Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

50 voix pour, 50 voix contre : prévu demain, le vote du Sénat sur l’assignation de témoins au procès en destitution de Donald Trump pourrait se solder par une égalité. Le juge John Roberts, qui préside au procès, pourrait-il briser cette égalité et forcer l’assignation de John Bolton ou de tout autre témoin?

Les précédents n’interdisent pas de le penser, mais le fait est que le président de la Cour suprême suivra probablement l’exemple fourni par son prédécesseur, William Rehnquist, lors du procès en destitution de Bill Clinton. Le juge Rehnquist n’avait alors pris aucune décision pour changer les règles ou le cours du procès.

Cependant, lors du premier procès en destitution d’un président américain, en l’occurrence Andrew Johnson, le président de la Cour suprême de l’époque, Salmon Chase, était intervenu à deux reprises pour rompre des égalités à l’issue de votes sur des résolutions, comme le rappelle ici le New York Times.

Il s’était abstenu d’intervenir lors d’une égalité sur une autre résolution, qui était ainsi morte au feuilleton. John Roberts pourrait donc l’imiter en refusant d’intervenir à la suite d’une égalité à l’issue du vote sur la comparution de témoins.

Un tel scénario suppose que trois sénateurs républicains – probablement Susan Collins, Mitt Romney et Lisa Murkowski – voteront avec les démocrates sur cette question. Un quatrième républicain se joindra-t-il à eux? Le consensus médiatique, à la veille de ce vote crucial, est que Mitch McConnell a déjà les votes pour bloquer la comparution de tout témoin.

Pas nécessaire de vous dire qu’une intervention de John Roberts ou l’émergence d’un quatrième sénateur en faveur de l’assignation à comparaître de John Bolton constitueraient une surprise majeure.

Les questions des sénateurs aux procureurs démocrates et aux avocats de Donald Trump se poursuivent en ce jeudi.

P.S. : En faisant mon jogging quotidien, j’ai réalisé que j’avais oublié un truc concernant le juge Roberts. Il n’a pas été complètement passif au procès qu’il préside. Il en effet refusé de lire une question du sénateur républicain du Kentucky Rand Paul qui identifiait le lanceur d’alerte à l’origine de l’affaire ukrainienne. Très belle journée pour courir, soit dit en passant.

(Photo Getty Images)

49 réflexions sur “Témoins : que fera le juge Roberts en cas d’égalité?

  1. Benton Fraser dit :

    C’est beau la « transparence » républicaine!

    « Drain the swamp » il disait…. il n’a jamais été aussi profond et nauséabond!!!

  2. POLITICON dit :

    En cas de 50/50, il faudra assigner les témoins à comparaître afin que la justice élimine tout doute concernant les frasques de POTUS. Ce sera même une raison supplémentaire pour les entendre, démontrer et justifier publiquement que le quid pro quo était une invention ou une faute du menteur congénital.

  3. fallaitquejteuldise dit :

    Dans des cas célèbres, on passe des années à trouver ou cumuler de la preuve contre des individus (pensons au cas de la disparition de Cedrika Provencher au Québec), et là, tout semble à la disposition des sénateurs jurés pour faire la lumière sur cette affaire: que voit-on? Un rejet évident du droit. On dit que la justice a le bras long: je crois que dans ce cas-ci, on lui a amputée les deux bras.

    1. Haïku dit :

      Bien dit ! 👏👏👏

    2. Chosr la dit :

      Peut-ton affirmer que les usa sont un pays corrompus ?..mais avec un vernis de ……… ( completer s.v.p. )

  4. Guy Pelletier dit :

    S’il se limite a faire son travail de juge de façon impartiale il devrait demander qu’on permette aux témoins directes de l’affaire Ukrainienne de témoigner en toute liberté sans contraintes ni menaces de qui que ce soit…..S’il fait son travail de juge évidement et n’agit en partisan. Comme dirait l’autre……On verra!!!

    1. chicpourtout dit :

      @Guy Pelletier
      Espérons le!
      Ce serait la moindre des choses considérant tout ce cirque. Il y aurait au moins  »apparence de justice » comme on le dit si bien en droit!

  5. Commentaire dit :

    Cover up …

    Car qui ne dit rien consent … Alors si le juge Roberts ne dit rien, en cas d’égalité des voix, c’est que quelque part c’est qu’il consent de fait à ce cover up, ou bien qu’il aura manqué immensément de courage.

    Car quelque part, ne s’agit-il pas de l’existence même de l’état de droit (lorsqu’appliqué aux + hauts niveaux) dont il y aura enjeu demain ? Car que vaut le droit sans témoins et sans recherche « normale » de preuves ?

    Imaginez : le Juge Roberts est le numéro 1 de la Cour Suprême des États-Unis d’amérique, et il consentirait par son silence (en cas d’égalité des voix) à une dissimulation majeure de la justice au Sénat des États-Unis, sous ses propres yeux et avec son consentement tacite de fait.

    + lâche que ça tu meurs.

    1. AB road dit :

      @commentaire

      Vous avez bien raison, mais hélas, c’est comme ça que ça se passe dans les dictatures…

  6. jeani dit :

    Roberts, pencher du côté des Démocrates, j’en doute fortement!

    Tout va trop bien pour la droite très profonde dans ce pays, modèle de la démocratie (SIC)!

    Après avoir vu et lu toutes les conneries défendues par les procureurs de crooked donald, je suis en pleine dépression

  7. Dan Lebrun dit :

    On couche un républicain et un démocrate sur la voie ferrée et le dernier à se relever avant l’arrivée du train gagne

    1. Madalton dit :

      Un duel comme Alexander Hamilton et Aaron Burr. En espérant le même résultat pour le démocrate. 🙂

  8. Pierre Lesage dit :

    une question comme ça, si on adopte l’idée que le témoignage de Bolton peut être un « risque » (cela reste à prouver) pour la sécurité nationale, le juge sur le banc peut-il octroyer un huit-clos afin que le contenu du témoignage ne soit divulgué dans la sphère publique.

  9. Si Roberts n’intervient pas, n’y aurait-il pas un risque qu’on lui colle l’étiquette de juge partisan?

  10. Pierre S. dit :

    —————————-

    rien de neuf …

    des crapules qui protègent un escroc et des avocats sans scrupule
    spécialisé dans les vices de procédure pour soustrairent des criminels à la justice.

    Suf que présentement , l’accusé c’est le président des états unis.

  11. Gilles Morissette dit :

    Je ne crois pas que le Juge Roberts se mouillera dans un sens ou d’en l’autre.

    Il ne faut pas l’en blâmer car s’il tranchait, il serait critiqué par ceux qui lui reprocherait d’avoir agi de façon partisanne.

    Il est « pogné » dans un « CATCH 22 ». « Damn it if you did, damn it if you don’t ».

    Le seuls coupables sont les élus « Répugnants » qui agissent en couillon » en refusant de prendre leurs responsabilités et de voter en faveur de l’audition de témoins.

    Cette parodie de justice va prendre fin bientôt. Tiny Brain va sauver son « cul ». Les membres de sa secte seront contents mais ce « Shit Hole Country » se sera enfoncé un peu plus dans les profondeurs abysalles de la médiocrité et de la corruption.

    « Drain the swamp » qu’il disait !!

  12. titejasette dit :

    On efface et on recommence…

    Chantal Lacroix vient à la rescousse de proprios en détresse dont les travaux de rénovation sont restés en chantier pour toutes sortes de raisons (maladie, décès d’un proche, problèmes financiers, etc.). Avec l’aide d’entrepreneurs généreux ainsi que de proches et d’amis des candidats choisis, Chantal transforme des maisons…

    ou

    On consulte le peuple dont 75% veut écouter de nouveaux témoignages

    PS: s’ils ignorent la demande du peuple, ils vont le payer très cher en Novembre

  13. HS

    Belle mentalité que ces républicains…

    Aaron Rupar‏Compte certifié @atrupar

    Secretary Wilbur Ross says coronavirus will be good for [checks notes] American jobs: « I think it will help to accelerate the return of jobs to North America. »

    1. Gilles Morissette dit :

      @marie4poches (30/01/2020 à 11:48)

      Quel enfoiré. Je n’arrive pas à croire que cet abruti ait pu dire une chose semblable. J’espère que c’est une « Fake News »

      Cependant, si ce n’est pas le cas, attendez que l’épidémie gagne les USA et par ricochet le Canada (et ça pourrait arriver) comme ça avait été le cas pour le SRAS en 2009.

      Attendez que des Américains commencent à mourir et que la panique commence à s’installer.

      On verra si cette fripouille va « chanter la même chanson » !!

      Ces gens là sont absolument incapables de la moindre compassion pour le malheur des autres.

      La prochaine étape: Ils vont dire que ce coronavirus est « un châtiment de Dieu afin de punir les Chinois pour ne pas avoir été gentil avec les USA ».

      On croirait entendre l’infâme Curé Caron (joué de façon magistrale par David La Haye) dans la magnifique série « Les Pays-d’en-Haut » (ICI Radio-Canada).

    2. Madalton dit :

      Le temps nécessaire pour rapatrier les emplois, le virus ne sera plus un problème.

  14. Pierre S. dit :

    ——————-

    Les crétins de républicains me font rire.

    Ils considère que le témoignage de Bolton est une  »risque » pour le pays ?

    HEY !!! Le risque présentement c’est de garder un imbécile corrompu et dangereux à la été du pays.
    Et c.est exactement pour ca que Donald trump est en procès pour être destitué ….

    C’est lui le criminel, le gars en accusation et celui ciblé par l’enquète
    incriminé par la totalité des témoins interrogé à ce sujet ……

  15. xnicden dit :

    Je ne connaissais pas les précédents en cas d’égalité, c’est très instructif. Roberts a son prétexte pour ne rien faire, même si l’absence de tout témoin serait en soi un précédent de ce que je peux comprendre.

    « Un tel scénario suppose que trois sénateurs républicains – probablement Susan Collins, Mitt Romney et Lisa Murkowski – voteront avec les démocrates… »

    J’ai de la difficulté à croire à Collins. À moins qu’elle ne pense qu’avec un tel vote les démocrates vont lever le pied avec la campagne pour la mettre dehors qui s’est mise en branle à cause de son vote pour Kavanaugh. Elle voudrait des garanties discrètes à cet effet que je ne serais pas surprise.

    Romney, comme je l’ai déjà écrit, a des ambitions pour 2024. Il pourrait être tenté de ne pas vouloir se faire un ennemi de Trump et se ménager sa base…Mais il aurait intérêt aussi à tenir compte qu’aucune courbette vis-à-vis Trump ne l’aidera parce qu’il est écrit dans le ciel qu’Ivanka, Jr ou un autre vrai trumpiste se présentera en 2024.

  16. Gilles Morissette dit :

    Dershowitz vient de se faire « virer dans ses shorts comme un « malpropre » par celui-là même qu’il avait cité afin de supporter sa théorie douteuse sur l’abus de pouvoir (voir le message avec le video apparaissant sur le compte Twitter de M. Hétu).

    « Alan Dershowitz has repeatedly cited Harvard professor Nikolas Bowie’s scholarship to support his argument that abuse of power is not a crime.

    Well, Bowie is on CNN right now calling Dershowitz’s interpretation « a joke » (Madeline Peltz @peltzmadeline)

  17. Apocalypse dit :

    Le Juge Roberts n’aura pas à intervenir pour briser une égalité, car M. McConnell aura les votes dont il a besoin; vous pouvez parier que même en cas d’égalité, il n’interviendrait pas pour la briser et forcer des témoins.

    Entre autres, les républicains et Donald Trump sont tellement hors de contrôle qu’ils attaqueraient ouvertement le Juge Roberts. Au Canada, attaquer un juge de la Cour Suprême serait impensable, mais les Etats-Unis de Donald Trump, vous pouvez parier votre prochaine paye que le président ne s’enfargerait pas dans les fleurs du tapis pour attaquer le Juge Roberts.

    Autre chose, que ça nous plaise ou non, le show au Sénat est contrôlé par les républicains, pas par les démocrates, pas par le Juge Roberts, alors il faut – malheureusement – suivre la parade.

    Il n’y aura vraisemblablement pas de témoins, mais ça ne va que permettre à ce ‘sinistre’ spectacle, des républicains et de Donald Trump dans cette affaire de destitution, de rester d’actualité sans doute jusqu’au mois de novembre et on peut penser que le livre de M. Bolton va faire mal au président pendant plusieurs mois. Tout compte fait, peut-être que des témoins en ce début d’année serait un moindre mal.

    En tout cas, bien hâte à demain vendredi…

  18. Apocalypse dit :

    @fallaitquejteuldise – 11:26

    ‘On dit que la justice a le bras long: je crois que dans ce cas-ci, on lui a amputée les deux bras.’

    Le système de Justice n’est pas le problème, ce procès en destitution est une affaire de politiciens, pouvait-on s’attendre à autre chose que de la partisanerie extrême?

  19. Apocalypse dit :

    @Gilles Morissette – 11:42

    ‘Je ne crois pas que le Juge Roberts se mouillera dans un sens ou d’en l’autre.’

    Tout à fait d’accord avec vous!

  20. Yolande C. dit :

    Salmon Chase vs John Roberts

    Le juge Chase avait toute une carrière politique dernière lui lorsqu’il présida le procès du président Johnson.

    Il semble bien qu’il ait continué à faire de la politique du haut du banc.

    Le juge Roberts n’a pas de passé en politique active.

    https://www.justsecurity.org/68284/how-chief-justice-chase-in-johnson-impeachment-decided-on-witnesses/

    Je serais surprise que si les sénateurs n’arrivent pas à se départager, ce soit un non élu qui prenne sur lui de trancher à leur place.

    Pour voter au sénat, il faut être soit sénateur ou encore vice-président à qui la constitution accorde le droit de briser une égalité.

    J’ai cependant lu que les sénateurs agissant comme jurés et non pas comme législateurs, le juge-en-chef pourrait trancher en cas d’égalité.

    Je ne lui souhaite pas d’avoir à décider, car quoiqu’il fasse, il sera blâmé.

  21. onbo dit :

    On amena devant Salomon deux femmes qui prétendaient chacune être la mère de l’enfant.

    Appelé à trancher à savoir qui était la véritable mère, Salomon se prononça sans hésiter:

    « Qu’on tranche l’enfant en deux et qu’on en remette une moitié à chacune »!

    ……….
    L’Enfant, ici, à moins que j’erre et trébuche lourdement, c’est la Constitution des USA…

    Qui des Démocrates ou des Républicains du Sénat porte cet enfant comme la prunelle de son oeil?

    Qui se préoccupe le plus de nourrir l’esprit de la Constitution plutôt que son apparence dans les salons?

    Qui se préoccupe le plus de sa pérennité?

    Qui sait le mieux percevoir et exprimer ses aspirations pour l’avenir du peuple matériellement dispersé, mais mentalement regroupé sous son manteau de Jeune République Démocratique Américaine?

  22. Apocalypse dit :

    @Gilles Morissette – 11:42

    ‘… se sera enfoncé un peu plus dans les profondeurs abysalles de la médiocrité et de la corruption.’

    ‘Corruption’ … you can bet on it! Vous en voulez une bonne, écouter cette vidéo où on apprend que l’imbuvable Mitch McConnell a reçu des milliers de dollars en contribution de la part de – tenez-vous bien – deux(2) des avocats de Donald Trump et cela en 2019. Le même Mitch McConnell qui vient ensuite dire devant les caméras qu’il coordonne le procès au Sénat avec les avocats de Donald Trump; comme on dit, ça ne s’invente pas 😢.

    *https://www.youtube.com/watch?v=uDkTHnvk4ZE&t=0s

    Mitch McConnell Took Money From Trump’s Impeachment Lawyers

  23. monteregien dit :

    Est-il possible que le juge Roberts sorte de ce « procès » avec un certain dédain du Parti Républicain, et que cela influence (même juste un peu) ses décisions à venir à la Cour suprême?

    1. Yolande C. dit :

      Ça, c’est une observation très intéressante.

      À suivre.

    2. xnicden dit :

      Ce serait surprenant selon moi. Je crois plutôt qu’il applaudit en secret les républicains pour avoir su tirer tant de Trump pour faire avancer les idées de la droite. Si le GOP en fasse trop dans sa défense, ce n’est qu’une faiblesse passagère et pardonnable.

    3. Louise dit :

      En cas d’égalité je me demande si le juge Roberts pourrait trouver une solution mitoyenne c’est-à-dire convoquer des témoins mais imposer le huis-clos pour ne pas déplaire aux deux côtés et espérer peut-être préserver sa réputation d’impartialité.
      C’est juste une idée comme ça.

      1. Madalton dit :

        Vous m’avez devancé. Encore là, je crois que les républicains ont peur de la vérité.

  24. Alexander dit :

    À 50/50, je parierais que le juge Roberts n’osera pas se mouiller même si c’est ridicule de faire un procès sans témoins.

    Il enverra un message à la population: on a affaire à une justice de pacotille. Il devra faire preuve d’un immense courage pour braver les trumpistes.

    Si Bolton, Mulvaney et autres témoins clés ne sont pas entendus, toute la justice sera ridiculisée. On ne pourra plus jamais voir un juge de la Cour Suprême de la même façon; un clown sans pouvoir qui tolère des abus de pouvoirs évidents.

    Triste à mourir.

    Mais, être démocrate, je répéterais le tout en boucle ad nauseam sur toutes les plate-formes.

    Car les gens peuvent avoir affaire à la justice en tout temps de leur vie. S’ils comprennent que les dés sont pipés par la classe dirigeante, ils vont craindre pour leur propre sécurité judiciaire: le droit à un procès juste et équitable n’existe plus.

    Sans respect des règles de droit, la société dite démocratique n’est rien et s’en va directement sur un mur.

    1. Louise dit :

      Alexander

      « toute la justice sera ridiculisée »
      Vous avez raison et les gens qui ne sont pas trop portés à faire des nuances vont mettre tout le monde dans le même panier.
      Ils ne s’embarrasseront pas de savoir qui s’est battu pour obtenir justice, ils vont croire que tout le système de justice est corrompu.
      Les Démocrates vont écoper autant que les Républicains.C’est une situation où il y a juste des perdants.

      1. chicpourtout dit :

        @ Louise
         » C’est une situation où il y a juste des perdants. »
        Mais c’est bien ça l’administration de trompette. Une gestion de pacotille… seul lui et ses proches parents s’organisent pour être gagnant, tirer leur épingle du jeu. Lui n’a pas grand choses à cirer  »des autres »… il les utilise. Et, sa formule classique est qu’il s’organise toujours pour qu’ils se commettent, leur jette toute la responsabilité et le tort par la suite.
        Toujours le même scénario….

  25. Apocalypse dit :

    @titejasette – 11:48

    ‘On consulte le peuple dont 75% veut écouter de nouveaux témoignages…’

    Ce 75% est hallucinant et pourtant, on risque fort de ne pas avoir de témoin. Si ne me trompe, 50% des républicains sondées sont en faveur de témoins.

    1. AB road dit :

      En tenant compte du fait que 100% des Démocrates sont en faveur de témoins et 50% des Républicains le sont aussi, alors 75% de la population en général fait du sens…

  26. gl000001 dit :

    S’il doit trancher, j’ose croire qu’il va trancher pour la Constitution et le Peuple.

  27. ghislain1957 dit :

    « Un quatrième républicain se joindra-t-il à eux? »

    Ça prendrait un ripoux-blicain qui ne souffre pas du complexe de la carpette piétinée, chose qui me surprendrait énormément…

  28. onbo dit :

    La journée pourrait connaître des rebondissements.

    La toute dernière intervention d’hier, suite à la question croisée de madame Sinema D, Colorado aux avocats de Trump a pris par surprise l’avocat Philbin. Maladresse ou fatigue, Philbin s’est avancé sur le fonds en disputant la justification du HOLD sur l’aide à l’Ukraine. L’argument m’a semblé mièvre.

    À partir de 9h54, la question de Sinema…

  29. Madalton dit :

    Que les sénateurs républicains qui ne se représentent pas en 2020 votent avec leur conscience en se foutant du gros Moron.

  30. Ziggy9361 dit :

    Romey,Collins et Murkosky votant avec les démocrates ,ça ressemble à un « stunt » bien stagé par mich the bitch après leur avoir fait des promesses d’aide pour leur campagne ,il leur permet de voter avec les dems il fait donc une pierre deux coups,il prouve que au contraire des représentants démocrates ils ont eux fait un vote non partisan basé sur la preuve et que le chief justice n’à pas à s’immicier dans le processus en créant un précédent contraire à la tradition de se mêler de ses affaires.

  31. Carl Poulin dit :

    NB: juge Roberts à été nommé à la SCOTUS par Georges W. Bush en 2005, donc il ne doit pas de retour d’ascenseur au PORKTUS et connaissant l’aversion de l’ancien POTUS à l’endroit du Révello à gogo j’suis pas certain qu’il n’interviendrait pas en cas d’égalité sur ce vote de vendredi.

  32. lechatderuelle dit :

    il ne fera rien…. évidemment…..

    pourquoi le ferait-il ?

    la loi? Rien à foutre…
    la Constitution ? rien à foutre….

    il ne veut pas être impliqué dans cette tentative de destitution….
    il dira que les politiciens ont fait leur choix….

    Y’a pas beaucoup de braves dans cette enceinte…..

  33. marcandreki dit :

    Je souhaite que les Sénateurs républicains boivent leur poison maintenant et votent à 54 contre 47 contre l’assignation de témoin. Ils auront l’air cons deux fois plutôt qu’une.

    La première: les électeurs maintream et les démocrates vont crier à juste raison au déni de justice

    La seconde : Parce que, à moins qu’il ne meure écrasé sous un autobus d’ici peu Bolton parlera. Devant le congrès, à la Tivi,dans son livre, mais il parlera. Parnas aussi continuera de parler. Et les autres qu’on ne connait pas parleront

    Les répugnants n’auront même pas une semaine de vacances avant que la merde ne remonte à la hauteur du ventilateur.

  34. P.B. dit :

    Roberts aussi conservateur soit-il semble un homme intègre , il décidera en fonction de son interprétation de ce que la constitution lui demande et en fonction des antécédents dans ce genre d’affaire.Ce qui j’avoue, regarde plutôt mal pour ceux voulant que le BBQ de Trump se poursuive. J’ai néanmoins confiance que sa décision ne se basera pas à partir de prétextes partisans mais à partir d’éléments de loi rigoureusement appliqués.

    Et je ne serais pas surpris que l’on apprenne bien plus tard, qu’il aurait souhaité que le sénat par lui-même puisse décider en faveur des témoignages.Mais qu’il ne pouvait se compromettre en tant que juge en chef nonobstant ce qu’il peut penser du président en poste.

  35. FlorentNaldeau dit :

    Je ne crois pas qu’il serait sage que JR tranche en cas d’égalité. La Constitution des ÉU dit que le tribunal est composé des Sénateurs; c’est donc à eux de décider dans un sens ou d’en l’autre, ou alors d’en arriver à une impasse. JR n’a qu’à décider de les laisser assumer entièrement les conséquences positives ou négatives de leur décision (ou non-décision) auprès des électeurs. Chaque partie aura donc exercé très précisément le rôle qui lui est imparti par la Constitution, soit d’un côté la décision politique et de l’autre le maintien du bon déroulement des débats, sans empiéter sur le terrain des autres.

    Par ailleurs, en tant que juge en chef, JR doit garder en tête les retombées potentielles s’il intervenait dans un vote au cours de ce procès. Bien après la fin de ces audiences, la Cour devra préserver sa crédibilité et continuer de fonctionner efficacement en restant au-dessus de la mêlée des empoignades politiques actives. Toute intervention de sa part pourrait faire de la Cour la cible d’une certaine frange des activistes politiques de droite et peut-être même polluer les relations internes entre les juges de la Cour suprême qui, malgré les divergences politiques personnelles, arrive à traiter ses affaires de manière relativement civile selon ce que l’on en rapporte.

    JR a tout de même indiqué qu’il y avait des limites à ce qu’il pouvait laisser à la discrétion des Sénateurs: les questions de Rand Paul équivalaient à violer la loi sur la protection des lanceurs d’alerte, d’où le rejet de cette nouvelle tentative du triste sire RP pour révéler publiquement l’identité de la personne en question.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :