Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

2,3% : taux de croissance du PIB américain en 2019, la plus faible performance annuelle de l’économie américaine depuis le début de la présidence de Donald Trump, qui avait promis des taux de croissance supérieurs à 3% avant même la promulgation de la baisse massive des impôts payées par les entreprises et les ménages les plus riches en décembre 2017.

Le taux de croissance du PIB américain s’est par ailleurs établi à 2,1% en rythme annuel au dernier trimestre 2019. L’effet des baisses d’impôts semble ainsi s’être résorbé, mais pas les déficits auxquels elles ont contribué. En 2020, le déficit du gouvernement américain dépassera le cap des 1 000 milliards de dollars, a prédit plus tôt cette semaine le Bureau du budget du Congrès.

(Photo AP)

46 réflexions sur “Le chiffre du jour

  1. HebenMonVieux! dit :

    《C’est la faute a Hillary Clinton!》 : Donald J. Trump

  2. christian reny dit :

    c est surement la faute aux démocrates qui ont bloqué le mur

    1. Denis Bergeron dit :

      Le mur qui tombe d’ailleur

  3. kelvinator dit :

    « Trump est tellement bon en économie »

    ??? Comment au juste!?!?

    1. gl000001 dit :

      Il fait payer ses meetings électoraux (dans l’intérêt public) par le peuple. Il « économise » l’argent du GOP.

      1. kelvinator dit :

        Le coeur sur la main, avec un pussy…

  4. Gilbert Duquette dit :

    Trump : Fakenews as usual

    1. Réal Tremblay dit :

      Il est déjà à imaginer une gros coupable en ce moment qui passera bien dans un tweet. Probablement la destitution qui neutralise les efforts de son gouvernement.

  5. titejasette dit :

    Oui mais attendez… Nous-autres, on mise sur le malheur des autres pour remonter la pente

    « China’s coronavirus could bring jobs, manufacturing back to the US, Trump Commerce Secretary Wilbur Ross says »

    1. gl000001 dit :

      « How low can you go » disait Chubby Checker dans sa chanson Limbo Rock

    2. Guy Pelletier dit :

      @titejasette

      De la propagande destinée à la base d’électeurs aveuglée de Trump. Voir si les industriels vont déménager leurs usines pour un virus qui finira bien par disparaître le printemps prochain. Voir si ce serait si facile et rapide de déplacer des usines……

      Ce serait bien que les Démocrates rappellent que la réforme fiscale du gouvernement de Donald Trump devait se faire à coûts nuls pour le gouvernement qui non seulement ne devait perdre de revenues devait au contraire les voir gonfler au point ou Trump en moins de deux mandats à la tête des USA éliminerait le déficit et la *dette* du gouvernement des USA …………………….

  6. treblig dit :

    En fait, les dépenses pour payer uniquement les intérêts sur la dette est actuellement le 4e poste budgétaire derrière la Social security, medicare et l’armée. D’ici peu, elle dépassera les dépenses militaires.

    « Insoutenable path » à déclaré le non-partisan Congressional Budget Office ( CBO).

  7. Toile dit :

    Une si belle application de la théorie du ruissellement….
    Là ça pourrait faire bobo à ce deal maker si génial.

  8. Gascar dit :

    I’m the best and believe me. *$*$$$$ Oh misère et de plus 40 % de déplorable crois celà on peu tu appeller celà le déclin ou de manière plus réaliste la chute de l’empire americain,Think big …….

  9. Steve3110 dit :

    « …le déficit du gouvernement américain dépassera le cap des 1 000 milliards de dollars. », alors que l’économie va bien.

    Lorsqu’une récession arrivera, un jour, il y aura des pleurs et des grincements de dents.

    1. Michèle dit :

      Steve3110
      Et ce sera encore la faute des démocrates qui seront au pouvoir à ce moment-là, comme d’habitude…

  10. ghislain1957 dit :

    « … la plus faible performance annuelle de l’économie américaine depuis le début de la présidence de Donald Trump, qui avait promis des taux de croissance supérieurs à 3% avant même la promulgation de la baisse massive des impôts payées par les entreprises et les ménages les plus riches en décembre 2017. »

    Une autre preuve que le greatest economist in chief (believe me) s’est mis un doigt dans l’œil et un autre ailleurs…

    Et il se fiait là-dessus pour supporter les diminutions d’impôts de ses ti-namis et pour le « trickle down » qui relancerait encore plus l’économie.

  11. Madalton dit :

    On voit que la guerre tarifaire est un grand succès. Il avait même laissé entrevoir une croissance annuelle de 4%

  12. jcvirgil dit :

    Ouf ,ça va pas bien. Les amis milliardaires de Trump s’assoient sur leur argent et comptent leurs milliards dans les paradis fiscaux au lieu de le faire ruisseler vers les manants …

    Osera t-il une autre guerre pour relancer tout ça ? Hélas pour lui , il ne peut pas s’étant fait élire avec le mandat de les arrêter ! C’est vrai que depuis son élection il y a plus de soldats américains au Moyen-Orient qu’au temps des démocrates et ça n’empêche pas ses électeurs de continuer à l’appuyer.

    Il trouverait sûrement un moyen de leur laver le cerveau avec ses conneries, mais petit problème , l’Iran avec tous ceux qui l’appuieraient par derrière serait la guerre de trop pour l’Empire

  13. gl000001 dit :

    C’est à cause de l’impeachment 🙁

  14. Gilles Morissette dit :

    HS mais trop drôle.

    Je ne pouvais passer à côté d’une telle nouvelle.

    Voici ce qui vient d’arriver au « Mur impénétrable » de l’Idiot-En-Chef.

    À se rouler par terre !!!. LOL

    sn.com/fr-ca/actualites/monde/trump-disait-que-son-mur-à-la-frontière-serait-impénétrable-le-vent-en-fait-tomber-plusieurs-pans/ar-BBZtv06?li=AAgh0dy

  15. Gilles Morissette dit :

    HS

    Difficille de passer à côté d’une telle nouvelle.

    Le « Mur » de Tiny Brain n’est pas aussi impénétrable que ça.

    De quoi se bidonner !!

    https://www.msn.com/fr-ca/actualites/monde/trump-disait-que-son-mur-%c3%a0-la-fronti%c3%a8re-serait-imp%c3%a9n%c3%a9trable-le-vent-en-fait-tomber-plusieurs-pans/ar-BBZtv06?li=AAgh0dy

    1. ghislain1957 dit :

      @ Gilles Morrissette

      Ce matin j’ai entendu aux nouvelles qu’une quinzaine de tunnels ont été découverts sous la frontière entre le Mexique et la Californie, tunnels servant au traffic de drogues. Certains tunnels étaient à une provondeur allant jusqu’à 21 mètres.

    2. gl000001 dit :

      Il doit y avoir des éoliennes pas loin qui créent trop de vent.

      1. Haïku dit :

        😉😉 Très bon constat. 👌

  16. titejasette dit :

    «Si le président fait quelque chose qui peut à son avis l’aider à être élu – dans l’intérêt public -, cela ne peut engendrer une contrepartie justifiant sa destitution» – Le professeur de droit émérite de Harvard, Alan Dershowitz.

    Il a fait gonfler le déficit et fait baisser de PIB. Hahaha ! Ce n’est qu’un début. Dans quelques mois, il va apporter d’autres preuves, toulours dans l’INTÉRET PUBLIC…Hahaha

  17. Lukas dit :

    Aren’t you tired of winning???

    Mais aujourd’hui, faudrait dire: « Aren’t you tired of whining??? You elected this clown… »

  18. Avec ses fricotages dans les tables d’impôt, ça «ruisselle» maintenant vers le haut de la pyramide du fric. Bref, le «Trickle Down» devient le «Trickle Up».

    Cré Donald Trump. Il va désormais pouvoir se vanter d’avoir modifié la Loi de la Gravité ainsi que la dynamique des fluides:

    1. titejasette dit :

      @jeanfrancoiscouture

      J’aime votre référence à la science quand vous décrivez les résultantes de l’oeuvre monumentale de l’Élu:  » la Loi de la Gravité et la dynamique des fluides ».

      Permettez-moi d’ajouter mon « crin » de sel.

      « Il y a deux types d’écoulements des fluides. Un est le fluide parfait et l’autre est un fluide visqueux. Un fluide parfait est un fluide incompressible et un fluide newtonien. Ils n’ont pas de efforts de cisaillement, la viscosité, ou conduction de la chaleur. Alors ils ont aucune résistance à l’écoulement du fluide. »

      Je ne comprends rien à ce que j’ai écris mais cela pourrait épater un édenté…

      1. @titejasette, 11:12: Merci de votre commentaire appréciatif.
        Quant à la connaissance des fluides, voici un site qui résume l’état de la question mieux que je n’aurais pu le faire, et brièvement en plus. Bonne lecture. 🙂 .

        http://www.alloprof.qc.ca/BV/pages/s1131.aspx

    2. gl000001 dit :

      C’est le principe de la « vase communicante » qui lui a permis de faire ça 😉

  19. Danielle Vallée dit :

    Mais encore…..le déficit devrait être en moyenne de 1300 milliards de dollars entre 2021 et 2030 selon le CBO.
    L’intérêt sur cette dette massive (étant donné que les taux d’intérêt vont augmenter – c’est inévitable) va empêcher les américains d’investir dans les écoles, les infrastructures, les programmes sociaux.
    Continuez les gars, construisez des avions militaires, des chars d’assaut, et des drones !
    Étonnant qu’aucun de ces idiots n’a jamais suggéré de diminuer le budget de l’armée. Mais les militaires votent républicains.
    Ça change la donne.

    1. treblig dit :

      « In 2020, the U.S. will spend $1.28 for every $1 that it collects in revenue. » .

      Si, au moins, les États-Unis investissait ce déficit en infrastructures, ce serait un moindre mal. Même pas.

  20. Louise dit :

    Trump compte sur la vigueur de l’économie pour se faire réélire. Que va-t’il arriver si l’économie commence à ralentir ?
    Comme d’habitude, il va faire pression sur la Fed pour baisser les taux d’intérêt et imprimer plus d’argent. C’est une stratégie de dépannage qui ne peut pas fonctionner à long terme.
    Ce président n’a pas de vision à long terme pour son pays. Il espère seulement que ça puisse fonctionner jusqu’à son élection et après il ne restera qu’à ramasser les pots cassés.
    Les riches ont des réserves qui va leur permettre de passer au travers et comme toujours ce sont les citoyens de la classe moyenne et les plus démunis qui vont devoir se serrer la ceinture.
    Un beau jour ça va faire comme dans les autres pays, les gens vont dire assez c’est assez alors qu’ils pourraient le faire dès maintenant avant que le prix à payer soit trop élevé.

  21. noirod dit :

    Pathétique. Les amisrequins de Wall street sont nerveux a cause du virus chinois mais se sont montrés jusqu’ a maintenant optimistes meme malgré la pestrump. Que doit on faire ? Licencier des employés ? Transférer la production au Mexique ? Commençons par transférer des fonds a nos habituels paradis …

    Pendant ce temps du coté du soulèvement populaire américain…criquets…

  22. François dit :

    JE viens juste de réduire les restrictions sur les mines antipersonnel (CNN)MON PAYS va pouvoir fabriquer un HUGE ammout de mines,vous allez voir l’économie vas être Tremadous au moins 7% de plus.unreal@ Donald trump

    1. gl000001 dit :

      Mais dans le fond de sa tête (très profond), ce sont des mines anti-démocrates qu’il souhaite avoir ! Anti-démocratiques aussi tant qu’à faire !!

  23. Gilles Morissette dit :

    Les prévisions du Cogressionnal Budget Office (CBO) se sont donc avérés encore une fois, justes.

    Le déficit budgétaire continue à augmenter. La croissance économique stagne (le boom de la Période des Fêtes est terminé) et l’accord partiel aves la Chine ne règle rien. La guerre « si facile à gagner » a fait mal à l’économie américaine.

    Comme prévu également par le CBO, les baisses d’impôt ont surtout profité aux « 1% » qui en a, bien sûr, profité pour s’en mettre plein les poches ne laissant que quelques miettes à la classe moyenne.

    Début de récession? Trop tôt pour le dire. Tant que les bons chiffres sur l’emploi seront au rendez-vous, Tiny Brain pourra sauver son « cul ».

    La journée où la récession frappera pour « de vrai », certains vont subir un douloureux réveil.

    C’est lorsque l’économie roule qu’on s’attaque au problème de la dette, pas en pleine récession.

    C’est ce que vous dira n’importe lequel économiste un peu futé.

  24. Jean Saisrien dit :

    HS: Trump prend-t-il position pour les Chiefs ?

    Donald J. Trump
    @realDonaldTrump (16h)

    Nancy Pelosi wants Congress to take away authority Presidents use to stand up to other countries and defend AMERICANS. Stand with your Commander in Chiefs!

  25. Duduche dit :

    Comme Trump a déjà oublié ce qu’il a promit en public la semaine passé, il doit s’imaginer qu’il avait prévu un ralentissement de l’économie. Il a tout prévu. Mieux que tout le monde depuis l’invention de l’eau tiède (d’ailleurs, il aurait pensé à ça le premier s’il avait pu).

  26. Maïs1988 dit :

    2.3% : taux de croissance du PIB américain en 2019.

    Honnêtement, ça n’ira pas en s’améliorant.

    L’accord USMCA va aider énormément le Mexique, relativement peu les USA, encore moins le Canada. Je parle des populations ici, je ne parle pas des multinationales. Le plus grand bénéficiaire de l’accord USMCA est, et de loin, le Mexique. Le plus grand perdant est le Canada. On s’en reparlera dans 15-20 ans quand l’économie du Mexique aura dépassé celle du Canada..

    Le coup d’envoi de la désindustrialisation des USA a probablement commencé avec la visite de Richard Nixon en Chine du 21 février 1972 au 28 février.

    C’est assez révélateur que « qui mène » réellement les USA.

    Les grosses compagnies américaines voulaient réduire leurs coûts, leurs dépenses. Quoi de mieux que de faire produire à bas prix dans un autre pays où les protections et les couvertures sociales n’existent pas.

    Il aura fallu le président peut-être le plus sinophobe, Richard Nixon, pour ce faire.

    Les grosses compagnies américaines, les transnationales, les multinationales s’établiront graduellement en Chine.

    Les USA vont graduellement se désindustrialiser.

    L’économie américaine va se financiariser.

    Les cartes de crédit vont inonder le marché américain… et ailleurs.

    Les Centre d’achats vont pousser comme des champignons, alimentés par le crédit facile.

    Détroit, « la ville de l’auto » va graduellement se transformer en ville fantôme.

    Les grandes villes américaines font fabriquer leurs rames de métro par Bombardier, par Alstom.

    On parle pourtant bien du même pays qui en 1945 était le plus industrialisé au Monde!

    Quel recul.

    Bill Clinton, bien évidemment présenté par les médias comme « l’un des grands présidents des USA », certes « l’un des plus populaires », le 12 novembre 1999, va abroger la loi Glass-Steagall qui pourtant depuis 1933 séparaient les banques commerciales des banques d’investissements.
    La Bourse qui finançait le secteur industriel devient essentiellement un casino.

    La crise financière frappera une dizaine d’années plus tard, en 2008. Des dizaines de milliers d’américains perdront tout : leurs emplois, leurs maisons, leurs économies, éventuellement leurs familles… Vous savez ceux qu’Hillary « Wall Street » Clinton appelaient « les déplorables »?

    Aujourd’hui, pour boucler la fin du mois, bon nombre d’américains, « les déplorables », doivent avoir deux, trois petits boulots.

    On peut augmenter le PIB en créant des choses tangibles; des autos, des avions, des ordinateurs, des médicaments… Mais jouer à la bourse?

    L’enrichissement des riches continue. Je ne parle pas du 1% ici. Ce 1% est un miroir aux alouettes puisqu’il inclue des ingénieurs, des médecins, des chefs d’entreprises du secteur manufacturier qui créent des emplois. Je vise le 0.1%, voire le 0.01%, même le 0.001%, les multimillionnaires, les milliardaires, bref les « possédants », ceux-là qui dictent réellement les politiques, qui bénéficient le plus largement des baisses d’impôts, etc.

    Oui, « le déficit du gouvernement américain dépassera le cap des 1 000 milliards de dollars ». C’est vrai.

    Toutefois ce déficit est financé avec des emprunts, à la Chine, à l’Europe, même au Canada.

    Ce qui crée une dette colossale. $23,225 milliards!

    Toutefois, jamais, JAMAIS, les USA ne pourront rembourser leur dette. Elle est trop énorme.

    Vous connaissez le dicton : « Si vous devez $100,000 à la banque vous avez un problème. Si vous devez $10 millions à votre banque, votre banque a un problème »?

    C’est aussi vrai pour les USA.

    Leur force militaire fait en sorte que jamais un pays ne pourra se faire rembourser.

    Il faut voir l’achat de bons du trésor par la Chine, l’Europe, etc., comme un « tribut » et non pas comme « une reconnaissance de dettes ».

    Non, ce n’est pas « la faute à Trump ».

    Non, ce n’est pas « la faute à Hillary ».

    C’est la faute à une suite de décisions prises par les présidents depuis Richard Nixon en 1972 pour répondre aux désirs de leurs patrons, pas les électeurs, non, mais plutôt les multinationales.

  27. citoyen dit :

    l’économie américaine devra choisir une économie républicaine basée sur l’agriculture, l’immobilier et le transport ou une économie démocrate basée sur la technologie, la santé et la décoration.

  28. titejasette dit :

    S’cusez de mon retard à commenter le sujet du billet. Mes commentaires sont assujettis aux commentaires des experts en économie.

    Les économistes s’attendaient à ce que la croissance du premier trimestre tombe en dessous de 2 % en raison de l’arrêt de la production de Boeing, mais ils voient maintenant d’autres inconvénients potentiels liés à l’impact du coronavirus.

    L’économie chinoise devrait connaître un certain impact, mais il est trop tôt pour dire dans quelle mesure et quel pourrait être l’impact sur les autres économies.

    Au quatrième trimestre, la croissance américaine a été de 2,1 %, soit le même taux qu’au troisième trimestre, mais ce chiffre masque un ralentissement de la consommation et une baisse des dépenses des entreprises.

    Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

  29. citoyen dit :

    au lieu de dépendre de l’économie, des conflits et du militaire pour survivre, la politique devrait chercher une nouvelle culture commune pour développer le bien commun.

  30. Micheline dit :

    C’est facile de dépenser l’argent des autres, un budget de la défense astronomique, pour se défendre contre qui au juste, c’est plutôt les américains bien armés qui se tuent entre eux, des fous furieux qui aiment leurs gros guns d’une main et de l’autre, leur foutu bible. Pauvres américains qui ont élus un huluberlu avec des faillites à répétition. Un réveil brutal vous attends, pauvres abrutis.

    1. Haïku dit :

      @MIcheline….
      Vous dites  » …leur foutu bible…. » 👌

      -« Parfois on n’a pas envie de tourner la page, mais carrément de changer de livre. »(Haïku).

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :