Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

La question ne cesse de revenir ces jours-ci dans ma boîte de courriels et sur mon fil Twitter. En voici une version : «Je ne connais pas toutes les règles des primaires américaines mais serait-il trop tard pour le gouverneur de l’État de New York de se présenter aux primaires démocrates?» J’ai l’habitude de répondre aux questions polies, mais je dois avouer que je n’ai pas eu la force de surmonter l’irritation que celle-ci m’inspire. N’est-il pas déjà assez clair que Joe Biden sera le candidat démocrate à l’élection présidentielle de 2020? Mais bon, comme Christopher Cuomo a posé la question à son frère Andrew lundi soir sur CNN, j’y répondrai, et ce, même si l’intéressé a dit et répété qu’il n’avait aucunement l’intention de briguer la présidence.

Comme nous vivons une réalité qui ressemble à de la science-fiction, permettez-moi d’évoquer un scénario qui pourrait mener Andrew Cuomo à la présidence (ou peut-être à une défaite humiliante contre Donald Trump). Le scénario aurait comme point de départ un mot-clic et un compte Twitter qui sont apparus à la faveur de ces points de presse quotidiens sur le coronavirus où le gouverneur de New York étale de grandes qualités de leader en temps de crise : #DraftCuomo et @DraftCuomo2020.

Que signifie le mot «draft» dans ce contexte. Il s’agit d’un mouvement pour encourager une personne à briguer une fonction électorale. Alors qu’il était également gouverneur de New York, le père d’Andrew Cuomo, Mario, avait lui-même fait l’objet d’un tel mouvement après l’abandon de Gary Hart lors de la course à l’investiture démocrate de 1988. Grand orateur devant l’Éternel, Mario Cuomo avait fait rêver l’aile progressiste de son parti lors d’un discours mémorable lors de la convention démocrate de San Francisco en 1984.

Le mouvement en faveur d’une candidature d’Andrew Cuomo ne s’explique pas seulement par l’intelligence, la compassion et le réalisme que le politicien de 62 ans manifeste lors de ses conférences de presse. Il témoigne également de l’incertitude que continuent à nourrir bon nombre de démocrates à l’égard de Joe Biden.

Or, pour que le mouvement en faveur d’Andrew Cuomo permette à celui-ci d’arracher à l’ancien vice-président l’investiture démocrate, il faudrait que les délégués à la convention du parti ignorent les résultats des primaires ayant eu lieu ou à venir, et qu’ils choisissent le gouverneur de New York à la place du gagnant de la course. Logique? Possible? Non!

Je n’ose même pas évoquer la seule circonstance où une telle chose pourrait se produire, car les nouvelles macabres sont déjà assez nombreuses.

Je soulignerai cependant un phénomène presque constant dans la vie politique américaine : les politiciens pour lesquels les Américains ont soupiré en disant «Ah! si seulement, il était candidat» ont souvent déçu. L’exemple le plus célèbre est celui d’Edward Kennedy, convaincu par un draft movement de se porter candidat à l’investiture démocrate contre le président sortant Jimmy Carter. Or, à la veille de l’annonce officielle de sa candidature, il avait été incapable de répondre clairement et intelligemment à la plus simple des questions, soulevée par le journaliste de CBS Roger Mudd, le 4 novembre 1979 : «Pourquoi voulez-vous être président?»

Le général à la retraite Wesley Clarke est un autre exemple. Après avoir fait l’objet d’une campagne en faveur de sa candidature à l’investiture démocrate en 2003, il avait trébuché dès la première journée de sa campagne en offrant une réponse confuse sur le bienfondé de la guerre en Irak. Il ne s’était guère amélioré par la suite.

Mais revenons aux Cuomo, de drôles de moineaux, de père en fils. Le 19 décembre 1991, Mario Cuomo avait loué un avion pour se rendre au New Hampshire et officialiser sa candidature à l’investiture démocrate pour l’élection présidentielle de 1992. Il avait déjà acquis le sobriquet «Hamlet sur l’Hudson» en raison de ses atermoiements sur le sujet. L’avion l’attendait sur le tarmac de l’aéroport La Guardia. Les moteurs étaient en marche. Il a fini par décider de ne pas le prendre et de renoncer à une candidature.

En 2015, le journaliste Michael Shnayerson a consacré à Andrew Cuomo une excellente biographie – The Contender -, en prévision de la candidature éventuelle du gouverneur de New York à l’investiture démocrate pour l’élection présidentielle de 2016 ou celle de 2020. J’ai interviewé l’auteur pour un portrait du gouverneur soudainement auréolé. Je n’ai pas inclus dans mon article une des raisons pour lesquelles Cuomo n’a pas brigué la présidence en 2020 selon Shnayerson.

Pendant deux mandats et demi à titre de gouverneur, Andrew Cuomo a dû composer à Albany, capitale de l’État, avec l’une des cultures politiques les plus corrompues des États-Unis. Et il a pris des décisions qui le feraient très mal paraître si elles étaient examinées de près par la presse nationale et ses adversaires républicaines. L’une de ces décisions a notamment scandalisé l’ancien procureur fédéral de New York Preet Bharara.

Intelligent et réaliste comme il l’est, Andrew Cuomo doit être parfaitement conscient de cette dimension.

P.S. : Chris Cuomo semble avoir attrapé le virus :

(Photo Bureau du gouverneur de New York)

85 réflexions sur “Président Cuomo?

  1. Mouski dit :

    C’est trop tard pour le mieux. Excellent article monsieur Hétu. Vous nous comblez, nous en comprenons plus.

  2. Pierre S. dit :

    ————————-

    N’importe quel imbécile ramassé au coin d’une ruelle serait meilleur que l’andouille Trump …
    Même le pathétique et diminué Jos Biden aurait l’air d’un très grand président en 2020 ….

    Alors nul doute que Andrew Cuomo serait un formidable antidote pour se débarrasser du virus Trump.
    Mais aura t’il le gout de passer 8 ans de sa vie à ramasser la merde de l’autre abrutit?
    Rien n’est moins sur.

    Déjà qu’il la ramasse à temps plein présentement à New York !!!

    1. lanaudoise dit :

      Même Doug Ford m’ébahit. N’est plus la pâle copie de Boris Johnson et Donald Trump. C’est dire.

  3. Alexander dit :

    Toujours l’art de diviser. Cuomo ne fera pas un Bloomberg de lui-même.

    On garde ça simple. Biden candidat démocrate, avec une co-listière féminine de haut calibre comme lieutenant.

    On s’attaque à la pandémie en grande priorité avec Pelosi et le Congrès en support et on se montre critique de toutes les niaiseries de Trump sur toutes les tribunes possibles.

    On lui remet sur le nez coup sur coup toutes les mauvaises décisions et citations aberrantes des derniers mois et leurs conséquences sur la sécurité nationale.

    1. Guy Pelletier dit :

      @Alexander

      Exact, rien n’empêcherait le président Biden de se donner une vice présidence forte et progressiste comme l’a fait George W. Bush avec Dick Cheney à la vice présidence qui dirigeait réellement les États-Unis.

      1. jcvirgil dit :

        @Guy Pelletier

        Dans cet exemple , c’est plutôt Cheney qui s’est donné un pantin comme président pour passer sous le radar avec ses projets maléfiques.

  4. Pierre S. dit :

    ——————

    Ceci dit si l’andouille Trump évoque lui même Cuome comme candidat
    c’est qu’il a l’assurance qu’il y a suffisamment de merde à sortir pour saboter sa candidature .

    1. Madalton dit :

      Vous m’avez devancé. Trump craint Biden comme opposant.

  5. ddescarreaux dit :

    Pour ceux et celles qui veulent lire l’article du FT « L’une de ces décisions a notamment scandalisé l’ancien procureur fédéral de New York Preet Bharara.» sans débourser et en toute légalité, il est disponible à la BANQ (http://numerique.banq.qc.ca/)

  6. Danielle Vallée dit :

    De toute manière j’entends dire que Cuomo n’a pas le caractère très facile et que les relations sont plutôt bouillantes dans son entourage. On s’invente des héros dans des temps de crise. (Mueller, Mattis, Schiff’, et bien d’autres)
    Si Biden a des gouverneurs (New York, Californie, etc…) avec lesquels il s’entend très bien, ça aidera tout le monde.

  7. Il s’agissait d’une question que je me posais. Bien contente de ne pas vous avoir irrité en la posant…

    En effet, pour moi Biden n’est pas le meilleur candidat, de là cet espoir de voir quelqu’un d’autre devenir candidat qui ne ferait qu’une bouchée de 45. Mais bon, votre article que je trouve excellent d’ailleurs, me ramène à la réalité en m’éclairant davantage et m’apprend que Cuomo a des squelettes dans son placard…

    PS: son frère Chris est atteint du COVID-19 mais se porte bien.

    1. chicpourtout dit :

      Ah… cette question de « squelettes dans le placard »… mais qui est donc à ce point « parfait »…
      Ils ont en ce moment le pire dirigeant de l’histoire. On ne calcule plus ses agressions sur les femmes, ses mensonges, ses faillites, ses relations discutables, etc. il est pourtant bien là…
      Est-ce que les petites failles de M. Cuomo sont à ce point si « épouvantables » et « scandaleuses »… Mais ultimement, je comprends… elles feraient bien les « choux gras » des parties adverses et de certains… Bien dommage…

  8. Pierre S. dit :

    ————————

    Chris Cuomo infecté par la COVID-19
    Compter sur l’andouille Trump pour se réjouir de cela.
    Poussera t’il l’odieux jusqu’à s’en réjouir publiquement ?
    Je n,en serait même pas surpris.

    1. Gilbert Duquette dit :

      @ Pierre S.

      Chris Cuomo je ne crois pas mais si c’était Jim d’Acosta là oui il tweeterait son fiel quotidien sur lui.

  9. jcvirgil dit :

    Cuomo a une qualité absente chez Biden , le charisme ! De plus sa performance actuelle lors de cette crise fait qu’il se démarque nettement et on rêve de le voir dans un débat contre Trump, le tout dépendant évidemment de sa capacité à rallier la population américaine avec un programmé électoral qui se démarque.

    Pour ce qui est des attaques sur son passé. Quel politicien americain n’a pas de squellettes dans son placard ?

  10. Dekessey dit :

    « Mais aura t’il le gout de passer 8 ans de sa vie à ramasser la merde de l’autre abrutit? »

    Quelle question!!
    Je plains le prochain président.
    Il devra composer avec toutes les conséquences: réunir le pays divisé comme jamais et re-tisser les liens de confiance avec le reste de la planète. Mais le pire sera de composer avec le déficit gargantuesque, et une éventuelle dépression économique. Cela entraînera des mesures drastiques et des choix difficiles, qui le rendra fort impopulaire.

    1. Françoise dit :

      Hier soir à Cuomo Live à 21:00 à CNN j’ai constaté qu’Andrew y allait un peu plus mollo avec ses réponses concernant l’andouille orange. Il a fallu qu’il se mette à genoux pour obtenir un peu d’aide pour les malades et c’est exactement ce que l’idiot du village voulait… à genoux mon ti lou…..

  11. Toile dit :

    10-4. merci pour vos lanternes éclairantes

  12. treblig dit :

    ( d’après le NEW York times)

    M. Cencinni a passé le test de dépistage. Si le test était gratuit, la visite à l’urgence ne l’ était pas. Un facture de 1 622$ à payer immédiatement de sa poche. Et M.Cencinni est assuré.

    1. lechatderuelle dit :

      treblig eh ben…. le 1200 $$ envoyé par trump ne sert même pas à se tester…..

      Bravo……

  13. Apocalypse dit :

    Après quatre(4) ans, Donald Trump a sans doute cinq-cents(500) prises contre lui et lorsqu’on parle d’une candidature qui serait nettement, nettement mieux, mais qui a une(1) prise contre elle, les gens se disent, cette candidature est cuite devant Donald Trump, tout simplement hallucinant le manque de jugement qu’on observe dans notre société 😢😢😢.

    Donc, ça prend une candidature parfaite pour espérer battre le président le plus imparfait qu’on puisse trouver dans … l’univers: wow, oh wow!

    On s’entend que M. Cuomo ne sera pas candidat, mais plusieurs ont de sérieux doutes sur Joe Biden et pour un, je les comprends; comment se fait-il qu’on ait pas réussi à trouver une bien meilleure candidature?

    1. el_kabong dit :

      @apocalypse
      « … comment se fait-il qu’on ait pas réussi à trouver une bien meilleure candidature? »

      P.q. ceux qui comptent vraiment i.e. les gens qui votent aux primaires des usa (et non les commentateurs anonymes d’un blogue) ont choisi Biden… c’est simple, hein?

    2. Loufaf dit :

      Je suis d’ accord avec vous Apocalypse, comme il semble que ce sera Biden le candidat choisi pour la présidentielle…..Biden peut-il chasser la mafia de la MB? Seul, certainement pas. Cependant, entouré d’ une équipe solide et compétente qui le conseillerait adéquatement, yes he can! Je pense que les Américains en ont assez du chaos.

  14. Pierre S. dit :

    ———————

    J’ai nettement l’impression que pour se débarasser de l’andouille ca va prendre un HÉRO ….
    depuis 4 ans, le trade mark de POTUS a été gravement altéré … et les institutions bafoué allègrement.
    Et le chaos engendré par cette pandémie favorise tellement l’actuel président qui a le spotlight pour lui seul
    Et même si c est une grosse merde débile … et bien les gens ne voit que lui et peuvent bien se pincer
    le nez un autre 4 ans. sans égard aux conséquences désastreuses de reconduire ce débile
    à la présidence.

    ce type de désastre a un effet tres pervers … il aide les politiciens véreux a supprimer amicalement
    les droits individuels et donner aux gouvernement des pouvoirs exagérés … et dans les mains d un fou furieux
    comme l’andouille c’est dangereux.

  15. Gilbert Duquette dit :

    Parlant des frères Cuomo, Cris a été diagnostiqué avec le Covid-19

  16. Igreck dit :

    HS
    Bolsonaro rex, le dinosaure ! Voilà où conduit la dérive de la Droite extrême ! Les Brésiliens casquent !
    https://www.lapresse.ca/international/amerique-latine/202003/31/01-5267277-coronavirus-au-bresil-bolsonaro-de-plus-en-plus-isole.php

    1. jcvirgil dit :

      Bolsonaro le rat extrémiste n’est pas arrivé seul su pouvoir
      .Il a été grandement aidé par les charognards américain comme l’a été Pinochet avant lui.

      C’est le genre de dirigeants qu’ils adorent engraisser psr derrière pour faire main basse sur les richesses d’un pays.

  17. lechatderuelle dit :

    ah les saveurs du mois….

    fascinant de voir comment ça marche …. Cuomo ne fait que sa job… rien de plus… et les gens se pâment….

  18. Gilles Morissette dit :

    Excellente chronique que je partage à 250%.

    Le monde politique est rempli de « sauveurs » qu’on voyait occuper de très hautes fonctions comme président ou premier ministre et dont la « balloune » s’est dégonflé à la première tempête.

    Cuomo a probablement quelques squelettes dans son placard et soyons certain que ses adversaires ne manqueront de les exploiter.

    Avoir du charisme ne suffit pas à faire un bon politicien. Il ya des politiciens qui avaient peu ou pas de charisme ni envergure mais qui se sont avérés de « vrais leaders » en temps de crise.

    Qui aurait crû que François Legault serait capable de faire preuve d’un « tel leadership » en cette période trouble en inspirant confiance comme il le fait actuellement.

    Cupomo fait une « job » remarquable avec ce qui se passe à NY ,et ce, malgré toutes les embûches que le Gros Enfoiré place sur son chemin.

    Il faudra se faire à l’idée. Biden sera choisi candidat démocrate. Il affontera Tiny Brain pour le meileur et le pire.

    Voilà la réalité qu’elle plaise ou non à certains.

  19. Mario Dupuis dit :

    Merci pour la precision de l’information. N’empeche qu’il est plus charismatique que le petit, petit orange. (Je le precise pour ne pas le comparer avec le GRAND ORANGE des defunts Expos de Montreal.)

  20. FlorentNaldeau dit :

    Je crois qu’interviennent aussi des contraintes liées à la procédure de vote à la convention; si je ne me trompe, au moins au premier tour les délégués sont contraints selon les règlements de voter pour le candidat sous la bannière duquel ils ont été choisis. Au point où si certains intervenaient sur le parquet pour accorder leur vote à un candidat conscrit comme AC, le chef de la délégation de l’État n’en tiendrait aucun compte et rapporterait à la présidence des débats les résultats officiels établis comme suite à la primaire. Alors si JB recueille dès le premier tour le nombre de délégués nécessaire, la question ne se posera même pas (reste à voir comment le parti terminera le processus des primaires; plusieurs États doivent plancher sur des systèmes de vote entièrement postal ou électronique plutôt qu’en personne.

    De plus, je me répète, si AC acceptait qu’un tel mouvement soit lancé en sa faveur il aurait l’air d’abandonner son État au moment où celui-ci a le plus besoin de lui, ce qui donnerait une très mauvaise impression d’opportunisme crasse. Il faudra en effet plusieurs mois ou même des années pour que NY se remette de l’épisode en cours.

    Il est possible que sa gestion de la COVID-19 permette à AC de redorer son blason et de replâtrer certains aspects beaucoup moins reluisants de son bilan des dernières années. Mais ce sera pour 2024 à mon avis, pas pour novembre prochain. À moins que JB fasse fi des considérations de couleur et de genre et le recrute comme deuxième membre du ticket Démocrate.

  21. Apocalypse dit :

    @lechatderuelle – 12:50

    Effectivement, M. Cuomo fait sa job, mais les gens ne peuvent s’empêcher de comparer avec celui qui ne l’a fait pas et se disent, il me semble qu’on serait bien, bien mieux avec M. Cuomo à la Maison-Blanche et on les comprend!

    1. jcvirgil dit :

      Il fait sa job ,on s’entend , mais personne ne peut lui enlever qu’il la fait de facon remarquable, avec un leadership que plusieurs doivent lui envier.
      Il est rien de moins à mon avis que le politicien de l’heure aux USA.

  22. Igreck dit :

    Attendons de voir le sacré ménage que le COVID-19 fera non seulement aux Zétats mais sur l’ensemble de notre si petite planète.
    https://www.lapresse.ca/arts/litterature/202003/30/01-5267194-la-pandemie-declencheur-de-lesprit.php

    1. Louise dit :

      Igreck

      Merci pour la référence. C’est très intéressant et tellement vrai.

  23. Pierre S. dit :

    ————————-

    D’ailleurs au rythme ou ca s’accélère aux USA qui dit que Trump ou même Biden seront encore en bonne santé ou
    même vivants au mois de novembre ???? On parle quand même de deux homme dans la clientèle à risque
    dans le contexte de cette pandémie.

    1. ddescarreaux dit :

      Mais ils auraient accès très tôt à la fine pointe de la médecine.

  24. onbo dit :

    J’ai remonté la piste du journaliste Michael Shnayerson en lien avec Andrew Cuomo sur le Net. Ça part sur les chapeaux de roues avec le NY Post et le Daily Mail (ça promettait!) et effectivement ça aboutit au NYT. La Commission Moreland. Beaucoup de pression et d’influence de Schwartz, le bras droit de Cuomo. Enfin… du pas jojo. De quoi comprendre que Andrew Cuomo se retiendra tout à fait de regarder vers la Présidence…

  25. monsieur8 dit :

    « il faudrait que les délégués à la convention du parti ignorent les résultats des primaires ayant eu lieu ou à venir ».

    Et si on va vers un convention contestée?

    J’avais cru comprendre que si un deuxième tour était nécessaire, on remettait les compteurs à zéro. Dans ce cas, les délégués déjà désignés pouvaient changer leurs choix.

    Je pensais qu’en cas de nomination contestée, n’importe qui (même un candidat « tiers ») pouvait gagner.

    Je suis dans le champ?

    1. spritzer dit :

      @monsieur8

      Même dans une convention contestée ce serait ignorer les résultats des primaires que d’y aller avec un candidat sorti d’un chapeau qui aurait évité tout le processus de la campagne.

    2. el_kabong dit :

      @monsieur8

      Il semble que ce soit une seconde nature chez les bernie-bros de chercher une façon anti-démocratique de détourner les résultats démocratiques des primaires… comme en 2016 lorsque Bernie demandait que les super-délégués contournent les résultats démocratiques (défaites par près de 3M de votes) des primaires pour lui octroyer la nomination qui lui était due…

  26. Gilles Morissette dit :

    HS

    Sondage Leger sur la pandémie au Canada et aux USA.

    Remarquez le taux de satisfaction de Legault à la question CTC10. Même Trudeau a un taux de satisfaction de 70% (60% au Québec)

    https://leger360.com/wp-content/uploads/2020/03/COVID-19-TRACKING-31-MARS-2020-FR.pdf

  27. Olesya dit :

    Si Chris a le virus, ça pourrait peut-être mettre CNN en quarantaine. L’Amérique s’en porterait beaucoup mieux…

    1. Bartien dit :

      Idiot

    2. Bartien dit :

      @Daniel A

      Toujours d’accord avec votre ami le troll???

      1. Daniel A. dit :

        @Bartien

        J’étais d’accord avec Olesya lorsqu’elle a affirmé que la Chine cachait les vrais chiffres. Et si elle répète que la Chine nous cache la vérité, je vais encore être d’accord avec elle.

        C’est quoi votre problème? Est-ce que vous me parlez parce que vous n’avez pas d’amis?

      2. Bartien dit :

        Non, mes amis n’ont pas besoin de mettre un sac de papier sur la tête!!

      3. Daniel A. dit :

        @Bartien

        À lire vos commentaires et vos attaques non fondées, vous ne devez pas avoir beaucoup d’amis.

      4. Bartien dit :

        Merci de vous en soucier mais je vous assure que je ne manque pas d’amis.😉
        Sur ce je vous laisse aller discuter avec votre nouvel ami ciao ciao

      5. Daniel A dit :

        Dans ce cas, dites à vos amis de se mettre un sac sur la tête. Je suis certain qu’ils ne voudraient pas que ça se sache qu’ils sont amis avec vous.

      6. Bartien dit :

        Ahahah.. merci
        Je vous souhaite un beau futur avec votre nouvel ami.

      7. constella1 dit :

        Bartien et Daniel A
        HahahaJe vous conseille de relire vos répliques successives car moi j’ai ris un bon coup à le faire
        Allez on se donne la main? Oups pas pour le moment🤫
        Ah ce maudit virus 😉

    3. Gilles Morissette dit :

      @Oleysa (31/03/2020à 13:16

      Ben plate pour vous, cher troll, mais il peut faitre son émssion de chez lui, en confinement.

      Il le spécifie d’ailleurs dans son message mais comme tout bon « troll » qui se respecte, vous êtes probablement un analphabète fonctionnel ce qui veut dire que vos capacités de compréhension d’un texte pourtant simple sont limitées, TRÈS LIMITÉES.

      Vous êtes la preuve vivante que la stupidité , comme le soulignait si bien Einstein, n’a pas de limite.

      Ne lâchez pas. Vous êtes tellement doué.

      1. Rachel Taillon dit :

        @Gilles Morissette
        De son sous-sol, où même son chien ne peut aller…ça me surprendrait. Qu’il se repose ça lui fera du bien et à nous aussi

      2. el_kabong dit :

        @rachel taillon et alesya

        Vous savez, personne ne vous oblige à écouter cnn; de la même façon que je n’écoute jamais votre préféré faux noise (à moins que ce ne soit rt)…

      3. Gilles Morissette dit :

        @rachel Taillon (31/03/2020à 13:40)

        Ce qui nous ferait du bien à tous c’est que les sales enfoirés de « troll » dans votre genre prennent un « break ».

        Je suppose que c’est trop demander !!

  28. chrstianb dit :

    Excellent billet M. Hétu!

    Tenez, pour vous gang, un HS, sur Science Presse :
    Sauver l’économie ou sauver des vies: les leçons de 1918

    Selon une analyse publiée le 26 mars par trois économistes américains, ce sont « les pandémies qui dépriment l’économie, pas les interventions de santé publique ».

    Leur analyse pourrait être vue comme une réponse à un argumentaire qui a beaucoup circulé ces dernières semaines aux États-Unis, à l’effet que les politiques de confinement généralisées, parce qu’elles mettent à mal l’économie, seraient « un remède pire que le mal » qu’est la Covid-19. Or, c’est plutôt le contraire, écrivent ces trois économistes: si la grippe espagnole de 1918 doit servir de modèle, ce sont les villes qui sont intervenues le plus vite et le plus agressivement (distanciation sociale, isolement, quarantaine, hygiène publique) qui ont connu tout de suite après « une augmentation relative de l’emploi manufacturier, de la production manufacturière et des avoirs des banques », dès 1919

    Ce qui veut dire que démarrer l’économie au plus sacrant comme veut le faire trump et compagnie sera un bon moyen de prolonger la crise économique.
    Mais qui écoute les experts et les scientifiques dans cette maison de fous qu’est devenue la maison Blanche?

    1. constella1 dit :

      Christianb
      Très éclairant merci bcp pour l’info
      Qui écoute les experts et scientifiques ds ce cette maison de fou j’ajouterais Et qui dans ce pays ou Amérique profonde finalement écoute ces gens?
      Ils se tournent plutôt vers les églises et leurs révérends
      J’oubliais et les guns ( service essentiel en temps de crise pandémique )
      Un gun ça te tue un virus en moins de deux tout le monde sait ça!!

    2. Rachel Taillon dit :

      @ Gilles Morissette 31 Mars 15.55h
      On reste calme et poli M . Morissette, surprenant qu’on laisse passer des commentaires comme celui-ci sur ce blogue.

      1. Gilles Morissette dit :

        @Rachel Taillon (31/03/2020 à 17h59)

        Je suis poli avec les gens qui méritent de l’être.

        Par contre, je n’ai aucun et je dis bien AUCUN respect ni tolérance pour les trolls.

        Donc, si mes propos vous dérangent, TANT PIS. Je n’en ai rien à cirer.

        J’imagine que vous savez ce qu’il vous reste à faire.

        En passant, bravo (!) pour la « compassion(!) » envers Chris Cuomo,

        On reconnait bien là le « comportement » des adorateurs de la secte de Tiny Brain. Il serait fier de vous !!

  29. mazou884 dit :

    On se souvient de Rudy Giuliani, héros de New York après 9/11 en 2001. Imaginez-le président! Comme on dit en anglais : ‘food for thought’

    1. spritzer dit :

      @mazou884

      C’est justement le processus des primaires qui avait permis de crever la balloune de Giuliani.

  30. Apocalypse dit :

    @chrstianb – 13:23

    Merci pour l’info!

    Effectivement, les mesures de confinement sont la chose à faire et tant que le nombre de cas de gens infectés ne diminuera pas drastiquement, il faut continuer avec la même stratégie, mais il y a un MAIS, lorsque ce nombre diminuera drastiquement, il faudra repartir la machine et accepter un risque sinon l’économie en panne va devenir de plus en plus problématique et coûter (bien) des vies de d’autres manières. Cette crise va coûter des dizaines, peut-être quelques centaines de milliards que nous n’aurons pas pour faire autre chose et ça pourrait dire bien des pertes de vies à moyen et long terme.

    Pour l’instant, M. Legault fait du bon travail, mais il est probablement encore dans la partie facile, ça risque de devenir pas mal plus difficile dans quelques semaines et on verra quelle genre de pointure est notre premier ministre.

  31. titejasette dit :

    Momment de détente entre deux frères

  32. Pascale Vaillancourt dit :

    C’est surtout la nouvelle que Chris Cuomo est malade qui me rend triste. J’adore ce type, je le regarde tous les soirs pendant que nous soupons (oui, nous soupons rarement avant 21h chez moi)

  33. Apocalypse dit :

    @Gilles Morissette – 13:13

    ‘Remarquez le taux de satisfaction de Legault à la question CTC10. Même Trudeau a un taux de satisfaction de 70% (60% au Québec).’

    Le taux de satisfaction envers M. Legault (95%) est ridicule, tout autant que le 60% de M. Trudeau.

    95% veut dire qu’il faut du travail exceptionel, sérieusement? Il fait du bon travail, peut-être plus dans le genre 80%.

    Pour M. Trudeau, les problèmes qu’affrontent Ottawa sont plus difficiles que ceux que doit affronter M. Legault. M. Trudeau doit traiter avec toutes les provinces et avec les autres pays de la planète et ne contrôle donc pas toutes les variables, loin s’en faut, alors que M. Legault décide quelque chose et ça se fait, personne ne peut le contredire et l’empêcher de faire ce qu’il décide.

    M. Legault a aussi l’avantage de très maitriser la langue française et M. Trudeau parait souvent mal avec un français hésitant, à la recherche de ses mots.

    Cela dit, 70-75% pour M. Trudeau est sans doute plus juste.

    1. gl000001 dit :

      En temps de crise grave, 90% c’est la norme. En bas de 70%, c’est un échec.
      50% pour DT, c’est se faire sortir à grand coups de pied au cul qu’il mérite !!

  34. Apocalypse dit :

    @Olesya – 13:16

    Apparemment, il va falloir parler de ‘Trolls’ au pluriel 😢.

    Le propre des ‘trolls’, un déclaration péremptoire sans aucune argumentation.

  35. Pierre S. dit :

    ——————-

    Effectivement , à l’instar de Rudy, plusieurs crapules profitent des grands moments de malheurs pour
    tirer leur épingles du jeu et redorer leur image .. particulièrement les manipulateurs et les fraudeurs notoires.

  36. Pierre S. dit :

    ———————

    Oleysa …

    Comment tu trouve la gestion de la crise par Trump ?
    Tsé le gars qui serrait de mains y a deux semaines, qui voulait tout répouvrir à Pâques et qui
    a présentement de la misère à lire les notes de plus de 25 mots lors de ses allocutions
    quotidiennes.

    Tsé le gars qui trouve de 200 000 morts signifi qu’il vait une vrai bonne job. Que des morts c est déplaisant.
    Oh oui, également que sans lui il y aurait plus de deux millions de mort mais qui …. à date, n,a pratiquement pas
    adressé la moindre compassion et les moindres sentiment bienveillant à l’égard des familles des victimes
    de ces morts DÉPLAISANT qui pourrait bien lui couter 4 ANS DE PLUS À L’ABRIS DE LA JUSTICE

    1. Olesya dit :

      @Pierre S. Trump a été pourri, clairement le pire gestionnaire de crise que j’ai jamais vu. Macron et le gros en Angleterre n’ont pas fait mieux. Que voulez-vous, les grands leaders comme Vladimir Putin ne court pas les rues.

      1. Benton Fraser dit :

        C’est vrai que les grands dictateurs comme Putin ne court pas les rues… heureusement!

      2. Daniel A. dit :

        Hey Bartien

        Pourquoi tu réponds pas à Olesya? Attends-tu que tes amis te disent quoi répondre? Ah c’est vrai, ils doivent être gênés de te parler.

        p.s. à Olesya
        Je vous ai appuyé une fois pour votre commentaire sur les mensonges de la Chine. Vous n’avez pas mon vote pour votre opinion sur Putin. Il est pire que les Chinois. 2,337 cas et 500 morts. Une vraie farce.

      3. Pierre S. dit :

        —————————-

        la sortie de la pandémie pourrait être très pénible pour Vlad la Poutine
        qui, comme tout ses prédécesseurs n,a aucune considération pour la vie
        et les droit civils de ses camarades.

        Soyons franc… dans le g 20 …. Trudeau aura p-e le meilleur bilan.

      4. Gilles Morissette dit :

        @Oleysa 931/03/2020 à 14:46)

        Putin un vrai leader »?

        WTF. Allez donc demander aux familles des opposants qu’il a fait éliminer. emprisonner, torturer, etc. ce qu’ils pensent de votre gourou.

        Je suis à peu près certain qu’ils pourraient vous donner un point de vue « différent ».

        Si on pouvait avoir accès aux données réelles, on s’apercevrait qu’il n’est pas si « un grand leader » que ça.

        Mais bon, c’est probablement trop vous demander de faire une telle réflexion qui dépasse de loin, de TRÈS TRÈS LOIN, vos capacités intellectuelles.

        Comme on dit: « vous ne pouvez donner ce que vous n’avez pas. »

        Meilleure chance la prochaine fois, le « troll »

  37. FlorentNaldeau dit :

    @monsieur8, 13h13
    Si je me rappelle bien (cela semble déjà une éternité), avant que la COVID-19 n’applique les freins au processus des primaires, l’impulsion donnée à JB par les derniers résultats et les projections pour les États à venir lui aurait permis d’amasser suffisamment de délégués pour l’emporter au premier tour. Ce ne serait donc pas une convention contestée (i.e. lorsqu’aucun candidat ne s’y présente en ayant dépassé le seuil nécessaire pour la victoire).

    @Apocalypse, 13h44
    Entièrement d’accord avec les nuances que vous faites quant aux différences entre les moyens et défis qui se posent au niveau provincial par rapport à ceux au niveau fédéral. L’intervention est plus simple et directe pour une province qui ne doit tenir compte que de sa propre juridiction et n’a pas à coordonner avec d’autres pays ou provinces (en faisant tout effort nécessaire pour ne pas marcher sur les orteils toujours hypersensibles des premiers ministres provinciaux).

    Pour ce qui est de Chris Cuomo, peut-être que j’ai rêvé hier soir mais il me semble qu’il a déjà commencé à diffuser depuis la maison.

  38. Pierre S. dit :

    —————————

    AMEN ….

    Le dernier VRAI président américain Barrak Obama vien de déclarer que l’andouille Trump
    a rejeté les avertissement sur l’arrivé de la pandémie comme il nie les effets des changements
    climatiques …..

    Berf il ne nous apprend rien, à savoir que Trump est un négligeant, un incompétent et qui met
    les américains en grave danger présentement …… Sauf qu’il est un des rares dignitaires américains
    à le dire publiquement.

    ENFIN UN POTUS QUI SE LÈVE.

    1. Danielle Vallée dit :

      Ah, bien sûr tout ça c’est la faute aux démocrates.
      On l’attendait celle-là :

      Senate Majority Leader Mitch McConnell suggested on Tuesday that the impeachment trial of President Donald Trump distracted the US government from the growing coronavirus crisis in China.

      Trump pouvait pas travailler pendant son « impeachment » il passait ses journées à regarder la télévision et à twitter.
      En quoi c’est différent de sa vie de tous les jours???

      1. Pierre S. dit :

        ———————-

        C’est sur que si ce gouvernement avait pas tant travailler
        à sauver le cul d’un criminel pour le reconduire comme président les USA
        serait possiblement en meilleure posture.

        par contre, fait à l’appuis, l’andouille Trump a commenté à souhait la venus de cette
        pand.mie en la ridiculisant et en faisant de l’aveuglement volontaire et en contredisant
        jusqu’à hier les scientifiques compétents à ce sujet …

        Dites donc au croté McConnel d’aller piquer une jasette avec M Fauci.

  39. Pierre S. dit :

    ———————————

    AHHHHHHHHHHHHHH

    À ce compte la ce gros imbécile a été distrait depuis 3 ans et demi par sa réélection.
    M McConnell est vraiment une saloperie d’ordure. une vrai merde.

  40. Apocalypse dit :

    @FlorentNaldeau – 14:15

    ‘Pour ce qui est de Chris Cuomo, peut-être que j’ai rêvé hier soir mais il me semble qu’il a déjà commencé à diffuser depuis la maison.’

    Vous avez raison!

    Je l’ai vu dans une vidéo ce matin où il échangeait avec Dom Lemon et il était chez lui.

  41. Apocalypse dit :

    @Olesya – 14:46

    ‘Que voulez-vous, les grands leaders comme Vladimir Putin ne court pas les rues.’

    🤣🤣🤣

    Les grands leaders, ça ne court tellement pas les rues qu’ils n’en ont même pas un en … Russie!

  42. FlorentNaldeau dit :

    @Apocalypse, 15h01

    Merci de la confirmation. Il me rassure de savoir que je ne suis pas tout à fait gâteux.

    À noter que quelques autres journalistes de CNN ou de PBS font de même et sont interviewés ou animent leur émissions depuis la maison, Jake Tapper par exemple; dans son cas je n’ai pas entendu dire qu’il avait la COVID-19 ou s’il y avait une autre raison.

  43. Boozadvisor dit :

    Superbe billet Monsieur Hétu!
    J’aime ça quand vous nous montrez un peu de votre irritation très justement basée sur des faits!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :