Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Donald Trump veut gagner son pari dans les négociations commerciales avec la Chine. Et pour ce faire, il est prêt à mettre le soutien américain aux manifestants dans la balance. Sur les ondes de Fox News, Donald Trump a annoncé vendredi matin que s’il n’y a pas eu de bain de sang à Hong Kong, c’est grace à son intervention.

«Sans moi, Hong Kong aurait été détruite en 14 minutes. [Xi Jinping] a un million de soldats en position à l’extérieur de Hong Kong. Ils n’y vont pas seulement parce que je l’ai demandé.»

Donald Trump

Cette déclaration, un tantinet exagérée, arrive au moment où, sur le dossier des manifestions anti-gouvernement chinois à Hong Kong, le Congrès a pris les choses en main.

Le Congrès a envoyé pour signature au président jeudi matin une résolution sur Hong Kong intitulé Hong Kong Human Rights and Democracy Act. Le texte exprime le soutien des parlementaires américains au mouvement démocratique et le respect des droits humains. Mais, surtout, il permettra de lancer des sanctions ciblées et interdire la vente aux autorités de Hong Kong de matériqel de contrôle des foules, même non létal comme des gas lacrymogènes.

Dans la tumulte de l’enquête en vue de destituer Donald Trump, c’est un des rares moments bipartites au Congrès: la résolution a été adoptée par 417 voix contre une mercredi dernier à la Chambre des représentants.

La Chine a annoncé son mécontentement face à la résolution, jugeant que les États-Unis se mêlent de ses «affaires intérieures». Il reste maintenant à voir si Donald Trump le signera.

Trump n’a toujours pas commenté la résolution du Congrès. Il a cependant laissé entendre sur Fox News qu’il pourrait mettre son veto pour ne pas nuire à la conclusion d’une entente avec la Chine.

(Photo AP)

98 réflexions sur “Veto de Trump contre une résolution de soutien aux manifestants de Hong Kong?

  1. NStrider dit :

    Et dans quelques temps il dira aussi « there was no quid pro quo”.

    Soyons honnête, dans ce cas ci il serait légal de le faire.
    Et comme il s’agit du cas latent de MAGA, il se sentirait tout fait légitimé de le faire. Après tout,il ne s’agit que de Hong Kong dans la balance.

    1. Pierre dit :

      Le Potus- 45 est passé de grand moron a plus grand menteur 🤥 de tous les Potus , et il y en a eu des menteurs à ce poste…

      1. Robert Giroux dit :

        L’andouille-en-chef est le BLOTUS
        Biggest Liar Of The United States

  2. Dekessey dit :

    C’est certain qu’il va sacrifier la population de Hong Kong. Quelqu’un en doute?

    HS: L’entrevue à Fox & Friends: Du bonbon. Trump à son meilleur.

  3. Henriette Latour dit :

    Un jour OUI, un jour NON, selon l’humeur du moment, selon la capacité de son cerveau à enregistrer une nouvelle information, selon sa digestion, selon qu’il s’est levé du pied gauche ou non.
    Voilà la façon dont sont gouvernés les EU par les temps qui courent. Les amis d’hier sont les ennemis d’aujourd’hui et vice-versa selon les avantages escomptés.

  4. quinlope dit :

    Les droits humains, le gros zouf s’en fout comme la défense des intérêts de l’Ukraine assiégée par son ami Vladimir.

  5. Mario Guérin dit :

    C’est le baron de Munchhausen et les crétins avalent tout ce qu’il dit.

    1. MarcoUBCQ dit :

      I beg to differ: Le baron était un type chic à côté de Donald. Je dirais plutôt le général dans « Avatar »: Plein de haine et de mépris, ne valorisant que le pouvoir et méprisant la vie. Quand le personnage meurt enfin, à la fin du film, quel soulagement. Nous souhaitons tous que ce mauvais sort qui s’est jeté sur les États-Unis disparaisse bientôt en fumée. Ironiquement, même Donald et ceux qui l’aiment ont intérêt à ce que son règne s’achève au plus sacrant.

  6. treblig dit :

    Après sa  » performance  » ce matin à fox and friends, j’ ai des doutes que qui se soit prend Trump au sérieux pour négocier quoique se soit. Un type qui perd complètement les pédales et qui possède les codes nucléaires, ça me fout les jetons

  7. Jacques dit :

    Ben voyons donc….

    Ils n’y vont pas seulement parce que je l’ai demandé……..

    J’aimerais entendre les Chinois là-dessus.
    Une autre déclaration exagérée du gros moron orange.

  8. ghislain1957 dit :

    « Cette déclaration, un tantinet exagérée… » tRump qui exagère, ben voyons donc!

    On voit réellement comment le gros clown agit. Il est prêt à se prostituer pour signer un « accord préliminaire » avec la Chine, après avoir déjà dit qu’il ne signerait jamais un accord partiel, mais qu’il voulait un accord complet. Tout ça pour pouvoir encore une fois se vanter de son « art of the deal », un art qui fonctionne par menaces et attaques.

    Prêt à plaire à un dictateur pour obtenir qu’une partie de ce qu’il veut, tout simplement pour sauver la face. La démocratie, qu’elle mange de la schnoutte!

  9. Rejeanne Bouchard dit :

    Il va faire ce qu’il fait toujours…..évaluer ce qui est bon pour lui…et il va mettre son veto car la signature d’une entente commerciale avec la Chine va peser très fort pour sa réélection tandis que le sang des habitants de Hong Kong n’a pas beaucoup d’importance a ces yeux…

    1. MarcoUBCQ dit :

      Mais non, détrompez-vous: Donald n’a jamais pensé à qui que ce soit sans que ça ait un lien avec quelque intérêt qu’il a pour lui-même. Je doute de sa capacité à localiser ne fut-ce que la plupart des états de son pays, encore moins les pays du monde qui ne sont pas les États-Unis.

    2. Aube 2005 dit :

      Il ne faut pas se surprendre, il agît avec Hong-Kong comme il fait pire avec la Palestine et laisse Net-a-devenir-fou prendre les terres de ces derniers.

  10. toile dit :

    «Sans moi, Hong Kong aurait été détruite en 14 minutes. [Xi Jinping] a un million de soldats en position à l’extérieur de Hong Kong. Ils n’y vont pas seulement parce que je l’ai demandé.»

    Sans moi….
    sans moi, plus de commerce réglo
    sans moi, les didacteurs seraient déchus
    sans moi, mes hotels performeraient moins
    sans moi, la justice serait partiale
    sans moi, les réfugiés auraient été promus à un bel avenir, leurs progénitures comprises
    sans moi, les kurdes ne pourraient pas être au paradis
    sans moi, l’arabie maudite serait perdue
    sans moi, Bibi serait moins que rien
    sans moi, Vlad ne pourrait rêver d’une grande Russie
    sans moi, il y aurait un conflit « nucléaire » avec la Corée
    sans moi, les riches seraient pauvres
    sans moi, les producteurs de soya auraient mangé bien de la misère.

    sans toi, diable que la planete se porterait mieux, voir bien.
    sans toi, diable que je me porterait mieux.

    1. Haïku dit :

      toile
      Que c’est bien dit. Bravo !👌👌👌

  11. lechatderuelle dit :

    Quand trump a-t-il signé un truc qui a eu une portée internationale????

    je cherche…..

    ah… ok… le dernier truc positif à l’échelle international…..
    car des négatifs, i y en a à la pelle…. les Kurdes, la Syrie, l’Iran, l’Arabie Saoudite, le traité de Paris, … …..

  12. ghislain1957 dit :

    Trade wars are good and easy to win! – tRump

    Tired of winning le clown?

  13. MarcoUBCQ dit :

    Donald étant Donald, qui est surpris de ses propos sur Hong-Kong? L’économie de la Chine a des clients partout sur la planète, et beaucoup aux États-Unis. Les choses ont donc changées depuis la place Tien An Menh en 1989. Si la Chine salit son image suite à ce qu’elle fera avec Hong-Kong, les répercussions économiques risquent d’être énormes, à l’image de ce grand pays. Le parti communiste (en réalité la dictature de Xi Jinping) n’étonnerait personne, au fait de sa nature, si il fait une gaffe monumentale en lien avec Hong-Kong. Xi va probablement choisir une voie mortifère, car pour lui comme pour tout dictateur seul le pouvoir compte, alors au diable l’économie de la Chine. Seule la possibilité que ce dernier veuille sauver l’économie pour sauver son pouvoir, peut soulager les Hong-Kongais d’une tragédie. Mais Donald, Xi Jinping, Recep Tayyip, Vladimir et al sont les ennemis du peuple, et ils ont beaucoup de pouvoir. David gagne toujours contre Goliath, certes, mais entretemps les dictateurs ont tendance à commettre beaucoup d’horreurs. Tant et aussi longtemps qu’une partie du peuple voudra d’eux, ils auront du pouvoir. Donald est entrain de perdre la raison car il sent bien que l’amour de cette partie du peuple est en danger de s’étioler.

  14. Il n’a même pas à cœur la sécurité des USA alors la sécurité des Hong-Kongais….

    1. Henriette Latour dit :

      marie4poches

      L’autobus n’est jamais bien loin de lui. Il est prêt à y jeter devant quiconque ne lui rapporte plus rien. C’est comme ça qu’on fait des affaires selon cet abruti.

      1. Oui et tout le monde le sait mais personne n’ose lui donner la petite jambette nécessaire pour lui rendre la pareille.

  15. Abigaelle dit :

    J’ai l’impression d’entendre un dictateur. Les droits humains ne compte plus, le congrès prend des mesures car Trump fou rien, il met son véto car seulement lui peut décider. Il a triché et il triche encore pour gagner des élections. Il essaie de créer un culte de sa personnalité comme si il était un dieu.

    1. MarcoUBCQ dit :

      L’impression? Mais bon sang, ça va prendre quoi pour que vous cessiez de croire qu’il est autre chose? Un culte? EXACTEMENT. Dans un culte le chef suprême, qui aime manger du poulet suprêmement gras, curieusement, est aimé sans condition par des gens qui ont abdiqué leur dignité au service de Donald The GOD. C’est un mécanisme inconscient et c’est peine perdue de dialoguer avec ceux qui croit Donald. Donald existe pour Donald, et périra en étant de plus en plus Donald, car il ne sait rien faire, ne sait rien et n’a rien d’autre que cette image hallucinée de Donald The GOD. Comme Adolf, quand son règne arrivera à sa fin il va renier tous ceux qui « l’aimaient ».

  16. Gilles Morissette dit :

    Le Gros Taré n’en n’a rien à cirer des droits humains et de la liberté d,ewxpression. Ne soyons donc pas surpris qu’il appose son veto à cette résolutuion bi-partite qui constitue un « exploit » dans le climat hyper-partisan existasnt actuellement au Congrès.

    Seuls les lobotomisés de sa vase électorale sont assez connards pour croire ce que le « Mafieux-En-Chef a dit sur le « sauvetage de Hong-Kong ».

    Pensez y. La Chine va plier uniquement pour lui faire plaisir. Le simple fait d’y songer provoque l’hilarité générale chez toute personne sensée.

    Qu’en pensent nos deux trolls préférés?

  17. Cubbies dit :

    Sa méthode de fonctionnement: que ferait Obama dans cette situation? Faisons le contraire.

    Si ça me rapporte en bout de ligne, au fond la caisse.

    F%$?ing idiot.

  18. gl000001 dit :

    Il va dire comme Fox News va lui suggérer !!

    Véto … c¸a me fait toujours penser à la pâte qu’on donne aux chats pour que les boules de poils passent mieux : du Vétoquinol !!
    Il devrait en prendre lui-même. Il n’éructerait de boule de poil comme ce matin !!

    1. Haïku dit :

      😉😉😉 Bien vu !

  19. Abigaelle dit :

    Si Trump aurait le moindre pouvoir sur XI Jinping son deal extraordinaire serait déjà conclu

    1. ghislain1957 dit :

      @ Abigaelle

      Et Voilà!

  20. Dan Lebrun dit :

    Sacré Donald, il avait tenu le même discours à la fin de la guerre sécession

    1. Dekessey dit :

      C’est vrai!
      C’est grâce à lui que le porte-avion Titanic n’est pas tombé dans les mains de Al-qaida pendant la bataille de fort Alamo.

      1. Haïku dit :

        Dekessey
        Très…. »créative » votre blague. J’adore. 😉👌

    2. Gina dit :

      Le narcissique suprême en chef , c’est bien trump qui est allé sur la 🌛 la première fois et qui a découvert la pénicilline,puis tous ceux que l ‘ humanité entière en a besoin . C ‘ est un grand homme.

      1. Lecteur-curieux dit :

        Les pyramides en Égypte c’est lui aussi ?

        Et il était sur
        Terre avant Adam et Ève en plus?

        Dracula c’est un de ses cousins?

      2. gl000001 dit :

        C’est un Jedi ou un Sith ?

      3. gl000001 dit :

        Ou Superman ? Ou Tarzan ? Ou Doc Savage ?

      4. gl000001 dit :

        Il était le Serpent dans le jardin d’Eden !!

      5. soimegne dit :

        Totalement HS, mais je tenais à souligner le fait que, depuis 14h00 (HNE) aujourd’hui, trump a occupé le poste de POTUS plus longtemps que John Fitzgerald Kennedy…
        Personnellement, ça m’écoeure…

  21. marcandreki dit :

    C’est tellement un bon dealer qu’il s’incrimine lui-même sans s’en apercevoir. La marionnette de Putin pense faire marcher les Chinois.

    https://www.rawstory.com/2019/11/trump-just-gave-away-the-game-on-his-bribery-scheme-in-a-live-interview-to-baffled-fox-news-hosts/

    1. ghislain1957 dit :

      @ marcandreki

      Merci pour le lien. tRump s’est auto-pelure-de-bananisé en direct sur Fuck Niouze en confirmant que l’argent avait été retenu! Trop cave pour se fermer la trappe, il en rajoute à la télé nationale!

      1. MarcoUBCQ dit :

        Rappelons-nous le colonel que jouait Jack Nicholson: « You’re damn right there was a code red! ». Donald, beaucoup moins doté en intelligence (faculté de comprendre, de saisir par la pensée), a fait la même chose. Il s’incrimine sans même s’en rendre compte, car il est obnubilé par l’image halluciné qu’il a de lui-même. Donald, dans sa tête et celle de ceux qui l’aiment, est un Dieu. Dans la réalité, c’est pas grand chose d’autre qu’un orgueil délirant.

  22. jcvirgil dit :

    Le Congrès américain prend les choses en main pour soutenir la démocratie Hong-Kong .

    C’est bien, mais qu’ont-ils fait pour contrer le coup d’État militaire contre un gouvernement élu en Bolivie, à part applaudir ?

    Que font-ils pour soutenir la démocratie au Chili alors que le peuple se révolte contre l’ultra-libéralisme du gouvernement de l’oligarque en place qui les appauvrit un peu plus chaque jour?
    Vous allez me dire qu’ils sont déjà donné en intervenant au Chili pour mettre au pouvoir Pinochet un dictateur comme ils les aiment.

    Et puis qu’ont-ils fait pour calmer la police de Macron en France , dont le gouvernement a ete blame par l’ONU, pour la violence de sa police qui tire des balles de plastique au visage des manifestants gilets jaunes ?

    Le moins qu’on puisse dire est qu’ils ont l’indignation sélective…I

    1. ghislain1957 dit :

      @ jcvirgil

      « C’est bien, mais qu’ont-ils fait pour contrer le coup d’État militaire contre un gouvernement élu en Bolivie, à part applaudir ? »

      Il y a eu manipulation des résultats électoraux et aucun coup d’état n’a eu lieu. L’armé et la police ont tout simplement demandé à Morales de démissionner car ils lui retiraient leur appui. Les militaires ne sont aucunement au pouvoir et la vice-présidente a déclaré que de nouvelles élections seront organisées dans les plus brefs délais.

      1. jcvirgil dit :

        Ben oui toi… L’armée a pris le pouvoir et Morales à du fuir au Mexique pour éviter le sort de Kahdafi .Depuis les manifestations sont durement réprimés, les escadrons de la mort à pied d’oeuvre.

        La routine habituelle en Amérique latine pour tout gouvernement populaire non aligné sur l’aigle américain, qui est de fait un charognard.

  23. Pierre S. dit :

    ——————–

    Sans lui jamais Adolf Hitler n’aurait été stoppé.

    1. MarcoUBCQ dit :

      Chu toute mêlé là: Sans qui?

    2. Richard Desrochers dit :

      C’est vrai, DT a débarqué sur une plage en Normandie qui portera désormais son nom. Dans ce temps-là son pied allait mieux. Et il ne craignait pas la pluie.

      1. Haïku dit :

        Richard Desrochers – 👏👌
        « ….Dans ce temps-là son pied allait mieux… »
        —-
        Mais reste, qu’il est toujours un pied.

  24. Danielle Vallée dit :

    La blague dans tout ça c’est que même s’il signe un accord avec XI, ça ne vaut rien tant que le Congrès n’a pas approuvé l’entente.

    On tourne un peu en rond ici…..ils vont se poser un véto réciproque.

  25. Syl20_65 dit :

    B’en oui toé chose. La Chine a plié devant la racaille corrompue. Y a b’en juste les hurluberlus de sa vase qui pourraient y croire. Misère que ça ne s’améliore pas.

  26. treblig dit :

    Dans un monde idéal et parfait, l’idiot le plus stupide et le président des États-Unis serait deux personnes différentes.

    Dans un monde idéal

  27. quinlope dit :

    Il était au débarquement en Normandie, avant que ne sorte son « bone spear ».

    1. ProMap dit :

      quinlope – Voilà pourquoi il sait que les Kurdes n’étaient pas côte à côte avec les GI pour sauver l’Europe. Je me demandais d’où il tenait ça.

    2. Richard Desrochers dit :

      Oups, je ne vous avais pas encore lu…

    3. Benton Fraser dit :

      La logique Trumpienne:
      « Pourquoi ont aideraient les gens de Hong Kong ? Nous ont-ils aidés au débarquement de Normandie?!?! »

  28. Abigaelle dit :

    Même si Donald utilise son véto la Chine ne signera pas plus d’accord cette année si on écoute leurs discours des derniers jours. La guerre commerciale est loin d’être terminé.

    C’est plutôt stupide de la par de Donald d’avoir parlé de mettre son véto. Un il a l’air faible, deux il n’aura pas plus une signature, un deal pour cette raison là et trois il démontre encore une fois que les droits de la personne, la démocratie ne sont plus des valeurs que les États-Unis défendent ils perdent de plus en plus de leur pouvoir à l’internationale en agissant ainsi.

    1. ProMap dit :

      Abigaelle – Ti-coune ne comprends pas que XI et la Chine ne signeront rien qui leur donne l’air (et les paroles) de perdre la face. Dans le cas présent (véto), ils perdraient la face parce que :

      1. le deal ne fait leur affaire actuellement, voilà pourquoi ils ne signent pas un papier qui les ridiculiserait
      2. ils ne signeront surtout pas un deal parce que trump joue avec son droit de véto, Ce serait le comble de la déconfiture : signer un deal qu’on ne veut pas parce que trump nous aide?!!!!
      3. le jour où ils signeront, la Chine aura gagné et les USA perdus au change. Merci trump.

      Easy to whine? En effet.

      1. CBT dit :

        Les seules fois où il gagne, c’est lorsqu’il se sort d’un pétrin ou d’une situation condamnable dans lesquels il s’est placé lui-même, il crie victoire, tous les républicains et leurs moutons applaudissent en criant MAGA !

  29. quinlope dit :

    Le gars à gauche,face de gros épais. Le gars à droite, face de fin rusé.

  30. Toile dit :

    J’ai fait 6 séjours à Hong Kong, une ville dans mon top 5, une ville que j’adore. Que sa Futilité Suprême se sacre ainsi de ces citoyens au profit de sa seule vanité me rend en rogne. La rogne s’amplifie avec le véto qu’il entend mettre. Il se sacre de tout sauf de son lui même. Encore pour des raisons personnelles ( lire pour nourrir son narcissisme).

    Il se pense « smart », dans la sphère du génie. Il s’est fait enfariner par Kim. Kim, l’élève de qui ? Des chinois. Là, il se colmate avec le maître. Garanti qu’il gagnera euuuuh rien sauf sa maudite face lette qu’il aura sauvé non sans avoir fait couler les siens et les autres.

    Hey que j’ai hâte qu’il cesse de respirer.

  31. Achalante dit :

    Est-ce qu’un vote au deux-tiers (Congrès? Sénat? Les deux?) ne permet pas d’ignorer un véto présidentiel?

    1. treblig dit :

      @achalante

      Ça prends un vote du 2\3 ( 67 sénateurs sur 100) du sénat pour renverser un véto présidentiel

      1. simonolivier dit :

        @treblig Non, pour renverser un veto, ca prend le 2/3 de chaque Chambre (Sénat et Représentant)

      2. treblig dit :

        @simonolivier

        Vous avez, après vérification, parfaitement raison. Ça prends une vote du 2\3 des deux instances soit sénat et à la chambre des représentants qui forment ensemble le congrès.

        Shame on me.. J’aurais coulé mon examen à l’université sur ça. J’étais tellement sûr.

        Cependant, sur environ 1 500 vétos , une centaine seulement ont permis de renverser le véto présidentiel

  32. ghislain1957 dit :

    @ Toile

    J’ai fait 4 séjours dans à Hong Kong lorsque je demeurais en Chine continentale. J’ai aussi adoré cette ville tout comme la ville où je suis demeuré, Dalian dans la province du Liaoning. La différence entre le continent et Hong Kong est frappante et le fait que la Chine resserre l’étau de jour en jour en se foutant du traité signé en 1997 m’enrage. Je comprends les citoyens de Hong Kong de se révolter contre le dictateur Xi Jinping.

  33. Alexander dit :

    Je pense que Trump, pour sa réélection, tient davantage à ratifier une entente commerciale avec la Chine qu’à la défense des droits humains. Et de loin.

    Clairement que Xi verrait un véto d’un bon oeil pour la suite des négociations.

    Les chinois sont susceptibles et n’aiment pas se faire dire quoi faire.

    Et on a vu avec les kurdes que Trump peut laisser tomber des alliés n’importe quand s’il a d’autres intérêts en jeu plus importants dans sa vision.

    À mon avis, signer une vraie entente commerciale plus avantageuse pour les EU serait un fait d’armes qui pourrait amener Trump à un deuxième mandat.

    Mais les chances sont bien plus grandes qu’il fasse comme pour l’ALENA 2.0 et que ça aboutisse à un statu quo renouvelé dans un nouvel enrobage pour la galerie, sans gain réel.

    Et beaucoup, beaucoup de bullshit médiatique.

    Les chinois sont de rudes négociateurs mais les deux super puissances sont orgueilleuses et cherchent une façon de sauver la face et leurs acquis.

  34. lechatderuelle dit :

    Je suis curieux de voir les impacts des décisions de trump depuis 2016…. avec le recul….

    est-il visionnaire ou carrément cancre…?

    Comment se passe ses premières décisions?? et quels ont été les impacts?

    C’était en rapport avec l’immigration….
    ensuite ce fut contre l’Europe…
    puis le Canada et le Mexique…
    Le traité de Paris…
    les migrants….
    l’environnement…
    Cuba…
    L’Iran….
    et ainsi de suite….

    qui pourrait mesurer chaque décision et en établir les impacts à court, moyen et long terme….

    vite de même… c’est catastrophique…. mais il me manque peut-être des critères…..

    ça doit se mesurer en dollars…..

    il est peut-être rentable le machin….
    quoique… j’ai un léger doute….
    mais… parlons dollars…..

    le rehaussement de la dette…..
    les baisses d’impôts….
    le dollar fort….
    la crise commerciale avec la Chine….

    quelqu’un mesure ça??

  35. citoyen dit :

    c’est le début de la mondipolitisation dans laquelle tous les pays vont s’échanger des informations, des employeurs et des employés.

  36. loup2 dit :

    Je t’attends au Café Rimbaud
    Je sais que tu ne viendras pas
    Lucien Francoeur

    1. Haïku dit :

      loup2
      Bon rappel. Je cite Gerry dans cette chanson:
      « J’écris dans un calepin de notes, une mélodie au crayon feutre ».

      1. loup2 dit :

        Haïku
        Texte : Lucien Francoeur. 😉

  37. Carl Poulin dit :

    DERNIÈRE HEURE!
    Les Républichiants viennent de passer une très grosse commande de papiers hygiéniques avec tout les amendements de leur constitution inscrits dessus…sauf le deuxième.
    Avis à GT et BS, ce papier-cul ne sera disponible que dans les états majoritairement Républichiants et dans leurs WC de la Maison Brune.

  38. Toile dit :

    @ghislain 1957
    En écrivant mon post de 15h52, j’ai pensé à vous sachant que vous y aviez travaillé.
    ——
    Après plus d’un siècle et demi sous contrôle britannique, l’île de Hong Kong et Kowloon sont rétrocédées à la Chine mais pas les territoires nouveaux. Ce geste fait suite à une entente conclue entre Londres et Beijing en 1984 mais réalisée en 1997 avec la conclusion qu’est la rétrocession.

    La rétrocession réalisée, Hong Kong prend le statut de région administrative spéciale de la république populaire de Chine, disposition qui lui permet, comme par hasard de conserver un modele de développement capitaliste selon le concept «  un pays, deux systeme »

    Shanghai, Shenzhen et Macao ont aussi cette distinction qui a l’heureuse conséquence d’apporter un flot incommensurable de devises dans ce qui a pour apparence pour les conditions ouvrières d’un capitalisme assez sauvage. Hong Kong, Shenzhen et Macao sont à des sauts de puces. La rétrocession de Macao est survenue 2 ans plus tard. Macao, colonie portugaise, c’est la caisse enregistreuse des jeux avec ses casinos et étonnamment avec plus de devises pour la Chine que Hong Kong.

    La Chine sait qu’elle joue très gros dans cette affaire : sa crédibilité internationale au moment où elle tente de rentrer dans le concert des grands pays industrialisés, ses relations avec les États-Unis et avec l’Europe, ses projets de réunification avec Taiwan, et la satisfaction de sa propre opinion publique. Mais le tragique exemple de Tiananmen rappelle qu’une jeunesse un peu trop remuante peut provoquer chez de vieux idéologues marxistes un coup de sang irrépressible. Un tel comportement n’est pas à exclure à Hong Kong si le clan prodémocrate apparaissait comme un trop grand danger pour le régime de Pékin. Un autre écueil, moins immédiat, menace Hong Kong : la lente dérive du système. Les hommes d’affaires du territoire craignent par-dessus tout la contagion de la corruption très répandue sur le continent, et la montée en puissance du trafic d’influence, en vogue à Pékin, ouvrant des brèches dans l’Etat de droit qui règne aujourd’hui dans la colonie. Ces dérives, alliées à la montée en puissance d’autres ports chinois comme Shanghai, pourraient, un jour, marquer le début du déclin de Hong Kong.

    Quelle attitude adopter face à cette superpuissance économique, politique et militaire qu’est devenue rapidement la Chine? Les grands pays de la planète apportent jusqu’ici des réponses en ordre dispersé, encore sans cohérence. L’attrait du marché chinois (1,2 milliard d’habitants, 8 à 9% de croissance économique par an brouille les cartes et les analyses. Mais, face à la dernière grande puissance communiste du monde, qui continue de bafouer les droits de l’homme et montre des signes d’inquiétant nationalisme, le reste du monde peut-il se contenter d’avoir une approche commerciale? Sans doute est-il possible d’accompagner la Chine dans son développement, dans son ambition à occuper une place à sa taille sur la scène internationale sans oublier pour autant une extrême vigilance face à tout dérapage. Notamment sur les droits de l’homme et les libertés. Et Hong-kong, de ce point de vue, constitue un véritable banc d’essai de la capacité de la Chine à respecter des engagements contenus dans des traités internationaux , à se montrer un peu plus respectueuse d’une opinion pluraliste et d’une société civile émergente, d’un état de droit comme celui que les Britanniques laissent derrière eux dans l’ex-colonie.

    Il serait catastrophique pour Hong Kong que la Chine lui impose ses moeurs commerciales. Et cela pourrait facilement se produire graduellement par le simple fait que les dirigeants de Hong Kong auront de plus en plus de liens avec des hommes d’affaires, des fonctionnaires et des politiciens chinois. Et qu’ils risquent de se laisser entraîner dans les réseaux de corruption qui émanent du Parti communiste. C’est ainsi que les tribunaux et d’autres institutions de Hong Kong pourraient perdre les qualités qui ont aidé la colonie à devenir une grande métropole mondiale. Le régime démocratique que Hong Kong a voulu se donner à la suite du massacre de la place Tiananmen, en 1989, aurait pu freiner la dégradation de ses institutions. Mais, en fin de compte, il n’y a que l’adoption de pratiques démocratiques dans l’ensemble de la Chine qui peuvent garantir la survie des institutions de Hong Kong et des liens avec les pays industrialisés.

    La Chine a toujours eu cette volonté de récupérer Hong Kong : il faut savoir que les Nations unies avaient dressé une liste des pays à décoloniser et Hong Kong et Macao étaient sur la liste. Mais lorsque la Chine est entrée à l’ONU en 1971 (prenant la place de la Chine nationaliste exilée à Taïwan), elle les a fait retirer car elle voulait les récupérer et éviter absolument leur indépendance.

    Sa Capoterie s’est peut être inspirée ( mouahhh) des mémoires de Margaret Thatcher où elle avait évoqué la menace de Deng Xiaoping : “Nous pourrions reprendre Hong Kong en une journée”.

    Après 1984, la Chine a commencé à élaborer une future Constitution pour Hong Kong. Deux organismes ont été mis sur pied : le basic law drafting committee (comité de rédaction de la loi fondamentale) et le basic law consultative committee (comité consultatif sur la loi fondamentale). C’était une copie du modèle chinois avec l’Assemblée populaire nationale, qui est le bras du parti, et la commission consultative politique du peuple chinois, qui soi-disant représente la société. A l’intérieur du Comité de rédaction, qui était le groupe essentiel, un peu plus de la moitié étaient des Chinois du continent et une grosse minorité était des Hongkongais. Parmi eux, on trouvait les représentants élus du “legco”, dont Martin Lee, futur père du parti démocrate de Hong Kong et Szeto Wah, qui allait être l’organisateur de l’opération “Yellow Bird” en 1989, qui a permis l’exfiltration de leaders de la révolte de Tian’anmen en 1989.

    Après la rétrocession, la Chine s’engageait donc à tolérer l’existence d’une société civile à Hong Kong alors qu’elle avait tout fait pour l’écraser en Chine continentale. Cela faisait partie de l’accord en mais l’histoire s’est jouée en plusieurs épisodes. Au début, les choses sont claires : le chef de l’exécutif est nommé par un comité aux ordres de Pékin, il doit prêter allégeance au parti et d’ailleurs, il part là-bas pour rencontrer le numéro un chinois. Un système d’élections a été mis en place pour choisir les membres du Conseil législatif mais seule la moitié des membres étaient élus au suffrage universel. Depuis 1997, les démocrates remportaient environ 60% des votes mais ils ne pouvaient jamais obtenir la majorité absolue, ce qui explique l’importance des manifestations, seul endroit où l’on peut empêcher des lois d’être adoptées.
    En 2003, le gouvernement de Hong Kong tente de mettre en place l’article 23 contre la subversion, qui est vécu comme une atteinte inacceptable à la spécificité de Hong Kong : 700 000 personnes descendent dans la rue et le projet est retiré.
    En 2010, apparaît le mouvement contre l’éducation patriotique face à la volonté de changer les manuels d’éducation civique de Hong Kong et d’imposer la vision du Parti communiste. Une grande manifestation a lieu à nouveau et c’est là qu’apparaissent de nouvelles figures, comme Joshua Wong, qui a alors 16 ans. Le projet est retiré.
    En 2014, c’est le mouvement des parapluies et l’occupation de Hong Kong pendant 79 jours. La Chine avait promis que le chef de l’exécutif serait élu au suffrage universel en 2017 mais a finalement imposé une validation des candidats par Pékin.
    Entre la fin du mouvement des parapluies et aujourd’hui, la Chine a multiplié les ingérences de plus en plus graves, comme l’enlèvement d’éditeurs qui publiaient des livres critiques à l’égard du gouvernement chinois. Des policiers chinois en civil ont enlevé un ressortissant hongkongais et l’ont emmené de l’autre côté de la frontière, l’élection de députés démocrates a été invalidée parce qu’ils n’avaient pas prononcé le serment comme le souhaitait Pékin, le parti nationaliste qui prône l’indépendance de Hong Kong a été interdit, etc. Mais aucune de ces ingérences n’a suscité de réactions fortes… Jusqu’à ce que la cheffe de l’exécutif, Carrie Lam, propose une loi qui aurait permis l’extradition de Hongkongais vers la Chine : cela a été la goutte d’eau et beaucoup y ont vu une tentative de mettre un terme à la formule “un pays, deux systèmes”.

    Pékin est désormais aux manettes et Carrie Lam ne fait que répéter ce que dit le bureau des affaires de Hong Kong et Macao. La Chine est en train de répondre par la violence à des revendications qui sont politiques. La situation se tend car la plupart des Hongkongais vivent cette mobilisation comme la dernière chance de sauver Hong Kong.

    Tout cela pour dire que je crois les chinois suffisamment stratèges : Le pouvoir joue volontairement le pourrissement et la dissuasion par la violence à Hong Kong justifiant ainsi une intervention musclée laquelle mettrait fin de facto aux engagements de transitions.

    Par ailleurs le projet de la nouvelle Route de la soie risque de changer l’ordre mondial surtout pour les Etats unis. C’est un effort de Pékin pour contrer les accords commerciaux pilotés par les États-Unis. Le Partenariat transpacifique et le Partenariat transatlantique excluent la Chine. Ces pactes commerciaux sont considérés comme des efforts pour contenir celle-ci. De plus, la croissance économique est un enjeu de sécurité nationale chinois, car elle légitimise la domination du Parti communiste.

    L’initiative de faire renaître la Route de la soie fait partie d’un projet de domination de la Chine. Cet immense programme représente non seulement des lourds efforts administratifs, mais engendre également plusieurs enjeux politiques et économiques qui pourraient changer l’ordre mondial. La crainte d’une perte de contrôle est profonde dans de nombreux pays, spécialement pour les États-Unis.

    1. danielm dit :

      @ Toile
      Merci pour cette superbe intervention qui est plutôt une excellente synthèse de l’histoire récente et de la situation actuelle de Hong Kong. Un des éléments-clés de cette analyse est votre mention du système de corruption (absolue) qui règne en Chine continentale qui appuie et alimente le pouvoir autoritaire et dictatorial en place.
      Hong Kong devient un symbole de la dégénérescence des appareils démocratiques mondiaux. Nous avons vu que la plupart des « printemps » socio-politiques des cinquante dernières années ont été sacrifiés sur l’autel du consumérisme individuel et de l’égocentrisme narcissique. Hong Kong sera-t-il le dernier rempart de cette débâcle?

    2. ghislain1957 dit :

      @ Toile

      « Et Hong-kong, de ce point de vue, constitue un véritable banc d’essai de la capacité de la Chine à respecter des engagements contenus dans des traités internationaux , à se montrer un peu plus respectueuse d’une opinion pluraliste et d’une société civile émergente, d’un état de droit comme celui que les Britanniques laissent derrière eux dans l’ex-colonie. »

      Le banc d’essai en question était valable avant l’avènement de Xi Jinping au pouvoir, ou, comme je l’appelle Mao version 2.0. J’ai vu grandir le culte de la personnalité que le parti communiste impose au peuple Chinois et le resserrement de la censure, déjà grandiose avant l’arrivée de Xi. Partout, des photos de ce dernier, gares, aéroports, écoles, centres commerciaux et même sur la rue dans les abribus.

      Les « Xi Jinping thoughts » sont apparus partout et c’est ce qui a permis à ce dernier de faire changer la constitution afin de se maintenir au pouvoir. Sa supposée lutte à la corruption lui sert principalement à écarter ses adversaires politiques et à renforcer son pouvoir.

      Une des pires erreurs de tRump, parmi tant d’autres, a été de retirer les États-Unis du Partenariat Trans-Pacifique. Trump a ouvert la porte toute grande à Xi pour sa nouvelle route de la soie et par le fait même à tous les pays qui jusqu’alors, comptaient sur les Etats-Unis pour améliorer leur situation.

    3. spritzer dit :

      @Toile

      Tout un texte, félicitation et merci.

      « La Chine sait qu’elle joue très gros dans cette affaire : sa crédibilité internationale au moment où elle tente de rentrer dans le concert des grands pays industrialisés, ses relations avec les États-Unis et avec l’Europe, ses projets de réunification avec Taiwan, et la satisfaction de sa propre opinion publique. »

      Vous avouerez que le Chine fait plus que tenter de rentrer dans le concert des grands pays industrialisés mais qu’elle mène déjà le concert. À moins d’une intervention catastrophique de sa part à Hong Kong, son hégémonie économique n’est pas mis en cause. Pour ce qui est de son opinion publique, corrigez-moi si je me trompe mais le régime à l’appui majoritaire de la population du continent dans cette crise, d’autant plus qu’ils l’ont quand même bien gérée en évitant un affrontement avec l’armée.

      « Un autre écueil, moins immédiat, menace Hong Kong : la lente dérive du système. Les hommes d’affaires du territoire craignent par-dessus tout la contagion de la corruption très répandue sur le continent, et la montée en puissance du trafic d’influence, en vogue à Pékin »

      Est-ce que la Chine n’a pas fait des efforts, des gros efforts pour enrayer la corruption? Quelle est la situation actuellement, la Chine est-elle aussi corrompue que vous le suggérez? La deuxième économie mondiale, bientôt la première avec leur projet Belt and Road pour lequel ils mettent l’emphase sur la lutte à la corruption – on verra ce que ça donnera – je me demande à quel point la Chine continentale est plus corrompue que Hong Kong.

      « Mais, face à la dernière grande puissance communiste du monde, qui continue de bafouer les droits de l’homme et montre des signes d’inquiétant nationalisme »

      Plus inquiétant que le nationalisme des États-Unis? Ou de la France ou de l’Allemagne ou du Japon? Ils sont nombreux et puissant, c’est normal qu’ils inquiètent mais attendons de voir comment ils vont se comporter avant de les classer comme une menace. Leur projet économique Belt and Road n’est pas une tentative de s’accaparer de la planète mais vise un développement qui va bénéficier à tous les participants. Je suggère d’attendre pour voir les résultats avant de juger, on pourrait être très surpris de ce qui en sortira.

      Les citoyens de Hong Kong ont des revendications légitimes, vous en savez plus que moi là-dessus, mais quand vous dites: « La Chine est en train de répondre par la violence à des revendications qui sont politiques. La situation se tend car la plupart des Hongkongais vivent cette mobilisation comme la dernière chance de sauver Hong Kong. »

      Vous omettez de dire que le noyau dur des manifestants est le principal initiateur des violences qui ont ponctué les manifestations et cela a été souvent rapporté, pas par les MSM évidemment. Ce qui fait qu’une partie de la population maintenant s’est retournée contre eux. La ville tient une élection demain, les résultats pourraient valider la désapprobation de la population envers la tournure qu’ont pris les manifestations. Ce sera intéressant à surveiller.

    4. constella1 dit :

      Toile
      D’abord merci de votre synthèse intéressante et je vous cite
      La Chine a toujours eu cette volonté
      récupérer Hong Kong : il faut savoir que les Nations unies avaient dressé une liste des pays à décoloniser et Hong Kong et Macao étaient sur la liste. Mais lorsque la Chine est entrée à l’ONU en 1971 (prenant la place de la Chine nationaliste exilée à Taïwan), elle les a fait retirer car elle voulait les récupérer et éviter absolument leur indépendance.

      Dans votre très bon texte ce qu’il faut surtout retenir à mon avis,c’est ce tournant de l’histoire
      Si HK avait été décolonisé il en serait autrement aujourd’hui
      Jeune j’entendais mes parents à ce sujet dire « HK est piégé et il est fort probable que la Chine trouvera un moyen d’accélérer son retour même avec un traité signé

  39. papitibi dit :

    Quand j’étais haut comme trois pommes (et demie!), les écoliers québécois achetaient des petits Chinois.
    Maintenant, les parents québécois achètent des tivis chinouèses, des smartphones chinois, des habits de gala chinois, des moumoutes chinouèses…

    Entre les deux périodes, il y a eu le péril jaune.

    Il y a ENCORE le péril jaune.
    La branche chinouèse, c’est Huawei, si on en croit l’un des deux beaux bonhommes sur la photo.

    La branche américaine, c’est…. regardez la photo. Un type avec les cheveux nouères,
    L’autre, avec les cheveux jaunasses.
    Probablement une moumoute made in China.

    C’est ÇA, le péril jaune.
    ÇA.

    1. Haïku dit :

      Superbe !!! 👌👌

      1. Haïku dit :

        Paté Chinois ?

    2. constella1 dit :

      Papitibi
      Il y a encore le péril jaune
      Probablement une moumoute made in China
      J’ai tellement rit
      Tout le commentaire est rempli de vérité en plus
      Court mais l’essentiel y est
      Touché 👌

    3. kintouai dit :

      @papatibi On pourrait même dire que la photo du haut ressemble à un oeuf à deux jaunes…

      1. constella1 dit :

        Kintouai
        Hahaha
        Belle trouvaille
        Excellent
        Hahaha

  40. Haïku dit :

    RE: « …Veto de Trump… »
    —–
    « L’avenir appartient à ceux qui ont le veto ! »(D. Trump via Coluche).

    1. gl000001 dit :

      « Le scandale appartient à ceux qui se sont levé tôt pour tweeter » ? –

      1. Haïku dit :

        « Une hirondelle ne fait pas le printemps ? « 

  41. Superlulu dit :

    Le golden duck ne peux même pas situer la Chine sur une carte.
    Imaginez Hong Kong.
    Pour lui c’est un numéro 2 pour 4. Mais pour lui seul

    1. constella1 dit :

      superlulu
      Je corrige mon erreur
      Je vous ai nommé superflu
      Désolée 😌

  42. constella1 dit :

    Superflu
    👏👏👏👏

    1. Haïku dit :

      @constella1
      Vos commentaires sont très appréciés.
      Et vos coquilles aussi.
      « Superflu » au lieu de Superlulu.
      Je me mouche le nez.
      Toujours un plaisir de vous lire. 😉👌

      1. constella1 dit :

        Haïku
        Merci 😉

      2. constella1 dit :

        Vous n’en manquez jamais une 😳d’erreur vous 😁
        Je vais de ce pas corriger ce faux pas

  43. Igreck dit :

    Et bien, il l’a fait ! Il a apposé son véto ! Y m’écoeure !

  44. 430a dit :

    Ouf! Ça ne semble plus très bien aller dans la tête trumpienne. On en vient presque à plaindre ces pauvres républicains.. Comment parvenir à se défaire de ce fou furieux? That is the question, en effet…

  45. ghislain1957 dit :

    Hors sujet: BOOM, une Bombe vient de sauter dans la face de Nunes.

    Congress Nunes met with ex-Ukrainian official to get dirt on Biden

    https://www.cnn.com/2019/11/22/politics/nunes-vienna-trip-ukrainian-prosecutor-biden/index.html

    « A lawyer for an indicted associate of Rudy Giuliani tells CNN that his client is willing to tell Congress about meetings the top Republican on the House Intelligence Committee had in Vienna last year with a former Ukrainian prosecutor to discuss digging up dirt on Joe Biden.  »

    Selon cet article, Nunes aurait rencontré Shokin, l’ancien procureur général de l’Ukraine, celui-là même que les ripoux-blicains accusent d’avoir été foutu dehors à la demande de Biden, pour obtenir des informations compromettantes sur les Biden.

    Pendant que les ripoux-blicains et tRump accusent publiquement Schiff d’attaquer le président pour avoir cherché à endiguer la corruption en Ukraine, Nunes en bon toutou obéissant est allé en mission pour obtenir un gros nonos de son maître.

  46. Alexander dit :

    HS mais si peu.

    Article de la Presse ce matin qui parle de l’importance de la production de médicaments actifs en Chine.

    https://www.lapresse.ca/actualites/sante/201911/22/01-5250881-medicaments-vendus-au-canada-le-malaise-chinois.php

    On a beaucoup parlé de l’agriculture et de l’électronique, visées par la guerre commerciale avec la Chine, mais l’enjeu des médicaments est aussi un danger pour la sécurité nationale.

    Il est grand temps de s’asseoir sérieusement à la table de négociation et de régler.

    Cette guerre est une boite de Pandore qu’on ouvre et qui risque de ne faire que des perdants.

    Trump c’est l’apprenti sorcier qui joue maladroitement avec les relations internationales.

  47. onbo dit :

    @Toile

    Merci pour votre éclairage sur la question Chine / Hong Kong. Magnifique commentaire!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :