Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Les électeurs de Louisiane ont réélu samedi le gouverneur démocrate John Bel Edwards en lui accordant 51,3% de leurs suffrages. Même si Edwards avait reçu 56,1% des voix en 2015, sa victoire est significative, alors que tous les sondages donnaient des résultats très serrés.

Le républicains avaient pourtant sorti leurs gros canons dans l’espoir de ravir l’État. Donald Trump s’y était déplacé jeudi dernier pour la troisième fois de la campagne, tenant un discours particulièrement agressif. Il a dénoncé une élite démocrate «déconnectée» et se gavant «de toasts à l’avocat». Mais il a surtout décrié l’enquête en vue de le destituer, tout comme il l’avait fait à la veille de l’élection au poste de gouverneur du Kentucky, au début du mois. Pour le même résultat: il n’a pu empêcher l’élection d’un démocrate et éviter un autre camouflet.

Trump avait également tenté de mettre sa présidence au centre de la campagne louisianaise en lançant plusieurs tweets destinés à faire la promotion de son propre bilan plutôt que de mousser le candidat républicain.

Malgré l’appui présidentiel et des effectifs importants sur le terrain, les républicains n’ont pas réussi à changer la couleur du seul État bleu du Sud profond.

Pour comprendre ce rejet, il faut d’abord expliquer le mode électoral en Louisiane, qui diffère de la plupart des États et qui permet d’expliquer une partie de l’incongruité de cette élection. La Louisiane ne tient pas de primaires pour déterminer les candidats des deux grands partis. Tous les aspirants, démocrates ou républicains, figurent sur le même bulletin de vote. Le 12 octobre dernier, les deux premiers candidats se sont qualifiés pour le deuxième tour: le gouverneur sortant Edwards et le républicain Eddie Rispone.

Edwards avait été élu en 2015 à la grande surprise de tous dans un État traditionnellement républicain. Son principal adversaire, David Vitter, s’est embourbé dans une série de scandales de prostitution et d’espionnage. Pourtant Vitter semblait invincible au début de sa campagne.

Après deux mandats au poste de gouverneur de Louisiane, Bobby Jindal, qui ne pouvait en solliciter un troisième, avait refusé de soutenir Vitter, démontrant comment les tensions entre républicains étaient violentes, ce qui a nuit au candidat.

En 2015, on pouvait donc y voir le rejet du républicain Vitter plutôt que la victoire du démocrate Edwards.

Pour cette élection-ci, Edwards défendait un bilan plutôt favorable, avec un surplus budgétaire et une couverture élargie de l’assurance-santé publique. De plus, il se présentait comme un démocrate modéré voire conservateur, étant pro-armes et anti-avortement. Malgré tout, Edwards devait convaincre une portion de l’électorat républicain, comme en 2015, pour maintenir son siège.

Face à lui, Rispone n’était pas bien connu dans l’État et tentait de marquer des points en misant sur le conservatisme fiscal, jugeant que son adversaire était trop dépensier.

On peut se poser comme question si Trump a réellement aidé la campagne Rispone. Dans le discours du président, cette élection est devenue un référendum sur le bilan économique de la Maison-Blanche et non un débat sur les enjeux de l’État. Trump, dans ses interventions, a plus tenté de se mettre en valeur, éclipsant un candidat sans grand charisme.

Et visiblement, cette stratégie n’a pas fonctionné dans un État où la mobilisation de l’électorat noir, aux tendances plus démocrates que républicaines, était jugée comme cruciale. Mais aussi où le soutien des non-alignés a probablement été cruciale dans la victoire d’Edwards.

Mine de rien, l’élection louisianaise était le dernier grand test avant les présidentielles de 2020. Si les républicains risquent de devoir rajuster leur stratégie, cette élection souligne aussi le besoin des candidats démocrates de miser sur le centre pour être élu. Dans une course aux primaires présidentielles où les candidats de gauche font plutôt bien, les électeurs ont envoyé un message comme quoi le compromis paie. Reste à voir comment les partis adapteront leur message.

(Photo Getty Images)

109 réflexions sur “Au tour de la Louisiane d’infliger un camouflet à Trump

  1. adripaval dit :

    Ah, Trump est donc aussi adepte de la théorie du complot des toasts à l’avocat…

    1. Henriette Latour dit :

      adripaval

      Lui ne consomme pas de toasts à l’avocat. Lui, il les engage!

      1. Gina dit :

        😜😜😜😜😜😉

      2. kintouai dit :

        Je dirais même et je dirais même plus :

        Tout comme on dit que la vie est une beurrée de m… et que, plus on vieillit, moins il y a de pain, dans le cas du Gros Taré, plus ça va aller, moins il va y avoir de «toasts» et plus il va y avoir d’«avocats».

      3. Haïku dit :

        kintouai
        Excellent !! 😉👌

  2. louise tanguay dit :

    Monsieur Hétu , est ce qu il faut se rejouir de ces résultats- j imagine qu il ne faut pas trop s emballer – on a vu ce qui est arrivé en 2016-
    et d après l enquête du moment va vraiment finir par nuire a Trump ?
    merci de vos commentaires

    1. loup2 dit :

      @ louise tanguay

      L’auteur du billet est Marc-André Boisvert.

  3. Normand Latour dit :

    Combien de temps, encore, les ténors du parti Républicain vont-ils garder Trump en place?
    Combiné à la procédure de destitution en cours…
    Bien hâte de voir comment les choses vont…évoluées 😒😒

    1. Jean-Pierre dit :

      Deux verbes se suivent, le second se met à l’infinitif:
      « Bien hâte de voir comment les choses vont évoluer »

  4. MarcoUBCQ dit :

    Donald parle de lui à la troisième personne depuis un bon moment maintenant. César en faisait autant, du moins dans les albums d’Astérix. Mais bon, quand ta vision du monde s’arrête au bout de ton nez, il ne faut pas se surprendre qu’il devienne de plus en plus aliéné. Je crains le pire pour lui et ceux qui l’aiment.

    1. Lecteur-curieux dit :

      Pas juste Jules , un certain centurion dans Astérix le Gaulois rêvant de le remplacer à s’emparant de la recette de la potion magique le faisait aussi.

      Jules est assez bien traité dans Astérix.

  5. Pat dit :

    Re-paf, la prochaine s’en vient…

  6. Pierre dit :

    Le – 45 de Potus commence à avoir de la difficulté à faire avaler ses couleuvres aux gens… ils semblent qu’ils y a de plus en plus d’américains qui veulent retrouver une certaine paix sociale…quelle bonne idée…

  7. Pitié, Trump va gagner la Lousiane par 20% et + en 2020.

    1. Ejulien dit :

      Tu nous sors encore ta boule de cristal magique tétine 😅

    2. Laurent Pierre dit :

      Que de retenue de votre part aujourd’hui. Trump va remporter la Louisiane par un score stalinien genre 99,9%0 c’tividan, da greatessss ever !

      1. @Laurent Pierre C’était 58,09% contre 38,45% en 2016 et les démocrates ont réussis à assembler un show de clown de candidats qui sont pire qu’Hillary. Je m’attends à 20% encore sans l’ombre d’un doute.

    3. Gina dit :

      Grosse Tétine, votre tétine est tellement grosse qu’ elle vous empêche de voir clair . Vous dites pitié trump . Je ne pense pas que trump fait pitié ; il récolte ce qu’il a semé . De toute façon l’élection de trump est une erreur que certains américains ne se pardonneront jamais .

    4. AB road dit :

      Je l’ai dit hier.
      Tes jokes ne sont même plus drôles.

    5. Dekessey dit :

      Trump a beaucoup misé sur lui-même en faisant campagne en Louisiane et au Kentucky, deux états qui ont massivement voté pour lui en 2016. Résultat? Deux revers. Et vous pensez que tout va changer par magie dans un an? Par 20%?
      C’est quoi le % de THC dans votre tabac joyeux?

    6. patience dit :

      le dernier soubresaut

    7. Gilles Morissette dit :

      @ Grosse Tétine dit « le « crime procédural » (17/11/2019 à 14:55)

      Encore en train de créer une diversion, ce qui est une spécialiste des fefans du Gros Taré lorsqu’il ne peuvent expliquer une défaite de leur gourou chéri.

      La vérité est que c’est la deuxième élection que Tiny Brain s’implique à fond dans une élection locale (Kentucky, Louisiane) et qu’il y met tout son poids politique, faisant même du processus de destitution un enjeu électoral voire même un plébiciste en sa faveur.

      À chaque fois, son candidat est battu, tout ça dans des états qu’il avait remporté haut-la-main en 2016.Si vous êtes trop aveuglé par votre partisannerie crasse pour ne pas voir le message que les électeurs lui ont envoyé, vous êtes irrécupérable.

      Il y a une tendance qui se dessine et vous refusez de la voir, C’est comme les membres d’une secte qui refusent de voir que leur gourou est disjoncté et qu’il est en train de les conduire directement dans le mur, le vrai pas le « Mur » que les cartels mexicains de la drogue découpent avec du matériel acheté dans tout bonne quincaillerie.

      J’espère que vous aimez l’expression que j’ai utilisé à côté de votre nom (si vous ne l’aimez pas, sachez que je m’en « tape »).

      Elle vous restera collé à la peau pour longtemps. Comptez sur moi. LOL

      Comme je l’ai dit dans un autre commentaire, elle fait partie du top 3 de « la fois où j’ai eu l’air le plusse fou ».

      1. @Gilles Mo le confondu Encore une fois, qui y a-t-il de si aberrant avec le crime procédural? Vous semblez avoir mal compris. Roger Stone ( et Mike Flynn pendant qu’on y est ) n’avaient commis aucun crime et se sont retrouvés inculpés a cause d’une enquête frauduleuse déclenchée par un dossier fictif acheté par la campagne d’Hilary Clinton.

        Si Hilary avait élue a la présidence, Roger Stone et Flynn n’auraient jamais été accusés de quoi que ce soit puisqu’ils n’ont commis aucun crime. Leurs « crimes » sont nés du déroulement d’une enquête (frauduleuse) d’où le terme « crime procédural ».

      2. Gilles Morissette dit :

        @Grosse Tétine (crime procédural) (17/11/2019 à 16:43)

        Comme raisonnemnt tordu c’est assez dur à battre.

        Donc, Stone, Manafort, Flynn, Cohen et Papadopoulos n’ont commis aucun crime. Il s’agit d’une vendetta orchestrée par les « Angry Democrats », le « Deep State, » les Mainstream Medias », Soros, et peut-être les extra terrestres.

        Dans le système judiciaire américain comme chez nous, on condamne une personne sur la base de preuves recueillis à la suite d’une enquête. Cette preuve doit être recueillie dans le respect ders lois et elle doit être hors-de-tout-doute raisonnable.

        Le crime procédural n’existe tout simplement en droit pas plus que l’enquête Muëller soit une fraude sauf dans l’esprit tordu de certains fefans de votre gourou.

        Je suppose que ça ne sert à rien de vous expliquer ça car ça dépasse manifestement votre QI.

        On constate que ça va toujours aussi bien « entre les deux oreilles ».

        Avez-vous déjà pensé à consulter?Il me semble que ça pourrait aider.

  8. Réal Tremblay dit :

    Tout résultat étant relatif quand il reste 1 an avant le grand jour, je peux quand même constater une tendance. Je ne sais pas si le Président a réagi à cette défaite mais j’ai hâte de voir comment il va justifier ce scrutin malgré ses 3 visites qui servaient principalement à le mettre en valeur. Lui en premier comme son habitude.

    1. Layla dit :

      Sur le site où je vais lire ses tweets… non… il n’en a pas parlé, le dernier vers 15:00 il s’inquiétait du lanceur d’alerte « Where is the Fake Whistleblower? » du radotage mais il semblerait que la diplomate Jennifer Willians qui n’a pas témoigné en sa faveur soit une never trump.

    2. Layla dit :

      @Réal Tremblay
      P.S. important oubli de ma part « Adam Schiff est un corrompu » et il n’y a pas eu de pression selon le président de l’Ukraine mais c’est une vieille news.

    3. Lecteur-curieux dit :

      C’est ici une erreur du moins relative, mêmes des conservateurs n’ont pas embarqués dans son jeu ou pas en nombre suffisant.

      C’est le Gouverneur de leur État qu’ils choisissaient c’est donc pour les lois s’appliquant dans l’État et non celles fédérales qu’ils votaient.

      Si le démocrate est meilleur que le républicain comme gouverneur à leurs yeux just too bad pour Trump ils ne sont pas des personnes sous sont emprise ils votent comme bon leur semble.

      Et pareil en 2016 ce n’est pas les Russes qui ont voté pour eux. Oups il y a un tout petit pourcentage de vrais poissons qui ont suivi ou n’ont pas voté à cause des Russes et l’élection était tellement serrée au final que c’est ce qui a fait la différence ?

      Ahhh….

  9. Richard Desrochers dit :

    Combien des affirmations de DT sur l’économie en Louisiane sont des mensonges ? De deux choses l’une (L’autre c’est le soleil, disait Prévert) :
    Ou bien les Louisianais tiennent DT responsable de la santé de leur économie, et la défaite républicaine ne s’explique pas bien;
    ou bien il n’ont pas cru un seul mot de DT. Ou ils ne l’ont pas écouté. Ou bien c’est vrai, mais malgré DT.

    Je sais, ça fait plus de deux. Je suis un menteur.

    1. simonolivier dit :

      @Richard Desrochers Taux de chômage lors de l’inauguration de Tiny 5,7% et 4,3% présentement ( de 10,5 à 5,7 sous Obama) Oui les salaires des cols bleus ont augmenté comme partout ailleurs aux USA vu l’économie forte et la pénurie de main-d’oeuvre.

      1. Richard Desrochers dit :

        Merci pour ces informations.

  10. Gina dit :

    Mr Hétu , le message du parti ne sera pas différent car trump va toujours vouloir se mettre en valeur . Trump ne sait pas qu’ il est devenu le problème du parti . Il pense qu’ il est la solution en disant toutes sortes de conneries qui lui passent par la tête . Ce n’ est seulement donald qui dit des conneries , le junior dit des conneries aussi pour se mettre en valeur . don jr dit qu’ il réfléchit à son avenir politique . Tout celà est possible parce que les dirigeants du parti n’ osent pas imposer une certaine limite à la famille trump . La famille trump s’est accaparée du parti républicain comme si c’était leur propre organisation . Que trump continue à se mettre en valeur , çà fera le bonheur de beaucoup d’Américains et d’autres dirigeants dans le monde .

    1. loup2 dit :

      C’est M. Boisvert !!!!!
      Son nom est écrit tout en haut du billet.
      Faut pas juste lire le titre. Je trouve que c’est un manque flagrant de respect et d’attention envers l’auteur.

      1. Ziggy dit :

        Loup. ..le nom de Mr Boisvert est inscrit en haut du billet,oui vous avez raison mais encore plus haut est écrit le blogue de Richard Hétu.Je ne pense pas que Gina voulait insulté Mr.Boisvert simplement une erreur d’attention faut pas en faire un plat.

      2. Gina dit :

        Loup 2 , vous vous emportez un peu trop. Pensez-vous que c’est par plaisir que j’ai omis le nom de Mr Boisvert , il écrit rarement des articles sur le blogue de Mr Hétu , alors c’est un moment d’inattention . Je m’excuses Mr Boisvert .

  11. Claude Vaillancourt dit :

    M. Boisvert,

    Avec vos appels constants au compromis de la part des démocrates vous avez vraiment l’air d’avoir peur de Trump comme c’est pas possible. Cette présidence criminelle est une occasion en or pour les progressistes américains de finalement faire avancée des causes au bénéfice du peuple. Votre crainte de Trump et de son électorat me semble irréaliste. Ce fraudeur de carrière va subir la pire dégelée de l’histoire des élections présidentielles américaine. La majorité silencieuse est maintenant du côté démocrate et le taux de participation va être bien au-delà de ce qu’il a été lors de la dernière élection. Il y a une majorité d’américains qui a encore les valeurs au bon endroit et le bilan de Trump est une catastrophe. Oubliez les marchés boursiers, Trump les a achetés, et cela ne touche pas une forte proportion du peuple.

  12. Danielle Vallée dit :

    @louise tanguay: « on a vu ce qui est arrivé en 2016 »

    Il faut regarder ce qui est arrivé en 2018 et se dire que ce n’était qu’un début.
    Il y a de plus en plus d’articles financiers apolitiques qui affirment que le dommage fait par Trump à l’économie réelle va prendre des années à récupérer.
    Et ce ne sont pas seulement les fermiers. Tous les États qui font de l’exportation sont en déficit, et ça ne changera pas. Les clients se sont trouvé des nouveaux fournisseurs.

  13. Benton Fraser dit :

    Le gouverneur d’un état à plus d’impact sur la performance économique qu’un président fédéral.

    Comme d’habitude, Trump s’attribue les mérites des autres! (En plus de mettre ses propres fautes sur le dos des autres, Trump n’assume jamais ses propres responsabilités….)

  14. Louise dit :

    Trump est-il devenu un boulet ou a-t’il encore un effet d’entraînement pour un candidat qui veuy se faire élire?
    Depuis l’élection de mi-mandat, les victoires sont rares pour Trump et ses adeptes. Derrière les portes closes plusi

    1. Louise dit :

      plusieurs républicains qui aspirent à la victoire doivent se poser des questions. Ne vaut-il pas mieux faire campagne sans solliciter l’appui de Trump ? Le parti républicain traverse une période délicate c’est le moins qu’on puisse dire et ils devront se concerter pour trouver la meilleurs stratégie à adopter dans les circonstances.
      Il y a des nuages à l’horizon.

      1. Haïku dit :

        Louise
        « Il y a des nuages à l’horizon ».
        ——–
        – Bien dit. 👌 Je leur souhaite votre prévision météo !

      2. Mrmiketi dit :

        Je leur souhaite un HUGE storm genre BIG 5 pour qu’il emporte toute cette racaille et que l’on en entende plus jamais parler!!!

  15. InfoPhile dit :

    «la mobilisation de», «comme quoi le compromis paie»

    À mon avis ces deux petits extraits révèlent une opposition. En clair, un programme tiède (un compromis), ne serait pas mobilisateur à l’échelle nationale.

    Tandis que le discours incarné par AOC, entre autres, mobilise les jeunes.

    Beaucoup d’eaux ont coulé sous les ponts depuis 2008. Les progressistes ont clairement le vent en poupe. Et leur caisse surprend à rivaliser avec celles d’autres, autrement plus « traditionnelles » et ringardes, sinon rétrogrades.

  16. xnicden dit :

    Edwards avait certaines bonnes choses à son actif et il était le moins pire. N’empêche que ce n’était pas évident de l’appuyer pour beaucoup de démocrates vu qu’il a quand même signé une loi visant à restreindre radicalement l’accès à l’avortement.

    Cette loi n’a pas été discutée beaucoup puisqu’elle est suspendue en attendant la future décision de la SCOTUS mais tout de même, la tentation a dû être très, très forte pour plusieurs démocrates de rester à la maison.

  17. treblig dit :

    Kentucky, Virginie et maintenant la Louisiane. Le fil conducteur ? Des états du Sud qui , historiquement, votent rouge. Et dans lesquels Trump s’est largement investi… sans succès.

    La ligne de défense des républicains? Le nom de Trump n’étais pas sur le bulletin de vote. Peut-être, mais lui-même décrivait ce vote comme un référendum contre les démocrates.

    C’est raté.

    1. Madalton dit :

      Et quand il doit être sur le bulletin de vote, il veut que son nom figure en premier et celui du représentant du GOP. La Floride a invalidé cette loi cette semaine.

      https://www.floridaphoenix.com/2019/11/15/federal-judge-tosses-state-law-that-put-republican-candidates-at-the-top-of-the-ballot/

      1. xnicden dit :

        J’allais me demander quand quelqu’un ferait référence à cette décision. 🙂

        Encore une preuve que les républicains sont prêts à tout faire pour s’accrocher au pouvoir.

  18. Danielle Vallée dit :

    Voici la réalité économique de la Louisiane et leur rang comme état.
    Ça ressemble à d’autres États du Sud républicains

    #45Health Care
    #48Education
    #49Economy
    #48Infrastructure
    #50Opportunity
    #43Fiscal Stability
    #50Crime & Corrections
    #50Natural Environment

    Les Louisianais ne pouvaient pas vraiment se sentir rassurés par les tweets de Trump
    Ils ont la télévision et ils peuvent faire la différence entre leur condition et celle du reste du pays.

    1. Danielle Vallée dit :

      J’aurais dû ajouter que leurs exportations principales sont le pétrole dont le prix a chuté à cause de la surproduction,
      Et le soja victime de la guerre commerciale avec la Chine.

    2. treblig dit :

      @Danièle Vallée

      Il y a une chaude lutte pour les bas-fonds entre la Louisiane, le Mississippi, l’Alabama. Lutte incessante toujours à recommencer. Avec l’ajout occasionnellement de la West Virginia, du Kentucky ou de l’Arkansas

      Notons que sur les 10 états le plus pauvres, 9 votent républicains ( à l’exception du Maine), et parmi les 10 états le plus riches, 9 votent bleue ( à l’exception du Texas).

  19. CBT dit :

    Comment un démocrate peut-il être contre l’avortement, c’est une conviction paradoxale, il est pour la démocratie et la liberté, mais il est contre le choix des femmes quant à leur corps ?

    Qu’il soit pro-armes et anti-avortement sont probablement des raisons qui comptent dans son élection, il présente certains traits républicains sous une bannière démocrate, j’imagine que des indécis républicains ou démocrates se retrouvent à l’aise dans ce tableau.

    1. Benton Fraser dit :

      Dans les états du sud, les gens sont tellement endoctrinés que même les candidats démocrates doivent se montrer cons!

  20. Possible que je ne comprenne rien mais je ne partage pas cet optimisme.

    Bien qu’il ait été élu, ce démocrate pro-arme et pro-vie et qui semble avoir obtenu un bon bilan a perdu de nombreux votes par rapport à sa dernière élection.

    Alors un démocrate pro-choix ou voulant un meilleur contrôle des armes n’aurait eu aucune chance de l’emporter.

  21. Lecteur-curieux dit :

    Ils ont voté à 58,09% pour Trump en 2016.

    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Élection_présidentielle_américaine_de_2016

    L’État et là présidentielle cela est deux, Trump ne semble pas l’avoir compris.

    Ensuite si le démocrate est à tu-avortements et pro-armes bien il vient jouer dans le marché de l’électorat républicain. Certains ne votent républicain que parce qu’ils se disent pro-vie.

    S’il ne reste que le conservatisme fiscal bien la coalition des républicains ne tient plus.

    Un démocrate anti-avortement et pro-armes qui se présenterait aux primaires n’aurait aucune chance.

    Avoir un gouverneur démocrate ainsi? Cela permet un présence en Louisiane et voir qu’ils peuvent approuver certaines idées plus au centre.

    1. @Lecteur-Curieux « Ensuite si le démocrate est à tu-avortements et pro-armes bien il vient jouer dans le marché de l’électorat républicain.  »

      Bingo.

      Et que c’est-il passé « down ballot »en Lousiane? Même chose qu’au Kentucky, Raz-de-marée Républicain mais ca ne s’aligne pas avec la narrative médiatique que les américains sont révoltés à cause d’un appel téléphonique avec le président Ukrainien.

      1. patience dit :

        le dernier soubresaut

  22. Alexander dit :

    Les américains aiment le discours au centre et assez conservateur.

    Un démocrate anti-avortement et pro-armes, ce n’est certainement pas un progressiste de gauche.

    Tant qu’à moi, la vraie chance pour les démocrates de reprendre le pouvoir est de tenir un discours centriste.

    À date, on parle de Biden ou de Buttugieg. Et rien n’est parfait.

    Les révolutions à la Warren ou Sanders, ça les éloigne du pouvoir.

    Même Monsieur Obama tient un discours centriste. Moins radical et plus réaliste.

    Au moins Biden et Buttugieg ne sont pas des bullies comme Trump. Leur discours est somme toute respectueux.

    Centrisme et respect au pays du capitalisme.

    Moins de gros changements mais au moins on avancerait.

    Le pouvoir d’abord, les réformes après.

    Entre Biden et Buttugieg, je me demande qui serait le favori des grands argentiers qui font et défont les gouvernements.

  23. Igreck dit :

    @MarcAndré Boisvert
    « …Le(s) républicains avaient pourtant sorti leurs GROS CANONS dans l’espoir de ravir l’État. Donald Trump s’y était déplacé jeudi dernier pour la troisième fois de la campagne… »

    Très juste ! Leur plus gros canon étant bien entendu le pire « loose cannon » de l’histoire des USA. Il n’est même pas assez intelligent pour se protéger lui-même (réf. Twitt contre l’ambassadrice Yovanovith en pleine comparution de cette dernière devant un comité du Sénat). Cet abruti fini tire dans toutes les sens et score le plus souvent dans son propre filet. Si autant de Repus ne le soutenaient pas comme des imbéciles, il y longtemps que le gros Zépais serait passé par-dessus bord.

    1. Haïku dit :

      @Igreck
      Désopilante réflexion de votre part ! 😉👌

  24. Gilbert Duquette dit :

    Selon Trump,

    les médias complotent contre lui,
    les démocrates complotent contre lui,
    les gouvernements étrangers complotent contre lui,
    les services secrets Américains complotent contre lui,
    les cours de justice complotent contre lui,
    l’environnement complote contre lui,
    Ceux qui ont démissionné ou ont étés démissionné par lui complotent contre lui,
    les membre du 0,001% complotent contre lui,
    les Américains d’origines autres que Caucasienne complotent contre lui,
    les Américains d’origine Caucasienne qui ne se sentent pas menacés par les autres complotent contre lui,

    Et il faut se rendre à l’évidence, depuis les mid-terms de 2016, la population Américaine en âge de voter doit surment comploter contre lui car malgré les supplications de Trump, la démonisation des démocrates par Trump lorsqu’il va supporter un candidat républicains lors des élections d’États (voir ci-bas).

    « Vous devez me donner une grande victoire, s’il vous plaît, d’accord ? », a plaidé le président auprès de ses partisans lors des élections de l’État du Kentucky

    Trump a exhorté jeudi les électeurs de Louisiane à  » envoyer un message aux démocrates corrompus de Washington  » en élisant au poste de gouverneur le candidat républicain, Eddie Rispone,

    « Vous réprimanderez les socialistes qui tentent de démolir notre démocratie. »

    Un vote pour John Bel Edwards est un vote pour les gauchistes d’extrême gauche, a dit M. Trump.

    BREF, malgré toute ses supplications, ses tentatives de démonisation des démocrates les électeurs Américains complotent contre Trump, demain ce sera la terre entière qui sera partie prenante du complot mondial contre Trump.

    Par chance que l’existence d’être extra-terrestre n’a pas encore été prouvée car ile comploteraient eux aussi contre ce cher Trump.

    1. kintouai dit :

      Le Peloteur-en-chef se fait comploter par tout le monde. Y peut ben awouère la plote à terre…

    2. MarcoUBCQ dit :

      N’oublions pas non plus que Recep Tayyip, Vladimir, notre cher Kim et autres champions de la démocratie et de la justice, sont, eux, toujours le bienvenu auprès de Donald, même qu’en plus ce dernier les encensent sans arrêts. Pour ce qui sont des extra-terrestres, je suis obligé de dire qu’ils sont surement dans le collimateur de Donald, qui n’aime rien sauf lui-même et ses semblables, les sous-mentionnés champions du droit commun et du respect de toute vie sur terre.

    3. xnicden dit :

      👏👏

    4. Haïku dit :

      @Gilbert Duquette — 16:43
      LOL !!! Bravo et merci . 🤣👌👌

  25. ghislain1957 dit :

    « Trump, dans ses interventions, a plus tenté de se mettre en valeur, éclipsant un candidat sans grand charisme. »

    Il passe son temps à se vanter de son bilan, tentant de faire croire qu’il est le best president ever, believe me. Le narcissique a toujours tendance à tout ramener à lui lorsqu’on parle de réussite et de mettre le tort sur le dos des autres lorsque ça va mal. Donc, rien de surprenant dans l’attitude du gros clown.

    1. Madalton dit :

      Pendant ce temps, Trump en remet en s’attaquant à la conseillère spéciale de Pence pour l’Europe et la Russie qui doit témoigner cette semaine. Il ne comprendra jamais rien ce twit.

      https://www.politicususa.com/2019/11/17/trump-jennifer-williams.html

      1. Layla dit :

        @Madalton 18:23
        On peut lire dans l’article qu’elle a entendu le téléphone entre les deux présidents en temps réel, ça ne peut pas être plus de première main que ça…et DT lui dit de lire les deux transcripts. Qu’est ce qu’elle va lire de plus que les notes qu’elle a sûrement prises. Plus encore il lui dit de se réunir avec les autres never Trumpers pour convenir d’un témoignage contre le président. Ça fait un bout qu’elle a témoigné à huis clos, devant les démocrates et les républicains dont Jim Jordan, pourquoi il s’en prend à elle, il voulait que les témoignages à huis clos soit rendus publics il voulait des témoignages publics…pourquoi il s’en prend à elle? C’est un témoin de première main, il voulait des témoins de première main de quoi il se plaint? On dit d’elle à son département qu’il n’y a personne de plus professionnelle qu’elle.

        « Lors d’une déposition à huis clos au début de ce mois, Mme Williams a déclaré aux législateurs qu’elle était dans la salle de réunion de la Maison Blanche en train d’écouter l’appel téléphonique de Trump avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky en temps réel. avec Zelensky. Williams a également écouté un second appel entre Pence et Zelensky, qui a eu lieu le 18 septembre après la levée de la suspension de l’assistance à la sécurité.

  26. Gilles Morissette dit :

    C’est la deuxième élection,( après le Kentucky) en moins de deux semaines, où le Gros Enfoiré s’implique à fond et qu’il y met tout son poids politique en faveur de ses candidats. Tout ça dans deux états qu’il a facilement remporté en 2016.

    Il a mis l’emphase sur le processus de destitution, faisant même de ces élections un plébicite en sa faveur. Il a totalement évacué les enjeux locaux (santé, éducation, environnement) qui pourtant préoccupent les électeurs de ces états.

    Ceux-ci ont clairement envoyé un message assez clair aux Républicains et surtout à Tiny Brain. Si ceux-ci n’ajustent pas le tir et si les Démocrates parviennet à « centrer » leur discours », l’élection de 2020 pourrait réserver quelques surprises.

    L’avance de Buttigieg auprès des électeurs démocrates en Iowa, un état conservateur n’est pas un hasard. Le résultat des élections en Louisiane, kentucky, Virginie, Delaware et Pensylvannie où les Démocrates ont fait élire des candidats centistes n’est pas non plus un hasard.

  27. Ziggy dit :

    @Alexender …Les grands argentiers qui font et défont les gouvernement .Bizarrement je suis ambivalent sur cette affirmation,je
    ne suis pas sans savoir que l’argent est un facteur important mais comment se fait il qu Bloomberg est à 2% chez les démocrates
    alors qu l’argent dans son cas n’est pas un problème.

  28. lechatderuelle dit :

    Les grandes argentiers semblent évaluer quel candidat à la Présidence peut leur rapporter mieux à moyne et long terme…. car le court terme est très imprévisible….
    Si trump laisse une impression de torpeur, de stagnation et de division, les grands argentiers forceront pour un autre qui les « aidera » ….

    et possiblement, déjà, ces « faiseurs de Présidents » ont placé leurs billes en fonction de la suite des choses…..

    Nettement qu’ls considèrent Bloomberg comme un chien dans le jeu de quilles… et donc trop élctron libre pour eux…..

    maintenant voyons voir qui, du côté des Démocrates, sera favorisé par ce fric….

    1. RICK42 dit :

      Je dirais Biden, un gars fiable qui ne chambardera rien, et qui peut ramenr une certaine stabilité entre les deux grands partis.

  29. Haïku dit :

    RE : suffrages en Louisiane…

    -« L’orgueil se contente de son propre suffrage,
    la vanité a besoin du suffrage des autres. »(D. Trump, alors que dans un bref moment d’introspection).

  30. A.Talon dit :

    Cette réélection d’un gouverneur démocrate est une réponse claire des Louisianais aux Trumpeux: fichez-nous la paix avec vos niaiseries racistes et laissez-nous profiter du bon temps.

    1. Haïku dit :

      A.Talon
      Bon rappel !👌

      (P.S. et HS. Cette chanson a été reprise par de nombreux artistes, dont Stevie Wonder, avec qui j’ai eu le plaisir de faire des affaires dans les années ’80).

    2. leonard1625 dit :

      Dès les premières notes, je savais que j’avais entendu cette musique auparavant. Dans les commentaires dans Youtube, il est écrit que c’est le disque Elwood met lorsque les Blues Brothers arrivent dans la minuscule chambre d’Elwood.

      1. leonard1625 dit :
  31. karma278 dit :

    The White House @WhiteHouse

    The Trump Economy in Louisiana:
    ✅ Over 21,000 jobs added since President Trump took office
    ✅ Unemployment rate down from 6% to 4.3%
    ✅ Wages up for blue collar workers
    ✅ Louisiana energy industry is booming

    Hardworking Americans are winning under President @realDonaldTrump!
    20:18 – 6 nov. 2019

    Je ne vous ai pas tous lus, pas encore, mais est-ce que quelqu’un a souligné que le « bilan » de Tiny s’est produit sous le règne du gouverneur démocrate, donc que Tiny vante la performance économique du gouverneur démocrate? Celui-là même que les Louisianais viennent de réélire!!!
    🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣

    DOH!

    1. onbo dit :

      Craquant votre trouvaille.!!! 🙂 though!

    2. Haïku dit :

      @karma278 😉👌
      L’appropriation soulignée est à égalité avec le swing de golf de Trump.

  32. Danielle Vallee dit :

    @treblig:  » il y a une chaude lutte pour les bas-fonds…. Lutte incessante toujours à recommencer.  »

    Votre tournure de phrase me fait sourire. Peut-être qu’on devrait leur expliquer qu’ils sont supposés viser le #1 et pas le #50.
    C’est peut-être juste un problème de compréhension…

  33. Danielle Vallee dit :

    @karma278: voir 15:30 et suite

  34. Slyderv dit :

    Je continue de penser que Doooohnald est la meilleure personne pour faire sortir le vote démocrate et inviter les républicains à rester assis chez eux.

  35. Samati dit :

    Trump the impostor. Une entrevue avec Nancy Pelosi

    1. gl000001 dit :

      Une grande dame et une vraie politicienne. Il n’y en a pas beaucoup comme elle du coté républicain !!

    2. Haïku dit :

      J’ai remarqué qu’elle choisit ses mots avec soin.

    3. Gilles Morissette dit :

      @Samari (17/11/2019 à 18:46)

      Un politicienne en plein contrôle de ses moyens. Tout le contraire du Gros Morron

  36. HS

    Voici l’horaire pour demain de ce potus qui travaille avec acharnement du matin au soir

    https://mobile.twitter.com/ddale8/status/1196211271047270400/photo/1

    1. Layla dit :

      @Marie4Poches
      En complément https://factba.se/calendar

      1. ProMap dit :

        Layla – Si j’ai bien compris l’agenda, la majorité des activités du président sont de partir et d’arriver. Tsé, quand t’as rien à dire! Moi aussi, aujourd’hui j’ai eu une journée particulièrement chargée :

        13:15 Me suis rendu au salon
        13:40 : Suis revenu du salon
        14:25 : Ai descendu au sous-sol
        14:33 Suis remonté du sous-sol
        16:30 : Ai pris une bière dans le frigo
        18:50 : Me suis assis à la table
        19:35 : Suis sorti de table

        Les autres périodes sont de l’exécutive time.

    2. Danielle Vallée dit :

      @marie4poches: trop drôle…😂😂😂

      1. Mrmiketi dit :

        Vraiment au dessus de ces affaires le Gros Tas!! BS,GT, PP!! Y travaille vraimnent fort votre TDC en CHEF!!!!

    3. A.Talon dit :

      «Leaked Documents Confirm the Worst-Kept Secret of Trump’s Presidency»
      https://www.vanityfair.com/news/2019/02/the-worst-kept-secret-of-trumps-presidency

      INTRO: «One of the most closely guarded and worst-kept secrets of Donald Trump’s presidency is his extraordinary laziness. Despite efforts to project a manly ardor, the current leader of the free world spends most of his free time tweeting, calling friends, and watching Fox News. Of his 745 days in office, Trump has spent 222 days unwinding at Trump-branded properties and 168 days golfing.»

    4. Haïku dit :

      -« The President arrives at Walter Reed National Military Medical Center for a medical exam ».
      -« The President receives his intelligence briefing ».
      -« The President arrives at the White House ».
      -« The Walter Reed National Military Medical Center calls back:
      « Hey Mr President, it wasn’t an intelligence briefing.
      Our doctors were checking for any remaining signs of intelligence in your skull.
      According to their prognosis, it’s empty. Sorry. »
      -« The President tweets back: »FAKE NEWS ».

  37. HS

    Voici une question posée à 45 suite à la dernière tuerie lors d’une entrevue.

    Il est pathétique.

    https://mobile.twitter.com/ddale8/status/1196226401952776192/photo/1

    1. ProMap dit :

      marie4poches – Déprimant. Que du vide. Que c’est rassurant????

      1. Layla dit :

        @ProMap 20:05
        Déprimant c’est rien de le dire. Le sujet de la question c’était La tuerie de Santa Clarita.

        Et sa réponse

        « C’est un problème énorme, et ailleurs aussi, mais c’est un problème énorme et un très gros problème de santé mentale. Nous devons toujours protéger notre deuxième amendement. Vous comprenez ça »

        (Mais à partir d’ici…ouch du pur DT) c’est différent mais là question est la même, mais il est rendue ailleurs.
        Il nous promène…dans ses méandres.
        Les méchants démocrates ne pensent pas, ils ne foutent rien et oups là il parle de L’USMCA pour dire encore une fois que les dems ne font rien. Mais finalement on comprends qu’ils font quelques choses mais ça fait mal au pays avec cette enquête de destitution. S’il fait une réunion importante sur la violence armée les dems sont invisibles. Et là on arrive à un success story WALL STREET et un dernier coup de crochet Nancy Pelosi speaker elle ne fait rien.

        La question c’était quoi déjà? Misère

    2. Madalton dit :

      Toujours aussi cohérent. Surtout que c’est lui qui a retiré le background Check pour ceux ayant des troubles mentaux voulant acheter une arme à feu.🤔

      https://www.nbcnews.com/news/us-news/president-trump-made-it-easier-mentally-ill-get-guns-when-n1039301

  38. treblig dit :

    Le site Axios révélait que 60% du temps de travail de Trump était du « executive time’. Bref des activités non structurées. Et qu’il commençait sa journée de ‘travail’ vers 11h00 du matin.

    Ce qui rend encore plus délirant l’entrevue entre Stephanie Griham et Jeaninne Piro sur Fox news ou les deux femmes vantaient la « performance » de Trump au bureau ovale dès 6h00 du matin. He’s almost superhuman a ajouté Piro

    C’est vraiment du grand n’importe quoi. Et on prends les gens pour des idiots

    1. darrylfzanuck dit :

      il ne faut pas ignorer ses executive days,durant ses 100 premiers jours Trump a passé 310 jours a ses propres propriétés soit le tiers du mandat et 237 journées de golf sur ses propres parcours,en passant le prochain Congres Républicain se tiendra a son club Doral en Floride

      1. Benton Fraser dit :

        Et Trump a promis en campagne que contrairement à Obama, il ne jouera pas au golf ni ne prendrait de congés comme Président!!!

        À sa défense, il est vrai qu’il ne s’est pas encore conduit comme un Président!!!

  39. jeanfrancoiscouture dit :

    @Alexander, 16:18: «Tant qu’à moi, la vraie chance pour les démocrates de reprendre le pouvoir est de tenir un discours centriste.»

    Cela est d’autant plus vrai qu’avec le système du Collège électoral, les régions ou états dits «progressistes» n’auront lamais une influence proportionnelle à leur poids démographique global. Et les états dit «clés» ne brillent pas par leur penchant progressiste et c’est là que Donald Trump va concentrer ses efforts.
    Des politiciens qui, au Canada, seraient vus simplement comme des libéraux ou, dans le cas des plus progressistes, comme des néo-démocrates, passent aux États-Unis pour de dangereux gauchistes voire comme des communistes.
    Peut-être suis-je trop prudent mais je pense que le salut pour les Démocrates passe par ce que j’appelle, un peu à la blague, «l’extrême centre».
    C’est une position que les vrais démocrates peuvent accepter parce que leur objectif est de sortir Donald Trump et que les électeurs plus modérés ou un peu plus conservateurs sans être républicains peuvent soutenir au lieu de simplement s’abstenir de sortir voter.

    1. Haïku dit :

      @jeanfrancoiscouture
      Vous dites « l’extrême centre ». Bonne terminologie, à retenir.👌👌👌😉

    2. Lecteur-curieux dit :

      Il faut gagner plusieurs États et disons que la Floride est essentielle à gagner.

      Bon mais perso je ne sais pas comment… J’irais habiller comme dans la série Miami Vice pour gagner ? Ha ha !

      Qu’est-ce qui fait basculer la Floride du côté démocrate s’il y a lieu plutôt que républicain? Qui peut faire basculer et dans une présidentielle.

      Et 3 ou 4 autres États sans perdre aucun de ceux déjà gagnés.

      Le Kentucky et la Louisiane peuvent donner de l’espoir pour le futur mais vont voter républicain à la présidentielle de 2020.

    3. jeanfrancoiscouture dit :

      @Haïku: J’utilise l’expression un peu machinalement et avec un certain plaisir mais je n’en suis pas l’auteur car cette idée remonte déjà assez loin dans l’histoire. Le concept a été à peu près défini dès le XIXe siècle. Voyez:

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Extr%C3%AAme_centre

      1. Haïku dit :

        Merci de l’info.👌

  40. Lecteur-curieux dit :

    Le candidat local appuyé par Trump est républicain mais ce sont des élections et le choix d’un Gouverneur.

    C’est donc en partie de l’ingérence que Trump est venu faire. Qu’il parle de mieux travailler ensemble plutôt que de son bilan à lui. Just to bad mais les médias n’ont pas à le suivre dans sa rhétorique même en prenant pour les démocrates.

    Imaginons une ville à se choisir un maire démocrate et qui ont voté Trump en 2016 et qui votent républicain au fédéral aussi.

    C’est un maire qu’ils choisissent et allons-y encore avec la collecte des ordures disons que celui démocrate plaît plus que le républicain. Ou un autre projet local. Un ensemble de politiques locales pour lequel l’électorat vote soit un peu à la carte s’il y a bénéfice concentré pour l’électeur versus d’autres coûts diffus ou pour le tout quand ce ne sont que des coûts et là ils regardent celui avec la facture la plus basse c’est tout.

  41. Lecteur-curieux dit :

    Tant mieux pour les démocrates si le gouverneur en Louisiane et celui au Kentucky sont des leurs mais je ne crois pas qu’il faut miser pour aller chercher les Grands Électeurs dans ces deux États pour la présidentielle. N’empêche que même en perdant ces États s’il y a un genre de vague dans le pays et rendant la lutte plus serrée, l’effet d’entraînement va jouer ailleurs.

    Pas de causalité directe mais des causalités mutuelles.

  42. Lecteur-curieux dit :

    Pour les démocrates j’aimerais un candidat  » libéral » dans sa vie privée et ses choix de vie et les assumant.

    Ceux l’ayant été étaient des élus dans des villes et État votant anyway démocrate ? Et qui tout en assumant leur vie un peu plus olé-olé plutôt qu’ennuyeuse gardait une certaine discrétion? Peut-être pas olé-olé mais party animal ? Ou encore plutôt que de faire des histoires de scandales se défendre contre les motadits coincés qui se mêlent de la vie privée des autres.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :