Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Pendant une bonne partie de la journée de mardi, les républicains ont attaqué le lieutenant-colonel Alexander Vindman, mettant en cause son jugement, son patriotisme et son objectivité. Non mais qui était cet obscur spécialiste de l’Ukraine, revêtu de son uniforme militaire, pour déclarer qu’il était «déplacé pour le président des États-Unis d’exiger d’un gouvernement étranger qu’il enquête sur un citoyen américain et un opposant politique»?

Malheureusement pour les républicains, les deux témoins qu’ils avaient assignés à comparaître plus tard dans la journée devant la commission enquêtant en vue de destituer Donald Trump ont donné raison à Vindman.

«Avec le recul, j’aurais dû voir le lien différemment. Et si je l’avais fait, j’aurais soulevé des objections», a déclaré Kurt Volker, envoyé spécial de l’administration Trump auprès de l’Ukraine, en faisant allusion aux pressions exercées par le président américain auprès de son homologue ukrainien pour qu’il annonce une enquête sur Joe Biden. Pressions qu’il a qualifiées de «totalement inacceptables».

Tim Morrison, un ancien haut-responsable du Conseil de sécurité nationale de la Maison-Blanche, a également reconnu que ce n’était pas bien qu’un président demande à un gouvernement étranger d’enquêter sur un rival politique. Cette déclaration contredisait son témoignage selon lequel il n’avait rien vu de mal dans l’appel téléphonique du 25 juillet dernier où Donald Trump a demandé à Volodymyr Zelensky d’enquêter sur Joe Biden!

Morrison a par ailleurs mis la table pour l’audition attendue de l’ambassadeur des États-Unis auprès de l’Union européenne, Gordon Sondland, qui doit débuter ce matin à 9 h. Il a décrit mieux que les démocrates auraient pu le faire l’extorsion ou le chantage dont ces derniers accusent le président et auquel Sondland semble avoir participé.

À cela il faut ajouter le fait que Volker a qualifié de «théories du complot» les allégations de Rudolph Giuliani concernant l’interférence ukrainienne dans l’élection présidentielle de 2016 et la corruption de Joe Biden. «Les allégations contre le vice-président Biden sont intéressées et non crédibles», a-t-il déclaré.

Pas étonnant que les républicains aient cessé de poser des questions à Morrison et Volker au milieu de leur audition, se contentant de discourir sur des questions n’ayant aucun rapport avec l’affaire ukrainienne. Leurs propres témoins avaient taillé en pièces leurs propres arguments!

(Photo Getty Images)

 

48 réflexions sur “Quand les républicains se piègent eux-mêmes

  1. Salvador E. Rodriguez dit :

    Déjà Trump est la risée du monde entier, puis les républicains indirectement pour l’avoir choisi comme président. Mais là on rit directement d’eux mondialement à grand éclat de rires depuis hier.

    1. Lucien Dionne dit :

      Bien parlé !

    2. Réal Tremblay dit :

      Par le monde entier? Je ne sais pas. Qui en a parlé?

  2. Emalion dit :

    Servile et incompétent! Pathéthique les Républicains

  3. P-o Tremblay dit :

    Et ils ont sans gêne continuer à protéger leur criminel

  4. Hilarion Lefuneste dit :

    🤣😂

  5. lechatderuelle dit :

    c’est une chose de suivre la gang … mais ça devient vite inconfortable de s’exposer personnellement à des sanctions ….

  6. Réal Tremblay dit :

    Mettre la table pour Soundland est bien mais comment ce dernier témoignera parce que c’est perdant/perdant pour lui. La vérité et Trump sera furieux ou un mensonge avec inculpation puis un pardon.

    1. Guy Pelletier dit :

      @Réal Tremblay

      Pas certain qu’un pardon soit dans les intentions de Donald Trump, Soundland n’étant pas un ami personnel sans compter que ce serait très mal vu par les Américains. Soundland n’a qu’une option s’il ne veut se faire accuser d’outrage au Congrès et risquer de tout perdre au final, dire la vérité point final. De toute façon il sera congédié de son poste qu’il a loué lorsque Trump se lèvera du mauvais pied.

  7. Toile dit :

    Les républicains ont mis la rondelle dans leur propre but…. si le ridicule tuerait, ils auraient disparus depuis longtemps. Reste que pour avoir déraper sur du n’importe quoi après s’être couvert de honte, c’est signe d’une inconscience suicidaire.

  8. ghislain1957 dit :

    Si je voulais avoir l’air stupide, je ferais exactement comme les ripoux-blicains.

    Tous les témoignages concordent et se recoupent à l’effet que tRump a tenté d’extorquer l’Ukraine afin d’obtenir une enquête sur Biden et fils.

    Les ripoux-blicains sont maintenant à court d’arguments pour protéger le parrain de la maison brune. Quelle sera leur prochaine stratégie? Vont-ils encore s’arranger pour être la risée de la planète? On peut d’ores et déjà se fier à Jordan, Nunes et Stefanik afin de les rendre encore plus risibles.

    1. Layla dit :

      @ Ghislain 1957
      «  On peut d’ores et déjà se fier à Jordan, Nunes et Stefanik afin de les rendre encore plus risibles. » cette dernière son étoile va pâlir assez vite.

      1. Richard Desrochers dit :

        Jordan qui déclarait après l’audience que c’était une grande victoire pour eux. Il a vraiment une haute idée du public, comme s’il disait : « ne vous fiez pas à ce que vous avez entendu, fiez-vous à ce que je dis ».

      2. Igreck dit :

        Nunes veut sans nul doute dire NUL dans plusieurs langues !

  9. Mistigrinet dit :

    Pour Volker et Morrison, c’était soit dire la vérité, soit se parjurer : ils ont choisi de dire la vérité, ils ont bien fait.

    Les avocats démocrates présents aux auditions d’hier ont dû rire en leur for intérieur lorsqu’ils se sont rendus compte que ces deux « témoins républicains » parlaient davantage en faveur de leur cause qu’à son encontre ! Et le petit trump devant ses téléviseurs au plasma n’a pas dû la trouver drôle non plus.

  10. ghislain1957 dit :

    Et notre ami Benji accompagné de Gros Toton qui nous rabattent les oreilles que des non élus aristocrates veulent dicter la politique étrangère du « président » (un bien grand mot en parlant de tRump) des états-unis. Ils sont aussi risibles et ridicules que le GOP tout entier.

  11. Léo Mico dit :

    C’est donc ça la nouvelle stratégie républicains ?
    Ils reconnaissent finalement que Trump a violé la loi et trahi les USA mais c’est interdit aux citoyens d’en parler ?

  12. Martin cote dit :

    Pathétique de voir Numes et Jordan essayer de salir les témoins et tout ça se retourne contre eux….vindman ne s’est pas laissé par aucun d’entre eux et il a été capable de leur répondre…..en autre à Numes…pas Monsieur….lieutenant colonel Vindman……hâte de voir Sondman aujourd’hui si le cirque républicain ça continuer pu s’effondre…….difficile à concevoir que des élus republicains de longue date continuent à appuyer un corrompu comme Trump…..

    1. Lecteur-curieux dit :

      Trump est beaucoup plus un corrupteur qu’un corrompu.

      Pour se faire corrompre il faut déjà avoir été honnête.

    2. simonolivier dit :

      J’ai bien aimé lorsque le Lt Colonel Vindman a interrompu Nunes qui s’adressait ç lui avec le qualificatif Monsieur. Il lui a dit (traduction libre) Désolé mais j’aimerais que l’honorable membre respecte mon uniforme et s’adresse à moi sous le titre Lt Colonel » Une façon d’expliquer que lui a servi et pas Vindman. Et à tous ces ripoux=libans qui questionnent le courage et le patriotisme du Lt-Colonel, je poserais une seule question « how many tours in Iraq or Afghanistan have you made? »

    3. Igreck dit :

      En écoutant des politiques et autres spécialistes de la « chose » politique, je crois comprendre que l’enjeu des présidentielles de 2020 est ce convaincre les indécis et les Républicains mous que 4 années Trump de plus conduit à … Madame Pélosi a eu raison d’attendre que le fruit soit mûr. Ce processus d’impeachment va fortement aider à tourner une page sur cet épisode grotesque de la politique états-unienne.

  13. Dekessey dit :

    La balle est dans le camp de Sondland. C’est là que ça se joue, et j’ai bien peur qu’il défendra le gros bully.

    1. Richard Desrochers dit :

      Il va se faire ramasser s’il change de camp trop souvent. Pas sûr que son témoignage sera un modèle de cohérence.

  14. Abigaelle dit :

    Si Trump décide d’aller témoigner, les républicains ne lui poseraient probablement aucune question en liens avec l’Ukraine.

    1. Toile dit :

      Oublier que sa Capoterie va aller témoigner. Son propos, c’est juste une bravade, un excès de ses babines. Le temps venu, il se retranchera sur les conseils de ses avocats et dira qu’il aurait bien voulu mais que….

      1. Louise dit :

        Toile

        De toutes façons, personne n’a besoin du témoignage d’un menteur invétéré. Son témoignage ne sera fait que pour déformer les faits afin d’essayer de convaincre sa base que les Démocrates s’acharnent sur lui et qu’il n’a rien fait de mal.
        On connaît la chanson, on l’a assez entendue.

      2. Aube 2005 dit :

        Toile,

        Il ne pourra pas témoigner car il faut qu’il retourne à l’hôpital pour son infarctus.
        Il sera très déçu car le médecin lui dira que c’est impossible car il ne trouve pas le cœur.
        Il appellera celui qui lui a trouvé un bone spur et le paiera encore sous la table avec un chèque sans fond.
        Il va en avoir encoure fou…é un autre avant de se retrouver à Guantanamo.
        Malheureusement pour lui, apparemment qu’il n’y a pas de terrain de golf.

  15. ghislain1957 dit :

    « Pendant une bonne partie de la journée de mardi, les républicains ont attaqué le lieutenant-colonel Alexander Vindman, mettant en cause son jugement, son patriotisme et son objectivité. »

    C’est tout ce que les ripoux-blicains peuvent faire, attaquer, dénigrer et mentir. Le gros clown orange doit être très fiers de ses gentils toutous qui obéissent aveuglément à ses commandements en échange d’un gros nonosse…

  16. Ernst dit :

    Aux Usa peut-être aussi :
    « Je crois à la raison humaine, et à la liberté et à la justice qui en émanent, mais il paraît qu’en Italie, parler le langage de la raison vous vaut l’accusation de hisser le drapeau rouge à la fenêtre. »
    Leonardo Sciascia.
    Le parrochie di Regalpetra 1956

  17. Alexander dit :

    S’auto-pelure-de bananiser

    Def. (Rare) (Par plaisanterie) (Québec) Se mettre dans une position où l’on se nuit soi-même, où l’on cause soi-même sa propre perte.

    Les cons. La réalité les rattrape.

  18. Layla dit :

    Hier Adam Schiff devant la déconfiture des républicains a dit dans mes mots que la défense des républicains en s’attaquant continuellement au lanceur d’alerte montre que leurs soucis c’est que DT s’est fait prendre. Un voleur vole et vole mais c’est une « badlock » quand il se fait prendre,

    Les républicains prouvent que le ridicule ne tue pas, le méchant dans l’histoire c’est celui qui a fait prendre le DT . Leurs problèmes c’est que baby TinySissy c’est fait prendre les culottes baissées.

    Comme je disais hier je ne suis pas découragée, mais le spectacle d’hier était trop irréel, pathétique ,lamentable, minable pour que je saute de joies.

    1. ghislain1957 dit :

      @ Layla

      Vous avez raison, j’ai vu l’allocution de Schiff en fin d’audience. Le gros clown et les ripoux-blicains ne doivent pas l’avoir aimé celle-là.

  19. Louise dit :

    Le problème avec les élus républicains c’est qu’ils n’ont aucune ligne de défense parce c’est impossible d’en trouver une à moins de déformer les faits ou d’essayer d’intimider les témoins.
    Comment continuer à défendre ce qui était une évidence dès le début et qui se confirme à chaque témoignage, qu’il soit démocrate ou républicain ?
    Un témoin comme Sondland qui voulait soutenir le président dans son premier témoignage a bien réalisé la futilité de la chose en voyant que tous les autres le contredisaient. Aujourd’hui je crois qu’il va lâcher le président et essayer de sauver son honneur et surtout s’épargner un passage derrière les barreaux.

    1. Richard Desrochers dit :

      Leur argument ultime sera toujours : immoral, irrégulier, peut-être illégal, mais pas « impeachable ».

  20. jeani dit :

    On appelle ça se tirer dans le pied! Dans leur cas, ils l’ont fait avec un AK-47, de fabrication russe, bien entendu.

    Ce n’est pas pour rien qu’ils avaient la « nunes » à terre en fin d’audition.

    1. Richard Desrochers dit :

      « Les culottes baissées », « la Nunes à terre »… When they go low…

  21. Sjonka dit :

    J’ai hâte de voir les nouveaux témoins des républicains. Ils deviennent encore plus intéressants que ceux des démocrates.

  22. Abigaelle dit :

    J’ai l’impression de regarder une partie de poker. De toute évidence les républicains non rien dans leurs mains ils feintent, ils patinent, ils essaient de discréditer les témoins de leurs faire peur.

  23. RICK42 dit :

    Plusieurs vont me trouver naïf ou follement optimiste, mais je pense de plus en plus que trump sera destitué au final… probablement plus personne, aux USA, sauf une poignée de sans-allure, ne croit encore à l’innocence du Clown in charge…On est rendus à un point charnière des témoignages, là ou on voit que personne ne s’est montré capable de sauver les fesses de trump… plusieurs élus répus von virer capot lors du vote et trump sera destitué, à moins qu’il ne démissionne avant, ou qu’il se tape une crise cardiaque fatale.

    1. L.B. dit :

      C’est beau rêvé…

    2. Dekessey dit :

      Pour ça, faudrait un événement majeur qui convaincrait les républicains de tourner le dos à Trump.
      Majeur de chez majeur, totalement indéniable. Une bombe atomique, genre vidéo compromettante.

    3. Michèle dit :

      @RICK42
      J’aimerais avoir votre optimiste, et croire que les états-uniens vont se réveiller. Ce que je crains c’est que malgré « que plus personne, sauf une poignée de sans-allure, ne croit encore à l’innocence du Clown in charge », ils vont continuer à le soutenir et à croire que tiny avait raison de demander une enquête sur Biden-le-crooked. tiny se servira même de cet argument durant sa campagne pour ‘justifier’ ses pressions afin d’étaler le passé de Biden (même si ce dernier avait été blanchi).
      J’espère me tromper et et croire que d’autres témoins viendront alourdir la situation et forcer le Sénat à plier…🤞🏻

    4. jeani dit :

      « sauf une poignée de sans-allure, ne croit encore à l’innocence du Clown en charge… »

      Pourtant, je suis de ceux qui croient que ce président est le plus « innocent » ever!

    5. Lecteur-curieux dit :

      Beaucoup de républicains pourtant dès 2015 traitaient Trump de conman et donc d’escroc ou de fraudeur.

      Ils le savent que Trump représente le Mal et le mâle et leurs électeurs ont voté pour cela pour toutes sortes de raisons de peur, d’idéologie, de pulsions refoulées qui s’affirment, etc.

  24. Lecteur-curieux dit :

    Ah bien là… Personne après disons avoir consulté son avocat si on lui demande si cela est correct et que le diplomate ou fonctionnaire pourrait être impliqué va dire que les actions de Trump étaient conformes à l’éthique ou aux normes et qu’ils appuient cela.

    Et vont admettre leur erreur mais en la minimisant.

    Est-ce que les autres soient les politiciens républicains pourraient faire cela ? Eux c’est le vote qui compte et donc les perceptions et l’idéologie et le marché politique.

    Que faire ? Je ne le sais pas. En partant jamais je ne serais conservateur ou républicain. Je peux en partie être d’accord avec eux quand ce sont eux les libéraux économiques bien qu’ils y vont trop fort dans cette logique de marché sur le marché intérieur alors qu’à l’international, Trump y va trop fort dans les guerres commerciales et à l’encontre de la volonté des marchés.

  25. Alexander dit :

    Les rats continuent à quitter le rafiot qui coule.

    Si ça continue à ce rythme, les républicains vont finir par lâcher le morceau pour tenter de sauver leur peau.

    Pence? Tellement peu crédible chez les républicains qu’ils sont encore prêt à jouer all in avec Trump malgré toutes ces évidences.

    Si un style Romney se pointait comme leader de rechange, alors là peut-être que ça pourrait changer la donne. Mais Trump s’est empressé de l’isoler dans le parti. Il n’y a vraiment pas de Plan B pour les républicains. Ça passe ou ça casse.

  26. onbo dit :

    Vers 22 heures hier soir, je me suis demandé soudainement si Sondland allait venir témoigner ce matin en se déclarant malade, vu les témoignages du jour….!

  27. Gilles Morissette dit :

    La Répuiblicains se sont ridiculisés d’aplomb hier. Leurs propres témoins se sobnt retournés contre eux.

    Le boomenrang de leurs mensonges leurs est revenu en pleine tronche.

    Nunes, Jordan et autres avaient l’air d’une bande de larbins incpables de présenter le moindre argument pour déstabiliser les témoins. Même la supposé « étoile montante » (Stefanik) semblait complètement débousollé devant la tournure des événements.

    Sondland devrait enfoncer le clou dans le cercueil aujourd’hui à moins qu’il continue à mentir auquel cas il s’exposera à des accusations de parjure.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :