Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«Nous gardons le pétrole. Nous avons le pétrole. Le pétrole est en sécurité. Nous avons laissé des soldats sur place seulement pour le pétrole. Et je dois clore en disant que le président [Recep Tayyip Erdoğan] et moi sommes de très bons amis.» Ce n’est pas la première fois que Donald Trump tient ce genre de propos sur le pétrole syrien, qui vont non seulement à l’encontre de la politique officielle de son administration – les troupes américaines se trouvent dans l’Est syrien pour s’assurer que les champs pétroliers ne tombent aux mains de l’organisation État islamique – mais également des lois internationales.

L’ancien envoyé spécial de l’administration Trump auprès de la coalition internationale contre l’EI l’a d’ailleurs rappelé mercredi dans un tweet publié après la déclaration du président américain.

Dans un sens, Donald Trump peut remercier les démocrates d’avoir fait coïncider la première journée d’audiences publiques sur l’affaire ukrainienne avec la visite du président Erdoğan à la Maison-Blanche. Cela lui a évité d’attirer davantage l’attention sur son rôle de tête de Turc auprès de l’homme fort d’Ankara. Ce dernier a d’ailleurs eu le culot de sortir un iPad pour montrer à cinq sénateurs républicains présents dans le Bureau ovale une vidéo de propagande dépeignant les Kurdes comme des terroristes, selon le site Axios.

L’hôte de la Maison-Blanche n’a pas protesté ou défendu les alliés des États-Unis dans leur guerre contre l’EI, confirmant sa capitulation totale face à son homologue turc.

Après avoir vu la vidéo, un des sénateurs présents, Lindsey Graham, a déclaré au président turc : «Voulez-vous que je demande aux Kurdes de faire une vidéo sur ce que vous avez fait?»

Malgré cette réplique, le sénateur de Caroline du Sud a fait plaisir à Erdoğan après sa visite à la Maison-Blanche (et sans doute à Donald Trump aussi) en bloquant une résolution du Congrès reconnaissant le génocide arménien.

Non, mais qu’ont-ils tous à s’applaventrir devant Erdoğan?

(Photo Getty Images)

55 réflexions sur “Tête de Turc

  1. danielm dit :

    La peur de la décapitation! 😉

  2. Dekessey dit :

    Excellent titre.
    Rien à ajouter.

  3. quinlope dit :

    Trump et Erdogan, deux beaux bandits, chacun à leur manière.
    Quant à Brown Nose Graham, il est toujours égal à lui-même.

  4. louise tanguay dit :

    ce n est plus l art of the deal mais l art de se faire des amis- je le répète ça va faire un maudit bon film un jour.

  5. ghislain1957 dit :

    « L’hôte de la Maison-Blanche n’a pas protesté ou défendu les alliés des États-Unis dans leur guerre contre l’EI, confirmant sa capitulation totale face à son homologue turc. »

    Ce n’est pas la première capitulation du gros clown. Demandez à Putin, Kim Jong-un, Duterte, et les autres membres du club des dictateurs.

    « Non, mais qu’ont-ils tous à s’applaventrir devant Erdoğan? » Et j’ajouterais devant tRump… en parlant des ripoux-blicains.

    1. Gina dit :

      Trump n’a pas à protester ,il ne comprend rien en politique . Tout ce qu’ il comprend c’est le mot : pétrole . Et tout de suite il fait allusion à la caisse enregistreuse .. Il se tape les mains et c’est signé .

  6. fallaitquejteuldise dit :

    Trump est une source inépuisable de conneries: du moment qu’on s’intéresse à suivre son parcours, pas à pas, le voir aller, c’est une honte pour la nation. Malheureusement ce n’est pas tout le monde qui ont du temps à perdre de le regarder…

  7. dynopax dit :

    Tête de turc ou tronche de cake?

    L’abyssale stupidité de cette horreur (erreur?!?) humaine ne cesse de m’épater, tant par sa constance que par l’admiration que lui porte sa meute de losers, tous aussi dénués de sens critique et de raison primaire. Il n’y a que ses intérêts qui compte, contrairement aux contradictions qui elles ne se comptent plus tellement elles sont nombreuses. Il se réclame d’être un génie mais en fait, « stupid is as stupid does »!

    Un gros ménage s’impose, va falloir sortir les vidanges car ça s’accumule et ça pue…

  8. lechatderuelle dit :

    simplement de l’ignorance…… une bête ignorance….

    une vision tellement rétrécie et dépassée des situations internationales…..

    on ne peut pas demander à un idiot d’agir autrement que son identité….

    trump y va toujours avec des commentaires ridiculement racoleurs et sans substance….
    Comment peut-il inviter un Chef d’état qui a littéralement contredit les faits et gestes des Américains en sol Syrien?
    Comment peut-il rapetisser la présence des soldats américains en sol syrien à une simple surveillance de pétrole?? eux qui croient risquer leur vie pourla liberté et la démocratie??

    Les soldats US, ce matin, ne doivent pas être fier de leur utilité matérielle….

    1. Aube 2005 dit :

      Çà fait très longtemps que les américains envoient leur armée pour supposément pour la galerie) protéger les peuples oppressés par les communistes, socialistes et despotes, alors qu’Ils envahissent les pays pour leur soutirer leurs ressources naturelles.
      Enfin, Toupet Jaune a dit une vérité.

  9. Éric Beauchemin dit :

    Part 1, l’espoir aveugle:
    On l’aime Trump, il fait de la politique différemment, ce gars n’est pas là pour l’argent puisqu’il est milliardaire….. Bla, bla, bla.

    Part 2, le mirage !
    Ah les méchants socialistes, gauchistes, les médias, vive les mensonges, vive l’extorsion, vive la mafia, vive les dictateurs, on se met la tête dans la sable et on défend l’incompétent jusqu’à la mort !!!!!

    Part 3, la swamp se vide ! mais le roi a encore des fidèles !
    Les pauvres républicains sont-ils prêts pour détruire tout le système de justice et de politique des USA juste pour faire plaisir à un crétin qui devrait en principe être à l’asile !

    1. kintouai dit :

      Excellent résumé d’une farce grotesque à laquelle les historiens du futur — si futur, il y a — sauront sans doute trouver une appellation tout à fait appropriée, du genre «Le Temps des Crapules», «Les Années où les USA sont devenus un shithole» avec des chapitres comme «Coloscopie d’un régime pourri».

  10. MarcoUBCQ dit :

    Il est normal que Donald aime tant Recep Tayyip, car sa seule valeur c’est le pouvoir. Il aime Vladimir et Xi Jinping par dessus tout car il reconnait leur pouvoir beaucoup plus grand que le sien. Mais il s’agit d’un pouvoir infirme, immoral et donc indigne, et seule l’autorité authentique peut espérer perdurer. Tout tyran vit dans la peur de voir son pouvoir usurpé, comme un voleur de profession verra des voleurs partout autour de lui. Ces malades qui nous gouvernent sont branché 24heures/24 sur la nécessité d’accumuler tout le temps toujours plus de pouvoir. Ce sont des coquilles vides qui ne font que servir leur besoin maladif de pouvoir, comme un toxicomane doit à tout prix trouver sa prochaine dose. Sous tout désir malsain, sous toute dépendance malsaine, se cache au plus profond d’un être le désir de s’aimer enfin sans conditions. Cette quête de pouvoir n’a aucun autre sens car une personne qui s’aime à peu près inconditionnellement, nous restons humains après tout, sera heureuse dans son contexte modeste, ses pouvoirs très limités, son anonymat gage d’une grande sécurité, et finalement bien dans sa peau car ayant seulement besoin du strict minimum.

    1. onbo dit :

      Bravo Marco UBCQ! Un commentaire coup de poing sur l’illusion de grandeur!

      Je cite Greta Thondberg en mes mots, c’est d’avant hier: « Finalement, ce sera grâce à Trump que la lutte aux changements climatiques s’est enclenchée. Il est tellement extrême qu’il devient malgré lui notre meilleur allié ». Et vlan dans les dents.

      Ça fait deux ans que je me dis que ça va prendre seulement une très jeune femme un jour pour déboulonner un vieux maffieux et abuseur de l’intégrité des femmes comme Donald Trump, une personne qui ne s’aime pas vraiment tel qu’il est, sinon il ne se maquillerait pas le visage comme un raton laveur, ne porterait pas de talon rehaussés pour se montrer plus grand qu’en réalité… illusion de grandeur..?! il n’aurait pas une posture devant public où il bombe le torse en s’étirant ainsi vers le haut, illusion maniaque de grandeur.

      Quand Hillary est apparue en débat, Donald Trump l’a littéralement écrasée de sa masse corporelle.

      Quand AOC est apparue, j’ai pensé c’est elle! Et Donald Trump l’a combattue en la comparant à une membre de squad!

      Quand Greta est apparue je me suis dit, c’est plutôt elle! Donald Trump n’a pu que la flatter pour son brillant avenir en l’associant à un cornet qui répète ce qu,on lui dit.

      Attention à la prochaine jeune fille qui viendra d’on ne sait où!
      Elle lui crèvera littéralement le coeur sans même le savoir, sans même le vouloir!

      1. danielm dit :

        @ onbo
        Oui ce serait une belle fin poétique de ce malheur actuel avec une fée qui a vaincu le dragon-cracheur par sa sincérité et son intégrité.

  11. Toile dit :

    « Je n’ai vu que des pétochards comme toi, qui couraient sur les routes avec le trouillomètre à zéro » (Sartre, Mort dans âme, 1949, page 48).

    Connard, tu confirmes en toute naïveté ce qui nous savions pertinemment: le pétrole.
    Idem pour l’Arabie maudite. Vas tu envahir l’Iran pour cette même mercantile raison, vu la découverte récente d’un immense puit qui en ferait la 4 eme puissance.

    Un sans gêne sans fond.

  12. bernard theroux dit :

    https://en.wikipedia.org/wiki/Trump_Towers_Istanbul
    Voici la raison.
    Follow the money…

  13. Cubbies dit :

    Une autre preuve de l’incompétence du Bully. C’est vraiment épouvantable de voir à quel point il se couche devant les dictateurs. Je ne tenterai même pas d’expliquer la servilité de Lindsay Graham et des autres républicains. Ils ont vendu leur fierté depuis trop longtemps.

    Sur la photo choisie par M. Hétu pour illustrer ce texte, le Bully semble être hypnotisé par Erdoğan.
    Ça donne froid dans le droit. La marionette de service.

    1. Hilarion Lefuneste dit :

      Et Erdogan semble se dire: si ça peut finir que je ne le vois plus. Ou Non ça se peut pas ça marche mon truc!

    2. Pierre dit :

      Trump sur la photo à la même tête et regard qu’une poule ou une perruche à la fois ébahi et dépassé ou du moins qui tente de réfléchir en foction de capacité limité

  14. V-12 dit :

    2 hôtels en Turquie.

    That’s it, that’s all.

  15. Réal Tremblay dit :

    La raison avec Trump est simple, ses intérêts financiers en premier. Il protège son hôtel en Turquie. D’ailleurs il serait intéressant de faire la liste de ses propriétés dans chaque pays concerné et je suis convaincu qu’il entretient de bonnes relations avec leur dirigeant, dictateurs ou pas. Trump en premier et les États-unis après.
    Et sa base complètement abrutie ne veut pas voir la trahison de son gourou,

  16. Léo Mico dit :

    Trump est vraiment un faible et un lâche.

  17. Dan Lebrun dit :

    Tête de Turc ou tapis de Turquie?, j’hésite

  18. Layla dit :

    Tête de turc…

    Tête à claque
    Tête de moineau
    Tête de linotte
    Tête sans cervelle
    Tête d’enterrement
    Tête de cochon
    Tête d’oiseau
    Tête première
    Tête blonde (jeune enfant)
    Tête vide
    Chasseur de tête
    Poule pas de tête
    Sale tête

    Et j’en passe

    Mais on peut aussi dire de lui

    Il est tombé sur la tête 
    il a une petite tête
    Il agit sur un coup de tête
    Il perd la tête
    Ils perdent la tête (autour de lui)
    Il fait la forte tête

    J’en ai par dessus la tête, de le voir foncer tête baissée, sur tout ce qui se trouve sur son passage, c’est à se taper, se cogner, se donner la tête contre les murs, de le voir jour après jours se payer la tête de quelqu’un, on a qu’une idée en tête, c’est que quelqu’un dans un tête à tête, arrive à lui mettre du plomb dans la tête.
    Est ce trop demander d’avoir un président à la tête d’un pays qui a une tête sur les épaules, qui a la tête de l’emploi? Si ça continue les sénateurs républicains arriveront à peine à se tenir la tête au-dessus de l’eau, mea culpa si les gens se paient leurs têtes.

    1. Henriette Latour dit :

      Layla

      👏👏😂😂

    2. Dekessey dit :

      Excellent Layla!

    3. onbo dit :

      Superdéliformidable!!! 🙂

    4. Michèle dit :

      On pourrait rajouter ´têteur’

    5. danielm dit :

      @ Layla
      Alors là bravo! Et mes hommages! (en inclinant si justement la tête)

    6. Haïku dit :

      @Layla
      Succulent !!! 👌

  19. treblig dit :

    Le génocide arménien est le massacre de 1 millions 500 000 d’Arméniens par les Turcs vers 1914-15. La Turquie s’oppose, depuis ce temps, à la reconnaissance de ce génocide.

    Cependant, un grand nombre d’états ont reconnu ce génocide dont la communauté européenne et le Canada (en 2004.). La chambre des représentants s’apprêtait à reconnaître formellement ce génocide. C’est cette reconnaissance qu’à bloquée au sénat Lyndsay Graham.

    Petite personne

    1. Toilr dit :

      Le tout sur une période de 6 mois !

  20. Loufaf dit :

    Avec une présidence  » normale », les États-Unis ne seraient pas à quatre pattes devant Erdogan. Mais comme le gros despote décide de tout, y compris les relations internationales, ses alliés sont maintenant, tous les dictateurs importants de la planète.Il partage avec eux, un pouvoir unique et illimité, et également, comme d ‘ autres blogueurs l’ ont mentionné, ses intérêts personnels en Turquie.

  21. Pierre S. dit :

    ———————–

    As usual …..

    une autre journée ou trump passe pour un crétin.
    Voila toute la faiblesse de la diplomatie américaine qui repose entre les
    mais d’une mauviette.

  22. Jean Saisrien dit :

    ÇA ça devrait plaire à Benjen et aux autres ALWAYS-TRUMPERS!
    Trump est un Maître dans la diplomatie et encore une fois il démontre ses extraordinaires habiletés.

    Bravo Donald…
    Bravo Erdoğan…
    Bravo Lindsey Graham…
    Bravo ISIS
    Bravo Arméniens: just shut up and just die.
    Bravo Poutine.

    La planète joue aux dames et Trump joue aux échecs 3D.

  23. lechatderuelle dit :

    ça demeure surréaliste cette histoire…

    La Turquie qui est membre de l’OTAN s’en prend à des alliés de l’OTAN, soit les Kurdes et fait une entente avec la Russie…. en armement et en « protection » du territoire…. syrien! et ce, en applaudissant le retrait des troupes USA de cet endroit…..

    Comme contradiction, c’en est une solide!

    Et trump de répéter comme c’est sin habitude que « machin est un bon ami »… et « machin est sensationnel… »

    Quelle image déplorable des USA….
    et dire que certains en sont fiers et soutiennent ce Président sans envergure…..

    une chose est sure, désormais, la prétendue capacité de négociation de trump est nettement surfaite…..

    quel dossier a-t-il mené à bien depuis 2016 ???

  24. Louise dit :

    «Nous gardons le pétrole. Nous avons le pétrole. Le pétrole est en sécurité. Nous avons laissé des soldats sur place seulement pour le pétrole. Et je dois clore en disant que le président [Recep Tayyip Erdoğan] et moi sommes de très bons amis.»
    C’est le comble de la stupidité et de la cupidité.

    Donc si je comprends bien, Trump a retiré les soldats qui devaient protéger les Kurdes au nord de la Syrie et il les a déplacés pour protéger les puits de pétrole. Ce qui revient à dire que le pétrole est plus important que les vies humaines.

    Et ce dont on n’a pas beaucoup parlé c’est que pendant qu’il retenait l’argent qui devait aller à défendre l’Ukraine, il y a 10 soldats qui se sont fait tuer sur la ligne de front avec les Russes.

    Toujours égal à lui-même l’abruti !

    1. ProMap dit :

      Louise, vous avez tout faux. Les barils de pétrole ont combattu au côté des Marines et des GIs au débarquement de Normandie, pas les Kurdes. D’ailleurs, aujourd’hui, tous les Américains sont fiers que leurs filles et leurs fils défendent jusqu’à leur mort les barils de pétrole.. syriens.

      trumper no 1 : le prix du gaz va crasher gràce à chose. Y a parler dans l’casse au Truc de Série.
      trumper no 2 : C’est sur, nos gars protègent notre pétrole
      rumper no 1 : Ouais, les krudes sont pas loyal, mon père me l’a dit
      rumper no 2 : Il a débarqué en France
      rumper no 1 : Non, ils chargeaient les barils de pétroles sur les navires de convoi dans le port de New York
      rumper no 2 : Navire de convoi? C’est le roi de quel pays, convoi? Anyway, Best President Ever!
      rumper no 1 : De qui tu parles?
      rumper no 2 : Lui là, celui avec le toupet que ma femme adore
      rumper no 1 : Ah Connais pas.Anyway, moé je vote contre les démocrates communisses
      rumper no 2 : T’es libre mon gars, moé je vote contre les socialisses démocrates, comme mon père.
      rumper no 1 : En tout cas, Obama passera pas c’t’automne
      rumper no 1 : Ouais, en tout cas, le prix du gaz va crasher. Parfa, je viens de changer ma chevette pour un F-150, le même qui ont vendu à mon gars qui s’bat un Série pour notre pétrole. Y parait que c’est chose qui a…

      Discussion qui vous parait disjonctée, mais tout à fait dans le ton dans un État loin de chez vous.

  25. jeanfrancoiscouture dit :

    «Tête de Turc» est aussi le titre en français du livre «Ganz unten» (Tout en bas) de Günter Wallraff au mileu des années 80. Durant deux ans, l’auteur s’était fait passer pour un émigré turc irrégulier et peu qualifié.La lecture de ce livre nous en apprend un lot sur le mépris et l’exploitation dont étaient victimes les travailleurs étrangers peu qualifiés. En l’occurrence, l’expression «Tête de Turc» a peu à voir avec Donald Trump.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/T%C3%AAte_de_turc_(livre)

    Quant à l’expression courante «Tête de Turc» signifiant «personne sujette aux moqueries», en supposant qu’Erdogan se soit amusé à berner Donald Trump en profitant de sa vulnérabilité à la basse flatterie (ou aux cadeaux en espèces), on peut raisonnablement supposer que «Le Donald» soit, en effet, la «Tête de Turc» du Turc en Chef. Le tout, bien entendu derrière des portes close en dans la plus stricte intimité. Dans ce cas, le titre du jour serait idoine. 🙂 🙂

    1. Haïku dit :

      Excellent !! Merci.👌

  26. Louise dit :

    Pourquoi Trump a-t’il l’air aussi perdu sur la photo ? Un esprit vide dans une tête de Turc.

  27. Gilles Morissette dit :

    Tête de Turc? Non

    Salopard d’enfoiré, sale traîte. Après s’être écrasé lamentablement devant Putin, Kim Jung Un, Bolsonaro et tout ce que la Terre compte de petits dictateurs à la con, le voillà qu’il le fait devant Erdogan. En prime, il trahi,encore une fois, ses alliés kurdes.

    Tout ça pour du foutu pétrole.

    Cet abruti est la risée de la planète et même des Américains et il est trop connard pour s’en rendre compte. De voir Graham et toutes les autres fripouilles de républicains s’aplatir devant lui comme une bande de carpettes rend le spectacle encore plus nauséabond.

    Le regretté sénateur McCain doit se retourner dans son cercueil afin de cacher sa honte devant un tel numéro digne d’un mauvais vaudeville.

    1. jcvirgil dit :

      @ Gilles Morissette

      Franchement McCain était lui-même une crapule qui endossait le banditisme militaire du gouvernement
      americaîn , qui s’est même déjà fait poser avec la racaille des milices islamites radicales , ces artistes de la décapitation quo ont mis la Syrie à feu et à sang.

      Il ne se serait sûrement pas insurgé contre le vol de pétrole syrien par l’administration mafieuse en poste actuellement, surtout qu’elle est de la même couleur politique que lui.

  28. Rustik dit :

    Tête de turc? Pourquoi ne pas s’inspirer du Capitaine Haddock et employer « Bachibouzouk. Car un bachibouzouk c’est un cavalier mercenaire de l’armée de l’Empire ottoman, avec une discipline faible.

    Mercenaire, au service des turc et discipline faible… bachibouzouk décrit parfaitement l’agent orange.

    1. Haïku dit :

      Tonnerre de Best ?

  29. Pierre S. dit :

    ——————–

    Un looser total… voila pourquoi les trolls l’adorent.

  30. Benton Fraser dit :

    C’est purement une question d’affaire.

    Trump est et a toujours été une guidoune et les dictateurs n’ont aucun problème de moralité à se payer une guidoune!

  31. gl000001 dit :

    Si c’est illégal … on rajoute ça à l’impeachment ?

  32. Steve3110 dit :

    Malgré le titre de POTUS, un titre conférant une crédibilité et une puissance à l’individu qui porte ce titre, il n’en demeure pas moins que Trump est un faible individu, petit et étroit d’esprit.

    La politique étrangère (quelle politique?) de Trump repose vraisemblablement sur ses intérêts personnels et non ceux des USA et de la communauté internationale.

    Conséquemment, il faudra des années à une nouvelle administration pour réparer les relations qui ont été endommagées et rebâtir les liens géostratégiques dans le monde

  33. fylouz29 dit :

    Quand on fait une recherche d’image avec la photo qui coiffe ce billet, on tombe sur…

    Je vous laisse la surprise M. Hétu, mais je pense que cela devrait vous aider à répondre à votre question.

  34. citoyen dit :

    la barrière de la langue peut s’avérer est un frein dans les relations politiques internationales.

  35. Marc dit :

    Vous ne trouvez pas qu’il a l’air complètement largué sur la photo qui coiffe ce billet?

  36. Mariette Beaudoin dit :

    Dieu a fait toute chose parfaitement et l’a destinée à notre bonheur. C’est l’homme qui, trop paresseux ou trop pressé, ne s’applique pas assez à trouver la bonne avenue pour chaque chose.Ça s’applique aussi aux ressources naturelles.

    Dès qu’il y a un problème, c’est que ce n’est pas la bonne utilisation qu’on doit en faire. Le pétrole a engendré des guerres, des ruines, de la pollution, du plastique dans les océans, etc.

    Quand donc s’apercevra-t-on VRAIMENT que ce n’est pas la matière idéale pour faire avancer des véhicules ? On a vu que l’électricité et même l’huile à patates frites faisaient la même chose ! C’est évident que ce n’est pas encore ce qu’il y a de mieux. Laquelle est-ce ? Ce n’est pas en se réconfortant dans notre routine d’automobiliste que ça changera.

    Combien de morts et combien de temps a-t-il fallu attendre avant de s’apercevoir qu’il y avait des champignons sains à ingérer dans la Nature. Mais non, l’homme s’entêtait à manger des champignons toxiques pour s’empoisonner.

    Il y a des milliers de façons d’aller vers un but, comme on l’a vu par exemple pour écouter de la musique : le 78 tours, le 33 tours, les cassettes, les CD, les DVD, etc. Dans 50 ans, ce sera probablement autre chose. Pareil pour le papier qu’on peut faire non pas seulement avec du bois, mais aussi avec du bambou. Mais encore là, on n’a pas tout exploré ! Qu’est-ce qu’on attend ? La déforestation ? A-t-on peur à ce point du changement, surtout s’il est bénéfique ?

    Mais en ce qui concerne le pétrole, dans 50 ans, il n’en restera plus beaucoup. Je gagerais un petit deux dollars qu’une utilisation du pétrole qui nous avait échappée deviendra primordiale à ce moment-là, mais il sera trop tard. Il faudra en faire du synthétique. Sera-t-il à la hauteur de la tâche ? Nos enfants se demanderont pourquoi on a fait des guerres pour ça, alors qu’il aurait mieux valu utiliser notre temps à faire des recherches plus poussées pour l’utilisation maximale de la ressource. Sans oublier d’inventer un bidule pour adapter tous les véhicules à la nouvelle réalité, en l’ajoutant simplement à l’automobile en question, afin de ne pas envoyer tout le parc automobile au dépotoir. Nos inventeurs y penseront-ils ?

    Il serait temps qu’en 2019, on évolue plus que ça.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :