Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«Si vous perdez, cela enverra vraiment un mauvais message. Si vous perdez, ils diront que Trump a subi la plus grande défaite de l’histoire du monde. Vous ne pouvez pas permettre que cela m’arrive, et vous ne pouvez pas permettre que cela arrive à votre incroyable État.»

Donald Trump a adressé ces paroles lundi soir à des partisans lors d’un rassemblement au Kentucky. Il n’a pas réussi à éviter ce «mauvais message». Dans un État où il a battu Hillary Clinton par 30 points de pourcentage en 2016, les électeurs ont préféré le candidat démocrate Andy Beshear, qui a revendiqué la victoire par un peu plus de 5 100 voix contre le gouverneur républicain sortant Matt Bevin. Ce dernier n’a pas encore concédé la victoire.

Dans une série de tweets publiés hier soir, Donald Trump a tenté de minimiser le «mauvais message» du Kentucky en laissant entendre que Bevin aurait perdu par une marge encore plus importante s’il n’avait pas fait campagne à ses côtés.

Il ne fait pas de doute que Bevin a été un gouverneur dont les politiques ultra-conservatrices et la personnalité incendiaire ont déplu aux électeurs du Kentucky. Mais il reste que le gouverneur avait fait campagne dans la dernière ligne droite en exhortant les électeurs d’exprimer leur appui à Donald Trump et leur opposition à la procédure de destitution que les démocrates de la Chambre des représentants lui préparent.

De toute évidence, ce message n’est pas garant de succès dans un État rouge. Et le revers de Bevin ne passera pas inaperçu auprès des sénateurs républicains les plus vulnérables à l’approche des élections de 2020. Groupe auquel il faudra peut-être ajouter le sénateur du Kentucky Mitch McConnell! Ce dernier peut cependant se rassurer en constatant que les candidats républicains aux postes de procureur général et de secrétaire d’État ont remporté la victoire hier soir dans son État.

La victoire de Beshear comporte également un message pour les démocrates : un message axé sur des positions modérées sur la santé et l’éducation, entre autres, peut attirer vers leur parti des électeurs de Donald Trump.

La Virginie a offert son propre message hier soir. Pour la première fois depuis 1993, les électeurs de cet État du Sud ont donné aux démocrates la majorité dans les deux chambres du parlement de Virginie, ce qui permettra au gouverneur démocrate Ralph Northam de promulguer des mesures sur la santé et les armes à feu, entre autres, qui étaient bloquées par les républicains.

Les démocrates ont réalisé cet exploit malgré une carte électorale favorisant les républicains, carte qui sera appelée à changer sous leur direction. Ils doivent en grande partie leur victoire à leurs gains dans les banlieues, où l’impopularité de Donald Trump semble avoir augmenté depuis les élections de mi-mandat de 2018.

C’est un autre «mauvais message» qui est de nature à inquiéter les républicains pour 2020 et qui les forcera à s’interroger sur la force réelle du président, comme l’explique le Washington Post dans cet article.

Donald Trump fera campagne ce soir en Louisiane aux côtés du candidat républicain Eddie Rispone qui tentera samedi de déloger le gouverneur démocrate sortant de cet État, John Bel Edwards. Rispone lui demandera-t-il de rester à la Maison-Blanche?

(Photo AP)

 

117 réflexions sur “Le «message» du Kentucky et de la Virginie

  1. gl000001 dit :

    « Je fais monter les chiffres de 15 ou 20 points juste par mon humble présence. Je suis pas de la marde » !!!

    1. ProMap dit :

      gl000001 – Il parle de la dette des USA?

      Non mais, y en a-tu un à tête grise qui va se lever pour lui dire d’arrêter de conter des peurs à tout le monde?

      1. gl000001 dit :

        La dette … haha !!
        Ca prendrait le fantôme de McCain. McScrooge !!

    2. Lecteur-curieux dit :

      C’est son personnage depuis toujours et dans cette lutte politique voir guerre entre républicains et démocrates c’est une part d’une rhétorique qui en affronte une autre.

      La rhétorique est l’art du discours et en fonction des publics cibles. Les sophismes sont donc très utilisés et les sophistes réhabilités bien qu’un personnage lui est plus un promoteur de cirque, un vendeur de remèdes-miracles, un illusionniste, etc.

      C’est le comportement et la psychologie de l’électeur qu’il faut regarder. Il faut avoir une orientation marché ou marketing plutôt que produit ou parti politique.

      1. gl000001 dit :

        Dans son cas, ce n’est pas « marché et marketing » mais plutôt « Ramper et bling-bling ». Et pour « produit et parti », c’est plutôt « Camelote et Moi ».

  2. treblig dit :

     » Nothing To do with Trump  » – Don jr à Laura Ingraham sur Fox News hier soir.

    La ligne de défense des républicains ? Trump a permis une élection serrée alors que Bevin avait beaucoup de retard.

    Ce qui est faux puisque Bevin avait une avance de 5% avant le speech de Donald

    1. simonolivier dit :

      @treblig Effectivement, tous les sondages plaçaient Bevin en avance de 2 à 5 points. Mais plusieurs prédisaient une chaude lutte puisque les résultats de ces sondages étaient à l’intérieur de la marge d’erreur. Trump a vraiment fait basculer le vote.

  3. ghislain1957 dit :

    « Dans une série de tweets publiés hier soir, Donald Trump a tenté de minimiser le «mauvais message» du Kentucky en laissant entendre que Bevin aurait perdu par une marge encore plus importante s’il n’avait pas fait campagne à ses côtés. »

    Ben oui, gros clown! Toujours présent quand c’est le temps de te péter les bretelles. Tout s’effondre pour le GOP, thanks to tRump! Les électeurs voient clair, est-ce que les ripoux-blicains vont ils finir par s’ouvrir les yeux?

  4. jcvirgil dit :

    Ouf en bon québécois ça s’appelle en manger une tabarnak ! On dirait bien que les mensonges, les folies et les politiques d’extrême droite de Trump nuisent finalement au parti Républicain . Continueront-ils à se ranger derrière lui ?

    Pas sûr!

  5. Lecteur-curieux dit :

    Voyez les propos de Bevin sur les enseignants :

    https://www.google.ca/amp/s/www.vox.com/platform/amp/policy-and-politics/2019/11/5/20949770/kentucky-governor-election-results-andy-beshear

    Il va bien trop loin même ceux qui ne seraient pas syndiqués n’aiment pas voir leurs confrères insultés à ce point.

    Il a mal calculé son affaire dans ses attaques, n’est pas Trump qui veut l’être.

    1. ghislain1957 dit :

      @ Lecteur-curieux

      Quand tu tente de te faire élire en menaçant de couper les soins de santé de tes commettants et de couper les pensions des professeurs, tout en les traitant d’ignorants et d’égoïstes, faut pas s’attendre à être élu!

      1. Benton Fraser dit :

        C’est pourtant des ignorants qui votent républicains.

        Les ténors républicains on compris depuis longtemps que moins les gens sont éduqués, plus ils votent républicains, d’où le pourquoi ils n’ont aucune gène a couper dans l’éducation….

        Pour les coupures dans la santé, c’est dans la pensée de la base républicaine que se sont les éthnies qui profitent des soins gratuits!

  6. Réal Tremblay dit :

    J’ai l’impression que Trump devra utiliser cette devise plus souvent qu’auparavant:  » Une victoire parce que j’étais là et une défaite mais ça aurait pire si je je n’avais pas été là. » Le Président va coûter une fortune en déplacements pour rassurer les états fragiles et leur dire que les États-Désunis vont à la catastrophe s’ils élisent des socialistes à la Maison Blanche.

    1. Gina dit :

      Mr Tremblay , ce serait bien qu’il continue à dire grâce à lui et lui seul le parti républicain va mieux . De cette façon -là , les élections de 2020 seront le bon moment de se débarrasser de ce président tricheur. Ce serait la destitution par les urnes si McConnel continue à dire qu’ au sénat ils ne voteront pas pour la destitution

  7. V-12 dit :

    Le Kentucky, à part le Gouverneur, reste totalement rouge. Les Républicains vont tout faire pour bloquer Beshear au lieu de chercher à comprendre ce qui a généré son élection.

    La Virginie est pour moi la grosse nouvelle. Ça, c’est une prise de pouvoir majeure.

    Il y a aussi le comté de Delco, Philadelphie où les Républicains ont été lavés de la carte.

    Le message, c’est que les villes en ont plein leurs casques de se faire mener par des hillbillies qui n’ont aucune idée de ce qu’ils font et qui, de ce fait, affecte la majorité citadine qui ne sortait pas voter. Si le taux de participation des villes demeure en hausse, watch out.

    1. Michèle dit :

      V-12: 👍🏻 Je seconde vos propos !

  8. treblig dit :

    L’état de Virginie, depuis 2010, est lourdement l’objet d’un gerrymandering en faveur des républicains.

    Sauf que, si c’est possible de voler une élection serrée, ça ne peut pas suffire lorsque il y a un écart important. C’est ce qui s’est produit en Virginie.

  9. noirod dit :

    Soulagé par ces résultats mais ca demeure quand même un verdict tiède . Assez pour qu’il soit permis de croire qu’ a quelques jours de la date fatidique, le gros pas de classe sorte un mensonge ( ca pourrait lui arriver ) qui ferait pencher la balance. Tout parti et tout pays confondus, c’ est comme ca que ca se passe dans l’ temps des…élections. Mais aujourd’hui en plus de la nouvelle scandaleuse, la dimension fabrication, mensonge et manipulation sont parfois déterminants si l’échéancier est serré.
    Ca va m’ en prendre beaucoup plus pour sabrer le champagne mettons…

  10. Toile dit :

    YOUPI. Puisse cette défaite cuisante être un un long prélude de fin de recevoir aux dictats de sa complète Capoterie 1ere. Allez pussy grabber, va te faire consoler auprès de ton gourou White… en attendant ta geôle.

    Pour ceux qui doutent de l’état de la démocratie:
    « Apprenez à donner de votre absence à ceux qui n’ont pas compris l’importance de votre présence » Sam Yà

  11. ghislain1957 dit :

    La meilleure de ces élections: Juli Briskman qui avait perdu son emploi en raison de son doigt d’honneur à la caravane de tRump et qui a perdu son emploi pour cette raison, a été élue en Virginie!

    Woman who was fired for flipping off President Trump wins election in Virginia

    « She lost her job for flipping off President Trump. Now she’s been elected to a new one. »

    https://www.cbsnews.com/news/woman-who-was-fired-for-flipping-off-president-trump-wins-election-in-virginia/

    1. gl000001 dit :

      Bien content pour elle !!

    2. Dekessey dit :

      Super! Merci pour la nouvelle

    3. Haïku dit :

      Félicitations Mme Briskman !👌

  12. Benjen Stark dit :

    Trump et Obama ont littéralement le même taux d’approbation au mois d’octobre de leur troisième année de mandat.

    https://news.gallup.com/poll/203198/presidential-approval-ratings-donald-trump.aspx

    Ce qui est tout simplement incroyable lorsqu’on considère qu’Obama a eu la présidence la plus popcorn de l’histoire des États-Unis où aucune critique médiatique de sa personne ou de son cabinet était tolérée. Comment diable a-t-il pu baissé sous la barre des 50% dans ce contexte?

    Tout ça pour dire qu’une petite défaite d’un colon excessivement impopulaire n’est qu’une tâche insignifiante au dossier de POTUS. Il est à quoi, 86 victoires contre une défaite? Who cares?

    1. V-12 dit :

      Hum…

      Le Gop avait 36 gouverneurs sur 50 en 2016. Il en reste 26. Net de -10
      Chambre des Représentants: élections de 2018= -41 sièges pour les Républicains.
      Perte de la Virginie hier.

      Continuez de nous faire rire.

      1. Benjen Stark dit :

        @V-12 Parlez-nous de la volée qu’Obama a encaissé aux éléctions de 2010…

      2. treblig dit :

        Mais Obama a été réélu confortablement en 2012

      3. Benjen Stark dit :

        @treblig Et Trump le sera aussi en 2020, that’s the point.

    2. fallaitquejteuldise dit :

      Des chiffres , des chiffres pris comme de raison, hors contexte: votre spécialité. 2011 post crash de 2008, climat économique morose, chômage élevé, situation au quelle aucun président dans l’histoire récente n’a eu à faire face vs un cancre comme président qui n’à surfer sur l’économie et qui fait patate… Deux situations bien différente pour lequel Trump devait performer: votre idole a reçu un cadeau économique présidentiel en 2016.

      Benjen vous êtes pathétique.

    3. treblig dit :

      @benjen

      Aucun membre de l’administration Obama n’ a fait l’objet de poursuites judiciaires ou d’emprisonnement durant ses 2 mandats

      Alors que on en compte 7 dont Cohen, Papadopoulos, Manafort, dans l’administration Trump jusqu’à présent. Et Flynn attends sa sentence. Que le procès de Roger Stones vient de commencer en attendant celui de Corsi. Que les 2 complices de Guiliani sont déjà emprisonnés ( en attendant que Rudy vienne témoigner à son tour).

      S.v.p. Ne comptez plus Trump.à Obama.

    4. ghislain1957 dit :

      @ Benji

      Franchement vos commentaires sont de plus en plus débiles. Faites-vous soigner, ça presse!

    5. gl000001 dit :

      « aucune critique médiatique de sa personne ou de son cabinet était tolérée »
      Mémoire sélective. Edition sélective de votre mémoire. Dans le fond, vous êtes pas très sélectif pour vos allégeances.

    6. dynopax dit :

      Continue de siffler dans le cimetière mon « gatteux »!

    7. Lecteur-curieux dit :

      Obama ? Il a baissé because le ressac contre le progressisme tel que vu par les groupes de pression et notamment représentant les minorités ethniques ou sexuelles ou les femmes.

      Un rejet de la rectitude politique mais il a quand même fait deux mandats. Bien oui Romney ne représenterait pas plus le code culturel.

      Obama avait un peu de swag au moins.

    8. Gilles Morissette dit :

      @Benjen Stark (06/11/2019 à 07:44)

      « Who cares »?

      Who cares » en effet. Les Démocrates n’ont cessé de faire des gains au poste de gouverneur depuis la présidentielle de 2016. Ils ont remporté ds victoirdes notamment au Nouveau-Mexique en Ohio au Maine. Celle du Kentucky est encore plus significative qu’elle survient dans un état « Rouge » aussi « Rouge que peut l’être un comté libéral du West Island (Montréal).

      La réalité est que votre gourou a mangé deux claques sur le museau d’abord lors des Mid Terms et ensuite hier soir. Les électeurs lui ont envoyé un message claur mais je doute fort que lui, son administration corrompu et ses fefans aient les capacités intellectuelles pour le comprendre.

      Votre analyse de la présidence d’Obama estr nulle à chier. Vous oubliez que pendant les 8 ans de sa présidence, Faux News, notamment l’agresseur sexuel Bill O’Reilly, n’ont cessé de l’attaquer, de le dénigrer avec des propos qui frisaient la haine et le racisme.

      Le pire scandale? Le président Obama mettait de la moutarde de Dijon dans ses hot-dogs. Une chance pour eux que le ridicue ne tue pas.

      Continuez de vivre dans votre monde alternatif. Il ya des choses qui vous échappent dans le monde réel.

    9. Éric Beauchemin dit :

      Trump n’a jamais dépassé la barre des 45% d’approbation avec un contexte économique très favorable hérité du président précédent Obama.
      Ça, c’est une première d’être aussi poche !

    10. Pierre S. dit :

      ————–

      Sauf qu’Obama devais ramasser la merde de Bush alors
      que le gros taré fait du surf sur l’héritage d’Obama.

  13. Louise dit :

    J’ai savouré la victoire à 6 h. ce matin en consultant le billet d’hier soir. J’ai ressenti une grande joie et beaucoup d’espoir.

    Mais tout n’est pas gagné pour 2020. Les Démocrates doivent absolument s’unir s’ils veulent rester forts, la discipline sera une des clés de leur victoire. Le message d’hier c’est que les électeurs préfèrent des candidats modérés avec un programme qui s’adresse à la classe moyenne en santé et en éducation. Les besoins sont là et c’est là qu’il faut mettre les ressources de l’État.
    Ceux qui comptent uniquement sur l’impopularité de Trump pour gagner font fausse route.

    Quand aux Républicains ils doivent bien réaliser que la présence de Trump à leurs rallys n’est pas une guarantie de victoire.
    Lumière rouge pour ceux qui comptent trop sur le président pour gagner.
    De plus, ils ne peuvent plus compter sur les États rouges pour leur assurer une victoire automatique.
    Le show de boucane est terminé, on passe aux vraies affaires à partir de maintenant.

    1. Lecteur-curieux dit :

      Ils ne sont pas modérés au Kentucky ils sont conservateurs ou très conservateurs mais comment ont-ils pu voter pour un démocrate modéré?

      Car un sans savoir-vivre était là comme gouverneur et exagérant.

      Mais c’est faire comme Trump ? Trump peut passer à cause de l’agenda et ce malgré sa personnalité.

    2. Lecteur-curieux dit :

      http://www.gravismarketing.com/wp-content/uploads/2019/06/Kentucky-June-14-2019.pdf

      À 57% conservateurs et très conservateurs et approuvant Trump fortement du moins en juin.

      Bevin a mal lu son État. Et Trump ? Il ne pouvait rien changer ou même empire les choses s’il va encourager Bevin à être comme lui.

      L’agenda oui, l’identité, la personnalité c’est non.

      C’est tout un paradoxe et c’est comme auparavant je ne vois pas les fans de Trump l’homme d’affaires ou de télévision ou même les gens allant à Trump University comme majoritairement républicains et pareil pour les clients de ses casinos du temps et même les hôtels.

      Hey zozo ta clientèle est démocrate ou l’était ou si pas majoritaire il y en avait beaucoup de démocrates et pareil pour des employés.

    3. Gilles Morissette dit :

      Louise (06/11/2018)

      Je partage entièrment votre analyse. Ces résultats devraient faire réfléchir les « gauchistes » comme Warren et Sanders qui tentent de tirer le Parti Démocrate vers la Gauche l’éloignant ainsi des électeurs plus modérés. Malgré tous ses problèmes, Biden est encore dans la course et Buttigieg ne cesse de monter dans les sondages. C’est un signe non ?

      Parler aux gens de choses qui les préoccupent comme la santé et l’éducation. Lles Démocrates l’ont fait avec succès lors des Mid-Terms, Arriver avec des propsitions concrètes, réalistes et bien ficelées.

      Pour utiliser une expression un peu clichés mais encore efficace: « Parler des vrais affaires »

      1. Igreck dit :

        « Parler des vrais affaires » Et j’ajouterais : MO-DÉ-RÉ-MENT !!!

  14. fallaitquejteuldise dit :

    Une chance que je suis là… Dit Trump du haut de son trône. Même coincé comme un rat dans un tunnel 😉, Trump va se défendre jusqu’au bout: il se définit comme la perfection et il ne doit pas montrer de signes de faiblesse devant sa procédure de destitution.

  15. ProMap dit :

    À ne pas oublier que Bevin en faisait une élection « référendaire » sur l’impeachment. trump peut bien vouloir le nier, il y a une indication que même dans un état rouge, l’impeachment (sans même se rendre à la destitution) ne l’aide pas.

  16. Gina dit :

    Mr Hétu la victoire des démocrates ne devraient pas inquiéter les républicains parce que d’après donald trump son impopularité est du Fake News et qu’ il allait demander à Fox News de changer de sondeur. Qu’ il continue à mettre la tête dans le sable .

  17. Lily D. dit :

    Convaincus d’avoir toujours raison, les manipulateurs narcissiques sont incapables d’admettre les défaites. Trump va toujours essayer de tourner les événements à son avantage. Il a laissé entendre devant ses supporteurs qu’il ne voyait pas pourquoi il ne pourrait pas être encore président dans X années, et même dans 21 ans si sa santé le lui permet. À Radio-Canada, Pierre Bruno a parlé de dictature. Des médias américains ont prétendu que le président blaguait… Celui-ci a pourtant déjà mentionné que son homologue chinois qui a décrété qu’il resterait au pouvoir à vie avait eu une très bonne idée. Trump ne décode pas la réalité comme le commun des mortels et exerce une fascination sur les individus vulnérables à l’embrigadement. Il joue avec la fibre religieuse et tout ce qui peut lui attirer des électeurs, alors que son comportement démontre qu’il ignore le sens du mot altruisme. Il va tout faire pour que le revers électoral qu’il vient de subir ne se reproduise plus ailleurs. Il n’est sûrement pas à court de tactiques déloyales. On n’a pas fini d’entendre le nom Trump en politique américaine.

    1. Lily D. dit :

      Oups! Pierre Bruno à TVA et non à Radio-Canada.

      1. Lecteur-curieux dit :

        Pierre Bruneau ?

      2. papitibi dit :

        Rigueur! Rigueur! Rigueur!
        😁😁😁

      3. papitibi dit :

        Rigueur, rigueur, rigueur…

        Deuxième essai!
        La première tentative a été retenue aux douanes. C’est vrai que le mot RIGUEUR est tellement subversif !
        😉

      4. Lily D. dit :

        Pierre Bruneau, effectivement. J’ai eu un doute et j’aurais dû vérifier. Désolée.

      5. Haïku dit :

        @papitibi — 10:34
        Ça m’as pris un deuxième lecture pour comprendre votre blague. Et ça valait la peine. 😉👌👌

  18. P-o Tremblay dit :

    5 100 voix. C’est tellement peu… mais bon, c’est une victoire démocrate quand même et ça fait du bien

  19. V-12 dit :

    Benjen Stark dit :
    06/11/2019 à 08:02
    @V-12 Parlez-nous de la volée qu’Obama a encaissé aux éléctions de 2010…
    __________________________

    Campagne de peur sur Obamacare. Il a juste fallu 8 ans aux électeurs Républicains pour s’apercevoir qu’ils préféraient largement ce programme à ce qui est proposé par leur propre parti. LOL

    La peur fait effet un temps. Après c’est l’instinct de survie qui prend le dessus.

    Et, SVP, apprenez un peu l’histoire électorale américaine. Bonne chance. 😂😂😂

    1. jean-yves Handfield dit :

      @ V_12… Quelle bienveillance que: demander à toupie Benny Stop d’apprendre l’histoire de la politique américaine. Sa gourou enseignante, Kellyanne Conway est sa référence prédominante… Bref,__ illusoire effort pour un lunatique !

  20. Danielle Vallée dit :

    Une chose horrible vient de se passer.
    Grâce à l’invitation de Rand Paul les journaux russes donnent le nom du fameux « whistelblower »
    Ça ressemble au : Russia if you’re listening de Trump.

    Thanks to Rand Paul, Russian Media Are Naming the Alleged Whistleblower
    Daily Beast

    1. ProMap dit :

      Danielle Vallée – Nancy Pelosi pourra répéter sa phrase à trump : tous les chemins mènent toujours à Moscou. J’imagine que les coupables sont les Démocrates qui ont communiqué ce nom à Putin pour embêter trump.

      Chers Américains, que vient faire la Russie, encore une fois, dans vos affaires internes?

    2. Lecteur-curieux dit :

      Le site libertarien où se disant libertarien le donnait aussi hier mais je n’ai pas donné le lien vers cette nouvelle.

      Pour moi peu importe qui cela est…

  21. Emalion dit :

    J’espère que les Républicains vont comprendre que si il persiste a appuyer Trump, il vont couler avec. J’ai l’impression que les Républicains sont en train de se peintre pour quelques années comme des criminels et des corrompus. C’est peut-etre juste un wet dream de ma part lol

    1. Madalton dit :

      Quand les sondages seront convaincants, ils vont changer d’opinion et vont dire avec la nouvelle information reçue, nous ne pouvons plus supporter le POTUS. C’est la population qui vont les faire changer d’idée.

  22. Lecteur-curieux dit :

    Voyez toute la lutte contre les enseignants et en rappelant que plus de la moitié d’entre eux au Kentucky sont des républicains.

    Républicains mais pas zéro solidarité.

    https://www.motherjones.com/politics/2019/09/matt-bevin-kentucky-governor-teachers-pensions-donald-trump/

    Même des personnes idéologiquement d’accord avec l’ex-gouverneur en éducation ce sont peut-être abstenus de lui donner leur vote à cause de ce mépris.

    Et lisez aussi que les gens du Kentucky voient leur gouverneur comme représentant leur identité pas juste leur idéologie.

  23. onbo dit :

    “It’s not a national race except in the sense the president wants to make it about him,” Cornyn said.

    “Nobody likes to lose, but I wouldn’t call it a bellwether for 2020.

    Look, if the Democrats elect Elizabeth Warren as their nominee, I think it’s going to come at a price for them.”

    “Bevin’s got his own problems,” Cornyn said. “That’s unrelated to national politics.”

    Les dessous pressentis des 4 ‘menteries commerciales’ de Cornyn.

    Le Potus savait que cette élection avait une portée nationale, c’est pourquoi il est venu.
    Méchant son de cloche pour nous en 2020.
    Si Warren est la nominée, on va y goûter.
    Les difficultés de Bevin sont liées à la politique nationale des Républicain.

  24. ProMap dit :

    Petits nombres à propos de la victoire de Beshear. Fayette County où trump a tenu son rally lundi :

    Beshear : 73 397 (65,5 %)
    Bevin : 36 915 (30,0%)

    Tout un impact quand trump se déplace chez vous! trump est humble en fait, il parle de 15 peut-être 20 points. Non, non, sa seule présence fait basculer le vote de 35 points. La question est de savoir dans quel sens. Question secondaire en réalité, d’importance alternative quoi!

    1. Lecteur-curieux dit :

      Oui mais on voit la carte rouge et donc les places plus populeuses ou urbaines versus celles rurales. Plus urbain ou plus central cela vote démocrate. Si on fait un rassemblement même pro Trump si on veut du monde, il faut le centraliser un peu.

    2. Layla dit :

      @ProMap
      Élection 2016…Fayette County

      Dem. 51,2%
      Rep. 41,8%

  25. Dan Lebrun dit :

    C’est clair, les républicains sont tanné de gagner

    1. Dekessey dit :

      Hahaha!!!
      Meilleur post à date!!
      🙂

  26. Lecteur-curieux dit :

    Les républicains ont gagné les autres postes dans les élections au Kentucky :

    https://www.kentucky.com/news/politics-government/election/article236525563.html

    On voit aussi sur une carte pour l’élection du gouverneur que la carte est pas mal rouge et donc plus de quoi de bureaux de vote gagnants rouges mais des bureaux plus populeux allant aux bleus ?

    L’État reste conservateur et républicain mais il y a des démocrates. Bon mais si le gouverneur sortant républicain est un vrai mal élevé cela ne passe pas. Pas de mini-Trump pour le Kentucky.

    Mais pourraient voter Trump pareil ?

    En tous les cas plusieurs ont voté démocrate dans leur État.

    Biden est à combien dans les sondages au Kentucky versus Trump?

  27. Alexander dit :

    La guerre de tranchées se continue.

    C’est comme déloger l’Etat islamique de leurs bastions. Ça se fait village par village, maison par maison, pièce par pièce, il y a plein de bombes cachées et ça tire de partout.

    Et ça prend du temps, beaucoup de temps, et de la stratégie.

    Et c’est jamais fini.

    Trump, c’est notre version américaine de l’EI.

    Il voulait un nouveau califat à lui.

    Quelques villages ont été délivrés hier. Pour le moment.

    1. constella1 dit :

      Alexander
      Vous m’enlevez les mots de la bouche
      Tres bonne analogie

      1. Haïku dit :

        Je seconde !👌

  28. Lecteur-curieux dit :

    Données remontant à juin ? Trump battait facilement Biden au Kentucky.

    https://www.realclearpolitics.com/epolls/2020/president/ky/kentucky_trump_vs_biden-6915.html

  29. constella1 dit :

    ProMap
    Merci de nous donner ce résultat ds Fayette Conty
    Réjouissant de voir ces chiffres après même après le formidable passage de son éminence grise…!

  30. treblig dit :

    La plus grosse victoire et la plus significative, est à mon avis, en Virginie. Ce qui confirme que les banlieues ont voté démocrates. Et ça, c’est une mauvaise nouvelle pour les républicains. On savait que les gros centres urbains votaient democrates. Ce qui est nouveau c’est que les petites villes à rayonnement régional, ainsi que leurs banlieues, votent maintenant pour les démocrates.

    Après Trump, les républicains devront faire un examen de conscience : comment rejoindre les jeunes, les femmes, les minorités ethniques, les minorités sexuelles, les non-religieux et autres clientèles minoritaires. Et pas seulement les hommes blancs conservateurs. Un gros morceau.

    1. onbo dit :

      Exact!

      Par ailleurs, c’est aussi une question de câblage et de réseaux, dans ces régions et campagnes.

      Quelles chaines on écoute dans les campagnes et pourquoi?

      Y a-t-il des concentrations de médias qui les desservent.

      Quand tu prends le « câble », quelles chaines sont gratuites dans le forfait et quelles sont celles qui sont en supplément $$?

      Ça se pourrait-il que Fox entre gratuitement dans le forfait de base?

      Qu’est-ce que le rasoir d’Ockham peut nous dire à ce sujet, « sachant que la connaissance s’appuie sur des choses sensibles et singulières. »

    2. Lecteur-curieux dit :

      C’est la clientèle démocrate et Trump a été élu en s’opposant à une majorité d’entre eux.

      Peut-il être réélu de la même manière ?

      Et les républicains étaient conservateurs, rétrogrades et réactionnaires bien avant Trump.

      Trump lui est plus mal poli, ringard et macho et populiste.

      Donc s’il était démocrate il se vanterait de ses aventures extra conjugales bon mais pour un politicien cela n’est jamais si bon, il faut au minimum être discret. Non mais une tactique Trump serait de le crier et de faire partir une sirène. Comme un gagnant d’un jackpot dans un casino ou un vendeur venant de vendre un char ou venant d’atteindre un plateau de vente.

      Une actrice porno, une playmate… Où est la stripteaseuse? Jamais deux sans trois.

      Trump représente le vice. Ne pas fumer ni boire lui fait perdre sa virilité mais des conservateurs lui donnent une moralité là-dessus.

      Ne boit pas car il ne saurait pas quand s’arrêter ? Et s’il était pareil avec les femmes. Incapable d’arrêter le jeu de séduction, il agresse ?

      Un séducteur passe mieux qu’un agresseur, un prédateur.

      Et s’il nie ses liaisons et agressions qui nous dit qu’il ne boit pas en cachette?

    3. ProMap dit :

      treblig – J’écrivais sur le billet précédent que cette victoire au Kentucky n’était pas une raison pour se lancer dans un bain de champagne. Il y a une différence entre l’élection d’un gouverneur et celle du président ou des sénateurs. Cette victoire est courte et mettait en scène un républicain méprisé. Cependant, trump n’a pas fait pencher le vote. L’automne prochain, il y aura trump et Moscou Mitch qui serait en difficulté présentement considérant le fait que cet État est rouge foncé. L’impeachment pourrait joué contre trump. Rien pour pavoiser du côté Démocrate, mais rien non plus pour s’affliger.

      La Virginie par contre, une toute autre histoire comme vous le dites si bien. J’aime beaucoup votre dernier paragraphe. Avec raison, vous amenez souvent le comportement de l’électorat non traditionnellement républicain. La démographie change aux USA dans la plupart des États, les Républicains modérés, sans poche de thé entre les deux jambes, commencent peut-être à y réfléchir. À suivre.

    4. Benton Fraser dit :

      C’est compliqué pour les républicains de rejointent les autres lorsque leur idéologie tourne autour de l’homme blanc!

  31. FlorentNaldeau dit :

    @noirod, 07h32

    Une victoire assez courte en effet. Malgré un gouverneur très impopulaire et un président qui ne l’est guère moins au niveau national, les Démocrates n’arrivent à gagner que par la seule peau des dents. Il faut dire que cet état est profondément Républicain; les autres postes en lice ont tous été remportés par ce parti. Il faut croire que le ressentiment contre le gouverneur a été plus fort que les racines politiques habituelles.

    Cela étant, ce résultat démontre que même dans un état acquis aux Républicains et à DT (ne l’avait-il pas emporté par 30 points lors de la présidentielle), il est possible de faire des gains, surtout quand les conditions favorables sont en présence. Ce n’est peut-être pas le signe d’une tendance lourde, mais cela peut être encourageant. Surtout si on l’ajoute au balayage Démocrate en Virginie.

    Le prestige de DT vient de prendre une petite claque. Mais cela ne l’empêchera certainement pas de continuer à faire des déclarations grandiloquentes comme celle de lundi, puis à faire une pirouette intellectuelle peu convaincante une fois les résultats connus.

  32. darrylfzanuck dit :

    Tant mieux maintenant les Dems ont un autre message a passer et cela commence a presser comme on dit,Trump est pas aussi con’ il parle de QUIDPROQUO,les Dems devraient cesser de parler Latin et utiliser les vrais mots soit extortion,menaces etc,les Dems doivent utiliser ces mots,sinon les Américains vont en perdre leur Latin comme on dit…les Dems en ratent pas une d’en rater une..

    1. onbo dit :

      darrylfzanuck 9h49

      100 mille fois d’accord.

      EX: « La Peste », puisqu’il faut l’appeler par son nom…!

      L’EXTORSION, LA MENACE, LE CHANTAGE.

      Des mots que le peuple peut comprendre, tabarnouche! bravo pour votre coup de poing sur la table!

    2. ProMap dit :

      darrylfzanuck et onbo – Plusieurs Américains sont sur la même longueur d’onde. On le voit en clair sur les réseaux sociaux. Si cette expression est mystérieuse pour l’Américain moyen, imaginez pour le lobotomisé trumpien! D’ailleurs cette expression n’est pas présente dans les lois ou la Constitution, si je ne me trompe.

  33. Dekessey dit :

    Tellement déçu de Trump, il n’a pas sorti le fameux « rigged system » pour expliquer cette cuisante défaite.

    Gros con.

    Sérieusement, son discours a été entendu par tous ses zombies, et hier soir ils ont tous vu le résultat.
    Ils ont beau être limités intellectuellement, un moment donné ils vont bien finir par faire des liens…

  34. Gilles Morissette dit :

    Victoire démocrate également au Delaware et en Pennsylvannie (voir post de M.Hétu).

    Le message est clair. De plus en plus d’électeurs en ont assez des politiques destructrices du Gros Taré et de la bande d’enfoirés qui l’entourent.

    Les Démocrates doivent leur succès au fait qu’ils ont présenté des candidats modérés qui ont abordé des thèmes qui préoccupaient les Américains (Santé Éducation, etc). Ils ont appiqué la même recette ue lors des Mid Terms et ont, en plus, réussi à mobiliser leur électorat. Voillà la clé de cette réussite.

    La question de la destitution n’a pratiquement eu aucun impact lors de ces élections. Il est vrai que la procédure n’en n’est qu’à ses débuts et que d’autres révélations embarrassantes risquent de sortir lors des audiences publiques. Les Américains pourront alors constater que leur président est un « crosseur » dans la même lignée que Nixon.

    C’est une dure leçon également pour les « Gauchistes » du Parti Démocrate »(Warren, Sanders, etc) qui, à force de vouloir tirer le parti vers « La Gauche » risquent plutôt de l’éloigner des électeurs plus modérés.

    Mon sourire de la soirée. La victoire de madame Juli Briskman à un poste électif en Virgine, celle là même qui avait fait un doigt d’honneur au Gros Taré et qui, à cause de ça, avait perdu son emploi.

    Rentrez ça dans votre sale gueule d’enfoiré, monsieur le président !!

    1. ProMap dit :

      Gilles Morissette – Juli Briskman. Un doigt d’honneur aussi à ceux qui l’ont mis à la porte.

      1. Haïku dit :

        ProMap
        En plein ça ! 🖕😉

    2. Pierre S. dit :

      ————————-

      Les démocrates doivent p-e aussi leur victoire justement à cause de
      la faillite ethique et morale de cette présidence qui doit faire perpétuellement campagne
      pour être au minimum compétitif en élection.

      Et les gens commencent p-e à en avoir assez d’un fake président incapable de faire la job.

      1. ProMap dit :

        Un fake président, un certain lundi soir

      2. Haïku dit :

        @ProMap
        Très pertinent rappel ! Merci !👌

    3. Henriette Latour dit :

      Gilles Morrissette

      De plus, madame Briskman a été élue dans le comté où est situé le club de golf d’un certain abruti!🖕

      😂😂

      1. Pierre S. dit :

        —————–

        Premier geste significatif, une taxe sur l’explotation des terrains de golf.
        Facon d aller chercher un minime partie de ce que Trump a volé au fil des ans
        au trésor américain.

  35. citoyen dit :

    les états bleus deviennent rouges et les états rouges deviennent bleus.

    1. ProMap dit :

      citoyen – Donc, trump et les Reps changeront le Collège électoral?!!!

  36. Syl20_65 dit :

     »Parlez-nous de la volée qu’Obama a encaissé aux éléctions de 2010… » BS

    Quand le sage pointe la forêt, l’idiot regarde le doigt et commente la manucure.
    Sans argument, il fait comme d’habitude. But Obama, but the email, but Bhengazhi. PITOYABLE déplorable.

    1. Richard Desrochers dit :

      BS va à la pêche, et n’attrape jamais rien. Ça se comprend, c’est lui qui a avalé le leurre.

  37. Pierre S. dit :

    —————

    hey les trolls, parlez nous …

    De Jared et Yvanka
    De Stormy Daniels
    Des Russes à la Trump Tower
    Des 13 500 mensonges
    De Rudy
    De Bannon
    De Golf big mac et coke ( bref de son premier mandat)
    Du meurtre de Kashoggi
    De Paul Manafort et Michael Cohen
    De Brett Kavanagh
    Des rapports d’impôts de l’andouille
    De Bibi, MBS et Kim y un
    Du roulement de personnel à la MB
    De Don Jr
    De Nepotisme
    De menaces et d’entrave à la justice
    De Roger Stone
    De la vingtaine de femme présumément agressé par l’andouille
    De chèques de la Trump Org aux prostitués
    De la gestion de la fondation Trump
    de l’université trump
    Des buletins scolaires disparu de Trump
    De Bone spur

    1. ghislain1957 dit :

      @ Pierre S.

      Fake news! – Un troll 🙂

    2. gl000001 dit :

      Des poursuites contre lui et son organisation qui attendent à New York.
      De la Deutsche Bank
      Des huées au stade et à l’arena

      😉

    3. Lecteur-curieux dit :

      Ahhh vous ne comprenez pas encore pourquoi Trump a été élu…

      C’est dans l’inconscient américain et leur surmoi trop plein. Un ressac face au progressisme mais aussi leurs tares et leurs mauvaises pulsions non sublimées pour les transformer en bonnes.

      C’est pour ses défauts que Trump a été élu. Par sa désobéissance aux lois, aux codes et aux normes. Il va bien sûr trop loin mais les républicains restent des coincés incapables de s’affirmer comme il faut.

      Quand Donald Junior dit que la gauche veut faire taire les conservateurs il y a du vrai mais en partant être conservateur c’est rester dans sa phase anale ou y régresser. Le contrôle des sphincters.

      Ils ont tellement tenté de se contrôler mais ne disent toujours pas les vraies choses.

      N’oubliez pas le lien entre l’argent et les fèces. Contrôler l’argent.

      Trump lui était dans sa phase phallique celle juste après celle anale ? Et parfois dans celle génitale de l’a do dans son passé mais jamais rendu un adulte.

      Avec son retour chez les conservateurs il a régressé dans sa phase anale mais aussi dans celle bucale, il est même souvent dans le narcissisme primaire du nourrisson.

    4. Lecteur-curieux dit :

      Rapaille vous expliquait l’élection de Trump :

      https://usabilityresources.net/wp-content/uploads/2018/03/QRCA-Summer17-AnInterviewWithClotairePart21.pdf

      Des journalistes politiques à Québec n’ont pas voulu qu’il découvre le code culturel de la ville. 😹😆😁

      Il dit pareil des vérités même si ce sont des clichés.

      Et il se répète. Pour son livre plus récent dont j’oublie le nom ceux réussissant et auquel il s’intéresse sont pourtant le contraire de Trump ils sont dans la culture globale bon mais cela aussi n’est pas vraiment une idée nouvelle.

      Rapaille n’est pas aimé par les Français et c’est réciproque, ils sont trop cartésiens et les journalistes politiques font pareil mais pas forcément les multinationales qui l’engageaient si cela pouvait donner des résultats.

  38. Igreck dit :

    Le matador démocrate a vaincu le B(o)vin républicain !

    1. Haïku dit :

      Olé !!!

  39. Pierre S. dit :

    ———————

    Pour le résultat de cette élection hier ce que j’adore c’est de constater
    l’incapacité totale du Fake POTUS à faire une introspection et une analyse
    moindrement sérieuse de la situation. Chacune de ses interventions est une
    preuve suplémentaire de son manque d intelligence et de jugement.

    Totalement inapte à occuper ce poste et y a encore des gens assez stupides pour
    s’étonner qu’il soit visé par une procédure de destitution.

  40. ghislain1957 dit :

    Hors sujet, mais totalement immoral et surtout illégal:

    Destitution: le fils de Trump publie le nom du lanceur d’alerte

    Le fils du président américain a reproduit une identité qui circule depuis la semaine dernière dans des médias proches de l’extrême droite, que l’AFP n’est pas en mesure de confirmer.

    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201911/06/01-5248561-destitution-le-fils-de-trump-publie-le-nom-du-lanceur-dalerte.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_etats-unis_286_section_POS1

    Une belle gang de crisse de bandits que cette famille de man**ux de m*rde

    1. Lecteur-curieux dit :

      Le même nom que vu hier sur le site se disant libertarien et référend à un lien.

      Le site d’investigation lié montre même une photo de lui bien que vieille de 15 ans.

  41. Pierre S. dit :

    ———————–

    Contreviens à la loi et met la sécurité d’une personne en danger.
    Tu l’arrête sur le champs et tu l’accuse au criminel … parce que ce sont
    des gestes criminels.

    On niaise pas avec la protection des témoins surtout dans une cause qui
    implique un processus de destitution d’un président empètré jusqu’au
    oreilles dans des histoires de corruption de menace et de fraude.

  42. Pierre S. dit :

    ——————–

    Une chose de certaine …

    Au dela de contrevenir à la loi, le fait de dévoiler comme ca le nom d’une personne
    et de lui accoler l’étiquette de lanceur d’alerte, surtout dans un contexte aussi
    explosif, contribue à mettre cette personne en danger.

    Tellement stupide de la part de Don Jr le débile …
    Il s’expose a des accusation d’entrave à la justice, intimidation de témoin
    contravention de la loi de protection des lanceurs d’alerte et surtout …. il
    s’expose à une solide poursuite de cet individus dont le nom circule, une personne
    courageuse et hautement patriote qui a vue sa vie mit en danger par des racailles.

    1. Benjen Stark dit :

      @Pierre S. « il s’expose à une solide poursuite de cet individus dont le nom circule, une personne courageuse et hautement patriote qui a vue[sic] sa vie mit en danger par des racailles. »

      Pierre S. qui joue à l’innocent encore une fois. Cette TAUPE a été envoyée pour faire une job par ses patrons de la CIA et c’est ce qu’il a fait, contribuer à l’effort continuel des démocrates de renverser les résultats de l’élection de 2016.

      1. ghislain1957 dit :

        @ Benji

        « Cette TAUPE a été envoyée pour faire une job par ses patrons de la CIA et c’est ce qu’il a fait, contribuer à l’effort continuel des démocrates de renverser les résultats de l’élection de 2016. »

        Parlant d’innocent, donnez-nous donc vos sources par rapport à ce que vous avancez. Sinon fermez-là car aucun de vos commentaires n,est supporté par quelque chose d’intelligent.

      2. Benton Fraser dit :

        Non, seulement de mettre fin à la corruption!

      3. Pierre S. dit :

        —————

        Youpi un autre commentaire de troll en pleine crise de dénis …

        Soyons sérieux, l’andouille est même pas capable de gérer son compte
        twitter alors imaginez combiens il peut déraper lors d’un appel téléphonique.
        Et pour ce coup de téléphone a Zelensky, la totalité des intervenants
        interrogés témoignent sous serment que trump a commis une tentative de
        corruption sous le signe de la menace, le tout piloté par qui ? son avocat personnel.

        Un putain de délire diplomatique digne du film l’agent fait la farce.

        Et y a un homme hautement qualifié qui a pris son courage a deux mains pour
        dénoncer l’inacceptable.

        par contre j’adore lire ici et la les propos profondément ridicule et hallucinés
        qui donnent de la crédibilité au Fake President qui est surement reconnu comme
        le pire menteur et le plus incompétent des POTUS de l’histoire des USA.

        Y a dans la mauvaise foi un humour noir qui m’amuse réellement.
        Encore plus incarné et sidérant que l’ironie.

      4. Pierre S. dit :

        —————–

        En passant si il y a une TAUPE dans cette histoire
        elle porte le nom de Rudy Giuliani …. cette pouriture non élu traine
        à la MB depuis trop longtemps et met son nez dans des trucs top secret
        à la demande de l’andouille.

        C’est d’ailleurs Rudy Giuliani par son amateurisme et son instinct mafieux
        qui a fait solidement déraper le dossier Ukrainien avant même que l’andouille
        n’appelle Zelensky pour tenter de le corrompe et de fabriquer des saloperies
        sur le dos de la famille Biden.

        Les agissement de Giuliani, de nature criminelle, complot et corruption, vont finir
        par lui sauter au visage. Et ce jour la, personne ne va pleurer pour cette crapule.

      5. Dekessey dit :

        C’est totalement irresponsable et illégal de publier le nom d’un lanceur d’alerte.
        De plus, ça ne changera rien au processus. Son rapport a été confirmé par plusieurs personnes.
        Bien entendu, vous allez voir ces témoins comme un tas de vendus et de menteurs, parce que c’est la spécialité des républicains, surtout fans de Trump.

      6. Gilles Morissette dit :

        @Benjen Stark (06/11/2019 à 12:47)

        Encore en plein délire avec une de vos théories du complot dont vous seul avez le secret.

        Ça devient redondant votre affaire. Faudra trouver autre chose car la ligne de défense de votre gourou est en train de s’effondrer de façon lamentable.

        Attendez la semaine prochaine. Ce sera le début des audiences publiques et les témoins entendus lors des scéances à huit clos vont témoigner publiquement. Déjà la publication des transcriptions de leurs témoiganges nous donne un avant-goût de ce qui se dira à ce moment.

        À prévoir: Crises d’hystérie et tweets rageurs de la Fripouille-En-Chef ainsi que des crapules qui l’entourent.

        Pour vous même: Quelques théories du complot sortis tout droit de votre imagination débridée pour ne pas dire disjonctée.

  43. Disons que 45 n’a pas aidé sa cause lors du rallye au Kentucky en parlant de Bevin « He’s such a pain in the ass, but that’s what you want! »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :