, je n’ai pas acheté de véhicule automobile américain depuis plus de trente ans…

  17. ghislain1957 dit :

    « Selon les critiques de Donald Trump, elle illustre son mépris suprême pour la science. »

    Et on voit le résultat aux zétats-zunis: 164,610 personnes touchées par la coronavirus, ce nombre a doublé depuis jeudi dernier et 3,170 morts.

    Ces normes vont contribuer à tuer encore plus d’américains.

  18. ghislain1957 dit :

    Hors sujet, mais pas tant que ça.

    Il n’y a pas que tRump qui méprise la science, on peut en dire tout autant de ses adorateurs lobotomisés:

    Some Trump supporters ‘delight’ in defying pandemic protocols to stick it to liberals: report

    « A new report from The Atlantic’s McKay Coppins reveals that some conservative Trump supporters are intentionally defying recommended social distancing protocols as a way to stick it to their political foes. »

    https://www.rawstory.com/2020/03/some-trump-supporters-delight-in-defying-pandemic-protocols-to-stick-it-to-liberals-report/amp/?__twitter_impression=true

    Quand la nature ne t’a pas donné l’opportunité d’avoir un cerveau fonctionnel, c’est ce qui arrive.

    1. Madalton dit :

      Voir cet article de La Presse+ de Nicolas Bérubé sur le comportement de certains partisans de Trump dans la capitale de la Floride.

      http://plus.lapresse.ca/screens/437ecfbc-cf13-4854-bc0d-bca233b28392__7C___0.html?utm_medium=Ulink&utm_campaign=Internal+Share&utm_content=Screen

      1. Guy Pelletier dit :

        @Madalton

        La gang de Trump une gang de vieux réactionnaires méprisant l’autorité. Ce dangereux fou devrait être jeter au cachot et accuser de négligence criminelle aggravé pouvant amener la mort d’Américains.

  19. lechatderuelle dit :

    pendant ce temps les USA voient leur nombre de morts par millions de personnes monter à 10….. devenant le 15 eme pays à franchir les 10 morts par millions…..

    le Canada résiste à 2 depuis un moment….

    L’Alabama et la Caroline du sud devraient franchir les 1000 cas aujourd’hui, gonflant à 26 le nombre d’états avec plus de 1000 cas…
    12 états ont franchi les 3000 cas….
    2 états les 10 000….

    et rien ne laisse croire à un ralentissement, au contraire…..

    Le Montana, le Nébraska, la Virgine Ouest, l’Alaska, les 2 Dakota et le Wyoming ont moins de 200 cas rapportés….

    à Pâques, les USA seront en pleine panique….

  20. kyrahplatane dit :

    Je n’ose imaginer ce qui arrivera si ce fou obtient un deuxième mandat.

    1. ProMap dit :

      Superbe! LOL!

      1. Haïku dit :

        Je seconde. 😨😷

  21. Alexander dit :

    Annuler les baisses imposées de consommation d’essence?

    Le plus consternant, c’est que les fabricants d’automobiles étaient d’accord avec ces normes. Donc, pas sûr que c’est leur lobbying qui influence Trump.

    Elles sont évolutives et protègent l’environnement.

    Alors, pourquoi abaisser ces normes? Pour favoriser les vendeurs de pétrole?

    Ou simplement un autre indice de la pathologie aggravée de Trump de tout détruire l’héritage d’Obama?

    Le mépris de la science?

    Il va finir par coûter cher, très cher, aux américains. En vies humaines et en pollution.

    Si Biden finit par tasser Trump en novembre, et rien n’est moins sûr vu le taux de bêtise des amerloques, il va falloir d’urgence qu’il renverse toutes les décisions de cons de Trump au PC.

    1. gl000001 dit :

      « Pour favoriser les vendeurs de pétrole? » <– réponse 😉

  22. Réal Tremblay dit :

    Vite! Vite! Finalisons cette règle pendant que les yeux sont tournés vers la pandémie. Si après il y a des problèmes de pollution, on dira que c’est la faute de l’EPA.-Président Trump.

  23. A.Talon dit :

    «Selon le New York Times, cela signifie que ces véhicules cracheront près d’un milliard de tonnes de CO2 de plus durant leur durée qu’ils ne l’auraient fait sous les normes Obama.»

    L’horloge de la fin du monde («Doomsday Clock») vient sûrement d’avancer de quelques secondes avec cette déplorable décision. Voilà de quoi faire plaisir aux findumondistes de tous poils, particulièrement aux évangéliques qui votent pour le Drumpf…

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Horloge_de_la_fin_du_monde

  24. A.Talon dit :

    «Selon les critiques de Donald Trump, elle illustre son mépris suprême pour la science. Sans compter qu’elle pourrait nuire à l’économie à terme.»

    CQFD aux deux conclusions. Les États-Unis s’enlignent par conséquent vers la tiers-mondisation à plus ou moins long terme. Condamnés à vivre dans la pauvreté, voire dans la misère, à servir de réservoir de main-d’oeuvre bon marché pour les entreprises étrangères, à devoir acheter de la technologie à l’étranger, à perdre toute influence économique et politique sur la scène internationale…

    https://www.universalis.fr/dictionnaire/tiers-mondisation/

  25. A.Talon dit :

    «Mêmes les constructeurs automobiles s’en plaignent, sachant qu’elles seront contestées par une vingtaine d’États, dont la Californie, devant les tribunaux qu’elles créeront de l’incertitude.»

    Sans parler de la perte de compétitivité sur les marchés internationaux et la crainte de subir les foudres de l’autocrate orangé s’ils osent le défier. Mais c’est pourtant ce qu’ils devront se résoudre à faire s’ils veulent assurer la pérennité de leurs entreprises.

  26. A.Talon dit :

    «Et un politicien a laissé entendre qu’il était «complètement irresponsable» de finaliser une telle règle en plein coeur d’une pandémie qui tue des milliers d’Américains.»

    Bien au contraire. D’un point de vue trumpeux, adeptes des «Vraies Affaires», rien de mieux que le chaos qui règne en ce moment pour en profiter pour en passer de petites vites aux dépens de la population.

    1. gl000001 dit :

      Ce n’est pas essentiel. On devrait mettre ça de coté.
      Ca prouve qu’ils ne prend pas trop au sérieux la crise du COVID-19.

  27. Danielle Vallée dit :

    Quand je les vois faire des choses comme ça, ou quand je vois McConnell faire un blitz pour demander aux juges de prendre leur retraite très vite, ça me donne espoir que leurs ‘polling’ interne leur murmure qu’ils n’en ont plus pour longtemps au pouvoir et à quelque part ça me procure un petit bonheur.

  28. Dan Lebrun dit :

    Pauvre Trump, démolir ce qu’Obama a fait est la seule chose qu’il lui donne une élection. Excusez mon erreur, remplacer le ´´l’´ par un ´´r’´

    1. ProMap dit :

      Vous êtes pardonné, mais ne recommencez plus.😉

  29. Michel Tanguay dit :

    Il ne fait qu’encourager l’industrie la plus incompétente et inefficace au monde… Entretemps, une Citroën C3 vous livre du 3 litres aux 100 km ou mieux. Tata Industries livre une voiture performante pour 8 k$.

  30. Earl Brochet dit :

    Monsieur Hétu, Essayez donc d’expliquer ça à la bande de déplorables en résumé à un bon nombre d’Américains. Ça ne serait sûrement pas simple.

  31. Igreck dit :

    HS… mais pas tant que ça finalement…

    Jamais, sans doute, notre pouvoir d’agir et de peser sur le sort des choses n’a été aussi réel et puissant.
    https://www.lapresse.ca/debats/opinions/202003/30/01-5267179-sacrifier-des-vies-sur-lautel-de-leconomie.php

  32. Jean dit :

    Trump n’a-t’il pas menacé de poursuivre la Californie sous le prétexte que cet état avait des normes plus sévères que le gouvernement fédéral ?

  33. Gilles Morissette dit :

    Profiter de la pandémie actuelle pour tenter de passer une règlementation qui va augmenter de façon significative les émissions de CO2, au mépris de la science et de toutes les études réalisés sur la question.

    Quel minable « trou-du-cul ». Qu’attendre d’autres de cet enfoiré.

    Comme ça les tarés de sa vase électorale vont pouvoir continuer à polluer l’environement avec leurs grosses bagnoles qui « crache le fuel ».

    Orgasme et poussée de testostérone garanti !!

    Le prix de l’essence ne demeurera pas éternellement au niveau actuel. Une fois la crise passée, le prix recommencera à grimper, surtout que l’actuel guerre AS-Russie ne sera pas non plus éternelle.

    Voilà ce qui arrive dans un pays dirigé par un fou furieux et qui a perdu toute forme de leadership et d’influence à travers le monde.

    Lisez cet article. Ça en vaut la peine.

    https://www.msn.com/fr-ca/actualites/monde/face-au-coronavirus-%c2%abon-observe-une-absence-totale-de-leadership-am%c3%a9ricain%c2%bb/ar-BB11XFo5?li=AAgh0dy

    1. Samati dit :

      La guerre Russie-Arabie Saoudite est à sa fin.

      Les russes ont cédé. Leur pétrole se vend à moins de $10 le baril, Le rouble a perdu 20% de sa valeur. L’épidémie devrait les frapper durement compte tenu de l’état lamentable de leur système hospitalier.

      L’Arabie saoudite a dit tôt cette semaine qu’elle maintiendrait sa décision d’augmenter sa production en dépit de la crise actuelle. Les spécialistes parlent d’une baisse de 20% de la production (deux fois la part des saoudiens dans l’offre mondiale) et celle-ci pourrait atteindre 30% d’ici un mois.

      Il n’y aurait pas de capacités de storage dans le monde pour stocker tout le brut excédentaire. L’océan sera rempli de super pétrolier en attente de livraison.

      Trump a raison de s’affoler, bien que les États Unis jouissent d’un marché intérieur pouvant absorber l’essentiel de leur production. Ses appels à Poutine cachent une autre réalité (fin des sanctions à la Russie et aux oligarques russes pleinement justifiées).

      1. spritzer dit :

        @Samati

        C’est Poutine qui vous a téléphoné pour vous dire que la Russie levait le drapeau blanc? Sinon, vous devez bien avoir une source pour confirmer votre affirmation. La Russie aurait déjà dépensé son fond de réserve de $400 milliards ? Ils sont les mieux placés et de loin pour passer au travers une baisse des prix du pétrole.

      2. Samati dit :

        @ spritzer

        Tous les sites spécialisés en parle. Le ministre de l’énergie russe a fait une conférence de presse. Reuters en parle sur son site. La nouvelle est partout.

        Rossnett est en difficulté. L’entreprise va vendre tous ses actifs au Venezuela.

        La Russie serait irresponsable de poursuivre une guerre commerciale qu’elle ne peut vaincre compte tenu de sa situation économique (économie basée sur l’extraction des ressources naturelles dont les prix se sont écrasés), du pauvre état de sa structure industrielle, de l’infection du COVID qui grugera une partie de son économie déjà fragilisée.

        Son fonds de réserve devra servir à nourrir sa population.

      3. spritzer dit :

        @Samati

        Tous les sites spécialisés donnent la raison de cette vente d’actifs. C’est pour se mettre à l’abri des sanctions américaines. Rosneft vend ses actifs au Venezuela à une société d’état russe et ainsi la Russie va continuer d’aider le Venezuela contre la mafia de Washington.

        « La Russie serait irresponsable de poursuivre une guerre commerciale qu’elle ne peut vaincre compte tenu de sa situation économique. »

        De loin la puissance économique la moins endettée, des surplus dans les échanges commerciaux et le budget du gouvernement, une réserve d’un demi $trillion, de l’or en quantité et ils peuvent se contenter d’un prix du pétrole plus bas que les autres producteurs. Qu’est-ce que vous voulez de plus ?

      4. Samati dit :

        @ spritzer

        Vous ne connaissez rien du marché pétrolier.

        Les russes doivent vendre leur pétrole à moins de $10 le baril, ce qui est en deçà des coûts de production de la majorité des puits. La crise du coronavirus a un impact majeur sur la consommation de pétrole dans le monde. Les russes produisent environ 10 % de l’offre mondiale. La demande mondiale vient de chuter de 20% et pourrait d’ici l’été, chuter de 30 % (30 millions de barils par jour). Les russes ont eu tort de commencer cette guerre commerciale et en sont les principaux perdants.

        Le rouble (la monnaie nationale, vous connaissez) a perdu 20% de sa valeur. Cela signifie que les russes doivent payer 20% de plus pour les biens et services importés. La Russie n’est pas une puissance économique. C’est le pays le plus pauvre de l’Occident. L’espérance de vie y est la moins élevé. Le revenu moyen des russes varrient de $300 à $600 par mois. La chute des revenus pétroliers et des autres revenus d’exportation obligera le pays à utiliser ses réserves pour acheter des biens importés.

        Les réserves monétaires d’un pays n’ont rien à voir avec la profitabilité de l’industrie pétrolière. Les revenus gouvernementaux, tirés de l’extraction pétrolière et d’autres minéraux et métaux, vont fondre au soleil et l’état russe aura des difficultés à répondre à ses obligations. Le marché monétaire russe est trop petit pour satisfaire les besoins d’emprunt de l’état. Poutine devra se rendre en Arabie saoudite pour demander pardon à genoux pour avoir déclenché cette guerre commerciale inutile.

      5. spritzer dit :

        Et les autres producteurs n’ont pas ces mêmes problèmes vous pensez ? Si le pétrole coûte moins cher à produire en Arabie Saoudite, les Arabes ont autrement plus de dépenses à rencontrer. Les Russes font leur budget avec un prix de $40 le baril. Il doit être à combien pour que les Saoudiens puissent payer leurs facture ? Poutine n’a pas souvent fait des erreurs, et s’il n’attendait pas le coronavirus, les effets sur l’économie seront ressentis par tous les pays et la Russie ne sera pas pire que les autres.

  34. Groot Tree dit :

    Si seulement les gouvernement prenaient le problème des changements climatique aussi sérieusement que celui de la COVID-19, on serait pas mal plus avancé aujourd’hui!1!!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :