Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Vous souvenez-vous de la réaction indignée de certains sénateurs républicains, dont Susan Collins et Lisa Murkowski, quand Adam Schiff, procureur en chef au procès en destitution de Donald Trump, a fait allusion à un reportage de CBS News selon lequel la Maison-Blanche avait averti les élus de la majorité que leur tête se retrouverait au bout d’une pique s’ils votaient contre les intérêts du président? Il faut se demander ce qu’ils pensent aujourd’hui du sort qui est réservé à Mitt Romney.

Donald Trump Junior a donné le ton mercredi après le discours remarquable du sénateur de l’Utah, réclamant son expulsion du Parti républicain pour avoir voté pour la destitution de son père. Les alliés du président lui ont emboîté le pas, comme le résume très bien Brian Stelter dans son bulletin d’information quotidien. «Mitt Romney sera à jamais associé à Judas, Brutus et Benedict Arnold», a déclaré l’animateur de Fox Business Lou Dobbs.

Sur Fox News, Tucker Carlson a promis de ne plus jamais prononcer le nom de Romney en onde. Laura Ingraham a enchaîné en qualifiant le sénateur de l’Utah de «politicien égoïste, vaniteux et égocentrique par excellence». Sean Hannity a reçu le représentant républicain du Texas Louis Gohmert, qui portait un macaron sur lequel on pouvait lire «Quit, Mitt». L’ancien conseiller de la Maison-Blanche Sebastian Gorka a traité l’ancien candidat présidentiel de «flocon de neige millénial».

Bref, vous voyez le portrait, et ce n’est qu’un début. Remarquez que Mitt Romney avait déjà reconnu lors de son discours que lui et les membres de sa famille allaient en baver après son vote. Mais les attaques le ciblant font penser à ce qui se passe dans des systèmes anti-démocratiques. Et ce n’est sans doute pas un hasard si l’on retrouve ce paragraphe dans une tribune signée aujourd’hui par l’ancienne ambassadrice des États-Unis en Ukraine Marie Yovanovich dans le Washington Post :

«J’ai vu des dictatures autour du monde, où l’obéissance aveugle est la norme et ceux qui disent la vérité sont menacés de sanctions ou de mort. Nous ne devons pas permettre aux États-Unis de devenir un pays où contester notre gouvernement est un acte dangereux. Cela a été troublant d’essuyer la tempête de critiques, de mensonges, de théories du complot malicieuses qui ont précédé et suivi mon témoignage public, mais je n’ai aucun regret. J’ai fait – nous avons fait – ce que notre conscience nous a dicté. Nous avons fait ce que le don de la citoyenneté américaine nous impose de faire.»

(Photo Capture d’écran)

110 réflexions sur “À boulets rouges sur Romney

  1. Achalante dit :

    Ah, mais ce n’est pas la même chose, Mr. Romney a trahi son parti, c’est donc juste qu’il soit puni… (Tous ceux qui justifieront ces attaques sans réfléchir.)

    Ce n’étaient pas de menaces, c’était une promesse. (Tous les autres.)

    1. Benton Fraser dit :

      Rowney avait le choix de trahir le parti ou trahir la Constitution et les Institutions américaines….

  2. Stéphane dit :

    Les EU :
    « la grenouille qui ne savait pas qu’elle était cuite. … L’eau est cette fois vraiment chaude, la grenouille commence a trouver cela désagréable, elle s’affaiblie mais supporte la chaleur. La température continue de monter, jusqu’au moment où la grenouille va tout simplement finir par cuire et mourir. »

    1. chicpourtout dit :

      @Stephane
      Oui…
      La démocratie américaine est en train de mourir à petit feu….
      Depuis l’élection de trompette avec ses agissements s’était écrit dans le ciel…
      Il impose le baillon à tout ce qui est différent de lui, ne lui porte pas allégeance sous peine de représailles…
      Nos voisins du sud vont avoir besoin de bien plus que des prières….

  3. citoyen dit :

    en parallèle à la course à la chefferie, il devrait y avoir l’allocution d’anciens candidats à la maison blanche qui n’ont peut être pas gagner, mais qui apporte une expérience et une expertise à informer l’électeur.

  4. jeani dit :

    trump et sa secte appelée la « vieillesse hitlérienne »!

    L’histoire se répète, malheureusement…

  5. Layla dit :

    Si on résume «  ce que Mitt Romney a fait ce n’est pas juste mal, non c’est cent fois pire que ça..cela a fait très mal…

  6. Layla dit :

    Excellent message de Mme Maria Yovanovitch.

    Dure leçon pour les républicains.

    Bien triste de lire ce qu’elle a vécu… je salue son courage…le courage de tous ceux qui comme elle ont fait ce qu’il croyait juste…

    « Cela a été troublant d’essuyer la tempête de critiques, de mensonges, de théories du complot malicieuses qui ont précédé et suivi mon témoignage public, mais je n’ai aucun regret. J’ai fait – nous avons fait – ce que notre conscience nous a dicté. Nous avons fait ce que le don de la citoyenneté américaine nous impose de faire.» Maria Yovanovitch

  7. Denis Bergeron dit :

    « Donald Trump Junior a donné le ton mercredi après le discours remarquable du sénateur de l’Utah, réclamant son expulsion du Parti **démocrate** pour avoir voté pour la destitution de son père»

    Sérieusement, si les USA deviennent un dictature, seront nous absorbé comme la Biélorussie ou satellisé comme la Pologne ?

    1. Emalion dit :

      On es pas déjà un États Satellite des États-Unis?

  8. ghislain1957 dit :

    Laura Ingraham a enchaîné en qualifiant le sénateur de l’Utah de «politicien égoïste, vaniteux et égocentrique par excellence».

    Bizarre tous les qualificatifs qu’elle a utilisé s’appliquent mot pour mot au gros clown orangé.

  9. Apocalypse dit :

    Une (soi-disante) démocratie où celui qui dit, fait la bonne chose se fait traîter de traître 😢.

    Ma perception des Etats-Unis: ‘Houston, we have a problem’.

    Et pas certain que celui-là, vous pourrez le résoudre!

    Qu’on aime ou pas Mitt Romney, et il a gagné bien des points dans mon bouquin, il va laisser son nom dans les livres d’histoires pour la bonne raison; pour ce qui est de tout le reste du parti républicain, ça va faire mal et on utilisera sans doute le mot ‘traître’ en parlant de vous, ce qui sera tout à fait mérité.

    Si certain(e)s se demandaient encore qu’elle était la folie associé au pouvoir, Donald Trump et les républicains, sauf un, vous donne l’ultime exemple.

  10. Apocalypse dit :

    @Layla – 12:12

    Maria Yovanovitch 👍👍

    1. Haïku dit :

      Idem pour moi. 👌👌

  11. Commentaire dit :

    Par le passé, combien d’américains ont :

    – persécuté les « peaux rouges » (amérindiens) au temps de la conquête de l’ouest ?

    – persécuté les « loyalistes », au temps de la révolution américaine ?

    – persécuté les « japonais » au lendemain de Pearl Harbor ?

    – persécuté les « communistes » au temps de McCarthy ?

    – persécuté les « illégaux », les « clandestins », les « mexicains », les « musulmans », les « non blancs » et combien d’autres, du début de l’ère de trump ?

    – et maintenant persécuter les « non loyaux à Trump » ?

    Ce n’est pas d’hier qu’aux états-unis ça persécute et aime faire mal à son prochain, ce n’est vraiment pas d’hier.

    Trump sait tirer parti à merveille de tous ces courants émotionnels faits de haîne, d’intolérance et même de sadisme qui sommeillaient en des millions d’américains et d’américaines.

    Le peuple a les dirigeants qu’ils souhaitent avoir : les bons ont eu « Obama », et les « malfaisants » ont maintenant « trump ».

    Comme un balancier. Pas pour rien qu’aux états-unis ils aiment autant les films avec des bons et des méchants : la moitié s’identifient aux bons, et l’autre moitié aux méchants !

    +++

    En tout cas, hommage à l’ancienne ambassadrice Marie Yovanovich ainsi qu’à Mitt Romney : tellement courageuses, intègres et vraies, ces deux personnes.

    Ce sont ces « rares personnes » qui me font encore espérer en l’espère humaine.

    Et vous verrez : un jour le balancier retournera du côté des « bons », mais ce n’est hélas pas pour demain ou après-demain.

    1. Igreck dit :

      Très juste !
      « Trump sait tirer parti à merveille de tous ces courants émotionnels faits de haîne, d’intolérance et même de sadisme qui sommeillaient en des millions d’américains et d’américaines. Le peuple a les dirigeants qu’ils souhaitent avoir : les bons ont eu « Obama », et les « malfaisants » ont maintenant « trump ».

      Vous m’enlevez les maux de la bouche !

      1. P Lacerte dit :

        Ce n’est pas difficile attiser ce qu’il y a de plus laid chez l’humain… suffit juste d’être assez rat et vil pour le faire…. comme l’ordure orangée n’a AUCUN scrupules… il ne s’est surtout pas gêné… qu’importe ce qu’il en résultera comme troubles sociaux et/ou dommage collatéraux… en autant que ça le sert…

        p.s. Les crimes haineux sont en hausse depuis 3 ans aux USA (et au Cadenadas par la bande, « indeed »..)

  12. Apocalypse dit :

    ‘… selon lequel la Maison-Blanche avait averti les élus de la majorité que leur tête se retrouverait au bout d’une pique s’ils votaient contre les intérêts du président?’

    M. Hétu, je pense que la très grande majorité des intervenant(e)s sur ce blogue ne doutaient pas de cette histoire et ceci vous inclut sans doute.

    C’est en train de devenir tellement fou qu’on peut – tristement – se demander si quelqu’un n’y laissera pas sa vie 😢.

    1. Achalante dit :

      C’est dommage, mais c’est peut-être ce qu’il va falloir pour que les gens se réveillent.

      En discutant avec un ami des États-Unis (qui supporte fermement M. Sanders), il va sur des sites où les supporters de M. Buttigieg attaquent ceux de Sanders à la moindre excuse. (Si on admet que ce sont des vrais supporteurs, et non des trolls). Pour ma part, je vais principalement sur un site féministe, où Mme Warren est une des préférées. Et la moindre critique de M. Sanders ou ses allié(e) amène un flot d’attaque de la part de supposés supporteurs de M. Sanders. Et ça ne me surprendrait pas que le même phénomène se reproduise ailleurs, seulement en permutant les noms des candidats. Bref, les « supporteurs » s’entre-déchires, et la haine de l’autre monte tranquillement. C’est à se demander si la nouvelle stratégie (Russe, ou juste Républicaine qui aurait appris des Russes) n’est pas de diviser les Démocrates au point où plusieurs d’entre eux n’iront pas voter si leur candidat préféré ne remporte pas l’investiture…

      Alors, oui, il faudra peut-être une réelle attaque contre la démocratie pour que cette guerre interne cesse.

      1. Marilyne dit :

        Malheureusement, ce que vous décrivez s’est produit même ici sur ce blogue!

        Réflexion?

      2. Achalante dit :

        @Marilyne : je dirais qu’il y a une grosse différence. La plupart des commentateurs de ce blogue n’ont pas le droit de vote aux États-Unis. Alors, même si nous pouvons avoir nos favoris, nous ne pouvons rien changer à la course.

        Mais ça peut être un bon rappel de respirer par le nez, ne pas croire tout ce qu’on lit, et rester poli. Et M. Hétu peut heureusement corriger les informations si ça divague trop.

  13. Igreck dit :

    Cette citation est à graver dans la pierre comme cette phrase de JFK : « Ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous mais ce que vous pouvez faire pour votre pays. » Elle s’adresse à ce qu’il y a de plus noble en l’Homme.

    « J’ai vu des dictatures autour du monde, où l’obéissance aveugle est la norme et ceux qui disent la vérité sont menacés de sanctions ou de mort. Nous ne devons pas permettre aux États-Unis de devenir un pays où contester notre gouvernement est un acte dangereux. Nous avons fait ce que notre conscience nous a dicté. Nous avons fait ce que le don de la citoyenneté américaine nous impose de faire.» – Maria Yovanovitch

  14. Louise dit :

    C’est maintenant l’heure de la vengeance. Avec Trump tous les coups sont permis et on peut être sûrs q

    1. Igreck dit :

      … sûr que…

    2. Igreck dit :

      Louise
      … sûrs que… ???

  15. Absalon dit :

    Ces réactions méprisables ne sont que l’écume des choses. L’histoire retiendra qu’un seul homme s’est levé pour dire non alors que l’honneur du parti républicain s’est trouvé bafoué.

  16. Emalion dit :

    Prochaine scène: Trump jouant du violon sur le toit de la Maison Brune en feu

    1. Ziggy9361 dit :

      « Liar on the roof » c’est pas un film çà?

      1. karma278 dit :

        @ziggy

        je pense que le titre exact est « Peddler on the roof ».
        💸💸💸💸💸💸💸💸💸💸💸💸💸💸💸💸💸💸💸💸💸💸

    2. Richard Desrochers dit :

      Néron jouait de la lyre, Trump joue du délire.

  17. Léo Mico dit :

    Souvenons-nous de ces sages paroles, c’était il y a… ouf, au moins 20 heures ?
    «Le président a appris une grande leçon. Il a été mis en accusation et critiqué tant par les sénateurs républicains et démocrates pour son appel. Je crois qu’il sera beaucoup plus prudent à l’avenir.»

    1. Haïku dit :

      Bon rappel. 👌

    2. Richard Desrochers dit :

      Collins n’apprend pas vite elle non plus.

    3. Léo Mico dit :

      La même Susan Collins qui vient de dire sur Fox News :
      « I think it’s a sad commentary that we can’t have differences of opinion without resorting to profanity to death threats to vile language,»

      Je n’ose même pas imaginer sa réaction le jour où elle va entendre parler Trump !

    4. Guy Pelletier dit :

      @Léo Mico

      Je crois qu’il sera beaucoup plus prudent à l’avenir, il va s’assurer de ne pas se faire prendre comme il l,a toujours faits dans le passé……

  18. Brice de Nice dit :

    En tout cas, Trump est sans l’ombre d’un doute le pire dictateur du monde. J’ai beaucoup de difficulté à imaginer Putin, Kim Jong chose ou Maduro laisser les agences gouvernementales de leurs pays enquêter sur eux-mêmes, leurs familles ou leurs business comme Trump l’a fait depuis trois ans.

    1. slyderv dit :

      Commentaire sans l’ombre d’un doute naif et irréfléchit puisque Donald Trump a tout fait pour que les enquêtes n’aboutissent à rien. Non il n’a pas bêtement laissé les agences gouvernementales enquêter. Cessez vos mensonges et propos tendancieux.

    2. Bartien dit :

      Pauvre tata… dommage que tu sois revenu sombre idiot

  19. Louise dit :

    Oups ! le mauvais bouton ……..,
    On peut être sûrs qu’il ne s’en privera pas. Non seulement il ne joue pas selon les mêmes règles que les autres mais avec lui il n’y en n’a plus de règles. C’est là que ça devient dangereux pour tout le pays. On glisse de plus en plus vers la dictature.

    1. Igreck dit :

      Louise
      Merci

  20. 45 s’est mis dans la merde jusqu’au cou à plusieurs reprises durant sa présidence et il s’en est toujours sorti mais ce n’est pas le cas de la population. Je ne vois pas comment ils vont s’en sortir même avec l’élection d’un président démocrate en 2020. Après tout le mal qu’il aura fait, je me fie sur junior pour prendre la relève.
    Là 45 vient de faire son apparition avec une entrée digne d’un roi! Il me lève le cœur ainsi que tous ceux qui l’applaudissent!

    1. Marie4poches

      Moi c’est la musique qui accompagnait son entrée qui m’enragée.
      Une musique de victoire comme s’il venait de gagner une grande guerre.
      J’écoute son discours et il s’en prend encore à Hillary. Mais quel ordure cet homme !

      1. oui c’est justement cette musique qui m’a fait penser à une entrée royale.

      2. Richard Desrochers dit :

        Moi ce sont les applaudissements qui ont accompagné son entrée. Comme avec Staline. Le premier qui cesse d’applaudir est un never-trumper.

  21. spritzer dit :

    « J’ai vu des dictatures autour du monde, où l’obéissance aveugle est la norme et ceux qui disent la vérité sont menacés de sanctions ou de mort. »

    On ne parle pas de mort aux États-Unis mais il y a bien des sujets où la vérité n’est pas bonne à dire, parlez-en à ilhan Omar ou Tulsi Gabbard.

    1. Gilles Morissette dit :

      @spritzer (06/02/2020 à 12;28)

      « On ne parle pas de mort aux USA »

      Vraiment?

      Relisez donc les commentaires haineux et violents prononcés par la bande de chiens enragés de FAUX NEWS.

      Allez faire un tour sur les blogues qui supportent la Fripouille-En-Chef. C’est encore pire. Les fefans hystériques et autres fanatiques se « lâchent lousses ». Aucune censure, aucune modération.

      Dans le lot de « timbrés, il y en a qui ont des « guns ». Certains en ont même plusieurs.

      Laissez des « guns » entre les mains de fanatiques comme le sont les membres de la secte, « crinquez les au maximum » avec des quasi appels à la violence, et vous aurez quoi?

      Ben oui, des morts !! Il ne suffira que d’une fois, une seule, pour partir le bal.

      Mettez-vous les yeux en face des trous.

      La violence est partout dans le « Shit Hole Country ». Ça fait partie de leur ADN

      1. spritzer dit :

        @Gilles Morissette

        Je voulais dire qu’il n’y a pas encore eu de mort chez les politiciens qui ont exprimé des vérités inconvenantes pour le pouvoir contrairement chez les vraies dictatures. Des menaces, oui, et vous avez raison de le souligner, ça peut déraper n’importe quand.

        Mais lorsque Yovanovich associe cette situation aux dictatures, je suis curieux de savoir ce qu’elle pense du traitement réservé à Ilhan
        Omar quand cette dernière a dénoncé le lobby « israélien ». Elle n’aurait jamais osé dire que les États=Unis sont sous la dictature du lobby, et pourtant la situation est la même. C’est juste pour dire que je ne suis pas plus impressionné qu’il faut par la grande patriote Yovanovich.

      2. leonard1625 dit :

        spritzer 15:27 Et pourquoi diable exigez-vous que Mme Yovanovich dénonce le lobby israélien? Ce n’est pas du tout à elle de le faire.

        « pas impressionné par la grande patriote Yovanovich »

        Vous avez, en général, une étrange façon de jauger les individus.

  22. François dit :

    J,ai hâte d’entendre un deuxième président des États-Unis dire « im not à crook »je suis sur qu’ on vas entendre le PARASITE le dire un jour..

  23. Apocalypse dit :

    @Igreck – 12:22

    ‘Comme cette phrase de JFK : « Ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous mais ce que vous pouvez faire pour votre pays. » Elle s’adresse à ce qu’il y a de plus noble en l’Homme.’

    Merci pour le rappel!

    C’est ce qu’on appelle une citation ‘déphasée’ avec ce qu’on peut voir de Donald Trump et des républicains où le ‘me, myself and I’ est devenu le nouveau motto 😢.

  24. gl000001 dit :

    Ce qu’ils auraient du dire dans une monde un peu plus idéal :
    «Impeached trump sera à jamais associé à Judas, Brutus et Benedict Arnold»
    « qualifiant le POTUS de «politicien égoïste, vaniteux et égocentrique par excellence» »
    «Quit, trump»
    « a traité l’actuel POTUS de «flocon de neige millénial». »

    1. Achalante dit :

      La projection est un phénomène contagieux, il semble. Il n’y a qu’un seul problème avec toutes ces citations… Tant M. Romney que ce type sont beaucoup trop vieux pour être des Milléniaux! 😉

      1. gl000001 dit :

        « Millenial snowflake » c’était vraiment drôle en effet.

  25. Loufaf dit :

    Romney devrait parler sur toutes les tribunes et réexpliquer les raisons de son vote en faveur de la destitution. Moscow Mitch ( le porte-parole du gros despote) a dû faire une énorme pression afin que les sénateurs blanchisse leur gourou. Collins , Murkowski, Alexander se sont aplatis en bonnes carpettes devant les menaces. Seul Romney s’ est tenu debout , il devra payer pour son manque de loyauté envers le parrain. Ce sénat n’ a plus de contre poids, il est devenu le prolongement de la MB. Oui, tout est mis en place pour une dictature et ça Romney l’ a vu , car il reconnu DT coupable d’ abus de pouvoir , comme un vrai dictateur.

  26. christian reny dit :

    Est-ce vraiment une démocratie?

  27. treblig dit :

    Trump confond , volontairement ou pas, l’opinion politique des américains avec la sienne. Il est persuadé que sa pensée résume celle de la majorité des 330 millions de personnes qui vivent aux États-Unis.

    Tout au fond de lui-même, il croit ce que les évangélistes intégristes lui disent : il est l’élu de Dieu envoyé sur terre pour faire sa volonté.

  28. Pierre S. dit :

    ———————-

    Don JR l’imbécile qui part le bal …..
    Y a pas quelqu’un quelque part qui lui administrait une paire de baffes ???
    Non mais quel putaine de crotté celui la … bien caché derriere son téléphone a écoeurer et
    menacer tout un chacun.

  29. Louise dit :

    Là il est en train de féliciter tous ceux qui lui ont léché le cul. Et il se moque de ses adversaires surtout Nancy Pelosi.
    Est-ce qu’ il a inhalé de la poudre ? On l’entend respirer comme un gros porc.

  30. Duduche dit :

    « Il faut se demander ce qu’ils pensent aujourd’hui du sort qui est réservé à Mitt Romney »

    Est-ce la première fois que, dans une démocratie, tout un parti souffre du symptôme de Stockholm? À moins que « symptôme de la femme battue » soit plus approprié… allez savoir.

    « Donald Trump Junior a donné le ton mercredi après le discours remarquable du sénateur de l’Utah, réclamant son expulsion du Parti démocrate pour avoir voté pour la destitution de son père »

    Petite coquille: Mitt Romney n’est pas (encore?) Démocrate.

    1. Duduche dit :

      Syndrome, pas symptôme. Excusez-moi.

  31. Niouininon dit :

    Je suis rendue à la saison 4 de « House of cards » sur TQ et je dois dire que cette série donne une bonne idée des dessous de ce château de cartes (lire: Maison-Blanche, avec Mélania plus dictatrice) pas loin de l’écroulement. Les magouilles, menaces, relations politique-finance, meurtres et surtout le pouvoir de l’argent, me semblent être des exemples criants de vérité sur ce qui se passe vraiment avec le POTUS actuel. En tout cas, la corruption qui est la norme aux USA est maintenant aussi visible (presque normalisée) que dans les républiques de bananes, les pays africains ou les pays communistes… Il y en a un tas dont ça fait l’affaire… Reste les journalistes comme remparts…

    À noter que tou.tv aura une série WWW sur la « Maison Bleue », une parodie sur le Québec devenu indépendant, avec son lot d’élus en recherche de pouvoir… possiblement teinté de ce qui se passe au sud.

  32. Madalton dit :

    HS, un peu. Collins se plaint de messages agressifs laissés dans sa boite vocale. Pauvre elle. Elle a le traitement que réserve habituellement Trump à ses «ennemis». Bien mérité, dans son cas.

    https://www.politicususa.com/2020/02/05/susan-collins-runs-to-fox-news-complain-about-angry-voicemails-following-her-acquittal-vote.html

  33. Apocalypse dit :

    @Achalante – 12:42

    La politique aux Etats-Unis, on a l’impression de regarder une vraie guerre; on ne considère plus les membres de l’autre parti comme des adversaires politique, mais comme des ennemies.

    Et ça ne semble qu’empirer avec le temps, ce qui est profondément troublant 😢.

    1. karma278 dit :

      Des ennemis vous dites?

      Voici le tweet intégral de Junior junior:
      « Mitt Romney is forever bitter that he will never be POTUS. He was too weak to beat the Democrats then so he’s joining them now.

      He’s now officially a member of the resistance & should be expelled from the
      @GOP. »

      Les adversaires politiques sont « la résistance ».
      ÇA, ça fait peur.
      😱😱😱

      1. Haïku dit :

        En effet, constat consternant. 😨

  34. leonard1625 dit :

    Denis Bergeron 12:14 « Sérieusement, si les USA deviennent un dictature, seront nous absorbé comme la Biélorussie ou satellisé comme la Pologne ? »

    Honnêtement, je me suis souvent posé la question et je dirais oui. Possiblement par une invasion, mais peut-être aussi par la prise du pouvoir au Canada d’une bande de supporteurs du dictateur, évidemment fortement appuyés par les USA.

    Pire, si ce dictateur était Trump, tous ceux qui avaient osé le critiquer, même via les réseaux sociaux, seraient menacés. Avis spécial à Gilles Morissette.

  35. Layla dit :

    Avez vous lu le JE CROIS EN… « DIEU  »de à Georges Conway? WAPO

    Le voici

    George Conway: I believe the president, and in the president
    I believe the Senate is right to acquit the president. I believe a fair trial is one with no witnesses, and that the trial was therefore fair. I believe the House was unfair because it found evidence against him. I believe that if the president does something that he believes will get himself reelected, that’s in the public interest and can’t be the kind of thing that results in impeachment.

    I believe former national security adviser John Bolton has no relevant testimony because he didn’t leave the White House on good terms.

    I believe the president’s call was perfect. I believe he is deeply concerned about corruption in Ukraine. I believe the president can find Ukraine on a map.

    I believe Ukraine interfered with the 2016 election, and that the intelligence community’s suggestion otherwise is a Deep State lie. I believe the Democratic National Committee server is in Ukraine, where CrowdStrike hid it.

    I believe President Barack Obama placed a “tapp” on the president’s phones in 2016, and that the Russia investigation was a plot to keep him from winning, even though the plotters didn’t think he could win.

    I believe former special counsel Robert S. Mueller III was conflicted because he quit one of the president’s golf clubs, and that he and his Angry Democrats conducted a Witch Hunt to destroy the president. But I believe Mueller’s report totally exonerated the president, because it found no collusion and no obstruction.

    I believe it would be okay for the president to say he grabs women by their p—–s, because he is a star, and stars are allowed to do that. But I believe he didn’t say that, even though he apologized for it, because I believe the “Access Hollywood” tape was doctored, because he said it was.

    I believe E. Jean Carroll lied when she accused the president of rape, because he said she’s not his type. I believe the dozens of other women who accused him of sexual misconduct are also lying, because he would never think of grabbing them by their p—–s or anything else.

    I believe the president didn’t know Michael Cohen was paying off porn star Stormy Daniels, and that Cohen did it on his own, because the president had no reason to pay her off. I believe the president was reimbursing Cohen for his legal expertise.

    I believe the president is a good Christian, because TV pastors say so, and that it’s okay he doesn’t ask for God’s forgiveness, because he doesn’t need to, since he’s the Chosen One. I believe the president knows the Bible, and that two Corinthians are better than one.

    I believe the president wants to release his taxes but has not because he’s under audit, which is why he has fought all the way to the Supreme Court not to disclose them. I believe he will disclose them when the audit is over, and that they will show him to be as rich and honest as he says he is.

    I believe the president is a very stable genius, and that he repeatedly tells us so because it’s true.

    I believe the president can spell. I believe any spelling mistakes he makes are because he’s a very busy man who doesn’t watch much TV, or because he’s intentionally triggering the libs.

    I believe Hurricane Dorian was headed straight for Alabama. I believe the president’s map wasn’t altered with a Sharpie, and that if it was, he didn’t do it, since he didn’t need to because he was right.

    I believe the president didn’t call Apple’s CEO “Tim Apple,” and that he said “Tim Cook of Apple” really, really fast, but that if he did say “Tim Apple,” it was to save words, which he always tries to do.

    I believe windmills are bad and cause cancer. I believe there was a mass shooting in Toledo and that there were airports during the Revolution, because the president said so.

    I believe the president is defeating socialism, despite the subsidies he’s paying to save farmers from his protectionism and the $3.2 trillion he’s added to the national debt during his term.

    I believe the president has made tremendous progress building the wall, that Mexico paid for it in the trade deal, that the wall will soon run from San Diego to the Gulf of Mexico, that it will stop those caravans cold, and that it won’t fall down.

    I believe the president has a 95 percent approval rating among Republicans, and that there’s no need to cite polls for that.

    I believe the president had the largest inaugural crowd ever, regardless of what any photos from liberal bureaucrats might show.

    I believe there is no longer a nuclear threat from North Korea.

    I believe China pays all tariffs levied on imported Chinese goods.

    I believe the president is truthful. I believe the Fake News media lied each of the 16,241 times they have said he has made a false or misleading claim.

    I believe the president is selfless, and always puts the nation’s interests first. I believe he isn’t a narcissist, but he’d be entitled to be one if he were one. I believe the president would never exercise his presidential powers to advance his personal interests, but if he did, that would be okay, because whatev
    er is in his personal interests is necessarily in the nation’s interests as well.

    I believe Article II of the Constitution gives the president the right to do whatever he wants.

    1. Merci de le partager, je mourais d’envie de le lire mais je ne le pouvais pas n’ayant pas accès au wapo

    2. Richard Desrochers dit :

      Absolument génial, Layla.
      Mes passages préférés : « I believe the president can find Ukraine on a map. » et « two Corinthians are better than one »

      1. gl000001 dit :

        « two Corinthians are better than one. »
        Ce sont les raisins de Corinthe de la colère ?

    3. Haïku dit :

      @Layla
      Ouin…..C’est une liste assez complète ! Merci. 👌

    4. Rick42 dit :

      Ouf! Quelle magistrale claque sur la gueule de Trompe!!! Génial!
      Je présume que son épouse Kelyane et lui font chambre à part! 😂

    5. Henriette Latour dit :

      George Conway

      👏👏👏👏👏

  36. Maïs1988 dit :

    «J’ai vu des dictatures autour du monde, où l’obéissance aveugle est la norme et ceux qui disent la vérité sont menacés de sanctions ou de mort».

    Je me demande ce qu’en pensent Julian Assange, Chelsea Manning, Edward Snowden, John Doe (celui des Panama Papers)…

    Pour ce qui est du vote de Mitt Romney?

    Bof!

    Romney avait une crotte sur le cœur depuis longtemps. Romney s’était opposé à la candidature de Trump en 2016. Les deux se détestent royalement depuis. Trump n’avait pas de place pour Romney dans son administration. Pour Romney, la vengeance est un plat qui se mange froid. N’y voyez aucune droiture de son côté.

    Avant de béatifier Romney pour un supposé geste d’éclat, sachez qu’il a voté pour l’invasion de l’Iraq, pour le maintien de l’embargo contre Cuba, a souhaité une attaque militaire contre l’Iran, a même suggéré d’utiliser l’arme nucléaire contre l’Iran, blâme le conflit Israëlo-Palestiniens sur les Palestiniens et seulement les Palestiniens, a appelé Obama à bombarder la Libye, a recherché la confrontation avec la Russie, s’est opposé à la ratification de New START qui visait à réduire le nombre d’armes nucléaires,a voulu doubler la taille de la prison de Guantanamo Bay…

    Vous voyez le topo. Ne vous laissez pas distraire par une soudaine apparente droiture.

    1. Gilles Morissette dit :

      @Maïs (06/02/2020 à 13:04)

      Romney n’a pas agi par vengeance, ni parce qu’il avait « une crotte sur le coeur ».

      Il a agi par honneur et conviction en votant selon sa conscience et non pas la ligne dde parti.

      Voilà des concepts qui peuvent vous sembler « étrange » (Les membres de la secte les trouvent également « étranges ») mais il ya encore des gens en politique, capables de faire preuve d’honnêteté et d’intégrité.

      Pensez ce que vous voulez de lui, trouvez lui tous les défauts que vous puissiez imaginer, mais il est mille fois plus honorable et respectable que le ramasssis de fripouilles et de faux-jetons qui a acquitté le Mafieux-En-Chef.

      Le message que ces salopards ont envoyé aux Américains est clair: Au diable, le respect de la Loi et de la Constitution, au diable la vérité et la réalité des faits, le président peut tout faire même si c’est illégal car c’est « dans l’intérêt public » (selon ses avocats).

      Et vous trouvez ça « correct » ?

      Je préfère et de loin la droiture de Romney qu’à la malhonnêteté de ces 52 enfoirés de collègues !!

    2. ghislain1957 dit :

      @ popcorn1988

      Vous dormez depuis combien de temps au juste?

  37. Léo Mico dit :

    En tout cas, Les prochains mois aux USA promettent d’être très intéressants !
    Je vois un Trump hors de contrôle, qui va vouloir se venger des démocrates, et qui est capable de tout car il sait qu’il ne pourra plus jamais y avoir d’impeachment !
    je le vois bien inviter Poutine et discuter en secret avec lui quelques semaines avant les élections présidentielles, ou encore réformer la Constitution, …

  38. Gilles Morissette dit :

    Romney reçoit le même traitement que celui qui témoigne contre la Mafia.

    Il devient un renégat, un paria, un traîte ou pour utiliser une expression propre au crime organisé, « un rat ». Madame Yovanovitch sait de quoi elle parle car elle a subi le même sort.

    Pourtant, Milt Romney n’a fait que voter selon sa conscience et son honneur comme ça se fait dans des pays démocratiques. où le droit à la dissidence et à la liberté d’opinion existent et sont protégés par la Constitution.

    Or, les USA sont dirigés par un psychopathe, un fou furieux à la tête d’un ramasssis de fripouilles et de gens sans honneur.

    Cette administration fonctionne selon les mêmes règles que la Mafia. Ses membres doivent jurer fidélité et obéissance au « Parrain » (Dom Tiny Brain). Ils ne doivent jamais le trahir sous peine de sanctions (!) très graves.

    Cette organisation compte des fidèles, des adorateurs qui, à l’instar de ce que l’on voit dans les sectes, vont défendre leur gourou envers et contre tous. Cette armée de « zombies » constitue ce que ce pays compte de plus laid, de plus sale et de plus tordu

    Le « Parrain » veille à les fanatiser de temps en temps , histoire d’attiser leur préjugés, leur haine, leur fanatisme, leur intolérance et bien sûr, leur racisme et leur xénophobie.

    On ne sait jamais. Ça pourrait s’avérer utile un jour de pouvoir compter sur une armée de « crinqués » s’il sent son pouvoir menaçé. !!

    Triste de constater que ce qui fut il n’y a pas si longtemps, un grand pays, symbole de la libetrté et de la démocratie, soit devenu, sous l’emprise d’une bande de renégats dirigé par un Gangster-En-Chef , une caricature de démocratie, une dictature en devenir.

    Pour résumer tout ça, un « SHIT HOLE COUNTRY » !!

  39. Cubbies dit :

    Maintenant qu’il a été blanchi par la bande de Moscow Mitch le Bully va se donner le droit de se venger auprès de tous ceux qui ont osé lui mettre le nez dans ses cochonneries. La suite sera horrible.

    L’honneur de Sa Saleté a été attaquée: le prix à payer sera à la grandeur de son Égo.

    P.S. Il est vraiment cinglé et maintenant dangereux, fort de l’appui inconditionnel de ses collabos.

  40. danielm dit :

    Donald Trump en est bien rendu à sa plus grande heure de gloire où son triomphe face aux impies le transporte vers une nouvelle réélection selon ses dires (qu’il faudra confirmer cependant en novembre 2020).

    En même temps, il l’emporte selon son habitude sans honneur et avec la hargne d’un perdant-gagnant, sans classe ni même miséricorde puisqu’il se prétend religieux.

    Sa vengeance sera nécessairement belliqueuse à l’image de plusieurs de ses supporteurs fanatiques, on l’a bien compris. Peur, intimidation, harcèlement, tout cela faisant parti de son arsenal du planqué avéré.

    Il faut maintenant lui dire à cet inculte de Donald Trump que le pouvoir absolu, peu importe sa forme, n’a jamais résisté à l’épreuve du temps surtout dans un contexte planétaire et c’est bien l’histoire (et non la propagande) qui nous l’enseigne. Et, ce jour-là, il pourra proclamer une dernière fois: « Il m’ont tous trahis! »

    1. danielm dit :

      désolé, il fallait lire: « ILS m’ont tous trahis »

      P.s. Son fils, Donald Trump Jr, sera-t-il le Brutus annoncé?

  41. Richard Desrochers dit :

    Trump a bien dit qu’il voulait protéger le premier amendement… pour les trumpistes en tout cas.

    1. danielm dit :

      Parlant d’amendement, est-ce que les américains devront évoquer le cinquième pour ne pas dire leur choix électoral de novembre prochain, de peur de s’incriminer eux-même?

      1. Haïku dit :

        danielm
        Bonne question. 😉👌

  42. P-o Tremblay dit :

    Le vrai pouvoir, la peur.

  43. Henriette Latour dit :

    don jr a qualifié Romney de « pussy ».

    Mais lui ne s’est jamais vanté d’être un « pussy grabber ».

  44. Layla dit :

    H.S
    La Conférence de DT…de ce midi.

    Non pas une conférence…un monologue…où il a pris une voix suave tout au long de ce monologue, où son body langage nous disait je suis en train de me foutre de vous, je suis le plus grand acteur de tous les temps. Il était sur des calmants super puissants, sans aucune agressivité, le calme avant la tempête à n’en pas douter, il a joué sa game avec brio…mais non ce n’était pas une game penseront certains …

    Oh que oui c’était une game…couper le son et regardez seulement son visage, il jouissait d’avoir mis dans sa poche les républicains,il planait devant nous, il a joui devant nous pendant au moins 20 minutes…incroyable un homme de son âge avoir une aussi longue jouissance…vite la science clonez- moi cet homme, juste pour moi…je jouissais avec lui…parce que je savais que dans son fort intérieur il jouissait d’avoir mené les républicains au bout de son orgasme en les enculant bien comme il faut l’un après l’autre…
    Je n’aurais jamais pensé qu’un jour j’oserais écrire «  au bout de son orgasme en les enculant » mais je le fais…je n’ai pas envie de me censurer…ils lui ont offert un orgasme incroyable, une jouissance sans nom, mais attention…la larve n’a pas encore coulé…misère de misère…je suis en plein délire.

  45. Louise dit :

    Layla

    Je vous comprends Layla. Moi aussi j’ai écrit des mots que je n’utilise pas d’habitude mais je ne m’excuse pas, j’étais en colère.
    Il y a de quoi se mettre en colère devant un tel spectacle d’auto congratulation dégoulinant de corruption et de mensonges.
    Là je reviens de faire ma marche à l’extérieur et j’ai repris mes esprits. En marchant je me suis dit ce n’est pas vrai que je vais donner à cet être immonde le pouvoir de changer mon humeur.

    Ce qui est difficile pour nous qui regardons cela de l’extérieur c’est que nous sommes totalement impuissants à changer quoi que ce soit. Ce n’est pas notre pays mais le comportement de Trump heurte nos valeurs profondes qui est en premier lieu de respecter la dignité de l’être humain.

    1. onbo dit :

      @Louise

      Je crois que nous pouvons beaucoup pour retrouver notre humeur.

      Tous les dictateurs et tyrans recherchent des choses communes et détestent les même choses.

      Ils adorent qu’on parle d’eux, de tous les côtés du spectre médiatique et politique, de tous les pays possibles. Ils aiment être louangés, ils aiment écraser, ils adorent être nommés, il ont un high supersonique quand le nombre de hits du jour bat celui de la veille, quand le nombre de hits bat de nouveaux records.

      Nous pouvons entre autre ignorer ce nom ou prénom, ne plus l’écrire. Toute baisse du nombre de hits qui s’ensuivent blessent l’égo sidéral du narcissique malin.

      On peut aisément, tous, se désinscrire du site de la machine à pets matinaux de piton collé et se refuser même à aller les sentir gratis le matin ou n’importe quand. Encore moins y aller pour commenter ses humeurs. Autant de hits qui sautent. Les tyrans détestent perdre de l’audimat…

      Ce que les tyrans détestent le plus, c’est que « LEURS » sujets se servent de l’humour. La peste des dictateurs. Parce que l’humour bien fait, bien dit, bien dessiné, amuse et réconforte, alors que le tyran prend tous les risques pour que le peuple ait peur et soit en colère, soit soumis et malheureux.

      Je cite Boris Cyrulnik, page 10, dans Un Merveilleux Malheur:

      « Les dictateurs imposent le bonheur au peuple, mais ils n’aiment pas son humour qui est un signe de lutte contre la souffrance. (Le groupe Octobre s’était fait primer pour sa représentation de la Bataille de Fontenoy, la première pièce de Jacques Prévert, à la grande fureur de Staline pour qui un peuple heureux, comme le peuple soviétique, n’a pas besoin d’humour)  »

      (Autrement dit, quand un peuple a besoin de s’exprimer en humour, c’est qu’il se sait malheureux, mais ose trouver moyen de rire pour affranchir son esprit et son corps devant une situation non acceptable)

      « Quand la douleur est trop forte, on est soumis à sa perception. On souffre. Mais dès qu’on parvient à prendre un peu de recul, dès qu’on peut en faire une représentation théâtrale, le malheur devient supportable, ou plutôt, la mémoire du malheur est métamorphosée en rire ou en oeuvre d’art. »

      Le fruit de ce travail de métamorphose que produit l’humour sème chez soi et entretient chez l’autre ce que Cyrulnik nomme la RÉSILIENCE. Cette même puissance de récupération de soi dans son propre retour à sa santé mentale conduit à la consolidation de ce que nous savons tous être notre bonne humeur.

  46. @François,12:32: «J,ai hâte d’entendre un deuxième président des États-Unis dire « im not à crook »je suis sur qu’ on vas entendre le PARASITE le dire un jour..»

    Oubliez ça. Au mieux, vous pourrez l’entendre reprocher à la terre entière n’avoir pas su reconnaître « The most honorable and honest person having ever held the position of President of the United States.»
    Cet homme est absolument incapable d’apposer le substantif «crook» à côté de sa personne même si c’est pour nier avec véhémence qu’il puisse en être un.

  47. Mabuse dit :

    @Apocalypse dit :
    « La politique aux Etats-Unis, on a l’impression de regarder une vraie guerre; on ne considère plus les membres de l’autre parti comme des adversaires politique, mais comme des ennemies.
    Et ça ne semble qu’empirer avec le temps, ce qui est profondément troublant . »

    Troublant, vous dites? Mettez-en! Lire « Les États-Unis de la haine. https://www.usnews.com/news/elections/articles/2020-01-03/2020-the-year-that-hate-of-trump-democrats-and-each-other-fueled-america

    « Il y a une génération, la partisanerie était une chose que les gens amenaient aux urnes. Aujourd’hui, c’est quelque chose que les gens emmènent au travail, à l’école, à l’église et même au lit avec eux. C’est un phénomène vraiment différent », ajoute M. Jones.

    La tendance n’a pas commencé avec Trump, mais elle s’est accélérée pendant son mandat, selon les analystes. En 2017, par exemple, le PRRI a demandé aux personnes qui se décrivent comme des démocrates et des républicains comment ils percevaient l’autre parti, les choix étant que l’autre parti faisait avancer les choses dans la bonne direction, qu’il était quelque peu malavisé mais pas dangereux, ou qu’il était malavisé au point de représenter une menace pour le pays. Une majorité de démocrates (54%) et de républicains (52%) ont déclaré que le parti adverse était si malavisé qu’il était en fait dangereux.

    Les gens n’aimeraient pas non plus que leur progéniture épouse quelqu’un de l’autre camp politique. Une enquête menée en 2019 par le PRRI a révélé que 35 % des Républicains et 45 % des Démocrates seraient quelque peu ou très malheureux si leurs fils ou leurs filles épousaient quelqu’un qui est membre de l’autre parti politique.

    Cela contraste avec les 9 % d’Américains dans une étude du Pew Research Center de 2017 qui affirment que le mariage interracial est une « mauvaise chose » pour la société et les 31 % d’Américains dans une étude du Pew de 2019 qui s’opposent au mariage entre personnes de même sexe.

    Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

  48. lechatderuelle dit :

    le spectacle de trump vaut ce qu’il vaut….

    ce qui fascine est la dérive de cette société qui accepte avec un haussement d’épaule les agissements du Président des USA, qui tolère la mascarade républicaine et qui ne réagit même pas devant le manque d’éthique de certains médias et de pseudos journalistes qui hurlent leur haine dans les médias, qui approuvent, au final, l’attitude condescendante, mesquine et malhonne^te de trump en le soutenant dans les sondages…

    je me suis souvent demandé comment un peuple peut devenir aussi con, aussi vite après avoir vu des dérapages ailleurs dans le monde, des génocides et autres barbaries…..
    Rwanda, Kosovo, Rohingyas …

    je ne comprend pas plus mais je constate que c’est facile d’abrutir un peuple…. nous en avons un exemple quotidien sous les yeux….
    et avec la quantité d’armes en libre circulation dans ce pays, m’est d’avis que les prochains mois seront très violents….

    trump cherche des coupables…
    les Républicains cherchent des coupables…

    surtout avec le spectre d’un ralentissement économique…. trump pointera les « responsables »…. car ce ne sera pas lui, … (évidemment que ce ne sera pas lui, mais ce ne sera pas les autres non plus…..)

    les dérives politiques suivent toujours le même pattern..
    des ti-counes entendront le signal….. peu instruits et armés…. peureux et armés… cons et armés….

    1. gl000001 dit :

      « trump cherche des coupables…
      les Républicains cherchent des coupables… »
      Ils sont à un passage devant un miroir de les trouver 😉

      Vieille blague bolchévique :
      Un russe se regarde dans un miroir et se dit « Un de nous deux est un traître » !!

  49. lechatderuelle dit :

    Hors-sujet mais entendu à Radio-Canada cet après-midi…. le MIT en 1972 avait fait un travail qui vérifiait la croissance infinie….

    Selon cet article en maintenant le rythme de croissance, l’économie risquait de provoquer des tensions environnementales pour les richesses naturelles épuisées et la planète en subirait des changements drastiques… le rythme soutenu avait une finalité et c’était en 2030…

    cette étude a été reprise en 2014 et les projections arrivent à la même conclusion, la croissance « cassera » en 2030…. provoquant une décroissance qui sera et devra être continue…. et douloureuse….

    Pour le moment à 10 ans de la date fatale, la réalité semble donner raison à cette étude…

    Ce n’est pas d’hier que les gouvernements savent que la croissance infinie est un risque sérieux pour l’Humanité…

    1. Samati dit :

      @ lechatderuelle

      Vous faites sans doute référence à la publication du Club de Rome. Dans ce document on prévoyait l’épuisement des ressources naturelles (métaux et énergies fossiles) selon des modèles qui se sont révélés erronés. Aujourd’hui la majorité des métaux et minéraux ont vu la quantité des réserves et ressources disponibles plus que doublées depuis 20 ans. Pour ce qui est des énergies fossiles les réserves/ressources se sont également fortement accrues à des niveaux qui devraient permettre une transition vers les énergies renouvelables.

      Les données initialement utilisées pour l’étude étaient basées sur une mauvaise compréhension de la géologie et des changements technologiques permettant la découverte de nouvelles ressources et de nouveaux moyens pour les extraire.

      Une étude que l’on peut oublier.

      1. lechatderuelle dit :

        Samati…. non une étude MIT de Boston…. en 1972….

      2. @Samati et lechatderuelle

        En fait vous avez tous les deux raison. En 1972 sous le titre HALTE À LA CROISSANCE? quatre professeurs du M.I.T. publièrent à l’initiative du Club de Rome ce livre qui, dans les 100 premières pages qui en compte 300, explique ce qu’est le Club de Rome et dans les pages suivantes comme cela est précisé en page 13 de la préface, le défi d’une croissance soucieuse de la planète: «….il ne s’agit pas d’un arrêt de la croissance mais d’une croissance contrôlée pour préparer de grands équilibres écologiques.»

  50. Toile dit :

    Le narcissisme pervers dans toute sa splendeur. Puisque tu m’as trahi, m’as rejeté, que tu portes atteinte à ma grandeur, de ma haine je te ferai la même chose. Les graines ont germées chez le rejeton. On dirait presqu’un psychopathe. DANGER DANGER. Il est un être vil et extrêmement dangereux, sa tribu proche itou et sa tribu éloignée tout autant parce que sourde, muette et aveugle. Il eut mieux valu que grand mère avorte…Je lui souhaite pas trop de bien, juste de la misère (excès de réserve de ma part), bien, bien de la misère.

    Bravo à cette ambassadrice.

    1. Haïku dit :

      Toile
      Que c’est bien exprimé. 👌

  51. Layla dit :

    ❓❓❓
    Pourquoi à16:21 il n’y a pas encore sur le site de la White House sa “con-férence ” de ce midi

    1. jeani dit :

      @Layla

      Vous aimez souffrir! 😂

  52. Achalante dit :

    Je viens d’apprendre qu’un législateur de l’Utah (au niveau de l’état, pas national) aurait introduit « récemment » une projet de loi permettant de démettre un sénateur… Je vais vérifier.

    1. Achalante dit :

      Confirmé. Tim Quinn, projet de loi HB217.

      La tête de M. Romney se rapproche de la pique…

  53. jeani dit :

    À LCN, il y a quelques minutes, on a mis en parallèle, vidéos ajoutées, les réactions des deux présidents acquittés de leur destitution.

    Pas compliqué de faire le constat qui fut celui qui a fait un discours présidentiel entre Clinton et le, de plus en plus petit président.

    Une ordure ne peut faire autrement que de se comporter en ordure.

  54. leonard1625 dit :

    Est-ce ce genre de société que les républicains souhaitent?

    https://www.nbcnews.com/news/world/doctor-punished-coronavirus-warnings-dies-disease-who-confirms-n1131556

    1. Haïku dit :

      leonard1625
      Votre parallèle est très intéressant.

  55. CBT dit :

    C’est un acquittement bidon, Trump a tout bousillé le processus de l’enquête et celui du procès en retenant les documents et les témoins qui l’auraient incriminés solidement. Tout cela avec la complicité évidente des républicains qui tremblent de peur face à la réaction de Trump, d’ailleurs ce qui arrive à Romney est exactement ce qu’avait dit Schiff, sa vengeance était prévisible. Plusieurs sénateurs républicains ont dit en privé qu’ils auraient voté pour la destitution, mais ils avaient peur de Trump parce 90% des électeurs républicains appuient Trump, le Jim Jones de retour depuis 2016.

    Il a beau célébrer sa victoire, c’est un acquittement forcé sous les menaces et les intimidations, mais la honte n’existe pas dans le monde de Trump et des républicains, se faire élire est la seule motivation qui compte, ils sont tous méprisables et sans morale.

  56. Pierre S. dit :

    ——————-

    Mettons qu’un estie de fou de la gachette tire a bout portant Romney, Pelosi ou Comey
    dans les prochains jours ?????

    Plusieurs questions vont se poser et l’andouille lui va faire comme d habitude … dire n’importe quoi !

  57. A.Talon dit :

    «Mais les attaques le ciblant font penser à ce qui se passe dans des systèmes anti-démocratiques.»

    CQFD. Voilà qui en dit long sur l’absence de valeurs démocratiques de la fange orangée. Laissés librement à leurs plus bas instincts, on peut être certain que ces suppôts de Satan (pour parler leur langage) n’hésiteraient pas une seule seconde à établir un régime dictatorial en sol américain. L’avertissement de l’ex-ambassadrice américaine Yovanovich est à prendre très au sérieux…

  58. christal dit :

    Qu’il gagne ou perde les élections de novembre, Trump et sa gang vont faire en sorte de foutre le trouble aux États-Unis.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :