Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Je ne me souviens pas de la dernière saloperie qui m’avait poussé à me débrancher de Facebook, Instragram et autres patentes à gosses de l’empire de Mark Zuckerberg. Je savais bien que mon geste était futile, mais je ne voulais d’aucune façon cautionner les mensonges et tromperies d’une entreprise qui s’enrichit en aidant les Rodrigo Duterte de ce monde à se faire élire, en attisant les conflits dans le monde, en vampirisant les médias traditionnels et en exploitant la crédulité de ses utilisateurs.

N’étant pas l’utilisateur le plus actif sur Facebook, je ne peux pas dire si ma décision m’a rendu plus heureux, comme d’autres l’ont prétendu après avoir pris congé de ce réseau social. Je dois cependant vous annoncer que mon congé prend fin aujourd’hui.

L’idée de renouer avec Facebook me trottait dans la tête depuis un moment déjà. Elle partait d’une question simple : comment un journaliste peut-il suivre aujourd’hui une campagne présidentielle américaine en refusant d’observer lui-même ce qui se passe sur un de ses plus importants champs de bataille?

Au bout du compte, c’est la lecture d’un long article paru dans le magazine The Atlantic sous la signature de McKay Coppins qui m’a convaincu de mettre fin à mon boycottage personnel. Le journaliste y détaille la campagne de désinformation sans précédent que l’équipe de campagne de Donald Trump prépare pour assurer la réélection du 45e président. Une campagne où les messages et publicités diffusés sur Facebook représenteront un des axes les plus importants.

Je cite un extrait du reportage de Coppins illustrant comment Facebook, qui refuse de vérifier l’exactitude des pubs diffusées sur sa plateforme, peut accélérer la dérive autocratique en cours aux États-Unis.

«La philosophe politique Hannah Arendt a déjà écrit que les dirigeants totalitaires ayant rencontré le plus de succès au 20e siècle ont inculqué à leurs disciples ‟un mélange de crédulité et de cynisme”. Quand on leur mentait, ils choisissaient de croire à ce qu’on leur disait. Quand un mensonge était déboulonné, ils prétendaient qu’ils n’y avaient jamais cru et ‟exprimaient ensuite leur admiration pour l’ingéniosité stratégique des dirigeants”. Avec le temps, à écrit Arendt, la propagande incessante conditionnait le gens à «croire tout et rien, à penser que tout était possible et que rien n’était vrai».

Selon Coppins, l’élection présidentielle de 2020 pourrait bien se transformer en «référendum sur la vérité». Et si la vérité perd, j’aimerais bien savoir pourquoi exactement. D’où mon retour sur Facebook. Serai-je moins heureux?

P.S. : Donald Trump et son équipe ne seront évidemment pas les seuls à vouloir utiliser Facebook en 2020. Michael Bloomberg, par exemple, publie lui-même des milliers de pubs sur ce réseau social ces jours-ci. Mais certains observateurs voient une complicité inquiétante entre Mark Zuckerberg et Donald Trump. C’est notamment le cas d’un autre milliardaire, George Soros. Dans une lettre publiée lundi par le Financial Times, ce dernier appelle le conseil d’administration de Facebook non seulement à ne plus accepter de pubs politiques mais également à virer Zuckerberg et Sheryl Sandberg.

Ça, ça me rendrait heureux.

(Photo La Maison-Blanche)

75 réflexions sur “De retour sur Facebook

  1. gl000001 dit :

    Je suis sur Farcebook pour suivre des amis que je ne vois pas souvent. Je suis des pages qui m’intéressent. Des groupes qui parlent de la même voiture que j’ai. Des clubs de marche ou de vélo. Je vois presque jamais de pubs politique. Presque rien sur l’actualité.
    Il faut donc vraiment courir après la désinformation pour la trouver. Si les gens qui en veulent ne l’avaient sur Facebook, ils iraient la chercher ailleurs.
    Pour contrer la désinformation, signalez la publication. C’est plus rapide que de répondre aux épais qui la propagent !

    1. Benton Fraser dit :

      « Je vois presque jamais de pubs politique. Presque rien sur l’actualité.
      Il faut donc vraiment courir après la désinformation pour la trouver. »

      Cou’donc, le moteur de Farcebook ne vous détecte pas comme pigeon!!!

      1. gl000001 dit :

        Ca me (rou)coule comme sur le dos d’un … canard 😉
        Je n’ai pas 50 contacts. Et la très grande majorité ne sont pas des pigeons.
        Ca doit être ça ! Et lorsqu’ils me mettent une pub qui ne m’intéresse pas, je la masque ou la signale. Je fais le ménage.

    2. Pierre Rehel dit :

      Moi c’est pour les recettes de Ricardo 🥴🤣😂🥴🤣😂

      1. Pascale Vaillancourt dit :

        Ha ha :0)

    3. Igreck dit :

      Ce qui est formidable avec cet outil c’est justement ce à quoi il vous sert : garder contact (facilement) avec vos ami.e.s et demeurer au fait de ce qui se trame sur les sujets qui vous intéressent. Ce qui est malsain par contre c’est que cette capacité extraordinaire de mettre des gens en contact est la formation de « chambres de résonance ». Lorsqu’il est question par exemple de Santé ou de Politique, il est essentiel de multiplier nos sources d’information pour avoir l’heure JUSTE. Pour les gens ayant peu de capacité de réflexion, vous savez ces « poor educated », il est tellement facile de les faire tomber dans le panneau !?

    4. Boozadvisor dit :

      J’imagine que ça cible surtout des gens qui aiment des pages à saveur politique. Si vous n’aimez que des pages sur les chats ou la cuisine, vous passez sous le radar.

      1. gl000001 dit :

        « vous passez sous le radar »
        Parfait comme ça. 😉
        Je renforcit mes dogmes (comme dirait Papitibi) sur La Presse, CNN, Radio-Canada, Le Monde … 😉

  2. Je prédis que vous allez être découragé, malheureux voire même devenir dépressif. La politique américaine est déjà très décourageante, Facebook n’arrangera rien! Bonne chance tout de même.

  3. el_kabong dit :

    Les Zuckerberg de ce monde sont les premiers à imposer à leurs propres enfants des limites sévères d’utilisation des réseaux sociaux… c’est dire qu’ils savent à quel point c’est toxique…

  4. Pierre Lesage dit :

    Nous y sommes carrément dans 1984.

  5. Gilles Morissette dit :

    La décision de M.Hétu est fort compréhensible. Comment espérer, en 2020, couvrir une campagne électorale sans avoir recours aux réseaux sociaux comme Twitter, Facebook, Instagram ou autres.

    Tous les formations politiques, tous les politiciens utilisent ces plate-formes pour le meilleur et souvent pour le pire.

    Oui Zickeberg et Sandberg sont deux salopards de la pire espèce. Ils n’ont aucun respect pour la vérité et n’hésitent pas à recourir à de vils tactiques, aux pires mensonges dans la mesure où ça leurs permet de s’en mettre plein les poches.

    Il faut combattre le feu par le feu. Se servir des mêmes armes que son ennemi pour le neutraliser. Avoir recours aux mêmes tactiques, même si ce n’est pas toujours « loyales », pour le déstabiliser.

    Ne pas lui faire de quartier. Viser ses points faibles et les exploiter au maximum.

    Se lancer dans des attaquers personnelles? Pourquoi pas, si ça peut servir la cause. Après tout, la fin justifie les moyens.

    Si les Démocrates ne sont pas prêts à aller jusque là pour gagner, ils méritent une défaite historique en novembtre 2020.

    1. Igreck dit :

      @Gilles
      Très juste ! Trompe a amené le discours politique dans le caniveau… et bien le challenger démocrate devra ne pas avoir peur de se salir !

      1. Igreck dit :

        ou plutôt… la joute politique dans le caniveau…

  6. titejasette dit :

    HS
    « Leon Cooperman says Bernie Sanders is a bigger threat to the stock market than the coronavirus »

    Qui est Leon Cooperman ?

    https://en.wikipedia.org/wiki/Leon_Cooperman

    Comparer un candidat à un virus ? Franchement !

  7. Paul Roux dit :

    Moi aussi, ça me rendrait heureux de voir virés Zuckerberg et Sheryl Sandberg. Cela dit, malgré tous les défauts de leur réseau (comme de Twitter du reste), je continue à y participer, les avantages me paraissant plus grands que les désavantages.

  8. Pierre Lesage dit :

    L’article évoqué par M. Hétu vaut la peine d’être lu… et imprimé, question de saisir davantage sa porté, et moi qui croyais, au débet de l’internet, en l,ouverture d’une nouvelle démocratie participative et citoyenne… Un véritable cadeau de grec.

  9. bloganon dit :

    Monsieur Hétu, vous avez capitulé. Facebook ne vous apportera rien de plus que ce qui circulera forcément ailleurs.

  10. Jean dit :

    Personnellement, je ne suis pas Facebook, Instagram, Twitter, etc. Par contre, les Démocrates n’auront pas d’autres choix que livrer bataille sur le même terrain avec le double objectif de combattre les mensonges le Trump et de proposer leur propre programme.

  11. chicpourtout dit :

    @M. Hétu
    En ayant moi-même toujours refusée d’être sur Facebook (comme Twitter d’ailleurs) je ne peux que vous appuyer. Je peux toutefois comprendre que dans le milieu des médias, être sur cette plateforme comme être sur Twitter allait de soi…
    Avec la tournure des évènements actuels, il y a de quoi se réjouir de pas y être…
    Cette analyse de «The Atlantic» est fort judicieuse…

  12. Igreck dit :

    Parlant médias, ci-joint un article qui parle de séries et de films qui dépeignent (c’est le cas de le dire) le genre de salauds associé à la Crapule-in-chief ! Quelle swamp nauséabonde… et ce sont eux qui grenouillent au sommet de la pyramide amère-Ricaine. Porc country !

      1. Haïku dit :

        Merci pour le lien. Je vais vérifier la série « The Loudest Voice ».

  13. Benton Fraser dit :

    Je n’ai pas de compte Facebook mais ma conjointe, oui.

    Nous avons chacun nos ordinateurs mais il est déjà arrivé que ma conjointe se connecte sur Facebook de mon ordinateur et le problème depuis c’est que je ne peux plus magasiner des cadeaux pour ma conjointe, elle reçoiut alors pleins de publicités dans Facebook sur les articles que je magazine!!!

    1. gl000001 dit :

      🕊️🕊️🕊️ (pas trouvé de pigeon 😉 )

  14. Dekessey dit :

    Facebook, Twitter, Instagram, Youtube, Snapchat, les courriels et tout le net… il n’y a quand même que 24 heures dans une journée!

    Je n’ai que 2 amis FB: Une est loin, l’autre y affiche ses dessins. Ça me suffit.

  15. Benton Fraser dit :

    Comme Facebook/Suckerberg leur a donné la bénédiction de mentir, ça tombe pile dans la nature de Trump, c’est sûre qu’il va en profiter!!!

  16. ddescarreaux dit :

    Falsebook, dites-vous?

  17. titejasette dit :

    Calmez-vous, pour arrêter de vous faire des soucis, voici que FB fait des efforts pour qu’il y ait moins de tripotage des renseignements pour les élections de 2020.

    https://www.cnn.com/2019/06/30/tech/facebook-civil-rights-task-force/index.html

  18. M.Rustik dit :

    J’ai ouvert un compte pour suivre une amie qui était en tour du monde. Depuis qu’elle a terminé, je n’y ai pas encore remis les pieds. Je ne vois pas à quoi peut me servir FB. Instagram, je n’ai pas non plus, mais là, j’y pense un peu… histoire de partager des photos (que je place sur Alamy).

    Serez-vous plus malheureux de retourner sur FB monsieur Hétu? Si vous y trouvez un avantage, je dirais que non. Si c’est pour suivre la pub des élections américaines, vous y trouverez surement votre compte!

    Concernant le mensonge:
    -Plus le mensonge est gros, mieux il passe. (Joseph Gobbels)
    -Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour. (Proverbes yiddish)
    -Un mensonge qui fait ses preuves assez longtemps devient réalité. (Tonino Benacquista)
    -Un mensonge ne peut jamais être effacé. Même la vérité n’y suffit pas. (Paul Auster)
    -Il est plus facile de tromper les gens que de les convaincre qu’ils ont été trompés. (Mark Twain)

    Et concernant cette élection, je présume que Trump et son équipe partagent ces citations:
    -« Ce qui compte ce n’est pas le vote, c’est comment on compte les votes. »
    -« Gratitude is a sickness suffered by dogs.“
    -« Education is a weapon whose effects depend on who holds it in his hands and at whom it is aimed.“
    (ce sont des citations attribuées à Joseph Staline)

    1. Haïku dit :

      M.Rustik
      Merci pour cette belle collection de citations. 👌

  19. Jean Saisrien dit :

    @Richard Hétu:

    Allez vous me reprendre dans vos « amis » FB ? 🙂

  20. Boozadvisor dit :

    Bon j’espère que je ne viens pas tout juste d’envoyer une demande d’amitié FB à un troll qui aurait sauté sur l’occasion pour vous piquer votre identité! 😂 C’est que je suis très sélective sur mes amitiés FB. Certains acceptent nimporte qui alors que je n’accepte que ceux que je connais réellement et que j’ai rencontré dans le réel. Je fais une exception pour vous Richard puisque je vous suis depuis plus de dix ans, que dis-je près de 15, que nous avons eu plusieurs échanges écrits ici …et parce que vous me devez encore une tisane si je visite un jour la grosse pomme! 😉

  21. Igreck dit :

    Monsieur Hétu, j’ai fait la même chose que vous après avoir lu un article expliquant comment le groupe des GAFAM vampirisait les médias traditionnels. J’étais encore plus enragé de découvrir ensuite que FB avait contribué à l’élection catastrophique de 2015-16. Mais j’ai vite compris qu’ainsi je rejetais le bébé avec l’eau du bain. Depuis mon retour chez FB et Google, mais pas sur Twitter et Amazon, je suis extrêmement méfiant et j’ai resserré mes configurations de confidentialité au maximum.

  22. Y.M dit :

    Etre sur Facebook, c’est faire exactement ce qu’Hannah Arendt nous parlait lorsqu’elle nous expliquait la montée de la « désolation »…dans le fond c’est d’être complice du totalitarisme qu’elle a si bien compris avec d’autres. Ne nous plaignons pas si ce monde regorge de Trumpisme sous toutes ses formes inédites. Facebook participe effectivement a ce totalitarisme. On peut encore, pour combien de temps?, contacter avec le téléphone, le courrier postal et/ou son email. Ces outils sont suffisants pour ne pas se croire dans le «  désert du réel » totalitaire. Merci.

  23. ghislain1957 dit :

    « Selon Coppins, l’élection présidentielle de 2020 pourrait bien se transformer en «référendum sur la vérité». »

    Si la vérité l’emporte, tRump aura perdu.

  24. Apocalypse dit :

    Facebook, voilà un sujet sur lequel je n’ai rien à dire, sinon que je ne suis pas sur Facebook et que ça n’arrivera pas même si notre civilisation survivait pour voir la fin de notre Soleil dans cinq(5) milliards d’années.

  25. Stéphane dit :

    Facebook, c’est juste du placotage d’égocentriques ! Je laisse ça à ma dulcinée !
    (Comme ma blonde, vous me pardonnerez cette petite blague, merci !)

    1. gigido66 dit :

      HS est-ce vrai que Bloomberg aurait dit que les aînés ayant une conditions de santé chronique seraient exclus des programmes santé mis de l’avant par son éventuellle administration ?
      Cette information m’a été montrée ce matin par une Trumpiste reconnue dans mes quartiers d’hiver…elle étaient « crinquée » contre Bloomberg…

      1. xnicden dit :

        C’est à vérifier…mais vous pouvez dire à votre connaissance que l’administration Trump a des causes devant les tribunaux qui auront cet effet si elle gagne.

    2. yolandgingras dit :

      Faut s’assumer Stéphane !😉

      1. Stéphane dit :

        On voit que vous avez un oeil sur quelqu’un !!!
        😉

  26. papitibi dit :

    @ gl000001, 12h00

    Coudonc, l’agent GL cinq-zéros serait-il devenu semblable aux ‘Solitaires’, Solidaires et autres soit-disant déconnectés qu’il dénonce parfois avec une haine féroce?

    Il faut donc vraiment courir après la désinformation pour la trouver. Si les gens qui en veulent ne l’avaient sur Facebook, ils iraient la chercher ailleurs.

    Wô!

    Personne ne COURT après la désinformation. Personne ne CHOISIT d’être victime de désinformation. La désinformation, c’est un effet collatéral de la rapide désaffection à l’égard des médias traditionnels, où il faut payer pour s’informer alors que les réseaux sociaux repiquent impunément les news trouvées sur LaPresse, Radio-Canne, NBC, le WaPo, etc.

    Personne n’a choisi de CRÈRE que la vaccination obligatouère, c’est le fléau du siècle. Mais si Gwineth Paltrow le dit, ça doit être vra!

    Personne ne choisit d’être crédule au point d’être perméable à toutes ces sottises que des personnalités connues (genre Donald Trump, pourquoi pas!) leur enfoncent dans les z’oreilles parce que c’est PAYANT de chier ces sottises. Fais-toé pas vacciner, achète plutôt ma pommade à $200 le gramme, ça guérit le cancer et la rougeole, ça fait repousser les dents et les jambes amputées, bla bla

    Pour contrer la désinformation, signalez la publication. C’est plus rapide que de répondre aux épais qui la propagent !

    Bin oui, Chose!
    Encore faudrait-il que le signalement n’atterrisse pas sur le bureau de l’employé sous-payé d’un sous-traitant aux Philippines, lui-même incapable de distinguer le vrai du faux !!!

    Vous me semblez atteint d’une crise de naïveté aiguë. Puis-je vous suggérer la pommade de Gwineth? Elle l’a dit, ça guérit toutte, toutte, toutte.

    Sinon, de la bonne vieille huile de Saint-Joseuphe sur le front, ça pourrait faire l’affaire.

    Bonne chance… et r’venez-nous en santé!

    1. gl000001 dit :

      Relisez ce paragraphe « ont inculqué à leurs disciples ‟un mélange de crédulité et de cynisme”.  »
      Beaucoup de gens courent après. Ca les conforte. Ca renforcit leurs sentiment d’appartenance à leur secte !!
      Riez tant que vous voulez mais si tout le monde signalait les niaiseries, ça irait mieux. Mais tout le monde le dit, le cynisme et l’indifférence mènent le monde 😉

      1. Richard Desrochers dit :

        Je suis tout à fait d’accord avec vous. Plein de condamnés à Nuremberg auraient bien voulu passer pour des victimes. Ils ne faisaient qu’obéir aux ordres… Elle leur avait plu cette propagande contre les Juifs et les Slaves. Même si Arendt n’était pas personnellement à Nuremberg, le lien est là.
        Beaucoup de partisans nazis et de déplorables CHOISISSENT de ne pas s’informer et de ne rien vérifier. Par exemple, quand Trump dit que les Démocrates vont leur enlever leurs armes, ils ne se donnent pas la peine de vérifier si un Démocrate a proposé ça.

      2. papitibi dit :

        Je ne ris pas.
        Je dis. Period!

        Et je constate avec quelle complaisance vous vous enfoncez dans le déni.

        Personne n’est imperméable à la désinformation mais personne ne court après; les ceusses qui en sont atteints sont des VICTIMES.

        Avec mes 20 ans de scolarité et après avoir exercé pendant plus de 30 ans une profession vouée à lla découverte de la plusse plausible Vérité, après avoir littéralement dévoré 2, 3, 5 journaux par jour depuis bien avant la puberté, je me sens un peu privilégié. Et assez bien équipé.

        Tous n’ont pas cette chance. La crédulité, c’est un sousproduit de l’ignorance. Ou alors ça peut s’expliquer par l’incapacité de faire la part des choses. Ou par le fanatisme religieux… Ou autre.

        Mais cibouère, cessez d’y voir de la mauvaise foi; on va finir par croire que vous vous notez dans vos préjugés. Ou dans vos dogmes.

      3. gl000001 dit :

        Je suis un champion pour chercher dans Google. Je suis un débuggeur hors pair. Je suis également très bien équipé pour la trouver la vérité.
        Relisez le texte de Mr Hétu. C’est basé sur la science. Ce sont peut-être des victimes mais elles sont entraînées à courir après. Vous ne voyez pas la nuance ?

      4. papitibi dit :

        Oups.

        On va finir par croire que vous vous NOYEZ dans vos dogmes.

        Je ne cherche pas à excuser ici l’aveuglement des nazis à l’égard des Roms ou des Juifs. Cela dit, il y a ceux qui ont adhéré au ces théories simplistes pcq ils n’étaient pas équipés pour faire la part des choses et croyaient ce que leurs leaders leur pissaient à l’oreille, et il y a les leaders qui eux, par intérêt, formataient l’opinion publique.

        Ça n’a pas beaucoup changé.

      5. gl000001 dit :

        « Dogmes » moi ? N’importe quoi chantait Eric Lapointe !!

    2. papitibi dit :

      @ gl0000 16h28

      Non, je le répète, quand je vous associé à DOGMES, je suis tout aussi sérieux que quand vous, l’agent gl quintuple zéro, vous écriviez ici some time ago qu’un Solidaire – que vous appelez SOLITAIRE, est lui-même par définition un doctrinaire.

      Tu n’aimes pas? Bon vois-tu, moé non plus. Please6 govern yourself accordingly et le respect fleurira.

      As simple as that. C’est ça, un boomerang. Quand tu le lancés, ça se peut qu’il revienne.

      1. gl000001 dit :

        Non. Justement. La majorité du temps, je vous aime bien. Mais comme beaucoup, vous êtes un peu trop accro à avoir raison !

  27. kelvinator dit :

    Vous avez peut-être vu le scoop d’Axios publié le 16 février sur les dépenses de Trump sur facebook en 2020. Sa campagne essaie déjà de se diversifier, de chercher sur les autres plateformes des manières de rejoindre les électeurs.

    « a source familiar with the campaign tells Axios, the thinking has shifted: « As everyone can see, we still have strong spending on Facebook, but the percentage of our total media budget [on Facebook] is shrinking. » »
    https://www.axios.com/trump-campaign-facebook-youtube-google-0dd99a0d-d375-4347-89f5-1c36a2fe3271.html

    N’empèche que facebook risque d’être un théâtre important de la guerre à l’information.

  28. spritzer dit :

    Facebook est sûrement un outil extraordinaire pour une campagne électorale, et qui ne coûte pas cher en plus. On nous dit que pour $100 000 de pub pas du tout sophistiquées les Russes ont fait basculer l’élection en 2016.

    1. Richard Hétu dit :

      Personne ne dit ça.

      1. gl000001 dit :

        Plein de gens sur Facebook le disent 😉 😉

      2. spritzer dit :

        Les médias pro-russe également rapportent que c’est ce qu’on dit. 😉 🙂

    2. Benton Fraser dit :

      On dit plutôt que Comey a fait basculer l’élection de 2016 et ré-ouvrant (pour rien finalement) l’enquête sur Clinton au moment où Trump s’empiêtrait dans le scandale du « pussy grabber »…

      Les russes n’ont fait qu’essayer d’interférer dans l’élection américaine… et Trump leurs a même donné la benediction… et demandé de continuer!!!

  29. Pascale Vaillancourt dit :

    Chaque fois que je vois une photo ou un article qui me semblent ne pas tenir la route, je vais faire des recherches plus approfondies pour savoir s’il s’agit d’une fausse nouvelle ou d’un reportage basé sur des faussetés et je vais ensuite poster le lien qui dit ce qu’il en est sur le post original, remettant ainsi les pendules à l’heure. Mais Facebook pour moi, au départ ça demeure une façon de rester en contact avec les gens qui me tiennent à coeur.

    1. gl000001 dit :

      Continuez. Parlez-en. Ca va inciter plus de gens à se réveiller. Comme Papitibi 😉

  30. Sjonka dit :

    Le fléau de facebook est sa capacité à conforter les gens dans leur croyance. A ne lire que ce qui fait ton affaire sans aller voir l’autre coté, on devient borné sans même s’en rendre compte.

  31. loup2 dit :

    GAFAM sont des destructeurs. L’information locale, l’achat de proximité, la pollution,l’espionnage de votre vie privée.
    C’est beau le progrès hein ?

  32. gl000001 dit :

    Facebook … même les ti-chats se mêlent de politique.
    https://www.facebook.com/PoliticsAndCats/

    1. Haïku dit :

      J’aime bien la vidéo du chat qui nourrit les canetons.☺

  33. Toile dit :

    J’ai relié le vidéo de samanti « the day democratcy died » via messenger à mon beau fils, un québécois accroc de trump. Pour me faire répondre : ses vraimen de gauche ça ». Comme quoi, on peut tenter sans réussir ! Misère de misérable créature. Enfin, on choisi pas.

  34. RICK42 dit :

    Je suis sur Facebook. Je n’ai que deux dizaines d ‘amis qui sont vraiment des amis ou des membres de ma famille.Je n’accepte jamais de demande d’amitié d’un(e) inconnu(e).
    En conséquence, je n’ai jamais été dérangé par quelque pub politique que ce doit. FB est un outil complexe qui demande un strict contrôle de qui peut lire vos interventions.

  35. Danielle Vallée dit :

    @papitibi: « les réseaux sociaux repiquent impunément les news trouvées sur LaPresse, Radio-Canne, NBC, le WaPo, etc.@

    Je pense que Facebook a accepté dernièrement de payer des frais par article aux médias traditionnels.
    Mais que ce n’est pas encore finalisé.
    Ça aiderait sûrement les médias traditionnels qui souffrent d’une perte de revenus publicitaires.

  36. _cameleon_ dit :

    J’ai essayé mainte et mainte fois de m’inscrire sur Failbook mais il semble qu’ils refusent les lézards.
    Allez savoir pourquoi !

    Sinon je me portes très bien sans …
    Beaucoup mieux que si, disons.

    Signé ‘Poco conectado legarto’.

  37. _cameleon_ dit :

    C’est bien failbook.com ?
    Ou alors failbook.con
    J’ai tout essayé …
    Conclusion, z’aime pas les lézards !

    1. _cameleon_ dit :

      Quoi moi dyslexique ?
      Ah ! fakebooks.kom
      Let me try …
      Nope …

      1. Haïku dit :

        @_cameleon_
        Fin renard 😉……
        Oups, fin lézard.

  38. Pierre S. dit :

    ——————————-

    Zukerberg , une autre belle vermine de crosseur.

  39. @M.Hétu.

    De Facebook, Twitter et autres Instagram, Snapchat et divers machins dits «sociaux», je n’ai jamais rien voulu savoir. Rien qu’à voir la tronche et le comportement d’ado dominateur de celui qui a floué les frères Winklevoss, ça me donne le tournis.
    Mais je vous comprends de revenir sur les médias en question, même sur FB qui est celui que j’exècre le plus. Contrairement à moi, vous êtes journaliste et toujours rester loin du «terrain» peut vous priver d’éléments importants.
    Ça n’est pas parce qu’on va sur un théâtre de guerre qu’on approuve ce qui s’y passe. Ça n’est pas parce qu’on a joué dans Le Parrain ou qu’on achète le livre Mafia Inc. qu’on est un gangster. Et ça n’est pas parce qu’on inclut FB dans notre panoplie de sources qu’on devient le thuriféraire de Zuckerberg.
    Alors, je vous souhaite bonne chasse et surtout, de ne pas choper le tournis.

  40. @M. Hétu bis.

    ET j’avais oublié de vous laisser ceci. Vous verrez, le «Face de bouc» des deux humoristes «Les Bodin’s» saura vous y préparer avec le sourire,

    https://www.dailymotion.com/video/xlsb5p.

    1. Haïku dit :

      @jeanfrancoiscouture
      Merci 😉👌…

      Ajout de circonstance:
      -« Ne dites pas de mal du temps qu’il fait, s’il ne changeait pas,
      neuf personnes sur dix ne sauraient pas comment engager la conversation. »(Charles Dickens).😉

  41. noirod dit :

    Difficile pour moi de vous blamer de prendre cette décision y étant moi même présent quotidiennement. Je me questionne toutefois de l’utilité d’ un tel profil pour une personnalité comme vous. Cette plateforme est devenue au fil du temps un exutoire de haine, d’intolérance ,de racisme et de propos gratuitement désobligeants derriere le seul paravent qu’ il fait partie de ce que certains interprètent comme un outil de la liberté d’ expression.

    A titre comparatif,les propos que nous retrouvons ici sont mille fois plus respectueux que ceux qui seront jamais publiés sur votre profil Facebook vous saurez m’ en parler dans pas long… Je déplore cette réalité mais Zuckerberg s’ en lave les mains et,il faut l’ admettre, a perdu le contrôle de la bête alors un gars averti…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :