Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Bill de Blasio a été élu à la mairie de New York en bonne partie grâce à l’appui des citoyens afro-américains et hispaniques de sa ville, qui ont été séduits par sa famille mixte et sa promesse de mettre fin aux méthodes du NYPD qui les ciblaient de façon injuste et disproportionnée. Or, pour la troisième fois en cinq ans, le maire de New York a raté l’occasion de nommer une personne de couleur à la tête de son service de police, préférant de nouveau un homme d’ascendance irlandaise.

Selon le New York Times, le chef de police adjoint Benjamin Tucker (photo) pensait que son jour était enfin venu lorsque Bill de Blasio l’a convoqué dimanche à Gracie Mansion, résidence officielle du maire de New York. Ce qu’il ne savait pas, c’est que de Blasio avait déjà choisi Dermot Shea, chef des détectives, pour remplacer le chef du NYPD, James O’Neill.

O’Neill avait lui-même été préféré à Tucker, le plus haut gradé parmi les Noirs du NYPD, quand était venu le temps de remplacer William Bratton. Avant d’embaucher Bratton, en 2014, de Blasio avait considéré la candidature de deux personnes de couleur.

La décision du maire de Blasio, champion autoproclamé du progressisme américain, lui a valu de nombreuses critiques. Il s’est défendu l’autre soir en affirmant que le rôle de chef du NYPD nécessitait une «vocation spéciale» et que la diversité au sein du service de police ne dépendait pas de l’origine ethnique de son numéro un.

Des observateurs soupçonnent de Blasio d’avoir opté pour le choix le moins controversé pour diriger un service de police dont plusieurs membres ne le portent pas dans leur coeur.

(Photo AP)

33 réflexions sur “Un Noir à la tête du NYPD? Pour la 3e fois, le maire dit non

  1. Gilles Morissette dit :

    Méfions nous des gens qui, comme Di Blasio, s’auto proclament « Progressistes » mais qui font le contraire de ce qu’ils disent.

    Ce sont les pires hypocrites qui soit.

    La compétence doit primer avant tout dans le sélection d’une personne à un poste comme celui de « Grand Boss  » du NYPD.

    Cependant lorsque ça fait trois fois que le même candidat afro-américain est écarté au profit d’un « Blanc », le public est en droit de se poser des questions.

    Ce n’est rien pour augmenter la popularité de Di Blasio auprès des électeurs dont plusieurs ne lui ont pas pardonné son « incursion catastrophique » dans la course à l’investiture démocrate.

    1. jcvirgil dit :

      Vous avez raison ça devrait être la compétence qui dicte le choix, mais rendu à directeur d’un service de police ça toujours été un poste politique .

      Il y a aussi la tradition . Les Irlandais et le NYPD ça va ensemble.

      1. karma278 dit :

        « Il y a aussi la tradition . Les Irlandais et le NYPD ça va ensemble. »

        La tradition, c’est pas justement ce à quoi il faut mettre fin?
        Vous savez, la tradition de cibler/harceler les noirs, les latinos et autres « alien in New York », comme chantait Sting.?
        La tradition de tirer, ask questions later?
        La tradition d’une malfonction du matériel audio/vidéo en temps tellement inopportun?
        La tradition de tirer sur un enfant avec un fusil en plastique?

        La tradition, dans mon livre à moé, nous a menés où nous sommes.

        Affaire que r’viser quelques traditions, ce seriont peur-être pas une si mauvaise idée?
        Question d’évolution…

  2. Lecteur-curieux dit :

    La décision allait être politique ou critiquée peu importe le choix fait.

    Devrait est-ce le maire qui fait ce choix ? Ou ce devrait être un comité ? Ou encore l’ensemble des membres du service ? La communauté ou les diverses communautés ?

    Un jour il aura son tour ou un de ses dauphins ?

    1. chicpourtout dit :

      Votre analyse et ces questions sont pertinentes.
      Peut importe le choix qu’il aurait fait il aurais essuyé l’odieux. On l’aurais tout de même critiqué.

      Vous connaissez l’expression :
      « Damned if you do, damned if you don’t »

    2. karma278 dit :

      Le maire aurait pu créer un comité indépendant et non partisan pour lui faire
      ses recommandations.

  3. ghislain1957 dit :

    De Blasio a perdu une belle occasion de redorer son blason!

  4. Apocalypse dit :

    Tant qu’à être pris avec une controverse quelque soit la décision, il fallait y aller avec M. Tucker.

    Pour ceux qui se demandait si M. de Blasio avait des ‘balls’, vous avez maintenant la réponse :-(.

    Ca explique sa (très) petite performance lors de la course chez les démocrates. Comme on dit: ‘bon débarras’.

    1. Achalante dit :

      Je suis d’accord. En tant que chef adjoint, il doit certainement avoir des compétences, en plus d’avoir de l’expérience, ayant certainement remplacé le précédent chef pendant ses vacances, etc.

  5. mbu24500 dit :

    un homme de descendance irlandaise……on connait déjà ses descendants ? voilà comment naissent les fake news …d’ascendance irlandaise !!! 😉
    ceci étant, continuez vos analyses, elles apportent un regard intéressant et complémentaire, vu de France.

  6. Coudonc, les afro-américains obtiennent quoi finalement de ce support tous azimuts du parti démocrate? Concrètement, le parti démocrate a fait quoi exactement pour eux? Cette alliance me semble être pas mal à sens unique.

    1. Benton Fraser dit :

      Concrêtement, ce sera toujours beaucoup plus que les républicains…..

      1. @Benton Fraser Vous n’avez pas vu les données aux États-Unis présentement sur l’emploi ou les conditions de vie au pays? Donald Trump a fait plus pour les afro-amércains en 3 ans que les démocrates en 50.

      2. Benton Fraser dit :

        Trump surf sur l’héritage Obama…. comme il a surfé sur l’héritage de papa!

        P.S.: Les démocrates (du sud) des années 50 sont depuis devenues des républicains suite à la trahisson de Kennedy avec son Civil Right Act….

      3. Rustik dit :

        « les données aux États-Unis présentement sur l’emploi ou les conditions de vie au pays? »

        Ce que disent les chiffres de l’emploi?
        61% d’américains ont un emploi. Comparativement à 63% avant le crash de 2008 et 65% en 2001. Si on observe la courbe, il y a un retour progressif des américains à l’emploi qui depuis 2008 et ce retour semble indépendant autant des politiques démocrates que celles actuelles républicaines.
        https://tradingeconomics.com/united-states/employment-rate

        Le taux de chomage est une statistique intéressante sur le court terme, pour voir si des gens veulent s’insérer dans le marché du travail, pour voir le mouvement pas trimestre. Mais, le bas pourcentage peut tout aussi indiquer que la précarité des petits emplois ne sont pas suffisant pour « garder une personne » sur le marché du travail (de la recherche de)… mais pour le savoir il faut faire une analyse plus poussée. Idem, il est impossible de dire que ce bas taux signifie une amélioration de la qualité de vie des américains (peu importe leurs origines).

      4. ProMap dit :

        Tétine – Tout ce que fait trump c’ets de regarder la TV, tweeter, jouer au golf, se plaindre et des rallies. Dites une seule mesure s’adressant directement aux Afro-américains prise par trump? Lisez bien la question avant de répondre.

        En passant, Benton Fraser a parfaitement raison. Révisez le 50 ans d’histoire dont vous parlez et cessez de copier les enflures verbales de l’Enflure-en-chef.

      5. ProMap dit :

        reTétine – Par contre, je peux vous rappeler quelques mesures républicaines pour défavoriser les Afro-américains : gerrynabdering, fermeture de bureaux de vote, désengagement de l’État dans le secteur public de l’éducation au profit du privé plus blanc que blanc. Pour trump lui-même : appui direct donné aux suprémacistes

        On peut continuer si vus voulez.

    2. Gilles Morissette dit :

      @Grosse Tétine (06/11/2019 à 12:43)

      Si les chiffres sur l’emploi sont si bon que ça pour les Afro-Américains comment se fait-il que cela ne se traduise pas par une augmentation du nombre de votes en faveur du Parti Républicain?

      Demandez à votre ami imaginaire. Il aura peut-être une réponse à vous donner !!

  7. ProMap dit :

    « Strike three, t’es mort » comme nous disions à l’autre qui se prenait pour Mickey Mantle, quand j’étais jeune et… poche au baseball dois-je ajouter.

    1. Gina dit :

      Grosse Tétine les afros américains doivent avoir 2 à 3 emplois pour gagner leur vie et en plus des emplois au McDonald’s et au poulet Kentucky

  8. Apocalypse dit :

    @Achalante – 12:42

    Effectivement, M. Tucker avait sûrement toutes les compétences requises et donc, on commet une injustice à son égard sans complet l’horrible message lancé à tous les afro-américains dans le service de police.

    1. Gina dit :

      C’est injuste pour Mr Tucker et on sait tous un Noir doit donner plus de 300% au travail et ce n’est pas plus apprécié . Même avec une expérience de plusieurs années on va préférer un jeune fraîchement sorti de l’école sans aucune expérience à des postes qui exigent la connaissance du poste . Bill de Blasio a manqué une bonne occasion de se faire apprécier dans ville noir ou blanc confondu.

  9. Richard Desrochers dit :

    Si je voulais être cynique, je dirais que ça prend les deux couleurs de chaque côté du gun. Et les blancs ont l’avantage, de la pas-ti-noir.

    Oups, je l’ai dit, je dois être cynique finalement.

    1. Lecteur-curieux dit :

      Prenons au baseball, Felipe Alou avec les Expos, un Dominicain quand il a enfin eu la chance de devenir gérant. Il était temps et il avait toute la compétence voulue.

      Pour New York ? Pourquoi pas un maire qui soit un Noir ? On verrait alors des changements. Ou au moins un changement et ensuite let’s see.

      Et on attend pour Montréal aussi dans le futur un membre d’une communauté culturelle à la mairie.

  10. Lecteur-curieux dit :

    La bio de monsieur Tucker. Une carrière assez impressionnante ou étoffée.

    C’est une pointure à coup sûr.

    https://en.m.wikipedia.org/wiki/Benjamin_B._Tucker

    1. Lecteur-curieux dit :

      Intéressant pareil, il est entré dans la police quasiment par accident quand un de ses amis est venu le chercher alors qu’il avait 18 ans et go on s’en va passer un examen ! Quel examen ? Celui pour devenir policiers.

      La police un milieu réputé conservateur lui a donné des occasions de progresser dans la vie. En gagnant ses galons bien sûr.

      C’est pareil aussi dans l’Armée et encore ma dame de Virginie collée sur DC mais originaire du Texas parlait de gens plus ouverts dans sa famille et notamment grâce à l’Armée car ils sont sortis de leur État natal et ont beaucoup voyagé.

      Le parcours militaire qui rend des personnes plus progressistes ou libérale selon les définitions qu’on donne.

  11. onbo dit :

    L’expression « Vocation Spéciale » tient du vocabulaire religieux et par conséquent ne souffre pas qu’on critique son auteur. Ou l’art maladroit de museler toute critique.

    Être un bon policier ou être un bon pompier, dans un sens plus large, c’est déjàen soi une vocation spéciale, sans discriminations autres que celles permises par la loi. Exemple: avoir entre 19 et 25 ans au moment de l’embauche et manifester une excellente santé physique, mentale, émotive et relationnelle.

    Au delà de ça, la compétence et l’aptitude à gérer une grande unité de police comme NYPD n’a pas à prendre en compte la religion ou l’origine ethnique ou les us et coutumes du passé.

    Bonne chance à De Blasio avec sa vocation spéciale.

  12. Absalon dit :

    Faut-il exclure l’hypothèse que Dermot Shea (50 ans) aurait simplement été préféré à Benjamin Tucker (68 ans) parce qu’il serait à la fois plus compétent et plus jeune ?

    1. Lecteur-curieux dit :

      Ou prenez au hockey pour un coach ou un DG et sans diminuer la compétence d’aucun ils disent avoir voulu aller dans une autre direction.

      C’est la philosophie de gestion aussi ou les priorités de chacun.

      Cela dépend ce qu’on veut avoir et comment on pense.

      Et comment pense les agents, le syndicat et les adversaires politiques, la communauté.

      Avoir une grande compétence mais dans un aspect que la mairie ne met pas numéro 1 comme priorité tout en étant important aussi.

      Avec un Trump ou son ami l’ancien maire cela passerait en dernier ou bien plus bas.

      Mais le maire se dit progressiste ? Avec son choix pour le chef de police il a plutôt choisi une orientation modérée ?

  13. Le Champ dit :

    Personne ici ne parle des competences ou de l experience de Dermot Shea est-il bon? , a-t-il du merite?? Les nominations deviennent politiques quand on les analysent seulement sous cette angle mais plusieurs facteurs peuvent influencer une decision.

    Y-a-t-il deja eu de la discrimination dans plusieurs cas de nominations a des postes de haut rang , oui sans aucun doute par contre est-ce que c est toujours le cas j en doute.

    Je n ai pas l expertise pour juger de la situation pour le chef de police a New York mais j aurais aimer avoir une meilleure description du candidat qui a eu le poste cela nous aurait permis a tous de porter in jugement plus equilibre et moins emotif sur la situation.

  14. Lecteur-curieux dit :

    https://en.m.wikipedia.org/wiki/Dermot_F._Shea

    Je crois plus que c’est la vision du service de police qui est en cause.

    Sur quoi on veut mettre l’accent. La compétence des deux est différente dans les années passées.

    Le service de police doit faire les deux des enquêtes et aussi de la répression. De même qu’avoir des bons rapports avec les diverses communautés culturelles.

    Donald Trump n’a-t-il pas donné une des raisons de son déménagement d’adresse fiscale à un service de police devenant trop mou et pas assez respecté?

  15. Absalon dit :

    J’ai lu cet été avec retard le livre de Don Winslow, titré en français « Corruption ». Je l’ai beaucoup aimé et je le conseille vivement. Si le roman reflète un peu la réalité du NYPD, on comprend que la nomination de son dirigeant ne doit pas être une chose aisée.

  16. citoyen dit :

    tant que l’élu n’est pas un un chum, un membre de la famille ou un ancien collègue de travail cela peut passer.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :